Accueil » Digimon Adventure Zero Two » Zero Two – épisode 17

Zero Two – épisode 17


  • Présentation
  • Résumé
  • Détails clé
  • Images
  • Digidex

Titre en japonais : お台場メモリアル Odaiba Memoriaru / Le mémorial d’Odaiba
Titre en anglais : The gosth of the chance / Le fantôme de la chance
Titre en français :   Une ombre angoissante
La production (japonais) : Fuji Television
La production (anglais): Saban Entertainement
Date de la première diffusion (japonais) : 30 Juillet 2000
Date de la première diffusion (anglais) :  11 Novembre 2000
Date de la première diffusion (français) :  22 Décembre 2001
Scénaristes (japonais) : Genki Yoshimura
Scénaristes (anglais) :   Craig Doyle
Directeur (japonais) : Hiroki Shibata
Chef animateur :  Toshio Deguchi
Directeur artistique : Tetsuhiro Shimizu
Studio d’animation : Toei Animation
Opening : Target Akai Shougeki de Kôji Wada
Ending : Atashi wa Atashi no Kaze ga Fuku de AIM
Insert song :   Brave Heart, le thème de l’évolution, de Ayumi Miyazagi

  • Le synopsis :

Afin d’honorer un jour très important pour eux, toute l’équipe des Enfants Élus se rassemblent en ce 1 Août 2002 pour célébrer le début de leurs premières aventures.

Le résumé de l’épisode :

Dans la soirée du 30 Juillet, un technicien de la Fuji Télévision travaille sur le montage d’un documentaire que supervise le réalisateur, fier de son ouvrage. Le technicien lui demande s’il a bien purifié ses lieux de tournages car autrement  certaines rumeurs racontent que l’on voit apparaitre des ombres sur les vidéos. Peu convaincu, l’homme rit de sa remarque quand il remarque à l’écran une silhouette sombre incrustée derrière un personnage.

Dans la journée du 31 Juillet, les Enfants Élus reviennent d’une mission au Digital World et Chibimon se plaint tout de suite d’avoir faim. Hikari s’en moque mais le digimon riposte que ce n’est pas sa faute s’il est affamé. Takeru rappelle qu’ils viennent de libérer un nouveau secteur et propose de fêter cela. Miyako ajoute avoir reçu un nouveau jeu et les invite tous à venir chez elle. Daisuke l’interroge sur ce que c’est lorsque Hikari remarque Iori plongé dans ses pensées. Ce dernier explique réfléchir à ce que le Digimon Kaiser peut faire en ce moment. Takeru songe qu’effectivement que leur ennemi s’empare de nouveaux territoires mais sans rien faire d’autre. Daisuke réplique de ne pas s’en occuper qu’ils ont l’avantage, conforté par Miyako. Hikari soulève ensuite qu’à partir de demain, ils n’auront plus accès à la salle informatique et Takeru se souvient alors que la pièce va être utilisée pour donner des cours de rattrapage cet été pour ceux ayant des résultats faibles en informatique. Daisuke s’écrie ne pas en avoir entendu parler et Miyako est ennuyée qu’ils ne puissent aller demain au Digital World. Takeru se rappelle ensuite avoir déjà des projets demains, en utilisant le pronom nous, et ne pourra pas venir. Daisuke s’interroge sur le nous et Hikari se rapproche de Takeru en révélant qu’il s’agit d’eux deux. Daisuke en est aussitôt catastrophé. Il imagine un rendez-vous amoureux mais Hikari, en riant, assure que ce n’est pas cela puis montre son agenda où apparait une note particulière à la date du lendemain. Daisuke ne comprend rien et Takeru explique que c’est le projet des huit sur un. Alors que ses amis rient, Daisuke boude. Takeru leur propose ensuite à tous de venir. Daisuke se retourne, surpris, toujours persuadé que c’est un rendez-vous amoureux, mais Hikari continue à dire que ce n’est pas cela.

Le 1 Août, les jeunes Enfants Élus sont rassemblés au parc où Takeru explique que ce jour commémore le 1 Août 1999 qui a marqué le début de leurs aventures au Digital World. Hikari précise n’avoir pas été là à ce moment-là et Takeru ajoute qu’elle était malade et avait dû rester à la maison. Patamon s’exclame que c’est aujourd’hui la première fois que Takeru et lui se sont rencontrés. A ce moment les interpele Taichi. Avec lui se trouve les cinq autres Enfants Élus. Tous se réjouissent de voir puis vont s’installer à l’ombre d’un arbre. Là, les aînés racontent l’intégralité de leur histoire à leur cadet.

Pendant ce temps, à la Fuji télévision, le réalisateur se désespère de voir sans ces l’ombre surgir et toujours de manière différente. En se rendant dans d’autres studios, ils découvrent que la mystérieuse ombre apparait sur tous les écrans. Le technicien suppose alors que le bâtiment doit être hanté mais le réalisateur lui réplique de ne pas être stupide, que l’endroit vient juste d’être reconstruit et que l’équipement est entièrement neuf.

Vers le crépuscule, les jeunes Enfants Élus ont le vertige d’avoir entendu toutes les histoires racontées par leurs aînés. Taichi ajoute que c’est à présent leur tour et parmi le encouragements, Jô donne une claque dans le dos à Daisuke qui manque alors de tomber dans le fleuve. Peu après, Takeru suit son frère jusqu’à son appartement et constate que celui-ci est toujours aussi désordonnée. Yamato précise que deux hommes vivent seuls ici. Takeru se penche pour ramasser le linge sale à terre en songeant qu’il ne peut pas l’y aider que lui arrache des mains Yamato en rappelant qu’il disait déjà cela trois ans plus tôt. Takeru et surpris d’avoir dit cela et Yamato ajoute qu’il se souvient que leur mère faisait tout, que la maison de Takeru est toujours propre, mes vêtements et la vaisselle lavée, qu’il a chaque jour en rentrant de l’école un repas de prêt… Takeru s’excuse alors et dit n’avoir jamais pensé à cela. Yamato lui dit et assure que ce n’est rien puis songe qu’ils devraient engager quelqu’un. Takeru propose leur mère mais Yamto rit en s’exclamant que celle-ci le tuerait. Il lui demande ensuite ce qu’il désire manger en ajoutant ne pas être un grand cuisiner. Takeru répond que out lui ira tant que c’est un repas préparé par son frère. Yamato a alors un petit sourire.

Peu après, Takeru mange le repas préparé par Yamato et doit aussitôt bore beaucoup d’eau. Devant Yamato mort de rire, le garçon demande si leur père mange cela tous les jours. Yamato répond que non car il s’agit u menu spécial pour leur invité spécial Takeru. Takeru proteste qu’il aurait pu manger un dîner normal mais Yamato renchérit qu’il ne pouvait pas faire cela car c’est aujourd’hui un jour spécial qui n’arrive qu’une fois par an, comme la Tanabata où Orihime rencontre Hitoboshi le bouvier son mari. Takeru soupire que si ces deux-là l’entendaient, ils seraient en colère.

A ce moment rentre leur père du travail, épuisé. Takeru demande ce qu’il a mais M. Ishida assure qu’il n’y a rien en soupirant. Yamato comprend que quelque chose ne pas et le force à parler. Il dit ne pas vouloir y penser mais pourtant il ne cesse d’imaginer des choses étranges. Il se lève en mimant quelqu’un que l’on rencontrerait dans le couloir mais ajoute que quand on se retourne pour mieux al voir, celle-ci a disparu. Takeru, intrigué, demande s’il a cru voir quelqu’un. M. Ishida rapporte ensuite que pendant l’édition de vidéos, on voit apparaitre une ombre étrange qui ne devrait pas être là. Yamato suppose que personne n’a dû la remarquer en filmant tandis que Takeru se met à avancer l’hypothèse d’un fantôme. M. Ishida poursuit que ce ne serait pas grave si c’était une ou deux personnes qui verraient des choses mais dix à vingt… Takeru remarque un lecteur de minidisque sur la table et veut savoir pourquoi son père en a un. Ce dernier explique que son collègue Sakurahada lui a donné un copie de sutra qui pourrait peut-être aider s’il s’agit d’un fantôme. Yamato se lève en déclarant cela ridicule et part dans sa chambre. Takeru part aussi en s’exclamant aller prendre un bain. M. Ishida se décide finalement à dîner mais hurle immédiatement à la première bouchée avalée.

Le 2 Août, le réalisateur et le technicien travaillent toujours sur le documentaire et voient à nouveau l’ombre surgir. Le réalisateur en est désespéré et le technicien songe qu’ils ne peuvent rien faire, surtout que la diffusion du programme est pour après-demain. Le réalisateur s’énerve, horrifié de diffuser son travail dans cet état. Tous deux se désespèrent quand Sakurahada propose d’écouter son sutra. Le réalisateur se montre agacé tandis que le techniciste estime qu’ils ne perdent rien à essayer. Sakurahada appuie sur le lecteur de cassette mais ils n’entendent rien au début avant de percevoir un gémissement inquiétant. Dans son bureau, M. Ishida en est vite informée.

Pendant ce temps, Miyako, Mimi et Sora se promènent en ville et s’arrêtent devant la Tour de Tokyo. Miyako se rappelle que celle-ci avait fondu trois ans plus tôt mais n’imaginait pas que cela puisse être à cause d’un digimon. Au même moment, Jô étudie dans un de ses cours au juku de Shinigawa tandis que Yamato et Takeru circulent à travers le quartier bondé de Shibuya pour s’arrêter devant la fameuse boutique où Gotsumon et Pumpmon avec les vêtements.

Dans la chambre de Taichi, le maître des lieux se trouve avec Kôshirô, Hikari, Daisuke et Iori. Kôshirô annonce vouloir essayer quelque chose ici à propos du portail digital en tentant de l’ouvrir ailleurs que depuis l’ordinateur de la salle informatique de l’école élémentaire d’Odaiba. Iori s’en étonne mais  Kôshirô avoue ne pas en être complètement sûr. Taichi réclame des explications et Kôshirô expose que que c’est pas l’ordinateur qui permet d’ouvrir le portail mais le D3 qui posséderait le pouvoir de l’ouvrir n’importe où. Il ajoute y avoir déjà pensé et que cela serait utile si un jour, comme aujourd’hui, ils n’arriveraient pas aller au Digital World en passant par la manière habituelle. Taichi veut savoir où il compte ouvrir le portail et Kôshirô se lève aussitôt en pointant l’ordinateur derrière lui. Il estime que même sans l’ordinateur, ils seraient capables d’y parvenir avec seulement un D3 puis propose à Daisuke d’essayer. Daisuke a un moment d’hésitation mais le surmonte vite en entendant Hikari l’encourager.

Daisuke se lève et s’avance vers l’ordinateur, ouvrant rapidement le portail grâce à son D3. Il propose d’y aller mais la voix de Mme Yagami résonne soudain à leurs oreilles. Taichi comprend que sa mère est rentrée et arrête Daisuke car cela paraitrait suspect qu’ils ne soient pas là alors qu’elle a pu voir leurs chaussures. Le portail se referme et Taichi regrette qu’ils ne l’aient pas su hier pour célébrer l’anniversaire au Digital World et Kôshirô s’excuse de ne pas y avoir songé mais Taichi assure que ce n’est pas sa faute et qu’ils pourront le faire l’an prochain. Iori ajoute que si c’est une bonne chose de pouvoir aller librement au Digital World depuis la maison, cela va créer un autre problème. Alors que Hikari demande pourquoi, la porte de la chambre s’ouvre et Mme Yagami apparait pour les saluer avant de repartir. Kôshirô expose ainsi que s’ils peuvent aller au Digital World depuis leur chambre, leurs parents ne souvent pas savoir, eux, leur secret. Hikari songe alors que si leur mère découvrait leur disparation, elle appellerait la police. Kôshirô déclare qu’il va leur falloir réfléchir à un plan.

Le 3 Août, l’équipe entière se rassemble devant l’immeuble de la Fuji Télévision. Hikari tient dans ses mains un bouquet de roses. Le temps devient soudain menaçant, comme s’il allait bientôt pleuvoir. Un orage éclate et la foudre frappe le bâtiment. A l’intérieur, les lumières se coupent toutes et l’ombre mystérieuse apparait dans les couloirs. Les employés fuient en vitesse. Brusquement, Tailmon s’affole et se précipite dans le bâtiment. Elle gagne vite un grand bureau où l’ordinateur s’allume seul. Les Enfants Élus la rejoignent et aperçoivent au plafond une ombre tournoyante. De nombreuses feuillent se mettent soudain à voler à travers tout. Tailmon s’avance cependant, confiant, et crie être là.

Devant al scène, Chibimon saute des bras de son partenaire et comprend que c’est un digimon. Upamon confirme. Miyako demande comment ils peuvent le savoir et Poromon répond qu’ils sont eux aussi des digimon et le sent donc. Chibimon, Poromon et Upamon évoluent en V-mon, Hawkmon et Armadimon. hawkmon déclare qu’un digimon au monde réel est forcément un ennemi puis ils s’élancent combattre mais Tailmon les en empêche.

A l’ordinateur, le texte défile encore puis affiche finalement les lettres formant le nom de Tailmon qui est répété par la voix. L’ombre s’arrête et vient alors au digimon qui prononce le nom de Wisarmon, choquant les huit premiers Enfants Élus. Sous leurs se révèle finalement le fantôme du digimon défunt. Wisardmon annonce avoir quelque chose à dire à Tailmon puis explique qu’ils ne disposent pas actuellement du pouvoir nécessaire afin de battre leur ennemi. Daisuke suppose que c’est le Digimon Kaiser mais Wisarmon révèle que c’est celui qu’ils sont actuellement en train de combattre et que des ténèbres plus profondes existent. Il ajoute que les ténèbres ne peuvent être combattu par leurs seules forces mais qu’ils doivent ramener celui qui s’est perdu dans les ténèbres à sa véritable personnalité. Il continue en disant que la gentillesse libérera la lumière dorée mais que la gentillesse seule ne suffira pas. Tailmon hoche de al tête pour montrer avoir compris. Wisarmon ajoute qu’ils ont absolument besoin de la lumière dorée et qu’ils doivent se dépêcher. Il leur demande ensuite de prendre soin de Tailmon.

Suppliante, Tailmon appelle Wisarmon qui essaie de toucher sa patte mais celle-ci ne fait que traverser sa main. Il se retire en silence, tristement, à reculons, traverse la vitre puis disparait. Tailmon essaie de lui courir, larmoyante, et Hikari s’avance pour la réconforter. Les huit premiers Enfants Élus se remémorent de son sacrifice tandis que Hikari se demande s’ils le reverront encore. Taichi murmure un peut-être Tailmon remercie son ami en ajoutant qu’elle ne gâchera pas cette vie qu’il a sauvé ce jour-là.

Les détails clé :

  • L’épisode se déroule sur cinq jours allant du 30 Juillet 2002 au 3 Août 2002.
  • Cet épisode commémore les premières aventures racontées dans Digimon  Adventure.
  • Apparition de Wisarmon revenu temporairement pour prévenir les Enfants Élus des dangers qui les guettent. Il est un fantôme car celui-ci est mort au monde réel et ne peut plus revivre.
  • Wisarmon énonce qu’il y aurait un ennemi plus puissant et autre que le Digimon Kaiser.
  • Wisarmon évoque une lumière dorée et parle de gentillesse. A quoi fait-il allusion ?
  • Grâce à Kôshirô, les Enfants Élus peuvent aller au Digital World de n’importe où, avec seulement un ordinateur et un D3.

 

Digidex :

Nom Wizarmon (FR : Wizardmon)
Groupe Magicien
Type Donnée
Niveau Adulte
Étymologie Du mot anglais wizard signifiant magicien.
Attaques Thunder Cloud – Magic Game – Terror Illusion – Blink Breeze
Free WordPress Themes - Download High-quality Templates