Accueil » Digimon Tamers » Tamers – Makino Ruki

Tamers – Makino Ruki

vlcsnap-2015-06-10-22h07m52s888

écrit par Emilie


Nom : Makino
Prénom : Ruki
Nom français : Rika Nonaka
Âge (japonais) : 10-11 ans
Âge (français) : 13-14 ans
Classe (japonais) : cinquième année d’école privée élémentaire (CM2)
Classe (français) : quatrième
Partenaire : Renamon


Ruki est une jeune fille solitaire aux tendances mélancoliques, s’approchant parfois d’une nature dépressive. Au tout début, elle ne supporte la proximité de personne, pas même celle de sa partenaire, de sa mère ou de sa grand-mère. Elle semble souhaiter rester seule et régler ses problèmes par elle-même. Elle apprend peu à peu que s’ouvrir aux autres est indispensable et aide ainsi son cœur à se réchauffer à leur contact.

Son unique désir, au tout début, est de devenir la plus forte des Tamers et de rendre Renamon, sa partenaire comme le plus fort des digimon. C’est sa seule vision de ce que sont les digimon et les batailles à ses yeux. Puis, elle apprend à connaitre Renamon et se lie lentement d’amitié avec elle, comprenant alors que les digimon ayant un partenaire ont besoin d’avoir un lien solide avec celui-ci afin d’être capable d’évoluer. Au fil de ses aventures, les combats l’écœurent progressivement. Cette sensation commence  lors de son périple au Digital World et se renforce à partir du moment où elle fusionne pour la première fois avec Renamon en Sakuyamon. Lors des affrontements contre le D-Reaper, elle éprouve une véritable horreur pour tout ce qu’elle arrive et est témoin. Lors du drama, se déroulant deux ans et demi après sa rencontre avec Renamon, Ruki exprimera ne plus avoir aucun goût pour ces combats où elle risquait sa vie et chercher autre chose à faire de son existence pour laquelle elle serait douée.

Au niveau de sa personnalité, Ruki se montre très pragmatique dans les décisions à prendre et parle aux autres avec un certain ton sarcastique. Hirokazu a beaucoup de mal à la supporter à cause de cette attitude et ils se disputent régulièrement à ce sujet. Sa fierté est aussi quelque chose qui lui tient à cœur. Dans l’épisode vingt-huit, Ruki est si irritée par l’apparition de Ryô, son unique rival sérieux, et les commentaires de Hirokazu qu’elle quitte son groupe en dépit du bon sens qui voudrait de suivre les indications suggérées par Ryô. Takato essuie également bon nombre de réflexions désagréables de sa part. Néanmoins, étant donné son attitude quand ils se sont rencontrés dans l’épisode sept, connaissant Ruki, on peut deviner que ses paroles lui sont restées en travers de la gorge. La seule personne avec laquelle elle est étrangement calme et amicale, c’est Juri. Alors que les deux filles semblent vivre sur deux planètes opposées, Ruki est toujours gentille avec Juri, la traite en véritable amie et se soucie de son bien-être. Elle lui apprend même à jouer aux cartes Digimon pour être aussi forte qu’elle selon ses dires. La seule petite crise de bec remonte à l’épisode trente et un où Ruki se fâche que Juri emploie sans cesse le suffixe chan et réplique qu’ils ne sont plus en maternelle mais sur le point d’entrer au collège. Cette légère est assez bizarre, surtout que Ruki retrouve vite sa bonne humeur et appelle à nouveau Juri « Juri-chan ». Il est plus probable que Ruki n’en voulait pas directement à Juri mais que c’était la situation actuelle qui l’agaçait et qu’elle avait besoin de déverser son agressivité sur quelqu’un.

Au niveau de sa famille, ses relations sont très tendues avec Rumiko, sa mère. Cette dernière n’arrive pas à se faire que Ruki se comporte en garçon manqué et veut sans cesse lui faire porter des robes. Dans ses pensées, Ruki déclare n’avoir jamais voulu naître en tant que garçon et elle répliquera même une fois à sa mère ne pas détester les robes mais uniquement celles que sa mère achète. De cette réplique, on peut déduire que c’est une provocation destinée à frapper Rumiko mais on peut aussi supposer que Ruki n’est pas complètement hostile à l’idée de revêtir une robe mais elle préfèrerait porter des robes plus simples que celles couvertes de fanfreluches de sa mère. Des robes dans le style de celles de Juri sans doute.

Ruki vit avec sa mère et sa grand-mère. Elle s’entend bien avec Seiko, sa grand-mère, et accepte de faire des activités en sa compagnie ou de discuter avec elle. Son père est néanmoins absent de sa père. Ses parents auraient divorcés quand elle était jeune et elle ne voit plus son père. Ruki dit dans l’épisode quarante-sept pouvoir le voir n’importe quand si elle le voulait mais c’est elle qui ne veut pas le rencontrer. Sur son site officiel, Konaka Chiaki insiste sur le fait que la séparation de ses parents et l’absence de son père n’est pas la cause de la personnalité de Ruki telle qu’elle s’est crée.

Renamon, sa partenaire, avec qui elle avait du mal à s’entendre et à la comprendre, est devenue une proche confidente. a la fin quand celle-ci doit repartir, c’est pour Ruki un véritable choc. Pendant une année, Ruki en déprime et renonce à absolument tout, s’éloignant à nouveau de ses amis et se montrant désagréable avec les gens. Elle en prend conscience dans son message à Renamon et promet de changer. Elle confie également que Renamon est sa grande sœur et fait partie de sa famille.

Une héroïne armée à la fois d’une forte détermination et d’un cœur sensible, c’est comment se résume le mieux Makino Ruki.


vlcsnap-2015-06-10-22h12m19s520vlcsnap-2015-06-10-22h11m47s452vlcsnap-2015-06-10-22h15m25s495


vlcsnap-2015-06-10-22h11m01s658vlcsnap-2015-06-10-22h11m09s900vlcsnap-2015-06-12-10h18m09s382


vlcsnap-2015-06-10-22h10m43s480vlcsnap-2015-06-10-22h09m01s514vlcsnap-2015-06-10-22h10m05s452


vlcsnap-2015-06-10-22h08m49s483vlcsnap-2015-06-10-22h08m29s118vlcsnap-2015-06-12-10h16m50s118


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates