Zero Two – épisode 50


  • Présentation
  • Résumé
  • Détails clé
  • Images
  • Digidex

Titre en japonais : ぼくらのデジタルワール /Bokura no Digital World/ Notre Digital World
Titre en anglais :  Un million de points de lumière
Titre en français : L’élouissement
La production (japonais) : Fuji Television
La production (anglais): Saban Entertainement
Date de la première diffusion (japonais) : 25 Mars 2001
Date de la première diffusion (anglais) : 19 Mai 2001
Scénaristes (japonais) : Genki Yoshimura
Scénaristes (anglais) : Seth Walther
Directeur (japonais) : Hiroyuki Kakudô
Chef animateur :  Setsuko Nobuzane
Directeur artistique : Yukiko Iijima
Studio d’animation : Toei Animation
Opening : Target Akai Shougeki de Kôji Wada
Ending : Itsumo Itsudemo de AIM
Insert song :   Bokura no Digital World de All Stars, Sun goes down de AIM

  • Le synopsis :

Les ténèbres, relâchées par BelialVandemon, sont sur le point de déferler et de recouvrir le monde réel et le Digital World. les Enfants Élus sauront en triompher?

Le résumé de l’épisode :

Au monde réel, les Enfants Élus se dirigent vers la cabane d’où ils étaient partis la première fois au Digital World, accompagnés de leurs parents, ceux de leurs amis et ceux des enfants enlevés. Noriko les suit aussi, la mine basse. Pendant ce temps, au Digital World Paildramon, Sylphimon et Shakkoumon tentent vainement de stopper les actes de BelialVandemon. Impuissants, les enfants enlevés contemplent la situation, angoissés. Une fille souhaite pouvoir rentrer à la maison mais un garçon s’assied au sol et déclare que lui ne le souhaite pas car il n’a aucune place là-bas pour lui. Un autre garçon approuve et ajoute que ce serait mieux de rester ici. Tous s’essaient, se laissant sombrer dans le défaitisme. Ken leur crie de ne pas dire de choses insensées mais les enfants ripostent que ce n’est pas insensé et qu’il est visible qu’eux, les Enfants Élus, sont impuissants. Ils se demandent ainsi pourquoi ils continuent d’essayer. Daisuke assure que ce n’est pas impossible et que s’ils travaillent tous ensemble, ils peuvent faire quelque chose, qu’il n’y a rien qu’ils ne puissent ne pas accomplir. Les enfants, eux, objectent, qu’ils ne peuvent rien faire. BelialVandemon ricane de leurs efforts inutiles.

Au monde réel, devant la cabane, Jô s’interroge si le portail av réellement s’ouvrir et Kôshirô rappelle que c’est le point le plus proche depuis que celui de Hikarigaoaka a été scellé. Sora se souvient alors qu’ils sont passés par là la toute première fois. Jô songe qu’il leur faut rattraper Oikawa quand les parents de Noriko se demande ce qui va arriver à leur fille. Jô assure qu’elle ira bien et Shin, le frère de Jô déclare que les Enfants Élus sauront trouver une solution.

Durant ce temps, les trois digimon continuent à essayer de farpper BelialVandemon qui déverse ses ténèbres. En vain. Les enfants constatent à quel point tous ces efforts sont inutiles et que les Enfants Élus ne peuvent rien faire. Une fille ajoute qu’eux n’ont pas été choisi, en plus, ils ne sont pas des Enfants Élus.

Au monde réel, Agumon demande à Taichi s’ils vont aller ou non au Digital World et Taichi assure que oui. Il tend son digivice vers le ciel et supplie le portail de s’ouvrir mais rien ne se déclenche. Soudain, Kôshirô constate sur son ordinateur que des portails sont en train de s’ouvrir partout à travers le monde. Partout fleurissent des dizaines et de dizaines de points lumineux, alimentés par les Enfants Élus envoyant du pouvoir à leurs partenaires digimon au Digital World. A New York, avec Mimi, Michael, Steve, Sam, Lou et Maria; à Hong Kong avec les  frères Poi; à Sidney avec Dingo; en France avec Catherine; au Mexique avec Chicos; au Vietnam avec une fille inconnue; en Inde avec Mina; en Russie avec Yuri, Sonya et Anna… Au Digital World, tous les partenaires digimon se rassemblent, prêts à joindre leurs forces dans la bataille.  BelialVandemon ricane d’eux et attaque mais les digimon résistent du mieux qu’ils peuvent, soutenus par leur partenaires qui les encouragent depuis le monde réel. La lumière transmise par les digivices enveloppent les digimon et aveuglent BelialVandemon. A ce moment, un portail apparait enfin et les Enfants Élus du monde réel se laissent glisser dedans. Noriko s’avance pour les accompagner, soutenue par Sora. Les parents assistent à leur départ, impuissants, avec la seule possibilité de croire en leur victoire.

Au Digital World, les Enfants Élus et les partenaires digimon sont réunis face à Belailvandemon toujours affaibli par les lumière. Noriko, amère, marmonne que les Enfants Élus sont bien spéciaux et différent des autres enfants. les enfants dans le monde des rêves acquiescent. Ils ajoutent qu’ils ne peuvent ni combattre ni retirer la graine noire et que rien ne changera jamais, qu’ils continueront à vivre des vies pitoyables. Leur désespoir alimente BelialVandemon qui retrouve de la vitalité. Daisuke accourt vers les enfants et s’exclame que ce n’est pas grave de ne pas avoir de partenaire digimon et de ne pas être  u Enfat Elu, que cela ne fait rien de spécial pour lui. Un garçon riposte que c’est faux et qu’il a les digimon. Takeru s’avance et déclare que pour que les digimon puissent exister, ils doivent croire en eux, comme dans les sentiments, dans le afit que chaque enfant puisse croire que ses rêves se réaliseront. Une fille déclare que c’est parfaitement immature. Daisuke s’écrie qu’ils ont bien des rêves, des rêves pour leur avenir. un garçon répond les avoir oublié. Daisuke proteste qu’il en a certainement un et Takeru ajoute qu’il n’y a pas à en avoir honte. Le garçon demande alors à connaitre le sien. Daisuke expose qu’il souhaiterait avoir un magasin de ramen, ce qui surprend tout le monde, puis s’exclame qu’il adore les ramens et deviendra le meilleur restaurateur de ramen. Noriko se met à sourire et avoue vouloir être une institutrice de maternelle.  Hikari s’avance vers elle et dit qu’elle aimerait l’être elle aussi. A cet instant, BelialVandemon se met à grogner tandis que Daisuke encourage les enfants à évoque leurs rêves. Le plus jeune désire être un joueur de baseball, la fille chef pâtissière, un autre garçon mangaka.. Ils ajoutent que tous ont été blessés par des moqueries et avaient décidé de renoncer. A chaque rêve énoncé, BelialVnademon perd de sa puissance. Les enfants comprennent avoir eu tort d’avoir renoncé et Daisuke s’exclame qu’ils n’ont qu’à laisser dire les gens. Noriko ajoute qu’ils sont libres de rêver. Miyako ajoute que ce n’est pas seulement rêver car si on travaille dur, les rêves peuvent se réaliser. Le petit garçon demande s’ils en ont vraiment le pouvoir et Daisuke assure que oui. Au même moment, le corps de BeliaVandemon continue à se dissoudre. les enfants sautent, un à un, du monde réel et passent au Digital World où des bébés digimon apparaissent devant eux.  Ce sont leurs partenaires digimon qui leurs sautent dans les bras. Chacun voit alors apparaitre dans ses mains un digivice D3.  La lumière sort des digivices et frappe encore une fois BelialVandemon.

Alors que son corps s’est dissous sous la puissance de l’espoir et de la lumière, BelialVandemon prend une forme des ténèbres. Imperialdramon ordonne à tous de transmettre son pouvoir. Chaque Enfant Élu le vise de son digivice et lui envoie de l’énergie pour éradiquer le mal une fois pour toutes de son attaque Giga Death.

Alors que tous célèbrent la victoire, Tailmon a la surprise de voir apparaitre Gennai pour lui remettre l’anneau, le Holy Ring, perdu des mois de cela. Il lui explique que celui-ci a été utilisé pour contrôler le pouvoir des ténèbres qui circulait dans la base du Digimon Kaiser. Il a ensuite été employé pour permettre la jogress évolution. Gennai ajoute que désormais la jogress évolution ne sera plus utile. Takeru demande ensuite ce qu’était l’autre monde étrange et Gennai narre que celui-ci permet de matérialiser les émotions d’une personne puis ajoute que le Digital World a été fondé sur ce même principe. Miyako réfléchit à cette notion et Ken comprend que l’océan des ténèbres fonctionne de la même manière pour les pensées négatives. Miyako s’inquiète alors des graines noires et Ken la rassure en déclarant que tant que les enfants, converseront leurs rêves, les graines n’écloront pas.

Pendant tout ce temps, Iori aide Oikawa, très affaibli, à entrer au Digital World. Oikawa le remercie puis songe n’avoir jamais pu croire au pouvoir de rêver quand un digimon apparait devant lui. Ce dernier se nomme Pipimon et déclare être le partenaire de Yukio. Oikawa est troublé et Pipimon est heureux de le rencontrer enfin, ajoutant avoir longtemps attendu. Oikawa se souvient effectivement de Pipimon, quand il le voyait dans les jeux vidéos. Pipimon l’encourage à entrer au Digital World et Iori est troublé que Oikawa semble refuser d’y aller. Gennai explique que son corps est très faible depuis le départ de Vandemon de son enveloppe charnelle.  Il suppose qu’il mourra très bientôt. Oikawa contemple le Digital World et songe l’avoir vu dans un meilleur état. Gennai dit que Le Digital a usé beaucoup d’énergie pour lutter contre BelialVandemon et ne va pas se restaurer facilement. Oikawa décide d’utiliser sa volonté et le pouvoir du monde des souhaits pour devenir la force qui restaurera et protégera le Digital World. Son corps se désagrège dans les bras de Iori et se change en une multitude de papillons qui rend peu à peu sa véritable forme au Digital World.

A partir de là, la voix du narrateur prend la parole et se mélange à celle de Takeru pour raconter comment la vie au Digital World a ainsi pu être restauré. Takeru es désormais adulte et écrit dans son bureau quand son fils vient l’appeler. En narration, il précise que vingt-cinq ans se sont écoulés depuis et qu’il est devenu un auteur à succès en écrivant les récits de leurs aventures au Digital World.

Au Digital World, Takeru et son fils retrouvent leurs amis accompagnés de leurs enfants. En narration, Takeru dit qu’un partenaire digimon existe maintenant pour chaque personne et que le Digital World est reconnu par tout le monde même si cela n’a pas été un chemin facile. Taichi est devenu ambassadeur, avec Agumon, pour y parvenir. Tamato est devenu le premier astronaute avec un partenaire digimon. Dans le dialogue, Yamato et Sora ne sont pas exposés mariés mais Piyomon dit à l’enfant blond qui se tient avec Sora qu’elle est une grande sœur raisonnable. Sora est devenue une styliste spécialisée dans la mode japonaise. Jô est devenu le premier médecin du Digital World, Mimi une cuisinière et Kôshirô travaille avec le père de Sora et Shû, le frère de Jô, à effectuer des recherches sur le Digital World. Hikari est devenue institutrice en maternelle, Miyako et Ken se sont mariés; l’un est policier et l’autre femme au foyer à élever leurs trois enfants; Iori est avocat de la défense tandis que Daisuke a ouvert un petit restaurant de ramen dans la rue qui s’est transformé peu à peu en une affaire multinationale.

Alors que les enfants partent à la découverte du Digital World, Takeru déclare en narration qu’il existe toujours des ténèbres et de la lumière dans le cœur des gens qui continueront à se combattre être éternellement mais qu’aussi longtemps que l’on garde ses rêves, la lumière continuera à briller. Il termine par « Ceux qui ouvriront les nouvelles pages de l’aventure, ce sera vous. ».

Les détails clé :

  • BelialVandemon est vaincu par le pouvoir de tous les Enfants Élus.
  • Les enfants à la  graine noire retrouvent l’espoir et sont eux aussi des Enfants Élus.
  • Piçkawa est mort, vidé de ses forces, et s’est transformée en énergie protectrice du Digital World
  • L’anneau de Tailmon, le Holy Ring, servait pour la jogress évolution. La jogress évolution n’est donc plus possible depuis la victoire contre BelialVandemon.
  • Il est à noter que l’enfant de Hikari a pour partenaire digimon un Plotmon, un niveau Enfant, alors que tous les autres enfants ont un partenaire au niveau Bébé II. Il possède aussi le sifflet de sa mère.
  • Le narrateur de Adventure et Zero Two était Takeru adulte.

   

Digidex :

Nom Pipimon (FR :Datirimon)
Groupe Micro
Type Donnée
Niveau Bébé I
Étymologie L’onomatopée japonaise piipii désigne un bruit fort. Le nom de Datirimon a été choisi par les fans du doubalge canadien lors d’un concours.
Attaques San no Awa
Free WordPress Themes - Download High-quality Templates