Frontier – épisode 01

écrit par Emilie


  • Présentation
  • Résumé
  • Détails clé
  • Images
  • Explications
  • Digidex

Titre en japonais : 伝説の闘士!炎のアグニモン Densetsu no toushi ! Honno no Agunimon ! Le guerrier légendaire ! Agunimon des flammes !
Titre en anglais :  All aboard/ Tous à bord
La production (japonais) : Fuji Television
La production (anglais): Saban Entertainement
Date de la première diffusion (japonais) : 7 Avril 2002
Date de la première diffusion (anglais) : 9 Septembre 2002
Scénariste (japonais) : /
Scénaristes (anglais) : Seth Walter
Directeur (japonais) : Kaizawa Yukio
Chef animateur : Yamamuro Naoyoshi
Directeur artistique : Watanabe Yoshito
Studio d’animation : Toei Animation
Opening : Fire de Kôji Wada
Ending :  Innoncent ~Mujaki na Mama de~ de AIM
Insert song : With the will, le thème de la spirit évolution évolution, de  Kôji Wada

  • Le synopsis :

Takuya Kanbara est un garçon ordinaire qui s’ennuie à attendre que son père rentre pour célébrer l’anniversaire de son petit frère lorsqu’il reçoit un étrange message lui parlant de son destin et lui donnant un lieu de rendez-vous. Intrigué, il se précipite pour connaitre le sens de ces mots sans se douter qu’une grande aventure et un tout nouveau monde sont sur le point de s’ouvrir…

  • Le résumé de l’épisode :

Tout commence par un garçon courant à travers la rue, qui se nomme Kanbara Takuya, son téléphone cellulaire à la main. Il regarde l’écran et mentionne les mots « décider de son avenir » tout en passant devant un père jouant au ballon avec son fils. Devant répondre au téléphone, le père ne rattrape pas la balle et Takuya, toujours au pas de course la suit et l’arrête au beau milieu de la chaussée. Un camion apparait pile à ce moment précis et est sur le point de le renverser. Takuya, observant l’imposant véhicule, se demande si c’est son avenir. Alors débute une réminiscence…

vlcsnap-2015-06-14-16h23m44s717

Assis à la table de la cuisine, Takuya s’ennuie et écoute vaguement sa mère répondre à son père, via le téléphone, apprenant ainsi que celui-ci sera en retard. Elle lui demande s’il a bien le cadeau de Shinya. A terre, le petit garçon est enthousiaste. Pour sa part, Takuya essaie de manger un morceau du gâteau d’anniversaire mais sa mère, en dépit d’avoir le dos tournée, le reprend à temps. Il marmonne alors son père de se dépêche pou pouvoir enfin avoir le droit d’en manger.

Soudain, son propre téléphone sonne et Takuya s’aperçoit qu’il a un étrange message : « Voudrais commencer ? Oui ? Non ?  » Machinalement, il appuie sur oui et une voix l’appelle par son nom entier et lui annonce que le jeu qui décidera de son avenir vient de commencer. Interpelé, Takuya se lève et saisit l’appareil en demandant comment il connait son nom.

vlcsnap-2015-06-14-16h23m13s745

Il obtient alors un nouveau message : »Prends le train à la gare de Jiyuugaoka à Shibuya à 17h45. ». Tout ceci excite Takuya qui regarde l’horloge, affichant 17h35, qui quitte la maison au pas de course sans répondre à sa mère lui demandant où il se rend.

De retour au présent, Takuya plonge sur le côté et évite le camion qui a en même temps freiné. Le chauffeur descend de sa cabine, blême, et le garçon lui demande vivement l’heure. Il répond « 17h40 » et Takuya, paniqué le laisse en plan pour se remettre à courir.

A la gare de Jiyuugaoka, à 17h44, le train est déjà en quai et Takuya se précipite pour acheter un ticket mais prend alors conscience que ses poches sont démunies de la moindre pièce de monnaie. Rageur, il se cogne la tête contre la machine et un ticket en sort. Sans se poser de question, il s’en empare et se précipite pour monter dans le train.

A l’intérieur du train, exténué, Takuya se remet de sa folle course lorsque tous les téléphones des passagers se mettent à sonner en même temps. Il regarde le sien et voit un nouveau message disant : »Change de train dans le métro de la gare de Shibuya à 18h00. ». Son regard cherche alors une horloge et il repère une montre au poignet d’un homme qui lui apprend qu’il est 17h54. Il pousse ainsi un terrible hurlement en découvrant la nouvelle tâche impossible qui l’attend.

vlcsnap-2015-06-14-16h24m27s992

En sortant du train à la gare de Shibuya, parmi la foule, Takuya croise un garçon de son âge qui lui laisse une étrange impression et se demande si lui aussi pourrait avoir eu aussi un message. Il cherche ensuite le chemin vers le métro et aperçoit au loin le même agrçon dans un ascenseur. Il se précipite immédiatement et entre dans la cabine à l’instant où les portes se referment. Takuya essaie d’engager la conversation en demandant s’il a eu un message mais le garçon ne répond pas et lui tourne le dos. Takuya regarde ensuite par la vitre de l’ascenseur et, voyant la profondeur, se demande jusqu’où ils vont descendre.

Tout en bas, quand l’ascenseur s’arrête, Takuya aperçoit de nombreux trains entourés pr une foule d’enfants. Son téléphone reçoit alors un nouveau message : « C’est le dernier choix. Monteras-tu ? Partiras-tu ?

vlcsnap-2015-06-14-16h24m46s595

Le garçon près de Takuya part déjà monter dans un train. On aperçoit ensuite un petit garçon pousser dans un wagon par deux garçons un peu plus âgés ainsi qu’une fille blonde et un garçon un peu enrobé, chacun dans un train, face à une porte qui se referme. Les trains commencent à partir et Takuya court après l’un d’eux et y monte en s’aidant grâce à la barrière de sécurité. Il aperçoit alors le garçon de l’ascenseur, sur un autre train, qui l’observe, puis les deux trains passent sous un tunnel.

Takuya finit par explorer le train et rencontre trois autres enfants : le petit garçon poussé par ses aînés, le gros et la fille blonde. Takuya montre son téléphone pour savoir s’ils sont montés à cause du message. La fille blonde dit qu’il y a donc quatre personnes dans ce train. Takuya veut savoir pourquoi ils sont montés et s’approche du garçon enrobé pour savoir qui il est. Ce dernier, peu aimable, lui demande pourquoi il lui dirait tout ce qu’il fait et lui dit de s’expliquer d’abord lui-même. Takuya avoue alors qu’il est monté car il sentait qu’il devait le faire. La fille rit et dit pour sa part être montée car elle pensait que ce serait intéressant. Le gros se lève aussitôt et dit avoir pensé la même chose puis se présente comme Shibayama Junpei. La fille sourit et ajoute se nommer Orimoto Izumi. Takuya se présente à son tour puis se tourne vers le petit garçon pour l’interroger lui aussi.

D’un ton plaintif, l’enfant dit s’appeler Himi Tomoki puis ajoute qu’il n’a pas voulu monter mais que des gens le maltraitant l’ont poussé à l’intérieur. Il répète plusieurs fois, prêt à pleurer, qu’il ne voulait par monter lorsque des cris stridents retendissent et poussent les enfants à se boucher les oreilles. L’obscurité envahit le wagon et tous tombent à terre. l’espace d’un instant chacun prend alors une autre apparence.

Soudain, leur téléphone se transforme en un nouvel appareil et une voix leur parle à travers. Takuya apprend alors que ceci est un digivice et qu’il se trouve à présent au Digital World.

A l’extérieur, le train, qui a pris une singulière apparence, roule sur un monorail situé en hauteur et pousse des cris stridents. A l’intérieur, les enfants aperçoivent des nuées de Poyomon autour d’eux et Izumi s’approche de la vitre. Junpei suppose que ce doit être des oiseaux. Un Poyomon espiègle se colle alors à la fenêtre et prend des poses effrayantes, ce qui fait pousser un grand cri à Izumi et tous les digimon s’écartent.

Le train s’arrête finalement et, sur le quai, une masse de Pagumon observent les enfants sur le seuil en s’écriant que ce sont des humains. Le train a alors une secousse et les jettent à terre au milieu des digimon en maugréant qu’ils ont l’intention de rester à l’intérieur.

vlcsnap-2015-06-14-16h25m32s362

Les enfants s’étonnent qu’il puisse parle et la locomotive répond ne pas être un train mais Trailmon Worm. Il leur révèle que cet endroit est le Flame Terminal, une ville de digimon. Les Pagumon les entourent et Junpei songe que ce n’est pas un bon cas de figure. Tomoki se met à pleurer, appelant ses parents, et réclame de rentrer à la maison. A ce moment, Trailmon Worm s’éloigne en leur disant que s’ils veulent vraiment rentrer, ils doivent trouver les Spirits.

Takuya, Junpei et Izumi se lèvent et lui demandent, en vain, de quoi il parle. Tomoki continue sa crise puis se lève à tour et se met à courir sur la voie ferrée en criant qu’il rentre à la maison. Takuya s’élance pour le suivre. L’enfant l’entraine jusqu’à un précipice, inconscient, en larmes, et s’engage sur une simple poutre. Plus prudent, Takuya reste au bord et lui crie que s’il veut vraiment rentrer, il le ramènera à la maison. Il rappelle ce que Trailmon Worm a dit : s’ils trouvent les Spirits, ils peuvent rentrer. Tomoki se calme enfin mais perd l’équilibre, réussissant tout se faire à se rattraper à la poutre.

vlcsnap-2015-06-14-16h26m09s581

Takuya s’apprête à aller le chercher lorsque son attention est attirée par une lumière et des flammes vertes puis deux petites créatures lui tombent dessus. Bokomon et Neemon. Le premier sort une loupe et concluent que c’est un enfant humain. Ils sont cependant vite interrompus par l’arrivée d’un gros chien à trois têtes : Cerberumon.

Cerberumon réclame la localisation du Spirit mais Bokomon répond qu’ils ont déjà dit qu’ils ne le savaient pas. Le digimon refuse de le croire et ajoute que cette ville pue l’odeur d’un légendaire Spirit. Takuya répète ces termes et, à sa réaction, Cerberumon suppose que c’est là la preuve qu’on lui a menti. Il envoie aussitôt ses flammes vers eux. Immédiatement, Takuya, avec les deux petits digimon sur lui, s’engage sur la poutre et rejoint Tomoki tandis que Bokomon le traite d’idiot.

De là, ils aperçoivent Cerberumon détruire une partie de la ville et avaler ce que Bokomon appelle du digicode. Cependant la poutre où ils se tiennent ne résistent pas et ils tombent, atterrissant à l’étage inférieur. Le digivice de Takuya tombe alors à terre et réagit, émettant une lumière vers les flammes d’où apparait un Spirit Légendaire.

vlcsnap-2015-06-14-16h26m31s382

Takuya se relève et comprend qu’il pourra ramener ainsi Tomoki à la maison. Cerberumon apparait pour s’en emparer et Takuya dit à Tomoki, tremblant de rester en arrière, et se saisit d’une barre pour repousser le digimon en s’écriant qu’il ne le laissera jamais obtenir ce Spirit. Cela n’est évidemment pas suffisant et Takuya est repoussé puis il s’accroche à sa queue dans le choc lorsque tous deux sont projetés dans les flammes.

Alors que Cerberumon en ressort très vite, couvert de brûlures, Takuya, lui ne ressent aucune douleur. Il leva la tête vers le Spirit puis on voit la silhouette d’un digimon fusionner avec lui. Il crie Spirit et son digivice vole jusqu’à lui pour lui permettre de scanner le Spirit puis d’évoluer en Agunimon.

Cerberumon, stupéfait de voir un humain évoluer en digimon le fixe incrédule tandis que depuis l’étage supérieur, Izumi et Junpei sont eux aussi étonnés. Tomoki lui trouve la tranqformation cool tandis que Bokomon cherche dans son livre une explication et annonce que c’est le guerrier légendaire Agunimon des Flammes. Cerberumon veut l’attaquer et s’élance mais Agunimon saute sur le côté puis prend Tomoki, Bokomon et Neemon pour les ramener auprès de Junpei et Izumi. Il retourne ensuite combattre.

Cerberumon lance son attaque Inferno Gate qui crée des dizaines de trous noirs. Agunimon fait de son mieux pour les éviter en sautant mais il finit par tomber dans l’un d’eux. Cerberubmon ricane et déclare que personne n’est jamais ressorti vivant du secteur des ténèbres. Il se met à utiliser ses griffes dans l’obscurité et blesse plusieurs fois Agunimon. Il finit cependant par repérer où il se trouve et attrape une de ses pattes mais Cerberumon envoie alors son attaque Hell Fire qui font déferler un flots de flammes vertes sur lui. Agunimon s’exclama qu’il ne peut être par des flammes si pitoyables puis utilise son attaque Salamander Break qui crée un tourbillon de feu ayant enfin raison de son adversaire. Il scanne ensuite son digicode et laisse un digitama qui disparait juste ensuite.

vlcsnap-2015-06-14-16h26m58s317

Au même moment, Neemon se demande où part le digitama et Bokomon, lisant son livre, lui rétoque qu’il manque de culture et révèle que Cerberumon se réveillera à un moment dans un autre endroit. puis, voyant que Neemon essaie de lire, il referme vivement son livre en lui disant de ne pas regarder. Tomoki attire ensuite son attention en montrant Agunimon se poser à terre et redevenir Takuya.

vlcsnap-2015-06-14-16h27m13s242

Déphasé, Takuya rassemble ses idées et réalise qu’il s’est transformé en digimon. Une voix émane alors de son digivice et lui annonce qu’il est un Enfant Elu puis lui dit de ne pas oublier qu’il a pris lui-même la décision de choisir.

Pendant ce temps, dans un autre Trailmon, arrive au Digital World le garçon rentré par Takuya dans l’ascenseur…

Les détails clé :

  • Apparition de Takuya, Tomoki, Izumi, Kouji, Junpei, Bokomon et Neemon?
  • Les héros font leurs premiers pas au Digital World et reçoivent chacun un digivice.
  • Takuya obtient le Spirit du Feu.
  • Apparition de Agunimon.
  • Les digimon battus et scannés par un digimon redeviennent un digitama.

 
  • les gares de jiyuugaoga et de Shibuya :

jiyuugaoka

La gare de Jiyuugaoga se situe dans l’arrondissement de Meguro dans le quartier de Jiyuugaoka. Etant donné sa rapidité pour s’y rendre, c’est donc là que Takuya vit avec sa famille. C’est l’une des gares les plus fréquentées de Tokyo. Observez d’ailleurs combien le train est bondé ! Takuya est obligé de s’asseoir à terre et il y a un certain nombre de passagers debout.

La gare de Shibuya se trouve pour sa part, eh bien, dans l’arrondissement de Shibuya. Logique, non ? La distance entre les deux points n’est pas élevé. Ainsi, Takuya, lors de déplacement n’a pu se reposer que dix petites minutes.

 

screen shibuya jiyu


  • le nom des personnages :

vlcsnap-2015-06-21-15h21m47s628

Le nom de famille de Takuya, Kanbara, se compose de deux idéogrammes. Le premier kanji, 神, lu kami, kan ou shin, fait référence à la divinité. Cependant, dans l’esprit shintoïsme, l’une des religions du Japon, un kami est un esprit. Il peut s’incarner dans une fleur, un arbre, un rocher… C’est une référence directe au Spirits que les enfants utiliseront au Digital World pour combattre. Le second kanji, 原, se lisant hara ou bara, signifie prairie ou toute étendue d’herbes.

Le prénom, Takuya, se compose aussi de deux idéogrammes. Le premier, 拓, se lisant giraku ou taku, veut dire ouvrir la voie ou défraichir (dans le sens d’un défrichage de forêt par exemple) c’est une indication claire à son rôle de leader. Le second, 也, se lisant nari, ya, mata ou ne, signifie tout simplement être. On peut ainsi résumer le sens de ce prénom par le fait que Takuya est celui qui ouvre la voie.

vlcsnap-2015-06-21-15h22m06s422

Le nom de famille d’Izumi, Orimoto, ne présente rien de spéciel en apparence. Il se compose de deux idéogrammes : 織, lu ori ou shinku, signifiant métier à tisser, et本, lu moto ou hon, voulant dire origine, commencement ou livre. A première vue, il ne présente aucune information mais la construction de ce nom, utilisant le mot commencement et métier à tisser, me fait songer à la légende entourant la fête de Tanabata. Dans cette légende, commune à de nombreuses civilisations, une jeune déesse tisserande amoureuse d’un bouvier quitte le monde des dieux pour l’épouser. Ses parents la retrouvent et la ramènent chez eux mais pour empêcher son mari de venir la chercher ils créent une rivière entre le monde céleste et le monde terrestre : la Voie Lactée. Aux termes de supplications, les amants, obtiennent le droit de se rencontrer lors de la septième nuit du septième mois. Nous pouvons encore être témoins de cette rencontre en levant alors la tête : la déesse tisserande est la constellation de Vega et son mari, la constellation du Bouvier. En japonais, Vega est nommée la Tisseuse.

Pour son prénom, Izumi, 泉, lu izumi ou sen, il signifie fontaine ou printemps. Il peut, comme on a pu le voir avec Koushiro être un nom de famille assez courant. Par conséquent, quand un japonais entend le nom d’Izumi, il n’est pas totalement certain que ce soit son nom ou son prénom. Un peu comme Martin en France. Puisque le choix de Izumi a été fait, il ne veut dire que fontaine. C’est sans doute une référence à sa rivalité avec Ranamon.

vlcsnap-2015-06-21-15h21m58s149

Le nom de famille de Junpei, Shibayama, se compose de deux idéogrammes. Le premier, 柴, lu shiba ou kei, veut dire petit bois (dans le sens des fagots de bois et non une petite forêt) tandis que 山, lu yama ou san, signifie montagne ou base. Quant à son prénom, Junpei, il se compose aussi en deux kanjis. Le premier est 純, lu jun, exprime l’ingénuité, l’innocence et la pureté. Le second est 平, lu tai, hi, hira, hei ou pyou, et signifie paix.

vlcsnap-2015-06-21-15h22m52s427

Le nom de famille Himi se compose de deux kanjis. Le premier, 氷, lu koori ou hyou, signifie glace. C’est une référence directe à son Spirit de la Glace. Le second, 見, lu mi ou ken, exprime tout ce qui implique la vision. Le prénom de Tomoki, se compose aussi de deux idéogrammes. Le premier, 友, lu yuu ou tomo, veut dire ami tandis que le second, 樹, lu ki ou juu, veut dire bois ou forêt. C’est peut-être une référence à Arbormon/Petaldramon.

  • les présentations :

La manière de se présenter des enfants n’est en rien conforme à ce qu’elle doit être au Japon. Là-bas, la norme sociale exige qu’ils mentionnent leur année scolaire. Rappelez-vous que le concept sempai-kouhai est dominant et l’interlocuteur a un besoin de savoir si celui en face de lui est supérieur, égal ou inférieur à lui. Par ce renseignement, il adapte alors son comportement. Or, ces quatre enfants en ne se présentant pas de cette manière déroge à la règle et cela nous indique qu’ils sont indépendants et donc à l’écart de la vie en communauté. Cette simple petite scène nous explique d’avance que ce sont des enfants solitaires et rejetés des autres. Éventuellement, on peut en déduire qu’ils se font plus ou moins malmenés par leurs condisciples, les élèves japonais ayant pour principe de se liguer contre celui de leur classe qui ne rentre pas dans le rang. Cela allant de la simple ignorance, dans le meilleur des cas, aux exactions plus que sauvages dans le pire des scénarios.

C’est beau le Japon, hein ? Eh eh, je vous avait prévenu de ne pas lire mes articles si vous vouliez garder une vision pure de ce pays !

Le Digidex :

Les digimon liés à l’ntrigue de l’épisode :

Nom Pagumon

Groupe Micro
Type Donnée
Niveau Bébé II
Étymologie du mot anglais pug qui désigne une race de chien : le Carlin.
Attaques Poison Bubbles – Bubbles
Nom Poyomon
Groupe Micro
Type Donnée
Niveau Bébé I
Étymologie De l’onomatopée japonaise poyopoyo qui retranscrit le son d’une jeune enfant se roulant au sol.
Attaques Super Acid Bubbles – Bubbles
Nom Bokomon

Groupe Mutant
Type Donnée
Niveau Enfant
Étymologie Du mot anglais book signifiant livre.
Attaques Monoshiri Book – Nigeashimou Dash
Nom Neemon
Groupe Animal
Type Donnée
Niveau Enfant
Étymologie Du mot japonais nemu signifiant sommeil ou dormi
Attaques Tanukineiri – Are? – Nigeashi Dash – Yattā – 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7! – Gas da – Arere?
 
Nom Cerberumon
Groupe Homme Démon
Type Antivirus
Niveau Parfait
Étymologie Dans la mythologie grecque, Cerbère est le chien à trois têtes qui gardait la porte des Enfers
Attaques Hellfire – Inferno Gate – Styx Killer
Nom Agunimon (FR : Agnimon)
Groupe Homme Démon
Type Variable
Niveau Hydride
Étymologie Agni est le dieu hindou du feu
Attaques Burning Salamander – Salamander Break – Fire Darts – Crinssom Knuckle – Blaze Shoot – Salamander Kick – Gatling Kick – Million Gatling Burst – Blaze Gust –  Vortex Strike – Fire Dash – Fire Slide – Elbow Drop – Shining Burn Slash – Crossfire

Les Trailmons présents dans cet épisode :

Nom Trailmon Worm

Groupe Machine
Type Donnée
Niveau Adulte
Étymologie Le mot anglais worm signie ver.
Attaques Cool Running – Kyū Break Spark
Nom Trailmon Angler

Groupe Machine
Type Donnée
Niveau Adulte
Étymologie Le mot anglais angler signifie pêcheur à la ligne.
Attaques Cool Running – Kyū Break Spark

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates