Accueil » Digimon Tamers » Tamers – Matsuda Takato

Tamers – Matsuda Takato

vlcsnap-2015-06-10-21h19m59s765écrit par Emilie


Nom : Matsuda
Prénom : Takato
Nom français : Takato Matsuki
Âge (japonais) : 10-11 ans
Âge (français) : 13-14 ans
Classe (japonais) : cinquième année de l’école publique élémentaire  Yodabashi (CM2)
Classe (français) : quatrième
Partenaire : Guilmon


D’une pure insouciance, Takato était autrefois, avant ses toutes premières aventures, un garçon timide et candide. Ses centres d’intérêt tournaient exclusivement autour du jeu de cartes Digimon et de sa passion pour le dessin. L’école, comme le démontre le bon nombre d’épisodes, est secondaire pour lui. Alors que son ami Hirokazu, dans l’épisode un, se dépêche de partir craignant d’être puni, Takato veut avant tout bien ranger sa collection de cartes et évaluer le nombre de points de la dernière qu’il a acquise. Ensuite, alors que son institutrice l’a consigné dans le couloir, plutôt que d’obéir sagement, il se met à dessiner un digimon. Tout ceci prouve combien le système scolaire l’ennuie et il préférerait passer toutes ses journées à s’amuser dans le parc avec ses amis.

Doté d’une forte imagination et d’un don pour le dessin, Takato a inventé Guilmon en souhaitant que celui-ci soit plus fort qu’Agumon. Il l’a choisi rouge car cette teinte représente, à ses yeux, la couleur la plus forte. D’un point de vue japonais, c’est exact. Dans les séries, celui qui porte du rouge ou possède un objet rouge est désigné automatiquement comme le chef du groupe ou le héros de l’histoire. Il inventera par la suite les niveaux Adulte et Parfait de son partenaire. Son imagination le pousse également, à certains moments, à songer à des situations rocambolesques tel que des soldats tirant sur Guilmon ou ses amis devenant le Tamer de Kurumon.

Si, au départ, l’idée de posséder un digivice, avec, en plus, un digitama à l’intérieur, l’excite au plus haut point, sa première rencontre avec Guilmon le terrifie. Il pense que le digimon va à l’attaquer. Puis, prenant peu à peu confiance, le garçon apprend à le connaître mais Guilmon se comportant comme un bébé, il doit aussi apprendre à l’élever. S’occuper ainsi du digimon, lui enseigner comment se tenir, ce qu’il peut faire ou ne pas faire, lui apporter à manger… Chacune de ces actions lui apprend progressivement à devenir responsable. Étant le seul à pouvoir prendre soin de Guilmon, il n’a pas d’autre choix que le faire.

C’est au cours de cette phase où le Tamer et le digimon font peu à peu connaissance et se lient d’amitié que Takato rencontre deux autres enfants qui ont eux aussi un partenaire. Lee Jenrya, beaucoup plus mûr que Takato, devient vite son ami et lui donne souvent de bons conseils pour progresser. Au contraire, Makino Ruki, la seconde, se montre beaucoup moins amicale et ne cesse de traiter Takato de bébé pleurnichard. Les trois Tamers mettront du temps à se mettre d’accord, à se comprendre, entre eux, mais aussi avec leurs partenaires digimon, mais ils y parviendront finalement à partir de l’épisode douze. De là nait véritablement un sens de l’équipe.

Mais au sein de ce petit groupe, Takato, comprimé par les personnalités écrasantes de Jenrya et Ruki, est écrasé. Il a du mal à s’imposer et passe toujours en dernier. Le combat contre Mihiramon dans le quatorzième épisode lui fait prendre conscience de sa faiblesse et il souhaite devenir plus fort, permettant alors à Growlmon d’évoluer pour la première fois en Megalogrowlmon. De là commence à se développer en son coeur le sentiment de protéger ceux qui l’entourent. Sa compassion est très forte et Takato ne supporte pas de voir quelqu’un souffrir. Dans l’épisode quinze, il prend alors l’initiative de proposer de patrouiller à travers la ville au cas où des digimon apparaitraient mais n’est pas entendue. A ce moment-là, même si le garçon commence à avoir de fortes résolutions, il n’est pas encore assez crédible pour s’imposer aux autres.

Pourtant, Takato veut dur et fait tout ce qu’il peut lors de l’invasion de la ville pour protéger les civils innocents des digimon susceptibles de les blesser. L’épisode vingt-trois traduit parfaitement cette volonté. Alors que Lee et Ruki désirent seulement se battre pour que les membres de leur familles soient sains et saufs, Takato, lui, souhaite combattre pour défendre la ville. Son vœu est le contraire même de l’égoïsme. Plutôt que penser à ses parents qui attendent probablement dans la boulangerie, anxieux, lui a une vision beaucoup plus large de la situation et songe à toutes les familles en danger à travers Tokyo. La toute fin de cet épisode démontre aussi magistralement son évolution : quand Kurumon vient d’être kidnappé par Makuramon, il prend la décision, sans hésiter, de partir au Digital World et de sauver leur ami.

Néanmoins, sous ses airs de petit garçon énergique, insouciant, timide et joyeux, Takato peut parfois se montrer colérique. Lors du huitième épisode, lorsqu’il croit que Guilmon est responsable des gens attaqués dans le parc, il se fâche après lui et lui crie dessus sans chercher à comprendre davantage ce que le digimon dit. Il y a aussi, évidemment, le passage où Belzeebumon tue Léomon. Takato est si énervé qu’il ordonne à Growlmon de le blesser lui aussi mortellement et provoque alors l’apparition du terrible Megidramon dont la présence menace de détruire le Digital World. A la suite de cette effroyable mésaventure, Takato apprend à mieux maîtriser ses émotions et se rapproche davantage de Guilmon.

Parmi les filles de sa classe, Takato ressent une véritable attirance pour Juri et ne cesse de bredouiller, rougir ou trembler chaque fois que celle-ci le regarde ou lui adresse la parole. Il se rapproche d’elle lors de leurs aventures au Digital World et lui avouera ses sentiments en la ramenant chez elle. Il n’aura cependant pas de chance. Celle qui entend à ce moment sa déclaration est en réalité un agent du D-Reaper. Durant toute cette période où Juri est captive, Takato n’a alors de cesse de vouloir la libérer. Il n’est d’ailleurs pas facile de savoir ce qui le motive plus : détruire le D-Reaper pour protéger le monde entier ou sauver Juri ? Les deux semblent tout aussi importants dans l’esprit du garçon.

 A la fin de cette longue bataille contre le D-Reaper, les digimon sont forcés de retourner au Digital World et Takato doit apparemment dire adieu à son partenaire. Il découvrira un peu plus tard, entre les vacances d’été et celles d’hiver, une petite zone dans la cabane de Guilmon et aura pour projet de partir seul au Digital World afin d’y ramener Guilmon et les autres digimon. Mais Yamaki la découvrira aussi et la détruira. La cabane de Guilmon sera alors cimentée à partir de là. Cela rend furieux Takato qui décide, sans y réfléchir réellement, de couper le firewall qui empêche les digimon de se matérialiser au monde réel. Takato prend ensuite conscience de ses erreurs et accepte d’attendre que les digimon reviennent mais souhaite toujours intérieurement être capable de retourner au Digital World et de vivre à nouveau des aventures avec Guilmon.

Passionné, énergique, à l’écoute des autres, généreux, Matsuda Takato est, en dépit de débuts difficile, un véritable héros méritant de porter ses galons de chef.


vlcsnap-2015-06-10-21h16m08s034vlcsnap-2015-06-10-21h15m11s311vlcsnap-2015-06-10-21h13m17s634


vlcsnap-2015-06-10-21h22m36s528vlcsnap-2015-06-10-21h19m05s502vlcsnap-2015-06-10-21h21m19s963


vlcsnap-2015-06-10-21h15m01s421vlcsnap-2015-06-10-21h12m10s697vlcsnap-2015-06-10-21h11m40s702


vlcsnap-2015-06-10-21h24m53s364vlcsnap-2015-06-10-21h22m51s247vlcsnap-2015-06-10-21h25m40s963


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates