Accueil » Digimon Adventure: » Liste des épisodes » Adventure: – Episode 08

Adventure: – Episode 08


  • Présentation
  • Résumé
  • Détails clé
  • Images
  • Digidex
  • Notre avis
Titre VO : 子供たちの攻城戦 kodomotachi no kôjô sen
Titre VF : Le siège de la forteresse
Première diffusion : 26/07/2020 sur Fuji TV (Japon), Crunchyroll et ADN (France)

Direction : Yôko Furuya, Yuuichi Tsuzuki
Storyboard : Yôko Furuya, Yuuichi Tsuzuki
Scénario : Toshiaki Satô
Animation : Yoshitaka Yashima

Opening : mikakunin hikôsen par Takayoshi Tanimoto
Insert : Be The Winners par Takayoshi Tanimoto
Ending : kuyashisa wa tane par Fujikawa Chiai

Synopsis
La petite bande composée de Taichi, Sora, Mimi et Jô, après une traversée en mer sur le dos de Ikkakumon, arrivent enfin sur terre ferme. Mais non sans mal : une forteresse armée les agresse dès leur arrivée. L’apparition de Yamato et Gabumon va-t-elle changer la donne ?

Après une longue traversée en mer, l’équipe arrive en vue d’une nouvelle terre. Agumon la remarque en premier et Taichi braque as longue-vie et en songeant à haute voix que le digimon sacré se cache quelque part là-bas. Palmon console Jô qui semble malade tandis que Sora contemple l’horizon et croit reconnaitre la lumière d’un phare puis s’interroge sur sa présence. Soudain, le digivice de Taichi sonne et Kôshirô vient pour pour rapporter la situation dans Tokyo.

Pendant ce temps, près du phrase, Yamato et Gabumon sont en embuscade. Au même moment, Kôshirô apprend aux enfants que plus rien ne fonctionne à Tokyo après à peine une journée. Jô observe le garçon et s’étonne que celui-ci soit si intelligent pour un écolier de quatrième année puis songe en son for intérieur qu’il est l’aîné et doit être celui qui mène le groupe. Soudain, la communication se coupe puis Mimi aperçoit des canonnières disséminés sur la côte. Un tir touche Ikkakumon qui plonge. Les enfants coulent. Ikkakumon sauve Jô puis aide Taichi et Agumon à le rejoindre. De l’autre côté, Mimi et Palmon essaient de s’accrocher quand un tir les vise. Piyomon évolue aussitôt en Birdramon et les sauve.

Ikkakumon amène les garçons sur la plage mais Taichi aperçoit aussitôt des Tankmon se diriger vers eux. Ils sont mis en jeu. Ikkakumon les protège. Un tir cible Birdramon qui s’effondre au sol. Un tire menace Ikkakumon quand Gabumon, depuis un rocher, lance Petit Fire, les protège. Un garçon dans une cape leur ordonne de le suivre.

En sécurité dans une grotte tous se reposent, épuisés. Taichi remercie leur sauveur qui se découvre et révèle être Yamato. Taichi s’exclame qu’il pensait bien qu’il serait là. Sora s’étonne qu’ils se connaissent et Taichi assure que c’est un ami. Le garçon aperçoit ensuite Gabumon et comprend que celui-ci est la forme antérieure de Garurumon. Yamato demande à Taichi s’il sait pour la situation de Tokyo. Taichi confirme et répond que Kôshirô leur a dit puis demande de leur parler de la situation actuelle.

Gabumon leur montre le phare qui est éclairé par deux Solarmon. Grâce à eux, Gorimon observe la mer et peut attaquer ceux qui approchent puis les Tankmon les achèvent sur la plage. Gabumon ajoute qu’ils veulent essayer de s’introduire dans la forteresse. Yamato poursuit que ces ennemis en veulent à leur vie et savent qui ils sont puis se demandent s’ils sont liés à l’attaque de Tokyo. Yamato décide d’y aller seul avec Gabumon. Les enfants protestent et veulent y aller mais Yamato refuse et ajoute qu’ils ne seraient qu’un poids morts. Il demande à Taichi de veiller sur les autres.

Tout en s’éloignant, Gabumon confie à Yamato qu’il est gentil et semble avoir compris ses intentions. Ils courent et se font attaquer par des Tankmon. Le digimon évolue ensuite en Garurumon puis son partenaire monte sur le dos du digimon.

Durant ce temps, Kôshirô voyage sur le dos de Kabuterimon en essayant vainement de contacter Taichi mais constate que leur communication est brouillée. Il s’inquiète que quelque chose ait pu leur arriver mais son partenaire rappelle que cela ne sert à rien de s’en faire et qu’ils doivent croire en eux en se dépêchant de les rejoindre.

Au même moment, Garurumon court et parvient à éviter les tirs des Tankmon. Dans la grotte, les enfants attendent en silence quand Jô se relève en s’exclamant que tout ceci est trop irréfléchi. Il emprunte la serviette de Mimi et sort pour l’utiliser comme drapeau blanc en criant qu’ils se rendent, persuadé que leurs ennemis vont comprendre leurs intentions. Une attaque le vise et manque de le toucher. Il est sauvé in extremis par Palmon et ses lianes. Gomamon félicite Palmon tandis que Mimi se lamente sur le sort de sa serviette mais Palmon rappelle que c’était celle de Sora. Taichi pose la main sur l’épaule de Jô qui tremble et le remercie. Il se tourne vers Agumon et annonce qu’ils vont devenir leur cible. Sora décide de les suivre avec Piyomon. Mimi demande ce qu’eux vont faire puis voit les Tankmon rappliquer. le petit groupe restant fuit.

Durant ce temps, Garurumon grimpe la falaise et Yamato observe en contrebas la fuite du groupe de Mimi. il détourne le regard et se concentre sur leur objectif. En bas, Sora s’impressionne de leur rapidité et Taichi confirme que c’est comme d’habitude. Yamato et Garurumon arrivent devant la forteresse. Le portail s’ouvre et un DarkTyrannomon attend derrière. Il attaque en premier et enserre Garurumon puis le jette. Le digimon réussit à se reprendre. Yamato songe que leurs chances sont faibles quand Piyomon lance Magical Fire qui arrive à toucher DarkTyrannomon. Yamato se tourne et aperçoit Taichi, Sora et leurs partenaires. Taichi lui crie de continuer et qu’ils vont s’occuper de lui. Le digivice de Sora brille et Piyomon évolue en Birdramon.

Alors que Birdramon utilise ses flammes et que DarkTyrannomon rétorque d’un jet de flammes, elle réussit à éloigner le digimon. Sora crie aux garçons d’y aller puis révèle se nommer Sora Takenouchi avant de courir suivre sa partenaire. Garurumon, Taichi et Agumon s’engouffrent ensuite dans la forteresse. Les Solarmon les éclaire mais Agumon les attaque avec Baby Flame. Il évolue ensuite en Greymon. Le digimon attaque Gorimon d’un jet de flamme puis Taichi crie à Garurumon de sauter. Pendant ce saut, Yamato aperçoit Jô et Mimi poursuivis par les Tankmon puis semble se rappeler de leur rencontre. Il voit ensuite Sora et Birdramon combattant DarkTyrannomon puis en bas de la tour Taichi et Greymon. Des souvenirs de sa première rencontre avec Taichi lui reviennent.

Son digivice étincelle au moment où Gorimon les vise et Garurumon s’illumine aussi. Le digimon esquive et mord le canon. Les deux Solarmon rappliquent mais Yamato les arrête en leur laçant sur eux sa cape qui les recouvrent. Garurumon jette vers eux Gorimon puis porte vers eux son attaque Fox Fire qui les achève. Sur cette dernière action, le digimon pousse un hurlement. A cet instant, Palmon et Gomamon  évoluent en Togemon et Ikkakumon. Ils maitrisent enfin les Tankmon. Au même moment, Birdramon lutte toujours contre DarkTyrannomon mais Greymon vient pour l’aider à l’achever en le poussant à la mer.

Un peu plus tard, Yamato et Gabumon fouillent la forteresse et constatent qu’il ne reste personne. Mimi les rejoint et essuie la fourrure du digimon qui lui semble sale. Mimi les remercie de les avoir sauvé tout à l’heure et Yamato finit par reconnaitre que c’est eux, Mimi et Jô, qui les ont sauvé et s’excuse de les avoir traité de poids morts. Jô s’exclame être heureux qu’ils soient tous vivants et Gomamon réplique qu’il n’est vivant que grâce à Palmon.

En poursuivant leurs recherches, le groupe découvre une salle des appareils et Yamato suppose qu’il peut avoir des enregistrements. Taichi s’approche d’une forme étrange et a une étrange impression. il sort son digivice qui s’illumine. sa main s’approche des inscriptions qui réagissent. Le garçon lita lors que cela parle du digimon sacré.

Ce qu’il faut retenir :

  • Les héros arrivent apparemment au continent Cloud.
  • Les héros rencontrent Yamato et Gabumon.
  • De nouvelles informations semblent arriver au sujet du digimon sacré.

Le Digidex :

Nom Solarmon
Groupe Machine
Type Antivirus
Niveau Enfant
Étymologie Du latin solar signifiant solaire.
Attaques Sol Calor – Shiny Ring – Shiny Tackle – Shiny Attack – Little Burn – Shine Hole – Shine Ball
Nom Tankmon  

Groupe Cyborg
Type Virus
Niveau Adulte
Étymologie Du mot tank.
Attaques Hyper Cannon – Hell Drive – Sub Vulcan – Machine Gun Arm
Nom Gorimon (FR : Gorillamon)
Groupe Homme Animal
Type Donnée
Niveau Adulte
Étymologie Du mot et de l’animal gorille.
Attaques Power Attack – Energy Cannon
Nom Gabumon
Groupe Reptile
Type Antivirus
Niveau Enfant
Étymologie du personnage Gabu Kashira qui dans le théâtre Kabuki est un serviteur timide se transformant en un démon à cornes
Attaques Petit Fire (FR : Dinoflamme Bleue)
Nom DarkTyranomon
Groupe Dinosaure
Type Virus
Niveau Adulte
Étymologie Du mot anglais anglais dark signifiant sombre + Tyranomon
Attaques Fire Blast – Dark Nail – Iron Tail
Emilie :
J’ai détesté.
J’ai détesté cet épisode.

Je ne me souviens pas avoir aussi peu apprécié un épisode de Digimon. Jusqu’à présent, même ce que je considérais comme de mauvais épisodes, y compris ceux la troisième saison de Xros Wars, je n’ai pas eu ce sentiment d’ennui et de vide que m’a inspiré cet épisode-ci. Ils sont mauvais pour moi, certes, mais parce que je sens aussi en eux un potentiel, un fort potentiel même qui fut gâché par une écriture trop simpliste et qui aurait pu donner des choses bien meilleures si on les avait correctement exploité. De ce fait, je râle beaucoup sur la série Xros Wars – si vous suivez mes reviews quand je poste les fiches, vous devez commencez à le comprendre – je l’apprécie et je regrette les incohérences ou les développements un peu simples alors qu’on aurait pu avoir encore mieux. Mais malgré tout, j’adore Xros Wars, pas autant que j’aime Tamers et Savers, bien sûr, mais au moins autant que Frontier et Adventure.

J’ai été très embêtée pendant toute la semaine pour écrire cette critique. Comment rédiger sur du vide ? C’est pourquoi j’ai choisi de faire ce comparatif avec Xros Wars, une série sur laquelle j’adore râler et rappeler tous ces défaits alors que j’adore pourtant cette série. Quelle différence entre Xros Wars et Adventure 2020 ? L’ambiance. Xros Wars possède une vitalité incroyable et des personnages qui portent l’intrigue. Au contraire, Adventure 2020, on suit ces personnages mais sans réussir à s’attacher à eux. les enjeux sont certes expliqués mais soit trop exposée, soit pas assez. Alors, d’abord la crise de Tokyo, j’en peux plus de revoir le même plan à CHAQUE épisode où Kôshirô rappelle que la ville est en danger. C’est bon, on a compris, arrêtez de gagner du temps sur l’épisode avec ça ! Par contre, les enjeux même de l’épisode, Gorimon, la forteresse… Tout cela va trop vite… Ils ont repris là-dessus la même formule que Xros Wars. Sauf que Xros Wars le fait bien et montre les exactions, montre ce qu’il en est réellement. Des explications formulées ont beaucoup moins de poids. C’est d’ailleurs la règle numéro d’un bon auteur : « Don’t tell, show it ! » Ne pas racontez, montrez ! Il n’y a que comme cela que l’on fait monter les bonnes émotions.

Revenons aussi au début de l’épisode. Quelle est celle logique ? Ikkakumon a voyagé par la mer jusqu’au continent, il se prend une attaque et ne régresse. A contrario, épisode précédent, Birdramon se fait one shot par une attaque de Gesomon alors que celle-ci commençait juste à voler au-dessus de la mer et avait mangé quelques instants plus tôt. On rajoutera que Birdramon n’est pas faible : Elle a combattu seule une nuée de digimon à l’épisode 5 et Coredramon à l’épisode 6. Vous comprenez que devant ce bafouement violent de la logique que mon cerveau se soit éteint dès la première minute de cet épisode.

Seconde raison de mon manque d’intérêt pour cet épisode : la présence de Yamato. Je regrette de vous vexer si vous l’avez aimé mais il est pour moi inintéressant, ce n’est que le fameux qui poppe là comme par hasard (magie du scénario), qui sait tout mieux que les autres et sur lequel on n’a aucune réelle information. Je ne ressens rien pour lui. La scène de la caverne aurait pu créer un début d’alchimie (là-dessus Xros Wars donnait des moments tensions hyper fortes) mais c’est très vite expédition, comme les informations données. La bataille en elle-même, ça rappelle vaguement Xros Wars en beaucoup moins bien, et ce moment d’émotion finale avec Yamato, ben il ne prend pas chez moi. On ne sait rien de lui ! Comment voulez-vous que m’attache à lui ? Pour moi, c’est un gosse qui se fait son solitaire et qui se donne l’air cool, rien de plus. Il aurait crevé, j’aurai rien ressenti non plus. le passage du drapeau, oui, c’est débile, et j’ai pas râlé. Dans Xros Wars, sur ce genre de choses, j’aurai gueulé. Là, je m’en fiche. totalement. Je n’ai réellement eu aucun intérêt pour cet épisode.

Puis, cette toute fin de l’épisode… Pourquoi montrent-ils directement le passage du temple ? C’est du temps gâché inutilement au développement de l’épisode pour rien ! Surtout que cette série devrait compter soixante-six épisodes (sentez toute ma joie à cette idée…) alors prenez votre temps ! Ne vous précipitez pas comme ça à tout presser ! C’est à mes yeux le problème majeur de cette série : tout va beaucoup trop vite. Cette série, c’est suivre un enfant hyperactif, et un enfant hyperactif, c’est épuisant.

Afin de conclure cette critique un peu longue, je vais citer un argument que j’ai souvent retrouvé cette semaine en lisant des commentaires sur cet épisode afin d’avoir une idée de comment aborder ma critique et j’ai plusieurs lu « C’est pas trop grave, hein, c’est pour les gosses ». Je déteste cette formulation de « C’est pour les gosses, donc oui ça passe ». Non, non et non, ça ne va pas. Xros Wars, pour y revenir encore, est pensé avant tout pour les enfants mais la réalisation, parfois certes facile, est bien faite. Il y a quelques années, j’ai suivi une formation dans le cadre de ma profession et nous avions eu deux cours très intéressant sur « Comment écrire pour les enfants » et il a été unanimement approuvé qu’il n’y avait pas de public plus difficile à atteindre qu’une cible enfantine. Contrairement à ce qu’on semble penser, les enfants ne sont pas bêtes mais intelligents et ils voient les grosses ficelles. l’espace d’un temps, ils trouveront un dessin animé mal écrit divertissant mais il ne restera pas dans leur mémoire. au contraire, un qui sera parfaitement écrit, avec de bons développements, des personnages forts et de la cohérence, là vous les marquerez.

Sur ce, je vais arrêter ici en souhaitant que le prochain épisode sera meilleur même si là actuellement je n’éprouve pas une folle envie de le découvrir…

Demidevimon :
Je ne sais pas… pour être tout à fait franc je n’arrive pas pleinement rentrer dans l’épisode et toujours a cause d’éléments qui me gênent dans cette nouvelle monture.

C’est un épisode de débarquement, où il est question d’entrer dans un fort gardé par des tankmon, solarmon et gorimon. Visuellement c’était réussi, j’ai plutôt bien ressenti cet aspect « guerre » tout au long de l’épisode. La personnalité de Mimi et Jô ressortent à travers les moments drôles et c’est une bonne chose pour leur développement, ce qui n’est toujours pas le cas d’un Taichi un peu trop générique, et de Yamato qui joue son rebelle sans qu’on ne sache pourquoi il continue à être si distant. Heureusement que le peu de texte de Gabumon redresse le duo.
Ce qui m’a le plus gêné est l’absence de profondeur des antagonistes. Les tankmon ne servent à rien car soit ils visent mal, soit ils touchent mais sans grosse conséquence pour les héros. Gorimon et Solarmon pourraient être un peu plus intéressants que juste les « gardiens de la forteresses » qui se font battre un peu trop facilement.

Néanmoins il faut se rappeler qu’on est en face à un anime pour enfant, même si selon moi cela ne justifie pas le manque de profondeur qui s’en dégage.

Dareen :
Pour faire simple, c’est exactement ce genre d’épisode que j’attends de cette nouvelle monture de Digimon Adventure. Cette fois le cœur de l’épisode tourne autour d’une grande bataille, une guerre même, entre nos héros et des Digimon militaires. Pas de compromis, il faut vaincre l’ennemi pour avancer. Pour ça, Yamato fera son apparition et ensemble ils sauront trouver la force pour vaincre leurs adversaires.

Deux points forts me viennent à l’esprit. Tout d’abord, les personnages ont réellement bien les mêmes traits de personnalités que leurs ainés de 99 : Kôshirô est dans son monde, Taichi est courageux, Mimi la petite princesse fait des tresses à Ikkakumon, Jô veut bien faire mais fait des bêtises (en même temps, quelle idée de lever le drapeau blanc), Sora souhaite est responsable. Yamato est introduit totalement à l’inverse de l’origine : souriant et protecteur envers son petit frère en 99, il est ici sombre et solitaire. Pourtant ce n’est illogique car il a toujours été introverti, et a moins de facilité pour faire confiance aux gens. Et franchement, avec sa cape rappelant le Taichi de V-Tamer 01, n’est-il pas méga classe ? Autre qualité de l’épisode : son animation d’une qualité suffisante pour offrir des batailles de qualités, mettant bien en valeur la puissance et prestance de DarkTyranomon ou WereGarurumon.

En revanche, petit bémol concernant la stratégie des élus pour battre leurs ennemis, elle me laisse quand même un peu perplexe… Malgré de fausses subtilités, ils rentrent bêtement dans le lard, et ce sont les individualités de leurs Digimon qui font la différence. On sent bien que l’on est en face d’un dessin animé pour enfant, il serait tout de même dommage de lui en tenir rigueur.

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates