Accueil » Digimon Frontier » Minamoto Kôji

Minamoto Kôji

écrit par Emilie


Nom : Minamoto
Prénom : Kôji
Nom français : Kôji Minamoto
Âge (japonais) : 10-11 ans
Âge (français) : 11-12 ans
Classe (japonais) : cinquième année de l’école élémentaire (CM2)
Classe (français) : sixième
Spirit : la Lumière


La notion de travail en équipe est quelque chose que Kôji a beaucoup de mal à comprendre et accepter. Véritable loup solitaire, le garçon est horripilé par la proximité d’autres personnes autour de lui. Son asociabilité est au point de quitter le camp, quand tous sont endormis, afin de poursuivre seul sa route au Digital World.

Les raisons de ce comportement sont certainement complexes mais on peut au moins en citer deux. La première est que Kôji est incontestablement le plus mûr des Enfants Élus. Alors que dans bon nombre de situations, les autres se montrent insouciants et ne songent qu’à profiter des beautés de ce monde, lui a conscience des dangers que le danger peut rôder derrière la moindre feuille. Il a compris vite et mieux qu’eux la véritable réalité de ce monde et s’efforce par conséquent de rester sur ses gardes pour ne pas avoir de mauvaises surprises. C’est d’ailleurs un reproche latent qu’il adresse à Takuya quand celui-ci propose un plan imprudent. Il n’aime pas non plus que les autres enfants couvent Tomoki, sous prétexte de son jeune âge, et tente de les persuader de le laisser plus souvent se débrouiller seul.

La seconde raison et la plus douloureuse est probablement que Kôji souffre depuis sa petite enfance de la séparation avec son frère Kôichi. Psychologiquement, il est assez fréquent que des jumeaux séparés un peu après la naissance ressentent un manque, comme s’ils n’étaient pas complets. Par conséquent, l’éloignement social de Kôji peut venir de cet éloignement avec Kôichi. Une preuve à cette théorie : quand Kôichi intègre l’équipe, sa personnalité devient étonnamment plus ouverte.

La relation des jumeaux demeure cependant assez distante. S’ils se protègent l’un l’autre en toutes circonstances, ils se parlent peu. Souvent, tous deux se regardent mais n’osent que rarement aller se parler. Ils auront néanmoins une véritable conversation lors de l’épisode quarante-huit, très peu de temps avant que Kôichi choisisse de se sacrifier pour que son frère et Takuya puisse avoir une chance de combattre Lucemon mode FallDown.

Une autre de ses relations fortes nouées au Digital World est celle avec Gotsumon. Rencontré dans l’épisode dix, le digimon ne s’entend pas spécialement bien avec lui, cherchant avant tout un Spirit. Néanmoins, il finira par le protéger de Gigasmon mais aussi par donner à Kôji son Spirit Animal. Ils se revoient dans l’épisode quarante-cinq pour lutter ensemble contre les Royal Knights afin de protéger un secteur du Digital World.

Plein de bon sens et de courage, Kôji n’hésite pas à affronter le danger quand il se présente à lui mais sans se montrer téméraire. Ses risques sont toujours calculés, préférant ruser que d’utiliser la force brute.

Un garçon asocial qui apprend à s’ouvrir aux autres, voici c’est Minamoto Kôji.


vlcsnap-2015-10-15-17h20m38s730 vlcsnap-2015-10-15-17h23m39s838 vlcsnap-2015-10-15-17h24m43s134


vlcsnap-2015-10-15-17h20m07s794 vlcsnap-2015-10-15-17h22m21s329 vlcsnap-2015-10-15-17h23m09s372


vlcsnap-2015-10-15-17h29m32s157 vlcsnap-2015-10-15-17h28m23s840 vlcsnap-2015-10-15-17h31m34s675


 

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates