Accueil » Dramas Digimon » Digimon Adventure 02 : Original Story 2003nen -Haru-

Digimon Adventure 02 : Original Story 2003nen -Haru-

NECA-30082_f

  • Présentation
  • Traduction
  • Résumé
  • Détails clé
  • Streaming

Titre original : デジモンアドベンチャー02 オリジナルストーリー 2003年-春- Digimon Adventure 02: Original Story 2003nen -Haru-
Titre français : Digimon Adventure 02 : histoire originale 2003 -Printemps-
Date de sortie : 23/04/2003
Référence CD : NECA-30082
Durée : 38 minutes environ
Date dans la série : Mars 2003
Concept original : Akiyoshi Hongo
Producteur : Atsunari Baba
Scénaristes : Hiroyuki Kadukô (Daisuke et Hikari) – Shizuma Doronuma (Takeru et Miyako) – Genki Yoshimura (Iori et Ken)
Directeur de l’épisode : Hiroyuki Kakudô
Insert songs :  Google Boy de Reiko Kiuchi, Focus de Taisuke Yamamoto et Miwa Matsumoto, Mirai e no Message de Megumi Urawa, Fly High par Rio Natsuki et Kôichi Tôchika,

Le synopsis
Le récit de ce que deviennent Daisuke, Miyako, Iori, Ken, Takeru et Hikari deux-trois mois après la bataille finale contre BelialVandemon.

Le casting
Daisuke Motomiya : Reiko Kiuchi
Miyako Inoue : Rio Natsuki
Iori Hida/Armadimon : Megumi Urawa
Hikari Yagami : Kae Araki
Takeru Takaishi :  Taisuke Yamamoto
Ken Ichijouji : Paku Romi

La tracklist
01. タイトルコール~2003年-春-~
02. 本宮大輔/ゴーグル
03. 高石タケル/キーボードを打ちながら
04. 火田伊織/お墓参り
05. 井ノ上京/中学生になりました
06. 一乗寺賢/春の陽射し
07. ヒカリのパートナー入門講座

La traduction est réalisée par Emilie.

Track n°2 – Goggle

Génial ! Je suis enfin titulaire ! Avant-centre ! Aah ! Je suis tout excité ! Je vais leur montrer à tous mes capacités !

Mais Taichi-san, lui, était déjà titulaire alors qu’il n’était qu’en cinquième année ! J’ai entendu dire qu’il était si doué ! Aah ! Il est si impressionnant !

Est-ce que quelqu’un t’a donné ces goggles ?

Oui, Taichi-san. Mais il ne me les a pas donné. C’était plus comme s’il me les avait confié. Auparavant, j’avais déniché une paire de goggles chez moi qui ressemblaient aux siennes et je les ais porté. Mais elles se sont brisées…

En portant ces goggles, es-tu devenu plus fort?

Pas vraiment. Mais quand je les porte, j’ai l’impression que mes sentiments deviennent plus forts.

Je veux devenir plus fort !

Eh ?

Je veux devenir plus fort et protéger neechan, kaasan et toosan ! Je veux battre les méchants !

Les méchants ?

C’est comme la lumière, ceux qui sont en blancs, et les grands, qui sont effrayants ! Les méchants en noir sont cachés dans les ombres !

Est-ce que tu parles de digimon ?

Ils nous entouraient et nous menaçaient… Ensuite, ils nous ont fait dormir…

C’était il y a trois ans. Lorsque Taichi-san et les autres étaient les premiers Enfants Elus. Vandemon avait avait attaqué Odaiba. J’avais été capturé avec mon père et les autres.

Je n’étais pas assez fort pour les arrêter seul ! Mais je l’ai vu… Une personne portant des goggles et chevauchant ce qui ressemblait à un grand dinosaure ! Je l’ai vu battre les méchants !

Tu l’as vu ? Je… A ce moment, j’étais encore éveillé mais il faisait sombre. Mais tu as raison… Dans le ciel, en pleine nuit…

Ces grandes ombres, les méchants, se répandaient partout à travers la ville ! Mais la personne qui portait des goggles et ses amis… Ils ont combiné leurs pouvoirs et les ont tous battu !

J’avais oublié. Oui, je l’ai vu. Toosan, kaasan et neechan ne s’en gardent que peu de souvenirs… Moi-même, les miens sont troubles.

Si j’avais un tel pouvoir, je pourrais protéger tout le monde ! Si j’avais un tel pouvoir, d’abord, je ne leur aurais pas permis de nous capturer ! J’aurais arrêté les larmes !

Tout va bien ! Tu deviendras fort. N’importe qui le peut s’il le veut vraiment.

C’est vrai ?

Oui, c’est vrai. Mais tu dois comprendre qu’être fort n’est pas suffisant. Tu ne peux pas devenir quelque chose juste en obtenant du pouvoir. Pour battre les méchants, tu dois d’abord savoir qui sont les méchants. Tu dois faire la distinction entre ce qui est mal et ce qui ne l’est pas.

Tu peux faire ça ?

Oui, bien sur ! Car j’ai ces goggles ! Même si je ne savais pas grand chose au début, eh bien, je n’en sais probablement pas plus maintenant, mais quand je les porte, je me sens motivé à faire quelque chose. Au lieu de regarder les autres, je me sens comme si je devrais davantage me regarder moi-même.

[L’étrange bruit cesse.]

C’est vrai. Il pourrait être temps que je transmette ces goggles à un autre enfant. Le nombre d’Enfants Elus dans le monde qui ont un partenaire digimon augmente. Mais nous sommes toujours les seuls pouvant ouvrir librement un portail vers le Digital World. Cela signifie qu’il nous reste encore plein de choses à faire.

Parfait ! Je ferai de mon mieux !


Track n°3 – Alors que je tape au clavier

« Eh ? Tu veux savoir sur quelle partie je travaille ? Eh bien, ce sur quoi j’écris à présent… Tu te souviens quand tu as fait un match de sumo avec Elecmon au Village du Commencement ? C’est cette partie. »

En tant que gyoji  [1], j’ai annoncé le début du match.

« Et ensuite… Voyons… »

« Hum ? Qui avait gagné ce match ? Toi ou Elecmon ? »

[Takeru rit.]

« Vraiment ? Alors… »

[Il continue de taper puis rit à nouveau.]

« Désolé, désolé ! Je me souviens de combien je suis senti soulagé après le match. Après tout ce temps, je ne me rappelle plus des petits détails. »

Je suis certain que les incidents qui ont eu lieu de Noël 2002 à la fin de l’année sont encore frais dans l’esprit des gens. D’ailleurs, même si trois mois se sont écoulés depuis, la télévision, les journaux et les magazines continuent de faire des reportages sur les digimon.

Ma mère, qui a suivi l’incident de Hikarigaoka en tant que chroniqueuse de non-fiction, avec le père de Sora-san, sont connus aujourd’hui comme « les Digimon Critiques ». Même si tous deux n’étaient pas certains d’apprécier leur nouveau titre, ils l’ont accepté et sont passés du statut d’enquêteurs à celui de gens bien en vue.

Même ma mère est surprise par la tournure des événements. Bien sur, puisque mon père est journaliste télé, ce n’est pas quelque chose qui ne nous est pas familier.

En parlant de ça, ma mère a été demandé une fois d’apparaitre dans un programme de mon père. D’après son opinion, ce sera plus évident de nous interroger directement, nous, les enfants. Cependant, la raison pour laquelle rien de cela est arrivé, c’est que c’est grâce à mon père. Il a pour principe de ne jamais prendre l’avantage sur ses collègues par des moyens détournés alors il a laissé les autres avoir leur part. Je suppose qu’on peut appeler cela « un accord de gentlemen ». Grâce à lui, nous sommes sauvés de la publicité.

En quelque sorte, nous aimerions converser nos identités et les digimon secrets. Je ne veux pas dire pour toujours. C’est à dire que les relations entre nous et nos partenaires sont uniques et les autres personnes ne le comprendraient pas.

Par exemple, nous ne voulons pas que les gens imaginent que les digimon sont juste d’étranges animaux de compagnie. Si cela se passe ainsi, c’est qu’ils ne nous prennent pas au sérieux et, évidemment, les digimon n’aimeront pas cette perception qu’on a d’eux. C’est pourquoi, jusqu’à ce que le grand public reconnaissent ce que les digimon et le Digital World sont réellement, nous ferons profil bas.

Cependant, afin que cela puisse se produire, quelqu’un doit sortir et expliquer ce que sont les digimon aux autres. Ma mère et le père de Sora-san ont accepté ce rôle de tout leur coeur. Nous leur avons dit tout ce que nous savions et ils ont parlé de nous à la télévision, dans les journaux et dans les magazines.

Un jour, ma mère a dit de manière cavalière : « Au lieu que de me voir agir comme un messager à la troisième personne, le public serait plus convaincu s’ils entendaient directement ça de vous, de ceux qui sont impliqués. » Alors elle a suggéré que je devrais écrire des notes. Elle n’était pas sérieuse en disant cela et la conversation en restée là.

Mais je…

Je ne l’ai pas encore dit à ma mère mais j’ai déjà commencé à écrire.

Je voulais garder une trace de nos souvenirs avant qu’ils ne soient oubliés.

De ce jour où j’ai débarqué pour la première fois au Digital World et que j’ai rencontré Patamon jusqu’à tout ce que nous avons pu expérimenter et que je peux me rappeler. Des choses que mon jeune moi a vu, entendu, touché et ressenti dans son coeur.

Il y a des choses dont je me rappelle trop vivement et des choses qui me sont floues. Il y a aussi des choses qui m’embarrassent quand j’y repense. Par exemple, quand j’étais séparé d’oniichan et que je me sentais seul… J’étais si influencé par Picodevimon que je me suis disputé avec Patamon et que j’ai jeté mon digivice. Ou lors de l’été dernier, quand mon sang a bouilli et que je me suis battu avec Ichijôchi-kun, l’ancien Digimon Kaiser. Vraiment… Quand je me rappelle maintenant de ces choses, mon visage rougit d’embarras. J’ai l’impression de creuser ma propre tombe.

[Takeru tape.]

Ah… Tu es réveillé ?

Où est-ce que j’en suis à présent ? J’écris le passage où Léomon était contrôlé par des Black Gears et qu’il allait nous capturer.

[Takeru marque une pause.]

Bonne chance ? Tu vas retourner dormir ?

Patamon… Tout ce que tu sais faire, c’est la sieste.

[Takeru tape.]

J’ai interrogé oniichan, Taichi-san, Daisuke-kun et les autres pour avoir leurs versions sur les passages qui me sont encore flous ou que je n’étais pas là. Le détail des incidents principaux étaient similaires mais lorsque cela venait sur des sujets plus personnels, nous avons pris conscience que chacun de nous avait ressenti différemment la situation.

Le passage où Angemon a combattu Devimon sur l’Ile des Fichiers et s’est transformé en digitama n’est pas encore écrit. C’est pénible pour moi de revivre les sentiments qui ont transpercé mon cœur à cet instant. Savoir comment je vais l’écrire ou même le décrire est au-dessus de mes forces pour le moment.

J’ai aussi des problèmes avec l’écriture en elle-même.

J’ai l’intuition que je devrais d’abord mettre de l’ordre dans mes sentiments. C’est pourquoi, je ne toucherai pas à ce passage avant d’être devenu un peu plus adulte.


Track n°4  – Visite à une tombe 

Les répliques de Iori sont en violet, celles d’Armadimon en rouge.

Où allons-nous, da’gya ?

Au cimetière où repose mon père. Nous rendons visite aux tombes aujourd’hui.

Eh ? Je pourrais rencontrer ton père ?

En réalité, mon père est décédé alors nous ne serons pas capables de le rencontrer directement. Mais nous pouvons aller sur sa tombe plusieurs fois par an, comme aujourd’hui, et le saluer.

Alors nous allons lui dire bonjour, da’gya ?

Oui, en quelque sorte. Je vais aussi lui raconter ce qui m’est arrivé récemment ou lui parler de choses que je ne comprends pas.

Eh ? Je croyais que les pierres tombales étaient de simples rochers ! Mais tu peux leur parler, Iori ? Ces rochers peuvent parler ?

Ah ah ah ! Ne sois pas stupide, Armadimon ! Les pierres tombales ne parlent pas. Ce que je veux dire, c’est que lorsque je prie de tout mon coeur, je me sens alors capable de comprendre ce que je dois faire.

Hum… Rendre visite à une tombe est une chose pleine de mystères… Eh bien, de quoi vas-tu parler, Iori ?

De mes aventures au Digital World avec les autres, naturellement. Je veux raconter à mon père que j’ai pu me rendre au Digital World, ce lieu qu’il désirait tant visiter. Je veux également te présenter à lui. C’est pourquoi je t’ai demandé de m’accompagner.

Vraiment ? Tu m’embarrasses ! Alors ? C’est tout ? Tu ne vas pas discuter ?

Hum…

Qu’est-ce qui ne va pas, da’gya ?

Il y a de nombreuses choses que je ne comprends pas.

Comme quoi, da’gya ?

Comme quelle sorte de personne était Oikawa-san.

C’était un méchant, bien sur !

L’était-il réellement ? Je ne suis plus certain de la réponse. Ce que Oikawa-san a accompli est véritablement de mauvaises choses mais, au final, il a accompli quelque chose pour aider le Digital World.

Oui, c’est vrai, da’gya.

Puisque mon père était son ami, je suis certain qu’il doit en savoir long à son sujet.

Oui ! Ton père connait les réponses ! Mais, Iori, as-tu pardonné à Oikawa pour ce qu’il a fait ?

Je… Je ne peux pas lui pardonner.

Je vois.

Mais, grâce à cette expérience, j’ai commencé à m’intéresser à ce qui se passe dans le coeur d’une personne lorsqu’elle fait quelque chose de mal.

Hum…

En d’autres mots, je veux savoir pourquoi Oikawa-san a fait ce qu’il a fait.

Ce serait bien si ton père nous disait pourquoi.

Oui. Mais cela pourrait être quelque chose pour laquelle je devrais passer beaucoup de temps à étudier.

Etudier ? Tu aimes vraiment étudier, Iori !

C’est nécessaire si l’on veut devenir un adulte compétent.

Eh bien, je me moque de devenir un adulte compétent ou pas !

Ne dis pas cela. Allons étudier ensemble, Armadimon !

Puisque c’est toi qui le demande, je crois que je n’ai pas le choix

[Iori et Armadimon rient ensemble]


Track n°5 – Je suis devenue une collégienne !

Bingo ! Ca fait longtemps, les amis ! C’est moi l’idole de Zero Two, Inoue Miyako !

Eh ! Eh ! Eh ! Je suis devenue une collégienne ! Chuu chuu ! [2] Ce n’est que mon opinion mais je crois avoir considérablement mûri ! Je porte une brassière de bonnet E ! [3] Non, je plaisante ! Puisque c’est un Drama CD, je ne dois pas mentir. D’accord ! Mais j’ai essayé de changer de lunettes. A présent, elles sont un peu plus pointues aux branches et font un peu comme des yeux yeux de renard. La monture est dorée. Elles me font ressembler à un de ces présidents d’entreprises qui font « OHOHOHOHO, je suis désolée, madame ! » J’ai demandé aux autres ce qu’ils pensaient de mon nouveau look. Hum… Leurs avis sont très diversifiés. Mais, eh bien, je pense qu’ils apprendront à aimer ! Oui ! Par ailleurs, j’ai encore rejoint le club d’informatique. Même au collège. Izumi-sempai est buchô [4], naturellement. Je réalise la musique de fond pour le groupe de Yamato-sempai, les Teenage Wolves. Ou plutôt je la réalise pour eux. Et c’est ce que je faisais l’autre jour…

[On entend de la musique.]

J’avais une forte conviction pour ce morceau mais quand Yamato-sempai l’a entendu, il a dit : « Qu’est-ce que c’est ? Nous ne sommes pas un groupe de techno ! » Et il l’a refusé.

Mais moi j’aime vraiment ça ! En plus, Yamato-sempai, n’est-ce pas toi qui est étrange à jouer du Rhythm and Blues alors que tu n’es qu’au collège ?
Eh bien, je ne l’ai pas dit tout haut… Mais je l’ai pensé très fort dans ma tête ! Alors j’ai pensé : je vais devenir leader et créer une unité de hip-hop/techno qui sait aussi danser ! Enfants Élus, allons-y ! J’en ai ainsi parlé à mes amis 02 mais…

Iori : Eh ? Je ne sais pas faire cela !
Armadimon : « Da’gya ! »

Hm ! Et ça émane de deux personnes qui s’amusent à chanter en duo dans leurs characters songs !

Hikari-chan : « Ah ! Alors je serais responsables des appareil-photos digitaux. »

J’en serais reconnaissante. Mais responsable des appareils-photos digitaux ?

Tailmon : Je ne suis pas intéressée.

Oui, oui. Je l’avais prévu celle-là.

Hawkmon : « Hum… Hum.. Si je devais avoir le choix, je préférerais du hard rock. »

Tu aimes ce genre de choses ?

Daisuke : « Oh cool ! Je participe ! Je prends la guitare et le chant ! »

Je n’ai pas besoin de chanteur. J’ai besoin d’un MC.

V-mon : “‘Dee-jay’ est un raccourci pour Di-Gi-Mon, c’est ça ? Alors je vais le faire !

Digi s’écrit avec un D et un G. Pas avec un J.

La réponse de Ken-kun est parvenue par e-mail.

« Merci de ton invitation mais je ne suis pas très doué en musique. point point point. Je suis désolé de ne pas pouvoir t’aider. »

Non, ce n’est pas grave du tout. Je suis désolée d’avoir demander une requête impossible. Envoyé !

Avec tout ça, la super unité de rêves était finie sans avoir pu rassembler aucun membre. Désolée !

Cependant !

Il y a plein de choses qui m’intéressent ! Mais l’obsession actuelle d’Inoue Miyako est le thé noir. Son goût est étonnamment fort. J’ai découvert qu’en faisant bouillir l’eau dans une bouilloire à la bonne température, on obtient un thé noir au goût parfait. N’est-ce pas cool ? Le saviez-vous ?

Parmi les nombreux thés noirs, mon favori est Second Flush Darjeeling. C’est délicieux quand vous le buvez avec du lait. Cela ne pose pas de problème à quel moment vous mettez le lait mais moi je préfère mettre le lait en premier. C’est quand vous mettez le lait avant le thé. De petits gâteaux apportent un très bon goût. Grâce à ça, j’ai…
Aaah ! Je pense que je vais garder ça secret ! Merci beaucoup d’être resté avoir moi si longtemps ! C’était Inoue Miyako !


Track n°6 – Lumière de printemps

Alors que je rentrais de l’école hier, j’ai vu un chat blanc qui dormait sur un toit. En voyant combien il était étendu confortablement dans son sommeil, j’ai compris : « Il fait plus chaud. ».

Nisan, c’est le troisième printemps depuis que tu es décédé.

J’ai beaucoup changé depuis. Tu serais probablement surpris en me voyant maintenant. J’ai même grandi de dix centimètres.

En 1999, tu dormais toujours dans le lit du haut. Je dormais en bas alors que je n’étais pas content et que je voulais dormir en haut. Quand le printemps arrivait et qu’il faisait plus chaud, la chambre se réchauffait et j’enlevais souvent mes couvertures pendant la nuit. Mais toi, nisan, tu me recouvrais gentiment. Je connaissais la vérité. Tu étais toujours de mauvaise humeur et froid envers moi mais, à présent que j’y pense, peut-être as-tu vraiment voulu être plus gentil avec les autres. Je ne sais pas ce qui t’es arrivé, ce qui t’a fait réagir ainsi mais maintenant je te comprends enfin un peu mieux.

On t’a demandé de grandir trop vite, pas vrai, nisan ?

Ayant toujours été évalué, comparé à quelqu’un d’autre, nous n’avons pas eu la chance d’avoir davantage de liberté. Nous n’avions aucune occasion pour courir dans une allée car nous en avions envie ou enlever des mauvaises herbes, ou tomber… Des choses insignifiantes, des choses qui n’ont eu aucune valeur pour nous.

[On entend le bruit du vent.]

J’ai été idiot.

J’ai compris trop tard.

Je… J’ai essayé de devenir comme toi, nisan. Sans avoir considéré la souffrance que tu as enduré, j’ai ressenti l’envie de devenir toi. Non, je devais te battre toi ou n’importe qui. Ou j’étais un échec. Aveuglément, je déversais ma rancune partout autour de moi.

Je devais être le seul génie.
Quelqu’un que personne ne pourrait battre.

Seulement moi…
Seul moi est le meilleur au monde ?
Afin de supporter cela, je dois éliminer les autres humains qui m’entourent.
N’importe quelle méthode suffira. Pendant ce temps… Je n’ai pas d’autre choix que d’agir ainsi.
En vérité, y a t-il quelqu’un qui puisse être meilleur que je le suis ?

C’était une revanche. Mais une revanche contre qui ? Voulais-je triompher de ceux s’étant moqués de moi ? De ceux qui m’avaient mésestimé et utilisé ? Mais… En fait, c’était une revanche sur moi-même. Je ne faisais que nier l’être humain que j’étais.

Nisan, je t’ai surpassé en âge mais je ne pense pas que je serais capable de te surpasser.

A présent, je me sens bien à ce sujet. Je n’aurais jamais pensé qu’accepter que tu ne puisses pas gagner te fasse se sentir si bien. C’est étrange. Les moments où je pensais te battre, toi ou un autre, sont inimaginables.

Il y a encore beaucoup de moments où je pense à ce que j’aurais dû faire à l’époque. Mais j’ai découvert qu’il y a beaucoup de choses que peux faire maintenant.

Je vais arrêter de compter les choses que je ne sais pas faire. Car je suis certain qu’il y a beaucoup de choses que je peux faire

Nisan, merci de m’avoir appris tant de choses.


Track n°7 – Introduction de cours aux partenaires

Bonjour tout le monde ! Je m’appelle Yagami Hikari. J’ai une partenaire digimon nommée Tailmon. Elle est blanche et aussi grande qu’un chat. Mais même si elle ressemble à chat, elle est plus comme une souris…

[On entend les touches du clavier s’enfoncer.]

Qui y a t-il, Tailmon ? Je ne dois pas te traiter de souris ? D’accord, faisons à ta façon. Recommençons depuis le début.

Oui, c’est un peu raide.

Hum… Oui, rembobinons. Quand ce sera fait, appuie sur le sixième bouton.

Voyons… Allons-y.

[On entend un bip.]

Bonjour tout le monde ! Je m’appelle Yagami Hikari. J’ai une partenaire digimon nommée Tailmon. Même si elle est petite, elle est de niveau Adulte.

Savez-vous que les digimon ont différents niveaux de croissance ? Ceux qui viennent juste de naître sont au niveau Bébé. Quand ils ont un peu grandi, ils sont au niveau Enfant et lorsqu’ils deviennent Adultes, ils sont vraiment très forts. Le niveau inférieur de Tailmon, qui est Enfant, se nomme Plotmon. Elle ressemble à un chiot vraiment mignon mais elle est rarement sous cette forme.

Est-ce que tout le monde a déjà un partenaire digimon ? La plupart des gens devenant partenaire ont un digimon au niveau Bébé. Ils seront alors probablement aussi grands que Tailmon. Parfois, il y a des personnes qui deviennent partenaire avec un niveau Enfant. Mais si votre partenaire est au niveau Bébé, quelque chose le poussera à évoluer au niveau Enfant. Il est complètement différent. Il est aussi habituellement plus grand. Alors ne soyez pas effrayés, d’accord ?

Même lorsqu’ils ont changé de forme et de taille, une fois que vous êtes devenus partenaires, ils auront toujours conscience de qui ils étaient. C’est étrange mais c’est ce que cela signifie d’être partenaire avec un digimon.

Y a t-il quelqu’un ayant un frère ou une sœur ayant un digimon ? J’ai un grand frère qui a aussi un partenaire digimon. Son digimon est Agumon qui est complètement différent de Tailmon ! J’ai aussi un ami dont le frère aîné a aussi un partenaire digimon. Son grand frère a un Gabumon et lui un Patamon. Apparemment, nous quatre sommes les seuls au Japon pour le moment ayant un frère ou sœur avec un partenaire digimon. J’ai également rencontré trois frère à Hong Kong qui ont des digimon. Tous trois avaient un Shakomon.

En tant que frère ou sœur, vous pouvez avoir le même partenaire digimon ou un différent. Vous pouvez même avoir votre partenaire en même temps ou avec une petite période d’attente. Je ne suis pas certaine de savoir pourquoi mais si votre frère ou votre sœur a eu un partenaire en premier, cela ne veut pas dire que vous n’en aurez pas. Ne soyez pas tristes, d’accord ?

Il semble que la majorité de ceux devenant partenaires soient des écoliers. Cependant, en raison de l’augmentation de nos effectifs, nous pourrions commencer à avoir des collégiens, des lycéens et même des adultes devenir des partenaires.

A présent, si vous avez pu avoir un partenaire digimon, qu’allez-vous faire ?

Gardez à l’esprit qu’habituellement la raison d’avoir un partenaire digimon est que vous devez accomplir quelque chose. Il y aura des gens ou des digimon, dans notre monde ou au Digital World, l’endroit où vivent les digimon, qui ont peut-être besoin de votre aide. Vous pourriez vous sentir découragés mais les digimon vous seront sûrement utiles alors ne vous inquiétez pas. De plus, nous, les Enfants Élus ayant déjà eu un partenaire digimon, viendront aussi pour vous aider.

C’est pourquoi, si vous avez un partenaire digimon, vous devez nous contacter immédiatement, d’accord ? Vous pouvez nous joindre à…

[On entend un bip.]

Eh ? Qu’est-ce que c’est ?

[Hikari appuie sur un bouton.]

J’étais en train d’enregistrer. A présent, je dois refaire la vidéo.

[On entend le bruit d’un pop-up.]

Hum ? Un e-mail de Daisuke-kun ?
Eh ? La grande sœur de Daisuke-kun a eu un partenaire digimon ?

[On entend un bip.]

Un autre e-mail !
Eh ? Les sœurs aînées de Miyako-san ont aussi eu un partenaire digimon ? Et deux sœurs ! Incroyable !

[On entend le bruit d’un pop-up.]

Ah ! Le grand frère de Jyou-san en a un aussi ! Hum… Shuu-niisan, c’est celui à l’université, non ? Quatre personnes en une fois… Qu’est-ce que… ?

[On entend un bip.]

Ça vient du Digital World… Depuis quand oniichan est là-bas ?

Ah ! Quelque chose d’horrible est apparemment arrivé à nos nouveaux alliés ! Ce n’est plus le temps pour moi de faire des vidéos ! Allons-y, Tailmon ! Digital Gate Open!

les enfants : Enfants Elus, lets’s go !
Hikari : Les amis !
Daisuke : Eh, Hikari-chan, tout le monde est là !
Takeru : Dépêchons d’aller au Digital World !
Iori : Partons !
Miyako : Nous, les filles, allons montrer ce que nous savons faire !
Ken : Cela fait un moment, Hikari-san. Je viens.
Daisuke : Allons-y !
les enfants : Oui !

[Les Enfants Elus partent vers le Digital World.]


Conclusion du Drama CD

Après tout cela, le monde a connu le plus grand des dangers.

Ces enfants, et les autres choisis en 1999, ont été montré avoir très bien agi, même vingt-cinq ans plus tard, mais cela ne signifie pas qu’ils ont vécu tout le temps en paix. Même l’épilogue de 02 cite « La route que chacun a prise pour le mener là où il est n’a pas été facile. »

La vidéo que Hikari a commencé à réaliser est devenue étonnamment utile alors que les notes de Takeru ont été réécrites lors de la publication lorsqu’il fut capable de décrire les situations avec calme et objectivité.

Néanmoins, ces enfants ont pu survivre, sans être tentés par la défaite, sans jamais oublier leurs aventures et les choses qu’ils obtenu de leurs digimon.

Leur courage et leur amitié.
Leur pureté et leur amour.
Leur connaissance et leur intégrité.
Leur Espoir.
Et à tous leur lumière.

Le récit de ces douze enfants, qui s’est étendu de 1999 à 2002, a désormais atteint son terme. Mais même en 2003, et dans les années qui suivent, ils continuent à vivre.

S’il vous plait, souvenez-vous que parfois, c’est suffisant.


Les explications de la traduction :

[1]  Le gyoji est un arbitre professionnel au sumo. C’est dans ce costume que Takeru s’était déguisé lors de l’épisode douze. Je vous invite à consulter la page où je vous en dit plus sur le sujet concernant cet épisode.

[2]  « Chuchu » est une manière de désigner un baiser au Japon. C’est cependant un terme assez enfantin mais malgré tout assez facilement utilisé entre femmes.

[3]   Pour porter un bonnet E, il faut avoir environ un tour de poitrine d’une vingtaine de centimètres approximativement. De mon expérience personnelle, à treize ans, c’est très rarement le cas. D’ailleurs, la plupart des femmes, à l’âge adulte, ont généralement un bonnet B. ~~ Désolée de casser les fantasmes ~~

[4]   J’ai déjà donné une explication pour le drama concernant Adventure mais je vais la redire ici : un buchô peut aussi bien désigner un manager dans un club ou une équipe sportive, un capitaine d’équipe sportive, un président d’assemblée… Bref, il y a différents moyens et pas beaucoup moyens de certitudes. C’est donc avant toute chose,  une personne ayant autorité sur un groupe. Dans le cas de Kôshirô, on dirait qu’il est responsable ou chef du club d’informatique.

Titre original : ゴーグル – google
Durée : 6.09

Daisuke déborde de joie car il vient enfin d’être nommé titulaire de son équipe de football puis déchante quelque peu en se rappelant que Taichi l’était déjà lors de sa cinquième année et que l’on raconte que celui-ci était très doué. A ce moment, un étrange bruit se fait entendre et une voix, semblable à celle d’un jeune enfant, lui demande qui lui a donné ces googles. Daisuke répond que Taichi les lui a donné même s’il lui a plutôt confié. Il explique ensuite en avoir déniché chez lui qui ressemblaient à celles portées par Taichi mais qu’elles se sont un jour cassées. La voix lui demande si elles l’ont rendu fort. Daisuke répond qu’il pense ne pas être devenu réellement plus fort mais que quand il les porte, ses sentiments, eux, se renforcent. La voix dit alors souhaiter devenir plus fort afin de protéger ses parents et sa sœur des méchants. Daisuke suppose qu’il parle de digimon lorsque la voix précise que les méchants les ont tous endormi. Il se souvient alors de la prise d’otage organisée par Vandemon, trois ans plus tôt, où toute sa famille avait été capturé. La voix dit alors ne pas avoir été assez fort pour arrêter les méchants lorsqu’il a vu un garçon avec des googles qui chevauchait un dinosaure et les a tous battu. Elle ajoute avoir vu ensuite cette même personne se rassembler avec ses amis, unir leurs pouvoirs, et battre les méchants. Daisuke se remémore ce moment et songe aussi que ses parents et sa sœur l’ont eux oublié. La voix s’écrie brusquement que si elle possédait un tel pouvoir, elle aurait pu arrêter les méchants et empêcher les larmes de couler. Daisuke assure qu’il deviendra fort et que n’importe qui le voulant réellement le peur. Il ajoute cependant qu’être fort ne suffit pas et il doit aussi apprendre à faire la distinction entre ce qui est bien et mal. La voix demande alors s’il sait le faire. Daisuke répond que ses goggles l’y aident. Quand il les porte, il sent alors qu’il doit se regarder lui-même et non les autres. A cet instant, le bruit cesse et la voix se tait. Daisuke songe alors qu’il devra sans doute un jour transmettre ses goggle à un autre Enfant Élu. Il ajoute que leurs effectifs ne cessent de croire mais lui et ses amis sont les seuls à pouvoir ouvrir un portail. Par conséquent, cela signifie qu’ils ont certainement encore beaucoup de choses à faire.


Titre original : キーボードを打ちながら keyboard o uchi nagara
Titre français : Alors que je tape au clavier
Durée : 7.23

En répondant à une question de Patamon, Takeru annonce qu’il est en train d’écrire la partie sur la fois où Patamon et Elecmon ont disputé un match lors de leur première visite au Village du Commencement puis demande à son partenaire qu’elle avait été l’issue du combat. Il s’excuse ensuite d’avoir oublié l’issue puis explique se rappelait uniquement de son soulagement à la fin de cet épisode.

Tout en continuant d’écrire, Takeru rapporte que trois mois se sont écoulés depuis les événements de Noël 2002 et tout le monde a pu être témoin de l’existence des digimon. Il ajoute que les médias en parlent encore beaucoup. Depuis, sa mère et le père de Sora interviennent régulièrement dans diverses émissions et tentent d’expliquer ce que sont les digimon et leur monde. Ceal permet aux Enfants Élus de conserver leur identité secrète. Takeru ajoute que cela ne peut pas être pour toujours mais ils veulent éviter que les gens pensent que leurs partenaires sont de simples animaux de compagnie et ceux-ci n’aimeraient la perception que l’on aurait d’eux. Par conséquent, jusqu’à ce que le monde reconnaissent ce que sont le Digital World et les digimon, ils ont choisi de faire profil bas. Sa mère n’aime cependant le rôle qu’elle doit jouer et déclare assez souvent que les concernés répondraient mieux aux questions que l’on lui pose. Elle a même dit à Takeru une fois que celui-ci devrait écrire des notes. Le garçon ne lui a rien dit mais il avait pourtant commencé à écrire bien avant ce moment.

Takeru révèle qu’il veut garder une trace de tout ce qu’il a pu ressentir, toucher et entendre depuis le premier jour où il a débarqué au Digital World. Il aoute que certains moments sont flous et d’autres beaucoup plus marquants. La fois où il a jeté son digivice à cause de PicoDevimon ou d’avoir frappé Ken l’été dernier le font rougir d’embarras. Il songe même avoir l’impression de creuser sa propre tombe. Patamon se réveille brusquement et demande où en est son partenaire. Takeru répond être arrivé au moment où Léomon s’apprête à les capturer puis constate que son partenaire se rendort et soupire en déclarant que celui-ci ne sait faire que la sieste. Il avoue ensuite avoir interrogé chacun de ses amis afin d’obtenir la version des faits durant lesquels il étaient absents ou qui lui sont flous. Les détails sont toujours les mêmes mais la manière dont chacun les a perçu fut différente. Il songe alors au passage où Angemon s’est sacrifié pour détruire Devimon n’est pas encore écrit et que cette tâche est pour le moment au-dessus de ses forces. Il estime ainsi que le mieux pour lui est d’attendre d’avoir mis de l’ordre dans ses sentiments et de ne plus toucher à ce passage avant d’être devenu un peu plus adulte.


Titre original : お墓参り ohakamairi
Titre français : Visite à une tombe
Durée : 5.39

Iori emmène Armadimon au cimetière pour rendre visite à son père et le digimon se demande s’il pourra le rencontrer. Iori explique que son père est décédé mais ils peuvent venir le saluer en venant se recueillir sur sa tombe plusieurs fois par an comme ils font aujourd’hui. Armadimon comprend alors qu’ils vont dire bonjour. Iori ajoute qu’il va lui raconter ce qui est arrivé récemment et lui parler de choses qu’il ne comprend pas. Armadimon s’étonne car pour lui les pierres tombales sont des rochers et un rocher ne parle pas. Iori éclate de rire et assure que celles-ci ne parlent pas puis ajoute que quand il prie de tout son cœur, il a la sensation de comprendre ce qu’il doit faire. Armadimon trouve cela mystérieux malgré tout et demande à Iori de quoi il compte parler. Iori répond qu’il va lui parler du Digital World, ce lieu qu’il désirait tant visiter et lui présenter Armadimon. Le digimon est alors embarrassé lorsqu’il remarque que son partenaire semble étrange. Iori déclare ne pas comprendre beaucoup de choses. Par exemple, quelle sorte de personne était réellement Oikawa ? Armadimon répond simplement que celui-ci était un méchant. Iori se demande s’il l’était réellement car si Oikawa a accompli beaucoup de mauvaises choses, il a aussi fait quelque chose pour le Digital World. Il songe que son père le connaissait bien et doit avoir la répondre. Armadimon lui demande ensuite s’il lui a pardonné et Iori répond qu’il ne le peut pas mais cette expérience lui a permis de s’intéresser à ce qui se passe dans le cœur des gens quand ceux-ci agissent mal. En d’autres termes, il désire savoir pourquoi Oikawa a agi ainsi. Armadimon songe que ce serait bien si son père leur répondait. Iori estime que ce pourrait être une question pour laquelle il va falloir beaucoup étudier. Armadimon s’écrie que son partenaire aime décidément étudier et Iori répond que c’est indispensable afin de devenir un adulte compétent. Armadimon réplique se moquer de devenir un adulte compétent mais Iori dit ne pas parler ainsi et propose d’étudier ensemble. Armadimon se plie à sa volonté puis tous deux éclatent de rire.


Titre original : 中学生になりました chuugakusei ni narimashita
Titre français : Je suis devenue une collégienne
Durée : 6.21

De manière très stridente, propre à la jeune fille, s’écrie être devenue une collégienne et essaie de prétendre porter à présent des soutien-gorge de bonnet E. Elle ajoute avoir changé de lunettes et que cela lui donne l’impression de ressembler désormais à un PDG. Elle dit que les avis sur sa nouvelle apparence sont diversifiées mais déclare que ses amis s’y feront. Elle a naturellement rejoint le club d’informatique où Kôshirô est le buchô et s’occupe de réaliser la musique de fond du groupe de Yamato. Elle arconte alors ses déboires sur les morceaux composés qui lui plaisent mais ne conviennent pas à Yamato puis son désir de créer un groupe avec ses amis Enfants Élus mais tous déclinent. Elle ajoute ensuite que beaucoup de choses l’intéressent et actuellement c’est le thé noir. Elle commence à parler de thé donc jusqu’à évoquer un secret dessus mais coupe là-dessus et interrompt son long monologue.


Titre original : 春の陽射し haru no hizashi
Titre français : Lumière du printemps
Durée : 5.16

Ken réfléchit que cela fait désormais trois printemps depuis que Osamu est décédé et s’adresse mentalement à son frère. Il dit avoir changé et a grandi depuis d’une dizaine de centimètres. Il raconte qu’en 1999, Osamu dormait dans le lit du haut et lui en bas. Ken boudait car il voulait dormir en haut. Il se souvient que lorsque venait le printemps, il se découvrait la nuit et Osamu se réveillait pour remettre ses couvertures. Il songe que Osamu a peut-être voulu essayer d’être gentil avec les autres alors qu’il était froid et avec lui. il se demande pourquoi Osamu a réagi de cette manière mais ajoute le comprendre désormais un peu mieux.

Ken songe qu’Osamu a du grandir trop vite. Comme lui. Contrairement aux autres enfants, on ne les laissait pas jouer dans les allées ou tomber dans les herbes. Ces choses n’avaient aucune valeur pour eux. Ken reconnait avoir été idiot en essayant de devenir comme Osamu. Sans avoir compris as souffrance, il a tenté de le battre, de battre quiconque, ou il se considérait comme un échec. C’était une revanche. Il se questionne sur qui : ceux s’étant moqués de lui ? Ceux l’ayant mésestimés et utilisés ? Il songe que c’était avant tout une revanche sur lui-même et il niait alors l’être humain qu’il était.

Ken annonce l’avoir à présent surpassé en âge mais il ne pourra pas le dépasser. Il déclare se sentir bien et accepter ce constat lui fait parait étrange ces fois où il désirait tant battre son frère et les tous autres. Il fit penser souvent aux choses qu’il aurait pu faire autrefois puis ajoute qu’il peut en faire encore beaucoup aujourd’hui. Ken dit qu’il va maintenant se concentrer sur les choses qu’il peut afire et non celles qu’il ne peut pas faire puis remercie Osamu pour toutes les choses que celui-ci lui a apprises.


Titre original : ヒカリのパートナー入門講座 hikari no partner nyuumon kouza
Titre français : Cours d’introduction aux nouveaux partenaires par Hikari
Durée :  6.55

Hikari commence à enregistrer son cours et se présente puis présente Tailmon qu’elle décrit comme un chat mais compare à une souris. Sa partenaire n’aime pas la remarque et l’oblige à recommencer. Elle reprend et dit cette fois que Tailmon a beau être petite, celle-ci est de niveau Adulte. Hikari commence alors parler de la croissance des digimon puis évoque Plotmon, le niveau Enfant de Tailmon, qui ressemble pour elle à un chiot très mignon, et ajoute que celle-ci est rarement sous cette forme. Elle demande ensuite s’ils ont déjà tous un partenaire digimon puis suppose qu’ils sont sûrement au niveau Bébé, donc à peu près aussi grands que Tailmon, et les encourage quand ils évolueront au niveau Enfant car ils seront alors beaucoup plus grands. Elle évoque ensuite que son frère et elle ont chacun un partenaire digimon, différent l’un de l’autre, comme deux de leurs amis, qui sont frères, en ont un aussi. Elle dit avoir rencontré trois frères à Hong Kong qui eux avaient chacun un Syakomon. Hikari dit de ne pas être triste si leur frère ou leur soeur obtient un  partenaire avant eux car rien n’indique qu’ils n’en auront pas eux aussi un plus tard. Elle précise que la plupart des Enfants Elus sont des écoliers mais ajoute que leurs rangs grossissent et ils comptaient maintenant aussi des collégiens et des lycéens. Elle suppose que bientôt il pourrait y avoir des adultes. Hikari annonce ensuite s’il ont un partenaire, c’est qu’ils ont une mission à remplir, que leur monde ou le Digital World réclame leur aide amis que s’ils se sentent découragés, ils doivent demander l’assistance des digimon ou d’autres Enfants Elus. Elle ajoute que c’est la raison pour laquelle ils doivent les contacter s’ils obtiennent un jour un partenaire digimon.

Brusquement, Hikari est interrompue par un e-mail de Daisuke annonçant que sa sœur a obtenu un partenaire digimon. Elle en a un second où elle apprend avec que ses deux sœurs ont chacun partenaire qui sont aussi des sœurs. Elle reçoit un troisième qui dit que Shpû, le second frère de Jô, a aussi un partenaire. Hikari est très surprise par ces quatre nouveaux Enfants Elus d’un seul coup lorsque celle-ci reçoit un e-mail de Taichi envoyé depuis le Digital World et annonçant que quelque chose de terrible s’y est produit. Elle s’apprête à s’y rendre lorsque Daisuke, Miyako, Takeru, Iori et Ken la rejoignent. Tous partent ensemble vers une nouvelle aventure.

Les détails clé :

  • Daisuke est devenu un Enfant Elu car il a désiré très fort avoir le pouvoir de protéger sa famille et les gens autour de lui lorsqu’il s’est retrouvé au milieu de la prise d’otage en Août 1999.
  • Takeru a commencé l’écriture des aventures des Enfants Élus même si elles sont pour le moment un vaste brouillon.
  • Iori déclare ne pas pouvoir pardonner Oikawa mais il veut désormais comprendre les causes d’une personne commettant une mauvaise action au lieu de juste la blâmer comme il l’a autrefois fait avec Ken.
  • Miyako est entrée au collège et a rejoint le club d’informatique où Kôshirô est buchô.
  • Osamu, le frère aîné de Ken, était vivant en 1999. Néanmoins, le drama n’indique pas s’il a vu la fin de l’année ou non.
  • Hikari a réalisé une vidéo pour présenter les bases de ce qu’être un Enfant Élu qui va devenir très utile.
  • Shû Kido, Jun Motomiya, Chizuru et Momoe Inoue deviennent des Enfants Élus. Ils sont d’ailleurs apparemment en danger quelque part au Digital World. Daisuke et les cinq autres partent les aider.
  • Sur le livret de l’album, dans le texte, il y a une conclusion au drama qui mentionne que le monde s’est retrouvé confronté au plus grand des dangers mais qu’ils ont fini par vaincre cette menace.
Streaming du drama :

Track n°1 :   タイトルコール~2003年-春-~ : TITLE CALL ~2003nen – Haru~

Track n°2 :   ゴーグル – Google – Motomiya Daisuke

Track n°3 :  キーボードを打ちながら – Keyboard wo Uchinagara – Takaishi Takeru

Track n°4 : お墓参り – Ohakamairi – Iori Hida

Track n°5 :  中学生になりました – Chuugakusei ni narimashita – Inoue Miyako

Track n°6 : 春の陽射し – Haru no Hizashi – Ichijôchi Ken

Track n°7 :  ヒカリのパートナー入門講座 – Hikari no partner Nyuumon Kouza – Yagami Hikari

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates