Accueil » Jeux Vidéo Digimon » Digimon Anode/Cathode – le script du jeu

Digimon Anode/Cathode – le script du jeu

Game_anodetamer_cover Game_cathodetamer_cover

Éditeur :    Bandai Namco Games
Développeur :   Bandai Namco Games

Date de sortie :
15 Décembre 1999 (Anode Tamer)
20 Janvier 2000 (Cathode Tamer)
18 Septembre 2001 (version Veedramon)

Genre :   RPG
Prix :    2800 Yens
Mode de jeu :   solo
Plate-forme :   WonderSwan – WonderSwan Color
Langue :    japonais

Crédit :   La traduction du script de ce jeu a d’abord été commencé par Emilie en y jouant et écrivant chaque réplique par réplique. Cependant, elle a ensuite découverte le site de Ajora Fravashi qui a traduit du japonais en anglais chaque réplique de chaque jeu WonderSwan et établi qu’elles étaient parfaitement juste. Emilie a donc repris le script traduit anglais pour vous proposer cette version en français. Saluons néanmoins le courage et la rigueur dont le première traducteur a fait preuve dans son ouvrage.


L’écran affiche un quartier où l’on aperçoit plusieurs maisons, toutes similaires, avec quelques d’immeubles de bureaux. Il s’agit donc d’un quartier résidentiel.

Le narrateur : « Au moment du crépuscule du 31 Décembre, dans une maison normale d’un paisible quartier résidentiel va débuter une longue, longue, aventure. »

L’image montre la maison de la famille Akiyama qui ressemble à une habitation à deux étages construite à la manière d’un préfabriqué. On aperçoit un immeuble en arrière-plan et quelques arbres entre celui-ci et le domicile.

Le narrateur : « Son nom est Ryô. Ce sont les vacances d’hiver et son père lui a promis de lui offrir un nouvel ordinateur portable qui sera à la fois son cadeau de Noël et ses étrennes pour le Nouvel An.

L’image montre Ryô occupé à taper sur le clavier de l’ordinateur dont l’écran affiche un chat.

Ryo- Cathode Tamer 1Take :  [Salut ! C’est étrange de chatter un soir de réveillon, non ? En parlant d’étrangetés, est-ce que vous vous rappelez de l’incident de cet été?]

Mâ-kun :  [Je me souviens ! Il n’y avait pas quelqu’un parlant d’un séisme inattendu ? [1]

UK :    [J’en ai entendu parler ! Mais c’était vraiment un séisme ? Mes parents parlaient d’une attaque terroriste !]

Take :  [Eh bien,… Cette personne disait que c’était à cause des digimon ! ]

UK :   [ Vraiment ? C’est sérieux?]

Mâ-kun : [ Eh ! Mais… Qui a dit ça ? C’est un célèbre geek ou quelque chose dans ce genre-là?]

Take :  [Eh bien… Son nom n’était-il pas Taichi?]

L’image montre Ryô en train de se lever de sa chaise au moment où une coupure d’électricité se produit.

Ryô : « Hein ? Une panne de courant ? »

L’image montre Agumon apparaissant à l’écran de l’ordinateur.

Agumon : « Ryô ! Aide-nous ! Taichi, Yamato, tout le monde a été capturé ! Aide-les ! Aide-nous !

L’image montre l’apparition d’un digivice.

Agumon : «Ryô ! Touche-le ! Touche le digivice et viens dans notre monde ! »

Ryô : « Wow ! Qu’est-ce que c’est ? Un…. digivice ? C’est ça ? Aider à… Comment… ?

Agumon : « Tout le monde a été capturé ! Nous avons besoin de ton pouvoir, Ryô ! »
Ryô : « Je ne suis pas certain de comprendre. Mais tout ce que ce type veut c’est que je le touche, c’est ça ? Ah ! Je vois.Ryo - Cathode Tamer 4

L’image montre Ryô touchant le digivice.
Son expression change et devient résignée.

Ryô : « Wow ! Qu’est-ce qui se passe ? »

L’expression change encore et devient plus surprise alors que le digivice étincelle.

Ryô : « Aaaaah ! »

L’image montre l’écran de l’ordinateur redevenu sombre.

La mère de Ryô : « Ryô ? Le disjoncteur a sauté. Pourrais-tu aller jeter un œil ? Eh ? Ryô ? Où es-tu passé ? Ryô ? Ryô…. ? «

L’image devient sombre puis révèle un Ryô inconscient et étendu sur le sol du Digital World avec Agumon près de lui.

Agumon : « Ryo ? Allez, Ryô ! »

L’image montre Ryô qui se réveille, surpris.

Ryô : « Quoi ? Qu’est-ce que tu es? Et… Où sommes-nous ? »

Agumon : « Je suis Agumon. Tu es Ryô, pas vrai ? Je t’attendais ! »

Ryô : « M’attendre ? Agumon ? Je rêve ? »

Agumon : « Non, ce n’est pas un rêve ! C’est le Digital World ! C’est un monde à l’intérieur du réseau digital, c’est à dire dans les machines comme un jeu ou un ordinateur ! »

L’image montre Ryô observant le paysage puis arborant un regard résigné.

Ryô : « Hum… Je le pensais bien que c’était un endroit étrange. Mais un monde digital… ? » [2]

Le regard de Ryô redevient normal.

Ryô: « Oh ! N’étais-tu pas dans mon ordinateur il y a un instant ? Agumon, c’est ça, »

Agumon : « Je croyais que c’était l’ordinateur du père de Ryô ! »

L’image montre Ryô avec une expression ennuyée.

Ryô : « Ça ne te concerne pas ! Je ne faisais que l’emprunter ! »

L’image montre que l’expression de Ryô redevient normal.

Ryô : « Eh, Agumon ? Pourquoi suis-je ici ? Tu as dit que tu avais besoin de mon aide, non ?

Agumon : « C’était censé être fini ! Mugendramon et Chimeramon ont fusionné ! L’axe temporel du Digital World a déraillé et a ressuscité Devimon et Etemon qui ont été battus ! »

Ryô : « A… Agumon ! »

L’image montre l’expression embarrassée de Ryô.

Ryô : « Explique plus lentement ! Ce que tu dis… »

Agumon : « Alors… L’axe temporel s’est inversé et a crée un autre monde et Chimeramon et Mugendramon…

Ryô : « Aaah ! Je ne comprends rien du tout ! »

L’image montre le sol qui s’ouvre et dans lequel tombent Ryô et Agumon.

Ryô : « Aaah ! »

L’image les montrent tous deux à terre.

Agumon : « Aïe ! Tu vas bien, Ryô ? »

Ryô : « Ah ! Ça va, Agumon. »

Ryô : « Ah ! Mais que s’est-il donc passé ? »

Agumon : « Alors, dans le monde informatique, les données sont devenues étranges dans beaucoup d’endroits. Récemment, il y a des événements comme des soudains tremblements de terre ou des inondations. C’est horrible. »

Ryô, résigné : « … ? Je ne comprends pas toujours pas. »

Ryô, normal : C’est un monde informatique, c’est ça ? Quelque chose a rendu ça bizarre et les aventures d’Agumon et ses amis, qui auraient dû être finies, ont recommencé ?

Agumon : « C’est ça ! Tu as compris ! »

Ryô, résigné : « Ah ah ah ! Je rêve…. J’ai joué à beaucoup trop de jeux vidéos. »

L’image montre soudain Kuwagamon/Shellmon attaquer Ryô et le jeter au sol.

Agumon : « Ah ! Attention ! »

Agumon se place pour protéger Ryô.

Ryô : « Aïe ! » .

Agumon : « Je vais te protéger, Ryô ! Recule ! »

L’image montre Agumon en train de combattre Kuwagamon/Shellmon suivi d’un Betamon.

Ryô : « Qu’est-ce qui vient de se passer ? »

Agumon : Ah, suis-moi ! Il y a un village là-bas ! On t’expliquera là-bas ! »

L’image les montre marcher vers la ville.

PetitMeramon : « Ryô ! Nous t’attendions ! Tu vas nous aider, pas vrai ? »

ToyAgumon : « Agumon est fatigué ! Puisqu’il est là, tout ira bien ! »

L’image montre Gennai qui les rejoint.

Gennai : « Merci d’être venu, Enfant Élu. »

Ryô : « Etes-vous vous aussi un humain ? Avez-vous été emmené dans ce monde comme je l’ai été ? »

Gennai : « Non, je suis à la fois un humain et je ne suis pas un humain. En quelque sorte, je suis comme un Super Grand-Père ! »

Ryo , résigné : « Ah… »

Gennai : « Agumon ne t’a sûrement pas fourni de bonnes explications. Laisse-moi le faire.[3]

L’image montre un gros plan avec Etemon, Devimon et Piemon

Gennai : « Autrefois, de mauvais digimon, comme Devimon et Etemon, ont essayé de conquérir ce monde. Cependant, des Enfants Elus sont venus du monde réel et ont combiné leur pouvoir avec celui d’Agumon, Gabumon, Patamon et les autres digimon pour ramener la paix en ce monde. Mais sa défaite n’a pas duré. »

L’image montre Milleniunmon.

Gennai : « Chimeramon et Mugendramon. A l’origine, ces deux digimon ont accidentellement crée une fusion digimon qui n’est pas naturelle. Après avoir été battu par Taichi et les autres, ils ont fusionné afin de survivre et ont ressuscité en un être nouveau et anormal. »

Ryô : « Ça signifie qu’il est devenu un épouvantable digimon, n’est-ce pas ? »

Gennai : « Il se nomme Milleniunmon. Il est entièrement maléfique. Le pouvoir des ténèbres est sans comparaison. Sa corruption du temps est en train de détruire ce monde. »

Agumon : « Et alors que les mauvais digimon auraient dus être battu et tout devait être fini ! Mais maintenant nos batailles doivent recommencer ! »

Gennai : « En plus de ces digimon qui ont été battus lors de ces combats auraient dus restés battus. Taichi et les autres ont été fait prisonniers. Agumon est le seul que j’ai réussi à sauver. »

Agumon : « Dans l’espoir de trouver quelqu’un, j’ai utilisé le nom de Taichi pour accéder au monde réel. J’avais besoin de quelqu’un ayant assez de foi pour toucher le digivice. Ryô ? Que vas-tu faire ? »

Ryô : « Je vois. Je suis un remplaçant. Chimeramon et Mugendramon ont fusionné en Milleniunmon qui reste invaincu et a enfermé Taichi-kun et les autres qui doivent être sauvés. Agumon a réclamé mon aide dans ce but. »

Agumon, suppliant : « Ryô ! Tu es notre unique espoir ! Pitié ! Aide-nous ! »

Ryô, embarrassé : Comment pourrais-je battre quelqu’un d’aussi fort ?

Agumon, heureux : « Nous allons réunir les digimon ! Si tout le monde combine son pouvoir, nous gagnerons sans le moindre doute ! »

Ryo, embarrassé : « Réunir… Même en le présentant comme ça, comment allons-nous faire ? »

Gennai : « A cause de Milleniunmon, il y a des rassemblements de mauvais digimon. Si nous les battons un à un, nous pouvons affaiblir le pouvoir des ténèbres de cet ennemi. Et si le pouvoir est interrompu, d’autres digimon pourraient se joindre à nous. »

Agumon : « Si Ryô et moi le combattons seuls, nous ne gagnerons pas. Mais si nous réunissons peu à peu des amis, nous devrions un potentiel énorme pour combattre. »

Gennai : « D’abord, rendez-vous dans la grotte la plus proche du village. Il y a là-bas une petite unité qui sera facile à affronter. »

L’image montre un plan avec Ryô, Gennai, Agumon et des digimon.

Ryô : « Parfait, Agumon ! Nous allons réunir des amis en les combattant un à un, c’est ça ? J’ignore jusqu’où mon pouvoir s’étend te sera utile mais je vais essayer de faire de mon mieux. »

Agumon : « Merci, Ryô ! Je pensais bien que tu dirais ça ! Taichi, attends-nous ! Nous allons te sauver !»

Ryô : « Ah! Oui, nous le sauverons, Agumon ! »

Le joueur a présent un contrôle total du jeu jusqu’à ce que celui-ci se rend au bonbon de la grotte et y batte tous les ennemis qui se présentent. Une fois l’épreuve achevée, un Botamon vous attend à la sortie.

Botamon : « Gennai-san veut te donner quelque chose ! Il a dit qu’il voulait que tu ailles à sa maison ! »

L’image montre alors Ryô et Agumon dans la maison de Gennai.

Gennai : « C’est comme je l’avais prévu. Juste une chose. Prends ce digivice. »

L’image montre Ryô tenant en main le digivice.

Ryô : « C’est le même que celui-ci qui se trouvait sur l’écran de notre ordinateur. »

Gennai : « Le digivice est un appareil sacré possédé par les Enfants Elus. Taichi et les autres l’utilisent pour faire évoluer Agumon et ses amis lors des combats. »

Ryô : « Je me demande si je peux l’utiliser. »

Gennai : « Non. Son propriétaire est Taichi alors tu peux pas le maîtriser. Cependant, tu es un Enfant Élu alors tu pourras utiliser un certain pouvoir. »

Ryô : « Utiliser un certain pouvoir…. ? »

Gennai : « Lors d’un affrontement avec des ennemies, le pouvoir sacré du digimon s’amplifie. C’est ce pouvoir que tu peux utiliser. Cela signifie que lorsque tu combats de mauvais digimon, tu peux transformer des ennemis en amis. »

L’image montre Ryô et Gennai se déplaçant jusqu’au chemin qui vient de s’ouvrir dans les montagnes.

Gennai : « A l’origine, les êtres maléfiques et les obstacles que Taichi et les autres ont affronté ont tous été éliminé lors de batailles. Lorsque que le pouvoir des ténèbres s’affaiblira, les choses reviendront à la normale. Vas, Enfant Élu ! Tout dépend de toi. Je vais rentrer. Si tu as besoin de quelque chose, viens à la maison. »

A partir de là, le joueur retrouve une liberté totale jusqu’à ce que celui-ci ait battu les deux parties du donjon qui se cache dans un manoir. Après cette réussite, la barrière s’effondre.

Le narrateur : « La position de l’ennemie a été malmené. Continue tout droit pour avancer. »

Le joueur retrouve sa liberté et celui-ci peut progresser jusqu’à une montagne où il sera confronté au final à Devimon, le premier boss du jeu. Après l’avoir battu, Kôshirô et Mimi sont libérés et heureux de revoir Agumon et de découvrir Ryô.

Agumon : « Kôshirô! Mimi! Vous êtes enfin en sécurité ! »

Mimi : « Agumon ! Merci de nous avoir sauvé! »

Kôshirô: « Tu dois être Ryô-san. Je l’ai su grâce à mon analyseur. Je t’en prie, emporte-le. Je pense qu’il pourra t’être utile.

Tentomon, va aider Agumon à notre place. »

Tentomon : « Compte sur moi, Kôshirô-han ! »

Mimi : « Palmon, je t’envoie avec Ryô pour sauver Taichi ! »

Palmon : « Mimi, je ferais de mon mieux ! Tu vas voir ! »

L’image passe soudain à la maison de Gennai où il ne reste à l’écran que le vieil homme, Ryô, Agumon, Tentomon et Palmon.

Gennai : « Vraiment ? Tu as rencontré ? Kôshirô-kun et Mimi-chan ? Voici la preuve que le pouvoir de Milleniunmon s’affaiblit.

Kôshirô et Mimi vont retourner dans leur monde originel. Tentomon et Palmon peuvent rester avec toi ici grâce au pouvoir de leurs digivices. »

Tentomon : « Ryo-han, je suis Tentomon. Ravi de te rencontrer. »

Palmon : « Je suis Palmon. Sans nul doute, si nous aidons les autres, comme Gabumon et Patamon, nous gagnerons davantage d’alliés ! »

Agumon: « C’est ça ! Ryô, si nous combattons, nous obtiendrons encore plus d’alliés ! Faisons de notre mieux, Ryô ! »

La scène s’efface pour laisser à nouveau place qui débite son discours habituel après une victoire dans un donjon. Cependant, quand Ryô lui parle une seconde fois, le discours change.

Gennai : « Le continent des ténèbres… La prochaine étape se trouve sur le continent Serveur. Etemon se dissimule là-bas. Pour t’y rendre, utilise le portail que j’ai préparé. »

Le joueur récupère sa mobilité et il peut se déplacer tout au Sud de al ville où l’attend ToyAgumon.

ToyAgumon : « Je t’attendais ! Prends ceci. Gennai l’a fabriqué. A présent, il semble que tu puisses aller sur le continent Serveur. et… L’incantation du portail… ? C’était quoi ? Digimon digimon penkiyasan! Non… Ça ne va pas. Mince ! Qu’est-ce que c’était ? J’ai oublié !

L’image montre Gennai qui rejoint le groupe.

Gennai: « Bakamon ! As-tu déjà oublié ? Eh bien, c’est une autre langue, c’est vrai. Ryô, te rends-tu vraiment sur le continent Serveur ?

L’image montre une option pour dire oui ou non.

Gennai : « Le continent Serveur est le continent des ténèbres où réside Milleniunmon et rassemble des digimon maléfiques. Cependant, notre chemin s’ouvrira si nous brisons une à une les positions de l’ennemi. Maintenant, avance vers le portail ? Vas-y. »

L’image montre un flux digital qui téléporte Ryô puis celui-ci est accueilli par PicoDevimon.

PicoDevimon: « Coucou ! Bienvenue, Héros-kun!Eh eh ! Es-tu Ryô-sama ? Celui qui a battu Devimon ? Wow ! C’est incroyable ! Eh eh ! Le naïf petit monsieur peut-il vaincre Etemon-sama ? »

L’image montre PicoDevimon qui s’envole jusqu’à de grandes portes.

PicoDevimon : « Aussi longtemps que ces portes seront là, tu ne pourras pas avancer ! Et aussi longtemps qu’Etemon-sama sera là, elles resteront closes pour toujours !

Le joueur retrouve le contrôle et il lui reste à traverser trois donjons avant d’atteindre Etemon. Après une rude bataille, Sora et Takeru sont libérés.

Agumon : « Takeru ! Sora ! Patamon ! Piyomon ! »

Sora : « Ryô! Grâce à toi, nous sommes sauvés ! Piyomon, je t’envoie l’aider, d’accord.

Takeru : Patamon ! Je t’envoie aider Agumon à ma place ! »

Agumon : « Les amis… Merci ! »

L’image change et montre l’extérieur où PicoDevimon contemple, paniqué, l’ouverture des portes.

PicoDevimon : « Eh ? E… Etemon-sama a perdu ! Vandemon-sama, s’il vous plaît, à l’aide ! »

L’image monte PicoDevimon s’envolant vers des escaliers.

Le narrateur : « La magie d’Etemon a disparu. Tu peux progresser. »

L’image montre Ryô de retour avec Gennai en ville. Lorsque le joueur retrouve la mobilité, il ne vous reste qu’à retourner au continent Serveur où attend encore PicoDevimon.

PicoDevimon : « Hum ! Venir dans un endroit comme celui-là ! Cependant, tu ne seras pas capable d’avancer tant que Vandemon-sama sera là ! »

L’image montre PicoDevimon s’envoler en direction du manoir qui abrite Vandemon. Néanmoins, avant de se lancer vers l’aventure, le joueur doit retourner voir Gennai.

Gennai : « Le sinistre immortel Vandemon ! Le l’horrible digimon qui vit sur le continent Serveur. »

Le joueur peut enfin se déplacer librement. Après trois long donjons et la défaite de Vandemon, Yamato, Jô, Hikari et leurs partenaires digimon sont libérés.

Yamato : « Ryô, merci ! Grâce à toi, nous sommes sauvés ! »

Jô : « Je croyais que c’était sans espoir ! »

Agumon : « Gabumon ! Gomamon ! Tailmon ! Vous allez combattre avec nous, pas vrai ? »

Gabumon : « Bien sur ! Compte sur nous ! »

Hikari : « Je t’en prie, Ryô-san, sauve mon frère. »

Agumon : « Tout ira bien ! Nous le sortirons d’affaire ! »

L’image montre un pont qui se crée tandis que PicoDevimon vole en rond, paniqué.

PicoDevimon : « Quoi ? Comment ? Vandemon-sama a été battu ! Merde ! Piemon-sama ! S’il te plaît, détruis-les ! »

L’image montre PicoDevimon s’envolant et disparaissant de l’écran.

Le narrateur : « La magie de Vandemon a disparu. Tu peux progresser. »

L’image montre Ryô de retour avec Gennai.

Gennai : « Après ceci, il ne reste plus que Piemon. Une fois que tu l’auras eu, tu pourras t’occuper de Milleniunmon. Va, Enfant Élu. « 

L’image montre PicoDevimon enragé.

PicoDevimon : « Vous agissez de manière si nonchalante de votre temps libre ! Eh, de l’autre côté… Voici où Piemon va vous anéantir ! Vous ne pourrez plus avancer ! »

L’image montre PicoDevimon qui se retire en s’envolant.

«PicoDevimon : « Un long, long au revoir ! »

Le joueur peut à présent se déplacer jusqu’au moment où il a gagné dans trois donjons et vaincu Piemon.

Le narrateur : « La magie de Piemon a disparu et tu peux avancer. »

L’image montre à nouveau Ryô avec Gennai.

Gennai : « Nous sommes arrivés au dernier point ! La bataille finale ! La bataille finale se déroulera au plus profond du continent Serveur où Milleniunmon s’est caché. Prends garde. »

L’image montre Ryo emmené par un portail qui le mène à une montagne où l’attend encore PicoDevimon.

PicoDevimon : « Quoi ? C’est impossible ! Même Piemon-sama… ! Alors, c’est inutile ! Milleniunmon ?!

L’image montre PicoDevimon qui s’envole vers le temple. Le joueur peut y entrer jusqu’au moment où il se retrouve face au boss qui se révèle être Mugendramon dans Cathode Tamer et Chimeramon dans Anode Tamer.

Chimeramon /Mugendramon, une fois battu : « Eh, eh, eh ! On dirait que je dois révéler ma véritable forme. »

L’image montre que l’ennemi s’embrasse et devient Milleniunmon.

Milleiunmon : « Je vais te montrer ! La véritable peur ! Je vais t’exploser à travers le temps !»

Après la victoire sur le boss final, Taichi est enfin libéré.

Taichi : Agumon !

Agumon : Taichi !

Taichi : « Merci, Ryô ! C’est grâce à toi ! »

Ryô : « Non, c’était grâce à Agumon, car beaucoup de digimon ont aidé. Après tout ça, sommes-nous capables de retourner dans notre monde ? »

Taichi : « Je le pense. Si Sora et Yamato sont déjà rentrés, ne devrais-je pas retourner moi aussi retourner dans notre monde ? Je vais rentrer. »

Ryô : Agumon… Agumon et les autres… Est-ce que vous rentrerez tous ? »

Agumon : « Je… Je… »

Ryô : « C’est vrai. A l’origine, Agumon était avec Taichi et les autres. Je… Ne t’inquiètes pas pour moi. Tout va bien, Agumon. »

Gomamon : « Ne t’inquiètes pas tant, Ryô ! Nous nous reverrons ailleurs ! »

Palmon : « Oui ! Nos cœurs seront toujours avec toi ! »

Gabumon : Ryô, je n’oublierai jamais le temps passé en ta compagnie ! »

Patamon : « Tu es la personne que j’aime le plus après Takeru ! »

Piyomon : « Nous nous reverrons un jour ! Un jour, nous jouerons ensemble ! »

Tentomon : « Les larmes d’au revoir sont interdites ! Les hommes doivent être solides ! »

Tailmon : « Nous nous reverrons vraiment un jour ! Ne nous oublie jamais ! »

Taichi : « Ryô, soyons amis. Aussi longtemps que tu te rappelleras cette bataille, nous nous reverrons un jour. »

L’image montre alors Ryô enlaçant Agumon.

Ryô : « Agumon… »

Agumon : « Ryô.. »

L’image montre Ryô qui contemple le ciel.

Tentomon : « Ryô-han ! C’était amusant de voyager avec toi ! »

Palmon : « Ryô, la prochaine fois, vivons une aventure avec Mimi et les autres, d’accord ? »

Patamon : « Ne nous oublies pas quand tu seras retourné dans notre monde ! »

Ryô : « Les amis, n’oubliez pas ! N’oubliez jamais ! »

L’image montre la lumière qui engloutit toute l’île.

Tous les digimon : « Au revoir ! Au revoir ! »

L’image montre Ryô de retour en ville.

PetitMeramon: « Ryô ! Merci ! »

ToyAgumon : « Notre monde est enfin sauvé ! »

Babumon et Botamon : « Au revoir, Ryô ! »

L’image montre l’obscurité qui envahit puis revient une lumière.

La mère de Ryô : « Ryô… Ryô ? Vas-tu te dépêcher de remettre le disjoncteur ? Quelle plaie ! »

L’image montre Ryô qui se réveille et aperçoit sa mère tenant une bougie.

Ryô : « Eh ? C’est… mon monde ? »

La mère de Ryô : « Quelles paroles étranges. Hein ? C’est étrange. L’ordinateur fonctionne malgré la panne de courant. »

L’image montre la mère et le fils aller hors de la maison où se trouve le père de Ryô, un sac à la main, qui les accueille.

La mère de Ryô : « Chéri ! Oekaeri ! [4] »

Le père de Ryô : « Je vous ait fait attendre, hein, Ryô ? »

La mère de Ryô : « Alors c’est le moment de partir pour le Ninenmairi [5] ? »

Le père de Ryô : « Oui, il est temps de fêter la nouvelle année. Elle arrive bientôt. »

La mère de Ryô : « Pourquoi n’y allons-nous pas ensemble, tous les trois ? »

Ryô : « La nouvelle année… C’est vrai, c’est la nouvelle année ! »

Le père de Ryô : « … ? Tu vas bien ? Je ne t’ai pas vu depuis un moment et tu as déjà beaucoup grandi, eh ?
Ryô : « Les amis, nous nous reverrons. »


Les détails de la traduction :

[1] inattendu : Je ne suis pas convaincue par l’utilisation de ce mot mais il ne me semble pas y en avoir de meilleur en français pour faire passer le message. Le texte japonais fait référence à un séisme qui est soudain, une expression qui passe difficilement en français. Inattendu reste par défaut le terme qui s’adapte le mieux.
[2] Dans le texte japonais, Ryô emploie l’expression japonaise « Digitaru no sekai » alors qu’Agumon emploie le terme habituel Digital World.

[3] « Laisse-moi faire » : Le texte japonais dit littéralement « Laisse-moi expliquer » mais cela donne une redondance dans avec la phrase précédente que j’ai choisi d’adapter dans la traduction pour l’éviter. Cela ne change ici absolument pas le sens du message.

[4] « okaeri » : C’est une expression japonaise que toute personne dit à celui qui rentre à la maison et difficile à traduire. Littéralement, on dirait : « Tu es rentré».

[5] Ninenmairi : C’est une coutume japonaise où les gens se rendent au temple la nuit du Nouvel An au moment du changement d’année.


Free WordPress Themes - Download High-quality Templates