Accueil » Fanfics » Fanfics – Digimon Network

Fanfics – Digimon Network

Digimon  Network

écrit par Emilie


statut : achevé
date d’écriture : Avril 2006

avant-propos :  Cette fic a été inspiré à partir d’un hackage du site Digiduo qui avait eu lieu à l’époque et qui a traumatisé tout le forum. Elle a servi de défouloir même si elle s’est par la suite considérablement enrichi.


Chapitre 1 :  le début des ennuis

C’était une belle journée pour un début de mois d’ Avril 2006. Le soleil brillait et tout semblait tranquille et paisible. Malheureusement certaines personnes n’éprouvaient guère de joie en ce jour. Il s’agissait de jeunes dispersés dans le monde qui se retrouvaient sur un forum où ils discutaient et s’amusaient tous ensemble. Ils formaient ainsi une grande communauté rattachée au site Digiduo, le dernier site francophone sur Digimon. Mais depuis quelques jours, ils vivaient avec l’ombre d’un hackeur au-dessus de leur tête.
Le hackeur avait supprimé toutes les données du site et bloqué l’accès au FTP principal. Demidevimon et Dareen, les deux webmasters qui s’occupaient du côté technique du site, tentaient de résoudre le problème mais ils coinçaient.
Emilie était la troisième et dernière membre de l’équipe. Cependant elle n’était pas très douée sur les programmes et les langages informatiques et se contentait d’écrire des articles, des dossiers et des descriptions pour le site. En ce moment, elle s’en voulait de ne pas pouvoir aider. D’ailleurs ce sentiment était partagé par le reste de la communauté.
Un matin, Julien qui s’appelait Poséidon sur le forum, alluma son ordinateur. Il vit que le forum Digiduo était toujours là. Il soupira intérieurement. Il regarda les nouveaux messages ce qui lui prit une demi-heure puis alla voir un autre forum. Alors il s’aperçut que celui ci venait d’être hacké. Il pesta nerveusement comme ses hackeurs et partit vers un autre site. Quand il eut fait le tour de ses forums et sites préférés, il constata que la moitié avait été hacké.
_Merde! C’est le mois du hackage ou quoi? s’exclama Julien.
Il décida de revenir sur Digiduo et il vit dans le topic « le hackeur infernal », de nouvelles réponses. Il alla voir. Ainsi Watergirl, Ruki et Yasu avaient remarqué chacun une dizaine de sites et de forums hackés. Sans hésiter, il fit répondit et envoya un message disant qu’il avait remarqué qu’une bonne dizaine de sites où il allait quotidiennement étaient hackés eux aussi.
Les Digifans s’organisèrent et chacun faisaient la liste des sites hackés chez lui. A midi, la liste comptait plus d’une centaine de sites et de forums.
[ C’est pas normal. Internet n’a jamais connu une telle recrudescence de hackage.]disait Redwolf.
[ Il faut faire quelque chose.  Sinon tous nos sites et forums que nous aimons et que d’autres aiment seront effacé.]ajouta Watergirl.
[ Il faut aller chercher Demi. Il pourrait peut être nous dire ce qu’on doit faire. ]suggéra Emilie.
[ Je suis connecté à MSN et je l’ai. Je lui demande de venir sur le forum.]décida Koji04.
[ Bonne initiative. Allez! On va l’avoir ce hackeur!]s’exclama Joey.
[ Coucou les amis! Bon alors le réseau a de graves problèmes. J’ai regardé avec le logiciel anti-pirate que je possède. Il s’agit d’attaques qui sont réparties un peu partout à travers le réseau. Je pense que ce doit être une coalisation de hackeurs. Je n’arriverai pas à maîtriser la situation seul. J’ai besoin de plusieurs d’entre vous pour repérer les hackeurs et les empêcher de nuire. Qui se porte volontaire pour cette tâche?]expliqua Demidevimon.
Immédiatement, Weregarurumon, Koji, Joey et Guigui répondirent à l’offre de Demidevimon.
[ Parfait. Je vous envoie le logiciel à télécharger par MP. Ensuite vous vous mettez au travail. Les autres, essayez de faire des sauvegardes du réseau et mettez ces sauvegardes sur CD.]ajouta Demidevimon.
[ Je devine que tu dois apprécier cette situation où tu peux donner des ordres ? n’est ce pas Demi-chan? ]fit Emilie ne pouvant s’empêchant de taquiner son ami.
[ Grrr tu m’énerves, Emilie. Arrêtes d’ennuyer le plus grand génie de ce monde.]fit Demidevimon.
[ Le plus grand? Pour moi t’es juste un morveux.] répliqua Emilie.
[ Hey! On a du travail. Arrêtez de vous disputer tous les deux!]leur rappela Mania.
[ Ouais tu as raison. Bon aussi j’ai besoin d’une personne qui surveille de la progression du hackage.]reprit Demidevimon.
[Je vais m’en charger.]assura Mike.
[Bien. Je t’envoie le logiciel par MP. A présent, nous sommes prêts. Tout le monde à son poste de combat!]dit Demidevimon.
Ainsi les jeunes envoyèrent quelques messages disant « à mort le hackeur » ou « on va l’avoir ce maudit hackeur » puis partirent accomplir leur mission. Abdel, Samy et Joey, dont les pseudos étaient Weregarurumon, Koji04 et Joey, téléchargèrent et installèrent le logiciel envoyé par Virgile, Demidevimon. Ainsi avec Virgile, ils tentaient de repérer les hackeurs qui sévissaient sur le réseau. Cependant ce n’était pas facile. Dès que l’un d’eux localisait un hackeur, celui ci changeait son IP. Ils sentaient que ce combat serait vraiment très dur et surtout long.
Alors que leurs amis luttaient de toutes leurs forces contre les hackeurs, Emilie, Alexia qui était Watergirl, Julien, Valérie, Josyanne qui était Mania, Seb connu sous le nom de Redwolf et Yasu parcouraient le réseau et sauvegardaient ce qu’ils pouvaient trouver. Ensuite ils enregistraient chaque sauvegarde sur CD. L’opération serait longue mais si le réseau disparaissait, ils pourraient alors le reconstruire grâce à ses sauvegardes.
Quand à Mike, il avait la tâche particulière de surveiller la progression des hackeurs et d’assurer la liaison avec chacun des membres de l’équipe. Pour cela son logiciel était pourvu d’un visiophone et un vocaphone qui lui permettait de parler en direct à n’importe quel de ses amis.
L’équipe était prête et déterminée. Cependant est ce que toute cette détermination et cette fougue en eux allaient être suffisante pour vaincre ces hackeurs? Personne n’avait la réponse. Pour cela, il fallait essayer pour le savoir.


Chapitre 2 :  Tentatives de dialogue

Depuis plusieurs heures, les Digifans s’étaient répartis ainsi deux équipes. La première menée par Virgile se composait de Dareen, Samy, Joey et Guillaume. Elle tentait de localiser les hackeurs et de les empêcher de nuire. La seconde était dirigée par Emilie et rassemblait Alexia, Valérie, Josyanne, Julien, Seb et Yasu. Eux  s’organisaient de réaliser des sauvegardes du réseau et les enregistraient sur CD. Pour terminer, Mike faisait la jonction entre les deux équipes.
L’équipe de Virgile commençait à désespérer. Cela semblait être mission impossible. A chaque fois qu’ils avaient un hackeur localisé, son IP changeait. La plupart avait envie d’abandonner. Virgile demanda à Mike de brancher la connexion sonore afin de leur parler.
_Ecoutez les amis, on ne doit pas désespérer On va forcément trouver le moyen de les avoir. fit Virgile.
_Ah oui? Et comment? Dès qu’on en trouve un, son IP change et il disparaît. rappela Guillaume.
_On ne trouvera jamais aucune info sur eux. ajouta Samy.
_Oui, je sais. Ca va être dur. Je crois qu’on a besoin d’une nouvelle stratégie. annonça Virgile.
_Sans blague. Et ça se dit être un génie. soupira Joey.
_Oh laissez le un peu parler. Enfin si tu as une idée, Demi. fit Abdel.
_A vrai dire, j’en ai pas vraiment en tête. avoua Virgile.
_Qu’est que je disais? Niveau génie, tu repasseras, Demi. lança Joey.
_Dites si on essayait de communiquer avec eux? proposa Mike qui écoutait l’équipe depuis le début de la conversation.
_Communiquer? Et tu veux qu’on leur dises quoi? Des gros mots? Des insultes? Ou alors qu’ils ont un QI inférieur à celui d’un Sukamon? répliqua Joey.
_Disons que ce serait une opération en deux phases. Un de vous discute avec un hackeur et les autres essaient de le repérer Puisqu’il discutera, il aura l’esprit plus occupé et il se pourrait qu’il ne pense pas à changer son IP. expliqua Mike.
_C’est une idée comme une autre mais ça pourrait marcher. fit Samy.
_On peut même améliorer cette idée. Un discutera avec le hackeur. Ensuite deux autres brouilleront les pistes en cherchant toujours une trace des hackeurs. Enfin le dernier utilisera la fonction brouillage du logiciel et recherchera le hackeur qui sera en liaison avec nous. ajouta Abdel.
_Alors là, cette stratégie est excellente. s’exclama Guillaume.
_Oui, cette fois nous les aura. s’écria Samy.
_Bon si le plan est au point, il faut déterminer qui occupera telle fonction. décida Mike.
_En tant que chef d’équipe, c’est moi qui fixera cela. déclara Virgile.
_Hum vous vous souvenez de l’avoir élu chef? demanda Joey moqueuse.
_Bon ça va, Joey. fit Virgile d’un ton boudeur avant de reprendre d’un ton plus enjoué. Ce sera moi qui discutera avec le hackeur. Ensuite Joey et Samy vous continuez le boulot comme si de rien n’était. Enfin Abdel, tu t’occupes de localiser le hackeur avec lequel je discuterais. Vous avez compris? Eh bien bonne chance à tous.
Ainsi chacun commença à se mettre à sa tâche. Joey et Samy tentait de retrouver la trace de hackeurs sur le réseau mais comme d’habitude leur IP changeait lorsqu’ils en repéraient un. A chaque fois, ils pestaient mais au fond d’eux, ils espéraient qu’ Abdel et Virgile réussiraient leur coup.
Abdel avait fermé son logiciel anti-piratage et l’avait relancé en mode brouillage. Ainsi personne ne pouvait pas le repérer sur le réseau. Il pourrait suivre la trace du hackeur avec qui parlerait Virgile. Pour le moment, il se contentait d’établir un traceur sur l’ IP de Virgile. Son ami allait le conduire à ce qu’il cherchait.
Pendant ce temps, Virgile s’était rendu sur un chat qui était fréquenté généralement par des hackeurs. Peu de personnes se risquaient à le fréquenter. Pour le moment, il n’y avait guère de monde, juste deux ou trois personnes. Virgile décida de taper un message:
[ Je cherche quelqu’un qui a entendu parler d’un vaste hackage sur le réseau. Répondre en privé.] Virgile se dit qu’il n’avait plus qu’à attendre. Il prit alors un manga pour patienter. Cependant il n’eut pas le temps de lire beaucoup: une personne venait de le contacter en privé. Le jeune homme lâcha son manga qui tomba à terre et lut le message.
[ Tu veux en savoir plus sur le hackage du réseau c’est bien ça? D’abord qui es tu? ] [ J’ai vu que beaucoup de sites étaient hackés et j’ai voulu savoir ce qui se passait. En fait, j’aimerai bien faire pareil.] répondit Virgile.
Virgile eut un sourire narquois. Avec un tel mensonge, il était certain que son contact serait en confiance et pourrait lui faire peut être des confidences.
[ Je vois. Tu veux intégrer notre famille. Pourquoi pas? Après tout, nous ne serons pas de trop pour supprimer tout le réseau.] [ Hacker le  réseau en entier? Vous n’avez pas peur qu’on vous remarque?]dit Virgile.
[ Même le meilleur informaticien ne peut rien contre nous. Nous possédons un logiciel changeant nos IP dès qu’on nous repère. Comment veux tu qu’on nous arrêtes?] [ En effet. Vous êtes très intelligents.]fit Virgile afin de le bien le mettre à l’aise.
[ Merci. Comme tu es sympa et que tu veux nous rejoindre, je vais te révéler un secret. En fait derrière le réseau Internet, il existe un autre monde. Nous détruisons donc le réseau afin d’atteindre ce monde et de libérer les créatures qui y vivent dans le notre.] [ Un autre monde? De quoi s’agit il?]demanda Virgile intrigué par cette découverte.
[ Ca, tu le sauras plus tard. De toute façon, tu le verras quand tout le réseau sera détruit.] Virgile réfléchissait à ces informations. Il se demandait si c’était vrai et surtout qu’est que c’était ce monde. Soudain il entendit son téléphone cellulaire sonner: c’était Abdel. Il décrocha immédiatement.
_Virgile! J’ai réussi! s’écria Abdel joyeux.
_Ah oui? C’est vrai? demanda Virgile.
_Oui, je sais où il vit et j’ai toutes ses adresses IP. assura Abdel.
_Alors où habite t-il? demanda Virgile.
_En Allemagne, à Lüneburg. répondit Abdel. On fait quoi maintenant?
_Tu bloques toutes ses IP. Ensuite tu lui envoie le virus contenu dans le logiciel. fit Virgile.
Abdel s’exécuta aussitôt. Il bloqua toutes les adresses du IP du hackeur de manière à l’empêcher à se connecter à Internet. Ainsi sur son écran, Virgile put voir que celui ci était maintenant déconnectée. Ensuite Abdel lança le virus et le dirigea vers l’ IP principal de l’ordinateur du hackeur. Avec ceci, celui risquait d’être occupé un bon moment. L’équipe venait de remporter sa première victoire.
Soudain Virgile aperçut que le chat disparaissait. Il comprit que celui ci venait d’être hacké. A ce moment, il reçut un e-mail. Il l’analysa et constata que celui ci était sur. Ainsi il l’ouvrit.
Tu as pu vaincre un de nous mais n’espère pas plus. La guerre du réseau, c’est nous qui la remporterons.
Aussitôt Virgile rassembla ses équipiers pour leur faire le point de la situation: à savoir la discussion avec le hackeur, sa neutralisation et pour finir le message qu’il venait de recevoir.
_Alors? On se laisse impressionner? fit Samy qui ne croyait pas en sa phrase.
_Pas question! On a réussi à en avoir un. On les auras tous l’un après l’autre. décréta immédiatement Joey.
_Oui, nous sommes une bonne équipe. Ensemble, nous pouvons les battre. assura Guillaume.
_Ils ne font pas peur. Nous sauverons le réseau. s’écria Abdel.
_Je suis d’accord avec vous mais en attendant, nous avons malheureusement perdu notre moyen de communication avec eux. Il va falloir changer notre stratégie. rappela Mike.
_Peu importe, Mike, nous réussirons. déclara Guillaume.
_Nous en avons eu. Nous les aurons. s’exclama Joey.


Chapitre 3 :  La fin du réseau

Depuis la neutralisation de leur premier hackeur, l’équipe n’avait pas chômé. Le groupe d’ Emilie continuait son travail de sauvegarde tandis que celui de Virgile poursuivait sa mission de neutralisation des hackeurs. Cependant un détail les troublait: c’était ce fameux monde dont avait parlé le hackeur à Virgile qui se trouverait derrière le réseau Internet. Ils se demandaient ce que pouvait être ce monde mais essayaient de l’oublier. Pour le moment, ils n’avaient qu’un seul objectif: vaincre les hackeurs. Ainsi ils sauveraient le réseau et empêchaient l’accès à ce monde inconnu.
Mike leur avait révélé que 40% du réseau avait déjà été détruit. Se souvenant que le chat où se retrouvait les hackeurs avait été détruit, Virgile décida de changer de stratégie. Puisqu’on ne pouvait plus les immobiliser le temps de trouver des informations sur eux, de bloquer toutes leurs adresses IP et de leur envoyer un virus, il fallait trouver un autre moyen. Il venait d’en trouver un. Il informa son groupe de combat de leur nouvelle stratégie. A partir de maintenant, il devait rechercher un hackeur, identifier une adresse IP, extraire les informations de l’adresse IP et ainsi trouver les informations sur le hackeur. Ensuite ils pourraient établir une liste de noms et adresses. Dans un premier cas, ils l’enverraient à la police ou un service de répression. Et au cas où ils ne seraient pas crus ou ils ne seraient pas efficaces, ils s’occuperaient eux même des hackeurs. D’ailleurs lorsque Virgile avait énoncé son plan, Joey et Guillaume
Avaient opté tout de suite pour la seconde hypothèse.
Ainsi les cinq amis se trouvaient face à leur ordinateur cherchant à localiser un hackeur. Lorsqu’ils en tenaient un, ils capturaient son adresse IP tandis que celui ci changeait son adresse IP. Ensuite ils l’analysaient et extrayaient les informations telles le nom et l’adresse. Au bout de deux heures de travail acharné, ils possédaient un liste comptant déjà six noms.
Virgile décida de s’interrompre comptant sur le travail fourni par ses amis afin de prendre contact avec Mike.
_Mike! Tu es là? demanda Virgile.
_Non absolument pas. Je suis parti danser la samba à Rio pour le carnaval. répondit Mike sarcastiquement.
_Vraiment très drôle. Bon où en est la progression des hackeurs? fit Virgile.
_Tu ne vas pas apprécier. Ils ont supprimé 55% du réseau. l’informa Mike.
_Non! C’est pas possible! Ca veut dire que plus de la moitié du réseau a été détruite! s’écria Virgile.
_Malheureusement c’est exact. Vous progressez de votre côté? l’interrogea Mike.
_Je ne suis plus trop sur. Tu peux me passer Emilie? demanda Virgile.
_C’est comme si c’était fait. assura Mike.
Immédiatement Mike établissa une connexion vocale avec Emilie afin que Virgile puisse lui parler. Mike ouvrit grand ses oreilles. Il voulait savoir ce qu’il en sortirait.
_Emilie, où en es tu toi et ton groupe? lui demanda Virgile.
_Nous nous en sortons plutôt bien. Nous avons déjà sauvegardé 60% du réseau. répondit Emilie. Malheureusement l’opération a commencé après le début du hackage. Il y a aura donc une bonne vingtaine de sites qui ne pourront pas être sauvé.
_C’est super, Emilie. s’exclama Virgile ravi.
_Tu trouves? Vous n’êtes où? demanda Emilie surprise.
_Pour le moment, nous localisons tous les hackeurs à travers le monde. Ensuite il y a 55% du réseau détruit. Alors si vous continuez à ce rythme, il n’y aura eu que 5% de perte des données du réseau. expliqua Virgile.
_Alors on va mettre les bouchées doubles. s’exclama Emilie.
_Ouais! Et nous aussi! reprit Virgile.
Ainsi les deux groupes reprirent leur travail très à cœur essayant de travailler au plus vite. Celui mené par Emilie semblait progresser de plus en plus vite. Malheureusement celui de Virgile peinait un peu plus. Pour le moment, ils n’avaient trouvé que deux noms supplémentaires.
_Merde! On ne trouve que huit hackeurs. Ils ne sont quand même pas si peu? fit Guillaume.
_Bon je vais lancer un scan général du réseau. On va voir ce qu’il va détecter. décida Abdel.
_Tu veux dire ce qu’il reste du réseau. précisa Joey en grinçant des dents.
Alors qu’ Abdel lança son opération de scan appliqué à l’intégrité du réseau, Virgile décida de parler à Mike afin de savoir l’évolution des choses avec les hackeurs et le groupe d’ Emilie.
_Ah, tu tombes bien, Virgile. Milie et moi étions en train de parler. dit Mike.
_Vous parlez pendant les heures de travail? fit Virgile.
_Oui. D’ailleurs je vais t’apprendre que le groupe de Milie a sauvegardé 90% du réseau. Ils ont donc presque fini leur tâche.
_Super. Et nous, on n’avance plus d’un pouce. soupira Virgile. Et le réseau …
_Eh bien, ils travaillent très bien et très vite eux aussi. Ils ont supprimé 75% du réseau. répondit Mike.
_Normalement Emilie et les autres auront fini avant eux, n’est ce pas? demanda Virgile un peu inquiet.
_Il y a de fortes chances que oui. Et vous, vous avancez? l’interrogea Virgile.
_Non plus rien. On pédale dans la choucroute en ce moment. fit Virgile maussade.
_Virgile! Virgile! Viens vite! C’est formidable! s’écria Abdel en poussant des cris de joie.
Virgile fut plutôt surpris d’entendre ses camarades exultaient ainsi car il n’y avait pas qu’ Abdel. Samy, Joey et Guillaume poussaient eux aussi des cris de triomphe.
_On est les meilleurs! On va gagner !cria Guillaume.
_Cette fois, on a été plus forts qu’eux! ajouta Joey.
_Et tout ça, c’est grâce à Abdel! continua Samy.
_Hey! Calmez vous un peu et expliquez moi! Je ne comprends plus rien. s’exclama Virgile dépassé par les événements.
_Eh bien, Abdel a eu l’idée de scanner le réseau dans sa globalité et il a bien été inspiré. Lorsqu’il l’a fait, toutes les informations contenues sur le réseau ont été rapporté sur son logiciel et il les a les a enregistré. Alors on s’est partagé ce fichier pour l’analyser. Et à l’intérieur, on a trouvé toutes les adresses IP des hackeurs. Au total, ils ne sont que dix. expliqua Guillaume.
_Vous .. vous avez réussi à faire ça? s’écria Virgile qui n’en croyait pas ses oreilles.
_Je crois que mon frère va aller consulter un spécialiste des oreilles. rigola Dareen assis à côté de son jumeau.
_Dites, si vous avez toutes leurs adresses IP, on peut donc leur envoyer un bon virus et détruire leur ordinateur? comprit Virgile.
_Tu as compris. On t’a attendu pour que tu le fasses. Ce ne serait pas marrant que tu ne t’amuses pas toi aussi. fit Joey.
_Eh bien, je vais le faire. Bientôt va sonner la fin des hackeurs. s’écria Virgile enthousiaste.
_Virgile! Tout le monde! Nous avons un gros problème! cria Mike.
_Mike? Mais tout va bien au contraire. On va en finir une fois pour toutes avec les hackeurs. assura Samy.
_Ecoutez moi quand même. D’abord la bonne nouvelle: le groupe de Milie a sauvegardé les 95% du réseau. Ainsi quoiqu’il arrive, nous pourrons reconstruire le réseau. Cependant la mauvaise nouvelle c’est que le réseau a été supprimé à plus de 90%.annonça Mike.
_Quoi? Ils ont progressé en si peu de temps? s’étonna Virgile.
_Virgile, lance l’opération anti-hackeur. ordonna Joey.
Virgile fronça les sourcils et s’apprêta à le faire. Cette fois ci, ils allaient sauver le réseau et le débarrasser de tous ces hackeurs. Il lança le programme du virus mais il ne réussit pas à l’envoyer. Il lut un message comme quoi que le réseau était trop faible pour ce transfert.
_Non! Le réseau est devenu trop faible pour notre piratage! s’écria Virgile.
_Encore plus mauvais:  96% du réseau supprimé. ajouta Mike.
_Génial! Au moment où on allait gagner. soupira Samy désespéré.
_Ne t’inquiètes pas. Même si le réseau est détruit, nous sommes encore là. Et puis, il a été sauvegardé. Nous pourrons le reconstruire et encore plus beau qu’avant. assura Yasu.
_99% du réseau supprimé. fit Mike. Oh il se passe de drôles de choses.
En effet, l’écran de Mike ne cessait de faire apparaître toutes sortes de chiffres, lettres ou codes. Cependant cela correspondait à l’arrivée massive de données sur le réseau.
_Mike, tu peux nous expliquer ce que tu vois? demanda Seb.
_Eh bien, il y a un afflux important de données sur le réseau détruit qui se répartissent autour du 1% non détruit qui sert à la communication. Ceux sont des millions et des millions de données. Et on dirait qu’elles font sortir du réseau. expliqua Mike.
_Sortir du réseau? C’est impossible. déclara Alexia.
_L’autre monde … murmura Virgile.
_De quoi tu parles, Virgile? demanda Yasu intriguée.
_Eh bien tout à l’heure, j’ai discuté avec un hackeur qui m’a raconté que leur but était de supprimer le réseau pour parvenir à un autre monde séparé du notre par Internet. Ainsi les créatures qui y vivent pourront venir dans le notre. répondit Virgile.
_Un autre monde? Des créatures? Ca veut dire qu’elles passent sur le réseau et vont apparaître dans notre monde. dit Emilie.
_Bah inutile de vous poser des questions. On va bientôt avoir toutes les réponses. s’exclama Valérie


Chapitre 4 :  Le début de l’invasion

Devant son écran d’ordinateur, chacun des quatorze amis étaient tendus. Tous se demandaient ce que pouvait être la signification de l’autre monde. Ils s’interrogeaient aussi sur cet afflux massif de données et comment de simples données pourraient apparaître dans leur monde. Après tout, leur monde était fait de chair, de sang ou de matériaux palpables. Par contre, on ne pouvait pas toucher les données. Comment se matérialiseraient elles?
Alors qu’ils étaient face à leur ordinateur, aucun d’eux ne prit la peine d’allumer sa télévision ou de jeter un rapide coup d’œil à sa fenêtre. Cela aurait répondu immédiatement à leurs différentes interrogations. Puisque ceux ci ne semblent pas vouloir aller voir tout de suite, il faut regarder de plus près par nous même.
Le monde entier était envahi par de nombreuses créatures qui étaient pourtant bien connu: les digimon. De nombreux digimon de toutes espèces se trouvaient maintenant aux quatre coins du monde. La plupart étaient agressifs et n’hésitaient pas à charger ou à attaquer. Les hommes, femmes et enfants fuyaient et couraient pour échapper au danger.
A Strasbourg, Alexia était toujours devant son ordinateur lorsqu’elle entendit des cris venant de l’extérieur. La jeune fille annonça à ses amis qu’elle allait voir ce qui se passait dehors. Ainsi elle passa son manteau et sortit à l’extérieur. Dans un premier temps, il put découvrir que sa rue était entièrement dévastée. Elle ignorait comment un bombardement en 1945 avait donné mais cela ne devait pas être loin du résultat devant ses yeux. Les vitrines des commerçants étaient brisées, les fenêtres et les portes des maisons arrachés … La jeune fille marcha dans d’autres rues où elle put constater la même chose, la même horreur.
_C’est pas possible. Je dois rêver. se dit Alexia.
La jeune fille se mit à courir. Tout autour d’elle se trouvait des ruines, des détritus issus de poubelles renversés sur le sol et aussi un peu de sang parfois. Elle sentait quelques larmes couler sur ses joues. Sa ville était en ruine. En plus où était ses amis, ses parents, sa famille? Et pourquoi cela se produisit t-il? Pourquoi?
Alexia finit par arriver sur la parvis de la cathédrale de Strasbourg. Le bâtiment de semblait pas avoir subi de dégâts, du moins pas encore. Elle s’approcha et s’asseya sur les marches effondrée. Elle ne comprenait rien de ce qui se passait autour d’elle. Soudain elle entendit comme un hurlement de singe. Elle se leva brusquement et releva la tête vers le haut. Alors elle découvrit des Vilemon faisant le pitre sur des arcs-boutant de la cathédrale.
_Ceux sont .. des Vilemon! Des digimon! C’est impossible!s’écria Alexia éberluée.
Alexia n’en croyait pas ses yeux. Elle se les frottait machinalement mais la dizaine de Vilemon se trouvait toujours là. Elle se disait qu’elle devait avoir de graves problèmes de la vision. Pourtant ce ne pouvait pas être réel. Les digimon étaient juste un simple dessin animé. C’était un rêve. Oui, un simple rêve. Elle allait bientôt s’éveiller dans son lit et rien de tout ceci n’existerait plus.
Mais elle baissa la tête aussitôt. Au fond elle même, elle savait que c’était vrai: les destructions et l’apparition de digimon.
Soudain elle aperçut trois ou quatre enfants qui venaient de déboucher sur la place. Ceux ci couraient et étaient effrayés. Ils se dirigèrent vers elle et entrèrent à l’intérieur de la cathédrale. Alexia se demandait ce qui les effrayait lorsqu’elle eut la réponse: un Monochromon venait d’arriver sur la place.
_D’accord! Les Vilemon, c’était déjà quelque chose. Mais là, ça devient un vrai cauchemar. s’écria Alexia.
Monochromon l’aperçut et chargea en sa direction. Il accula la jeune fille comme un mur:  elle n’avait aucun moyen de fuir. Elle se mit à gémir laissant couler ses larmes puis elle songea à ses amis sur Internet. Ensemble, ils avaient lutté pour sauver le réseau. Elle venait de trouver un moyen de rester en vie. Elle se concentra sur ses amis, sur Digiduo, sur le forum, sur Digimon … Une image lui vint en tête tandis qu’elle ferma les yeux. Lorsqu’elle les ouvrit, une petite lueur bleue foncée en forme de sphère s’était formé entre elle et Monochromon. Cela éblouissait le digimon qui avait reculé mais elle, elle supportait cela. Un peu intriguée, elle posa la main sur la sphère lumineuse. Alors celle ci se changea en une petite sphère bleue foncée de quatre centimètres de diamètre. Un écran se trouvait dessus puis une petite lanière s’y fixa et s’attacha à son poignet droit.
Alexia observa l’objet inconnu mais n’avait plus peur. Elle se sentait en confiance. Elle posa sa main dessus et une lumière dorée l’enveloppa. Ses vêtements se digitalisèrent tandis que ses cheveux volèrent au vent. Son corps fut recouvert d’une jupe blanche descendant jusque ses genoux tandis qu’un maillot de la même couleur habilla son buste s’arrêtant avant le nombril et laissant ses épaules nues. Deux bracelets en tissu blanc se posèrent sur ses avant-bras allant du poignet au coude tandis qu’une cape blanche et légère partait lui arrivait jusqu’aux chevilles. Des chaussures blanches se mirent à ses pieds. Pour finir, un collier rouge se mit à son cou et un diadème rose lui ceignit la tête. Elle était devenue Lightmon: le digimon qu’elle avait crée.
Lightmon donna un coup à Monochromon avec ses jambes qui repoussa le digimon. Puis elle joignit ses mains pour diffuser une puissante lumière produisant une explosion qui le détruisit. Alors l’objet fixé à son poignet réagit. Il scanna les données de Monochromon qui s’éparpillaient. Ensuite elle leva la tête et aperçut les Vilemon. Elle réutilisa une nouvelle fois son attaque. Les Vilemon furent enveloppés chacun dans une sphère lumineuse et se détruisirent. Puis l’objet scanna à nouveau les données.
Puis Lightmon redevint Alexia qui tomba à terre épuisée par sa transformation et le combat qu’elle venait de livrer.
_Mes amis. Ils ne vont jamais me croire. songea Alexia à haute voix.
Pendant ce temps à Fourmies, Emilie avait délaissé son ordinateur pour s’approcher de sa fenêtre. Au dehors sur la route, elle pouvait observer un Unimon. Elle n’arrivait pas à y croire. C’était pourtant un de ses digimon préférés mais elle s’interrogeait sur sa présence ici. Il semblait docile et calme. Elle décida d’aller l’approcher.
La jeune fille descendit l’escalier et sortit dans sa cour. L’ Unimon était encore là sur la route. Il ne bougeait. Pourtant il l’avait vu mais cela ne semblait pas le gêner. Elle s’avança aux abords de la route lorsqu’un Kokatorimon apparut dans le ciel et s’arrêta à lancer son attaque pétrification. Unimon courut rapidement et poussa Emilie qui tomba contre la haie tandis que l’attaque pétrifia un chat errant.
_Un autre digimon. Kokatorimon. Et il a voulu m’attaquer. dit Emilie.
Elle fixait Kokatorimon et Unimon. Celui ci venait de la sauver de l’attaque. Il restait à quelques mètres ne sachant pas quoi faire visiblement. Emilie se décida à l’approcher. Elle arriva à sa hauteur et posa sa main sur sa tête pour le caresser.
_Merci Unimon. Tu m’as sauvé la vie. dit Emilie.
Alors qu’ Emilie caressait la tête du digimon, une lueur rouge naissait à ce contact. C’était une lueur douce et chaleureuse. Puis celle ci devint une petite sphère rouge avec un écran qui s’attacha à son poignet tandis qu’ Unimon régressa en Penguinmon.
_C’est un Data-vice. s’exclama Penguinmon en sautillant.
_Un Data-vice? Hey! Tu as régressé! fit Emilie.
_Il s’agit d’une légende racontée dans le digimonde. Le jour où le chaos s’installeraient, des humains élus par un digimon qui acceptera de les suivre recevront un Data-vice qui les aidera à ramener l’équilibre des deux mondes .récita Penguinmon.
_Les deux mondes? Alors l’autre monde c’était le digimonde. Il existe vraiment. murmura Emilie étonnée.
_Oui! Alors on fait équipe? demanda Penguinmon.
_Evidemment! On va d’abord faire une fricassée d’oiseau. s’exclama Emilie. Digivolves toi en vitesse!
_Avec plaisir. Digivolution! Unimon!
Aussitôt Unimon s’envola se dirigeant vers Kokatorimon. Le digimon utilisa son attaque galop céleste pour prendre de vitesse son adversaire et le poussa au sol. Puis il attaqua avec sa corne céleste. Le digimon se détruisit tandis que le Data-vice d’ Emilie scanna ses données. Ensuite Unimon redevint Penguinmon qui se laissa tomber et qu’ Emilie rattrapa dans ses bras.
_Les autres ne me croiront jamais. fit Emilie.
Dix minutes plus tard, les quatorze amis étaient réunis devant leur ordinateur parlant de l’invasion des digimon tandis qu’ Emilie et Alexia parlaient de leur propres expériences.
_Bon on fait quoi? demanda Guillaume.
_Il faut repousser les digimon. On ne peut pas les laisser tout détruire dans notre monde. répondit Mike.
_Je pense qu’il faut se voir en vrai. Qui vote pour aller à Paris? proposa Virgile.
_C’est une excellente idée. On sera plus forts ensemble. approuva Samy.
_Oui, excellente idée. Valérie et moi, on fait comment? On braque une banque? On apprend à voler? fit Josyanne.
_Eh bien, vous deux restez en Amérique. Vous affronterez les digimon là bas. fit Joey.
_Super. Joysanne, la prochaine fois, tu te tais. soupira Valérie
_D’accord j’ai compris. Je me charge de l’ Afrique, c’est ça? demanda Abdel.
_Tu as tout compris. répondit Yasu avec un sourire.
_Bon pour les français, et belge pour Seb, rendez vous demain matin à la Tour Eiffel à neuf heures. annonça Virgile.


Chapitre 5 :  Un voyage difficile

Après s’être quittés et avoir éteint l’ordinateur, les quatorze jeunes s’étaient laissés tomber sur leur lit sans prendre le temps de se déshabiller et de se glisser dans les couvertures douillettes tellement ils étaient épuisés de leur journée éprouvante.
Le lendemain, Emilie, Seb, Joey, Samy, Julien, Alexia, Mike, Guillaume et Yasu se réveillèrent très tôt puisqu’ils devaient être à Paris pour neuf heures. Ils regardèrent leur réveil indiquant quatre heure heures du matin et se préparèrent. Chacun se rendit à la gare proche de lui grâce au moyen de locomotion qu’il disposait. Mike avait emprunté la voiture de ses parents tandis qu’ Emilie, Guillaume, Joey, Samy, et Yasu avaient enfourché leur vélo. Seb, Alexia et Julien durent se contenter de leurs pieds.
Chacun choisit un train qui partait rapidement pour Paris ou s’arrêtant à Paris. Les gares étaient bondées car les gens voulaient fuir pour échapper aux digimon.  Mike, Samy et Seb avait pu avoir un direct mais le reste de la bande devait effectuer deux ou trois changements.
Dans son compartiment, Samy était seul: les six adultes et les deux enfants qui le partageait étaient partis au wagon restaurant. Le jeune homme lisait un livre pour faire passer le temps lorsqu’il eut envie de se rendre aux toilettes. Il referma son livre et le posa sur son siège. Il sortit et marcha dans le couloir jusqu’au fond où était les toilettes. Soudain il entendit un cri qui le fit tomber à terre.
_AH! UN MONSTRE! criait une voix de femme.
Au mot monstre, Samy comprit immédiatement qu’il s’agissait d’un digimon. Il se releva et se précipita d’où venait le cri. Il dût traverser dont le wagon restaurant où au passage il renversa un serveur qui lança malencontreusement les plats qu’il avait en main sur la tête de voyageurs. Il bafouilla un bref « excusez moi » et reprit sa course pour atteindre le couloir où se trouvait une jeune femme agenouillée à terre encore sous le choc.
_Euh madame, excusez moi, mais où est le monstre? demanda poliment Samy.
_Je l’ai .. vu aller .. par là. bredouilla la femme en larmes.
_Merci beaucoup, madame. fit Samy.
Ainsi il reprit sa course mais plus lentement observant où pouvait être ce digimon. Soudain il aperçut une porte entre-ouverte d’où étaient tombés plusieurs balais. Il prit une profonde inspiration et s’approcha. Il ouvrit en grand et découvrit un Arcademon allongé dans les serpillières et les seaux dont était sur sa tête.
_Je suis aveugle! Je suis aveugle! criait Arcademon.
Samy se retint de rire et décida de l’aide. Il s’approcha de lui et ôta le seau de la tête. Alors le digimon fit une cabriole joyeusement et sautilla jusqu’à ce qu’il aperçoive Samy:  il poussa un long cri de frayeur.
_Ah! Tu n’es pas un digimon! Tu n’es pas un digimon! cria Arcademon.
_Non, je suis un humain. Et toi, tu es Arcademon. dit Samy avec un sourire gentil.
_Tu .. tu connais mon nom? fit Arcademon hésitant.
_Oui. Ici dans ce monde, les digimon sont connus mais comme un dessin animé. répondit Samy.
_Et c’est quoi un dessin animé? demanda Arcademon.
_Euh .. c’est un genre de spectacle qu’on dit pour les enfants. Normalement c’est sensé être fictif. expliqua Samy.
_Je suis fictif? s’étonna Arcademon.
_Bien sur que non. Toi, tu es réel. assura Samy.
_Merci, humain. dit Arcademon.
_Hey! Je suis un humain mais j’ai un nom. On m’appelle Samy. corrigea Samy.
_Dis Samy, j’ai faim. se plaignit Arcademon.
_Je vais te chercher à manger. En attendant, tu restes là. Tu n’ouvre que lorsque je frapperais et je dirais … digimon. fit Samy.
_D’accord, Samy! s’écria Arcademon joyeux.
Samy ramassa les balais et les rangea puis referma la porte du placard à balais. Il se dirigea vers le wagon restaurant espérant que rien n’arrivera à Arcademon et qu’il restera tranquille.
Pendant ce temps, Mike se reposait tranquillement dans son compartiment serré comme une sardine. Techniquement il était prévu pour dix personnes et actuellement ils étaient douze dedans. Soudain le train s’arrêta sans crier gare. Les passagers tombèrent soit à terre  soit sur un passager en face de lui. Malheureusement pour lui, Mike tomba la tête la première se cognant contre le plancher. Il se demanda ce que pouvait bien signifier cet arrêt puisque c’était un direct. De plus, ils étaient en plein campagne. Pour en rajouter, des bruits provenaient du devant du train et celui ci semblait secoué.
Toutes ces informations firent décider Mike d’aller voir ce qui se passait. Cependant vu comment le train était bondé, il était impossible d’accéder rapidement à la locomotive par la porte. Il approcha donc de la fenêtre, l’ouvrit et l’enjamba. Il se laissa retomber sur ses pieds tout en glissant comme la paroi du train. Ensuite il se mit à courir vers la locomotive.
Lorsqu’il arriva, il aperçut un Rhinomon qui frappait violemment la locomotive à l’aide de ses cornes. Le train ne cessait de bouger et l’avant était très défoncé. Soudain il aperçut un petit digimon perché sur la locomotive regardant Rhinomon qui lui était familier: il s’agissait de Kotemon.
_Arrête ça! Rhinomon, les digimon sont sensés être dociles et gentils. Tu n’as pas à les attaquer. s’exclama Kotemon.
_Les humains me font peur. Ils sont dangereux. Et je veux revenir chez moi. s’écria Rhinomon.
_Tu ne pourras pas si tu agis ainsi. Ecoute moi je t’en prie. Epargne ces humains. implora Kotemon.
_Non! Puisqu’on n’est plus dans notre monde, je vais aider à refaire un nouveau monde. déclara Rhinomon.
_Rhinomon, les humains ne sont pas nos ennemis. Ils peuvent être nos amis et alliés. assura Kotemon.
_C’est un mensonge. fit Rhinomon en tapant à nouveau dans le train.
_Puisque tu l’as décidé, je n’ai d’autre choix que de te combattre. annonça Kotemon.
Kotemon s’élança dans les airs levant son sabre de kendo de façon menaçante. Il frappa fort Rhinomon mais celui ci lui infligea un violent coup de patte qui l’envoyant dans une autre direction. Instinctivement, Mike plongea à terre pour le rattraper.
_Est ce que tu es blessé? demanda Mike.
_Non, je vais bien. Merci. fit Kotemon.
_Un humain? Si tu es venu ici, tu es bien inconscient. Je vais te piétiner comme cet idiot. s’exclama Rhinomon.
_Non. C’est toi qui a tort. Les humains et les digimon peuvent être amis. s’écria Mike. Kotemon, on va lui prouver qu’on a raison.  _Avec plaisir. cria Kotemon.
A ce moment, une lueur violette apparut près de Mike qui devient une petite sphère violette avec un écran qui se fixa à l’aide d’une lanière au bras de Mike.
_J’ai un Data-vice. Génial! fit Mike.
_Oui, je sens un grand pouvoir en moi. Digivolution! Dinohumon!
Dinohumon s’élança au combat tenant fermement sa hache. Il utilisa son attaque hache guerrière qui découpa en deux Rhinomon. Puis le Data-vice scanna les données du digimon tandis que Dinohumon redevint Kotemon.
_Génial! Moi aussi j’ai un digimon! s’écria Mike joyeux en serrant Kotemon.
Pendant ce temps, Samy s’était rendu au wagon restaurant où un employé de la SNCF nettoyait ses dégâts provoqués à cause de sa course. Il eut un court moment de gêne et s’avança vers le snack commandant des hamburgers, des frites et du coca. Il mit tout dans son sac à dos et se dépêcha de revenir au placard à balais.
Cependant durant son absence, un incident s’était produit malencontreusement qui allait avoir plusieurs conséquences immédiates. Un petit garçon de dix ans marcher dans le couloir en jouant à un jeu Gameboy sur Digimon et sans le vouloir donna un coup à la porte.
_Ouais! C’est trop cool! Vive les digimon! cria l’enfant.
Dans le placard, Arcademon entendit le mot digimon et qu’on frappa. Il crut donc que son nouvel ami était revenu. Ainsi il ouvrit la porte à la grande frayeur de l’enfant et sa mère. Tous deux crièrent puis la mère prit le petit garçon se sauvant à toutes jambes. Effrayé par le cri et les deux humains, Arcademon se sauva aussi.
Samy était à mi-chemin entre le wagon restaurant et le placard quand il entendit le cri. Tout le long du trajet, il accéléra sans cesse priant pour qu’ Arcademon ne soit pour rien dans cette affaire. En arrivant sur les lieux, il comprit que ses prières ne s’étaient pas réalisées. En venant, il avait croisé la mère et l’enfant donc Arcademon était parti à l’arrière du train. Il se mit donc à courir pour le retrouver mais n’aperçut pas son ami. Il finit par arriver au dernier wagon celui où était rangé les marchandises. A ce moment, Arcademon perché sur une caisse sauta sur lui tandis que le jeune homme en tomba à terre sous le poids du digimon.
_Samy est revenu! Samy est revenu! s’écria joyeusement Arcademon.
_Arcademon! Je t’avais dit de ne pas bouger! dit Samy fâché.
_Mais j’ai entendu frapper et dire digimon. J’ai pensé que c’était toi. fit Arcademon penaud.
_Arcademon! Ma voix n’est pas la même que cet enfant. s’écria Samy.
_Je suis désolé. Tu es en colère contre moi? On est plus amis? fit tristement Arcademon en baissant la tête.
_Arrête. Je suis en colère parce que j’ai eu peur. Tu n’as pas idée du danger que tu cours. dit Samy. On va rester ici jusque la fin du voyage.
_Oui! Rester ici ensemble! s’écria Arcademon.
Samy poussa un soupir partagé entre l’amusement et l’épuisement puis il ouvrit son sac pour donner à manger au digimon. Celui ci se jeta dessus comme les digimon qu’il avait pu voir à la télévision.
_Au moins, tous les digimon qui se trouvent dans notre monde ne sont pas méchants. songea Samy.


Chapitre 6 : Une réunion troublée

Vers huit heures environ, les différents trains qui transportaient les Digifans arrivaient dans les différentes gares de la capitale à l’exception de celui de Mike. En effet à cause de Rhinomon, celui ci ne pouvait plus repartir. Kotemon dût se digivolver en Dinohumon et portait son nouvel ami vers la capitale. Cependant le plus dur rester à faire: atteindre la Tour Eiffel. Il n’y avait plus personne pour assurer les transports en bus ou en métro. Heureusement pour le métro, il existait plusieurs lignes entièrement automatiques. Mais pour Samy et Emilie, ce fut un véritable parcours du combattant. Déjà Arcademon se comportait comme un vrai enfant qui s’arrêtait à chaque chose qu’il ne connaissait pas: il la ramassait, la reniflait et si cela lui plaisait voulait l’emporter. Samy se sentait vraiment seul. De plus, il restait encore de rares passants qui leur donnaient la chasse. Le jeune homme eut alors l’idée en passant devant un magasin d’installer Arcademon dans un caddie et de mettre une couverture par dessus. Quand à Emilie, ce n’était guère plus simple. A chaque fois qu’elle passait devant une épicerie ou une boutique vendant de la nourriture, Penguinmon sautait de ses bras pour aller manger. La jeune fille devait courir pour le rattraper.
Pendant ce temps, Virgile attendait au pied de la Tour Eiffel. C’était la première qu’il voyait cet endroit désert. Cela lui semblait curieux. Son frère était resté devant leur ordinateur afin de surveiller l’évolution de la situation. Un à un, ses amis arrivèrent sauf Samy et Mike.
_On voulait se voir mais on aurait jamais imaginé dans une telle situation. fit remarquer Julien.
_Je me demande où sont Mike et Samy. C’est bizarre. dit Yasu soucieuse.
_Si ils avaient des digimon, je comprendrais leur retard. fit Emilie en regardant Penguinmon.
_Pourquoi tu dis ça, Milie? demanda Alexia surprise.
_Oh, pour rien. répondit Emilie.
Ce fut ce moment où Samy arriva. Cependant le chariot qu’il poussait s’était emballé dans une forte descente et ni lui et Arcademon ne pouvaient contrôler la vitesse qui ne cessait d’augmenter. Tous deux criaient très fort tandis qu’ils finirent leur course par un bon bain dans la Seine. Aussitôt Virgile, Seb, Joey et Guillaume les aidèrent à remonter.
_Samy, c’est normal que j’ai froid? demanda Arcademon.
_Tu sais, prendre un bain là dedans donnerait froid à n’importe qui. assura Samy.
_Ah oui? Donc je suis comme tout le monde. s’exclama Arcademon en sautillant.
_Ben Samy, tu as tiré le gros lot. Tu l’as trouvé où? C’est ton partenaire? demanda Joey.
_Non, il n’est pas à moi. Dans le train, il était effrayé alors je l’ai pris. répondit Samy.
_Dis Samy, quand est ce qu’on joue? fit Arcademon.
_Euh plus tard. répondit Samy gêné.
_On dirait Guillmon au début de la saison 3. C’est un vrai gosse. s’étonna Emilie.
_Normal. Un Arcademon ne possède pas de niveau Entraînement. Il passe au niveau Disciple sans avoir découvert la vie. Vu comment il se comporte, il doit avoir quatre ou cinq ans en âge humain. expliqua Penguinmon.
_Super! Je sens qu’on va rigoler. fit Virgile ironique.
_Oui mais ce n’est qu’un enfant. Je suis certain que lorsqu’il sera grand, il sera fort, intelligent et courageux. assura Samy.
_Je veux bien te croire mais dans combien de temps? demanda Joey en regardant Arcademon courir après les papillons.
Samy comptait sortir une réplique lorsque plusieurs digimon couraient et s’arrêtèrent près d’eux. Ils reconnurent un Apemon, un Tsukmon, un Gorrillamon et un Birdramon.
_Minna! On a des ennuis! constata Emilie.
_Chouette! Des digimon! Ceux sont des amis qui sont venus jouer avec nous? demanda Arcademon.
Tout joyeux de penser qu’il s’agissait de camarades de jeux, Arcademon commença à s’approcher d’eux. Alors Apemon saisit son os et la lança dans sa direction. Le sang de Samy ne fit qu’un tour: le jeune homme bondit pour pousser le digimon tandis qu’il reçut l’os sur le dos. Cela lui déchira sa veste, traversa des tissus de la peau et laissa couler un peu de sang. Arcademon se releva et alla voir Samy. Il regarda le sang, le toucha et le renifla sans savoir ce que c’était.
_C’est quoi ce liquide rouge? fit Arcademon.
_C’est un peu de sang. C’est rien. Arcademon, je suis content que tu n’es rien. dit Samy en faisant une grimace de douleur.
_Tu .. tu as mal? remarqua Arcademon en observant son ami.
_Non … je .. je vais bien. assura Samy faiblement. Vas t-en. Mets toi à l’abri, Arcademon.
_Je ne veux pas te laisser là. Tu m’as sauvé des humains et tu ne m’as pas abandonné. Moi, je veux pas t’abandonner aux digimon.
A ce moment, une lueur marron apparut entre Samy et Arcademon. Elle devint un Data-vice marron qui se fixa au poignet de Samy. Puis celui ci se mit à briller.
_Je me sens étrange. fit Arcademon. Digivolution! Arcademon Champion!
Alors Arcademon s’élança vers les digimon. Il lança son attaque poing matrix qui détruisit Apemon. Celui se digitalisa tandis que le Data-vice de Samy scanna ses données.
_Sapristi! Arcademon vient de se digivolver au niveau Champion! s’écria Joey sidérée.
_Wah! Je n’en reviens pas. avoua Samy fixant Arcademon et son Data-vice.
_Dis Emilie, on ne pas laisser Arcademon s’amuser seul, pas vrai? s’écria Penguinmon.
_Il n’en ait pas question. assura Emilie avec un sourire. Vas y de toutes tes forces.
_Tu peux compter sur moi. Digivolution! Unimon!
Aussitôt Unimon s’envola et lança son attaque corne céleste sur Gorrillamon mais ne put l’atteindre. Un Sepikmon venait d’apparaître et lança son boomerang qui bloqua l’attaque.
_Bon sang! Ils sont partout! s’écria Yasu.
_Tu ne crois pas si bien dire. Je viens de recevoir un appel de Dareen. annonça Virgile.
_Ah oui? Il dit quoi? demanda Guillaume.
_Que des Mammothmon ont avancé le défilé du 14 Juillet qui commence à partir des Champs Elysés. fit Virgile pince sans rire.
_Génial! Nous n’avons que trois digimon pour combattre on fait quoi? fit Julien.
_Je vais y aller. Je suis la seule encore de libre. décida Alexia.
_Je t’accompagne. s’écria Julien.
_Et moi aussi! Je veux retrouver Dareen en bonne santé. ajouta Virgile.
_De toute façon, nous avons besoin d’un guide. fit Alexia.
_Question: on y va comment? Lightmon n’a malheureusement pas d’ailes. rappela Julien.
_Une seule solution: le métro. répondit Virgile.
Ainsi Virgile, Julien et Alexia se mirent à courir vers la bouche de métro la plus proche d’eux. Durant ce temps, Arcademon et Unimon luttaient contre les digimon. Emilie les encourageait par des cris. Seb pansait la plaie de Samy. Guillaume et Joey l’aidaient en soutenant le blessé. Enfin Yasu se contentait d’observer le combat détestant cette attende où elle ne pouvait rien faire.
Pendant ce temps, Alexia, Virgile et Julien se trouvaient dans une rame de métro les conduisant directement sur les Champs Elysés. Une fois la rame arrêtée à la bonne station, ils descendirent et remontèrent dans la rue. Ainsi ils étaient sur le trottoir observant une ruée de Mammothmon dans la rue. Une main tapa sur l’épaule de Virgile: c’était Dareen.
_C’est super de vous voir. Par contre, c’est moins génial ces digimon. dit Dareen.
_Il y a une bonne dizaine. Xiaxia, tu ne peux pas tous les battre. fit Julien regardant son amie sceptique.
_Je sais. Mais je dois pourtant le faire. assura Alexia.
Alexia ferma les yeux et se concentra. Son esprit se vit en digimon et elle devint Lightmon. Celle ci se dirigea vers un Mammothmon et joignit ses mains pour l’envelopper d’une sphère lumineuse. Malheureusement un autre fonça sur elle et l’envoya rejoindre Virgile, Julien et Dareen. Sous le choc, elle redevint elle même.
_Alexia 0! Mammothmon 1! cria Virgile comme un commentateur sportif.
_Hum frérot, c’est pas le moment de blaguer. lui rappela Dareen.
_Ouais. Je sens que Mammothmon va s’occuper de nous. ajouta Julien peu rassuré.
En effet le Mammothmon qui avait attaqué Lightmon se dirigeait violemment vers eux. Effrayés, ils fermèrent tous les yeux mais il n’y eut aucun choc à leur grande surprise. Ils ouvrirent alors les yeux et découvrirent un Dorugremon qui s’était placé entre eux et Mammothmon. Les deux digimon combattaient tête contre tête. Cependant Dorugremon posa ses pattes avant sur son adversaire et le poussa de façon qu’il atterrissent sur un autre Mammothmon. Cela produisit une réaction en chaîne qui fit tomber tous les Mammothmon incapables de continuer leur avancé.
_Super! On les vaincu! s’exclama Virgile.
_On? Sans Dorugremon, on serait mort. rappela Dareen avant de s’avancer vers Dorugremon. Merci beaucoup de ton aide.
_Ce n’était rien. Je n’aime pas voir les gens souffrir. répondit Dorugremon.
Alors qu’ils se parlaient, le jeune homme et le digimon se regardaient droit dans les yeux. Une lueur blanche apparut entre eux deux qui devint un Data-vice blanc se fixa au bras de Dareen tandis que Dorugremon régressa au niveau Disciple:  Dorumon.
_Qu’est qui s’est passé? fit Dareen surpris lui même.
_J’ai pas tout suivi. Mais je crois que nous sommes partenaires. fit Dorumon surpris.
_Super! J’ai un digimon moi aussi! En plus, c’est un Dorumon! s’écria Dareen en serrant Dorumon contre lui.
Virgile regardait son frère se réjouir tandis que Julien veillait sur Alexia toujours inconsciente. Soudain un Devimon surgit et emporta Alexia dans ses bras pour s’envoler jusqu’au toit d’un immeuble au-dessus d’eux.
_Non! Alexia! hurla Julien.
_Dorumon! Digivolves toi et vas la sauver! dit Dareen.
_Tout de suite. J’y … fit Dorumon avant de s’effondrer à terre. Oh non! J’ai pas mangé depuis trois jours. Je ne peux pas me digivolver.
_C’est bien notre veine. A présent, on fait quoi? demanda Virgile en regardant l’immeuble où était retenue leur amie.


Chapitre 7 :  Le miracle de l’amitié

Julien, Virgile, Dareen et Dorumon observaient le haut de l’immeuble au-dessus de leurs tête où Devimon avait emporté Alexia encore inconsciente. Dareen voulait intervenir mais malheureusement Dorumon n’arrivait pas à se digivolver car il était trop faible. Julien s’en voulait de ne pas être intervenu. Il était juste à côté d’elle. Il aurait dû essayer de la retenir ou attaquer Devimon avec n’importe quoi qui aurait pu servir. Soudain il aperçut une échelle adossée au mur de l’immeuble dans une petite ruelle.
Il s’empressa d’y aller posant sa main sur un barreau. Ses amis l’entourèrent étonnés de sa réaction.
_On peut savoir ce que tu comptes faire? demanda Virgile.
_Sauver Alexia. C’est de ma faute si Devimon l’a eu. J’aurai dû l’empêcher de la prendre. répondit Julien.
_Mais Julien, tu n’as pas à culpabiliser. Tu as été pris de surprise. fit Dareen.
_Oui, n’importe qui aurait agir pareil. ajouta Dorumon.
_Je m’en fiche. Je ne vois que le résultat. s’exclama Julien en regardant le haut de l’immeuble. Je sais ce que je fais.
Ainsi le garçon commença à monter les barreaux de l’échelle tandis que les deux humains et le digimon l’observaient un peu déboussolés sans savoir comment agir.
_Nous ne sommes très courageux. fit Dareen en soupirant.
_Il y a courage et courage, Dareen. Pour moi, c’est pas du courage: c’est du suicide. répliqua Virgile.
_J’aimerais aider mais sous ma forme Disciple, j’ai le vertige. avoua Dorumon en baissant la tête.
_De toute façon, tu es trop affaibli. dit Dareen en caressant la tête de son digimon.
Pendant ce temps à la Tour Eiffel, le combat se poursuivait. Malheureusement Unimon et Arcademon n’avaient pas la situation en main. Chaque attaque lancée était bloquée par le boomerang de Sepikmon Par contre le canon de Gorrillamon était très dangereux et ne cessait de les toucher. Heureusement Unimon pouvait esquiver grâce à son agilité et sa vitesse. Cependant Arcademon était fort et puissant mais question vitesse, il était moins bon et se prenait souvent des attaques.
_Il y a sûrement quelque chose à faire. s’écria Yasu.
_Si tu as une idée, nous serions ravis de l’entendre. fit Joey.
Unimon tenta une nouvelle fois son attaque corne céleste. A nouveau, celle ci fut stoppée par le boomerang de Sepikmon Ensuite le boomerang revint dans sa main puis il lança voulant viser dans le groupe en retrait c’est à dire Seb, Samy, Yasu Guillaume et Joey. Il partit comme une flèche tandis que les cinq amis se dispersèrent ou s’abaissèrent. Cependant Joey trébucha et dans sa chute, elle se prit le boomerang. Alors le choc la poussa vers la Seine. La jeune fille tomba au milieu du fleuve trop loin pour que ses amis puissent l’aider à remonter sur le quai.
La jeune fille savait nager mais le courant était fort et l’eau était trop profonde. De plus, le coup du boomerang lui faisait encore mal. Elle commença à sombrer dans l’eau lorsqu’elle repensa au forum Digiduo: son arrivée, ses disputes avec Guillaume et d’autres bons moments. Elle tenta de se calmer et fit le vide dans son esprit tout en fermant les yeux tandis que son corps était entièrement immergé sous l’eau. Cependant son corps fut entourée d’une lueur noire et elle remonta à la surface s’élevant au-dessus de l’eau. La lueur se rassemblant en un point qui forma un Data-vice noir qui se fixa à son poignet. Ensuite ses vêtements se digitalisèrent. Tout son corps se recouvrit d’un pelage noir tandis que ses cheveux se dressèrent pour former une crinière. Une lance et un bouclier apparurent dans ses mains. Elle venait de devenir Löwemon, l’évolution humaine de Kouichi, son personnage préféré.
Löwemon fit un triple salto et se réceptionna aux côtés d’ Arcademon. Elle observa Sepikmon et s’élança directement sur lui. Elle sauta sur le digimon le flanqua à terre. Ensuite Unimon utilisa son attaque corne céleste qui le détruisit tandis que ses données furent scannées par les Data-vice d’ Emilie et de Joey.
_J’en reviens pas! Joey est devenue Löwemon. s’écria Samy.
_Oui. Comme Xiaxia, elle peut devenir un digimon. fit Seb.
_J’espère qu’avec ça, on va gagner maintenant. ajouta Yasu.
_Maintenant que Sepikmon n’est plus là, je ne vois pas ce qui les empêchera de gagner. s’écria Guillaume.
En effet, les digimon avaient repris l’offensive. Unimon et Löwemon lancèrent leurs attaques corne céleste et météore final sur Tseu-kong. Les deux attaques le repoussèrent violemment. Puis Arcademon l’acheva avec son attaque poing matrix. Ainsi les trois Data-vice scannèrent ses données. Birdramon voulut attaquer par derrière Unimon pour le blesser aux ailes mais il n’eut pas le temps: Arcademon propulsa Löwemon qui monta sur le dos d’ Unimon. Le digimon lança son attaque météore final détruisant Birdramon tandis que ses données étaient scannées par le Data-vice de Joey. Au Sol, Arcademon donna un coup de pied à Apemon le faisant tomber à terre puis l’acheva avec son poing matrix. Ce fut alors le Data-vice de Samy qui scanna ses données.
_Génial! Il ne reste plus que Gorrillamon! s’exclama Seb.
Cependant Gorrillamon commença à tirer partout si bien que les digimon et les humains durent se coucher à terre pour ne pas risquer de se prendre un mauvais coup. Puis le digimon se mit à sauter commençant à se digitaliser.
_Gorrillamon! Digivolution! Metalgreymon!
_Sapristi! On a de gros ennuis. s’exclama Seb.
_Metalgreymon est au niveau Ultime. Ca va faire mal. fit Guillaume.
Durant ce temps, Julien poursuivit son ascension vers le haut de l’immeuble. Il était arrivé à la mi-chemin lorsque Devimon se rendit compte de sa présence. A ce moment, un Devidramon s’envola du toit et descendit dans la ruelle attaquant Julien avec ses griffes. Il tenta de se maintenir aux barreaux mais il était trop fort. Il lâcha prise et commença une chute vertigineuse. Alors qu’il se voyait déjà en bas, un Lucemon le retint par son tee-shirt.
_C’est un drôle d’endroit pour une rencontre, non? fit Lucemon.
_Merci de m’avoir sauvé. Peux tu m’amener en haut de l’immeuble s’il te plait? demanda Julien.
_Mais il y a un Devimon. Tu ne peux pas y aller. C’est trop dangereux. protesta Lucemon.
_Je sais mais Devimon retient mon amie. Je dois lui porter secours. Je te demande juste de m’emmener là haut. Après tu seras libre de partir. Je le comprendrais. expliqua Julien.
_Non, je resterais avec toi. décida Lucemon.
Ainsi le petit digimon ailé s’envola vers le haut de l’immeuble. L’ascension fut beaucoup plus rapide que par l’échelle. Une fois en haut, Julien sauta sur le toit.
_Oh non, tu es un simple gamin. Je ne veux pas de toi. s’exclama Devimon.
_Pourquoi as tu enlevé Alexia? Elle ne t’a rien. demanda Julien.
_Non pas encore. Cependant c’est l’une des Elus. J’ai envie de profiter de ce nouveau monde pour asservir humains et digimon mais les Elus m’empêcheront d’accomplir mes desseins. Je dois donc les éliminer. expliqua Devimon.
_Je ne te laisserais pas faire. Alexia est ma meilleure amie. s’écria Julien.
_Et comment? Tu n’es pas un Elu, tu n’as aucun Data-vice. rappela Devimon.
_C’est vrai mais il y a quelque chose que possède chaque membre de notre groupe qu’il soit un Elu ou non: l’amitié. Ce sentiment décuple notre force et notre énergie. annonça Julien.
_Et moi, je suis avec toi. Je veux t’aider à sauver ton amie. fit Lucemon.
_Merci, Lucemon. dit Julien en tournant la tête vers le digimon.
Le jeune humain et le digimon se serrèrent la main. A ce moment, une lueur dorée naquit à l’intérieur de leurs mains. Celle ci se transforma en un Data-vice doré qui s’attacha au poignet de Julien.
_Alors tu es devenu un Elu. C’est intéressant. Je vais t’éliminer toi aussi.déclara Devimon.
_Alors essaie! cria Julien.
Devimon lança son attaque ailes à griffes mais Lucemon s’interposa et bloqua l’attaque à l’aide de son attaque pied divin. Cependant Devimon poussa le digimon contre le sol d’un violent coup de pied.
De retour au combat contre Metalgreymon qui se passait à la Tour Eiffel, ce n’était pas vraiment une scène des plus joyeuses. Celui ci avait lancé son attaque giga blaster sur Arcademon. Le digimon épuisé avait régressé sous sa forme Disciple. Löwemon se trouvait sur le dos d’ Unimon. Celui ci vola jusqu’à être au-dessus de Metalgreymon puis Löwemon se laissa tomber sur sa tête. Malheureusement son adversaire le saisit et le claqua violemment au sol. Complètement courbaturé, elle redevint Joey.
_Bon Metalgreymon, il faudra que tu me paye des séances de kiné pour me masser le dos. fit Joey.
_Il ne reste plus qu’ Unimon. Ca va être vraiment chaud. dit Emilie.
_C’était déjà chaud auparavant. fit remarquer Guillaume.
_Unimon peut voler et esquiver ses attaques. Malheureusement sa force d’attaque ne peut surpasser celle de Metalgreymon. ajouta Seb.
_C’est bien connu. Pour battre un digimon Ultime, il faut avoir un digimon Ultime. dit Samy.
_Et où on trouve un digimon Ultime, Samy? demanda Arcademon.
_Pas ici en tout cas. répondit Samy en serrant les poings.
Alors que ses amis discutaient, Emilie observait attentivement son Data-vice. Celui ci était une petit sphère pourvue d’un petit écran. Cependant sur le côté, elle remarqua qu’une fente suffisamment grande pour scanner des cartes.
_Minna! Je crois que le Data-vice peut scanner des cartes pour aider son partenaire. annonça Emilie.
_Super! Alors essaie ça en vitesse, Milie. s’écria Joey.
_J’ai juste un problème. Mes cartes Digimon se trouvent sagement dans leur boite dans l’armoire de ma chambre. répondit Emilie.
_Les amis, qui possède sur lui des cartes Digimon? demanda Seb.
_Moi, j’en ai pas mal. Malheureusement j’ai pas pensé à les prendre. fit Samy.
_C’est pareil pour moi. ajouta Joey.
_Je vais dire pareil. continua Guillaume en baissant la tête.
_Et moi, je n’en possède pas du tout. termina Yasu.
_Bref, on est dans la merde jusqu’au cou. soupira Joey.
_La seule carte que j’ai, c’est celle que j’ai fait sur Photoshop et imprimé. Mais elle n’est pas vraie. fit Yasu tristement.
Joignant le geste à la parole, Yasu sortit une carte de sa poche. Elle ressemblait à s’y méprendre à une vraie carte. l’image montrait plusieurs mains jointes. Elle portait le nom de Triomphe de l’ Amitié.
_Dans la saison 3, Kazu dessine une carte bleue et Takato parvient à l’utiliser. rappela Seb.
_Oui. Et puis cette carte m’inspire. ajouta Emilie en la fixant.
Emilie prit une inspiration et se concentra. Elle leva la carte et la scanna dans la fente du Data-vice. Alors de petits éclairs entourèrent la carte. Au même moment, Unimon commença à se digivolver.
_Je retrouve mes forces. dit Unimon. Digivolution! Hyppogryphomon!
Hyppogryphomon volait juste au-dessus de Metalgreymon décrivant plusieurs cercles. Il l’observait attentivement prêt à attaquer son adversaire et à remporter la bataille.
_Mince! La carte a permis à Unimon d’atteindre le niveau Ultime! s’écria Guillaume étonné.
_Vas y, Hippogryphomon! Ima! cria Emilie.
Hippogryphomon déclencha son attaque vague aérienne. Metalgreymon fut pris dans un tourbillon de vent qui le fit tomber. Ensuite le digimon fondit sur lui et planta ses serres dans Metalgreymon. Celui ci fut détruit tandis que ses données furent scannées par le Data-vice d’ Emilie.
_Oui! On a réussi! s’écria Guillaume.
_Maintenant on va retrouver les autres. Ils doivent avoir besoin d’aide. décida Emilie.
_Milie, tu crois que ton digimon peut tous nous porter? demanda Joey.
_Ne vous inquiétez pas. Montez sur mon dos ou accrochez vous à mes serres. leur dit Hippogryphomon.
Ainsi le petit groupe monta sur le digimon. Samy, Arcademon, Guillaume, Seb et Yasu s’installèrent sur son dos tandis que Joey et Emilie s’accrochèrent aux serres. Quand le monde fut bien installé, le digimon s’envola. Tout le monde était prêt à retrouver leurs amis et à aller leur porter un coup de main.
Pendant ce temps sur le toit de l’immeuble, Lucemon éprouvait du mal à résister face aux attaques de Devimon. Julien avait peur qu’il se fasse tuer. Soudain Devimon leva ses griffes sur le digimon ailé mais son action fut arrêtée: Dinohumon lui retenait le bras et le repoussa en arrière. Mike en profita pour sauter des épaules de son partenaire.
_Comme la cavalerie, on arrive à temps! s’écria Mike.
_Mike! Je n’ai jamais été si heureux de te voir. fit Julien. Lucemon, tu vas bien?
_Grâce à Dinohumon, oui. répondit Lucemon.
_Julien, tu as sur toi des cartes Digimon? demanda Mike.
_Non, pourquoi? fit Julien.
_Car les Data-vice peut scanner des cartes. Tiens prends celles ci. répondit Mike en lui tendant quatre ou cinq cartes.
_Merci. Lucemon, on va essayer. fit Lucemon. Option Guérison!
Lorsque Julien eut scanné la carte, Lucemon retrouva toutes ses forces. Dinohumon et Lucemon combattirent ensemble Devimon mais malgré les cartes utilisées, ils n’arrivaient pas à le battre. Soudain Julien remarqua une carte nommée la Surprise. Il ne savait pas ce qui importerait mais il avait confiance en Mike. Il la scanna immédiatement.
_Je sens un grand pouvoir naître en moi. annonça Lucemon. Digivolution! Angemon!
Angemon se plaça un peu devant Dinohumon et utilisa sa redoutable attaque main du destin. Devimon tomba à terre puis ce fut Dinohumon qui s’élança et le frappa de sa hache. Le digimon fut découpé en deux et se détruisit. Les Data-vice de Mike et Julien scannèrent ses données. Epuisé, Dinohumon redevint Kotemon. Mike s’avança vers son partenaire tandis que Julien s’agenouilla près d’ Alexia espérant qu’elle allait bien.
_Bravo Kotemon., tu as été génial. le complimenta Mike.
_Xiaxia! Tu vas bien? Parles moi. fit Julien.
_Je .. je vais bien. fit Alexia.
Julien l’aida à se relever. Ensuite Angemon prit dans ses bras les trois humains et Kotemon. Ensuite où il redescendit dans la rue où l’attendait les jumeaux et Dorumon. Au même moment arriva Hippogryphomon. Le groupe d’ Emilie descendit puis il régressa en Tsunomon tandis qu’ Angemon reprit sa forme Disciple.
_Maintenant l’équipe française est à nouveau au complet! s’exclama Guillaume.


Chapitre 8 :  Combats au bout du monde

A Paris dans l’avenue des Champs Elysés, Emilie, Virgile, Seb, Dareen, Mike, Samy, Guillaume, Joey, Julien, Alexia, Yasu, Lucemon, Tsunomon, Arcademon, Kotemon et Dorumon s’étaient enfin retrouvés. Ils espéraient avoir une accalmie le temps de faire le point et de reprendre des forces.
_Bon, je suis content de vous revoir mais nous ne devons pas perdre de temps. dit Mike.
_Attends nos partenaires et nous mêmes sommes épuisés et avons faim. Nous devons trouver à manger et nous ne pourrons pas combattre à nouveau. rappela Yasu.
_Il faut aussi trouver des cartes Digimon. Nous devons toujours en avoir sur nous. ajouta Emilie.
_Je sais où aller alors. Dans le III arrondissement, il y a une boutique de jeux qui vend et en face un fast-food. fit Virgile.
_C’est parfait. Alors allons y. s’écria Joey. Mon estomac meurt de faim.
_Ouais, t’es un vrai digimon: un ventre sur pattes. rigola Guillaume.
_Toi, tu me paieras ça. s’écria Joey.
_Bon les enfants de cinq ans, on y va sans vous? leur demanda Emilie.
Alors que le groupe d’humains et digimon s’apprêtait à prendre un peu de repos, au Québec, deux jeunes filles couraient à travers les rues pour échapper à un Harpymon qui les poursuivaient à travers les rues de Montréal. Depuis qu’elles s’étaient retrouvées à la gare, Josyanne et Valérie l’avaient derrière elles.
_Josyanne, on fait quoi? demanda Valérie.
_On court! Et sans poser de questions idiotes! répondit Josyanne.
_Sincèrement, il n’y a pas un moyen de s’échapper? Je trouve cette situation complètement ridicule. fit Valérie
_Si tu as un plan, je serais ravie de l’entendre. cria Josyanne.
_Eh bien, on peut aller jusque l’océan, on saute pour qu’il saute aussi puis on le noit? suggéra Valérie
_Je veux bien essayer si c’était un Disciple. Mais vu sa taille et ses armes, j’en ai aucune envie. répliqua Joysanne.
Les deux amies continuaient leur course à travers les rues de Montréal. De plus, elles devaient faire attention de ne pas trébucher sur quelque chose traînant à terre comme des immondices ou des jouets abandonnés dans la fuite. Soudain elles prirent une mauvaise direction et se retrouvèrent dans une impasse. Harpymon les suivit. Elles reculèrent mais finirent par être acculées contre un mur.
_Cette fois, c’est la fin. s’écria Joysanne.
_Maman! Je suis trop jeune pour mourir! cria Valérie
_Hey! Tu es donc si lâche? Tu t’en prends à deux filles sans défense? lança une voix derrière Harpymon.
Surpris, Harpymon se retourna et découvrit un Wisardmon. Celui ci leva son sceptre et lança son attaque tir foudroyant. Celle ci détruisit le digimon. Ses données formèrent une petite boule que Wisardmon prit dans sa main et l’absorba.
_Vous allez bien, jeunes filles? demanda poliment Wisardmon en s’inclinant.
_Oui, nous allons parfaitement bien. Merci de ton aide. le remercia Josyanne.
_Wisardmon, tu accepterais de nous aider? demanda Valérie
_Oui ..  Et surtout de nous protéger. ajouta Josyanne.
_Avec plaisir, gentes demoiselles. Je me ferais un honneur de vous servir d’escorte. déclara Wisardmon.
_Qui a dit que les gentlemen n’existaient plus? murmura Valérie à Josyanne en pouffant de rire.
_Ils n’existent plus chez les humains mais subcitent chez les digimon. précisa Josyanne riant aussi.
Pendant que Josyanne et Valérie étaient confrontées aux digimon au Québec, Abdel parcourait avec prudence les rues de Casablanca, sa ville. Il atteignit son collège où il aperçut un Tyrannomon détruire le bâtiment.
_Au moins, il n’y aura pas école demain. se dit Abdel en souriant.
Cependant sa plaisanterie n’était faite que pour se remonter le moral. Il savait qu’après le collège, Tyrannomon risquait d’attaquer le reste de la ville. Il fallait éviter un tel désastre. Soudain le digimon dinosaure l’aperçut et l’encercla de flammes. Le jeune homme commençait à avoir peur: il ne voulait pas mourir. De plus, il devait vaincre ce digimon. Soudain un Weregarurumon sauta d’un autre et se posa près lui. Il l’agrippa par le bras et sauta pour ressortir des flammes.
_ Je .. merci. bredouilla Abdel.
_Ne me remercie pas, c’était naturel. assura Weregarurumon. Maintenant je dois l’affronter.
_Tu ne peux pas y aller. Il utilise le feu. Tu ne pourras lui résister. s’écria Abdel.
_Ecoute, je suis un digimon. Je suis fait pour combattre. Toi, vas te mettre à l’abri. lui demanda Weregarurumon.
_Pas question! Mon devoir est de rester pour aider à protéger mon monde des digimon.
_Tu es l’un des Elus? Je ne vois pas de Data-vice sur toi. fit Weregarurumon.
_Non, je n’en suis pas un. Mais j’ai des amis qui le sont. Je les aiderais du mieux que je le peux. affirma Abdel.
_Si tu n’es pas un Elu, c’est inutile. assura Weregarurumon.
_Peu m’importe, je veux me rendre utile. déclara Abdel.
Le jeune homme et le digimon restaient là à camper sur leurs positions. Soudain Tyrannomon dirigea ses flammes vers une maison mais heureusement Weregarurumon le poussa et les flammes atteignirent les ruines du collège. Alors Tyrannomon attaqua Weregarurumon. Ses griffes déchirèrent sa peau à plusieurs endroits et tomba au sol à la merci de son adversaire. Abdel voulut l’aidait mais ne savait pas comment faire. Puis il aperçut un bâton. Il le ramassa et fonça sur Tyrannomon. Il le tapa furieusement bien que cela ne fasse guère mal à Tyrannomon. Mais il renonçait pas et tapait furieusement. Alors une lueur orange apparut auprès de luI. Il s’arrêta dans son action tandis que la lueur devient un Data-vice orange qui se fixa à son poignet.
Abdel fut fou de joie d’avoir cet objet pouvant certainement l’aider. Il examina l’objet et aperçut la fente. Il sortit une carte de sa poche et la scanna. Il s’agit d’une carte Guérison. Weregarurumon fut ainsi guéri. Il se releva prêt à combattre à nouveau. Ensuite Abdel scanna une carte qui équipa son partenaire d’une armure. Ainsi le digimon s’élança à l’attaque. Il frappa violemment Tyrannomon d’un coup de poing puissant et le détruisit. Celui ci fut détruit tandis que le Data-vice scanna ses données.
_Super! On a réussi!s’écria Abdel.
_Je dois te remercier. Sans toi, je serais mort. dit Weregarurumon.
_Ce n’était rien. Tu m’avais sauvé la vie toi aussi. répondit Abdel.
_Eh bien, tu es donc maintenant un Elu toi aussi. Je crois que nous devrions rejoindre les autres Elus. fit Weregarurumon.
_Mais il reste encore beaucoup de digimon en Afrique. s’exclama Abdel.
_Je sais et il y a encore plein partout. Je pense que les Elus doivent être réunis. Ensemble, vous trouverez sûrement une solution.
_D’accord. Mais comment on va en France ? Il faut marcher longtemps et traverser la mer. fit Abdel.
Sans répondre, Weregarurumon régressa en Garurumon et invita son partenaire à monter sur son dos. Aussitôt Abdel obéit et les deux commencèrent leur route pour retrouver leurs amis.
De retour au Québec, Josyanne, Valérie et Wisardmon marchaient à travers les rues à la recherche de digimon. Malheureusement ils n’en trouvaient pas un pour le moment.
_C’est pas vrai! Quand on était seules, on se fait attaquer. Maintenant qu’on a Wisardmon, on ne voit plus un digimon. s’écria Valérie
_Si nous pouvions avoir un Data-vice, nous saurions où aller. dit Wisardmon calmement.
_Malheureusement aucune de nous deux en avons. fit Josyanne puis remarqua qu’ils étaient à un carrefour. Bon où on va?
_A droite, ça mène au centre commercial. Si on ne trouve pas de digimon là bas, je me fais moine. s’exclama Valérie
_J’ai presque envie de souhaiter qu’on ne voit aucun digimon .rigola Josyanne en imaginant Valérie en moine. Ca me donne de l’idée pour un dessin.
_Josyanne, tu n’as pas intérêt à faire cela. s’écria Valérie
_Calmez vous. S’énerver est très mauvais. On ne dit que de mauvaises choses. fit Wisardmon.
Le petit groupe choisit donc de prendre la direction de droite. Ainsi une dizaine de minutes plus tard, ils arrivèrent au centre commercial d’où s’échappait de nombreuses personnes. En un éclair, ils comprirent que ce ne pouvaient être qu’à cause d’un digimon. Ils se précipitèrent à l’intérieur. Au rayon jouet, une Rosemon lançait les jeux à travers tout tandis qu’au rayon alimentation, une Ladydevimon utilisait ses chaînes pour effrayer les gens.
_Bon on fait quoi? demanda Valérie
_Wisardmon, tu pense pouvoir les combattre? fit Josyanne.
_Je n’ai malheureusement pas le choix. répondit Wisardmon.
_Alors fais attention. dit Josyanne en posant sa main sur son épaule.
Wisardmon s’avança vers Rosemon et pointa son sceptre vers elle libérant son attaque tir foudroyant. Cependant elle se protégea par une pluie de fleurs. Ensuite Ladydevimon lança ses chaînes qui le firent prisonniers. Elle serrait de plus en plus.
_Wisardmon! Non! cria Josyanne.
Josyanne tremblait de peur. Elle ne voulait pas voir son ami et son digimon préféré mourir ainsi juste devant ses yeux. Elle se retenait de pleurer lorsqu’elle aperçut un extincteur. Elle le décrocha, ôta la sécurité, pointa le canon vers Ladydevimon et le mit en marche. Un puissant jet de mousse en sortit envoyant Ladydevimon contre un rayonnage. Josyanne se précipita vers son ami digimon le libérant de ses chaînes A ce moment une lueur rose pâle se forma auprès d’eux. Celle ci devint un Data-vice rose pâle qui se mit au poignet de Josyanne.
_Super! Moi aussi j’ai mon digimon! s’écria Josyanne.
_Ouais. Maintenant vous pouvez battre ces deux mégères? fit Valérie
_Je veux bien, mais comment? demanda Josyanne.
_Tu as peut être des cartes Digimon sur toi. Si c’est le cas, essaie d’en scanner. proposa Wisardmon.
_Des cartes? Je les collectionne pas. fit Josyanne.
_Moi si. Heureusement j’en ai plusieurs sur moi. répliqua Valérie en tendant quelques cartes à son amie.
Josyanne la remercia et scanna une carte Puissance. Wisardmon gagna plus de forces. Il pointa son sceptre à nouveau sur Rosemon et lança son attaque tir foudroyant plus fort qu’à l’habitude. Elle se détruisit tandis que ses données furent scannées par le Data-vice de Josyanne. Puis la boule des données de Harpymon sortit de la main de Wisardmon et fut aussi scannée par le Data-vice. Ensuite Josyanne scanna une carte Palmon. Wisardmon utilisa les lianes de Palmon lui permettant de ligoter Ladydevimon puis réutilisa l’attaque tir foudroyant détruisant son adversaires dont les données furent scannées par le Data-vice de Josyanne.
_Super! On les a eu! hurlait Valérie de joie.
_Maintenant que tu es une Elue, je pense qu’il faut rejoindre les autres Elus. dit Wisardmon.
_Mais et les digimon? l’interrogea Josyanne.
_Je sais. De toute façon, nous ne pouvons pas les battre tous. répondit Wisardmon.
_Euh je ne voudrai pas mettre de mauvaise ambiance mais on y va comment? demanda Valérie
_Faites moi confiance. dit Wisardmon.
Wisardmon prit les mains de ses amis et agita son sceptre. Alors ils disparurent et réapparurent le toit d’un immeuble de Paris. Les deux jeunes filles s’en rendirent rapidement compte.
_C’est super, Wisardmon, mais la prochaine fois, transporte nous dans une rue. fit Valérie.


Chapitre 9 :  A travers la ville

Alors que leurs amis combattaient à travers le monde, l’équipe française se dirigeait d’un bon pas vers la boutique de jeux. Lorsqu’ils arrivèrent, la porte était grande ouverte. Ils entrèrent et découvrirent la boutique vide. Apparemment le propriétaire avait dû fuir en voyant les digimon.
_Super. On fait quoi? On ne va quand même pas se servir. Ce n’est pas honnête. dit Samy.
_Je pense que nous n’avons pas vraiment le choix. fit Mike.
_Oui, nous devons protéger notre monde. ajouta Julien.
_Bon Virgile, où sont les cartes Digimon? demanda Emilie.
_Dans l’arrière-boutique. Comme c’est plus trop à la mode, il les met là bas. répondit Virgile.
_Super. On n’a pas le droit d’être là bas. Ca s’appelle une effraction de domicile. dit Emilie.
_Tu te souviens que nous n’avons pas le choix? fit Yasu doucement.
_Oui, je sais mais je n’aime pas ça. ajouta Emilie.
Ils entrèrent donc dans l’arrière-boutique où ils trouvèrent rapidement les cartes. Ils s’installèrent sur une longue table renversant toutes les cartes et chacun fit son choix. A la fin, ils disposaient tous d’un paquet de cartes qui répondait à leurs attendes. Ensuite ils traversèrent la rue pour aller au fast-food. Malheureusement il n’y avait personne et tout était à terre. Il n’y avait rien de prêt à manger.
_Oh non! Notre repas s’est envolé. soupira Joey.
_Bon minna, si on veut manger, il va falloir mettre la main à la pâte. s’exclama Emilie.
_Quel super jeu de mots. fit Virgile en grinçant des dents.
Ainsi les humains et les digimon se mirent au travail afin de pouvoir manger. Emilie, Virgile, Seb, Mike et Kotemon déplaçaient les tables et les chaises. Ils empilaient les tables et les chaises au fond de la salle sauf deux tables et quatorze chaises. En cuisine, Alexia, Yasu, Julien et Lucemon préparaient les hamburgers et les frites. Enfin Samy, Arcademon, Joey et Guillaume nettoyaient la salle.
Pendant ce temps, Josyanne, Valérie et Wisardmon étaient descendus du toit de l’immeuble où les avaient transporté Wisardmon. Elles marchaient dans les rues à la recherche de leurs amis.
_Où peuvent ils être? C’est une si grande ville. se plaignit Valérie
_Je voulais venir en France mais pas de cette façon. ajouta Josyanne.
_Dites vos amis sont des Elus? demanda Wisardmon.
_Certains le sont en effet. répondit Josyanne.
_Alors cherches les à l’aide de ton Data-vice. fit Wisardmon.
_Comme tu veux. Oui en effet, j’ai plusieurs signaux groupés. Ca doit être eux. Mais ils sont loin. annonça Josyanne.
Soudain un Raidramon qui se trouvait derrière eux chargea et les poussa. Les rois amis firent un beau vol plané et atterrirent les fesses sur le bitume quelques mètres plus loin.
_Wisardmon! Tu y vas? demanda Josyanne.
_Oui, je … répondit Wisardmon avant de s’écrouler. Oh non, j’ai trop faim.
_Super! Les ennuis reprennent. soupira Valérie
Valérie et Josyanne décidèrent d’un commun accord de s’enfuir. Josyanne portait son partenaire sur son dos devenu trop faible pour marcher. Les deux jeunes filles commencèrent à fatiguer rapidement: elles aussi étaient fatiguées et affamées. Raidramon les suivait toujours. Elles passèrent par une petite ruelle lorsque le couvercle d’une benne se souleva.
_Vite! Là dedans! murmura une voix.
Josyanne et Valérie eurent une moue de dégoût mais n’avaient guère le choix. Les trois amis s’y réfugièrent et refermèrent le couvercle quand Raidramon passa sans s’arrêter. Dans la benne, ils découvrirent que leur allié n’était autre qu’un Veemon.
_Merci. Pourquoi te caches tu ici? demanda Valérie
_J’ai peur. Les humains n’aiment pas les digimon et les gros digimon sont effrayants. répondit Veemon.
_Eh bien, viens avec nous. Mon amie est une Elue et nous rejoignons des amis qui font partie des Elus. Avec nous, tu n’auras plus aucune raison d’avoir peur. fit Valérie
_Ne plus avoir peur? Bon, je veux bien. accepta Veemon.
Durant ce temps, Abdel sur le dos de Garurumon était au milieu de la mer Méditerranée. Le jeune homme se cramponnait à la fourrure de son partenaire car celui ci nageait très rapidement.
Dans le fast-food, les humains et les digimon mangeaient tout riant et rigolant comme si le danger n’existait plus. Arcademon regardait la bouteille de ketchup et l’agitait fortement pour tenter de l’ouvrir. Lorsqu’il y parvint, il appuya fort dessus et tout le contenu fut projeté sur la personne en face de lui: Virgile.
_Oh! Virgile est blessé. Il est couvert de sang! s’écria Arcademon paniqué.
_C’est pas du sang, ce n’est que de la sauce. fit Samy en pouffant de rire.
_J’adore ta nouvelle teinture, Virgile, c’est très original. rigola Emilie.
_C’est vraiment drôle. Bon j’ai plus qu’à aller me nettoyer. ronchonna Virgile.
Ainsi le jeune homme quitta la table sous les rires de ses amis se rendant aux toilettes. Durant qu’il se lavait, Yasu nettoyait un peu sa chaise tandis que les autres continuaient leur repas. Après le dîner, ils installèrent des couvertures, trouvées dans l’arrière-boutique, dans la salle pour se reposer lors des nuits.
Pendant ce temps, Josyanne, Valérie, Wisardmon et Veemon étaient sortis de la benne à ordure. Ils marchaient d’un bon pas suivant le signal indiqué par le Data-vice de Josyanne espérant que celui ci était juste. Cependant alors qu’ils étaient proches du fast-food, ils aperçurent le Raidramon qui les avaient suivi. Les quatre amis tentèrent de s’esquiver discrètement essayant d’éviter de respirer mais celui ci les avait vu. La course reprit sauf qu’il n’y avait rien pour se cacher. Quelques minutes plus tard, ils passèrent devant le fast-food où leurs amis jouaient aux cartes ou discutaient.
_Dites les amis, je viens de voir un Raidramon passer. nota Julien.
_Bah, il se maintient en forme. fit Virgile.
_Mais il y a des filles et des digimon devant lui. remarqua Samy.
_Ils doivent courir avec Raidramon pour s’entraîner. répondit Seb.
_C’est étrange mais ces filles me rappellent vaguement Josyanne et Valérie s’exclama Emilie.
_C’est peut être parce que ceux sont elles. annonça Mike les sourcils froncés.
_Attends, ça veut dire qu’elles ont des ennuis, non? comprit Guillaume.
_On doit les aider. ajouta Joey
_Allez minna! On y va! s’écria Emilie.
Aussitôt la petite équipe sortit du restaurant. Penguinmon, Dorumon, Kotemon, Lucemon et Arcademon encerclèrent Raidramon. Ils attaquèrent ensemble lançant laser glace, boulet canon, sabre kendo, pied divin et poing prison. Malheureusement pour eux Raidramon déclencha au même moment son attaque foudre bleue. Les cinq digimon tombèrent à terre foudroyés.
_Joey! Xiaxia! A vous! cria Emilie.
Les deux amis allaient se transformer lorsque Raidramon les frappa de son attaque foudre bleue. Toutes deux tombèrent à terre inconscientes. Julien soutenait Alexia tandis que Guillaume s’occupait de Joey.
_On n’a aucune chance là. fit Seb.
_Tu ne crois pas si bien dire. Wisardmon est à plat. ajouta Josyanne.
_Oui, veuillez m’en excuser. fit poliment Wisardmon.
_Hey! Veemon, tu peux nous aider. s’exclama Valérie en se tournant vers le digimon.
_Oh non! J’ai trop peur. Il est fort, il me fera mal. répliqua Veemon.
_Mais on n’a aucun moyen de s’en sortir. Tu es notre seul espoir. poursuivit Valérie
_Si, il reste à s’enfuir à toutes jambes. rétorqua Veemon.
_Tu n’es pas très courageux. Tu ne peux pas toujours fuir, tu sais. Un jour ou l’autre, on doit toujours affronter ses peurs. S’il te plait aide nous. s’écria Valérie
_Et comment je fais? demanda Veemon.
_Tu dois attaquer. Si tu as peur, n’oublie pas que je suis là pour te soutenir. assura Valérie
A ce moment, une lueur verte apparut et forma un Data-vice vert se fixant à son bras. La jeune fille le regarda puis observa Veemon et comprit qu’il était maintenant son partenaire.
_Super! Vas y, Veemon, je suis là pour t’aider. fit Valérie
Veemon hésita puis s’avança vers Raidramon. Valérie scanna une carte dans son Data-vice et une armure recouvrit le digimon. Alors Raidramon utilisa son attaque foudre bleue mais Veemon fut protégé par l’armure. Ensuite il utilisa son attaque V-punch qui envoya son adversaire contre un mur.
_Veemon n’est pas assez fort pour le battre définitivement. fit remarquer Mike.
_Il faut réanimer un de nos digimon et le digivolver. décida Emilie.
_Je pense que le mieux c’est Lucemon. En Angemon, il est super. fit Samy.
_C’est normal puisque c’est MON partenaire. répliqua Julien.
Aussitôt Julien scanna une carte guérison qui rétablit son partenaire digimon. Celui ci se digivolva en Angemon et lança son attaque main du destin qui détruisit Raidramon. Ses données furent scannées par les Data-vice de Valérie et Julien tandis qu’ Angemon régressa en Lucemon.
Ainsi les amis se félicitèrent tandis que Mike et Josyanne se rejoignirent. Au milieu de ses effusions joyeuses arriva Abdel juché sur le dos de Garurumon.
_Eh bien à présent, notre équipe est au complet. s’exclama Abdel.


Chapitre 10 :  Panique au magasin

L’équipe était enfin réunie maintenant. Après leurs retrouvailles, ils rentrèrent dans le fast-food où ils mangèrent de nouveau afin de reprendre des forces. Ensuite Emilie s’aperçut que la nuit tombait et décida qu’il était l’heure d’aller se coucher. Avant de se glisser sous les couvertures, un ordre de garde fut mis en place afin de veiller à leur sécurité. Toute les heures, ils se relaieraient. La première garde fut attribuée à Virgile suivi ensuite par Alexia, Julien, Josyanne, Abdel, Emilie, Mike, Valérie, Dareen, Samy, Joey et enfin Seb pour terminer. La nuit fut des plus calmes et des plus reposantes pour leur plus grand bonheur.
Le lendemain matin, la plupart se levèrent vers huit heures. Les premiers levés: Emilie, Mike, Alexia, Abdel et Julien, voulurent préparer le petit déjeuner. Malheureusement ils constatèrent que le pain qui restait était rassis ce qui n’était guère agréable à manger. Julien se rappela d’avoir vu une boulangerie pas loin et ils décidèrent de s’y rendre.
Malheureusement celle ci était vide et il ne restait aucun pain, aucune pâtisserie et aucun bonbon. Apparemment les digimon avaient dû se régaler à moins que ce ne soit simplement des humains pour faire des réserves.
_Que fait t-on? demanda Alexia.
_Je crois qu’on va devoir imiter Takato, Lee et Ruki de l’épisode 43. fit Emilie.
_En français, ça fait quoi? l’interrogea Julien.
_Cuisiner le pain nous même. répondit Emilie.
_Attends, Milie! On ne sait pas faire ça. s’exclama Mike.
_Eh bien, on va l’apprendre. s’écria Emilie.
Ainsi Emilie, Penguinmon, Mike, Kotemon, Alexia, Julien, Lucemon, Abdel et Weregarurumon mirent donc la main à la pâte. Ils se dirigèrent dans l’arrière-boutique enfilant tabliers, charlottes et gants. Ce ne fut malheureusement pas si simple: la première fournée fut trop cuite, la seconde pas assez, la troisième avait trop sel ce qui donnait envie de vomir. Ce fut finalement la quatrième qui fut absolument parfaite.
Ils rentrèrent donc au fast-food emportant chacun du pain. Parvenus là bas, leurs amis les attendaient et avaient préparé la table, servi le café et sorti la confiture. Ainsi tout le monde se mit à table et on n’entendit plus que des bruits de mâchoires. Lorsque le repas fut fini et que chacun s’était rassasié, ils décidèrent de faire le point.
_Ainsi les digimon ont envahi notre monde. Il n’y a certainement aucun endroit qui n’ait pu leur échapper. Heureusement pour nous, certains sont amicaux et ne veulent pas détruire ni attaquer. Malheureusement nous avons un gros problème: comment faire pour battre des milliers de digimon avec uniquement dix digimon? résuma Emilie.
_Nous ne pouvons pas nous contenter de battre digimon après digimon. Une vie entière ne nous suffirait pas. ajouta Seb.
_Et il n’aurait pas moyen de renvoyer les digimon au digimonde? demanda Virgile.
_C’est malheureusement impossible. Lors de la destruction du réseau qui séparait le digimonde du monde réel, les données du digimonde ont basculé sur le réseau. Et maintenant les hackeurs croient que ces données sont une suite du réseau et non le digimonde et les détruisent. expliqua Kotemon.
_Ainsi les digimon sont condamnés à s’enfuir dans le monde réel. ajouta Lucemon.
_Et la seule solution pour les arrêter est de les combattre et les détruire. poursuivit Wisardmon.
_Mais heureusement les Data-vice scannent leurs données. Si nous arrivons à reformer le digimonde et le réseau, nous pourrons relâcher ses données au digimonde. fit Penguinmon.
_Il nous faut donc détruire tous les mauvais digimon. comprit Julien. Mais comment faire?
_Nous pourrions créer un programme qui passerait sur notre monde grâce à un satellite et nous pourrions détruire les digimon à distance. suggéra Virgile.
_Et c’est vraiment réalisable? demanda Emilie.
_Ca l’est. La seule condition, c’est le temps. répondit Dareen.
_D’accord. Virgile, Dareen et Mike, je veux que vous travaillez à ce programme. décida Emilie.
_Et ce programme? Tu crois que trois gamins de dix-neuf ans peuvent réussir ça? fit Mike sceptique.
_Il n’y a qu’en essayant, on le saura. dit Virgile.
_Il n’y a pas à essayer, vous devez réussir. Le sort de notre monde en dépend. décréta Emilie.
_Et nous , on fait quoi? On se tourne les pouces, c’est ça?  demanda Valérie peu encline à l’inactivité.
_Je ne pense pas qu’on est à rester inactifs. Nous pouvons protéger les populations proches de nous directement concerné par des digimon. Par exemple, on peut aller jusqu’à l’autre bout de la France, en Belgique ou à Londres mais certainement pas à New York ou au Japon. intervint Guillaume.
_Evidemment. Nos digimon seraient épuisés rien que par le voyage. approuva Abdel.
_Oui, même la téléportation de Wisardmon est contraignante. ajouta Josyanne.
_Nous avons à notre disposition deux ordinateurs portables. Nos techniciens se serviront de celui de Mike qui est le plus puissant. Nous de l’autre, pour surveiller les digimon. décida Emilie. Ca vous va?
Tout le monde lança un oui unanime et commença à se relever pour vaguer à ses occupations. Virgile, Dareen, Mike, Kotemon et Dorumon s’installèrent à une table dans un coin devant l’ordinateur réfléchissant au moyen d’élaborer ce programme. Josyanne, Seb et Wisardmon s’étaient assis en bout de la table centrale et observaient ce qui se passait dans leur monde grâce à l’ordinateur. Emilie s’était perchée sur le comptoir et songeait à leur situation tandis que Penguinmon mangeait des cookies à côté d’elle. Samy donnait des leçons à Arcademon pour qu’il évite de faire des bêtises. Guillaume et Joey se disputaient en cuisine à cause d’un œuf écrasé à terre et cela se poursuivit en bataille de tomates très juteuses. Alexia, Julien, Yasu, Valérie, Lucemon et Veemon jouaient aux cartes. Enfin Abdel discutait avec Weregarurumon.
Soudain Seb et Josyanne aperçurent en même temps le signal de digimon localisés dans un centre commercial du XII arrondissement. Ils prévinrent leurs amis qui abandonnèrent leurs diverses occupations pour se diriger vers leurs deux amis sauf Guillaume et Joey qui profitèrent de cette mise au point pour nettoyer leurs habits. Cinq minutes plus tard, ils quittaient le fast-food devenu leur base.
Le petit groupe prit le métro par une ligne automatique et atteignit rapidement la zone concernèrent. Ils trouvèrent rapidement le centre commercial et pénétrèrent à l’intérieur. Ils n’eurent pas de mal à savoir où pouvait être les digimon: les stands de fruits et légumes étaient vraiment agités. Ils s’approchèrent et se prirent des oranges, des pommes et toutes sortes de fruits qu’on pouvait lancer. Ils se cachèrent derrière un stand et Emilie décida de prendre les digimon à revers. Ce fut Joey et Yasu qui se portèrent volontaires.
Les deux jeunes filles passèrent par le rayon cosmétique et arrivèrent derrière le stand où les fruits étaient lancés. De leur côté, les autres faisaient diversion s’abaissant en vitesse pour éviter de recevoir une orange voir une pastèque sur le crane. Lorsque Yasu et Joey furent juste derrière, elles grimpèrent le stand et sautèrent sur le digimon le plaquant. C’était un digimon plutôt grand ressemblant à un taureau jaune et portant un collier.
_Hey! Vous êtes en train de m’étouffer! cria le digimon.
Les autres sortirent de leur retraite et accoururent rejoindre leurs camarades retenant toujours le digimon. Penguinmon regarda le digimon et sauta à terre depuis la tête d’ Emilie.
_C’est un Demitaureaumon. C’est un digimon gentil et sympa. Cependant il est très blagueur. Je crois qu’il a surtout voulu s’amuser sans être trop méchant. Il adore ça. dit Penguinmon.
_Ouais! Je jouais au chamboule-humains! J’ai déjà fait ça à une foire dans le digimonde mais c’était moins drôle. rigola le digimon.
_Attends, ça veut dire que c’est à cause de toi que j’ai été assommé durant deux jours? s’exclama Lucemon.
_Si t’étais là bas, sûrement fit Demitaureaumon.
_Dis, tu veux nous accompagner? Nous sommes les Elus et protégeons notre monde de mauvais digimon. annonça Emilie.
_Hum je suppose que ça peut être drôle. fit Demitaureaumon.
_Emilie, c’est moi qui l’ai crée. Ce digimon va nous attirer que des ennuis. fit Seb inquiet.
_Mais non. Je sais être vraiment sage. dit Demiteareaumon faisant un sourire  jusqu’aux oreilles.
_Tu parles qu’il n’y aura aucun ennui. ronchonna Seb.
_Dites, je peux vous accompagner moi aussi? demanda une voix derrière eux.
Les humains et les digimon se retournèrent et découvrirent un Blackagumon qui sortait d’une caisse de fruits vide retournée.
_J’aimerais bien venir moi aussi. Je voudrais vous aider à combattre. reprit Blackagumon.
_Evidemment. On ne va pas refuser les volontaires. s’exclama Alexia.
_En fait, les digimon étaient amicaux. Tant mieux, on peut rentrer sans combattre. fit Veemon.
Cependant personne de leur groupe n’avait remarqué un digimon se dissimulant sous un stand derrière eux. Il s’agissait plus précisément d’un Datamon. Celui s’approcha discrètement de Blackagumon, le toucha et lui inocula un virus. Le digimon commença à avoir des yeux rouges et cracha des flammes sur Julien et Samy qui n’eurent que le temps de se plaquer au sol. L’attaque brûla alors un stand de bananes.
_Blackagumon! Mais qu’est que tu fais? demanda Emilie surprise.
Le digimon ne répondit pas et sauta sur Joey commençant à utiliser ses griffes sur son visage. Du sang coula légèrement des plaies mais Veemon utilisa son attaque V-punch pour l’écarter de la jeune fille.
_C’est pas normal! Il dit vouloir nous aider et après il attaque! s’écria Samy.
_Je crois qu’il a voulu baisser notre méfiance. Ainsi on n’aurait eu du mal à prendre la décision d’attaque. fit Josyanne.
_Eh bien, ils nous connaît mal. Que tout le monde se digivolve et soit prêt à attaquer! ordonna Emilie.
Aussitôt Penguinmon, Lucemon, Joey et Alexia devinrent Unimon, Angemon, Löwemon et Lightmon. Veemon, Demitaureaumon, Wisardmon et Weregarurumon se tenaient prêts à l’attaque. Soudain Samy remarqua l’absence de son partenaire. Il s’éloigna au pas de course du champ de bataille pour le retrouver.
Au combat, Angemon et Unimon utilisèrent leurs attaques main du destin et corne céleste qui poussèrent Blackagumon à terre. Puis Wisardmon et Demitaureaumon lancèrent tir foudroyant et coup de sabot. Le digimon semblait avoir très mal mais se releva.
_Vous ne me battrait pas. Je suis invincible! Digivolution! Darktyrannomon!
Immédiatement après sa digivolution, Darktyrannomon lança d’immenses flammes qui brûlèrent deux rayons. Le petit groupe regardait le digimon considérant sa digivolution comme une très mauvaise nouvelle.
_On va avoir des problèmes. En plus aucun de nos digimon n’est aussi grand que lui. dit Abdel.
_Si, il y a Arcademon quand il se digivolve. fit remarquer Lightmon.
_Mais il n’est pas là. Samy est parti à sa recherche. rappela Valérie.
_Eh bien, il ne reste plus qu’à utiliser des cartes. ajouta Emilie. Que chacun utilise diverses cartes!
Alors que ses amis discutaient et essayaient de trouver quelle carte utiliser, Guillaume réfléchissait. Blackagumon et Darktyrannomon étaient ses digimon préférés. Ce n’était pas possible qu’ils soient méchants. En plus, il avait dit qu’il voulait aider. Il n’arrivait pas à croire qu’il soit responsable de tout cela. Il accourut devant le digimon levant la tête.
_Darktyrannomon! S’il te plait, écoute moi! Tu te souviens? Tu nous as dit que tu voulais nous aider à combattre. Tu nous a demandé la permission. A ce moment là, tu étais tout gentil. Mais ensuite tu as étrangement changé. Je ne peux pas croire que ce soit vraiment toi. Darktyrannomon, essaie de redevenir celui que tu étais. cria Guillaume.
_Guillaume! Reviens ici! ordonna Emilie.
_Pas question! Je sais qu’il n’est pas méchant! répliqua Guillaume.
_Mais il va se faire tuer! s’écria Yasu effrayée.
_Ben il est vraiment plus cinglé que je le croyais. s’exclama Löwemon.
Darktyrannomon semblait ignorer les cris de Guillaume et essayait de l’écraser avec ses pattes ou de lancer ses flammes sur lui. Celui ci ne renonçait pas. Courageusement malgré ses douleurs, il se relevait.
Pendant ce temps, Samy cherchait toujours Arcademon. Il se trouvait à l’autre bout du magasin dans le rayon qui était consacré à l’informatique accroupi devant un ordinateur.
_Arcademon! Pourquoi t’es tu sauvé? On a besoin de toi! s’écria Samy furieux.
_Mais Samy, tu ne m’as pas toujours dit qu’il ne fallait jamais attaquer les innocents? demanda Arcademon.
_Si … mais Blackagumon est tout sauf innocent. fit Samy.
_Regardes derrière cet ordinateur. Tu trouveras pourquoi Blackagumon est ainsi. lui dit Arcademon.
Intrigué, Samy déplaça l’ordinateur et le posa à terre. Ensuite il regarda ce qui pouvait bien intéresser Arcademon. Alors il découvrit le Datamon qui avait contaminé Blackagumon.
_Un Datamon! Mais quel rapport? demanda Samy.
_Je l’ai vu partir quand Blackagumon a commencé à nous attaquer. J’ai compris qu’il devait avoir un rapport dans cette affaire. Je l’ai suivi alors jusqu’ici. expliqua Arcademon.
_Stupide digimon! Ca marchait si bien! s’écria Datamon.
_Qu’as tu fait à Blackagumon? l’interrogea Samy.
_Je lui ait juste transmis un virus pour qu’ils vous attaquent. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de tuer des Elus. Alors j’en ai profité. fit Datamon.
_Arcademon! Tu es prêt? fit Samy.
_Avec plaisir! Digivolution! Poing matrix!
L’attaque poing matrix frappa violemment la tête de Datamon qui explosa tandis que ses données furent scannées par le Data-vice de Samy. Puis le jeune homme monta sur le dos de son partenaire qui s’empressa de retourner sur le lieu du combat.
Au combat, Darktyrannomon avait maintenant posé ses mains sur sa tête et était devenu comme fou. Il crachait des flammes n’importe où et faisait de grands gestes désordonnées. D’un coup de pied, il envoya Guillaume contre une caisse. Il s’apprêta à l’écraser quand un bras le retint et le fit reculer. C’était Arcademon qui le maintenait.
_Arcademon! Samy! cria Julien.
_Eh bien, la cavalerie arrive toujours au bon moment comme toujours. fit Josyanne avec un sourire.
_Arcademon, n’oublie pas que tu ne dois pas l’éliminer! lui rappela Samy.
_Compte sur moi, Samy. assura Arcademon.
_Non! Notre dernier espoir est devenu fou! s’écria Löwemon.
Arcademon repoussait simplement les attaques de Darktyrannomon. Il détournait ses flammes et évitait les gestes qu’il faisait. Puis Guillaume se releva et accourut à nouveau vers Darktyrannomon.
_Darktyrannomon! Tu dois revenir! S’il te plait! cria Guillaume en laissant couler une larme.
A ce moment, une lueur bleue clair apparut et devint un Data-vice qui se fixa à son poignet. Puis une lumière éblouissante sortit de celui ci et enveloppa Darktyrannomon. Celui ci commença à régresser et devint un Koromon complètement normal. Guillaume le prit immédiatement dans ses bras.
_Super! Tu es enfin redevenu normal! s’exclama Guillaume.
_J’ai pas tout compris. Qu’est qui s’est passé? fit Koromon.
_C’est pas grave. Un Datamon t’a contrôlé te forçant à nous attaquer. Heureusement grâce à Arcademon maintenant tout est rentré dans l’ordre. expliqua Samy.
_Oh non! J’ai vraiment fait ça? dit Koromon tristement.
_Si on se serait attendu à ça. ajouta Abdel.
_Les apparences sont souvent trompeuses et c’est Arcademon qui vient de nous le prouver. poursuivit Weregarurumon.
_En attendant, moi j’ai maintenant mon partenaire. s’exclama Guillaume en tenant Koromon.
_Et moi, j’ai toujours pas de partenaire. fit tristement Yasu.
_Ne t’inquiètes, je suis certaine que tu en auras aussi. assura Emilie en posant une main sur l’épaule de Yasu.
_Et si ça se trouve, ce sera un Mega digimon. ajouta Julien.
_Oh oui! Je pourrais avoir un Ophanimon ou un Cherubimon! s’exclama Yasu en riant.


Chapitre 11 :  Les Elus contre l’armée

Pendant que le groupe d’ Emilie se trouvait au centre commercial à combattre Darktyrannomon, celui de Virgile avait quitté la base. En effet, ils avaient remarqué que pour réaliser leur programme, ils devaient effectuer des relevés pour connaitre les emplacements et la localisation des digimon. Pour cela, ils s’étaient rendus en haut d’un immeuble car il leur était important d’être bien en hauteur pour ce genre de relevés.
_Bon Virgile, tu y arrives ou pas? demanda Mike. On ne va pas y passer la journée.
_Je n’en sais rien. Ah? Tu parles d’une journée? Moi, je dirais trois jours au minimum. fit Virgile.
_D’accord. Pour manger, on fera comment? l’interrogea Dareen.
_Tu verras, il sera capable de nous demander d’aller lui chercher son repas. dit Mike.
_Oui et d’aller chercher une couverture quand il aura froid. ajouta Dareen.
_Enfin il va trouver le moyen de nous transformer en esclaves. résuma Mike.
_Vous pouvez arrêter? J’essaie de me concentrer. Voilà, ça enregistre. Il n’y a plus qu’à attendre. annonça Virgile.
_Attendre? C’est tout qu’on peut faire? Ben la prochaine fois, on apporte un jeu de cartes. fit Dareen.
_Si il y a une prochaine fois … songea Mike à haute voix.
Devant l’air intrigué des jumeaux, Mike leur montra un Megidramon qui marchait dans les rues. Les trois garçons ne se sentaient guère rassurés durent un court instant puis ils se dirent que Kotemon et Dorumon en se digivolvant pourraient le maîtriser. Il fut décidé que Virgile et Mike iraient jusque lui tandis que Dareen garderait l’ordinateur.
Ainsi Virgile, Mike et Kotemon marchèrent à travers les rues et se retrouvèrent rapidement nez à nez ou plutôt nez à pattes avec Megidramon. Aussitôt Mike digivolva Kotemon en Dinohumon. Celui ci attaqua avec sa hache guerrière mais le Mega digimon recula.
_Pourquoi tu attaques? Je ne t’ai rien fait. fit Megidramon.
_Tu .. tu n’attaques pas les humains? demanda Mike.
_Pourquoi je ferais ça? Ce n’est pas gentil. dit Megidramon.
_On croyait que tu attaquais. Tu es si terrifiant. avoua Mike.
_Tout le monde le dit. Je fais peur à tout le monde depuis que je me suis digivolvé au niveau Mega. Plus personne ne veut jouer avec moi ou être mon ami. dit tristement Megidramon.
_Hey Megidramon, excuse nous. Mais ces derniers temps, nous sommes un peu à cran. Nous sommes les Elus et on doit protéger notre monde. fit Virgile. Viens avec nous. Nous serons tes amis.
_Nous sommes les Elus. Virgile, tu as un de ces culots. murmura Mike.
_Amis? Vous serez vraiment mes amis? demanda Megidramon étonné.
_Je te le promet. Et jamais nous ne te laisserons tomber. ajouta Virgile.
Megidramon fit un sourire lorsqu’une lueur turquoise apparut et forma un Data-vice qui s’attacha au poignet de Virgile. Puis une lueur en sortit enveloppa Megidramon qui se mit à régresser pour devenir un Demidevimon.
_J’ai régressé … Je suis redevenu normal. s’exclama Demidevimon.
_Super! Moi aussi j’ai mon partenaire! s’écria Virgile.
Soudain plusieurs bruits de coup de feu retentirent stoppant net les réjouissances de Virgile. Les deux humains montèrent que le dos de Dinohumon tandis que Virgile tenait son partenaire dans ses bras. Ainsi Dinohumon les amena à l’ Arc de Triomphe où se trouvait l’armée. Ils restèrent cachés dans une petite rue à les observer les soldats essayant d’abattre un Phoenixmon.
_Ils sont fous. Les digimon ne ressentent pas les balles. dit Mike.
_Il faut intervenir ou ils vont être tués par Phoenixmon. fit Demidevimon.
_Mais si on y va, ils font nous tirer dessus. ajouta Virgile.
_Eh bien, il nous suffit de combattre dans les airs. suggéra Mike.
_Demidevimon, tu te digivolves? demanda Virgile.
Demidevimon se digivolva immédiatement en Megidramon tandis que Mike scanna une carte qui équipa Dinohumon d’ailes. Ensuite les deux hommes montèrent sur le dos de leur partenaire qui s’envola. Cependant les soldats les aperçurent et tirèrent plusieurs coups en leur direction. Ils esquivaient toujours mais c’était souvent juste.
_Bon sang! Il faut faire quelque chose où on va se faire tuer! cria Mike.
_Megidramon, tu pourrais brûler leurs fusils? demanda Virgile.
_Je peux essayer. répondit Megidramon.
Megidramon fixa les fusils des soldats puis ouvrit la bouche pour cracher des flammes. Celles ci firent ainsi fondre les fusils. Mike et Virgile se regardèrent: il fallait profiter de ce répit pour attaquer Phoenixmon. Ils s’approchèrent de celui ci mais il était vraiment très rapide et il semblait impossible de l’atteindre. D’ailleurs la vitesse n’était pas le point fort de leurs partenaires digimon. Dinohumon n’avait d’ailes normalement et l’atout de Megidramon était plutôt sa force. Mike comprit qu’il devait utiliser une carte. Il plongea la main dans sa poche, en prit une et la scanna dans son Data-vice. Un filet apparut dans la main droite de Dinohumon. Celui ci le lança sur Phoenixmon qui fut capturé. Il serra le filet pour maintenir le prisonnier à l’intérieur. Alors Megidramon utilisa son attaque megido flamme. Celui ci fut détruit et ses données furent scannées par les Data-vice de Virgile et de Mike.
Malheureusement au même moment, les soldats au sol avaient alerté des renforts. Plusieurs tanks étaient avec eux et des hélicoptères arrivaient près d’eux. Ils ne semblaient guère là pour prendre le thé.
_Nous avons de sérieux ennuis. fit Virgile.
_Fuyons! On trouvera bien un endroit où les digimon pourront régresser sans être vu. conseilla Mike.
Ainsi Megidramon et Dinohumon tentaient de fuir au plus vite qu’ils le pouvaient. Mais les tirs des hélicoptères et des tanks les obligeaient à esquiver sans ce qui les ralentissaient fortement. Ils devaient avoir parcouru plusieurs kilomètres lorsque Mike repéra une petite ruelle où il y avait une échelle adossée à un immeuble. Le jeune homme demanda de Virgile de sauter et d’attraper l’échelle. Ainsi tous deux sautèrent du dos des digimon et se rattrapèrent in extremis aux barreaux de l’échelle. Ensuite Megidramon et Dinohumon régressèrent en Demidevimon et Kotemon. Demidevimon attrapa Kotemon et descendit dans la ruelle. Ils attendirent plusieurs longues minutes qui leur semblaient être des heures que les tanks et les l’hélicoptères soient bien partis. Alors ils descendirent le long de l’échelle jusque dans la ruelle.
_Bon sang! C’était vraiment chaud! s’exclama Virgile.
_Oui. Allons retrouver Dareen et Dorumon. Ils risquent de s’inquiéter. fit Mike.


Chapitre 12 :  La quête du rêve – partie 1

Une dizaine de jours plus tard, Virgile, Dareen et Mike continuaient à avancer sur le programme. Ils se servaient de leurs relevés pour mettre au point une sorte de laser, un sonar et une carte très précise. Malheureusement ils avançaient plutôt lentement afin de rien oublier et de ne pas commettre d’erreurs. Les autres n’étaient guère inactifs. Ils allaient combattre les digimon qui menaçaient les humains. En une journée, ils n’en comptaient pas moins de trois intervention au minimum et il n’était pas rare d’être réveillé en pleine nuit à la torche par Emilie pour partir au combat.
Mais depuis un moment, Yasu était vraiment préoccupée. Elle faisait des rêves très étranges la nuit et parfois le jour elle entendait une voix qui l’appeler et qui réclamait de l’aide. Cette nuit là, il n’y eut aucune exception.
Yasu était dans le ciel, très haut dans le ciel. En bas, elle voyait une ville. Il s’agissait de la ville de New York. Il y avait évidemment beaucoup de digimon mais elle n’y prêtait aucune attention. Une voix parlait. Elle pouvait l’entendre:
_A l’aide! A l’aide !criait la voix.
Yasu cherchait à savoir d’où elle venait mais remarquait absolument rien. La seule chose qu’elle savait, c’était que la voix était douce et calme. Elle se demandait à qui appartenait cette voix qui réclamait de l’aide.
Yasu se réveilla et se redressa, le corps comme à l’habitude couvert de sueurs. Elle ne comprenait pas le sens de ce rêve. A qui était cette voix? Etait t-il un ami ou un ennemi? Elle regarda ses amis dormir du sommeil de l’innocence. Elle décida de leur en parler le lendemain matin.
Deux ou trois heures après le lever du soleil, les Elus se réveillèrent et déjeunèrent. Yasu scrutait du regard ses amis et leur états d’esprit. Elle attendit la fin du petit déjeuner pour parler.
_Ecoutez depuis plusieurs, je fais des rêves très étranges qui se ressemblent point par point. Je suis dans le ciel de New York et quelqu’un appelle à l’aide. Par moment, la journée je l’entends aussi. raconta Yasu.
_Et c’est maintenant que tu nous le dit? fit Julien d’un ton de reproche.
_Je sais. Mais au début, je croyais que c’était mon imagination. répondit Yasu en baissant la tête.
_Ce n’est rien. L’important est de comprendre la signification de ces rêves et surtout de cette voix. la rassura Alexia.
_Et si ce n’était que de simples rêves? Avec ce qu’on vit en ce moment, cela peut agir sur notre subconscient. supposa Josyanne.
_J’ai du mal à croire au simple rêve. Pendant dix jours, faire le même rêve et entendre la journée la même voix, le même appel, ça ne peut pas être une simple coincidence. fit Emilie soucieuse.
_Et on fait quoi? On va à New York? lança Virgile sarcastique.
_Oui, et nous chercherons quoi? C’est comme courir après un nuage. ajouta Seb.
_Je sais. Mais peut être qu’une fois sur place, nous pourrons trouver des indices qui nous aiderons. précisa Emilie.
_De toute façon, c’est trop loin New York. rappela Julien.
_Je peux vous emmener par téléportation. On y sera en moins de trente secondes. annonça Wisardmon.
_D’accord. 5 .. 4 … 3 … 2 … 1 … fit Seb en comptant sur ses doigts.
_Bon puisque le problème du transport est réglé, on y va. décida Emilie.
_Pile au moment annoncé. ajouta Seb avec un petit sourire.
_Mais le programme? Nous devons le finir. s’exclama Mike.
_Mais bien sur. Nous, nous partons. Vous, vous restez ici devant pour terminer le programme. répondit Emilie.
_Super, ils vont aller s’amuser tandis que nous … ronchonna Virgile.
Pendant une heure, ils préparèrent chacun un sac avec quelques provisions, une ou deux couvertures et quelques autres objets qui pouvaient s’avérer utile. Ensuite ils se mirent en cercle chacun prit les mains de ceux qui étaient à côté de lui puis Wisardmon agita son sceptre. Ils disparurent de la base et réapparurent à New York devant la Statue de la Liberté.
_Wah! La vue est superbe! s’écria Julien.
_On n’est pas venus en touriste, minna. rappela Emilie.
Alors que ses amis observaient la baie de New York, Yasu posa les mains sur sa tête. Elle entendait la voix réclamant de l’aide. Cette fois, elle voulait savoir d’où cela venait. Entre le rêve et la réalité, elle s’élança au pas de course et s’engagea dans les rues de la ville.
_Au lieu d’admirer le paysage, dépêchez vous! Yasu, vient de partir! cria Joey.
_Apparemment être ici améliore ses rêves. songea Samy à haute voix.
_La nuit, je fais aussi des rêves moi aussi. pourtant je n’entends personne m’appeler. dit Arcademon.
_Et moi dans mes rêves, j’ai toujours un gros tas de nourriture. ajouta Penguinmon.
_Ca, ça m’étonne pas. Tu es un ventre sur pattes. lança Emilie. Allez, on suit, Yasu!
Ainsi l’équipe s’élança sur les traces de la jeune fille. Ce ne fut guère facile car celle ci courait vite. La course se poursuivit une bonne demie-heure où elle s’arrêta devant l’ Empire State Building. Alors elle le regarda et se demanda ce qu’elle faisait ici.
_Dites, qu’est que je fais ici? demanda Yasu.
_Quoi? Tu ne te souviens plus? s’écria Valérie.
_Tu es partie en courant. Tu as encore dû rêver. expliqua Samy.
_Donc ce rêve nous amène ici. Allons y. décida Emilie.
_Attends, Milie! l’arrêta Julien.
Julien stoppa net la jeune fille pour lui montrer le haut du building. On pouvait y distinguer une petite forme de singe qui escaladait le bâtiment. Intriguée, Emilie demanda les jumelles à Seb et les braqua sur ce point. Alors elle put voir un Makuramon qui tenait dans sa main une cage où était retenu un Calumon.
_C’est un Makuramon! Il retient un Calumon. dit Emilie.
_On fait quoi? Notre but est de trouver la signification des rêves de Yasu mais notre devoir nous obligerait à aller combattre ce Makuramon pour délivrer Calumon. ajouta Josyanne.
_On doit y aller. On s’occupera du rêve après. s’exclama Alexia.
_Oui, ils ont raison. C’est plus important. approuva Yasu.
_Alors Julien et moi allons y aller. Nous les seuls à avoir un digimon pouvant voler. décida Emilie.
_C’est pas juste! Lucemon et Penguinmon vont aller s’amuser sans nous! bouda Arcademon.
_On y va, Lucemon? demanda Julien.
_Evidemment. Digivolution! Angemon.
_Penguinmon, es tu prêt? fit Emilie.
_Quelle question idiote. Digivolution! Unimon!
Emilie et Julien montèrent chacun sur leur partenaire qui s’envola en direction de Makuramon. Ils atteignirent rapidement le sommet mais Makuramon les aperçut et eut un étrange sourire.
_Les Elus, vous ne m’aurez pas. lança Makuramon.
A ce moment là, une nuée de Phantomon apparut autour de leurs amis restés au sol tandis qu’une dizaine d’ Aidramon et une Nefertimon s’approchèrent d’ Emilie, Julien, Unimon et Angemon.
_Julien, nous avons des ennuis. cria Emilie.
_Sans blague? Et ils sont loin d’être petits. ajouta Julien.
Au sol, les Elus étaient prêts à combattre. Alexia et Joey étaient devenues Lightmon et Löwemon. Arcademon et Blackagumon venaient de se digivolver en Arcademon Champion et en Darktyrannomon. Enfin Wisardmon, Weregarurumon, Demitaureaumon et Veemon étaient déjà en formation d’attaque. Arcademon utilisa son attaque poing matrix mais celle ci n’avait aucun effet sur les digimon Fantômes comme Weregarurumon, Demitaureaumon et Veemon. Dartyrannomon cracha d’immenses flammes et Wisardmon lança son attaque tir foudroyant. Ces attaques là fonctionnaient et permettaient d’en détruire. Malheureusement ils en revenaient toujours. Soudain un Phantomon prit Demitaureaumon qui venait de tomber. Il allait abaisser sa faux sur lui lorsque Seb le tira par son collier.
_Hey, tu m’as sauvé la vie. Finalement tu n’es pas si idiot. fit Demitaureaumon.
_Tu es énervant mais pas au point de te laisser mourir. Et puis tu peux nous aider. répondit Seb.
Au même moment, une lueur noire et blanche apparut et forma un Data-vice noir et blanc qui se fixa alors au poignet de Seb. Le jeune homme observa le digimon venait de devenir son partenaire.
_Dis, tu n’as pas envie de te digivolver? demanda Seb avec un sourire.
_Mais je ne sais pas comment. fit Demitaureaumon.
_Moi, je le sais. Tu vas devenir Taureaumon. s’exclama Seb.
_Je vais essayer. Je le sens. Digivolution! Taureaumon.
Taureaumon se précipita vers un Phantomon le faisant tomber à terre. Wisardmon en profita pour lancer son attaque tir foudroyant et le détruire. Weregarurumon adopta la stratégie de Taureaumon et flanqua à terre deux Phantomon permettant à Darktyrannomon de les détruire. Cependant Valérie était attaqué par deux Phantomon. Veemon l’aperçut et il avait peur. Cependant Valérie était son amie et sa partenaire. Elle lui faisait confiance et il avait confiance en elle. Il courut vers elle et s’interposa entre elle et les digimon.
_Je ne vous laisserais pas faire. J’ai peur, très peur mais perdre Valérie, ça me fait plus peur. cria Veemon. Digivolution! Ex-Veemon!
Ex-Veemon mit ses bras sur son torse et déclencha son attaque V-laser. L’attaque produisit une lumière blanche violente qui détruisit trois Phantomon d’un seul coup.
_Ex-Veemon! Tu es super! le félicita Valérie.
_Tout ce que je suis, c’est grâce à toi. répondit Ex-Veemon.
Pendant ce temps dans le ciel, Unimon s’était digivolvé en Hippogryphomon et combattait avec Angemon. Les deux digimon attaquaient dos contre dos pour se protéger des attaques par derrière. Ils commençaient à avoir raison des Airdramon. Il n’en restait plus que deux. Malheureusement pour eux, un Shurimon apparut au-dessus d’eux. Celui ci lança son attaque double disque sur Angemon qui lâcha malencontreusement Julien. Il voulut aller le rattraper mais un Airdramon le retint par sa queue. Emilie demanda à Hippogryphomon d’aller sauver Julien mais Nefertimon l’en empêcha en le poussant quand il voulait descendre.
_Julien! Je .. je ne t’abandonnerais! cria Angemon. Digivolution! Magnaangemon!
Magnaangemon réussit à s’esquiver de l’étreinte d’ Airdramon et utilisa son attaque porte du destin qui envoya les deux Aidramon à l’intérieur puis elle se referma. Ensuite il plongea et rattrapa Julien à quelques mètres du sol ?
_Enfin! J’ai failli attendre. s’écria Julien ironique.
_Désolé mais il y avait des embouteillages. répondit Magnaangemon sur le même ton.
Magnaangemon observa le combat au sol. Il utilisa son épée pour rouvrir la porte du destin. Celle ci s’ouvrit et aspira tous les Phantomon à l’intérieur avant de se refermer.
_Super! Tous les Phantomon sont partis! cria Arcademon en sautant.
_Arcademon, du calme! Tu vas provoquer un tremblement de terre! fit Samy.
En haut, Emilie et Hippogryphomon continuaient toujours le combat. Cependant le digimon commençait à s’affaiblir. Emilie décida d’utiliser une carte. elle scanna une carte dans son Data-vice qui renforça son partenaire. Celui ci lança son attaque vague aérienne faisant tomber Nefertimon et Shurimon à terre. Alors les digimon s’en occupèrent. Wisardmon, Weregarurumon, Arcademon, Magnaangemon, Ex-Veemon, Taureaumon, Löwemon, Lightmon et  Darktyrannomon lancèrent respectivement leur attaque tir foudroyant, poing matrix, V-laser, corne électrique, météore final, lumière explosive et flammes de l’enfer qui détruisirent les deux digimon. Ensuite leurs données furent scannées par tous les Data-vice.
Alors qu’ils portaient leur dernière attaque, Emilie cherchait Makuramon et Calumon. C’était en vain: ils avaient disparu. Makuramon avait profité du combat pour prendre la fuite.
Hippogryphomon redescendit au sol. Hippogryphomon, Arcademon, Magnaangemon, Ex-Veemon, Taureaumon, Löwemon, Lightmon et  Darktyrannomon régressèrent en Tsunomon, Arcademon, Veemon, Demitaureaumon, Joey, Alexia et Blackagumon.
_Eh bien, c’était un super combat! Enfin on a perdu. annonça Emilie.
_Quoi? Mais on a battu tous les digimon. s’exclama Samy surpris.
_Je sais. Mais Makuramon s’est enfui. expliqua Emilie.
_En attendant, il faut poursuivre notre but. rappela Josyanne.
_Oui. Allons explorer l’immeuble et découvrir ce fameux rêve. s’écria Guillaume.


Chapitre 13 :  La quête du rêve – partie 2

Après le combat de l’ Empire State Building, les humains et les digimon avaient exploré le bâtiment consciencieux de fond en comble. Personne n’avait trouvé aucun indice à rattacher ou pour expliquer aux rêves que faisaient Yasu. Dépités, ils quittèrent l’immeuble se demandant ce qu’ils pourraient faire. Cependant en voyant la nuit tomber, ils décidèrent de trouver un endroit pour dormir et se reposer.
Au bout d’un quart d’heure, ils passèrent la grille de Central Park, le grand parc de New York. Ils se regardèrent et comprirent qu’ils ne trouveraient sûrement rien d’autre pour eux et les digimon. Ils entrèrent donc dans l’enceinte du parc. Ils déambulèrent à travers les allées et s’arrêtèrent près d’un petit bois qui les dissimulerait des passants occasionnels. Ainsi ils installèrent un petit campement de base. Ils durent délimiter leur emplacement, chercher de l’eau, préparer le repas et réfléchir à leurs projets pour le lendemain. Si les trois premières tâches furent aisées à remplir, la dernière leur posait problème: ils ignoraient quoi faire le lendemain. Emilie décida de reporter la discussion au lendemain matin. Avant de prendre sa décision, elle avait posé son regard sur Yasu et s’était dit qu’elle aurait sûrement un rêve cette nuit.
Durant la nuit, tout le monde dormait sauf le veilleur  et son partenaire digimon qui avaient le tour de garde. Tous dormaient du sommeil de innocence et de l’insouciance sauf Yasu. Son corps était couvert de sueur comme à l’habitude.
Yasu se trouvait à l’intérieur d’un wagon de train. Elle était assise sur un banc. Seb, Demitaureaumon, Alexia, Joey, Valérie, Veemon, Josyanne, Wisardmon, Abdel, Weregarurumon, Julien et Lucemon étaient aussi là. Chacun était assis sur un banc avec son partenaire digimon. Puis Yasu regarda par la fenêtre. Elle pouvait voir un immense désert à perte de vue qui se trouvait en Californie. Soudain elle remarqua une seconde voie ferrée à côté de leur train:  un train passa juste à côté d’eux. Alors la même voix douce et gentille se fit à nouveau entendre:
_A l’aide! A l’aide! criait la voix.
Puis le train roula de plus en plus vite emportant la mystérieuse personne qui criait à l’aide alors que Yasu l’observait s’éloigner.
Le lendemain matin, Yasu se réveilla la première perturbée par son rêve. Elle s’éloigna profitant que Seb et Demitaureaumon se soient endormis pendant leur tour de garde. Une vingtaine de minutes s’écoulèrent avant l’éveil d’ Emilie, Julien, Samy, Alexia, Abdel, Lucemon, Arcademon et Weregarurumon.
_Oh! Nous avons un merveilleux veilleur. s’exclama Alexia.
_Tu te souviens ce que Milie nous dit? Il faut faire des tours de garde pour ne pas être surpris. ajouta Samy.
_Ben là, si un digimon était arrivé, on était tous morts. fit Julien.
Alexia n’avait rien ajouté à la conversation. Cependant elle s’était contentée de prendre le seau où ils avaient soulagé leurs vessies hier soir et dans la nuit. Elle s’approcha de Seb et Demitaureaumon pour balancer le contenu du seau sur eux. Les deux se réveillèrent en poussant des cris d’horreurs et coururent se jeter dans la rivière. Alexia reposa le seau tandis qu’ Emilie, Julien, Samy, Abdel, Lucemon, Weregarurumon et Arcademon rigolèrent.
Tandis que Seb et Demitaureaumon se nettoyaient, ils réveillèrent leurs amis tout en préparant le petit déjeuner. Yasu revint quand le café fut servi. Quand ils furent assis, Yasu raconta sans rien n’omettre.
_Ainsi ton rêve a changé. L’appel vient de la Californie. dit Alexia songeuse.
_Egalement il est devenu plus précis. Elle a vu que nous devons être dans un train quand passerait un autre train où est la personne réclamant de l’aide. ajouta Josyanne.
_Je devine ce que cela signifie: direction la Californie, non ?fit Seb.
_Pas uniquement. Avant direction la gare. Nous devons prendre le train. rappela Samy.
_Moi, j’aime les trains. C’est dans un train que Samy et moi on s’est rencontré. s’exclama Arcademon battant des mains.
_Bon minna! Je crois que nous sommes d’accord. fit Emilie. En route pour la gare.
Ainsi la petite troupe leva le camp et chercha la gare. Ils tournèrent un long moment car New York était une ville énorme. De plus, ils ne trouvaient personne pour demander le chemin: tous fuyaient en apercevant leurs digimon. Après deux heures de marche, ils arrivèrent à la gare qui était complètement déserte. Il n’y avait aucun voyageur et personnel. Ils allèrent sur les quais mais ne trouvèrent aucun train. Dépités, ils ne savaient pas quoi faire lorsqu’ Arcademon courut vers eux couvert de suie.
_Arcademon! Beurk, tu es tout sale! s’exclama Samy.
_Désolé. Mais j’ai trouvé un drôle de truc qui m’a tout sali. expliqua Arcademon.
Intrigués, ils décidèrent de suivre Arcademon qui les mena à un vieil hangar délabré. A l’intérieur se trouvait une vieille locomotive à vapeur avec un seul wagon. Elle semblait être en parfait état.
_Un train à vapeur! Incroyable! s’exclama Alexia.
_Arcademon a vraiment du génie. fit Emilie avec un sourire.
_C’est normal puis c’est mon partenaire digimon. dit Samy d’un ton de fierté.
_Hey! C’était ma réplique! protesta Julien.
_Milie, tu ne comptes pas utiliser ce train? demanda Josyanne peu rassurée.
_Tu vois un autre train par ici? Trouve moi en un autre et on le prend. répondit Emilie.
Ainsi les humains et les digimon montèrent à bord. Josyanne et Wisardmon, Yasu,  Alexia et Abdel et Weregarurumon s’assirent sur les bancs de gauche tandis que Julien et Lucemon, Seb et Demitaureaumon, Valérie et Veemon, Joey et Penguinmon sur ceux de droit. Emilie, Samy, Arcademon, Guillaume et Blackagumon se trouvaient dans la locomotive. Emilie conduisait le train, Samy, Guillaume et Arcademon mettaient du charbon dans la chaudière. Enfin Blackagumon maintenait la chaudière à bonne allure grâce à ses flammes.
Le voyage se passait normalement sauf pour Seb et Julien qui durent plusieurs se pencher par la fenêtre pour vomir. Egalement Joey eut souvent eut envie de se gratter car Demitaureaumon, situé derrière elle, avait discrètement mis du poil à gratter dans son cou. Le train atteignit la Californie trois jours après le départ de New York. Il traversait maintenant le désert.
Dans la locomotive, Emilie essayait de fixer le sable afin d’apercevoir une seconde voie. Soudain elle aperçut un aiguillage. A partir de là, deux voies se trouvaient côté à côté séparée par une dizaine de mètres.
_Minna! On arrive à la seconde voie! cria Emilie.
_Ca veut dire qu’il faut rester vigilant. L’autre train peut venir à tout moment. dit Samy.
_Guillaume, tu arrêtes d’aider à amener le charbon et tu observe la voie. Samy, tu laisse ton travail et tu vas à l’arrière surveiller ce qui se passe derrière nous. décida Emilie.
_Et moi? J’accompagne Samy? demanda Arcademon.
_Non. Je peux me débrouiller seul. Toi, tu amenes le charbon. fit Samy.
Ainsi Samy courut s’installer à l’arrière du train accoudé à la barre son téléphone cellulaire en main prêt à appeler Emilie tandis que Guillaume observait la voie près d’eux. Un quart d’heure plus, le téléphone d’ Emilie retentit.
_Milie, je vois un train qui est sur l’autre voie derrière nous. annonça Samy.
_Parfait. Je t’envoie deux d’entre nous et vous partez en exploration dans ce train. fit Emilie.
La jeune fille coupa immédiatement la communication. Il n’y avait pas de temps à perdre. Ensuite elle appela Joey lui demanda de se rendre avec Abdel et Weregarurumon dans le train avec Samy. Les trois concernés obéirent à ses ordres. Abdel monta sur les épaules de son partenaire tandis que Joey devint Löwemon et prit Samy sur son dos. Les deux digimon sautèrent au moment où le train passa près du leur et se réceptionnèrent sur le toit. Ils descendirent par une petite échelle et entrèrent à l’intérieur.
_Ce n’est pas un train. C’est un Locomon. dit Weregarurumon.
Samy transmit l’information à Emilie tandis qu’ils traversaient wagon après wagon. Ils atteignirent le troisième wagon où était assis un Makuramon tenant fermement la cage d’un Calumon.
_Pincez moi! Je rêve! cria Samy.
_Tes désirs sont tes ordres. fit Löwemon en pinçant avec ses doigts le bras de Samy qui hurla.
_T’es vraiment qu’une cinglée! lança Samy.
_Les amis, vous pensez à la même chose que moi? demanda Abdel.
_Si c’est « est ce qu’il s’agit du même Makuramon et Calumon? », la réponse est oui. dit Samy.
_Cette fois, on va le récupérer ce digimon. décréta Löwemon.
Cependant Makuramon avait déjà ouvert une vitre et s’échappait par le toit. Weregarurumon défonça le toit du wagon, prit Abdel et monta sur le toit imité par Löwemon. Samy décida de rester à l’intérieur. Il savait où Makuramon irait: la locomotive. Il se mit à courir du plus vite qu’il vit et atteignit la locomotive lorsque Makuramon se trouvait sur le toit du premier wagon. Il plongea sous le tas de charbon et décida de joindre Emilie. Cependant il remarqua qu’il venait de perdre son téléphone cellulaire.
Makuramon sauta et détacha la locomotive puis accéléra l’allure. Restés sur le toit du wagon, Löwemon, Weregarurumon et Abdel étaient dans une mauvaise situation: les wagons allaient redescendre toute la pente. Ils se jetèrent dans le vide roulant dans le sable qui amortit leur chute. Epuisés, Löwemon redevint Joey et Weregarurumon régressa en Gabumon.
Voyant ses amis sur le sable, Emilie comprit que c’était encore perdu. Elle arrêta le train et descendit voir ses amis qui se relevaient encore un peu sonnés.
_Minna! Vous allez bien? demanda Emilie.
_Ben saute du toit d’un train en marche et tu verras si on se sent bien. répondit Joey prête à vomir.
_Minute! Où est Samy? les interrogea Emilie.
_Mais on croyait qu’il nous suivait. dit Abdel.
_Non! Il ne peut pas être resté dans le train. s’écria Gabumon horrifié.
_Vu que Locomon doit être en piteux état, on pourra renvoyer les restes de Samy dans une boite d’allumettes. ironisa Joey.
_J’ai le signal de Samy. Il est dans la locomotive. annonça Emilie regardant son data-vice.
_J’y vais! cria Arcademon.
Arcademon se mit à courir sur les rails tout en se digivolvant au niveau Champion. Il devait absolument rattraper la locomotive afin de sauver Samy.
Pendant ce temps, Samy venait de sortir de sous le charbon. Il ramassa une barre en fer et attaqua avec Makuramon par derrière. Malheureusement à ce moment là, il se baissa et put éviter l’attaque. Voyant l’objet, il se retourna et découvrit Samy.
_Tiens, on dirait un passager clandestin. s’exclama Makuramon.
_Relâche Calumon. La prochaine fois, je ne te raterais pas. le menaça Samy.
Makuramon émit un petit rire moqueur. Ensuite il utilisa son attaque œil primal. Celle ci propulsa Samy contre la remorque de charbon qui fut percée. Le charbon se mit à se renverser sur le jeune homme.
_Tu disais? Je crois que je vais éliminer un Elu aujourd’hui. se réjouit Makuramon.
Arcademon suivait toujours les rails et voyait au loin la fumée de la locomotive. Elle était tellement loin. Pourtant il devait y arriver. Samy était là bas peut être en danger. Il l’avait toujours aidé et protégé. Maintenant c’était à lui de l’aider.
_Samy, attends moi! J’arrive! cria Arcademon. Digivolution! Arcademon Ultime!
Arcademon venait de se digivolver au niveau Ultime pour la première fois. Il se mit à courir encore plus vite. Soudain il remarqua que la voie faisait des boucles. Il décida de couper par le sable pour rattraper la locomotive. Cela fut payant car il atteignit la locomotive dix minutes plus tard. Il sauta et se réceptionna dans la remorque de charbon qui craqua déversant le charbon sur la voie. Profitant de l’effet de surprise, Samy se traîna jusque la chaudière et déboulonna une plaque qui firent chuter les braises sur la voie ferrée. Le train n’avait plus de moyen de combustion et s’arrêta donc. Ensuite il s’empara de la cage de Calumon et sortit de la locomotive en sautant. Makuramon sauta à son tour le plaquant au sol. Le poids du digimon lui fit mal et il lâcha la cage qui fut projetée loin et se mit à rouler.  Puis Makuramon commençait à piétiner lorsqu’ Arcademon l’attrapa par le bras. Le singe digimon réussit à se défaire et se sauva à toutes jambes.
_Merde! On avait presque réussi à avoir ce Calumon. s’écria Samy.
_On rentre? Les autres vont inquiéter fit Arcademon.
Samy fit un signe oui de la tête et monta sur le dos de son partenaire. Ainsi Arcademon revint rapidement au train immobilisé où attendait Emilie, assise sur le marchepied de la locomotive, Guillaume et Blackagumon dans la locomotive, Abdel et Gabumon assis à même le sable et Joey complètement avachie dans le sable. Arcademon régressa alors au niveau Bébé.
_Samy! Arcademon! On commençait à inquiéter! s’écria Emilie se relevant se précipitant vers lui.
_Je vais bien. Mais Calumon … il m’a échappé à cause de Makuramon. Et lui aussi s’est échappé. raconta Samy.
_Ce n’est rien. Tu as fait ce que tu as pu. le réconforta Emilie en posant sa main sur l’épaule de Samy. Bon Joey et Abdel, retournez à vos places et aucun mot aux autres. On reprend le voyage.
Ainsi chacun reprit sa place. Dans le wagon, on discutait et on jouait, Emilie conduisait le train et Guillaume, Samy et Blackagumon s’occupaient de la chaudière.
_Milie, pourquoi on continue? Ce train .. c’était le bon, n’est ce pas? fit Guillaume.
_Oui, je sais. Mais je veux garder le secret. J’ai comme une intuition. répondit Emilie.
_Que Calumon serait la personne qui envoie des rêves à Yasu? demanda Samy.
_C’est bien ça. Je ne veux rien dire à nos amis pour que Yasu rêve comme les autres fois. expliqua Emilie.
_Bon alors San Francisco, nous voilà! cria Guillaume.


Chapitre 14 :  La quête du rêve – partie 3

Le train dans lequel voyageait les humains et les digimon continua son trajet pendant deux jours et demi. Elle finit sa course en faisant une entrée triomphale à la gare de San Francisco où Emilie arrêta pile le train à l’endroit exact. Le petit groupe descendit du train le laissant là. Ils décidèrent de trouver un endroit tranquille où ils pourraient s’installer avec l’espoir de ne pas être dérangé.
Ainsi ils décidèrent de sortir de la ville et installèrent leur camp au bord de l’ océan Pacifique sur une berge recouverte d’herbe. Ils délimitèrent leur emplacement et installèrent leurs couvertures tandis que d’autres préparaient le dîner Vers vingt heures, ils étaient assis autour d’un feu mangeant des patates et du lard.
_Vous êtes au courant qu’on mange un repas de pionner? fit Joey en piquant une patate avec sa fourchette.
_Tais toi et mange. On s’en fiche de ce que c’est et d’où ça vient tant que c’est comestible. lança Guillaume.
_Tu dis ça car tu es jaloux de ma culture générale. Je comprends que lorsqu’on a un QI très bas, c’est dur. répliqua Joey narquoise.
_Joey, continue ainsi et je t’étrangle .menaça Guillaume.
_Des promesses. fit Joey en tirant la langue.
_Les mômes de cinq ans, vous seriez assez aimables de revenir par nous? demanda Emilie partagée entre l’amusement et la réprobation.
_Tout de suite! dit Guillaume et ajouta bas à Joey. Tu ne perds rien pour attendrez.
_On est tout attentif! ajouta Joey continua bas. Toi non plus.
_J’ai décidé de réduire les effectifs des tours de garde. Je pense qu’à force de couper notre sommeil pour se relever, nous nous épuiserons. Pour cette première expérience, je prendrais la garde avec Samy et Guillaume. annonça Emilie
_Chouette! On va pouvoir bien dormir! s’écria Josyanne.
_Eh bien, le mensonge de Milie marche bien. murmura Samy à Guillaume.
_Je sais. Je  sens qu’on va pas rigoler cette nuit. répondit Guillaume sur le même ton.
Une heure plus tard, les humains et les digimon s’étaient glissés sous les couvertures sauf Emilie, Penguinmon, Samy, Arcademon, Guillaume et Blackagumon. Ils étaient assis au coin du feu fixant très souvent Yasu du regard.
_Je crois qu’on va devenir dingues. dit Guillaume.
_Peu importe. On doit attendre qu’elle rêve. Ainsi on saura où aller. fit Emilie.
_Milie, j’étais en train de me demander si on agissait bien … Ce Calumon, il pourrait être mauvais, non? suggéra Samy.
_C’est une hypothèses évidemment. Cependant Makuramon ne semble gère nous aimer. Il souhaite éliminer les Elus donc nous. Si il retient Calumon prisonnier et ne veut pas qu’on l’ait, c’est certainement qu’il peut nous être utile. répondit Emilie.
Alors que les veilleurs discutaient de leur plan et émettaient quelques doutes et réserves, Yasu rêvait à nouveau. Son esprit était confronté à une situation nouvelle. Son corps bougeait et était couvert de sueur.
Yasu était dans le noir total. Cependant un cercle s’ouvrit à sa gauche montrant le désert australien. A sa droite, un autre cercle s’ouvrit donnant sur la Californie endormie. La voix l’appelait par le cercle de l’ Australie réclamant à l’aide. Son corps se dirigeait vers le cercle mais elle essayait de résister. Ses amis … Elle ne pouvait pas partir sans eux. Se réveiller, il fallait se réveiller. Mais elle n’y parvenait pas.
_Non! Mes amis! Je ne veux pas! hurla Yasu dans son sommeil.
Dès qu’ils entendirent les cris de leur amie, Emilie, Samy et Guillaume accoururent auprès de leur amie. Son corps commençait à disparaître. Il devenait translucide un moment puis réel et ainsi de suite. Ils comprirent qu’il fallait la réveiller. Guillaume lui prit sa main gauche et Samy la droite tandis qu’ Emilie prit sa tête contre elle caressant ses cheveux tout en lui parlant.
_Calme toi, Yasu. Nous sommes là. Personne ne te peut t’obliger à partir. assura Emilie doucement.
_Yasu, reste avec nous s’il te plait. supplia Guillaume.
_Oui. Jamais on ne te laisseras souffrir ni partir. continua Samy.
Dans son rêve, Yasu était de plus en plus attirée par le cercle menant en Australie. Soudain trois mains sortirent de l’autre cercle l’attrapant doucement par la main.
_Calme toi, Yasu. Nous sommes là. Personne ne te peut t’obliger à partir .dit la voix d’ Emilie doucement.
_Yasu, reste avec nous s’il te plait. ajouta la voix de Guillaume.
_Oui. Jamais on ne te laisseras souffrir ni partir. continua la voix de Samy.
Yasu commença à se calmer et à s’apaiser. La force l’attirant vers l’ Australie devenait moins forte et les mains de ses amis la poussèrent à traverser l’autre cercle.
Aussitôt Yasu se réveilla et se redressa. Elle aperçut le visage inquiet mais heureux d’ Emilie, Samy et Guillaume. Elle leur raconta son rêve tandis qu’ils lui apprirent que son corps avait commencé à disparaître.
_Maintenant je vais avoir peur de dormir. fit Yasu.
_C’est de ma faute! J’aurais pas dû agir ainsi. se reprocha Emilie.
_Non, Milie, tu n’y es pour rien. Guillaume et moi étions d’accord avec toi. rappela Samy.
_Dites, l’idée de ne mettre plus de relève, c’était pour me surveiller? comprit Yasu.
_Ben oui. On commence à avoir certaines idées sur ces rêves. Cependant nous ne voulions pas vous inquiéter avoua Emilie.
_Surtout pas toi. continua Guillaume. Tu aurais pu ne pas rêver comme à l’ordinaire.
_Je vois. Vous êtes une belle paire de cachottiers .s’exclama Yasu.
_En tout cas, nous devons maintenant nous rendre en Australie. fit Samy.
La nuit se déroula sans aucun autre problème. Les quatre humains et les trois digimon la passèrent à discuter comme si ils étaient encore sur le forum sauf qu’il n’y avait plus d’écran ni de clavier ni de distance. Le lendemain matin après le déjeuner, ils expliquèrent le nouveau rêve de Yasu et le projet de se rendre en Australie. Ainsi ils se prirent par la main formant un cercle puis Wisardmon les fit disparaître de Californie et réapparaître dans un désert australien.
_C’est vachement grand! s’écria Joey.
_Ben un désert, ma vieille, c’est toujours très grand. lança Guillaume narquois.
_Quand je pense qu’il y aurait de superbes surfeurs sur les plages d’ Australie et on se retrouve à poireauter dans un désert. La vie d’un Elu n’est vraiment pas juste. soupira Valérie.
_Allons il n’y a pas que les garçons dans la vie, Valérie. dit Josyanne en souriant.
_C’est facile à dire pour toi qui en a déjà un. fit Valérie.
Soudain les jeunes gens qui discutaient se turent instantanément. Ils venaient d’entendre un bruit qui ne leur annonçait rien de bon. Ils scrutèrent l’horizon lorsqu’ils aperçurent un troupeau de kangourou en charge.
_Maman! On est sur leur route! cria Samy.
_Courez à toute vitesse! hurla Alexia.
Seb, Demitaureaumon, Guillaume, Blackagumon, Joey, Julien, Lucemon, Samy, Arcademon, Yasu, Josyanne et Wisardmon se mirent à courir bien avant le cri d’ Alexia. La jeune fille les suivit. Tous couraient à toute vitesse pour fuir le danger. Ils atteignirent une grotte où ils se réfugièrent enfin en sécurité. Abdel monté sur Garurumon resta en voyant Emilie fixait le troupeau au loin.
_Milie, tu es consciente du danger à rester là? demanda Abdel.
_Regarde les kangourous. fit Emilie qui observait le troupeau avec les jumelles.
_Oui. Ceux sont des kangourous comme les autres. dit Abdel surpris.
_Non! Sur l’un d’eux se trouve Calumon. Si il tombe … annonça Emilie tout en regardant Penguinmon. Je vais le sauver.
_Hein? Tu es dingue? cria Abdel.
_Emilie … fit Penguinmon.
_Je sais ce que je fais. Penguinmon, tu dois te digivolver. Toi Abdel, vas t-en! Je vous rejoins dès que j’ai Calumon. décréta Emilie.
_Mais c’est demander de m’abandonner à la mort. comprit Abdel paniqué.
_Abdel, vous m’avez bien élu comme votre chef, non? rappela Emilie.
_Oui mais … commença Abdel.
_Eh bien, c’est une décision de chef. Vas t-en! annonça Emilie.
_Puisque tu l’as décidé, rien ne pourra te faire changer d’avis. soupira Abdel.
Alors que Penguinmon se digivolvait en Unimon et qu’ Emilie grimpait sur dos, Abdel partit observant en s’éloignant ce qui allait se passer. Il avait les larmes qui coulaient sur ses joues: le sentiment de trahir et de perdre son amie était bien présent.
Emilie était montée sur le dos d’ Unimon. Le cheval digimon s’envola et atteignit rapidement le troupeau de kangourous. Alors la jeune fille aperçut Calumon qui venait de tomber. Elle se leva et sauta dans le vide. Elle se rattrapa sur la tête d’un kangourou puis sauta à terre. Elle attrapa Calumon et remonta sur le dos d’un Kangourou se cramponnant à lui.
_Calumon! Tu es sauvé! annonça Emilie avec un sourire.
_Quand on sera à l’abri, tu pourras dire ça. fit Calumon.
_On va s’en tirer! Unimon! appela Emilie.
Unimon volait toujours au-dessus du troupeau lorsqu’il se sentit affaibli. Il régressa en Penguinmon en sauta sur le côté pour éviter d’être piétiné. Surprise, Emilie aperçut alors Makuramon qui tentait d’arracher Calumon de ses mains. Elle remarqua qu’il portait une pierre ronde et verte autour du cou en pendentif.
_Comment .. qu’as tu fait à Penguinmon? demanda Emilie.
_Il utilise la pierre. Tu n’en as pas le droit. cria Calumon.
_J’ai tous les droits! Regardes ça! fit Makuramon.
Le singe digimon donna un grand coup de pied dans le ventre d’ Emilie ce qui la fit basculer en arrière. Elle se retint grâce aux poils d’un kangourou. Elle sauta de tête en tête pour revenir auprès de Calumon et Makuramon. Soudain elle aperçut Makuramon tenant Calumon d’une main une échelle de corde lancée par un hélicoptère. Il était déjà à mi chemin et l’échelle se retirait peu à peu. Emilie observa la distance, sauta et attrapa le bout de l’échelle de justesse. Elle commença à grimper tandis que Makuramon avait atteint l’hélicoptère.
Emilie posa le pied dans l’hélicoptère une dizaine de plus tard pour être confronter face à face avec un Deputymon. Celui ci la menaçait de son pistolet. La jeune fille avait Deputymon devant et le vide derrière, ce n’était pas très bon. Au cockpit de l’appareil se trouvait Makuramon avec une cage contenant Calumon à ses pieds.
_Calumon! Je suis venue te sauver! cria Emilie.
_Quel noble courage. Et toi, qui vient te sauver? demanda Deputymon.
_Eh bien, moi même. annonça Emilie.
Sur ce, la jeune fille lança sa jambe droite en l’air et poussa à terre Deputymon. Elle s’écarta de la porte de l’appareil mais Deputymon se releva et la visa. Une salve de trois balles sortit de son canon. La jeune fille eut le réflexe de se jeter au sol. Malheureusement les balles atteignirent sa cuisse. Du sang coulait fortement et la douleur était vraiment grande.
_Meurs, Elue! fit Deputymon.
A terre, Emilie fixait Deputymon qui s’avançait la menaçant de son pistolet. Elle regarda la porte toujours ouverte. Si elle devait mourir, autant que ses amis la retrouvent plutôt qu’ils ne perdent du temps à la chercher. Surmontant sa douleur, elle se traîna jusque la porte et se jeta dans le vide.
_Mince! Elle m’a échappé! grogna Deputymon.
_Bah, de toute façon, elle est morte. fit Makuramon satisfait.
_Non, ce n’est pas possible. soupira Calumon désespéré.
_Ne t’en fais pas, tu vas bientôt la retrouver. assura Makuramon avec un mauvais sourire.
_Ce n’est de cette manière que je le voudrais. murmura Calumon. Yasu, entends moi.
Alors qu’ Emilie tombait dans le vide, les autres étaient toujours à la grotte ne sachant pas quoi faire. Soudain Yasu tomba à genoux les mains posées sur sa tête.
Emilie était dans un hélicoptère en compagnie d’un Deputymon. Celui ci tira une salve vers elle. Elle plongea mais elle se prit trois balles dans la cuisse. Deputymon allait tirer à nouveau. Emilie se traîna jusque la porte et bascula dans le vide.
_Vite! Emilie est en danger! cria Yasu.
Immédiatement elle sortit de la grotte en courant suivie par ses amis intrigués. Elle leva les yeux vers le ciel et montra du doigt Emilie qui chutait dans le vide.
_Il faut la sauver! Vite! s’écria Yasu paniquée.
_Lucemon, tu y vas? demanda Julien.
_Evidemment !répondit Lucemon.
Aussitôt Lucemon s’envola et s’approcha rapidement d’ Emilie. Il la rattrapa par le col de son tee-shirt. Emilie eut un sourire en voyant ses amis et Lucemon malgré la douleur de sa cuisse. Lucemon la déposa alors sur la terre.
_Merci, Lucemon. J’ai bien cru que c’était fini. dit Emilie.
_Dis tu peux m’expliquer comment d’un troupeau de kangourous, tu arrives dans le ciel? demanda Abdel.
_C’est une longue histoire … ouille, ma jambe! fit Emilie avec une grimace.
_Evidemment. Se prendre trois balles, c’est pas très bon. dit Yasu compatissante.
_Hein? Comment tu sais? demanda Emilie avant de comprendre. Calumon … tu as eu un rêve, c’est ça?
_Oui. répondit Yasu.
_Bon, en attendant, on va faire un tour à l’hôpital avant de reprendre notre voyage. déclara Samy.


Chapitre 15 :  La quête du rêve – partie 4

Le lendemain qui suivit, l’équipe se trouvait dans un hôpital de Sidney. Dans une salle des urgences, un docteur soignait Emilie de ses blessures à la cuisse par les balles de Deputymon. Pour expliquer, elle avait raconté que c’était à cause d’un tir de braconnier.
Dans la salle d’attende des urgences, ses amis attendaient patientaient. Certains discutaient, d’autres lisaient un magazine, jouaient aux cartes ou encore buvaient ou mangeaient quelque chose acheté au distributeur.
Soudain Yasu, qui s’était levée pour jeter un gobelet à la poubelle, s’immobilisa. Son corps était fixé raide comme une statue puis elle tomba au sol inconsciente. Inquiets, ses amis l’entourèrent lorsque passa une infirmière. Consciencieuse, elle décida de lui attribuait une chambre pour la garder sous observation.
Après quelques informations, un docteur passa dans sa chambre où se trouvait tous les humains tandis que les digimon étaient cachés dans la salle de bain.
_Ecoutez, votre amie est dans le coma. Elle semble loin. Pourtant tous ses organes fonctionnent. annonça le docteur. Je ne pense pas qu’elle se réveille tout de suite. Si elle revient parmi nous dans un mois, ce sera un miracle.
Quand le docteur eut fini sa phrase, Yasu se redressa dans son lit. Elle avait le visage frais et souriant mais semblait troublée par le fait d’être dans un endroit qu’elle ne connaissait pas.
_Mademoiselle .. non c’est impossible. En trente ans de carrière, j’ai jamais vu ça. s’écria le docteur.
_Bonjour monsieur. Comment allez vous? demanda Yasu.
_Comment .. est ce possible? fit le docteur.
_En fait, elle n’était pas dans le coma. Elle fait des rêves grâce à une créature qui est prisonnière de méchants. Et ces rêves nous permettent de retrouver cette créature pour la sauver. expliqua Samy.
_Vous vous fichez de moi ou quoi? lança le docteur.
_Non monsieur, c’est la pure vérité. assura Joey.
_En tout cas, mon rêve se passait au Japon. Et j’ai vu Calumon. C’est la première fois. Il y avait un volcan et beaucoup de lave. Aussi j’ai entendu la voix dire que c’était maintenant ou jamais. raconta Yasu.
_C’est un délire, vous étiez dans le coma. fit le docteur.
_Non, docteur. C’était une simple transe. expliqua Alexia.
Le docteur était consterné t’entendre de telles histoires qui faisaient soit appel à beaucoup d’imagination soit à un trouble important de la personnalité. Soudain on entendait des cris venant de l’extérieur. Les Elus se précipitèrent à la fenêtre. Ils aperçurent un Vajramon, un Parrotmon, un Megadramon, un Monzaemon et un Metaltyrannomon qui attaquaient les gens aux urgences et sur le parking.
_Bon sang! C’est une bonne attaque! s’écria Samy.
_Oui et elle est pour nous. annonça Emilie.
_Comment ça? Ils n’attaquent pas au hasard. fit Seb surpris.
_Non. On sait que nous sommes les Elus. Ils viennent nous détruire. expliqua Emilie. Samy, tu restes là pour protéger Yasu. Nous autres, on file au combat.
Ainsi chacun des digimon sortit de la salle de bain sous les yeux du docteur médusé. Les Elus, sauf Samy, se rendirent devant les urgences prêts à se battre. Hippogryphomon s’occupait de Parrotmon mais son attaque voix destructive l’empêchait d’approcher et de combattre correctement. Darktyrannomon et Weregarurumon luttaient contre Metaltyrannomon mais celui ci était vraiment fort et les poussait sans cesse à terre. Lightmon voulut prendre Monzaemon mais ce fut lui qui la prit par les jambes contre un hochet. Löwemon essaya de l’aider mais Monzaemon le prit dans son autre main. Il frappa les deux digimon tête contre tête. Ceux ci furent sonnées et reprirent leur forme humaine. Wisardmon attaquait Vajramon mais celui était très fort et son armure le protégeait de chacune de ses attaques. Taureaumon chargea Monzaemon mais celui ci esquiva et le digimon planta ses cornes dans un mur. Ex-Veemon attaquait Megadramon mais celui ci l’attrapa avec sa queue et le serra comme un citron. Bref les Elus subissaient une vraie débâcle.
De la fenêtre, Samy et Arcademon observaient le combat impuissants. Ils enrageaient de ne pas pouvoir intervenir. Malheureusement ils devaient veiller sur Yasu.
_Samy, Arcademon, vous devez y aller. dit Yasu.
_Non, un digimon peut venir ici et te tuer. Tu es très importante, Yasu, et surtout tu es notre amie. répondit Samy.
_Je me demande comment vous pouvez être avec de tels monstres. Il faut fuir. fit le docteur.
_Ceux ne sont pas des monstres. Ils sont des digimon. Arcademon et ceux qui combattent dehors nos adversaires nous aident à sauver le monde .lança Samy.
_Depuis quand des enfants sauveraient le monde? répliqua le docteur.
_Nous sommes les Elus. C’est notre devoir de faire équipe avec notre partenaire digimon et des autres Elus pour la survie de notre monde mais aussi pour celle des digimon et refaire le réseau. expliqua Samy.
Soudain la porte s’ouvrit et un Pandamon apparut sur le seuil. Samy et Arcademon se regardèrent: ils se tenaient prêts à intervenir si ce digimon montrait un signe d’attaque. Le digimon fit un salto et se posa sur le lit de Yasu. Il commença à utiliser son attaque punch bambou mais Arcademon sauta sur lui. Ils roulèrent à terre tout en se battant.
_Arcademon! C’est le moment de se digivolver! cria Samy.
_Tout de suite, Samy! Digivolution! Arcademon Champion!
_Tu n’es pas le seul à savoir te digivolver! Digivolution! Vikemon.
La digivolution de Pandamon en Vikemon fit craquer le mur qui s’effondra laissant voir ce qui se passait dans la chambre depuis le couloir. Le digimon utilisa sa massue envoya Arcademon à terre. Il se releva et se digivolva au niveau Ultime. Les deux digimon se combattirent férocement et avec violence.
_Ils ne sont pas des monstres, n’est ce pas? Alors pourquoi combattent ils? demanda le docteur méprisant.
_Arcademon se bat pour la justice et la paix. Si on ne l’attaque pas, il n’attaquera pas. répondit Samy.
Soudain Vikemon stoppa la lutte en voyant une famille qui venait visiter un parent quelconque. En le voyant, ils fuyèrent mais Vikemon s’empara d’un enfant âgé à peine de deux ans.
_Ne m’approchez pas ou je tue cet enfant! lança Vikemon.
_Non! Arcademon! Fais quelque chose. dit Samy.
A ce moment, Arcademon régressa au niveau Bébé et commença à avancer vers Vikemon avec un air déterminé. Samy en était vraiment surpris.
_Arcademon! Que fais tu? On doit combattre! rappela Samy.
_Pas au prix de la vie d’un enfant. Vikemon, relâche et prends moi à sa place. dit Arcademon.
Bien. C’est encore mieux. fit Vikemon avec un sourire.
Vikemon lâcha l’enfant qui courut jusqu’à Yasu qui tenta de le rassurer puis le digimon prit Arcademon dans ses bras. A ce moment, celui ci sauta dans les airs puis se digivolva en Disciple, Champion et Ultime. Il donna un violent coup de pied à Vikemon.
_Je ne te pardonnerais jamais d’avoir attaqué un enfant. Digivolution! Arcademon Mega!
_Il est vraiment effrayant. Pourtant c’est toujours lui qui vient de sauver l’enfant? demanda le docteur.
_Oui. Si les digimon changent d’apparence lorsqu’ils se digivolvent, jamais leur cœur ne change. répondit Samy.
Arcademon sauta sur Vikemon et le plaqua au sol. Puis il utilisa son attaque dieu matrix violemment qui détruisit le digimon. Ses données furent scannées par le Data-vice de Samy. Puis Arcademon revint vers eux.
_Tu as été super, Arcademon. s’écria Samy.
_Merci Samy, mais tu sais que tout ce que je fais c’est grâce à toi. C’est toi qu’il faut remercier. assura Arcademon.
_Arcademon, on va aller aider les autres maintenant. décida Arcademon.
Samy monta sur le dos d’ Arcademon qui cassa la fenêtre. Il sauta et se réceptionna sur la pelouse. Il courut vers le parking où avait lieu la bataille. Il se dirigea vers Vajramon et brisa son armure d’un coup de poing. Alors Wisardmon put l’avoir de son attaque tir foudroyant. Dans le ciel, Emilie, sur Hippogryphomon aperçut Ex-Veemon prisonnier de Megadramon. Hippogryphomon vola jusque lui et poussa Megadramon qui relâcha ex-Veemon. Hippogryphomon utilisa son attaque vague aérienne qui fit tournoyer son adversaire ce qui le perturba. Ex-Veemon en profita pour utiliser son attaque V-laser qui détruisit Megadramon. Ensuite Arcademon empoigna Parrotmon par le bec l’empêchant d’utiliser son attaque. Alors Darktyrannomon lança d’immenses flammes qui le détruisirent. A présent, il ne restait plus que Metaltyrannomon et Monzaemon. Arcademon et Darktyrannomon retinrent tous deux Metaltyrannomon l’empêchant de bouger. Ainsi Weregarurumon utilisa son attaque griffe de loup qui le détruisit. Ensuite Josyanne scanna une carte dans son Data-vice qui équipa Wisardmon des lianes de Palmon. Celui ci ligota avec Monzaemon et Ex-Veemon l’attaqua le poussant à terre. Il ne pouvait plus bouger. Wisardmon finit le travail en l’achevant avec son tir foudroyant.
Maintenant la bataille venait de se finir. Arcademon, Hippogryphomon, Taureaumon, Darktryrannomon et Ex-Veemon régressèrent en Arcademon Bébé, Tsunomon, Demitaureaumon, Blackagumon et Veemon. Les Elus félicitèrent leurs partenaires puis remontèrent dans la chambre de Yasu où celle ci les attendait ainsi que le docteur.
_Vos mons.. euh digimon sont impressionnants. fit le docteur.
_Bon maintenant que le ménage a été fait, il ne reste plus qu’à trouver un moyen d’aller au Japon. annonça Emilie.
_Le Japon? Pourquoi allez vous là bas? demanda le docteur.
_Pour finir notre quête. C’est là bas que nous auront des réponses à bon nombre de nos interrogations. répondit Alexia.
_J’ai un cousin qui a un bateau. Il pourrait vous y emmener. Il va régulièrement là bas. fit le docteur.
_Oui! Merci docteur! s’écria Guillaume. Bientôt nous retrouverons Calumon et le sauverons.


Chapitre 16 :  La quête du rêve – partie 5

Le lendemain qui suivit leur combat à l’hôpital de Sidney, le docteur les conduisit au port où ils les mena à un bateau industriel chargé du transport de légumes et de fruits. Le docteur retrouva vite son cousin et lui demanda de prendre les Elus et leurs digimon à bord. Celui ci accepta tout de même un peu surpris.
Ainsi ils embarquèrent à bord décidés à ne pas se faire remarquer. Le voyage dura cinq jours pour atteindre l’île principale du Japon: Honshu. Ils débarquèrent au port de Tokyo maintenant livrés à eux même.
_Il faut trouver un volcan. C’est là où est Calumon. dit Yasu.
_Un volcan? Tu as l’embarras du choix. Il y a plus d’une centaine au Japon dont soixante neuf actifs. fit Emilie.
_Tu ne te souviens pas d’un détail pouvant nous aider? demanda Alexia.
_C’est proche de l’océan. Aussi il y a de la verdure et des bois. Et il était grand même immense recouvert de neige. ajouta Yasu.
_Hum je crois que ça pourrait bien le Fuji-Yama. comprit Joey.
_Je devine qu’aucun de vous ne parle couramment le japonais donc on y va à dos de digimon. décida Emilie.
_Ouais. Le japonais devrait être enseigné dès l’école à la maternelle. soupira Valérie.
Ainsi les digimon prirent des formes faites pour le transport. Emilie et Yasu monta sur Unimon, Seb et Alexia sur Taureaumon, Abdel sur Garurumon, Samy, Josyanne et Wisardmon sur Arcademon, Guillaume et Joey sur Darktyrannomon, Valérie dans les bras d’ Ex-Veemon et Julien dans ceux d’ Angemon. Ils atteignirent le mont Fuji-Yama deux heures plus tard où ils s’arrêtèrent dans une forêt.
_Bon nous avons besoin d’un plan. Cette bataille risque d’être dure. fit Emilie.
_Et elle aussi sérieuse. C’est la bataille la plus importante que nous livrons. ajouta Seb.
_Nous allons nous diviser en trois équipes. Les deux premières attaquerons à deux points distants l’un de l’autre pour occuper l’ennemi. La troisième entrera dans le volcan. décida Emilie.
_C’est un bon plan. Ca permettra d’accéder plus facilement au volcan. dit Alexia.
_Et comment on se répartit? demanda Yasu.
_Seb, Samy, Valérie et Alexia vous serez la première équipe. Je vous charge d’attaquer l’arrière du volcan. Samy, au cours de notre aventure, tu m’as prouvé que tu étais très courageux et déterminé, ce sera donc toi qui dirigea ce groupe. C’est aussi avec toi que je communiquerais .annonça Emilie.
_Euh … c’est vraiment … fit Samy devenu tout rouge.
_Félicitations, mon cher lieutenant. dit Alexia.
_Ensuite Joey, Guillaume, Josyanne et Abdel, vous formez la seconde équipe. Votre rôle sera d’attaquer le volcan par le devant. Abdel, j’ai beaucoup apprécié ton courage au cours de notre aventure mais ta loyauté également en Australie. Ce sera donc toi qui mèneras cette équipe. poursuivit Emilie.
_C’est un grand honneur. fit Abdel à la fois surpris et heureux.
_Donc je devine que la troisième équipe, c’est Yasu, toi et moi, non? comprit Julien.
_Tu as tout compris, Julien. Oui, tous les trois nous pénétreront dans le volcan et tenteront de retrouver Calumon. fit Emilie.
Pendant quelques minutes encore, ils échangèrent quelques explications, conseils et encouragements puis partirent au combat. Les deux premières équipes prirent leurs positions tandis qu’ Emilie, Julien et Yasu attendaient à couvert.
A l’arrière du volcan, Samy demanda à ses amis de toujours veiller les uns sur les autres afin que personne ne soit isolé. Ils devaient tenir le plus longtemps possible. Sur le devant du volcan, Abdel demanda à Josyanne et Wisardmon de couvrir chaque membre de leur équipe lorsqu’un adversaire les menacerait un peu trop dangereusement.
Ils attendirent une bonne vingtaine de minutes lorsqu’un Skullgreymon, un Saberleomon, un Jijimon, un Kuwagamon, un Leomon, un Tortomon et un Wargrowlmon faisaient leur apparition devant l’équipe de Samy. Quand à celle d’ Abdel, ils avaient devant eux un Wargreymon, un Valkyrimon, un Zudomon, un Lordknightmon, un Magnamon et un Musaymon. Bref ils avaient de quoi bien s’occuper pour un petit moment.
_Ceux sont pratiquement tous des Mega ou Ultime digimon. fit remarquer Emilie.
_Dans l’équipe de Samy, il y a qu’un seul Mega et deux Champion. Enfin Xiaxia compte pour un Ultime. fit Julien.
_Dans celle d’ Abdel, on trouve un Ultime, deux Champion et Löwemon qui est l’équivalent d’un Mega .ajouta Yasu.
_Si ils travaillent ensemble, ils peuvent gagner. dit Emilie.
Le combat avait commencé avec une rare violence. Du côté de l’équipe de Samy, Taureaumon fonça contre Saberleomon. Les deux digimon luttaient tête contre tête, cornes contre cornes. Arcademon combattait Skullgreymon qui menaçait tout le monde mais cela était vraiment pénible. Lightmon se chargea de Kuwagamon. En esquivant, ses attaques, elle lui coinça ses pinces dans les branches d’un arbre. Elle en profita alors pour le détruire. Cependant Leomon se jeta sur elle férocement. Ex-Veemon attaquait Tortomon mais Wargrowlmon décida de s’en prendre à lui.
Du côté de l’équipe d’ Abdel, le combat était aussi intense. Weregarurumon tenait tête à Wargreymon. C’était difficile car ses poings se blessaient en cognant l’armure mais il ne renonçait pas. Löwemon se chargeait de Lordknightmon se jetant sur lui et lui infligea son attaque météore final qui le détruisit. Ensuite il se tourna vers Valkyrimon. Darktyrannomon se battait contre Zudomon qui voulait l’assommer avec son marteau. Wisardmon tentait de protéger ses alliés lorsque lui et Josyanne furent entourés par Magnamon et Musaymon. A présent, ils devaient se protéger eux même avant de protéger à nouveau les autres.
_C’est à nous maintenant. Envolons nous pour le volcan. annonça Emilie.
Immédiatement Emilie monta avec Yasu sur Unimon et Julien sur Angemon. Les deux digimon s’envolèrent assez haut pour ne pas être vu et s’approchèrent du cratère du volcan. Ils entrèrent à l’intérieur: la chaleur était intenable mais ils devaient y aller pourtant. Ils descendirent d’une vingtaine de mètres lorsqu’ils découvrirent une plate-forme aménagée au centre où se tenait Calumon retenu par une chaîne De chaque côté des parois se trouvait soit une pierre rouge, soit une verte soit une bleue soit une violette.
_Vous êtes là. Je suis si heureux de vous voir. cria Calumon.
_On vient te sauver. Allez Julien, vas le délivrer de ces chaînes fit Emilie.
_Tout de suite. répondit Julien en posant pied sur la petite plate-forme. Mais je ne peux pas.
_Tu ne peux pas en effet. Elles sont magiques. Pour les enlever, il faut retirer les quatre pierres élémentales. révéla Calumon.
_Ceux sont les quatre pierres autour de nous? demanda Yasu.
_Oui mais vous ne pourrez jamais les retirer. Seul moi ou quelqu’un qui m’a dans ses bras, peut les toucher. fit Calumon.
_Il faut essayer. Unimon, approche toi. dit Emilie.
Aussitôt Unimon vola jusque la pierre bleue. Emilie essaya de la prendre mais ce lui fut impossible. Elle semblait comme soudée à la paroi du volcan. Soudain un cri les fit se retourner.
_Alors vous vous mêlez encore de mes affaires? Je vais vous apprendre. s’écria Makuramon. Digivolution! Marsmon!
_Bon Yasu, tu restes sur la paroi et tu ne bouge pas. Si on combat, tu pourrais être touchée. fit Emilie.
Ainsi Yasu s’accrocha à la paroi du volcan afin de ne pas tomber dans la lave. Unimon et Angemon se rejoignirent et digivolvèrent en Hippogryphomon en Magnaangemon. Ils attaquèrent ensemble Marsmon mais celui ci lança un déluge de flammes. Magnaangemon les protégeant en ouvrant la porte du destin qui absorba l’attaque.
A l’extérieur, la situation n’était ni mieux ni pire. Du côté de l’équipe de Samy, tous les digimon luttaient toujours contre les même. Seb observait Taureaumon et eut une idée.
_Taureaumon! Digivolves toi! Tu peux être Minotaureaumon! cria Seb.
_Bien. Je te fais confiance. Digivolution! Minotaureaumon!
Aussitôt Minotaureumon attaqua Saberleomon et utilisa son attaque poing du minotaure. Saberleomon se sentit soulevé du sol et retomba lourdement à terre. Minotaureaumon recommença l’attaque qui le détruisit complètement Puis il aperçut Lightmon aux prises avec Leomon. Il lui enfonça ses cornes dans les fesses. Lightmon en profita pour se dégager et l’attaqua. Avec son attaque lumière explosive, elle le détruisit immédiatement. Minotaureaumon poussa Wargrowlmon ensuite se chargeant personnellement de lui tandis que Lightmon donna un coup de main à Ex-Veemon pour combattre Tortomon.
Du côté de l’équipe d’ Abdel, le jeune homme avait scanné une carte poing destructeur qui avait percé l’armure de Wargreymon comme si elle était en plastique. Ensuite il utilisa son attaque griffe de loup pour le détruire. Ensuite il alla en direction de Josyanne et de Wisardmon. Il se chargea de Musaymon tandis que Wisardmon s’occupait de Magnamon. Wisardmon contra l’attaque magna explosion en créant un champ de protection puis la renvoya sur son adversaire. Ainsi Magnamon fut détruit par sa propre attaque. Puis il aperçut Zudomon et détruisit son marteau de son attaque tir foudroyant. Alors Darktyrannomon le fit tomber et le piétiner: celui ci fut ainsi détruit à son tour. Il accourut auprès de Löwemon pour l’aider à combattre Valkyrimon.
Dans le volcan, le combat était pénible. Hippogryphomon et Magnaangemon n’arrivait pas à faire face à Marsmon. Julien et Emilie utilisaient des cartes mais aucune ne fonctionnait. Toujours coincée, Yasu ne savait pas quoi faire. Soudain elle aperçut la pierre bleue à ses pieds. Elle observa Calumon un instant. Avec ses rêves, elle avait un lien avec Calumon. Alors elle se pencha et réussit à soulever la pierre comme elle aurait soulevé un ballon.
_Tu as réussi. C’est incroyable. s’écria Calumon.
_Calumon, qu’est que je fais? demanda Yasu.
_Dirige là vers Marsmon. Il va avoir une drôle de surprise. répondit Calumon.
Yasu obéit immédiatement. Elle pointa la pierre en direction de Marsmon. Alors un flux d’eau fut projeté sur Marsmon. Celui ci ne pouvait plus utiliser le feu. Malheureusement il réussit à empoigner Emilie par la jambe.
_Si vous n’attaquez, je la lâche dans la lave. menaça Marsmon.
_Super! J’ai toujours rêvé de finir en grillade. ironisa Emilie.
Alors que la situation était vraiment tendue, Yasu s’accrochait le long de la paroi tout en avançant. Elle atteignit enfin la seconde pierre, une verte. Elle la prit aussi facilement que l’autre. Alors elle la pointa sous ses pieds et un sol dur se forma au-dessus de lave.
_Hey Marsmon! Je crois que tes menaces tombent à l’eau enfin à la terre. cria Yasu.
_Non! Cette gamine a retiré deux pierres. s’exclama Marsmon horrifié.
_Je t’avais dit que le Mal ne gagnait jamais. lança Calumon bravement.
_Cette fois, tu vas payer tout ce que tu as fait. Tu as toujours fui mais maintenant je ne te laisserais pas fuir. Tu vas subir notre colère. Pas seulement la mienne et de mon partenaire mais de tous nos amis réunis. cria Julien.
_Oui, il est l’heure de payer pour tes crimes. Digivolution! Seraphimon!
Seraphimon se tenait fier et droit portant Julien sur ses épaules. Il lança son attaque sept cieux qui détruisit Marsmon. Il lâcha Emilie qui fut rattrapé par Hippogryphomon. Durant ce temps, Yasu gagna la pierre rouge qu’elle réussit à prendre puis la pierre rose qu’elle obtint aussi. Alors les chaînes de Calumon se désintégrant instantanément. Yasu s’approcha de lui et le prit dans ses bras en souriant. Alors une lueur rose apparut et forma un Data-vice rose se fixant à son poignet.
_Ouais! Je suis enfin une Elue! s’écria Yasu.
_J’ai une partenaire. Je n’aurai jamais cru cela. fit Calumon surpris.
_Bon nous avons réussi notre mission de sauvetage. Allons retrouver les autres. décida Emilie.
_Et leur donner un coup de main. ajouta Julien.
Durant ce temps, les deux équipes avaient bien progressé. Lightmon et Ex-Veemon avaient réussi à détruire Tortomon et donnaient un coup de main à Minotaureaumon. Lightmon retint Wargrowlmon par le bras droit et Ex-Veemon par le gauche. Ainsi immobilisé, il fut détruit par Minotaureaumon. Maintenant il ne restait plus qu’à aider Arcademon pour vaincre Skullgreymon.
De l’autre côté, Wisardmon pointa son sceptre sur Musaymon et fit un trou dans son armure. Ainsi Weregarurumon en profita pour lui porter un coup fatal. Alors il rua en direction de le Valkyrimon que combattait Darktyrannomon et Löwemon. Darktyrannomon lui tint les mains tandis que Weregarurumon lui prit les jambes. Alors Löwemon et Wisardmon utilisèrent leurs attaques météore final et tir foudroyant qui détruisirent leur dernier adversaire.
_Ouais! Nous les avons tous eu! cria Guillaume.
_Que faisons, Abdel? demanda Josyanne.
_Nous restons ici. D’autres digimon pourraient arriver. décida Abdel.
Soudain au moment où Hippogryphomon et Seraphimon sortirent du volcan, Skullgreymon échappa à l’équipe de Samy. Celui ci s’envola vers les digimon dans le ciel. Il envoya un missile qui toucha Hippogryphomon. Celui ci fut blessé et régressa en Tsunomon. Emilie, Yasu, Calumon et Tsunomon tombaient. Cependant Darktyrannomon se mit juste sous eux et ils tombèrent sur sa tête descendant sur son dos et sa queue comme sur un toboggan. Au même moment arriva l’équipe de Samy.
_Désolé il était à nous. C’est ma faute. fit Samy sombrement.
_Samy, ce Skullgreymon est un rude adversaire. Il faut se battre tous ensemble. s’exclama Emilie.
Dans le ciel, Seraphimon utilisa son attaque sept cieux qui fit retourner Skullgreymon au sol. Celui ci observa les Elus et pointa ses missiles sur Ex-Veemon, Wisardmon et Lightmon. Les trois tombèrent sous le choc. Lightmon redevint Alexia allongée au sol presque inconsciente, Ex-Veemon devint Demiveemon et Wisardmon tomba au sol évanoui tandis que Josyanne se précipita pour le trainer à l’abri. Weregarurumon et Arcademon se jetèrent ensemble sur Skullgreymon mais celui ci les repoussa violemment les projetant contre la paroi du volcan. Ils régressèrent en Gabumon et Arcademon Bébé. Löwemon utilisa son attaque météore final mais Skullgreymon bloqua l’attaque avec sa queue. Puis avec, il propulsa Löwemon à terre plusieurs mètres plus loin où il redevint Joey. Puis Minotaureaumon chargea décidé à briser ce tas d’os mais Skullgreymon le retint et l’envoya contre un arbre où il redevint Headbullmon. Il ne restait plus que Darktyrannomon et Seraphimon en état de combattre.
_Deux digimon pour le battre. J’ai un mauvais pressentiment. fit Valérie inquiète.
Darktyrannomon empoigna Skullgreymon férocement mais celui ci envoya ses missiles qui le firent tomber à terre. Il redevint alors Koromon. Puis Skullgreymon frappa sa queue n’importe où Il eut soudain Guillaume qu’il envoya quelques mètres plus loin dans la forêt.
_Yasu! Les pierres! cria Calumon.
_Laquelle je peux utiliser? demanda Yasu.
_Le Feu. on va le battre avec. s’écria Calumon. C’est la rouge.
Déterminée, Yasu empoigna la pierre rouge et la dirigea vers Skullgreymon. Celui ci s’enflamma et se détruisit. Ses données furent scannées par le Data-vice de Yasu. Alors Seraphimon put régresser en Puttomon.
_Génial! Le cauchemar est fini! fit Emilie en poussant un soupir de soulagement.
_Je n’ai jamais eu aussi peur. fit Valérie.
Alors que tout le monde fêtait cette victoire, Yasu songea à Guillaume qui avait été projeté vers la forêt et s’éloigna vers la forêt. Elle marcha à travers le bois jusqu’à découvrir le corps de Guillaume encore inanimé. Elle s’était précipitée auprès de lui s’agenouillant.
_Guillaume! Ne sois pas mort! cria Yasu. Tu sais, je l’ai jamais dit mais je … tu …
_Hum … Yasu, que se passe t-il? fit Guillaume en se réveillant à ce moment.
Sans réussir à répondre, Yasu enlaça Guillaume tendrement et commença à l’embrasser. D’abord surpris, le jeune homme se rassura vite et répondit à ce baiser. Lorsqu’ils rejoignirent les autres, personne n’eut remarqué leur absence car ils étaient occupés à se féliciter de leur victoire et de la libération de Calumon. A présent, ils pouvaient rentrer à la base.


Chapitre 17 :  Calumon explique tout

Après la bataille du Fuji-Yama, les Elus et leurs partenaires digimon avaient dormi sur les flancs du volcan trop fatigués pour aller chercher un abri. Personne n’avait pensé à monter la garde. De toute façon, aucun n’était en état de faire ce travail. Lorsqu’ils se réveillèrent tard dans la matinée, ils sentirent leurs estomacs gronder. Malheureusement aucun n’avait de yens sur lui et ne pouvait comprendre correctement le japonais. Ils devaient vite retourner à la base avant d’être tous hospitalisés dans un hôpital japonais pour cause d’inanition. Ainsi ils regagnèrent Tokyo mais cette fois ils durent user leurs semelles. Leurs partenaires étaient souvent au niveau Entraînement donc trop faible pour les transporter. Trois jours plus tard, ils revinrent à Tokyo où ils gagnèrent un aéroport où on parlait de nombreuses langues dont le français à leur plus grande joie. Ils payèrent des places pour un vol pour Paris. Dans l’avion, ils se gavèrent de toutes sortes de nourriture: chips, coca, viandes, bonbons, chocolats …  tout ce qui était comestible finissait dans l’estomac d’un membre de leur équipe.
L’avion se posa à l’aéroport Charles de Gaulle à Roissy. Ensuite ils prirent une ligne de métro automatique qui les conduisit dans le III arrondissement. Alors ils se rendirent à pied jusqu’à leur base. En y rentrant, ils découvrirent Virgile avec Demidevimon sur son ventre, allongé sur un matelas, Mike qui mangeait avec Kotemon un sandwich, et Dareen et Dorumon devant l’ordinateur jouant à un jeu vidéo.
_Je vois rouge, très rouge. s’exclama Guillaume.
Alors que les Elus qui revenaient de leur mission étaient assez écœurés de la situation, Emilie alla couper l’alimentation électrique, Alexia aspergea le matelas de Virgile avec un seau d’eau tandis que Julien dévora les sandwiches de Mike et Kotemon.
_Hey! Faut pas vous gêner! s’écria Virgile coiffé du seau.
_Ah oui? Et vous, que faites vous? Vous vous amusez! Et le programme? lança Emilie.
_Il est fini depuis plus de cinq jours. répondit Mike.
_Ouais! Puisque vous allez vous amuser à travers le monde, on a décidé d’en profiter en vous attendant. ajouta Virgile.
_Amuser? Virgile! On a manqué de mourir une bonne de dizaine de fois! répliqua Alexia en giflant la joue droite de Virgile.
_On était sur le terrain! On risquait notre vie pour sauver Calumon! ajouta Yasu en giflant Virgile sur l’autre joue.
_Décidément tu es le roi des imbéciles! cria Josyanne en donnant une triple gifle sur les deux joues.
_Tu as de la chance que je suis de bonne humeur sinon je te massacrerai! lança Joey en le giflant sur la joue droite.
_En voici encore une! Tu es le roi des crétins! continua Valérie en lui donnant une gifle à la joue gauche.
Le pauvre Virgile se massait les deux joues qui étaient très douloureuses: au total, il avait reçu huit gifles très violentes.
_Bon, je m’excuse. Je retire ce que j’ai dit. fit Virgile d’un air pitoyable reculant de cinq mètres.
_Euh on passe à autre chose? Vous racontez votre périple? suggéra Dareen peu rassuré.
_Ou on vous parle du programme? ajouta Mike.
Ainsi la dispute s’apaisa peu à peu. Ils s’attablèrent commençant à manger tandis qu’à tour de rôle, ils racontèrent les diverses aventures de leur périple à travers le monde. Ensuite Emilie demanda de parler du programme.
_Eh bien, nous avons réussi à l’écrire. Nous avons piraté un satellite et avons introduit le programme dedans. Ainsi nous pouvons savoir où sont tous les digimon dispersés dans le monde réel et nous pouvons les détruire par une attaque laser. résuma Mike.
_C’est du bon travail, minna. reconnut Emilie.
_Peut être, mais je n’aime pas la perspective de détruire les digimon de cette manière. fit Seb sombrement.
_Je suis d’accord. Nous combattons les digimon face à face en temps normal. Ce n’est pas un lâche comme solution? ajouta Alexia.
_Je … enfin .. commença Emilie qui ne trouvait pas de réponse cohérente.
_En fait … ajouta Abdel hésitant.
_Non, ce n’est pas lâche. C’est malheureusement la seule solution pour refaire le digimonde. intervint Calumon.
_Calumon, j’ai l’impression que tu sais beaucoup de choses. fit Yasu doucement.
_C’est vrai. Je connais certaines choses sur le digimonde et l’invasion. répondit Calumon.
_Calumon, peux tu nous raconter ce que tu sais? demanda Guillaume.
_Oui. En fait à la création de votre monde s’est formé un monde jumeau au votre: le digimonde. Au début, ces deux mondes étaient tous deux faits de chair et de sang. Mais un jour, un digimon maîtrisant l’informatique a digitalisé le digimon et tous les digimon. Depuis une ceinture de données s’est formée pour séparer le digimonde du monde réel. Lorsque vous avez obtenu Internet, votre réseau a renforcé cette ceinture de données. commença Calumon.
_Je vois. Mais si les deux mondes étaient séparés, comment des hackeurs ont pu savoir qu’en supprimant le réseau, on pouvait avoir accès au digimonde? demanda Mike.
_Depuis la séparation des deux mondes, une force erre à travers le réseau. Elle a dû convaincre des personnes de votre monde de détruire des sites. répondit Calumon.
_Alors tous ces hackeurs sont possédés par cette mystérieuse force. fit Seb.
_Peut t-on savoir qui c’est? Et peut t-on la détruire? l’interrogea Emilie.
_On ne sait rien à son sujet. Malheureusement elle est indestructible. Le seul moyen de l’arrêter était de reperer rapidement les hackeurs pour les empêcher de nuire. fit Calumon.
_Mais ils ont déclenché une très forte attaque. Impossible de les arrêter. fit Alexia pensive.
_Cependant dans le digimonde depuis la séparation, les Digimon Généraux avaient prévu une éventualité que la ceinture soit détruire. Pour cela, ils ont conçu quatorze Data-vice pour ramener la paix dans les mondes. Le but était de protéger les humains des digimon et ensuite de reconstruire le réseau et le digimonde. continua Calumon.
_Pourquoi juste quatorze? Vu la taille du monde réel, il pourrait y en avoir plus. intervint Virgile.
_Par peur qu’ils ne soient pas tous utilisés. Pour être efficace, il fallait que tous les Data-vice soient utilisés. Ils pensaient qu’il y aurait des personnes courageuses dotés d’un grand sens de la justice pour protéger les faibles et les innocents Pour qu’une personne reçoive un Data-vice, ils ont décidé que seule une personne ayant manifesté une confiance envers un digimon pourrait en recevoir un. Ces personnes seraient donc les Elus en charge de sauver le monde réel et le digimonde. répondit Calumon.
_Alors les seules personnes qui nous ont choisis pour sauver le monde, c’est nous même? comprit Samy.
_Ca aurait pu être n’importe qui mais c’est tombé sur nous. fit Guillaume.
_Calumon, j’ai une question: en quoi détruire les digimon peut nous aider? demanda Alexia.
_Lorsque les hackeurs ont détruit le réseau, les données du digimonde ont basculé à sa place. Cependant les hackeurs ne savent de quoi il s’agit et croient continuer à supprimer le réseau. Il ne doit plus rien rester du digimonde à part des fragments de données. Pour le reconstruire, il faut des données et les seules données contenant des informations sur le digimonde, ceux sont des digimon. Voilà pourquoi il est indispensable de les détruire. expliqua Calumon.
_Bon c’est d’accord. Allez lancement du programme. fit Mike en se levant.
_Minute! Il y a une autre chose à faire. l’interrompit Emilie.
_Quoi donc, Milie? demanda Joey.
_Est ce que l’un de vous a envie de rencontrer un hackeur? fit Emilie avec un sourire.
_Comment ça? Je ne comprends plus. fit Guillaume.
_Parce que tu as déjà compris quelque chose? lança Joey.
_Eh bien, nous avons les noms des hackeurs et leurs adresses. Si on leur rendait une petite visite? expliqua Emilie. Le but est de les neutraliser et de détruire leur ordinateur.
_Oh Milie, tu es géniale! s’exclama Joey.
_Nous allons nous répartir en équipe. Julien et moi, nous irons en Russie, Mike et Josyanne en Amérique du Nord, Seb et Alexia en Australie, Abdel et Valérie en Afrique, Guillaume et Joey en France et les jumeaux en Allemagne. décida Emilie.
_Minute! Samy et moi, on se tourne les pouces? intervint Yasu de mauvaise grâce.
_Non, vous vous occuperez du programme et de détruire les digimon. répondit Emilie.
_D’accord! Tu peux avoir confiance en nous! fit bravement Samy.
_Bon si tout le monde est d’accord, bonne chance à vous tous. dit Emilie pour conclure.


Chapitre 18 :  Une victoire décisive

Après leur réunion et mise au point, les Elus se séparèrent. Samy et Yasu restèrent à la base occupés à utiliser le programme afin de détruire les digimon dispersés à travers le monde. Emilie et Julien sur le dos d’ Unimon se rendaient en Russie, En utilisant sa téléportation, Wisardmon transporta Mike, Kotemon et Josyanne à Detroit en Amérique du Nord, Garurumon emmenait Abdel, Valérie et Veemon jusqu’en Afrique, Seb, Demitaureaumon et Alexia prirent un avion pour l’ Australie, les jumeaux sur le dos de Megidramon et Dorugremon se rendaient à Lüneburg en Allemagne et enfin Guillaume et Joey allaient à Lyon grâce à Darktyrannomon.
Le voyage jusqu’en Russie dura deux jour lorsqu’ Unimon se posa sur la place rouge. Emilie et Julien descendirent de son dos et décidèrent de savoir où ils devaient aller.
_Voyons en Russie, il y a deux hackeurs. Le premier se trouve à Saint-Petersbourgs et se nomme Dimitri Piotr. Ensuite le second vit en Sibérie à Omks et s’appelle Ivan Yours. dit Emilie.
_Saint-Petersbours, c’est tout près. Par contre, Omks est au fin fond de la Sibérie. On va littéralement geler. s’exclama Julien.
_J’avoue qu’en short et tee-shirt, c’est pas une tenue correcte pour venir ici. fit Emilie en observant leur tenue.
Emilie et Julien aperçurent alors un magasin de vêtements Ils y accoururent et choisirent un manteau russe bien chaud. Ne sachant ni parler russe ni la valeur de l’argent russe, ils laissèrent une forte somme en euros. Puis ils retournèrent auprès d’ Unimon qui les conduisit à Saint-Petersbourg. Celui ci régressa en Penguinmon. Julien brisa une fenêtre et ils s’introduisirent dans la maison du hackeur. A pas de loup, ils inspectèrent les lieux et montèrent un escalier en bois menant à des chambres. Les deux premières appartenaient à des adultes et l’autre à une petite fille. Dans la troisième se trouvait un jeune homme de dix-neuf ans devant un ordinateur. A l’écran était affiché différents logiciels de hackeurs. Emilie s’approcha et débrancha la prise de l’ordinateur.
_Hey! Que fais tu chez moi? Tu m’empêches de travailler! beugla Dimitri en russe.
_On a de la chance. Dareen et Mike ont fabriqué un petit traducteur permettant de comprendre les différentes langues. dit Emilie. Nous sommes venus te punir de ton mauvais comportement.
_Mauvais comportement? Je suis un gentil garçon comme les autres. protesta Dimitri.
_Répète ça! Tu détruis tes sites que d’autres ont eu du mal à construire. Les webmasters passent des centaines d’heures à mettre leurs sites au point. Et toi en quelques minutes, tu détruis tout leur travail! lança Julien.
Avec rage, Julien l’attrapa par le pull-over et le poussa violemment à terre. Celui ci fut assommée car sa tête s’était claquée sur le sol. Julien prit une corde et le ligota si fort que les liens comprimaient la circulation sanguine. Ensuite Lucemon utilisa son attaque pied divin qui détruisit le disque dur de l’ordinateur.
_Et de un! Au tour d’ Ivan! s’écria Emilie.
Dans les rues de Detroit marchaient Mike, Josyanne, Kotemon et Wisardmon. Ils cherchaient à s’orienter afin de trouver le hackeur vivant dans cette ville. Malheureusement ils ne faisaient que tourner.
_Josyanne, tu sais je t’aime beaucoup. Cependant je dois te dire que je n’aime pas vraiment ton sens de l’orientation. dit Mike.
_Oh, mais il est très bon. Je sais parfaitement où on est. fit Josyanne.
_Ah oui? Et où sommes nous? demanda Kotemon plein d’espoir.
_Perdus dans le cœur de Détroit. répondit Josyanne.
_J’ai failli y croire. soupira Wisardmon.
_Bon, je reprend l’affaire en main sinon nous y passerons des jours. Laisses moi, regarder le plan … minute, c’est le plan de Chicago ça … Kotemon! Je t’ai demandé de trouver le plan de Détroit! lança Mike.
_Euh j’ai dû me tromper. fit Kotemon.
_Je suis bien servi. Ma petite amie ne sait pas s’orienter et mon partenaire digimon ne sait pas trouver une carte. soupira Mike.
_C’est pour ça que tu nous adores. fit Josyanne en l’embrassant.
Ensuite ils se rendirent chez un buraliste où Mike acheta personnellement une carte de Détroit. Il se repéra et trouva l’immeuble où vivait le hackeur. Ils montèrent au septième étage s’arrêtant devant la porte de son appartement.
_Derrière cette porte vit Eddy Stones. Allons y. décida Mike.
Le petit groupe pénétra à l’intérieur. Tout était sans dessus dessous. Le propriétaire des lieux ne devait guère aimer faire le ménage. Ils inspectèrent les lieux et quand ils poussèrent la porte du bureau, ils découvrirent un homme dans la trentaine affairé devant un ordinateur. Josyanne regarda derrière son dos et put voir qu’il était en train d’hacker. Elle se mit en position d’attaque et lui fit une magnifique figure de karaté. Elle exécuta de nombreuses figures contre lesquelles l’homme ne put se défendre. Au final, il s’écroula à terre roué de coups, de plaies et de bosses. Ensuite Josyanne déchira les rideaux pour le ligoter. Durant le combat, Mike s’approcha de l’ordinateur et supprima toutes les données à l’intérieur puis Wisardmon le détruisit de son attaque tir foudroyant.
_Parfait! Nous en avons un autre à Montréal cette fois:  William Butard. fit Mike.
_Eh bien, on y va! s’exclama Josyanne.
Pendant ce temps, Garurumon avait couru jusqu’en Espagne, traversé la Méditerranée, débarqué à Tunis et repris sa course sur le sol africain. Le voyage se finit à Alger où vivait un hackeur. Garurumon reprit sa forme Ultime.
_Selon nos informations, il se nomme Bi-Yourk et habite le quartier riche. dit Abdel.
_Tu connais le chemin? demanda Valérie.
_Je pense que oui. répondit Abdel.
Ainsi Abdel mena ses amis au quartier riche. Ils regardèrent soigneusement les maisons et s’arrêtèrent devant celle qui les intéressait. Weregarurumon défonça la grille et toutes les portes qui leur étaient fermées. Ils firent une entrée fracassante dans la chambre d’un garçon de seize ans occupé à rentrer des codes dans un ordinateur.
_Bialystok, c’est toi? demanda Abdel en arabe.
_Ouais! Mon père est le plus puissant de la ville. Ils vous …
_N’essaie pas de nous intimider. Tu vois Weregarurumon? C’est mon partenaire et il n’apprécie pas du tout les gens de ton espèces qui pourrissent la vie des autres. lança Abdel.
_Je ne comprends pas. fit Bi-Yourk d’un ton faussement surpris.
_Weregarurumon, fais ce que tu as à faire! ordonna Abdel.
Weregarurumon s’approcha de l’ordinateur. Il le prit dans ses mains et l’écrasa d’un violent coup de poing puis le réduisit en tout petits morceaux.
_Mon ordinateur! Vous n’avez pas le droit! cria Bi-Yourk.
_De droit? C’est quoi qui parle de droit? De quel droit as tu osé détruire le réseau? demanda Valérie.
La jeune fille le tira hors de sa chaise le poussant violemment à terre. Elle le gifla plusieurs lui faisant perdre un peu de sang puis le ligota très solidement.
_Il est hors combat. On fait quoi? fit Valérie.
_Eh bien, il ne reste aucun hackeur en Afrique. On va à la plage? demanda Abdel amusé.
Alexia, Seb et Demitaureaumon étaient sortis de leur avion et avaient posé le pied sur la terre d’ Australie. Ils devaient maintenant retrouver le hackeur vivant ici: Jimmy Honny domicilié à Sidney. Alexia, qui n’avait aucune confiance dans le sens de l’orientation de Seb, mena ses amis à travers Sidney. Ils s’arrêtèrent devant une maison modeste. Demitaureaumon défonça la porte à l’aide de ses cornes et ils entrèrent à l’intérieur. Ils entendirent le bruit de touches de clavier et suivirent ce bruit qui les conduisit au bureau où un garçon de treize ans était affairé à cracker des codes.
_On s’amuse bien à détruire les affaires des autres? lança Alexia.
_Oui, c’est vraiment intéressant Y a pas longtemps, j’ai détruit le forum d’un type nommé Redwolf. Il doit vraiment être furieux que je sois supérieur à lui. fit Jimmy.
Jimmy ne savait pas à qui il parlait. A ces mots, Seb devint vraiment très furieux. Il l’attrapa par la taille exécutant plusieurs prises de catch. Il l’envoya à terre puis le reprit. Il fit cette opération une bonne dizaine de fois avant que celui ci ne soit complètement sonné. Ensuite il le ligota tandis que Demitaureaumon détruisait l’ordinateur en grillant ses circuits.
_Je crois qu’il ne fera plus le malin. déclara Seb.
_En tout cas, notre mission est accomplie. Si on allait voir les surfeurs sur la plage? proposa Alexia.
Dorugremon et Megidramon volaient de Paris à Lüneburg portant Virgile et Dareen. Lorsqu’ils survolèrent la ville, ils se posèrent à l’orée d’un bois pour régresser en Dorumon et Demidevimon.
_Nous n’avons qu’un hackeur. D’après notre carte, il vit dans le centre ville au-dessus d’un restaurant. dit Dareen.
_Tu as bien restaurant? J’ai comme un creux à l’estomac. fit Virgile.
_Oui, je commence à avoir faim moi aussi. ajouta Demidevimon.
_Mon estomac est descendu dans mes pattes pour ma part. enchaîna Dorumon.
_Mon frère est devenu un digimon. soupira Dareen. Bon avant d’y aller, on ira donc manger.
Ainsi le petit groupe commença à marcher vers le centre ville. Ils trouvèrent facilement le restaurant grâce à l’apprentissage qu’ils avaient eu de l’allemand depuis leur entrée au collège. Ils entrèrent et commandèrent de quoi calmer l’estomac des trois ventres sur pattes selon l’expression de Dareen. Après leur repas, ils furent semblant de se rendre aux toilettes mais poussèrent une porte qui accédait au second étage. Ils montèrent à pas de loup et fouillèrent l’endroit jusqu’au moment où ils découvrirent un garçon de leur âge affairé devant un ordinateur.
_Tu t’amuses bien? demanda Virgile doucement derrière lui.
_Oh oui! C’est super! s’exclama le garçon.
_Eh bien mon cher Uwe, nous sommes venus te faire payer tes crimes. annonça Dareen.
_Crime? Mais je n’ai rien fait de mal. protesta Uwe.
_Ah oui? Cela t’amuse beaucoup de détruire un site sur lequel des gens ont passé des heures et des heures pour le construire? En cinq minutes, tu détruis l’équivalent d’années de travail! lança Dareen furieux.
Virgile se mit en position d’attaque de jistsu-ju et bondit sur Uwe. Il le plaqua au sol puis Dareen se jeta sur lui pour lui envoyer de nombreux coups de poings. Dorumon accourut aussi pour lui flanquer plusieurs coups de griffes. Lorsqu’il fut bien amoché, ils le ligotèrent. Ensuite Dorumon attaqua l’ordinateur tandis que Virgile le tapait à l’aide d’une batte de base-ball.
_Mission accomplie, frérot. fit Dareen. Je viens de joindre Samy. Avec Uwe, c’est le cinquième hackeur neutralisé.
_Super! Ca fait déjà la moitié hors concours! s’exclama Virgile.
_Je pense que nous n’avons plus qu’à rentrer. ajouta Dareen.
Durant ce temps, Darktyrannomon convoyait Joey et Guillaume jusqu’à Lyon. En arrivant dans la ville, ils consultèrent l’adresse. Le hackeur se nommait Louis Dubois et vivait à la Rampe des Pirates dans le quartier de la Croix Rousse. Ainsi Darktyrannomon pénétra dans la ville et gagna la Rampe des Pirates où il redevint Blackagumon juste devant l’immeuble du hackeur. Ils montèrent au cinquième et enfoncèrent la porte. Alors ils découvrirent un garçon de quinze ans assis sur la table de la cuisine devant un ordinateur portable. Il ne semblait pas avoir remarqué la présence des deux humains et du digimon. Sur la table était posée un carnet sur lequel on pouvait lire journal de bord de hackage. Instinctivement, Joey s’en empara et le feuilleta.
_Bon sang! On a en face de nous le type responsable du hackage de Digiduo! s’écria Guillaume lisant par dessus son épaule.
_Ouais! Enfin il va plus en rester grand chose! fit Joey.
La jeune fille remonta ses manches et jeta le garçon hors de sa chaise. Celui ci atterrit au sol où elle sauta sur son ventre le martelant de coup de poings pendant trois quarts d’heure. Ensuite Guillaume prit son tour en imitant son amie pendant une demi-heure. Après quoi, ils le ligotèrent tandis que Blackagumon détruisit son ordinateur.
_Bon on a eu le pire. Où on va maintenant? demanda Joey en donnant un dernier coup de pied.
_A Lille, c’est là où vit le septième hackeur. répondit Guillaume en appuyant très fort son pied sur le ventre.
Pendant ce temps, Unimon survolait l’étendue glacée de la Sibérie. Julien se cramponnait à Emilie pour avoir plus chaud. Ils avaient vraiment froid et le thermomètre affichait –45°. Enfin ils atteignirent la ville d’ Omks. Unimon se posa et régressa en Penguinmon.
_Super la balade. On recommence quand? fit Penguinmon amusé.
_Continue sur ce sujet et je te transforme en digi-bonhomme de neige. lança Lucemon frigorifié.
_Bon trouvons vite le hackeur qu’on rentre en vitesse. Sinon on va choper une pneumonie. J’ai vraiment pas envie de passer une semaine à l’hôpital. dit Emilie.
Ainsi le petit groupe entra dans la petite ville qui n’était faite que de petites mais solides huttes en bois. Ils marchèrent dans les rues recouvertes de neiges, ils en avaient jusqu’à la taille et au cou pour Lucemon. Seul Penguinmon s’amusait de cette situation. Enfin ils atteignirent le cœur de la ville après une heure de marche juste devant la maison du maire. Ils passèrent par derrière et s’introduisirent par la fenêtre donnant sur la cuisine qui était ouverte pour laisser refroidir une tarte. Au passage, Julien et Lucemon mangèrent la tarte.
Ensuite ils traversèrent la maison et gagnèrent l’étage. Dans le grenier se trouvait un garçon de seize ans accroupi devant un ordinateur portable.
_Juju, on y va? demanda Emilie.
_Oh oui! Plus fini et plus vite on quittera cette glacière! s’exclama Julien.
Alors en même temps, les deux amis arrachèrent le garçon de son ordinateur le plaquant au sol. Celui ci se défendit mais Lucemon l’assomma de son attaque coup de pied divin. Ensuite Emilie et Julien lui assenèrent quelques coups et le ligotèrent avant de détruire son ordinateur.
_Terminé! On peut rentrer au chaud! s’écria Emilie.
Pendant tout ce temps, Mike avait digivolvé Kotemon en Dinohumon. Celui ci les transportait jusque Montréal où vivait un autre hackeur. Ils arrivèrent deux jours plus tard s’arrêtant juste devant la maison du hackeur.
_Super! Même pas besoin de chercher! s’écria Josyanne.
Avant de régresser en Kotemon, Dinohumon défonça la porte d’entrée qui vola jusque l’escalier à l’intérieur de la maison. Alerté par le bruit, un garçon de dix-huit ans surgit de l’escalier.
_Qui êtes vous? C’est une effraction de domicile! fit le garçon.
_Il y a bien quelqu’un se nommant William Butard ici? demanda Josyanne.
_Oui, c’est moi. annonça William.
_Eh bien, ta carrière de hackeur est terminée! annonça Mike.
A peine que Mike eut fini sa phrase et que William ne put réfléchir, Josyanne fonça vers lui exécutant une magnifique prise de karaté et enchaîna avec d’autres manœuvres. Ainsi Mike laissa sa petite amie se défouler tandis qu’il monta à l’étage avec les digimon détruire l’ordinateur. Lorsqu’il revint, Josyanne était assise sur le dos de William ficelé comme un rôti.
_Tu as fini? demanda Mike amusé.
_Oui, c’est au tour de qui après? fit Josyanne.
_Le dernier de notre liste se trouve au Mexique. Il s’appelle Pedro Maracès. répondit Mike.
_Euh avant d’y aller, si on mangeait? suggéra Kotemon.
Durant ce temps, Guillaume avait digivolvé à nouveau Blackagumon en Darktyrannomon. Ainsi celui ci filait en direction de Lille portant Guillaume et Joey sur ses épaules. Ils arrivèrent à l’entrée de la ville et découvrirent qu’ils devaient se rendre près du beffroi. Ainsi Darktyrannomon les conduisit là bas où il redevint Blackagumon. Ils cherchèrent la maison pendant une dizaine de minutes. Puis Joey cassa une vitre, s’introduisit à l’intérieur et ouvrit la porte d’entrée à Guillaume et Blackagumon.
_T’as vraiment un sacré culot, ma vieille. fit Guillaume.
_Je sais. C’est pour ça qu’on m’adore. dit Joey triomphante.
_Bon on va faire comme si on n’avait rien entendu. murmura Guillaume avec un soupir.
Ainsi les trois amis se faufilèrent dans la maison explorant l’intérieur. Lorsqu’ils atteignirent le second étage, ils découvrirent une seule porte menant à une grande chambre mansardée. Dans un coin sur un bureau se trouvait un garçon de vingt et un ans occupé à travailler sur un ordinateur.
_Ca a l’être bien sur quoi tu travailles. C’est quoi? demanda Joey d’un ton faussement passionné.
_Oh eh bien, j’essaie d’obtenir des codes pour supprimer les données de sites. C’est difficile mais c’est super. répondit le garçon.
Dès qu’il eut répondu, le poing de Joey, qui était déjà levé, s’abattit sur le jeune homme dont la tête tomba sur son clavier. Joey pressa sa tête contre le clavier puis la tapa contre l’écran. Ensuite elle lui envoya plusieurs coups de poings lorsque celui ci tomba inconscient et assommé par les coups. Guillaume le ligota tandis que Joey continuait à lui donner des coups de pieds au ventre et que Blackagumon détruisait l’ordinateur.
Pendant ce temps, Mike, Josyanne, Kotemon et Wisardmon reprenaient des forces dans un fast-food, qui avait rouvert ses portes en voyant que les digimon étaient partis. Mike observait le communicateur et discutait avec Samy.
_Samy dit que neuf hackeurs ont été neutralisé. Ca signifie qu’il reste plus que celui de Mexico. annonça Mike.
_Super! On va le battre et notre mission est finie. s’exclama Josyanne.
_C’est vrai. Puisque les digimon ne seront plus ici et que les hackeurs seront neutralisés, nous n’aurons plus rien à faire. fit Kotemon.
_Je n’aurai imaginé qu’on ait pu y arriver. avoua Wisardmon.
_Je ne veux pas les ennuyer mais je ne suis pas certain que je sois fini. C’est bien trop simple. Non il va y avoir autre chose. Je ne sais pas quoi ni quand ni où mais je le sais qu’autre chose arrivera un jour ou l’autre. pensa Mike soucieux.
_Dis Mike, on y va? On va se mettre en retard. s’écria Josyanne.
_Euh oui, j’arrive. fit Mike s’apercevant que ses trois amis étaient déjà levés.
Ainsi le petit groupe sortit du fast-food et s’engagea dans une petite ruelle. Là chacun prit la main de l’autre. Ensuite Wisardmon les transporta directement à Mexico au Mexique sur la plage. Mike, Wisardmon et Kotemon durent trainer Josyanne durant quelques mètres car elle avait envie de rester un peu sur la plage. Ensuite ils parcoururent les rues de la ville et s’arrêtèrent devant la maison du dernier hackeur qu’il restait dans le monde réel. Wisardmon fit sauter la porte avec son attaque tir foudroyant et ils pénétrèrent à l’intérieur. Ils inspectèrent la maison et finirent par découvrir un garçon de neuf ans devant un ordinateur.
_Pas possible que ce soit lui. Ca doit être son jeune frère. Il joue sur l’ordinateur de son frère. fit Josyanne.
_Dis petit, tu sais où on peut trouver ton frère? demanda Mike.
_Mon frère? Mais je suis fils unique. dit l’enfant surpris.
_Alors tu … tu es Pedro Maracès. comprit Mike désabusé.
_Oui, le seul et l’unique. Je suis le plus grand génie du Mexique. Je suis capable de maîtriser n’importe quelle programmation informatique. fit Pedro d’un ton très fier.
_Bon si il n’en est ainsi … fit Josyanne.
Celle ci s’avança et prit l’enfant la le col du tee-shirt. Elle lui administra une rafale de gifles puis le donna une fessée pendant une bonne demie-heure. Mike se mit à détruire l’ordinateur observant son amie.
_Ne jamais énerver Josyanne. On peut le regretter amèrement. songea Mike.
_Bon j’ai fini! annonça Josyanne en ficelant Pedro. On va à la plage?
_Bonne idée! Profitons de notre voyage! s’écria Mike.
_Bonne idée. On vous accompagne. décida Kotemon.
_Oui, nous devons toujours être avec vous pour vous protéger. ajouta Wisardmon.
_avec un partenaire digimon, c’est pas recommandé pour les rendez-vous amoureux. soupira Josyanne.
_Je suis bien d’accord. fit Mike.
Alors que les six groupes avaient travaillé à la neutralisation des hackeurs, Samy et Yasu s’étaient occupés de localiser chaque digimon dans le monde réel et de le détruire grâce à un satellite qui envoyait un laser sur le digimon. Ensuite ses données partaient vers leur ordinateur. Ils ne leur restaient plus qu’une petite dizaine dispersés à travers le monde.
_Nous avons bientôt fini. Encore un petit effort et le monde sera sauvé. dit Samy.
_Oui! On est vraiment la meilleure équipe! s’exclama Yasu.


Chapitre 19 :  Retour à une vie normale

Un mois et demi s’était écoulé depuis la fin de la mission des Elus. Les hackeurs étaient neutralisés et avaient été livré à la police. A présent, ils croupissaient dans une cellule de prison ou en maison de redressement. Les digimon avaient disparu partout dans le monde réel à l’exception évidemment des partenaires des Elus. Les gouvernements avaient lancé des programme de reconstruction afin de rebâtir ce que les digimon avaient détruit. Les gens revenaient là où ils vivaient auparavant. Chacun des Elus était rentré chez lui suivi par son partenaire digimon. Tous avaient eu du mal à se séparer mais ils savaient qu’ils se reverraient. Avant de partir, Emilie avait décidé de confier la tâche de réinstaller le réseau aux jumeaux. Ainsi tout le monde leur avait confié ses CD de sauvegarde.
Cependant après plus d’un mois, ils ne parvenaient pas réinstaller le réseau. Les données contenues dans les CD de sauvegarde refusaient de reprendre leur place.
_Si ça continue, je deviens dingue! s’écria Dareen.
_Bah arrête et repose fais comme moi! fit Virgile.
Le jeune homme tourna la tête vers son frère qui était confortablement allongé sur son lit avec Demidevimon sur son ventre, les jambes pendant dans le vide.
_Ca ne te dérange pas que je travaille pendant que tu ne fais rien j’espère? fit  Dareen sarcastique.
_Non, c’est même très agréable. assura Virgile.
_Virgile! Tu es vraiment le garçon le plus paresseux que je ne connaisse! cria Dareen.
_C’est possible. Tu crois que je pourrais rentrer dans le livre des records? Ca m’assurerait une sacrée célébrité. fit Virgile.
_Calme…  Je ne m’énerve pas… je reste calme … c’est mon frère … se dit Dareen puis se mit à crier. VIRGILE!
_Bon le meilleur génie des deux mondes arrive. Laisse moi voir. dit Virgile en se levant.
_Non, il se lève enfin. dit Dareen en appuyant sur le mot enfin.
_Bah tu sais, on devrait attendre un bon jour. Ca s’installerait bien un jour. fit Virgile en regardant l’écran.
_Virgile, ça peut être sérieux. Je suis certain qu’il y a quelque chose. affirma Dareen.
_Ecoute Dareen, je suis l’aîné de nous deux. Donc c’est moi qui sait quoi faire. rappela Virgile.
_A cinq minutes, on peut dire ça? demanda Dareen en soupirant.
_Bien sur. Je suis né cinq minutes avant toi car mon cerveau était entièrement bien fait. assura Virgile.
_Ah oui? A mon avis, j’ai plutôt profité des cinq minutes pour améliorer mon cerveau par rapport au tien. répliqua Dareen.
Soudain les jumeaux aperçurent que l’écran changeait. Ils remarquèrent un cookie minuscule au milieu d’une page noire. Dareen se décida à l’ouvrir. A ce moment, l’écran fut recouvert de milliers de données écrites en langage binaire. Celui défila pendant plusieurs minutes. En même temps, ils se rendirent pas compte que leurs corps et ceux de Demidevimon et Dorumon se digitalisaient. Alors les données entrèrent dans l’ordinateur.
A Fourmies, Emilie avait repris son travail en bibliothèque. Lors de ses moments de libertés, elle restait souvent en compagnie de Penguinmon regardant la télévision ou se promenant à l’extérieur. Le plus dur était de nourrir son partenaire au moment des repas. Un matin, elle et Penguinmon regardaient la télévision.
_J’aime bien la télévision. C’est reposant. dit Penguinmon.
_Oui, c’est vrai. fit Emilie puis hésitante. Sauf que ça m’ennuie.
_Tu veux mettre une autre chaîne? demanda Penguinmon.
_Non. Ni celle là ni une autre. répondit Emilie. Fais comme tu veux.
_Dis, qu’est que tu as? Tu sembles … étrange. fit remarquer Penguinmon.
_Rien. Ou plutôt je crois que je m’ennuie. Je n’arrive pas à faire une chose normale. Avant j’aurai pu m’asseoir devant l’ordinateur et la télé des heures mais maintenant … expliqua Emilie.
_Détends toi. On a gagné. Rien ne peut plus arriver. assura Penguinmon.
_Non! Je le sens, Penguinmon. Il y a quelque chose mais maintenant je le sens. s’écria Emilie se relevant.
A ce moment, son ordinateur s’alluma tout seul et l’écran afficha le défilement d’un texte en langage binaire. Au fur à mesure, les corps d’ Emilie et de Penguinmon se digitalisèrent pour que les données rentrent alors dans l’ordinateur.
En Belgique à Chénée, Seb avait repris une vie normale jouant avec ses jeux vidéo, dessinant ses bandes dessinées ou écrivant ses histoires. Demitaureaumon ne cessait de faire des blagues et Seb avait peur que ses parents, son frère et sa sœur ne le remarque à force. Pour le moment, il subissait la dernière blague de son partenaire: la pizza aux flageolets ce qui le faisait aller aux toilettes presque tous les quarts d’heure. Tout en jouant à Digimon World III, il repensait à son aventure.
_Finalement on est quand même bien chez soi. fit Seb.
_Je suis d’accord. Hey Seb, il te reste de la pizza? demanda Demitaureaumon.
_Non, tu as fini la dernière ce midi. Demi, es tu capable de faire autre chose à part manger et jouer de mauvais tours? fit Seb.
_Il existe quoi à part ça? l’interrogea Demitaureaumon d’un air surpris.
_D’accord, je laisse tomber. soupira Seb.
Alors que Seb éprouvait des difficultés avec Demitaureaumon, Samy s’entendait de mieux en mieux avec Arcademon de jour en jour. Tous deux étaient devenus très complices et inséparables. Les seules fois où ils n’étaient pas ensemble c’était au moment des cours. En ce moment, Samy et Arcademon marchaient dans Brest longeant un terrain de football où jouait des enfants de sa classe. Soudain le ballon sortit du terrain et Arcademon l’arrêta pour aller le rendre à un des enfants.
_Maman .. au secours … bégaya l’enfant.
_Tu ne reprends pas ton ballon? demanda Arcademon surpris tendant le ballon.
_Euh les amis, on passe à la course maintenant! annonça un autre garçon.
_Non! Il n’est pas méchant! Il est juste venu rendre votre ballon! cria Samy en accourant.
_Samy? C’est un monstre, il est dangereux. fit un troisième garçon.
_Non, ce n’est pas un monstre: c’est un digimon. Il n’a jamais attaqué les humains. Il est incapable de faire du mal à une mouche. Et puis, c’est mon partenaire. annonça Samy fièrement.
_Tu veux dire que tu es ami avec …. Cette chose? fit le premier garçon.
_Je ne suis pas une chose, je suis un être vivant comme les humains. J’ai un cœur et j’ai besoin de manger. déclara Arcademon.
_D’accord si c’est ton partenaire, prouve le nous. dit le second garçon à Samy.
_Rien de plus facile. répondit Samy en relevant sa manche gauche. C’est un Data-vice, le digivice des Elus qui ont participé à la lutte pour sauver notre monde.
_Peuh, c’est juste un jouet. lança un quatrième garçon.
_Juste un jouet? Arcademon, tu es prêt? demanda Samy.
_Toujours. Digivolution! Arcademon Champion!
_Il… il se digivolve quand il veut! s’écria le troisième garçon étonné.
_Et je peux le faire redevenir normal moi même. Card Scan! D-Digivolution! enchaîna Samy.
Lorsque Samy eut scanné sa carte, Arcademon brilla légèrement puis reprit sa forme primaire revenant auprès de Samy.
_D’accord là c’est bien ton partenaire. reconnut le second garçon impressionné.
_Wah! J’ai impressionné des garçons de me classe avec Arcademon! J’en reviens pas. songea Samy.
Au Québec, Josyanne faisait du shopping avec ses amies tandis que Wisardmon croulait sur les paquets à porter. Le pauvre digimon avait presque envie de tout laisser tomber mais décida de rester là. Lorsqu’il vit les filles sortirent d’un magasin avec deux sacs de plus, il eut des frissons.
_Alors c’est ton petit frère déguisé? Il est vraiment gentil. dit une de ses amies.
_Je sais. C’est dans sa nature d’être gentil et serviable. s’exclama Josyanne.
_Gentil et serviable? Il y a certaines limites quand même .pensa Wisardmon avec une grimace.
A Bordeaux, Mike passait la majorité de son temps à rattraper le retard pris dans ses cours de comptabilité et à réviser en vue des examens de fin d’année. Quand il en avait assez de travailler, il sortait avec Kotemon dehors afin de s’oxygéner. Tous deux flânaient observant les gens et les boutiques.
Un matin, Mike était occupé à réviser ses cours d’économie. Pour cela, il relisait ses notes prises en cours et refaisait des exercices fait au cours de l’année. Vers midi, il s’arrêta et décida d’aller manger. Avec Kotemon, il descendit au snack près de chez lui et acheta deux sandwiches. Les deux amis mangèrent leur repas en mâchant dans les rues. Tout en mangeant, l’esprit de Mike vagabondait. Il repensait aux digimon et au réseau. Tout semblait tranquille depuis que tout était fini mais il ne croyait pas en cette fin. Il avait l’impression que quelque chose allait bientôt arriver. Il y pensait souvent la nuit et cela le tenait éveillé plusieurs heures.
_Kotemon, penses que notre aventure soit vraiment finie? demanda Mike.
_Je ne sais pas. Tu penses qu’il y a encore des combats à venir? fit Kotemon.
_Je n’en ai pas la moindre idée, Kotemon. Cependant je ne trouve pas cela normal. répondit Mike.
_Pourtant Calumon que l’on ne pouvait plus rien faire. On arrête les digimon, on neutralise les hackeurs et c’est tout. rappela Kotemon.
_Je m’en souviens aussi bien que toi. Cependant il est possible que Calumon ne sache pas tout. dit Mike. Oh mon téléphone!
En effet son téléphone cellulaire, attaché à sa ceinture, venait de retentir. Le jeune homme le prit et s’aperçut qu’il n’y avait aucun message, aucune voix. Cependant l’écran affichait un défilement de langage binaire pendant plusieurs minutes. Durant ces minutes, les corps de Mike et de Kotemon se digitalisèrent et les donnèrent entrèrent dans le téléphone cellulaire qui tomba sur le trottoir.
En Normandie, Guillaume n’avait pas parlé de l’existence de Blackagumon à personne. Seule sa petite sœur Fanny était au courant. La petite fille l’avait découvert en venant par inadvertance dans la chambre de son frère aîné Malheureusement Blackagumon était en train de parler et Guillaume avait dû la dire la vérité où elle aurait tout raconté à ses parents.
En ce moment, Guillaume et Blackagumon jouaient à Digimon Rumble Arena se combattant l’un et l’autre. Guillaume avait choisi un Agumon et Blackagumon un Renamon. Tous deux s’affrontaient sans faire de cadeau à l’autre. Soudain Fanny arriva dans la chambre de son frère.
_Tu joues encore avec ton jeu? Maman dit que ça déforme ton cerveau. fit Fanny.
_Pas du tout! On ne joue pas, on s’entraîne sérieusement! répliqua Guillaume.
_Un vrai combat digimon, c’est pas comme dans un jeu. Dans la réalité, tu ne pourras jamais sauter aussi haut, courir si vite ou améliorer tes facultés. dit Fanny.
_Bien sur que si. Il me suffit de scanner des cartes. assura Guillaume d’un ton fier.
_Encore faut il que tu en ait sur toi. Imagine que tu les oublie un jour. ajouta Fanny.
_Oh tu m’énerves! Vas voir au jardin si j’y suis! s’écria Guillaume.
_Et puis, tu t’amuses alors que le danger est sûrement ailleurs. poursuivit Fanny.
_Mais non! Tout est fini! Rien ne peut arriver! déclara Guillaume.
_Comment es tu si sur? Dans chaque saison, les héros croient toujours en avoir fini mais ce n’est jamais le cas. D’ailleurs à chaque fin, les digimon disparaissent de la vie des héros et tout est vraiment normal .rappela Fanny. Au revoir!
_Fanny! Je … fit Guillaume dubitatif.
_Guillaume, qu’est qui arrive?demanda Blackagumon.
_Je ne sais pas. J’essaie de me dire qu’elle dit des bêtises. Pourtant au fond de moi, je doute. J’ai l’impression qu’elle a raison. Oh Blackagumon, qu’est que je dois faire? exposa Guillaume.
_Je ne sais pas mais quoique tu décides, je serais toujours avec toi. assura Blackagumon.
_Merci, Blackagumon .fit Guillaume.
A ce moment, sur l’écran de la télévision tout se digitalisa pour laisser apparaître un point formé de données. Puis les données s’organisèrent en un langage binaire qui défila pendant plusieurs minutes tandis que Guillaume et Blackagumon se digitalisaient. Les données rentrèrent dans la télévision.
Au Maroc à Casablanca, Abdel avait avoué la vérité à ses parents et à sa sœur étant donné la taille de Weregarurumon. Ceux ci avaient eu du mal à l’accepter au début puis au fil des jours s’étaient rendu compte que le digimon n’était pas méchant. Avec Weregarurumon, Abdel se promenait souvent en ville, discutait et lui apprenait des règles du monde réel. Aucun des deux ne se souciait de leurs aventures et des digimon.
Durant ce temps, Joey avait repris une vie normale. Elle se trouvait souvent avec ses amis mais pensait toujours à ses amis avec qui elle partagé toute l’aventure. Elle pensait à eux et aux moments passés ensemble presque toujours: dans son lit au réveil ou au coucher, en faisant ses devoirs, en cours, en se promenant et s’amusant avec ses amies …
Pour le moment, elle était coincée chez elle car il pleuvait dehors. Elle s’était assise devant la télévision zappant plus que regardant les émissions diffusées.
_Bon sang! Encore un peu et je deviens dingue. Si on était ensemble, ça serait différent. songea Joey à haute voix.
Alors sur l’écran de la télévision, tout se digitalisa pour laisser apparaître un texte constitué de langage binaire qui défilait. En même temps, le corps de Joey se digitalisa puis les données entrèrent dans la télévision.
Au Québec à Montréal, Valérie faisait de la pâtisserie. Elle préparait un bon gros gâteau pour le goûter afin de le manger avec Veemon. Elle prépara la pâte puis le mit au four. Ensuite elle décida de le laisser refroidir mais le posa en haut d’un meuble: elle n’avait nullement l’intention de laisser à portée des pattes de Veemon.
_Valérie, je ne trouve plus la télécommande. dit Veemon en arrivant dans la cuisine. Hum ça sent bon.
_C’est pour le goûter. Si tu poses une seule de tes pattes dessus avant que je t’en donnes, je te préviens que tu vas vraiment le regretter. le menaça Valérie.
_Ouais, j’ai compris. fit Veemon en grommelant. Au fait, il est à quoi?
_Aux orties et à la boue. répondit Valérie en tirant la langue.
_Hey! Tu me dis toujours de ne pas mentir!s ’écria Veemon.
_Je ne mens pas. Je me moque de toi. fit Valérie en lançant un reste de pâte sur son partenaire.
Aussitôt Veemon répliqua en trouvant un pot de confiture et en lançant sur Valérie. Tous deux s’envoyèrent ainsi plusieurs munitions de nourriture avant d’arrêter par épuisement. Ils rangèrent et nettoyèrent la cuisine avant d’aller prendre une bonne douche.
En Lorraine, Julien et Lucemon passaient le plus clair de leur temps ensemble. Au moment des cours, Lucemon se cachait dans la salle de classe écoutant le professeur. Lucemon aidait Julien à faire ses devoirs ce qui lui permettait souvent d’aller plus vite. Ensuite ils regardaient la télévision ensemble et jouaient ensemble.
_On est bien ensemble, pas vrai Lucemon? fit Julien allongé sur l’herbe du parc.
_Oui. Tout est parfait maintenant. On n’a rien à faire sauf s’amuser. ajouta Lucemon.
_Tu oublies l’école. rappela gentiment Julien.
_Oui, c’est vrai. En tout cas, j’aimerais qu’on puisse rester toujours ensemble. fit Lucemon.
_Moi aussi. Ce serait super. s’exclama Julien.
_Par contre, j’ai fait un rêve cette nuit. J’ai rêvé d’un univers formé de données. avoua Lucemon.
_Un univers formé de données? Ca devait être le digimonde, non? supposa Julien.
_Non. Le digimon est formé de données mais l’apparence est faite de paysages. Dans mon rêve, il n’y avait que des données. C’était vraiment curieux .ajouta Lucemon.
_Je devrais peut être en parler à Milie. Oui, je vais l’appeler. fit Julien en se redressant.
Ainsi le jeune homme prit son téléphone cellulaire et commença à composer le numéro d’ Emilie. Cependant celui ci ne voulait pas transmettre l’appel. Cependant l’écran affichait un défilement de texte en langage binaire. Alors les corps de Julien et Lucemon se digitalisèrent puis les données entrèrent à l’intérieur du téléphone cellulaire qui tomba dans l’herbe.
En Alsace à Strasbourg, Alexia travaillait à ses cours. Elle avait son bac de français dans un mois et devait donc réviser. En un mois, ils avaient perdu quantités de cours que pour rattraper, les professeurs rattrapaient en donnant deux à trois la charge de travail habituelle en ce qui concernait les devoirs et les leçons. La jeune fille travaillait si sur qu’elle n’avait plus jamais le temps de s’amuser et de discuter avec des amis. Enfin elle se rattraperait dans un mois.
Yasu devait réviser pour son bac mais aussi rattraper les cours manqués durant l’invasion des digimon. La jeune fille ne quittait guère son bureau sauf pour manger, dormir et regarder un peu la télévision. Calumon était comme un prince: il mangeait, dormait, regardait la télévision, jouait … quand il le voulait. Yasu n’arrivait pas à résister à sa frimousse lorsqu’il lui demandait quelque chose.
Alors qu’elle travaillait sur des exercices de maths, elle commença à s’énerver devant la difficulté. Elle décida de se lever afin de se promener. Elle prit Calumon et descendit où elle croisa son petit frère.
_Yasu se promène avec une peluche! Yasu se comporte comme une gamine! Yasu retombe en enfance! chantonna son frère en courant lorsqu’il vit sa sœur s’approcher de lui.
_Un jour, je le tuerais! s’écria Yasu énervée.
_Tu n’avais pas essayé? Tu m’as raconté que tu l’as poussé des escaliers et menacé d’un couteau. fit Calumon.
_Calumon! Je n’étais qu’une enfant! protesta Yasu.
Ainsi Yasu et Calumon sortirent se promenant à travers la ville. Tous deux voyaient les gens se parler, les enfants s’amuser et rire tandis que les bâtiments étaient encore en pleine reconstruction. Yasu avait un sentiment étrange: elle se sentait de trop dans ce paysage comme si elle n’était pas à sa place. Après ces aventures, il y avait quelque chose d’étrange à être là.
_Calumon, tu vois quoi autour de toi? demanda Yasu.
_Je vois un marchand de glace à quelques mètres. Ca sent même très bon. répondit Calumon.
_Calumon! Tu viens de manger il y a un quart d’heure! s’écria Yasu.
_Et alors? Il y a une loi dans ton pays réglementant les moments pour manger? fit Calumon.
_Oh laisse tomber. soupira Yasu.
_Mais je ne tiens rien. Comment puis je laisser tomber quelque chose? dit Calumon.
_Ca suffit le débat philosophique. Je veux dire autour de nous, tout semble normal. La vie reprend son cours. Pourtant moi, j’ai l’impression de ne pas être normale .dit Yasu.
_Tu ne l’es pas. Tu es une Elue. rappela Calumon.
_Je veux dire: j’ai l’impression de ne pas être là où je devrais être. fit Yasu.
_Tu penses à un autre combat? Mais il n’y a plus aucun digimon. dit Calumon.
_Je sais. Mais je suis certaine qu’il va se passer quelque chose. répondit Yasu.
Calumon ne dit rien et était pensif. Il ne savait pas quoi dire sur ces impressions. En silence, ils passèrent devant une boutique d’informatique et à ce moment, tous les ordinateurs s’allumèrent et affichèrent un défilement de textes composés de langage binaire. Intrigués par les cris du vendeur, ils observèrent les ordinateurs sans comprendre tandis que leurs corps se digitalisaient puis les données entrèrent dans un des ordinateurs.
Au Québec, Josyanne était revenue chez elle depuis une demi-heure. En priorité, Wisardmon avait posé les paquets en vrac dans le couloir à travers le passage tandis que la jeune fille essayait de téléphoner à Mike.
_C’est pas vrai! Il a coupé ou quoi? s’exclama Josyanne.
_Mon pauvre dos! Je risque d’avoir une scoliose. se plaignit Wisardmon.
_Tais toi! Je n’entends rien! fit Josyanne.
_Je croyais qu’elle ne pouvait pas joindre Mike. Alors elle ne peut rien entendre, non? fit Wisardmon pour lui même.
Josyanne pestait et sans le vouloir appuya sur une touche du téléphone. Alors l’écran afficha un défilement d’un texte écrit en langage binaire tandis les corps de Josyanne et Wisardmon se digitalisèrent puis les données entrèrent dans le téléphone dont le combiné pendait dans le vide.
En Belgique, Seb arrivait à un moment crucial dans son jeu. Si il ratait, il devait reprendre tout depuis le commencement. Il se concentrait et allait réussir. Cependant derrière lui s’avançait Demitaureaumon sans bruit tenant un sac en papier. Celui ci le fit éclater. Surpris, Seb sursauta tandis que son personnage dans le jeu tomba dans un ravin.
_JE VAIS TUER CET IMBECILE QUI ME SERT DE PARTENAIRE DIGIMON! cria Seb.
_Je .. j’ai un alibi. fit Demitaureaumon un peu effrayé.
_Ah oui? Tu mangeais des bonbons? lança Seb cinglant.
_Euh .. hey Seb! L’écran, c’est bizarre. remarqua Demitaureaumon.
_Très drôle. Ca ne prend pas. Quand je regarderais, tu vas te sauver. dit Seb.
_Mais regarde. s’écria Demitaureaumon en poussant Seb.
Alors Seb put voir que les images du jeu disparaissaient et laissaient la place à un long texte composé en langage binaire défilant sur l’écran. Tout le long, les corps de Seb et de Demitaureaumon se digitalisèrent puis les données entrèrent dans la console.
A Strasbourg, Alexia avait posé son crayon, ses livres, ses cahiers et ses cours. Elle s’était allongée sur son lit et avait mis un CD dans sa chaîne Hi-Fi. Au bout d’un moment, le CD s’interrompit tandis que des données entourèrent la chaîne Alors le corps d’ Alexia se digitalisa et les données entrèrent dans la chaîne Hi-Fi.
A Brest, Samy et Arcademon jouaient au football avec les garçons qui se trouvaient auparavant sur le terrain. Samy jouait au rôle du gardien. Il regardait Arcademon et les garçons courir après le ballon. Il aimait cela mais cela lui semblait étrange. Il sentait que ce n’était pas leur rôle ou du moins pas encore pour tout de suite. Il décida de rentrer faisant face à la déception de son partenaire et de ses nouveaux amis.
_Samy, j’ai été méchant? Pourquoi on part? demanda Arcademon tristement.
_Non, Arcademon. C’est juste que je crois que nous avons quelque chose à faire. répondit Samy.
_Et quoi donc? fit Arcademon.
_J’en ai aucune idée. avoua Samy.
Arcademon n’osa pas hésiter. Puis en passant devant son collège, Samy marcha malgré lui sur un baladeur. Alors celui ci fut entouré de données. Les corps de Samy et d’ Arcademon se digitalisèrent puis les données entrèrent dans le baladeur.
En Afrique, Abdel et Weregarurumon jouaient sur l’ordinateur à un jeu vidéo basé sur la simulation spatiale. Soudain tout se brouilla à l’écran afficha un défilement d’un texte écrit en langage binaire. Les corps d’ Abdel et de Weregarurumon se digitalisèrent puis les données entrèrent dans l’ordinateur.
Quand à Valérie et Veemon, ils avaient fini de nettoyer la cuisine et de se débarbouiller. A présent, ils mangeaient tranquillement le gâteau en regardant la télévision. Cependant l’émission se coupa et fut remplacée par un long défilement de texte en langage binaire. Enervée, Valérie tapait sur le poste sans remarque son corps et celui de Veemon se digitalisaient puis les données entrèrent à l’intérieur de la télévision.
Ainsi les Elus et leurs partenaires digimon s’étaient digitalisés et leurs données voyageaient à travers ce qui restait du réseau: les voies de communication qui les amenaient dans un endroit que personne ne connaissait.
Sur le toit d’un immeuble à Paris se tenait deux digimon qui parlaient ensemble:
_Pensez vous que nous avons bien fait? Les Elus ont pourtant fait leur travail. dit le premier digimon.
_Je sais. Cependant il faut éliminer cette menace une fois pour toutes ou leur travail et leurs efforts seront à recommencer un jour ou l’autre. Nos deux mondes doivent vivre en paix sans nulle menace. répondit l’autre digimon.
_Je comprends, maître. répondit le petit digimon.


Chapitre 20 :  Exploration

Les Elus et leurs partenaires digimon suivirent un long chemin à travers les voies de communication du réseau durant un long moment. Au final, ils arrivèrent sur un sol qui ressemblait à une pelouse mais elle apparaissait de manière digitale toute blanche. Alors les corps des humains et des digimon se reformèrent. Chacun chercha à savoir où il était plutôt déboussolé.
_Où sommes nous? J’ai l’impression que ce n’est plus notre monde. dit Virgile.
_Quelle réflexion. Tu as grillé combien de neurones pour la faire? lança Emilie.
_Un génie comme moi comprend ce genre de choses en n’en utilisant qu’une neurone. Vous, vous avez besoin de toutes. fit Virgile.
_Oui, tu as raison. C’est parce que nous avons nos cerveaux avec toutes nos neurones alors que toi, tu n’as eu qu’un seul neurone à ta naissance. Il te faut donc réfléchir avec un neurone. répliqua Emilie narquoise.
_Cassé, Virgile! cria Guillaume.
_Ouais, trop forte, Milie! s’exclama Alexia.
_Bon les amis, on a certainement autre chose à faire que discuter, non? fit Mike.
Au moment où Mike venait de parler le sol devant eux se transformait. Une tornade de données apparut et fit apparaître un labyrinthe digital. Il était immense et l’équipe semblait très surprise.
_Quel est le fou ou la folle qui va décider de s’y précipiter? demanda Abdel.
_10 € sur Joey! fit Guillaume.
_6 sur  Milie !ajouta Yasu.
_4 sur Virgile! continua Dareen.
_Minna! Il faut savoir où nous sommes. Alors je vous propose d’explorer les environs. Apparemment il n’y a que ce labyrinthe. Il est temps d’y aller .s’exclama Emilie.
_J’ai gagné! Mon chéri, tu me dois 10 € et Dareen 4. se réjouit Yasu.
Ainsi la joyeuse équipe pénétra à l’intérieur du labyrinthe. Malheureusement celui ci est tortueux et changeait perpétuellement de sens et de direction. Au bout d’une heure, ils étaient tous séparés. Au Nord se trouvait Emilie, Penguinmon, Mike, Kotemon, Julien et Lucemon. Virgile, Demidevimon, Yasu, Calumon, Josyanne et Wisardmon vers le Sud. Guillaume, Darktyrannomon, Alexia, Seb, Demitaureaumon, Dareen, Dorumon, Samy et Arcademon a l’ Ouest. Joey, Abdel et Weregarurumon du côté Est. Enfin Valérie et Veemon s’approchaient du centre.
_Il faut retrouver les autres. Euh allons à droite. s’exclama Emilie.
_Non! Tu dis toujours à droite donc à gauche. renchérit Julien.
_Justement il faut toujours prendre la même direction. répliqua Emilie.
_Calmez vous un peu tous les deux! Ca ne sert à rien. Déjà les signaux des Data-vice sont brouillés. Il faut réfléchir. Les labyrinthes sont des tests classiques d’intelligence .les interrompit Mike.
_Ah oui? Alors vas y trouves la sortie. dit Emilie.
Alors que tous les groupes se disputaient pour savoir où aller, Valérie et Veemon progressaient en direction du centre du labyrinthe. En l’atteignant, ils découvrirent une place circulaire avec un immense mat au milieu sur lequel était posé une boule au sommet. A la hauteur de Valérie se trouvait un compteur affichant 00: 14: 56.
_Valérie, ça veut dire quoi ces chiffres? demanda Veemon.
_Ce doit être un compte à rebours. Oui, je vois. Soudainement les données du paysage se sont modifiées. En fait, le compte à rebours s’était fini. A chaque fois qu’il se termine, le paysage se transforme. comprit Valérie.
_Ca veut dire que l’exploration de cet endroit serait limité dans le temps? fit Veemon.
_Peut être. Veemon, peux tu grimper en haut? lui demanda Valérie.
Veemon accepta et commença à monter le long du mat. En arrivant en haut, il découvrit un petit bouton rouge. Alors il appuya dessus et le mat descendit pour que la boule soit à la hauteur de Valérie. La jeune fille posa la main dessus et un message apparut: résous l’énigme et tes amis seront libres.
_Super! Il faut remettre les pièces sur cette boule afin de retrouver nos amis. Je déteste ça. s’écria Valérie.
Durant une bonne dizaine de minutes, la jeune fille s’efforçait de déplacer les pièces de la boule afin de reconstituer la bonne combinaison mais cela ne fonctionnait guère. Alors elle eut une idée plus simple: elle se leva et claqua la boule à terre. Toutes les pièces se détachèrent et tombèrent à terre. Ainsi Valérie et Veemon les ramassèrent et les assemblèrent dans le bon ordre. Une fois la dernière pièce mise, le labyrinthe se digitalisa puis ce fut une forêt qui apparut de manière digitale tandis que la boule se désintégra des mains de Valérie et ses amis arrivèrent.
_Cet endroit change continuellement de forme. Ce ne va pas être facile. fit Seb.
_Il change de forme parce qu’il y a un compte à rebours. Si on ne l’arrête pas, le paysage change. expliqua Valérie puis en racontant chaque détail qu’elle avait vécu avec Veemon.
_En attendant, ça ne nous dit pas où nous sommes. fit Emilie observant un bouleau. Mais je vais voir ça.
La jeune fille s’élança vers le bouleau qui mesurait une vingtaine de mètres et commença à y grimper. A quelques mètres du sommet, elle observa les alentours: elle pouvait voir une vaste plaine, un grand désert, une montagne, une plage et autres paysages diversifiés.
_Cet endroit est pire que le digimonde. songea Emilie.
Elle décida de descendre sauf qu’elle prit une mauvaise prise avec ses pieds et bascula en arrière. Elle chuta avant de se rattraper à une branche à moitié de l’arbre.
_Chouette! Milie va faire une jolie mare de sang! s’exclama Joey.
_Joey, tu sais que tu es … commença Yasu.
_Complètement dingue. acheva Samy.
_Les amis, ça vous gênerait de penser à Milie? Elle risque de lâcher si on ne fait rien. s’exclama Julien.
Julien avait bien raison: d’ailleurs les doigts d’ Emilie lâchèrent la branche et la chute reprit de plus belle. Cependant en atteignant le sol, il se passa quelque chose d’inattendu: la jeune fille rebondit avant de basculer en arrière.
_Euh comment tu as fait ça? demanda Alexia surprise.
_Non! On n’a pas eu de sang! s’écria Joey.
_Merci de ton soutien, Joey. Pour vous répondre, je ne sais pas. avoua Emilie en se relevant.
_Nous sommes faits de données dans un univers de données. Donc je pense qu’une chute ne peut pas nous faire de mal. Il n’y a rien de vraiment réel. Les données agissent comme elles le veulent en quelque sorte. expliqua Mike.
_En tout cas après cette forêt, j’ai vu tout plein de paysages. annonça Emilie.
_On devrait se séparer pour tous les voir. Si ils se transformaient, nous serions peut être fichus. fit Samy.
_Je suis d’accord. approuva Abdel.
_Soit! Mike et Seb, vous irez vers le temple, Josyanne et Alexia à la plage, Samy et Virgile dans le désert, Valérie et Dareen du côté de la rivière, Joey et Abdel vers la grotte, Guillaume et Yasu à la ville et enfin Julien et moi aux montagnes. décida Emilie.
Ainsi chaque groupe se rendit à l’endroit attribué. Josyanne, Wisardmon et Alexia avaient atteintes la plage. Devant eux, il y avait une vaste mer de données. Les deux jeunes filles s’étaient installées sur le sable digital qui était aussi confortable que le vrai.
_Ca, c’est une mission! s’exclama Josyanne.
_Je suis bien d’accord. fit Alexia.
Soudain les deux jeunes filles et Wisardmon aperçurent un Megaseadramon sortir de la mer de données. Celui ci se précipita vers eux et lança son attaque javelot tonnerre. Ils esquivèrent puis Alexia tenta d’évoluer mais n’y parvint pas. Wisardmon lança son attaque tir foudroyant mais le digimon avait la peau trop dure.
_Super! On fait quoi? demanda Alexia.
_On court! Et sans poser de questions idiotes! cria Josyanne.
Alors que Josyanne, Alexia et Wisardmon tenaient de fuir la fureur de Megaseadramon, Samy, Arcademon, Virgile et Demidevimon marchaient à travers un vaste désert. Au moins, ils n’avaient pas chaud mais ils ne savaient pas où aller.
_Virgile, où allons nous au juste? fit Samy.
_Ben on ne sait pas. C’est pour ça qu’on explore, non? répondit Virgile.
_D’accord. Milie, tu m’as coincé avec l’imbécile de service. soupira Samy.
Le petit groupe avança encore un peu lorsque des données volèrent de partout. Ensuite un Scorpionmon sauta et apparut devant eux menaçant prêt à les combattre. Virgile et Samy regardèrent instantanément leurs partenaires.
_J’y vais. s’écria Arcademon. Digivolution … Mais ça ne marche pas.
_Digivolution! Non, je suis toujours Demidevimon. se plaignit Demidevimon.
_Virgile, nous avons un petit problème. dit Samy.
_Petit problème, c’est un euphémisme. répliqua Virgile.
_Mais pourquoi on ne peut pas se digivolver? J’ai mangé quatre pizzas et bu trois sodas. fit Demidevimon.
_Ah oui? Alors je sais où est passé ma part. répliqua Virgile.
_C’est pas le moment! Vous aimez la course à pied? Je vous propose d’en battre le record. s’écria Samy.
Immédiatement Virgile avec Demidevimon sur la tête, Samy et Arcademon s’empressèrent de détaler comme des lapins. Cependant Scorpionmon les poursuivait et ses lames passaient toujours tout près d’eux.
Pendant ce temps, Mike, Kotemon, Seb et Demitaureaumon exploraient l’intérieur et l’extérieur du temple. Ils ne trouvaient rien qui pouvait les aider à comprendre où ils pouvaient bien se trouver. Cela devenait un véritable casse-tête. Soudain un Centarumon surgit d’un fourré digital et lança plusieurs rayons solaires dans leur direction. L’un d’eux blessa Demitaureaumon.
_Ouille! Cette fois, je ne peux pas combattre. fit Demitaureaumon que Seb soutenait.
_Kotemon, on va lui apprendre la politesse. dit Mike.
_Bien vu! Digivolution! Dinohumon, je vais aller me battre!
_Non Kotemon! Reviens! cria Mike.
Il était trop tard: Kotemon croyait s’être digivolvé en Dinohumon et se précipitait déjà sur Centuramon. Celui ci lança son attaque rayon solaire et renvoya d’un coup de sabot le digimon sur Mike.
_Quoi? J’ai déjà régressé? s’exclama Kotemon.
_Non, tu n’avais pas pu te digivolver. soupira Mike.
_En attendant, on est fichus. s’écria Seb.
Durant ce temps, Valérie, Veemon, Dareen et Dorumon suivaient le fil de la rivière formée de données. Cela faisait plus d’heure et ils leur semblaient que cette rivière n’avait aucune frontière. Soudain le niveau déborda et les quatre amis eurent des données jusqu’à la taille. Pour les humains et au cou pour les digimon
_J’ai comme l’impression que nous avons un problème. fit Valérie.
A ce moment surgit un Shellmon depuis les données. Il lança son attaque data blaster qui les propulsa à quelques mètres de l’endroit où ils étaient. Veemon et Dorumon essayèrent de se digivolver en vain.
_Si on ne peut pas se digivolver, on a de sérieux ennuis. fit Dorumon.
Du côté d’ Abdel, Weregarurumon et Joey, ils avaient exploré l’intérieur de la grotte sans rien remarquer qui leur paraisse étrange ou inhabituel. Cependant en sortant, ils découvrirent un Bluemeramon face à eux. Weregarurumon s’en chargea mais Bluemeramon utilisa ses poings enflammés.
_Je vais t’aider. Card Scan! Poing de Glace! cria Abdel.
Dès qu’ Abdel eut scanné la carte, Weregarurumon ressentit de la glace à l’intérieur de ses poings. Il frappa avec Bluemeramon empêchant d’être brûlé de cette manière. Ensuite il utilisa son attaque griffe de loup qui le détruisit tandis que ses données furent scannées par le Data-vice d’ Abdel.
_Pas juste! C’est Weregarurumon qui s’est amusé. ronchonna Joey.
Au même moment, tous les trois firent apparaître Emilie, Julien Penguinmon et Lucemon qui semblaient participer à une course à pied. Derrière eux se trouvait un Rhinomon. Joey vit là l’occasion de se battre aussi. Elle se décida à évoluer mais n’y parvint pas.
_Mince! Pourquoi je ne peux pas évoluer? fit Joey.
_C’est comme Penguinmon et Lucemon! Ils n’arrivent pas à se digivolver. dit Julien.
_Abdel! Aides nous! cria Emilie.
Weregarurumon alla se placer devant Rhinomon et s’apprêta à l’attaquer mais celui fonça vers son adversaire et le piqua de ses cornes avant de le faire tomber. Il régressa alors en Gabumon.
_Génial, il ne manquait plus que ça. soupira Julien.
Pendant ce temps, Guillaume, Yasu, Blackagumon et Calumon exploraient la ville. Elle était composée d’une centaine de maisons et de boutiques et d’un parc mais tout était complètement vide d’habitant.
_j’ai l’impression que dans cet univers, nous sommes seuls. dit Yasu.
_Tant mieux, nous n’aurons pas à combattre. fit Guillaume.
_Euh Guillaume, tu t’es réjoui trop vite. s’écria Calumon.
En un instant, les deux humains et Blackagumon se retournèrent et aperçurent un Kokatorimon. Celui ci lança un rayon vert qu’ils esquivèrent. L’attaque pétrifia alors un arbre.
_Les poulets que je mange d’habitude sont plus gentils. fit Calumon.
_T’inquiètes. Guillaume et moi, on s’en occupe. assura Blackagumon. Digivolution! Hey!
_Vous deviez vous en occuper, non? Ca va être réussi. soupira Yasu.
_Si la digivolution est bloquée, il doit y avoir une raison. fit Guillaume pensif.
_Je sais! Il doit y avoir un compte à rebours! s’écria Calumon.
_Il faut trouver la boule dont parlait Valérie. C’est elle qui permet les changements. appela Blackagumon.
_La prairie. Elle est au centre de cet univers. Je suis certaine qu’elle est là bas. fit Yasu.
Aussitôt les quatre compagnons coururent vers la prairie où leur équipe s’était séparée poursuivis par Kokatorimon. Blackagumon tentait de le repousser mais il n’était pas assez fort.
_Pour le trouver, j’ai une idée. Card Scan! Le Senseur! cria Yasu.
Alors Calumon fut équipé d’un casque avec une ampoule rouge sur sa tête. Le petit digimon marcha à travers la prairie et s’arrêta en plein milieu. Guillaume scanna une carte Perceuse et Blackagumon creusa jusqu’à découvrir la fameuse boule.
_On fait quoi? Kokatorimon ne nous laissera pas le temps de résoudre l’énigme. fit Guillaume.
_Qui te parles de la résoudre en se creusant la tête? rétorqua Yasu avec un sourire.
Yasu glissa ses ongles entre les pièces de la boules et les déjointa. Toutes les pièces tombèrent. Ainsi elle les réassembla en respectant la bonne combinaison. Lorsqu’elle eut fini, les digimon se sentirent tous capables de se digivolver.
_Digivolution! Darktyrannomon!
Darktyrannomon saisit Kokatorimon par le cou et lança d’immenses flammes qui le détruisirent tandis que ses données furent scannées par le Data-vice de Guillaume. Ensuite ils virent Alexia, Josyanne et Wisardmon arrivaient avec Megaseadramon derrière eux. Darktyrannomon lança à nouveau d’immenses flammes qui détruisit le digimon.
_Digivolution! Unimon!
_Digivolution! Angemon!
Unimon et Angemon s’envolèrent et cernèrent Rhinomon. Ils lancèrent respectivement leurs attaques corne céleste et main du destin qui détruisit le digimon tandis que les Data-vice d’ Emilie et Julien scannèrent ses données.
_Digivolution! Ex-Veemon!
_Digivolution! Dorugremon!
Dorugremon et Ex-Veemon s’envolèrent. Dorugremon saisit Shellmon par ses griffes puis Ex-Veemon déclencha son attaque V-laser qui détruisit Shellmon. Ensuite ses données furent scannées par les Data-vice de Valérie et Dareen. A ce moment arrivèrent Mike et Seb qui portaient leurs partenaires poursuivit par Centuramon. Ex-Veemon lança son attaque V-laser et détruisit Centuramon et ses données furent scannées par le Data-vice de Valérie.
_Digivolution! Megidramon!
_Digivolution! Arcademon Champion!
Aussitôt Arcademon infligea son attaque poing matrix à Scorpionmon qui tomba projeté vers l’arrière. Ensuite Megidramon lança son attaque les flammes de l’enfer qui consumèrent le digimon tandis que ses données furent scannées par les Data-vice de Virgile et de Samy.
Une fois les digimon battus, l’équipe se retrouva sur la plaine où chacun raconta leurs différentes aventures. Cependant un vortex digital s’ouvrit. Chacun pouvait voir dedans une grande ville digitale en effervescence qui était remplie de digimon.


Chapitre 21 :  Toujours plus

Les Elus et leurs partenaires digimon se regardèrent. Sans même se parler chacun était convaincu qu’ils devaient pénétrer à l’intérieur de ce vortex. Ainsi l’équipe pénétra au cœur du vortex qui les amena devant les escaliers d’un grand bâtiment allongé portant l’inscription: mairie de Digi-megapolis. Derrière eux se trouvait une place où jouait des digimon de niveau Bébé et Entraînement Tout autour se dressait des maisons et des boutiques. Des escaliers descendit un Tapirmon portant une écharpe rouge marquée digi-maire. Celui ci s’avança jusqu’aux Elus qui ne savaient pas quoi faire.
_Bonjour au nom de mes concitoyens, c’est un honneur d’accueillir les Elus. dit Tapirmon.
_Euh vous nous connaissez? Mais on n’est pas encore connu dans notre monde. fit Samy.
_Dans le Data World, nous savons tout en ce qui concerne les deux mondes et le réseau. répondit Tapirmon.
_Data World? Le monde des données, c’est donc ce qu’est cet endroit:  il stocke des données. comprit Mike.
_Faux, jeune homme. Le Data World est un univers conçu pour surveiller les deux mondes et le réseau. D’ici nous avons suivi la guerre sur le réseau et dans le monde réel. expliqua Tapirmon.
_Minute, vous avez suivi nos combats sans intervenir? Vous auriez pu stopper les hackeurs avant l’éboulement du réseau. Pourtant vous n’avez rien fait. s’écria Seb.
_Ce n’est pas si simple. Nous n’avons malheureusement qu’un rôle de surveillance. Nous ne pouvons pas intervenir dans les deux mondes ni sur le réseau. Pour vous dire la vérité, nous sommes coincés ici. Nous vivons comme au digimonde mais ce n’est pas le digimonde. Notre vie se résume à vivre dans une ville unique où personne ne meurt mais il y a toujours de nouvelles naissances. Si seulement nous pouvions regagner le digimonde … soupira Tapirmon.
_En fait, il faudrait fusionner le Data World et le digimonde. comprit Emilie.
_Mais comment fonctionne cet univers? Pourquoi tout bouge tout le temps? Et surtout pourquoi nos digimon ne peuvent se digivolver qu’à certains moments? demanda Julien.
_Le Data World est formé de données comme le digimonde. Cependant le digimonde était un monde géologique comme l’est encore le votre. Il s’est formé en même temps que le réseau qui devait séparer les deux mondes. Ainsi comme tout ici est formé uniquement de simples données informatiques, elles apparaissent de manière digitale et comme toutes données, elles se transforment sans cesse selon les programmes qu’elles disposent. détailla Tapirmon.
_Je ne vois toujours pas le rapport avec la digivolution. fit Virgile.
_Au digimonde et au monde réel, c’est normal de se digivolver et de grandir. Mais ici rien qui ne soit vivant n’évolue. Nous sommes donc coincés sous nos formes. répondit un Punimon qui s’était approché.
_Hey! Tu es drôlement éveillé pour ton niveau. fit remarquer Alexia.
_Je sais. Cela fait cinq ans que je suis né. dit Punimon tristement.
_C’est trop cool, non? On ne peut pas grandir ici. On devrait rester là tout le temps. Pas de travail, pas d’études, pas de parents, pas de mort, on joue toujours. s’écria Virgile.
_J’avoue que ça paraît super. s’exclama Julien.
_Non, vous avez tort. La vie est sensé être un cycle. On naît, on grandit et on meurt. Toute vie a une fin, même les étoiles dans le ciel meurent. Tout vit et meurt. fit un Metalkoromon.
_Ils n’ont pas tort. Vivre pour l’éternité, ça vous irait? Au début, on s’amuserait puis après ce serait l’ennui. On ne pourrait plus  trouver quoi faire. dit Mike.
_Je viens d’avoir une idée. Si on trouve la boule, on la résous et ainsi les digimon pourront se digivolver. proposa Emilie.
_Milie, tu es une génie. s’écria Yasu.
_Hey! Le génie c’est moi. protesta Virgile.
_Ah bon? Où ça un génie? Je ne vois pas. fit Alexia en regardant autour d’elle puis posa les yeux sur Virgile. Je vois juste un gnome avec des lunettes de soleil.
_C’est pas un gnome, c’est un morveux. précisa Emilie.
_Vous me payerez ça. Je me vengerais. cria Virgile.
_Désolé, Virgile. Mais on n’a pas pris d’argent. lança Guillaume.
Ensuite se dispersa à travers la ville entière. Emilie et Penguinmon exploraient la mairie, Josyanne et Wisardmon les commerces de la partie Nord, Alexia ceux du Sud, Samy et Arcademon ceux de l’ Ouest tandis que Guillaume et Blackagumon ceux de l’ Est. Seb et Demitaureaumon fouillaient les maisons du Nord tandis que Virgile et Demidevimon ceux du Sud. Dareen et Dorumon inspectaient les écoles tandis que Yasu et Calumon s’occupaient des terrains de jeux. Julien et Lucemon exploraient l’église et Joey la gare. Valérie et Veemon fouillaient les bus tandis que Mike et Kotemon s’occupaient des salles de sport. Enfin Abdel et Weregarurumon s’occupaient du parc. Ils consacrèrent plus de trois jours à une fouille minutieuse mais sans rien trouver. Ils se retrouvèrent au parc tous épuisés et déçus de leur échec.
_Nous avons tout fouillé. Pourtant cette boule n’est nulle part. Nous n’avons pourtant que cette ville, elle est étendue mais ça pourrait être pire. fit Emilie maussade.
_Il faut réfléchir. Elle doit être là où on ne s’attend pas. suggéra Mike.
_Au centre, elle est au centre de cet univers. se rappela Yasu soudainement.
_Au centre? Ca veut dire au centre de la ville. déduisit Virgile.
_Donc elle doit souvent d’endroit puisque la ville ne cesse de s’étendre. ajouta Alexia.
_Peut être pas. Peut être que le centre représente le point central de la ville dans un autre sens que mathématique. suggéra Julien.
_Comment ça? Le centre est toujours au milieu, non? s’exclama Abdel.
_C’est vrai. Cependant au niveau d’une ville, le centre est l’endroit qu’on repère facilement grâce à un repère que l’on voit de loin. Par exemple, un bâtiment ayant une tour qui dépasse les toits. répondit Julien.
_Julien, j’ai comme l’impression que tu as une idée derrière la tête. comprit Emilie.
_Tu as compris, Milie. C’est simple: l’église. fit Julien.
_Tu as remarqué quelque chose quand tu y es allé? demanda Seb.
_Non, je n’ai rien vu. répondit Julien.
_Mais alors on tourne en rond! On va tous devenirs fous! s’écria Josyanne.
_Cependant maintenant je vois mieux l’église de là où nous sommes. continua Julien.
_Tu es devenu dingue? Tu ne peux rien voir. s ’écria Emilie.
_Eh bien, tourne toi. dit simplement Julien.
Emilie observa son ami se demandant si celui ci devenait fou puis se tourna. Alors elle aperçut le clocher de l’église. En effet, on voyait l’église du moins son toit et l’horloge. Elle leva les yeux et sous la girouette, elle remarqua quelque chose ressemblant très fort à une boule.
_Julien, tu es un génie! s’écria Emilie. A l’église!
Ainsi l’équipe accourut jusque l’église. Lucemon vola jusqu’au clocher et décrocha sous la girouette une boule, la fameuse boule qu’ils cherchaient.
_Comment on la résous? Ca semble compliqué. fit Guillaume faisant la moue.
_Passes moi la, Julien, je connais une excellente méthode. dit Valérie.
Dès que la jeune fille l’eut en main, elle la claqua violemment au sol. Les morceaux tombèrent tous puis elle s’agenouilla pour reformer la bonne combinaison.
_C’est ça ta méthode? demanda Virgile désabusé.
_Elle est super je trouve. Moi, j’avais seulement fait sauter les pièces avec mes ongles. dit Yasu.
_En tout cas, Valérie, tu es la meilleure. s’écria Alexia.
_Normal c’est une fille. Les filles sont les meilleures. s’exclama Emilie joyeuse.
_Ouais. Enfin c’est de la triche. lança Samy.
_Peut être mais on gagne du temps. Imagine qu’un digimon arrive, tu seras bien contents que nos digimon se digivolvent pour aller le combattre, non? rétorqua Josyanne.
_Avec mon génie, cela aurait été résolu sans tricher. fit Virgile drapé de sa dignité.
_C’est un peu facile à dire maintenant, non? répliqua Yasu.
_Les gars, cherchez pas à avoir raison: elles sont minoritaires mais là elles ont des arguments imparables. fit Guillaume.
Au bout de plusieurs minutes, Valérie posa la dernière pièce achevant la combinaison de la boule. Alors des milliers de données affluèrent dans toute la ville et tous les digimon se digivolvèrent de plus d’un à trois niveaux que le leur.
_Super! Grâce à nous, les digimon ont récupéré la faculté de se digivolver. s’exclama Emilie satisfaite.
_C’est vrai. Cependant cela ne nous dit pas comment sortir du Data World. fit remarquer Joey.
Alors que les digimon s’extasaient de leurs digivolutions, Les Elus et leurs partenaires commençaient à réfléchir au moyen de quitter le Data World. Cependant un Machinedramon apparut juste devant eux.
_Je viens vous remercier. Grâce à vous, je récupère les rênes de mon pouvoir. dit Machinedramon.
_Ton pouvoir? Mais qui es tu et que veux tu? demanda Mike.
_J’étais le chef ici au niveau Champion. Un jour, une rébellion a éclaté et j’ai été tué. Cependant lorsque j’ai ressuscité il y a maintenant deux cent cinquante ans, je n’ai pas quitté le niveau Bébé. Mais en redonnant le pouvoir de la digivolution, j’ai retrouvé tous mes pouvoirs et je suis revenu encore plus fort. expliqua Machinedramon.
_Les amis, j’ai comme l’impression que nous avons fait une grosse boulette. dit Guillaume.
_Nous avons trois Mega Digimon. Nous pouvons le battre. assura Seb.
_De plus, Joey et Alexia ont des formes digimon aussi forte qu’un Mega. continua Julien.
_Oui! Tous prêts à combattre! Digivolution maintenant! ordonna Emilie.
_Digivolution! Unimon! Digivolution! Hippogryphomon!
_Digivolution! Megidramon!
_Evolution! Lightmon!
_Digivolution! Angemon! Digivolution! Magnaangemon! Digivolution! Seraphimon!
_Digivolution! Darktyrannomon!
_Digivolution! Dorugremon!
_Digivolution! Ex-Veemon!
_Digivolution! Arcademon Champion! Digivolution! Arcademon Ultime! Digivolution! Arcademon Mega!
_Evolution! Löwemon!
_Digivolution! Taureaumon! Digivolution! Minotaureaumon!
_Digivolution! Dinohumon!
A part Calumon, tous les digimon se lancèrent à l’attaque de Machinedramon. Hippogryphomon, Megidramon, Seraphimon, Dorugremon et Ex-Veemon commencèrent l’offensive en premier par la voie des airs. Hippogryphomon tenta de l’immobiliser avec sa vague aérienne mais Machinedramon laissa le vent s’engouffrer dans ses canons. Ensuite il dirigea ses canons sur Megidramon et Dorugremon qui étaient plutôt lents et tira dessus. Les deux digimon furent blessés et régressèrent en Demidevimon et Dorumon. Alors ce fut le tour de Seraphimon mais celui ci n’eut pas le temps d’attaquer qu’il retomba à terre.
_Shimada! Il a eu un de nos Mega digimon! s’écria Emilie.
_Qu’importe votre nombre et votre force, je vous élimerais jusqu’au dernier. lança Machinedramon.
_C’est marrant demo nous avons la même devise. Qu’importe notre ennemi, son nombre et sa force, nous vaincrons. assura Emilie.
_Bien dit! Nous avons vaincu des digimon plus coriaces. ajouta Samy. A lui seul, Arcademon a vaincu un Vikemon.
_Nous avons tous vécu pire que cette situation, nous pouvons y arriver. continua Valérie.
_J’admire votre optimisme. Excellent état d’esprit. fit Machinedramon moqueur.
Sur ce, Il pointa ses missiles sur Löwemon, Lightmon et Dinohumon qui avaient une piètre résistance aux attaques de ce genre. Ceux ci reprirent leurs formes originelles immédiatement après l’attaque.
_Merde! Je suis vraiment nulle. fit Joey tapant son poing sur le sol.
Ensuite Darktyrannomon attrapa Machinedramon suivi par Minotaureaumon. Ceux ci tentèrent de le retenir tandis que Seraphimon se préparait à attaquer. Cependant au moment de l’attaque, Machinedramon réussit à se pousser in extremis et projeta Minotaureaumon vers Seraphimon. Minotaureaumon subit l’attaque tandis que Seraphimon se reçut le digimon blessé. Au final, tous deux reprirent leurs formes Disciple. Arcademon s’élança à son tour et infligea son attaque poing matrix. L’attaque sembla fonctionner et le digimon vacilla. Cependant il se reprit et pris Arcademon de surprise en tirant une double salve. Celui ci régressa à son tour.
_Hyppogryphomon, Darktyrannomon, Ex-Veemon, Wisardmon et Weregarurumon. J’ai peur qu’on ne réussisse pas. dit Abdel.
_Nous devons y croire. Je suis certaine que nous pouvons le faire assura Emilie. Go!
_Il nous faut un plan et un bon. fit Alexia.
_Je suis d’accord. On fonce, on attaque et on tire les conclusions? suggéra Joey.
_Joey, arrêtes un peu de raisonner à la Masaru. lança Samy.
A ce moment, Machinedramon utilisa son attaque feu dragon. D’immenses flammes recouvrit tout le terrain. Piégé, les digimon furent contraints de régresser. Ainsi Hippogryphomon et Weregarurumon redevinrent Penguinmon et Gabumon tandis que Wisardmon revint avec eux. Cependant ils ne voyaient toujours pas Darktyrannomon et les flammes ne cessaient d’augmenter.
_Darktyrannomon .. non je ne veux pas qu’il meure. murmura Guillaume.
_Un vrai combat digimon, c’est pas comme dans un jeu. Dans la réalité, tu ne pourras jamais sauter aussi haut, courir si vite ou améliorer tes facultés dit Fanny.
_Bien sur que si. Il me suffit de scanner des cartes .assura Guillaume d’un ton fier.
_Encore faut il que tu en ait sur toi. Imagine que tu les oublie un jour. ajouta Fanny.
_Oh tu m’énerves! Vas voir au jardin si j’y suis !s’écria Guillaume.
_Et puis, tu t’amuses alors que le danger est sûrement ailleurs .poursuivit Fanny.
_Mais non! Tout est fini! Rien ne peut arriver! déclara Guillaume.
_Comment es tu si sur? Dans chaque saison, les héros croient toujours en avoir fini mais ce n’est jamais le cas. D’ailleurs à chaque fin, les digimon disparaissent de la vie des héros et tout est vraiment normal. rappela Fanny. Au revoir!
Guillaume baissa la tête en songeant aux paroles de sa petite sœur. Même possédant des cartes sur lui, il ne pouvait pas aider son digimon. Il savait pourtant que ce n’était pas un jeu vidéo mais il ne cessait d’y penser.
_Et puis, tu t’amuses alors que le danger est sûrement ailleurs. poursuivit Fanny.
_Mais non! Tout est fini! Rien ne peut arriver! déclara Guillaume.
_Comment es tu si sur? Dans chaque saison, les héros croient toujours en avoir fini mais ce n’est jamais le cas. D’ailleurs à chaque fin, les digimon disparaissent de la vie des héros et tout est vraiment normal. rappela Fanny.
Fanny avait eu raison. Il s’était passé quelque chose et le danger se trouvait au Data World. Cependant son esprit était troublé par la possibilité de perdre Blackagumon.
_ D’ailleurs à chaque fin, les digimon disparaissent de la vie des héros et tout est vraiment normal. rappela Fanny.
_Je ne veux pas que Blackagumon s’en aille. murmura Guillaume.
Soudain les flammes commencèrent à s’apaiser et on pouvait apercevoir un Machinedramon qui semblait diminué tandis qu’un Metaltyrannomon lui faisait face menaçant.
_Comment? Qui est ce digimon? demanda Virgile surpris.
Metaltyrannomon poussa Machinedramon à terre et lança son attaque laser nucléaire. Le digimon se détruisit tandis que l’équipe laissa éclater sa joie sans se soucier de l’identité de Metaltyrannomon. Seul Guillaume était triste cherchant Blackagumon. Alors Metaltyrannomon s’approcha et s’arrêta devant Guillaume.
_Merci, tu as vraiment été génial. dit Metaltyrannomon.
_Moi? Mais je n’ai rien fait. fit Guillaume.
A ce moment, Metaltyrannomon commença à régresser et devint un Koromon tombant dans les bras de Guillaume.
_Et là, tu me reconnais? demanda Koromon.
_Koromon! Mais comment as tu pu faire cela? s’écria Guillaume ravi.
_Eh bien les flammes de Machinedramon nous encerclaient. J’ai voulu résister en ajoutant mes flammes espérant qu’il ne résiste pas à la température. Malheureusement j’ai cédé le premier. Cependant au moment où je sentais que tout était fini, j’ai ressenti un puissant pouvoir au fond de moi et je me suis digivolvé en Metaltyrannomon. Ce pouvoir, je sais qu’il venait de toi, Guillaume. Alors j’ai résisté à la chaleur et Machinedramon non. raconta Koromon.
_Tu es le meilleur, Koromon. s’écria Koromon.
Soudain un vortex s’ouvrit. A l’intérieur, on pouvait voir une grande forêt. Alors un Wisemon portant l’écharpe de digi-maire apparut devant eux.
_Puisque le maître de ce niveau est battu, le vortex est ouvert. A vous d’explorer le troisième niveau. dit Wisemon.
_Niveau? Maitre? Tu peux expliquer? demanda Emilie.
_Le Data World est constitué de six niveaux. Chacun possède un maître Lorsqu’on bat un maître, un vortex menant au niveau supérieur s’ouvre. répondit Wisemon.
_Cela signifie que si on atteint le sixième niveau, nous pourrons certainement sortir du Data World. comprit Mike.
_Eh bien, il est temps d’y aller! s’écria Emilie.


Chapitre 22 :  Un piège dans la forêt

Dès les explications de Wisemon, les Elus et leurs partenaires digimon traversèrent le vortex qui les amena à une forêt digitale. Elle semblait immense et les arbres étaient si grands qu’ils avaient la sensation d’être des lilliputiens. Ils avançaient avec prudence dans ce troisième niveau du Data World ne sachant pas ce qu’ils pouvaient trouver. Au mieux, ils pouvaient espérer rencontrer un ami voir un allié mais au pire un ennemi. D’ailleurs il n’avait que cette optique là en tête.
_Ce niveau semble être une forêt interminable. Comment faire? demanda Dareen.
_Je n’en ai aucune idée. avoua Julien.
_Il faut trouver la boule. Pour sortir de ce niveau et atteindre le quatrième, il faut battre le maître de ce niveau. Donc pour le battre, il faut débloquer la digivolution. fit Mike.
_Il faut trouver où elle. Dans cette forêt, trouver le centre semble impossible. dit Alexia.
_N’oubliez pas qu’au second niveau, la boule était au centre de ville et non au centre du niveau. rappela Yasu.
_Il faudrait aussi manger. Avec le combat contre Machinedramon, je suis à plat. ajouta Penguinmon.
_Je suis d’accord. Mon estomac est descendu dans mes pieds. continua Lucemon.
_Ouais! Moi, je crois que je vais tomber raide morte de faim. poursuivit Joey.
_Ce ne serait pas vraiment une grande perte. murmura Guillaume.
_Guillaume, je t’ai entendu! cria Joey.
_Bon nous n’avons qu’à trouver à manger, découvrir la boule et battre le maître de ce niveau. résuma Valérie. Trois fois rien quoi.
Soudain personne ne put ajouter autre chose car la terre ou plutôt les données se mirent à trembler. Cela provoqua un effondrement de plusieurs arbres. Tous coururent tandis que les arbres se couchaient sur le sol. Cependant Mike, Kotemon, Valérie et Veemon s’étaient trouvé pris au piège coincés par les troncs d’arbre.
_Parfait! On a trouvé le moyen de perdre les autres. soupira Mike.
_Je crois que nous n’avons pas tout perdu. fit remarquer Valérie.
La voix de la jeune fille semblait émue pleine de surprise. Ses yeux s’étaient posés à l’intérieur d’un tronc. Mike suivit le regard de son amie et comprit ce qui l’étonnait. La boule se trouvait au cœur de ce tronc.
_Finalement c’est un heureux événement. s’exclama Mike.
_Il y a juste un problème. Pour atteindre le tronc où elle, il va falloir déblayer les autres. fit remarquer Kotemon.
_Comme dit Yoshino, c’est le pire! s’écria Valérie.
Ainsi les quatre amis durent s’atteler à ce travail de terrassier. Kotemon, à l’aide de son sabre qu’il utilisait comme un levier, faisait pivoter les troncs tandis que Veemon, Mike et Valérie les déplaçaient en les faisant rouler. Cela leur pris plus de trois heures pour tout dégager. Alors Kotemon se glissa dans le tronc et ressortit tenant la boule en main.
_Je me demande, Mike, doit-on vraiment la résoudre maintenant? La dernière fois, cela nous a amené Machinedramon. rappela Valérie.
_Je sais. Cependant nous devons affronter tous les maîtres. rappela Mike.
_Je suppose que tu as raison. Et puis, tu es le sage du forum: tu connais donc la vérité. fit Valérie avec un sourire.
Ainsi la jeune fille jeta la boule à terre et toutes les pièces se détachèrent. Elle s’agenouilla puis les positionna sur la boule formant la combinaison correcte.
_J’ai réussi. On fait quoi maintenant? demanda Valérie.
_Il faut retrouver mes amis. Malheureusement ils doivent être déjà loin. fit Mike.
_Il suffit d’utiliser vos Data-vice. Ils les repéreront rapidement. dit Kotemon.
_Je vais voir ça. Mais je n’ai aucun signal. remarqua Valérie.
_C’est pareil pour moi. ajouta Mike.
_Ils doivent être trop loin pour que le Data-vice les capte. suggéra Veemon.
_Pourtant au monde réel, nous avons capté des signaux à Paris depuis la Californie. Ils ont donc une très longue portée. Cette forêt n’est quand même pas plus grande. se souvint Mike.
_Et au digimonde, un Data-vice a une portée deux fois plus longues qu’au monde réel. continua Kotemon.
_Mais le Data World est peut être différent. fit Veemon.
_Ou alors ils ont tout simplement éteint leurs Data-vice. suggéra Valérie.
_Bon! On va continuer avancer et on verra où on va. décida Mike.
Ainsi le petit groupe se mit en route traversant les chemins de l’immense forêt. Ils avancèrent pendant plus d’une semaine se nourrissant de baies et de fruits. Le neuvième jour, ils entendirent du bruit. Ils accoururent jusqu’à une clairière où se trouvait un village. Ils s’allongèrent dans des grandes herbes afin d’observer les habitants de ce village.
Sur la place se trouvait Alexia et Virgile occupés à la balayer et à la nettoyer. Dans une maison, Emilie faisait la cuisine et Josyanne la lessive. Sur le toit d’une autre maison, Seb et Julien effectuaient des réparations. Dareen puisait de l’eau au puits remplissant des tonneaux tandis que Guillaume balayait l’intérieur des maisons. Yasu s’occupait de Nyakomon et de Yokomon. Joey et Abdel faisaient du pain et des pâtisserie Enfin Samy se tenait à l’extérieur du village coupant de l’herbe. A travers le village, il y avait de nombreux Mushroomon qui semblaient heureux.
_Ah ça c’est la vie. dit un Mushroomon.
_Oui! Rien ne vaut d’avoir des esclaves. ajouta un autre Mushroomon.
Dans leur cachette, Mike, Valérie, Veemon et Kotemon évitaient de faire le moindre bruit susceptible de les faire repérer. Ils n’avaient guère envie de retrouver leurs amis dans cette situation.
_Que fait-on? On ne peut pas les abandonner. dit Valérie.
_C’est un fait. Les Mushroomon sont au niveau Disciple. Ex-Veemon et Dinohumon les battrons vite. répondit Mike.
_Alors il est temps d’y aller. s’exclama Veemon.
_Non! Il y a un piège. Les Mushroomon semblent n’avoir rien pour retenir nos amis. Cependant ils n’ont aucun pouvoir pour cela. Il doit y avoir autre chose. l’arrêta Mike.
_Donc ça sent le traquenard. On fait quoi? demanda Kotemon.
_On s’y précipite. lança Valérie. Prêt, Veemon?
_Oui, quand tu veux! assura Veemon. Digivolution! Ex-Veemon.
_Je devine que pour un plan effet de surprise c’est râpé. comprit Mike. Kotemon?
_J’y vais. On ne va pas les laisser s’amuser seuls. répondit Kotemon. Digivolution! Dinohumon!
Ex-Veemon s’envola dans le ciel et descendit en piqué sur le village lançant son attaque V-laser. D’un coup, il eut trois Mushroomon. Dinohumon le suivit et coupa en deux cinq Mushroomon. Durant le temps que se fit l’affrontement, les Elus déjà dans le village ne bougèrent pas d’un pouce continuant leur tâche. Au bout d’une demi-heure, Dinohumon et Ex-Veemon vinrent à bout de tous les Mushroomon. Mike et Valérie s’approchèrent de leur place et constatèrent que leurs amis ne cessaient toujours pas leurs activités.
_Mike, on fait quoi? Là, j’ai plus d’idées. s’écria Valérie.
_Moi non plus. Comment nos amis ont pu être .. envoûté.? fit Mike désappointé.
Soudain une sortes de lianes vertes très gluantes firent leur apparition et s’emparèrent des deux Elus, Dinohumon et Ex-Veemon. Ils se retournèrent pour tenter de comprendre et découvrir un Parasimon.
_Vous avez détruit mes serviteurs. Je vous tuerais. Et ensuite je tuerais vos amis annonça Parasimon.
_Parasimon! Dans le film 6, il envoûte l’esprit de Valérie C’est ça! C’est lui qui contrôle nos amis. comprit Mike.
_Tu as enfin compris. Malheureusement c’est un peu tard. lança Parasimon.
Parasimon continuait à resserrer son étreinte et les quatre amis commençaient à éprouver des difficultés pour respirer. Cette fois, c’était fini. Il n’y avait aucun espoir de s’en sortir. Au moment où ils croyaient mourir, les lianes se cassèrent net.
_Désolé pour toi mais je ne te laisserais pas t’en prendre à mes amis aussi facilement!cria une voix derrière eux.
Surpris de cette intervention, les cinq protagonistes se retournèrent et découvrirent Samy aux côtés d’ Arcademon qui s’était digivolvé au niveau Mega.
_Samy! crièrent Mike et Valérie.
_Toi? Mais tu étais contrôlé, non? Je t’ai vu travailler à l’entrée du village. s’exclama Parasimon.
_J’ai simulé travailler. Après le tremblement de terre, j’ai perdu les autres et je suis arrivé ici. J’ai vu mes amis traités en esclaves. Alors je les ait imité afin de découvrir l’identité de celui qui avait fait cela. expliqua Samy.
_Ensuite lorsque tu es intervenu, je me suis digivolvé et Samy a scanné une carte griffes et j’ai pu couper tes lianes. ajouta Arcademon.
_Maintenant c’est l’heure d’en finir. fit Samy. Card Scan! La Corde Infernale!
Une immense corde apparut dans la main d’ Arcademon. Celui ci la prit et la lança sur Parasimon serrant très fort. Ensuite il infligea avec violence et force son attaque poing matrix qui détruisit Parasimon. Ses données furent scannées par le Data-vice de Samy tandis que les Elus, qui étaient possédés, tombèrent au sol évanouis.
_Super! Samy, tu es un héros! s’exclama Valérie.
_Ce n’était rien .assura Samy tout rouge.
_Et où sont le reste des digimon? demanda Mike.
_Les Mushroomon les ont enfermé dans un coffre dans la réserve du village. répondit Arcademon.
Ainsi les six amis allèrent libérer les digimon tandis que les Elus revenaient peu à peu à eux. Mike se chargea de résumer la situation lorsqu’un vortex s’ouvrit devant eux. Dedans on pouvait voir une chaîne de montagne  très haute.
_Vous avez récupéré? Donc on y va! s’écria Emilie.


Chapitre 23 :  Les dangers de la montagne

Les Elus et leurs partenaires digimon passèrent le vortex et tombèrent sur une petite plate-forme rocailleuse à deux mille cinq cent mètres du sol. Ils regardèrent l’environnement autour d’eux. Ils étaient au beau milieu d’une immense chaîne montagneuse dont chaque sommet faisait plus de six mille mètres. De plus, la plate-forme où ils n’étaient n’était vraiment pas grande et encore moins solide. Weregarurumon avec Abdel sur le dos, Blackagumon, Arcademon, Dorumon et Veemon se cramponnaient aux roches tandis que Lucemon et Demidevimon volaient au-dessus d’eux.
_Minna, un seul faux pas et c’est une chute très vertigineuse. fit Emilie.
_On fait quoi? On reste là? demanda Alexia inquiète.
_Nous devons trouver la boule. Cependant je ne vois pas comment se déplacer. ajouta Mike soucieux.
_Il y a deux solutions: ou on monte ou on descend. répondit Abdel.
_Je serais plus rassurée si on montait. Si un de nous tombe, il pourra se recevoir sur la plate-forme. dit Yasu.
_Si on tombe du sommet, ça ne ferait rien à part une belle crêpe. répliqua Kotemon.
_Hum! J’adore les crêpes! s’exclama Penguinmon.
_Déjà il faut découvrir où est la boule. suggéra Valérie.
_Pas besoin de chercher, elle est là. affirma Julien.
_Hein? Tu l’as vu? s’écria Seb.
_Non, je l’ai pas vu. Cependant je compare la hauteur des sommets et celui où nous sommes et le plus élevé. Egalement en vérifiant sur ma boussole, il semble être au centre. expliqua Julien.
_Il ne reste plus qu’à la trouver. comprit Josyanne.
_Allez en avant pour l’escalade! s’exclama Guillaume en poussant un soupir.
_Non! C’est trop dangereux! protesta Alexia.
_Et tu vois une meilleure solution? On attend là jusqu’on meurt? lança Joey.
_Peut être. Mais il y a peut être une meilleure solution. fit Samy.
_Milie, tu en penses quoi? demanda Seb.
_Je pense qu’il n’existe pas d’autre alternative malheureusement à notre situation. Nous sommes donc obligés de nous mettre à l’escalade. trancha Emilie.
Ainsi l’équipe commença à escalader la paroi devant eux. Guillaume, qui pratiquait l’escalade, ouvrait la voie cherchant les bonnes prises faciles indiquant ainsi par où passer. Seul Julien, Lucemon et Demidevimon étaient tranquilles. Lucemon portait Julien aux côtés de Demidevimon. Ils suivaient la progression de leurs amis depuis les airs. Alors qu’ils n’étaient qu’à trois mètres du sommet, Guillaume posa sa main sur une pierre. Alors celle ci s’enfonça et un passage s’ouvrit devant lui: c’était une vaste niche où on pourrait organiser une fête pour tout le forum de Digiduo. Au milieu se trouvait la boule posée sur un socle.
Après une bonne vingtaine de minutes, tous étaient en sécurité dans la niche. En tant que grande spécialiste, ce fut Valérie qui fut choisie pour résoudre l’énigme de la boule ce qu’elle réussit en trois minutes.
_Super! A présent, on bat le maître du quatrième niveau et c’est bon! s’exclama Guillaume.
_Je doute que ce soit si simple que tu le dis. fit Alexia.
_Déjà il faut le trouver. Je ne pense pas que ce sera si simple. ajouta Valérie.
_Pas besoin, Valérie, de le chercher. C’est lui qui vient à nous. dit Samy avec un sourire.
_Comme nous sommes les Elus, nous attirons les ennuis et les mauvais digimon. ajouta Abdel.
Soudain ils entendirent un cri puissant retentissant partout tandis que des rochers basculèrent devant l’entrée de la niche. Ils se réfugièrent au fond assez inquiets. Lorsque l’avalanche fut finie, un Eaglemon passa près de la niche cherchant à les atteindre.
_On est mal! Il bloque la sortie! cria Seb.
_Je sais! Arcademon! Weregarurumon! Blackagumon! Veemon! Creusez la paroi! On s’échappera par là! ordonna Emilie.
_Tu crois qu’ Eaglemon va nous laisser faire? demanda Mike.
_Probablement pas. Justement pour cela, Dinohumon doit essayer de l’attaquer pour faire diversion.  répondit Emilie.
Kotemon se digivolva donc en Dinohumon et se posta à l’entrée afin de distraire l’attention d’ Eaglemon. Durant ce temps, Veemon, Arcademon, Blackagumon et Weregarurumon creusaient la roche afin d’aménager une issue de secours. Cela faisait déjà une bonne demie-heure et tous trouvait cette attende horriblement longue. De plus, Dinohumon avait régressé en Yaamon. Eaglemon essayait de l’attraper pour le pousser dans le vide mais Demitaureaumon s’interposa tentant de protéger le digimon.
_Je vais aller l’aider! s’écria Lucemon.
_Moi aussi!ajouta Demidevimon.
_Non, vous restez là tous les deux! ordonna Emilie sévèrement.
_Mais pourquoi, Milie? Ils volent, ils peuvent plus facilement attaquer. répliqua Samy.
_J’ai mes raisons. Vous comprendrez après répondit Emilie.
_Bon nous avons crée un monstre: le sixième chef têtu et obstiné est né. lança Josyanne.
Finalement les digimon percèrent enfin la cloison de la paroi libérant une grande clarté au même moment où Demitaureaumon ne sachant plus résister avait régressé en Headbullmon.
_Parfait! Maintenant mon plan peut être mis en route!annonça Emilie. Penguinmon, Lucemon, Demidevimon et Dorumon, digivolvez vous rapidement. Ensuite Megidramon et Seraphimon combattront Eaglemon.
_Un plan? Il a intérêt à être bon. fit Abdel.
_Pourquoi juste Megidramon et Seraphimon? Et Dorumon et moi? s’écria Penguinmon.
_Toi et Dorugremon, vous assurerez l’évacuation de tout le monde. Je veux vous savoir tous en bas des montagnes où vous ne risquez rien. répondit Emilie.
_Je vois. Ton plan consistait à attendre afin de nous mettre en sécurité. Si vous étiez allés combattre, personne ne peut savoir ce qui nous serait arrivés. comprit Mike.
_Bien, il est temps de se bouger un peu! s’exclama Julien.
_Digivolution! Unimon! Digivolution! Hippogryphomon!
_Digivolution! Megidramon!
_Digivolution! Angemon! Digivolution! Magnaangemon! Digivolution! Seraphimon!
_Digivolution! Dorugremon!
Ainsi les digimon suivirent le plan établi par Emilie. Megidramon et Seraphimon s’envolèrent portant leurs partenaires sur le dos. Seraphimon tenta son attaque sept cieux mais Eaglemon l’esquiva très facilement. Durant ce temps, Hippogryphomon chargea sur son dos Seb tenant Headbullmon, Yasu portant Calumon et Mike ayant Yaamon en main tandis que Dorugremon transportait Joey, Alexia, Valérie et Veemon. Ainsi les deux digimon s’envolèrent descendant en direction du bas des montagnes afin de déposer leurs passagers en sécurité des aléas de la bataille.
Dans le ciel, la bataille n’était qu’une suite d’esquive aux attaques de l’adversaires. Malheureusement Seraphimon et Megidramon étaient plutôt lents. Cependant Seraphimon réussissait toujours à bloquer les attaques grâce à son sceptre.
Après avoir déposé leurs passagers, Hippogryphomon et Dorugremon remontèrent en haut s’arrêtant au niveau de la niche. Là, Hippogryphomon prit Samy, Arcademon, Guillaume et Blackagumon tandis que Dorugremon s’occupa de Josyanne, Wisardmon, Abdel et Weregarurumon. Après avoir mis tout le monde à l’abri, Hippogryphomon et Dorugremon remontèrent prêts à se battre.
Au même moment, Eaglemon allait assener une terrible attaque qui risquait de coûter cher à Seraphimon et Megidramon. Cependant lorsqu’il la lança, elle fut déportée par un souffle vent puissant puis il sentit quelque chose de puissant le retenir et le serrer très fort. C’était l’attaque vague aérienne d’ Hippogryphomon qui avait déplacé l’attaque et Dorugremon immobilisait Eaglemon.
_Comment? C’est impossible! s’écria Eaglemon.
_C’est dommage pour toi mais Dorugremon est très rapide en vol. Il t’a pris de vitesse et t’a immobilisé. lança Dareen.
_Et maintenant, tu es à notre merci! s’écria Megidramon.
_Go! On n’aura jamais de meilleure occasion! s’exclama Virgile.
Ainsi Hippogryphomon, Megidramon et Seraphimon déferlèrent leurs plus puissantes attaques sur leur adversaire qui étaient respectivement cyclone céleste, les flammes de l’enfer et sept cieux tandis que Dorugremon le transperçait de ses griffes acérées. Ainsi Eaglemon se détruisit tandis que ses données furent scannées par les quatre Data-vice.
Ensuite Hippogryphomon, Megidramon, Seraphimon et Dorugremon redescendirent pour retrouver le reste de l’équipe où ils régressèrent en Penguinmon, Demidevimon, Lucemon et Dorumon. Après de joyeuses retrouvailles, un vortex s’ouvrit à nouveau donnant une vue sur une vaste plaine.
_La porte vers le cinquième niveau est ouverte! annonça Julien.
_Oui! Il est temps d’y aller! s’écria Emilie.


Chapitre 24 :  Le péril vient du ventre

Dès que le vortex fut ouvert, les Elus et leurs partenaires digimon se précipitèrent à l’intérieur. Ils se retrouvèrent alors dans une immense plaine où étaient plantés de multiples arbres couverts de choses incroyables: des pains, des bonbons, des sucreries, des fruits et tout plein de bonnes choses à manger. Chacun n’avait qu’une idée en tête: récolter le fruit de ces arbres.
_A TABLE! LE REPAS EST SERVI! cria Seb commençant à courir.
_Même pas besoin de table, on se sert direct. s’écria Julien.
_C’est la meilleure chose qui nous soit arrivée! continua Valérie.
_Laissez moi passer! Laissez moi passer! s’égosillait Josyanne.
Chacun se poussait pour passer le premier afin de prendre les meilleures choses. Seule Emilie ne bougeait pas en contemplant les arbres. Intrigué, Penguinmon l’observa restant à ses côtés bien qu’ayant vraiment envie d’aller manger.
_Arrêtez ça! Vous êtes ridicules! s’écria Emilie.
_Hey! On a faim! On doit manger! protesta Samy.
_Nos estomacs ont besoin de nourriture. ajouta Joey.
_C’est vrai. Cependant on ne doit pas manger n’importe quoi. Cette nourriture, ça m’étonnerait qu’elle soit bonne. dit Emilie.
_Pourquoi ça? Au contraire, tout semble très bon. fit Abdel.
_Justement ça a l’air trop bon. Vous connaissez tous les contes de fées, non? Quand quelque chose est beau, c’est qu’il y a quelque qui cloche. Les apparences souvent trompeuses. Je ne crois pas en ces arbres. répondit Emilie.
_Eh bien, nous on y croit. s’écria Josyanne.
Alors les yeux d’ Emilie se posèrent sur les arbres et ceux ci disparurent de son champ de vision.
_Ecoutez moi! Je ne les vois pas car je n’y crois pas. C’est une illusion. s’exclama Emilie.
_Une illusion, hein? fit Joey en touchant un arbre. Elle est bien solide ton illusion.
_Moi, je te vois toucher le vide. lança Emilie. Bon, ce n’est pas la question. Je vais chercher de l’eau. En attendant, celui qui avalera ne serait ce un gramme de nourriture, gare à lui.
_Ouais, comme tu dis. soupira Guillaume.
Ainsi Emilie et Penguinmon s’éloignèrent du groupe laissant les jeunes et les digimon auprès des arbres si tentants. Cela semblait impossible à y résister.
_Bon attaquons! On s’arrête dès qu’elle revient! s’exclama Yasu.
_Je ne suis pas certain. Milie n’est pas du genre à crier au loup pour rien. Et puis en y réfléchissant, vous ne trouvez pas cela bizarre de voir ces arbres comme au monde réel? Ici tout est fait de données sans couleur. dit Mike.
_C’est la vue qui se brouille à cause de la faim. répliqua Joey en avalant un croissant.
_Merci. Je porte des lunettes mais j’y vois clair. protesta Mike.
A ce moment, les arbres disparurent du champ de vision de Mike et pouvaient voir ses amis faire des gestes dans le vide comme Julien se trouvant dans les airs à deux mètres du sol. Cependant Josyanne s’approcha de lui et le fit manger deux ou cerises.
_Allez mange! C’est délicieux! Toi aussi, tu as besoin de manger! lança Josyanne.
_Hum non …. s’écria Mike avant de revoir les arbres. Je veux dire encore.
Pendant ce temps, Emilie et Penguinmon  avaient atteint une rivière digitale. Dans celle ci, Emilie avait pleinement confiance. la nourriture pouvait être empoisonnée mais l’eau jamais. L’eau était une ressource bien trop importante. Empoisonner une source d’eau revenait bien souvent à s’empoisonner soi même. Ils remontèrent ensemble pour retourner dans la plaine. Alors ils découvrirent leurs amis debout au milieu de la plaine. Ils étaient tous immobiles. Emilie accourut vers le plus proche, Samy, et le toucha. Son corps s’était transformé en pain.
_Du pain? Mais comment …? se demanda Emilie à haute voix.
_Regardes ce que Julien a dans la main. s ’exclama Penguinmon.
Emilie se tourna vers Julien et s’approcha de lui. Elle remarqua sa main droite qui tenait une pomme à moitié croquée. D’ailleurs sa bouche comportait des tâches sucrées.
_La nourriture. Ils en ont mangé. comprit Emilie affolé.
La jeune fille tomba les genoux à terre sous le choc de la nouvelle les mains posées sur le sol. Maintenant elle était seule, toute seule. Il n’y avait plus rien à faire. Tristement, elle se leva et prit la pomme des mains de Julien. Elle s’apprêta à la croquer lorsque Penguinmon lança son attaque laser glace qui congela le fruit.
_Penguinmon, pourquoi tu as fait ça? demanda Emilie.
_Je ne peux pas te laisser faire cela. C’est maintenant que nos amis ont besoin de nous. s’exclama Penguinmon.
_Comment? Nous sommes seuls. rappela Emilie.
_Peut être mais nous devons les aider. Une fois le maître du cinquième niveau battu, nos amis seront libérés du charme qui les envoûte. Il faut le faire. dit Penguinmon.
_Et comment faire? C’est un Mega digimon. Tu n’es pas assez fort. Seuls Samy, Virgile et Julien ont un digimon qui peut atteindre le niveau Mega. fit Emilie sombrement.
_Le niveau et la force, ce n’est rien. Nous avons notre pouvoir en nous. Tant que tu seras avec moi, ce sera mon pouvoir. Aides moi et je vaincrais. s’écria Penguinmon.
_C’est inutile. Je sens que ton amie a perdu toute envie de lutte. Sans ses amis, elle n’est rien. lança une voix.
Surpris, l’humaine et le digimon se retournèrent et découvrirent une Lilithmon qui leur faisait face. Elle portait également une boule dans ses bras qui leur rappelait un souvenir précis.
_Cette boule … c’est ..? fit Emilie surprise.
_Tu as raison. J’ai résolu la boule donc ton digimon peut se digivolver. Mais il va être incapable de me battre .annonça Lilithmon.
_Emilie, j’y vais? demanda Penguinmon.
_Oui, fais de ton mieux. répondit Emilie tristement.
_Avant elle m’aurait crié dessus pour que je la batte. Je dois combattre de toutes mes forces pour la détruire et libérer nos amis. Ainsi elle sera comme avant. songea mentalement Penguinmon. Digivolution! Unimon! Digivolution! Hippogryphomon!
Hippogryphomon s’envola et plongea en piqué vers Lilithmon. Cependant celle ci ne bougea pas. Elle utilisa son attaque douleur fantôme mais rien n’affectait son adversaire. Cependant Hippogryphomon sentait sa force faiblir. Elle ne cessait d’utiliser son attaque douleur fantôme et plus le temps passait plus il faiblissait. Il perdait sans cesse de l’énergie. Il redevint Unimon puis Penguinmon puis Tsunomon et enfin Punimon. Alors Lilithmon arrêta son attaque et se dirigea vers lui prêt à l’éliminer d’une seule attaque.
_Emilie! Tu peux m’aider! Tu es la chef de l’équipe! Tu es celle qui m’as sauvé la vie contre Kokatorimon! Tu as en toi la flamme d’un véritable chef et d’un grand guerrier! cria Punimon.
Depuis le début du combat, Emilie était entourée d’une épaisse brume noire où elle  ne cessait de revivre ses plus mauvais souvenirs: les jours à l’hôpital durant son enfance, les enfants qui s’amusaient et elle seule dans un coin en primaire et au collège, des moments pénibles sur Internet, le hackage du site … Il n’y avait de l’amertume, de la tristesse et du désespoir. Aucune joie. Soudain elle entendit l’appel de Punimon.
_Emilie! Tu peux m’aider! Tu es la chef de l’équipe! Tu es celle qui m’as sauvé la vie contre Kokatorimon! Tu as en toi la flamme d’un véritable chef et d’un grand guerrier! cria Punimon.
_Penguinmon … mes amis … murmura Emilie.
Elle commença à redresser la tête essayant de se rappeler de bons moments, des moments avec ses amis où elle apparaissait comme Penguinmon la décrivait. Alors son esprit fut envahi par un flot continu de souvenirs.

Elle fixait Kokatorimon et Unimon. Celui ci venait de la sauver de l’attaque. Il restait à quelques mètres ne sachant pas quoi faire visiblement. Emilie se décida à l’approcher. Elle arriva à sa hauteur et posa sa main sur sa tête pour le caresser.
_Merci Unimon. Tu m’as sauvé la vie. dit Emilie.
Alors qu’ Emilie caressait la tête du digimon, une lueur rouge naissait à ce contact. C’était une lueur douce et chaleureuse. Puis celle ci devint une petite sphère rouge avec un écran qui s’attacha à son poignet tandis qu’ Unimon régressa en Penguinmon.

_C’est bien connu. Pour battre un digimon Ultime, il faut avoir un digimon Ultime. dit Samy.
_Et où on trouve un digimon Ultime, Samy? demanda Arcademon.
_Pas ici en tout cas. répondit Samy en serrant les poings.
Alors que ses amis discutaient, Emilie observait attentivement son Data-vice. Celui ci était une petit sphère pourvue d’un petit écran. Cependant sur le côté, elle remarqua qu’une fente suffisamment grande pour scanner des cartes.
_Minna! Je crois que le Data-vice peut scanner des cartes pour aider son partenaire. annonça Emilie.
_Super! Alors essaie ça en vitesse, Milie. s’écria Joey.
_J’ai juste un problème. Mes cartes Digimon se trouvent sagement dans leur boite dans l’armoire de ma chambre. répondit Emilie.
_Les amis, qui possède sur lui des cartes Digimon? demanda Seb.
_Moi, j’en ai pas mal. Malheureusement j’ai pas pensé à les prendre. fit Samy.
_C’est pareil pour moi. ajouta Joey.
_Je vais dire pareil. continua Guillaume baissant la tête.
_Et moi, je n’en possède pas du tout. termina Yasu.
_Bref, on est dans la merde jusqu’au cou. soupira Joey.
_La seule carte que j’ai, c’est celle que j’ai fait sur Photoshop et imprimé. Mais elle n’est pas vraie. fit Yasu tristement.
Joignant le geste à la parole, Yasu sortit une carte de sa poche. Elle ressemblait à s’y méprendre à une vraie carte. l’image montrait plusieurs mains jointes. Elle portait le nom de Triomphe de l’ Amitié.
_Dans la saison 3, Kazu dessine une carte bleue et Takato parvient à l’utiliser. rappela Seb.
_Oui. Et puis cette carte m’inspire. ajouta Emilie en la fixant.
Emilie prit une inspiration et se concentra. Elle leva la carte et la scanna dans la fente du Data-vice. Alors de petits éclairs entourèrent la carte. Au même moment, Unimon commença à se digivolver.
_Je retrouve mes forces. dit Unimon. Digivolution! Hyppogryphomon!

_Bon, je suis content de vous revoir mais nous ne devons pas perdre de temps. dit Mike.
_Attends nos partenaires et nous mêmes sommes épuisés et avons faim. Nous devons trouver à manger et nous ne pourrons pas combattre à nouveau. rappela Yasu.
_Il faut aussi trouver des cartes Digimon. Nous devons toujours en avoir sur nous. ajouta Emilie.
_Je sais où aller alors. Dans le III arrondissement, il y a une boutique de jeux qui vend et en face un fast-food. fit Virgile.
_C’est parfait. Alors allons y. s’écria Joey. Mon estomac meurt de faim.
_Ouais, t’es un vrai digimon: un ventre sur pattes. rigola Guillaume.
_Toi, tu me paieras ça. s’écria Joey.
_Bon les enfants de cinq ans, on y va sans vous? leur demanda Emilie.

_Oh! Nous avons un merveilleux veilleur. s’exclama Alexia.
_Tu te souviens ce que Milie nous dit? Il faut faire des tours de garde pour ne pas être surpris. ajouta Samy.
_Ben là, si un digimon était arrivé, on était tous morts. fit Julien.
Alexia n’avait rien ajouté à la conversation. Cependant elle s’était contentée de prendre le seau où ils avaient soulagé leurs vessies hier soir et dans la nuit. Elle s’approcha de Seb et Demitaureaumon pour balancer le contenu du seau sur eux. Les deux se réveillèrent en poussant des cris d’horreurs et coururent se jeter dans la rivière. Alexia reposa le seau tandis qu’ Emilie, Julien, Samy, Abdel, Lucemon, Weregarurumon et Arcademon rigolèrent.

_Milie, tu es consciente du danger à rester là? demanda Abdel.
_Regarde les kangourous. fit Emilie qui observait le troupeau avec les jumelles.
_Oui. Ceux sont des kangourous comme les autres. dit Abdel surpris.
_Non! Sur l’un d’eux se trouve Calumon. Si il tombe … annonça Emilie tout en regardant Penguinmon. Je vais le sauver.
_Hein? Tu es dingue ?cria Abdel.
_Emilie … fit Penguinmon.
_Je sais ce que je fais. Penguinmon, tu dois te digivolver. Toi Abdel, vas t-en! Je vous rejoins dès que j’ai Calumon. décréta Emilie.
_Mais c’est demander de m’abandonner à la mort. comprit Abdel paniqué.
_Abdel, vous m’avez bien élu comme votre chef, non? rappela Emilie.
_Oui mais … commença Abdel.
_Eh bien, c’est une décision de chef. Vas t-en! annonça Emilie.
_Puisque tu l’as décidé, rien ne pourra te faire changer d’avis. soupira Abdel.
Alors que Penguinmon se digivolvait en Unimon et qu’ Emilie grimpait sur dos, Abdel partit observant en s’éloignant ce qui allait se passer. Il avait les larmes qui coulaient sur ses joues: le sentiment de trahir et de perdre son amie était bien présent.
Emilie était montée sur le dos d’ Unimon. Le cheval digimon s’envola et atteignit rapidement le troupeau de kangourous. Alors la jeune fille aperçut Calumon qui venait de tomber. Elle se leva et sauta dans le vide. Elle se rattrapa sur la tête d’un kangourou puis sauta à terre. Elle attrapa Calumon et remonta sur le dos d’un Kangourou se cramponnant à lui.
_Calumon! Tu es sauvé!annonça Emilie avec un sourire.
_Quand on sera à l’abri, tu pourras dire ça .fit Calumon.
_On va s’en tirer! Unimon! appela Emilie.
Unimon volait toujours au-dessus du troupeau lorsqu’il se sentit affaibli. Il régressa en Penguinmon en sauta sur le côté pour éviter d’être piétiné. Surprise, Emilie aperçut alors Makuramon qui tentait d’arracher Calumon de ses mains. Elle remarqua qu’il portait une pierre ronde et verte autour du cou en pendentif.
_Comment .. qu’as tu fait à Penguinmon? demanda Emilie.
_Il utilise la pierre. Tu n’en as pas le droit. cria Calumon.
_J’ai tous les droits! Regardes ça! fit Makuramon.
Le singe digimon donna un grand coup de pied dans le ventre d’ Emilie ce qui la fit basculer en arrière. Elle se retint grâce aux poils d’un kangourou. Elle sauta de tête en tête pour revenir auprès de Calumon et Makuramon. Soudain elle aperçut Makuramon tenant Calumon d’une main une échelle de corde lancée par un hélicoptère. Il était déjà à mi chemin et l’échelle se retirait peu à peu. Emilie observa la distance, sauta et attrapa le bout de l’échelle de justesse. Elle commença à grimper tandis que Makuramon avait atteint l’hélicoptère.
Emilie posa le pied dans l’hélicoptère une dizaine de plus tard pour être confronter face à face avec un Deputymon. Celui ci la menaçait de son pistolet. La jeune fille avait Deputymon devant et le vide derrière, ce n’était pas très bon. Au cockpit de l’appareil se trouvait Makuramon avec une cage contenant Calumon à ses pieds.
_Calumon! Je suis venue te sauver! cria Emilie.
_Quel noble courage. Et toi, qui vient te sauver? demanda Deputymon.
_Eh bien, moi même. annonça Emilie.
Sur ce, la jeune fille lança sa jambe droite en l’air et poussa à terre Deputymon. Elle s’écarta de la porte de l’appareil mais Deputymon se releva et la visa. Une salve de trois balles sortit de son canon. La jeune fille eut le réflexe de se jeter au sol. Malheureusement les balles atteignirent sa cuisse. Du sang coulait fortement et la douleur était vraiment grande.
_Meurs, Elue! fit Deputymon.
A terre, Emilie fixait Deputymon qui s’avançait la menaçant de son pistolet. Elle regarda la porte toujours ouverte. Si elle devait mourir, autant que ses amis la retrouvent plutôt qu’ils ne perdent du temps à la chercher. Surmontant sa douleur, elle se traîna jusque la porte et se jeta dans le vide.

Yasu pointa la pierre en direction de Marsmon. Alors un flux d’eau fut projeté sur Marsmon. Celui ci ne pouvait plus utiliser le feu. Malheureusement il réussit à empoigner Emilie par la jambe.
_Si vous n’attaquez, je la lâche dans la lave .menaça Marsmon.
_Super! J’ai toujours rêvé de finir en grillade. ironisa Emilie.
Alors que la situation était vraiment tendue, Yasu s’accrochait le long de la paroi tout en avançant. Elle atteignit enfin la seconde pierre, une verte. Elle la prit aussi facilement que l’autre. Alors elle la pointa sous ses pieds et un sol dur se forma au-dessus de lave.
_Hey Marsmon! Je crois que tes menaces tombent à l’eau enfin à la terre. cria Yasu.
_Non! Cette gamine a retiré deux pierres. s’exclama Marsmon horrifié.
_Je t’avais dit que le Mal ne gagnait jamais. lança Calumon bravement.
_Cette fois, tu vas payer tout ce que tu as fait. Tu as toujours fui mais maintenant je ne te laisserais pas fuir. Tu vas subir notre colère. Pas seulement la mienne et de mon partenaire mais de tous nos amis réunis. cria Julien.
_Oui, il est l’heure de payer pour tes crimes. Digivolution! Seraphimon!

_Allez en avant pour l’escalade! s’exclama Guillaume en poussant un soupir.
_Non! C’est trop dangereux! protesta Alexia.
_Et tu vois une meilleure solution? On attend là jusqu’on meurt? lança Joey.
_Peut être. Mais il y a peut être une meilleure solution .fit Samy.
_Milie, tu en penses quoi? demanda Seb.
_Je pense qu’il n’existe pas d’autre alternative malheureusement à notre situation. Nous sommes donc obligés de nous mettre à l’escalade. trancha Emilie.

Soudain ils entendirent un cri puissant retentissant partout tandis que des rochers basculèrent devant l’entrée de la niche. Ils se réfugièrent au fond assez inquiets. Lorsque l’avalanche fut finie, un Eaglemon passa près de la niche cherchant à les atteindre.
_On est mal! Il bloque la sortie! cria Seb.
_Je sais! Arcademon! Weregarurumon! Blackagumon! Veemon! Creusez la paroi! On s’échappera par là! ordonna Emilie.
_Tu crois qu’ Eaglemon va nous laisser faire? demanda Mike.
_Probablement pas. Justement pour cela, Dinohumon doit essayer de l’attaquer pour faire diversion .répondit Emilie.
Kotemon se digivolva donc en Dinohumon et se posta à l’entrée afin de distraire l’attention d’ Eaglemon. Durant ce temps, Veemon, Arcademon, Blackagumon et Weregarurumon creusaient la roche afin d’aménager une issue de secours. Cela faisait déjà une bonne demie-heure et tous trouvait cette attende horriblement longue. De plus, Dinohumon avait régressé en Yaamon. Eaglemon essayait de l’attraper pour le pousser dans le vide mais Demitaureaumon s’interposa tentant de protéger le digimon.
_Je vais aller l’aider! s’écria Lucemon.
_Moi aussi! ajouta Demidevimon.
_Non, vous restez là tous les deux! ordonna Emilie sévèrement.
_Mais pourquoi, Milie? Ils volent, ils peuvent plus facilement attaquer. répliqua Samy.
_J’ai mes raisons. Vous comprendrez après. répondit Emilie.
_Bon nous avons crée un monstre: le sixième chef têtu et obstiné est né. lança Josyanne.
Finalement les digimon percèrent enfin la cloison de la paroi libérant une grande clarté au même moment où Demitaureaumon ne sachant plus résister avait régressé en Headbullmon.
_Parfait! Maintenant mon plan peut être mis en route! annonça Emilie. Penguinmon, Lucemon, Demidevimon et Dorumon, digivolvez vous rapidement. Ensuite Megidramon et Seraphimon combattront Eaglemon.
_Un plan? Il a intérêt à être bon. fit Abdel.
_Pourquoi juste Megidramon et Seraphimon? Et Dorumon et moi? s’écria Penguinmon.
_Toi et Dorugremon, vous assurerez l’évacuation de tout le monde. Je veux vous savoir tous en bas des montagnes où vous ne risquez rien. répondit Emilie.
_Je vois. Ton plan consistait à attendre afin de nous mettre en sécurité. Si vous étiez allés combattre, personne ne peut savoir ce qui nous serait arrivés. comprit Mike.

L’esprit d’ Emilie s’apaisa de tous ces souvenirs, ces témoignages. Non, elle n’était plus seule. Partout où elle allait, elle avait ses amis avec elle. De plus, Penguinmon ne l’abandonnerait jamais. Alors la brume disparut laissant voir Lilithmon et Punimon.
_Hey vieille sorcière! Laisses le où tu vas avoir affaire avec moi! cria Emilie.
_Toi? Mais c’est impossible! Je m’étais débarrassée de toi pour affaiblir ton digimon! s’écria Lilithmon surprise.
_Tu dois ignorer que les liens d’amitié sont si forts qu’ils sont imbrisables. lança Emilie. Punimon, digivolution!
_Avec plaisir! Digivolution! Penguinmon!
_Penguinmon, on va lui faire regretter ensemble ce qu’elle a fait! Parce que toi et moi, nous sommes une équipe! s’écria Emilie.
_Bien parlé! fit Penguinmon. Je me sens fort, très fort. J’ai un pouvoir qui arrive en moi. Digivolution! Licornemon.
_Licornemon, niveau Mega! Super! s’exclama Emilie.
Licornemon s’envola et s’approcha de Lilithmon. Il lança son attaque rayon cornaire. Une lueur dorée sortit de sa corde et devint une corde qui ficela Lilithmon. Ensuite il utilisa son attaque ailes étoiles. Il battit ses ailes libérant une pluie d’étoiles qui détruisit Lilithmon tandis que ses données furent scannées par le Data-vice d’ Emilie. Alors les corps de ses amis tombèrent à terre et redevinrent à leur état normal. Ils attendirent une bonne heure que chacun se réveillèrent pour expliquer ce qui s’était passé.
_On était changé en pain? Ca fait froid dans le dos. dit Julien.
_En tout cas, tu avais raison, Milie. Excuse moi. fit Seb.
_Oui, seule toi avait flairé le danger et nous ne t’avons pas écouté. Pardon aussi à Mike qui voulait t’écouter. ajouta Valérie.
_Tout le monde fait des erreurs et peut se tromper. Moi aussi avant je me trompais sur beaucoup de choses. Je dois même vous remercier pour cela. dit Emilie avec un sourire.


Chapitre 25 :  Le dernier niveau

Quand Emilie et Hippogryphomon eurent battu Lilithmon, leurs amis revinrent à la vie et un peu plus tard, ils apprirent ce qui s’était passé. Emilie n’en gardait nullement rancune mais ne dit rien sur ce qui s’était passé durant le combat. Cependant ils commençaient à se demander pourquoi le vortex vers le sixième niveau ne s’était pas ouvert.
_Il est où ce fichu vortex? Encore un niveau et on peut rentrer. grommela Valérie.
_Peut être que Lilithmon n’était pas le maître du cinquième niveau? Si cela trouve, c’est un autre. suggéra Mike.
_Mike, tais toi! Elle était si forte que je veux pas imaginer plus fort qu’elle. fit Emilie.
_On fait quoi? On reste plantés là le reste de la journée? demanda Yasu qui s’impatientait.
_Si on doit rester ici un moment, on peut toujours trouver de l’occupation pour certains. fit Josyanne d’un ton innocent
_Hey! Quelqu’un a vu Arcademon? Je ne le vois! s’écria Samy en cherchant autour d’eux.
_Il va falloir que tu lui achètes une digi-laisse. rigola Julien.
_Et aussi un mignon collier. ajouta Virgile en pouffant de rire.
_Je vous présente Bakamon n°1 et Bakamon n°2. soupira Alexia en levant les yeux au ciel.
Alors que Virgile et Julien se moquaient de Samy en imaginant diverses situation où celui ci traitait Arcademon comme un animal domestique, Samy était parti à sa recherche suivi par Guillaume et Yasu. Ils marchèrent une longue heure lorsqu’ils l’aperçurent au loin en train de creuser. Ils se précipitèrent vers lui et se demandèrent pourquoi il creusait ainsi.
_Arcademon! Je t’ai dit au moins cent fois de ne pas partir ainsi! Tu pourrais … s’écria Samy.
_On croirait entendre ma mère qui parle à Fanny. murmura Guillaume à Yasu en pouffant de rire.
_J’ai senti quelque chose ici. J’ai trouvé ça. fit Arcademon.
Les trois humains et les deux digimon qui les accompagnés s’approchèrent et remarquèrent un objet sphérique enfoui sous les données. Blackagumon sauta dans le trou et aida Arcademon à la dégager entièrement En la remontant, ils constatèrent que c’était une boule comme celle qui permettait la digivolution. Alors celle ci s’envola tout au-dessus de la plaine et s’illumina. Au même moment, les cinq premiers niveaux du Data World eurent des vortex qui s’ouvrirent dans le ciel et tous les digimon y furent aspirés. Ensuite la boule retomba dans les mains de Yasu tandis que les Elus et les digimon furent aspirés par le vortex dans le ciel au-dessus d’eux.
Durant le phénomène, chacun avait fermé ses yeux. Lorsqu’ils les rouvrirent, ils découvrirent qu’ils étaient devant un immense temple mais apparaissant de façon normale entièrement doré. Personne n’avait encore réussi à prononcer un mot lorsqu’un Jijimon descendit lentement les marches imposantes du long escalier menant au temple. Lorsqu’il fut à leur hauteur, il s’inclina devant eux respectueusement et dignement.
_Je suis heureux de constater que les Elus sont enfin venus pour nous ramener dans notre monde d’origine. dit Jijimon.
_Euh … C’était peut être pas ce qu’on avait prévu. fit Valérie.
_Pourtant vous avez ramené tous les digimon prisonniers du Data World au digimonde. annonça Jijimon.
_On a fait ça? Ben on est plus forts que l’on croyait. s’exclama Julien.
_La boule! comprit Yasu en regardant l’objet qu’elle avait en main.
_La boule? Attends Jijimon, tu veux nous dire que grâce à la boule déterré par Arcademon, nous avons fait cela? demanda Samy.
_Oui. En fait, le Data World est régi par deux boules. La première est celle que vous avez pu découvrir à chaque niveau qui permet la digivolution. Ensuite la seconde est celle ci. Elle a de nombreux pouvoirs et a réagi aux votres exauçant un souhait au fond de votre cœur. expliqua Jijimon.
_Ah ouais? Pourquoi elle a pas choisi celui de rentrer à la maison? demanda Valérie.
_Parce que nous avons certainement autre chose à faire, vrai Jijimon? comprit Emilie.
_Oh non! Il n’y a plus rien à combattre ici. Il ne reste aucun digimon à part moi. assura Jijimon.
_Super! Alors on peut rentrer? s’écria Josyanne.
_Euh non ce n’est pas possible. fit Jijimon un peu gêné.
_Attends, Jijimon! Tu nous dit qu’il n’y a plus d’ennemis à combattre mais on peut pas rentrer. C’est pas logique! s’écria Virgile.
_Rentrez avec moi dans le temple, je vous expliquerais. dit Jijimon.
Les Elus et les digimon se regardèrent et commencèrent à être inquiets. Ils n’aimaient pas vraiment cette situation dans laquelle les menait Jijimon mais pourtant ils n’avaient pas le choix. A contrecœur, ils suivirent Jijimon grimpant le long et pénible escalier menant à l’intérieur du temple. Ensuite ils passèrent une grande porte et suivirent Jijimon à travers de longs couloirs. Cependant ils ne remarquèrent pas que tous les cinq cent mètres, un de leur équipe était oublié. Lorsque Jijimon n’était plus qu’avec Emilie et Penguinmon, il se retourna et tapa la jeune fille avec sa canne. Celle ci tomba à terre et aperçut l’absence de ses compagnons.
_Minna! Où sont ils? Que leur as tu fait?demanda Emilie inquiète et énervée.
_Oh rien du tout … bonne chance, Elue. annonça Jijimon.
Le digimon s’évanouit sous les yeux d’ Emilie et Penguinmon pour réapparaître au bout d’un couloir juste au-dessus des couloirs qui formaient un très vaste labyrinthe. Il observa chaque Elu et son partenaire se demandant où aller.
Du côté de Josyanne et Wisardmon, les deux partenaires continuaient d’avancer sans savoir où aller. Wisardmon avait essayé de se téléporter mais sa magie était inefficace dans le labyrinthe. Soudain des Bakemon les entourèrent et attaquèrent.
_Wisardmon! On fait quoi? demanda Josyanne.
_Question stupide! On combat! s’écria Wisardmon. Tir foudroyant!
Malheureusement l’attaque de Wisardmon atteignit un Bakemon mais le traversa comme si le digimon n’était qu’une illusion.
_C’est un fantôme! Ils ne sentent pas les attaques!cria Josyanne.
_Alors utilises les cartes! fit Wisardmon.
_Et quelle carte peut nous aider dans cette situation? demanda Josyanne.
Wisardmon voulut lui répondre mais les Bakemon l’en empêchèrent le poussant à terre. Plusieurs l’attaquèrent et le pauvre digimon avait du mal à se relever. Josyanne sentit les larmes lui affluer dans les yeux et cherchait parmi ses cartes une solution. Mais elle ne trouva rien du tout. Soudain elle aperçut des cailloux au sol et les ramassa pour les lancer sur les Bakemon. Ceux ci surpris délaissèrent Wisardmon pour s’avancer vers Josyanne. La jeune fille recula tandis que Wisardmon se releva et aperçut sa partenaire en danger.
_Je ne vous permettrais pas de lui faire du mal! Digivolution! Wisemon!
Wisemon récita une formule et les Bakemon s’immobilisèrent tandis que leurs corps devenaient plus ou moins réels. Alors il déclencha son attaque nirvana suprême qui détruisit tous les Bakemon d’un seul coup. Ceux ci se digitalisèrent tandis que le Data-vice de Josyanne scanna leurs données puis Wisardmon régressa en Magicmon.
_Magicmon! Tu as été super! le félicita Josyanne.
_Bien sur, je suis le meilleur! assura Magicmon.
_Autant Wisardmon est très sérieux et maître de soi, Magicmon est tout l’inverse. soupira Josyanne.
Pendant ce temps, Joey ou plutôt Löwemon avançait en courant à travers les couloirs du labyrinthe. Elle avait évolué dans l’espoir de casser les murs mais ceux ci étaient beaucoup trop solides. Soudain elle tomba sur une horde de Bakemon qui l’assaillit. Ceux ci l’entourèrent et elle tenta de se protéger avec son bouclier et d’attaquer avec sa lance. Malheureusement ses adversaires étaient bien trop rapides en flottant dans les airs. Löwemon ne cessait d’encaisser les attaques et finit par reprendre forme humaine tombant au sol pratiquement inconsciente. C’était fini maintenant, plus question de s’amuser à taquiner les nouveaux du forum, plus question d’énerver et de menacer ses amis, plus question …. Non, cela ne pouvait pas finir ainsi. Elle réussit à se redresser et se demanda comment gagner puisque Löwemon avait échoué. Elle repensa à Kouichi dans Digimon Frontier, il possédait deux évolutions. Elle devait essayer d’acquérir cette autre évolution. Elle ferma les yeux essayant de tout oublier pour ne penser qu’à Kaiserleomon. Lentement son corps commença à se transformer.
_Evolution! Kaiserleomon!
Kaiserleomon bondit et alluma ses missiles qui atteignirent plusieurs Bakemon. Peu à peu, elle réussit à tous les détruire tandis que son Data-vice scannait au fur à mesure leurs données. Ensuite elle se décida à continuer d’avancer.
De leur côté Abdel et Weregarurumon s’étaient rendus compte de la disparition de leurs amis. Weregarurumon avait régressé en Garurumon et Abdel était monté sur son dos afin d’avancer plus rapidement. Soudain des Bakemon surgirent devant eux. Abdel sauta à terre tandis que Garurumon se digivolva en Weregarurumon attaquant les Bakemon. Abdel scanna la carte Poing à Fantôme dans son Data-vice. Avec Weregarurumon pouvait frapper et détruire les Bakemon. Une fois le combat, fini, ils reprirent leur route.
Alexia marchait depuis déjà longtemps lorsqu’elle retrouva Yasu et Calumon. Les deux amies s’étreignirent heureuses de se revoir mais toutes deux ne dissimulèrent pas leur peur d’être coincée ici dans ce labyrinthe. A un moment, Calumon ferma les yeux agitant les oreilles qui s’étaient agrandis.
_Digimon! annonça Calumon.
_Bons ou méchants? demanda Alexia.
Avant qu’ Alexia n’obtienne une réponse, des Bakemon apparurent devant elles et Calumon les entourant. Ceux ci lancèrent une attaque qu’elles purent esquiver en se baissant à terre.
_Ca te répond, Alex? fit Yasu.
Alexia voulut évoluer mais un Bakemon l’attaqua et l’envoya violemment contre un mur. La jeune fille fut assommée laissant Yasu et Calumon sans aucune défense. Yasu regarda Alexia et Calumon et comprit que c’était à elle de combattre maintenant.
_Nous n’avons jamais fait cela, Calumon, mais il faut pourtant le faire. Nous devons nous battre et gagner. annonça Yasu.
_Comme tu veux! J’espère que tu as de très bonnes cartes. fit Calumon.
_Ne t’inquiètes pas. Je vais t’aider! dit Yasu.
_J’ai confiance en toi et puis … Je me sens étrange … Digivolution! Lordholyangemon!
Yasu observait attentivement Lordholyangemon, la digivolution de Calumon. Elle croyait qu’il ne se digivolverait jamais mais il l’avait pourtant fait. Lordholyangemon leva son épée et fendit en deux chacun des Bakemon. Ceux ci se détruisirent tandis que le Data-vice de Yasu scanna leurs données. Ensuite Lordholyangemon régressa pour devenir un digimon ressemblant à la tête de Calumon posé simplement sur ses pattes.
_Je suis Demicalumon! annonça joyeusement le digimon.
Yasu ramassa Demicalumon en le félicitant puis retourna vers Alexia toujours inconsciente. Elle s’assit auprès d’elle décidée à attendre que son amie se réveille pour repartir.
Pendant ce temps, Virgile avançait avec Demidevimon perché sur son épaule. Le jeune homme ne cessait de répéter que les labyrinthes étaient un test classique d’intelligence et qu’avec son immense génie, ils seraient sortis en un rien de temps. Demidevimon ne disait rien mais ses yeux montraient qu’il éprouvait des pulsions de frapper ou de tuer son partenaire. Soudain des Bakemon les entourèrent et les attaquèrent.
_Bakemon, des digimon fantômes. Dans ces conditions, seul le feu peut les combattre. dit Virgile. Je suis le plus grand des génies.
_Alors je vais me digivolver. s’exclama Demidevimon.
_Ce qu’il ne faut pas entendre. soupira Demidevimon. Digivolution! Megidramon!
Au moment où Demidevimon terminait sa digivolution, Megidramon se mit à régresser pour redevenir Demidevimon.
_Comment? C’est impossible! s’écria Virgile.
_J’étais trop grand. Ces murs nous font régresser si on les dépasse. répondit Demidevimon.
_Nous avons des ennuis. dit Virgile.
Les Bakemon attaquèrent ensemble et sous les coups, Virgile et Demidevimon tombèrent au sol.
_Nous avons vraiment des ennuis. continua Virgile.
Les Bakemon s’apprêtaient à porter leur attaque finale lorsque de puissantes flammes en arrêta deux et les détruisit. De nouvelles flammes apparurent qui détruisirent le reste des Bakemon. Toujours au sol, Virgile chercha qui avait fait cela et aperçut Guillaume et Blackagumon s’avançant vers lui.
_Alors le génie, tu n’es pas capable de vaincre quelques Bakemon? lança Guillaume moqueur.
_Euh c’est pas ça … en fait, c’est très simple … commença Virgile.
Durant ce temps, Seb, Demitaureaumon, Samy, Arcademon, Mike et Kotemon s’étaient retrouvés depuis un bon quart d’heure à la croisée de trois couloirs. Ravis de se revoir, ils continuèrent leur chemin ensemble. Soudain ils tombèrent sur une horde de Bakemon.
_On n’est jamais tranquille. dit Seb.
_Si tu veux être tranquille, laisse toi tuer. fit Samy.
_C’est une façon de voir les choses mais un peu trop radical à mon goût. répondit Seb.
_Les digimon, prêts? demanda Mike.
_Il faudra que tu apprennes à éviter les questions idiotes. fit Kotemon. Digivolution! Kotemon!
_A moi! continua Demitaureaumon Digivolution! Taureaumon!
_Et pour finir … dit Arcademon. Digivolution! Arcademon Champion!
Cependant après sa digivolution, Arcademon retrouva son niveau Disciple car il était trop grand. Cependant il attaqua quand même des Bakemon. Mike scanna une carte Virus et Dinohumon frappa un Bakemon qui fut détruit. En étant détruit, un virus lui fut inoculé qu’il passa aux autres Bakemon. Ainsi ceux ci furent détruits tandis que le Data-vice de Mike scanna leurs données.
_C’est pas juste! Même pas eu le temps de m’amuser! s’exclama Taureaumon.
Pendant ce temps, Dareen et Dorumon avaient retrouvé Valérie et Veemon tandis que Julien et Lucemon avaient trouvé Emilie et Penguinmon. La jeune fille se tenait auprès d’une grande porte blindée avec au centre un étrange trou. Soudain les quatre amis firent arriver en courant, Valérie, Veemon, Dareen et Dorumon poursuivis par une horde de Bakemon. Lucemon se digivolva en Angemon puis Magnaangemon et les envoya dans sa porte du destin.
_Eh eh eh, je suis le meilleur. Maintenant il faudra m’appeler Julien-sama ou Master Julien. fit Julien peu modeste.
_Hey! Si quelqu’un doit être appelé maître ici, c’est moi! s’écria Emilie.
_Là, j’ai l’impression d’entendre mon frère. soupira Dareen.
_Emilie, si on leur parlait de notre problème? demanda Penguinmon.
Emilie tourna la tête vers son partenaire et fit un signe d’approbation puis montra la porte qui était impossible à ouvrir. Peu à peu, chacun de leurs amis arriva. Dans l’ordre, ce fut Abdel et Weregarurumon suivi de Mike et Kotemon, Seb et Demitaureaumon et Samy et Arcademon ensuite Josyanne et Magicmon puis venait Kaiserleomon qui redevint Joey. Ensuite vint Virgile, Demidevimon, Guillaume et Blackagumon et pour finir Alexia et Yasu qui tenait en main Demicalumon.
Après d’émouvantes retrouvailles, chacun observa la porte se demandant d’un: comment l’ouvrir et de deux: ce qu’il y avait derrière en espérant que ce n’était pas un danger. Yasu se mit à fixer l’étrange trou qui était rond et profond et comprit.
_Je sais. Ce trou est pour introduire nos Data-vice. dit Yasu.
_Alors il faut tous les passer pour ouvrir, c’est ça? fit Mike.
_De toute façon, on ne perd rien à essayer. assura Josyanne.
_Non, vraiment rien. approuva Valérie.
Ainsi chacun s’avança vers la porte posant son Data-vice dans le trou qui s’emboîtait parfaitement bien. Ils décidèrent de le faire par ordre dans lequel ils l’avaient reçu c’est à dire: Alexia, Emilie, Mike, Samy, Dareen, Joey, Julien, Josyanne, Abdel, Valérie, Guillaume, Virgile, Seb et Yasu. Lorsque Yasu eut retiré son Data-vice, la porte s’ouvrit lentement laissant découvrir une grande salle circulaire où au centre se trouvait une sphère noire avec une porte. Devant eux se dressa Jijimon.
_Jijimon! On va lui faire payer sa traîtrise! s’écria Seb.
_Oui, il va voir qui on est! fit Julien.
_Calmez vous, je n’ai pas voulu être votre ennemi. Ceci était un test. Vous deviez trouver seuls cette pièce. annonça Jijimon.
_Un test? Quel genre de test? demanda Valérie.
_La prophétie raconte depuis longtemps la venue de jeunes humains accompagnés de digimon au Data World qui ramèneront les digimon au digimonde. Alors ceux ci seront en mesure de détruire le Data World. expliqua Jijimon.
_Détruire le Data World? Pourquoi? fit Virgile.
_Vous voyez cette sphère noire. Elle est permet d’accéder au niveau interdit du Data World où quelqu’un dirige tout depuis ce niveau. Il contrôle le Data World mais aussi le réseau. expliqua Jijimon.
_Mais pourquoi tu ne nous a pas raconté ça dès le début? demanda Samy.
_Car je voulais être certain que vous étiez les bons Elus. Si vous n’aviez pas survécu au labyrinthe ou si vous n’aviez pas pu ouvrir la porte, vos chances de victoire auraient été de l’ordre de – 99%. répondit Jijimon. Maintenant que je vous ait vu, je pense qu’elles sont de 5%.
_Super! C’est très rassurant. fit Guillaume.
_Eh bien, il ne nous reste plus qu’à nous rendre à ce niveau. décida Emilie. Ikai ima minna!
_Milie, tu as entendu que nous n’avons que 5% de … fit Mike.
_Tu sais, moi et les statistiques … lança Emilie avec un sourire.


Chapitre 26 :  Arrivée au niveau interdit

Tout le monde était resté planté au milieu de la salle à l’annonce d’ Emilie tandis que la jeune fille s’approchait de la sphère noire. Au fond d’eux, une telle opération en sachant qu’ils n’avaient aucune information sur le niveau interdit et sur cet ennemi qui s’y trouvait était suicidaire et vouée à l’échec.
_Milie, es tu consciente que nous risquons notre vie dans cette mission? demanda Valérie.
_Ce n’est pas vraiment très différent de ce que nous avons fait depuis la destruction du réseau, non? fit Emilie.
_Bon nous avions pris des risques mais savions qui nous affrontions et surtout où nous avancions. répliqua Seb.
_Certes, nous affrontions des digimon qui étaient n’importe où dans notre monde. Nous le connaissons et nous savions où aller et comment. Il y avait toujours une solution. commença Emilie.
_C’est cela. approuva Joey.
_Cependant nous avons été appelés à venir au Data World. Quelqu’un nous y a amené en nous digitalisant grâce à un ordinateur, un téléphone, un walkman, une télévision … bref tout ce qui émettait des données. continua Emilie.
_Où veux tu en venir, Milie? demanda Guillaume.
_Que la personne qui nous a transporté ici voulait qu’on aille au niveau interdit. répondit Emilie.
_C’était peut être l’ennemi pour nous massacrer? suggéra Yasu.
_Non, ce serait étonnant. Les ennemis s’arrangent pour éviter qu’on en apprenne sur eux. Si on voulait se débarrasser de nous, on le ferait dans notre monde pas ici. répliqua Virgile.
_Virgile! Tu es d’accord avec moi? s’étonna Emilie.
_Ben, faut qu’on soit parfois d’accord. fit Virgile.
_Miracle! Miracle! Ils viennent de tomber d’accord! s’exclama Valérie.
_Et puis, on a un moyen de rentrer chez nous à partir d’ici? reprit Virgile.
_Je n’avais pas pensé à cela … a vrai dire personne n’y songeait. fit Mike.
_Quoi donc? demanda Josyanne surprise.
_Il y a cette sphère pouvant mener au niveau interdit mais aucun moyen pour nous ramener à la maison. Autrement dit, le moyen de sortir n’est pas ici. expliqua Mike.
_Super! Ca veut dire que nous n’avons pas d’autre choix que nous jeter dans la gueule du loup! comprit Julien.
_En plus, nous ne sommes plus que des données. Il n’y aura pas de sang. C’est si triste. fit Joey déçue.
_Décidément cette fille est une psychopathe. dit Valérie dans un murmure.
_Fanny … murmura Guillaume.
_Fanny? De quoi parles tu? C’est ta petite sœur, non? fit Yasu intriguée.
_Rien, je me rappelle juste ce qu’elle disait. Finalement les enfants sont plus intelligents et responsables que nous. dit Guillaume.
_En français, ça donne quoi? Je ne connais que cette langue avec l’anglais. s’exclama Samy.
_Alors que nous étions à la maison, Fanny a découvert l’existence de Blackagumon et alors elle répétait que rien n’était fini. Elle disait que dans chaque saison, les héros ont toujours cru à un moment gagner définitivement mais ce n’était qu’une trêve. Elle avait raison puisque notre combat doit continuer ici. Si Fanny était ici, c’est ce qu’elle dirait. continua Guillaume.
_On est obligés d’écouter les racontars d’une gamine? demanda Samy sceptique.
_Enfin nous ne sommes pas obligés d’y aller tous. Ceux qui ne le souhaitent peuvent rester ici. N’oublions pas que dans cette aventure, la seule personne qui décide est nous. rappela Guillaume.
_En tout cas moi, je suis avec toi. assura Yasu en embrassant Guillaume sur la joue droite.
_Je déteste l’admettre mais il a raison. dit Joey qui parlait d’un ton bas comme si elle essayait qu’on ne l’entende pas.
_Si Mike y va, j’y vais aussi! s’écria Josyanne avec un sourire.
_Et si Mike se jette d’un pont, tu le suis aussi? demanda Julien en pouffant de rire.
_Toi le minus, tais toi! Tu es trop jeune pour comprendre! lança Josyanne en foudroyant Julien du regard.
_Nous devons y aller! Le digimonde et le monde réel ne seront pas tranquilles tant que cet ennemi existera. décréta Weregarurumon.
_Si tu veux y aller, je suis avec toi. assura Abdel.
_Je devine que toi, Veemon, tu préfères rester ici, non? demanda Valérie.
_Non, je veux y aller. Depuis que je te connais, tu m’as toujours dit qu’on ne devait pas fuir. Et si nous restons ici c’est comme une fuite, non? répondit Veemon.
_Veemon … en tout cas, je suis avec toi. décida Valérie.
_Arcademon, tu veux y aller? dit Samy.
_Tant qu’on ne meurt pas de faim et on s’amuse, je veux bien aller n’importe où! s’exclama joyeusement Arcademon.
_Puisque tout le monde y va, je viens aussi. continua Alexia.
_Seb! Seb! On y va, hein? Je ne veux pas rester seul ici avec quelqu’un comme toi! s’écria Demitaureaumon.
_Seul avec quelqu’un comme moi … Ce digimon mérite la palme d’or de l’insolence. soupira Seb.
_On ne va pas les laisser seuls, Dorumon. Sans nous, ils feront des bêtises! s’écria Dareen amusé.
_Minna, il est l’heure d’accomplir notre destinée! annonça Emilie.
L’annonce d’ Emilie avait définitivement scellé la décision de l’équipe. A présent, ils se sentaient obligés de se rendre au niveau interdit et d’abattre l’ennemi qui s’y trouvait. Tous s’avancèrent vers la sphère noire et Jijimon posa sa canne sur un trou. Alors une porte se déverrouilla et s’ouvrit. Ils entrèrent à l’intérieur de la sphère et elle se referma. Puis la sphère commença à s’élever tout en tourbillonnant. A l’intérieur, les humains et les digimon étaient très secoués et sentaient leur dernier repas commencer à remonter. Le supplice prit fin au bout d’une demi-heure lorsque la sphère s’immobilisa.
La porte se déverrouilla et chacun se précipita pour sortir. Tout autour d’eux se trouvait un grand espace mais contrairement aux niveaux précédents du Data World, ce niveau semblait normal comme un paysage du monde réel ou du digimonde. Ils étaient dans un vaste espace tout blanc. Dans le fond se trouvait une console informatique  avec plusieurs écrans qui surveillaient chaque endroit du Data World, du digimonde qui ne comportait plus beaucoup à afficher, du monde réel et du réseau qui n’affichaient que des fenêtres noires. Au plafond pendaient des câbles et fils où circulaient les données et l’électricité.
_Super! On pourrait faire une fête pour tout le forum ici! s’exclama Josyanne.
_Vu le moyen de transport, ça m’étonnerait que les invités soient d’humeur à cela. fit Joey.
Alors  que les Elus et leurs partenaires contemplaient la salle encore un peu incrédules devant l’immensité de la salle et de la console tandis que Mike s’approcha de celle ci et s’assit dans le fauteuil puis commença à consulter les fichiers.
_Quand on pense qu’il devait tout voir depuis ici. J’en reviens pas. fit Seb.
_Pas étonnant que les hackeurs changeaient toujours leur IP. Lorsqu’il s’apercevait qu’on en avait un de trop près, il le prévenait par je ne sais quel moyen. comprit Abdel.
_Dites, vous croyez que c’est la cuisine derrière cette porte? demanda Arcademon.
Surpris de cette réplique, Samy se retourna et découvrit Arcademon au fond de la salle auprès d’une grande porte. Il tentait d’appuyer sur un bouton à la gauche de la porte.
_Arcademon! Ne fais … s’écria Samy.
Mais Samy n’eut pas le temps de terminer sa phrase que son partenaire digimon eut réussi à appuyer sur le bouton. Alors la porte s’ouvrit progressivement en deux. D’abord les Elus et les digimon n’aperçurent que des ténèbres derrière la porte puis ils sentirent une présence dans ces ténèbres. Alors un Daemon fit son apparition au seuil de la porte.
_Un Daemon! C’est lui l’ennemi? On va s’amuser! s’écria Alexia.
A ce moment, un brouillard de données se forma tout autour de Daemon. Lorsque celui ci eut disparu, un Koromon se tenait à sa place. L’équipe regarda le digimon complètement abasourdis.
_Il a régressé? C’est ça l’ennemi dont on n’a que même pas 5% de chances de gagner? fit Guillaume.
_Let’s go! On y va! s’écria Joey! Evolution! Löwemon!
Dès qu’elle eut évolué, Löwemon s’élança en direction de Koromon bien décidé à le détruire. Après tout, c’était une proie facile à atteindre. C’était comme la pêche au canard à la fête foraine.
_Non! Löwemon reviens! ordonna Emilie.
Cependant le digimon pris dans son élan de victoire n’obéit pas. Il continua sa course préparant sa lance vers Koromon. Ce fut à ce moment qu’un brouillard de données entoura Koromon. Lorsqu’il se dissipa un Kuwagamon se tenait à sa place. Celui ci arrêta Löwemon avec ses pinces et commença à la serrer. Heureusement Wisardmon intervint et lança son attaque tir foudroyant qui détruisit une pince de Kuwagamon. Löwemon tomba au sol.
_Milie, tu .. tu avais compris? demanda Yasu.
_Pas vraiment. Cependant je me doutais que ce devait être un piège. expliqua Emilie.
_Ce digimon … il peut devenir n’importe quel digimon. fit Mike interloqué.
_En fait, il a la capacité de Metamorph dans Pokemon. Il crée une copie parfaite. ajouta Seb.
_C’est plus que cela. Il crée une copie supérieure à l’original. De plus, il n’a pas besoin d’un modèle en face de lui. dit Samy.
Alors qu’ils réfléchissaient sur la nature de leur adversaire, un brouillard de données entoura à nouveau Kuwagamon mais lorsqu’il se dispersa, il n’y avait rien d’autre que des étincelles. A ce moment, tout le monde fut frappé par une immense décharge électrique. Chacun essayait de l’éviter mais elle revenait toujours.
_Il ne devient pas que les digimon … Il peut incarner n’importe quoi! cria Guillaume.
Chacun était tombé à terre essayant de résister aux effets de l’électricité et léviter les éclairs. Cependant personne ne remarqua Penguinmon ramper jusque Blackagumon se protégeant par ses compagnons. Il discuta avec Blackagumon un court instant. Ensuite Blackagumon se releva, prit Penguinmon dans ses bras et le jeta en l’air. Alors celui ci lança son attaque laser glace et la dirigea au niveau des étincelles où s ‘était tenu les digimon c’est à dire le seuil de la porte. Au même moment, Blackagumon lança plusieurs flammes sur la glace lancée par Penguinmon. Le feu fit son effet sur la glace et celle ci fondit répandant de l’eau sur les étincelles. Alors un brouillard de données se forma puis ce fut Guillaume qui apparut là.
Durant ce temps, les Elus et les digimon se remettaient de leurs émotions et se relevaient lorsqu’ils aperçurent Guillaume sur le seuil de la porte mais aussi au milieu d’eux.
_C’est quoi ce truc? Guillaume est en deux exemplaires maintenant? demanda Seb abasourdis
_Oh non! Un Guillaume, ça va, deux, bonjour les dégâts. s’écria Löwemon.
_Toi, tu la fermes! crièrent les deux Guillaume.
_Hey toi aussi tu la fermes! Je suis Guillaume! affirma le Guillaume de la porte.
_Menteur! C’est moi! s’écria le Guillaume du milieu de la salle.
_Je sens le gros très gros dilemme! s’exclama Julien.
_L’un des deux est forcément l’ennemi. Il ne reste plus qu’à le trouver. fit calmement Mike.
_J’adore ton « il ne reste plus qu’à le trouver ». On fait comment? demanda Josyanne.
_Je vous ait trouvé la théorie à vous de réaliser son application! répliqua Mike.
_Je suis certain que c’est celui de la porte. Notre Guillaume était avec nous. rappela Samy.
_Oui mais tout le monde était agité. L’ennemi a pu pousser notre Guillaume là bas et prendre place parmi nous sans qu’aucun ne le remarque. objecta Arcademon.
_Shimada! Je commence à comprendre pourquoi nous n’avions qu’un taux si faible de réussite. dit Emilie.
_Yasu, c’est moi le vrai! Toi, tu me crois, n’est ce pas? fit le Guillaume de la salle.
_Ne l’écoute pas ma chérie! C’est moi le vrai !s’écria le Guillaume de la porte.
_Deux Guillaume … Mon Guillaume est unique mais lequel est le bon ? s’exclama Yasu effrayée.


Chapitre 27 :  Vrai ou faux ?

Assis à son bureau, un jeune homme de dix-huit ans se trouvait juste devant son ordinateur. Sur l’écran était affiché des quantités de données statistiques et quelques fenêtres visuelles. Celui ci tapait frénétiquement sur son clavier faisant défiler des séquences de codes longues et compliquées. Finalement après plusieurs longues minutes qui lui semblèrent être des heures, une fenêtre s’ouvrit qui affichait un Data-vice vert foncé. Satisfait, il sélectionna l’option « transfert » puis un vortex s’ouvrit devant lui et le Data-vice apparut devant lui pour s’attacher à son poignet droit.
_Tu … tu as réussi? demanda une voix derrière lui.
Le jeune homme pivota sa chaise pour se retourner vers son interlocuteur qui était un digimon: un Kokuwamon. Celui ci fixa attentivement le Data-vice surpris.
_Oui, à présent nous sommes vraiment des partenaires. assura le jeune homme.

De retour au niveau interdit du Data World, Les Elus et leurs partenaires étaient confrontés à un terrible: deviner qui était le bon Guillaume sans se tromper. Tous étaient déboussolés et ne savaient lequel était le vrai.
_Moi, je propose de tuer les deux! En plus, c’est pas une grosse perte! s’exclama Löwemon.
_Ca va  pas la tête? Tue mon Guillaume et je te tue de mort très lente avec de très fortes douleurs! lança Yasu.
_Du moment qu’il y a beaucoup de sang, ça m’ira! répliqua Löwemon.
_C’est officiel, elle est tarée! cria Valérie.
_Tu n’avais pas encore compris? demanda Samy peu étonné de l’attitude de leur amie.
_Minna! On ne joue plus, c’est sérieux! rappela Emilie passablement énervée.
_Parce qu’avant on jouait? murmura Josyanne à Valérie.
_Disons que par rapport à nos combats  précédents, celui ci est plus stressant … surtout pour Milie. répondit Abdel derrière elles.
_Stressant? C’est à dire? s’étonna Valérie.
_Emilie est le chef de notre équipe et elle se soucie de chacun d’entre nous. Elle veut nous ramener à la maison sains et saufs et surtout en un seul morceau. C’est vers elle qu’on se tourne dans ce genre de situation. expliqua Abdel.
_Abdel, tu te rends compte que tu m’as volé mon rôle de psychologue? fit Josyanne d’un ton faussement outré.
_Et si on utilisait des cartes? Non, il n’en existe pas pour cette situation. dit Seb.
_En plus, les deux Guillaume ont chacun une ombre. Lorsque l’ennemi s’incarne, il le fait à fond. ajouta Mike.
_Ecoutez, c’est moi le vrai Guillaume! On se connaît depuis si longtemps … J’ai une petite sœur qui se nomme Fanny, je suis né le huit Avril 1991, je suis au lycée et j’ai fait partie d’une histoire de Samy qui se nommée Digimon Disppeared … récita le Guillaume de la porte.
_Il sait beaucoup de choses, non? Si c’était lui? fit Virgile.
_Et toi, tu peux dire quoi? demanda Dareen au Guillaume du milieu.
_Il a dit beaucoup des choses que je pouvais dire … je suis un vrai fan de Tai et Agumon … commença le Guillaume interrogé.
_Aussi depuis le Dimanche 16 Avril à minuit, je sors avec Yasu. Je lui ait dit un « je t’aime » le plus sincère qui existe par un événement que Yasu et moi n’avons jamais parlé. Si je l’aime c’est parce qu’elle est toujours de bonne humeur et le sourire au lèvre. J’adore la voir ainsi depuis toujours et quand je suis de mauvaise humeur, je sais qu’elle est là et elle me remonte le moral. Grâce à elle, j’ai appris à être sincère et voilà où cela m’a mené. l’interrompit l’autre Guillaume.
Lorsque le Guillaume de la porte eut fini sa réplique, chacun resta pensif mais tous semblaient s’être arrêtés sur une idée précise.
_Je crois que nous avons la preuve qui nous manquait. déclara Emilie.
_Oui, c’est toi le faux! cria Samy au Guillaume du milieu.
_Tu va nous le payer! s’écria Seb.
_Je vais lui régler son compte! fit Blackagumon.
_Hey les gars .. vous êtes mabouls ou quoi? s’écria le Guillaume du milieu terrorisé.
_Non! Vous faites fausse route! C’est lui le vrai Guillaume! s’exclama Emilie.
_Comment? Je viens de vous prouver que c’était moi, non? dit le Guillaume de la porte surpris.
_Il a raison. Il a dit les sentiments qu’il éprouvait pour Yasu. Personne ne peut exprimer les sentiments d’un autre … tandis que l’autre Guillaume n’a dit que des choses faciles à dire. approuva Josyanne.
_Pourtant c’est lui qui est le faux. Ce n’est pas les choses dites qui le prouve mais la façon dont cela a été dit. intervint Mike.
_Mike? Milie? Vous pouvez arrêter de jouer aux devinettes? J’ai un gros mal de tête. s’écria Yasu complètement perdue.
_Le Guillaume du milieu a dit des choses facilement trouvable car il parlait du forum et de faits tandis que l’autre a parlé de ses sentiments pour Yasu. Cependant quand vous parlez de ce que vous ressentez pour un garçon ou une fille que vous aimez, est ce que vous parlez aussi naturellement que si vous racontiez la journée que vous venez de vivre? commença Emilie.
_Euh à vrai dire … je n’y arriverais même pas moi. Je rougirais comme une tomate trop mure et soit je resterais planté droit comme un piquet soit je m’enfuis en courant. avoua Samy.
_Je vois, c’est vrai qu’il est dur d’exprimer ses sentiments et surtout de mettre les mots devant. ajouta Valérie.
_En plus, il y a le stress de la situation qui s’ajoute à nos propres sentiments. Le vrai Guillaume a dû avoir peur car d’abord si ses amis se trompaient, il était mort mais ensuite car lorsqu’ils s’en rendraient compte, ils s’en voudraient. ajouta Mike.
_A présent, il suffit de comparer leur façon de parler. Le Guillaume du milieu a énoncé des choses faciles mais il tremblait et il ne savait pas comment justifier qu’il était le vrai. continua Emilie.
_A la différence, l’autre Guillaume, celui de la porte, l’a interrompu et a parlé d’une voix sur de lui sans aucune hésitation. Il semblait certain d’être reconnu. poursuivit Mike.
_Ce qui nous permet d’affirmer que l’ennemi se trouve toujours sur le seuil de la porte. conclurent Emilie et Mike d’une même voix.
Joignant le geste à la parole, Emilie et Mike tendirent chacun le bras pour montrer le Guillaume se tenant sur le seuil. En même temps, Yasu s’approcha de l’autre Guillaume. La jeune fille l’enlaça et plaça ses lèvres sur les siennes puis commença un langoureux baiser. Le jeune réagit instinctivement en plaçant ses bras autour de la taille de Yasu. Lorsque le baiser cessa, Yasu releva la tête avec un petit sourire de victoire.
_Ils ont raison. C’est lui le vrai Guillaume! s’écria Yasu.
A la porte, le faux Guillaume serra ses poings rageur puis un brouillard de données se forma tout autour de lui. Lorsqu’il se dissipa, un Lampmon se tenait  à sa place.
_Gagné! Il peut prendre n’importe quelle forme mais il n’y connaît rien en sentiments! s’écria Alexia.
_Cela prouve une chose: il n’est ni humain ni digimon. fit Kotemon.
_Ni humain, ni digimon? Pourquoi cela? demanda Josyanne intriguée.
_Les humains et les digimon ont chacun des sentiments et savent les utiliser. Et cet ennemi est incapable d’utiliser un seul sentiment pour nous tromper. Il ne se fie qu’à l’apparence et notre connaissance de l’autre. expliqua Kotemon.
_En fait, c’est un être polymorphe comme dans un épisode de Code Lyoko! s’exclama Virgile.
_Vous êtes remarquablement forts. Je n’aurais jamais pensé que vous auriez pu deviner ma véritable nature. Je pensais que vous vous laisserez prendre à ma précédente attaque. dit Lampmon.
_Sans avoir connaissance de nos sentiments, c’était voué à l’échec. Nous sommes des êtres vivants et non de simples données d’un programme qui ne savent rien d’elles même. fit Wisardmon.
_Oui, chacun d’entre nous a conscience de lui même. ajouta Julien.
_Tu choisis un mauvais argument, Julien. Cet être polymorphe a aussi conscience de lui même. Il utilise le je pour parler de lui même. Les bébés au début disent leur prénom ce qui donne « Charlie va chercher son ballon » ou « Charlie a faim » et lorsque l’enfant remplace son prénom par le jeu, il a fini par prendre conscience de lui même. C’est le long processus de l’évolution tel qu’il existe depuis des millions d’années .le contredit Mike.
_Parfait, apportez moi un seau d’aspirine s’il vous plait. dit Valérie en poussant un long soupir.
_Qui es tu au juste? Parles nous de toi! intima Emilie à Lampmon.
_Je suis tout. Je suis partout au Data World et je peux voyager à travers les circuits empruntés par les données au digimonde et au monde réel mais surtout grâce à ma console qui est ma conscience je sais tout ce qui se passe dans les deux mondes. Ainsi je connais tout sur vous humains et digimon. annonça Lampmon.
_Comment as tu rallié les hackeurs? demanda Abdel.
_A travers le réseau, j’ai recherché des personnes faibles d’esprit et je me suis introduit dans leur esprit. J’ai supprimé toute pensée qu’ils avaient pour qu’ils ne pensent qu’à une seule chose: détruire le réseau qui séparait le monde réel du digimonde. Mon plan a duré plus de quarante ans mais il a fini par aboutir. répondit Lampmon.
_Alors les hackeurs n’ont rien fait pour cela … c’était toi tout le mal qu’ils ont fait. comprit Seb.
_Mais pourquoi voulais tu détruire le réseau qui séparait nos deux mondes? reprit Guillaume.
_En supprimant le réseau, le digimonde converge à sa place et les hackeurs ont continué à le hacker le prenant pour une continuation du réseau. Alors les digimon ont pu envahir le monde réel. répondit Lampmon.
_Alors pour accomplir ton plan, il fallait sacrifier le digimonde. fit Alexia écœurée.
_Exact, je ne voulais dominer qu’un seul monde où vivrait humains et digimon sous mes ordres. De plus en envoyant les digimon, ils ont semé une forte panique et sans votre intervention, il y aurait beaucoup de morts et de blessés. continua Lampmon.
_Dommage pour toi mais il y aura toujours des digimon et des humains pour tenir tête à un ennemi. répliqua Emilie.
_Vous avez sauvé une première fois votre monde. Cependant vous ne le sauverez pas une seconde fois. décréta Lampmon.
_Pourquoi cela? Nous avons tenu tête à des digimon bien plus forts ou impressionnants que toi. lança Julien.
_Car je connais tout de cette forme et j’ai une technique spéciale. Rien ne me vaincra! répondit Lampmon.
_Si tu es aussi sur de toi, on va vérifier! Tous en formation de combat! ordonna Emilie.
_Digivolution! Unimon! Digivolution! Hippogryphomon! Digivolution! Licornemon!
_Digivolution! Angemon! Digivolution! Magnaangemon! Digivolution! Seraphimon!
_Digivolution! Arcademon Champion! Digivolution! Arcademon Ultime! Digivolution! Arcademon Mega!
_Digivolution! Megidramon!
_Evolution! Kaiserleomon!
_Evolution! Lightmon!
_Digivolution! Taureaumon! Digivolution! Minotaureaumon!
_Digivolution! Lordholyangemon!
_Digivolution! Wisemon!
_Digivolution! Dorugremon!
_Digivolution! Darktyrannomon! Digivolution! Metaltyrannomon!
_Digivolution! Dinohumon!
_Digivolution! Ex-Veemon!
Tous les digimon ainsi que Weregarurumon étaient maintenant en position de combat prêts à se battre contre Lampmon et à remporter la victoire suprême.
_Le combat final est enfin là! annonça Emilie.


Chapitre 28 :  Un ennemi introuvable ? Le nouvel Elu !

Les Elus se trouvaient dans le niveau interdit du Data Word face à l’ennemi final qui s’était incarné sous la forme de Lampmon. Sur ce combat reposait le sort de leur monde et des humains mais aussi celui des digimon et du digimonde. Ils n’avaient pas le droit d’échouer. Licornemon, Arcademon Mega, Seraphimon, Megidramon, Kaiserleomon, Lightmon, Minotaureaumon, Wisemon, Lordholyangemon, Dorugremon, Metaltyrannomon, Weregarurumon, Dinohumon et Ex-Veemon se trouvaient devant leurs partenaires et chacun était prêt à s’élancer pour combattre. Cependant ils gardaient tous à l’esprit que ce combat sera difficile et ils avaient de travailler en équipe pour gagner.
Licornemon décida d’attaquer en premier. Celui ci lança son attaque rayon cornaire qui produisit une corde afin de ligoter Lampmon mais celui ci utilisa son attaque turban fantôme qui lui permit de disparaître et de réapparaître juste derrière Licornemon. Il s’apprêta à frapper le digimon lorsque Metaltyrannomon et Arcademon le saisirent et Weregarurumon infligea son attaque griffe de loup. Touché, leur adversaire fut projeté contre un mur. Dinohumon prit sa hache et Lordholyangemon son épée pour s’approcher de Lampmon. Ils n’avaient pas l’intention de laisser une telle occasion leur échapper. Ils étaient à deux doigts de toucher mortellement Lampmon lorsque celui ci se releva et bougea un doigt qui les envoya tous deux à l’autre bout de la salle.
_Vous êtes forts, très forts. reconnut Lampmon. Mais jamais vous ne réussirez à venir à bout de mes pouvoirs mentaux.
_Des pouvoirs mentaux? Je vois, ça risque d’être difficile. fit Seb.
_Wisemon! Si je te dis pouvoir mental, tu penses à quoi? s’écria Josyanne à son partenaire.
_Que c’est à moi de jouer! s’exclama Wisemon.
Wisemon ferma les yeux et récita une formule magique. Alors Lampmon ne put plus remuer un seul membre. Minotaureaumon utilisa son poing du minotaure en pleine poitrine de Lampmon tandis que Lordholyangemon le fendit en deux avec son épée. Le digimon se désintégra en laissant apparaître  des milliers de données. Les Data-vice de Seb, Josyanne et Yasu scannèrent certaines mais à nouveau un brouillard de données se forma. Lorsqu’il se dissipa, un Wargreymon se tenait devant eux.
_C’est pas vrai! On l’a pourtant battu! s’exclama Emilie étonnée.
_Nous avons battu une de ses formes, Milie. Cependant tant qu’il possède des données, il peut se transformer. comprit Mike.
_Mais au Data World, tout est fait de données. Il a donc une infinité de données à sa disposition. rappela Julien.
_Ce combat pourrait durer toute une vie. fit Abdel.
_Peut être mais nous n’avons pas d’autre choix. A moins que quelqu’un connaisse le moyen d’incarner une autre forme lorsque l’une est détruite. dit Dareen.
_Demandes à ton frère. C’est lui le génie. lança Samy.
_Dans ce genre de situation, je laisse la parole à mon honorable partenaire: Emilie. annonça Virgile.
_C’est toujours sympa de pouvoir compter sur les copains, pas vrai Virgile? fit Emilie partagée entre l’amusement et la réprobation.
_Ben oui! En tant que partenaires, on doit se serrer les coudes! affirma Virgile.
_Minna! Rappelez moi d’expliquer à Virgile le véritable sens de travail en équipe et de partenaire. soupira Emilie.
Alors que les Elus discutaient pour trouver une solution permettant de remporter la victoire sur leur ennemi, les digimon avaient déjà repris le combat.  Cependant Wargreymon était vraiment redoutable et son armure le protégeait de n’importe quelle attaque. Lorsque Licornemon eut tenté sa pluie d’étoiles, elle tint toujours et ce fut pareil pour le poing matrix d’ Arcademon, la griffe de loup de Weregarurumon, le V-laser de Ex-Veemon, le laser nucléaire de Metaltyrannomon, la lumière explosive de Lightmon et toutes les autres attaques …  A  présent, Wargreymon se préparait à son attaque nova force. Ils devaient trouver un moyen pour le stopper ou sinon …
_Quoiqu’on fasse, il résiste à tout. s’exclama Kaiserleomon.
_Nous avons besoin d’une stratégie pour le battre. Puisque son armure le protège, il faut la supprimer. dit Dinohumon.
_Idée géniale … et comment tu la mets en pratique? demanda Weregarurumon en grognant.
_Et si on réalisait un combo comme dans le jeu de cartes? suggéra Arcademon.
_Tu joues trop, Arcademon. soupira Wisemon.
_Bah il est juste aussi intelligent que son partenaire. rigola Kaiserleomon.
A ce moment, Arcademon donna une violente gifle à Kaiserleomon qui lui fit pousser un hurlement de douleur. A l’intérieur, Joey se dit qu’en reprenant forme humaine, elle en garderait le souvenir.
_N’insulte plus jamais Samy devant moi! s’écria Arcademon.
_Merci Arcademon! Tu es le meilleur! cria Samy.
_L’idée d’ Arcademon n’est pas bête. Je sais comment faire. annonça Ex-Veemon.
_Quoi? Tu sais comment faire? Parles vite! dit Emilie.
_Bien. D’abord Licornemon, tu dois régresser en Penguinmon. Pendant ce temps, Megidramon attaque Wargreymon de tout son feu. Ensuite Penguinmon lancera son laser glace et il faudra la fondre au-dessus de Wargreymon. Après, il ne restera plus qu’ à Arcademon à frapper Wargreymon. expliqua Ex-Veemon.
_Mais en quoi ce plan est différent de ce que nous avons fait jusqu’à présent? demanda Valérie qui ne comprenait pas.
_C’est simple. Le feu et l’eau vont fragiliser le métal de l’armure de Wargreymon. Une fois fragilisé, ce sera un véritable jeu d’enfants de la briser pour Arcademon. expliqua Mike.
_Alors, c’est un plan génial! Ikai! cria Emilie.
Aussitôt les digimon se préparaient à appliquer le plan d’ Ex-Veemon lorsque Wargreymon déclencha son attaque nova force mais heureusement Wisemon récita une forme qui emprisonna l’attaque et la fit disparaître. En même temps, Licornemon et Metaltyrannomon régressèrent en Penguinmon et Blackagumon. Megidramon ouvrit en grand sa bouche et lança son attaque megido flamme. D’immenses flammes entourèrent Wargreymon dont l’armure rougeoya. Immédiatement Penguinmon lança son attaque laser glace au-dessus de Wargreymon et de façon synchronisée Blackagumon projeta un jet de flammes qui fit fondre la glace arrosant de cette façon Wargreymon. Aussitôt Arcademon s’élança et utilisa son attaque poing matrix qui réduisit en poussières l’armure de Wargreymon. Alors Dorugremon et Kaiserleomon s’élancèrent à leur tour pour l’attaquer. Leurs attaques réussirent et le digimon se désintégra en milliers de données. Tous les Data-vice en scannèrent mais à nouveau un brouillard de données se forma. Lorsqu’il se dispersa, un Dynasmon était devant eux.
Avant qu’ils n’eurent le temps de réagir, Dynasmon lança son attaque souffle du dragon sur Penguinmon et Blackagumon. Les deux digimon furent propulsés sur un mur et tombèrent au sol sous le choc de l’attaque. immédiatement Emilie et Guillaume accoururent vers leur partenaire. Emilie prit Penguinmon dans ses bras contre elle tandis que Guillaume s’agenouilla auprès de Blackagumon.
_Penguinmon, tout va bien? Dis quelque chose! s’écria Emilie.
_Quelque chose … quand est ce qu’on mange? dit faiblement Penguinmon.
_Blackagumon, est ce que tu vas bien? demanda Guillaume.
_Met toi devant Dynasmon au moment où il attaque et tu verras si tu te sens bien après. répondit Blackagumon.

Pendant ce temps, le jeune homme qui avait un Data-vice vert foncé observait l’écran de son ordinateur. Les nouvelles n’étaient pas  vraiment bonnes. Même si les Elus avaient réussi à vaincre deux fois l’ennemi, celui ci avait réussi à mettre hors combat deux digimon. Il était temps d’intervenir ou jamais ils ne pourraient gagner.
_Tu as fini? J’en ai assez de rester ici et ne rien faire! s’exclama Toyagumon bougon.
_Bientôt, Toyagumon. Patiente encore un peu et tu pourras aller te battre toi aussi. assura le jeune homme.

De retour au combat, les Elus et les digimon observaient Dynasmon songeant à sa force. Les choses commençaient vraiment à se compliquer. Pourtant ils n’avaient pas le droit de renoncer. Ils devaient continuer et gagner.
_Dites, vous vous souvenez que dans Digimon Frontier, les digisauveurs mettent dix épisodes pour battre Dynasmon? fit Seb.
_Oui mais c’est juste un dessin animé. Ici, c’est la réalité. rappela Mike.
_Ce que Seb veut nous dire c’est qu’il est très fort donc on ferait mieux d’être prudents. dit Abdel.
_Hey Milie, tu es la réincarnation de Takuya! Tu ne peux pas le battre? lança Virgile amusé.
_J’aimerais beaucoup. Enfin de toute façon lorsqu’on reviendra, je change mon grade en chef des Elus. répliqua Emilie.
_Quand on reviendra? Tu crois vraiment qu’on va gagner? s’étonna Yasu.
_Je n’ai pas l’intention de mourir ici et j’ai d’autres projets. Ensuite en tant que chef, mon devoir est de tous vous  à la maison sains et saufs. affirma Emilie.
_Ceux sont de belles paroles mais j’ai peur que tu ne puisses les accomplir. s’exclama Dynasmon.
Dynasmon s’approcha de Lightmon et utilisa sur elle son poing du dragon. Le digimon humanoïde tomba à terre et reprit forme humaine complètement sonnée. Julien s’élança vers son amie et Dynasmon voulut l’attaquer mais Seraphimon s’interposa pour protéger son partenaire. Celui ci subit l’attaque combinée poing du dragon et souffle du dragon qui le jeta à terre où il régressa en Lucemon presque évanoui.
_Merde! Il a eu un Mega digimon! pesta Samy.
Alors que Dynasmon s’approcha de Kaiserleomon, il sentit quelque chose se resserrer autour de lui. Il réussit à se retourner et découvrit Megidramon. Le digimon luttait toujours et serrait davantage Dynasmon. Celui ci se débattait et le combat rappelait un véritable combat de catch.
_Tu te crois fort? Tu t’es attaqué à des digimon plus faibles que toi. Maintenant moi je suis de ta taille, on va voir si tu vas être aussi fort. dit Megidramon.
_En comparaison à cela, les matchs de catchs que je regarde sont ringards! s’exclama Seb.
_Megidramon est le meilleur digimon comme moi qui suit le meilleur Elu! s’écria Virgile. Card Scan! Puissance!
Lorsque Virgile eut scanné sa carte puissance. Une lueur dorée enveloppa le corps de Megidramon qui sentit sa puissance se doubler. Alors il l’utilisa et serra davantage Dynasmon puis le fit tomber à terre. Alors il utilisa son attaque megido flamme qui le détruisit totalement. Le digimon se désintégra en milliers de données que le Data-vice de Virgile scanna certaines jusqu’au moment où le brouillard se forma à nouveau pour laisser apparaître devant eux un Skullmammothmon.
_De mieux en mieux! constata Kaiserleomon.
_Ils sont de plus en plus moches. fit Josyanne.
_Tu appelles ce tas d’os moche? C’est un euphémisme. s’exclama Julien.
_En tout cas, il est temps de renvoyer ces os au cimetière! s’écria Emilie.
_Je m’en occupe! cria Arcademon. Megidramon, tu es avec moi?
_Ce doit être une question rhétorique. fit Megidramon.
Arcademon et Megidramon se précipitèrent vers Skullmammothmon mais celui ci déclencha son attaque spirale d’os. Tous deux se retrouvèrent coincés à l’intérieur d’un tourbillon d’os. Ils se  prirent des coups des centaines d’os et finirent par régresser sous leur forme Disciple. Minotaureaumon et Weregarurumon décidèrent de venger leurs compagnons mais subirent le même sort.

Au même moment, le jeune homme continuait de surveiller le combat depuis son ordinateur. Il observait le niveau du combat mais aussi celui du Data World. Il ne restait plus que six digimon encore valides. Il était largement temps d’intervenir. Cependant il gardait un œil sur le Data World. Il avait pu constaté que l’ennemi se nourrissait de ses données. Depuis le début de l’affrontement, le sixième niveau et le début du cinquième avaient disparu. Ainsi lorsque les six niveaux n’existeraient plus, l’ennemi devra faire appel à la seule puissance qui lui restera: celui du niveau interdit. Pourtant cela restait dangereux. Si Les Elus et leurs partenaires digimon partenaires à le détruire, tout le Data World disparaîtrait eux avec.
_J’ai presque fini, Toyagumon. annonça le jeune homme. Encore quelques minutes.
_Tant mieux. Mais dépêche toi! fit Toyagumon impatient.

De retour au combat, les Elus tentaient de réfléchir pour faire face à Skullmammothmon mais n’avaient guère d’idées. De plus, ils n’avaient plus aucun Mega Digimon et il ne restait que trois Ultime. En résumé, ils disposaient de Wisemon, Lordholyangemon, Dorugremon, Kaiserleomon, Ex-Veemon et  Dinohumon.
_Nous sommes fichus! s’écria Seb.
_Dis pas de bêtises. Il doit y avoir une solution. fit Emilie.
Emilie paraissait complètement calme et sereine mais au fond elle avait peur, vraiment peur. Elle doutait vraiment qu’ils puissent remporter la victoire. Cependant elle s’était jurée de ramener tous ses amis à la maison sains et saufs et elle tiendrait parole. Elle n’avait plus le droit d’avoir peur.
_Peut être avons la solution dans une de nos cartes. suggéra Alexia.
_Oui mais le problème est que le temps de les consulter, on a le temps de se  faire massacrer. fit Mike.
Alors que tout le monde semblait perdre peu à peu espoir et qu’ Emilie ne savait pas quoi inventer pour réconforter ses amis, un vortex formé de données apparut entre eux et Skullmammothmon. Quand le vortex eut disparu, ils découvrirent à leur grande surprise un Toyagumon.
_Je suis venu te battre! annonça Toyagumon à Skullmammothmon.
_Toi? Me battre? Tu délires. Je vais d’écraser pour te le prouver. rigola Skullmammothmon.
_Tu peux essayer. Cependant j’ai en moi un pouvoir dont tu ne soupçonne pas l’existence. renchérit Toyagumon.
Derrière les Elus, personne n’avait remarqué que sur un écran de la console s’était affiché le visage du mystérieux jeune homme possédant un Data-vice vert foncé.
_Digivolution! Clockmon! Rayon temporel!
Toyagumon venait à peine de se digivolver en Clockmon qu’il leva son sceptre et fit tourner son aiguille. Lorsque celle ci atteignit le douze sur son horloge, Skullmammothmon se mit à vieillir et tomba en poussière. Des milliers de données apparurent dont certaines furent aspirées par l’écran puis scannées par le Data-vice du jeune  homme. Mais comme à l’habitude un brouillard de données apparut et l’ennemi réapparut sous la forme de Machinedramon.
Cependant les Elus et leurs partenaires ne le regardaient pas mais observaient l’écran de la console où apparaissait le jeune homme qui était le partenaire de Clockmon. Emilie fut la première à le reconnaître.
_Toi! C’est toi! Je ne peux pas y croire! s’écria Emilie étonnée.


Chapitre 29 :  Quand l’espoir meurt

Les Elus étaient toujours très étonnés même si tous avaient pu identifier la personne qui se trouvait à l’écran. C’était impossible. Pourtant il se trouvait bien là sous leurs yeux. Non, il devait y avoir un trucage quelque part pensait la majorité de l’équipe. Soudain le jeune homme prit la parole:
_Hey minna! Ca fait plaisir de vous revoir! s’exclama le jeune homme. Oh pardon , Milie, je t’ai volé ton mot favori!
_Lud? C’est vraiment toi? demanda Alexia encore surprise.
_Selon moi, ce n’est pas Papa Noël. répondit Lud amusé.
_Avec tes dons en informatique, t’as réussi à nous trouver ici? fit Virgile.
_En fait, je ne vous ait jamais perdu de vue. Je vous ait toujours suivi à la trace. avoua Lud.
_Nani? Tu peux t’expliquer? Pourquoi … demanda Emilie intriguée.
_Tout a commencé lors de l’invasion des digimon. Dans la rue, j’ai découvert Toyagumon complètement perdu. Je l’ai  ramené chez moi où il m’a tout expliqué. Alors direction: mon ordinateur j’ai pu capter la fréquence de vos Data-vice. commença Lud.
_Mais tu possèdes un Data-vice, tu es donc un Elu. Pourquoi tu n’es pas venu avec nous? fit Yasu.
_Techniquement je ne le suis pas. Ce Data-vice que vous voyez n’est pas sensé exister. Je l’ai fabriquer en copiant les séquences des programmes de celui de Virgile. répondit Lud.
_Hein? Mais comment tu as fait pour copier sur le mien? demanda Virgile.
_Lorsque que toi, ton frère et Mike avez commencé à travailler sur votre programme. Tu as utilisé ton Data-vice pour rajouter des informations. J’en ai profité pour copier ses programmes. Cependant je pensais que vous ne voudriez pas de moi comme je n’étais pas un véritable Elu. Alors j’ai décidé de vous suivre à distance afin de vous aider. continua Lud.
_Tu avais tort. On n’aurait refusé de la main d’œuvre en plus. s’exclama Josyanne.
_En plus, tu es un génie non vantard. Tu aurais pu rabattre le caquet à Virgile souvent. rigola Valérie.
_De toute façon, j’ai bien travaillé. Parallèlement aux recherches de vos trois informaticiens, j’ai élaboré un programme qui permet de faire revenir les digimon sous forme de petites données que j’ai stocké sur un CD en attendant de pouvoir les relâcher là ils doivent vivre normalement. poursuivit Lud.
_Attends, cela signifie que notre opération d’élimination n’a servi à rien? comprit Samy.
_Absolument à rien. En consultant votre programme, j’ai remarqué une faille qui empêchait la liaison avec le satellite. Yasu et toi n’avez donc rien fait d’autre que d’exécuter un programme défectueux. répondit Lud.
_Je crois que le génie va être sérieusement revu à la baisse. rigola Josyanne.
_Oh hey! Ca arrive à n’importe qui de faire des erreurs! protesta Virgile.
_Ne t’inquiètes pas, Virgile, c’était parfaitement normal. Cette erreur c’est moi qui l’ai provoqué pouvons empêcher de détruire ces digimon puisque j’avais mon propre programme. Sans mes modifications, tout aurait marché. révéla Lud.
_Je le savais. Vous voyiez que vous m’accusez toujours à tort. déclara Virgile en bombant le torse.
_Lud! Ne casses pas notre joie comme ça! s’écria Seb.
_Bon minna, ça suffit les parlottes! C’est l’heure de retourner au combat! s’exclama Emilie.
_Ouais, on a un ennemi à battre! renchérit Guillaume.
_Allez y! Moi, je vous surveille de près et j’essaie de trouver comment vous aider. dit Lud puis achevant mentalement sa phrase. Et surtout, j’essaie de trouver comment vous sortir de là si nous sommes vainqueurs.
Alors que les Elus se retournaient pour faire face à leur ennemi, ils eurent la bonne surprise de découvrir leurs partenaires digimon faire face à Machinedramon. Clockmon avait utilisé son attaque rayon temporel qui avait vieilli Machinedramon puis Dorugremon avait logé son attaque métal météores dans les canons de Machinedramon qui explosèrent. Au même moment, Wisemon récita son sort d’immobilisation qui retint leur adversaire. Au final, Lordholyangemon, Dinohumon et Ex-Veemon déclenchèrent leurs attaques excalibur, hache guerrière et V-laser. Machinedramon explosa en milliers de données dont certaines furent scannées par les Data-vice de Mike, Josyanne, Lud, Valérie, Yasu et Dareen tandis qu’un brouillard de données se reforma à nouveau mais celui ci se scanna en deux. Le premier formait une toute petite boule de données qui donna un aimant tandis que l’autre plus grosse forma un Parrotmon. L’aimant alla se figer sur Clockmon dont l’aiguille tourna dans tous les sens.
_Merde! L’aimant … il affole tout ce qui est magnétique. comprit Mike.
Ensuite Parrotmon lança son attaque destruction sonique. Le digimon ouvrit en grand la bouche qui libéra un son strident qui retentit à travers tout ce niveau mais aussi tout le reste du Data World. Les aiguilles et les mécanismes de Clockmon se brisèrent. Alors l’aimant et Parrotmon se digitalisèrent pour reformer un nouveau brouillard de données qui fit apparaître un Babamon. Le digimon empoigna son balai et se précipitant sur Clockmon qui reçut un gigantesque coup de balai. Le digimon tomba en arrière et régressa en Toyagumon presque inconscient.
_Toyagumon! Non! cria Lud à l’écran.
_Non! Que peut on bien faire bien faire maintenant? demanda Yasu désespérée.
_Il doit y avoir une solution. Mais où? fit Samy essayant de réfléchir.
A ce moment, Kaiserleomon courut et se jeta férocement sur Babamon. Celui ci la mordit au cou et ses griffes déchirèrent ses vêtements tandis que son balai roula au sol. Il se désintégra en milliers de données dont certaines furent scannées par le Data-vice fixé à la patte avant de Kaiserleomon.
_Super! Kaiserleomon vient de nous prouver que nous avons encore le moyen de gagner! s’exclama Emilie joyeusement.
_C’est sur. De plus, l’ennemi a perdu beaucoup de sa réserve d’énergie. Regardez cela. fit Lud.
Tout en parlant, Lud avait transféré des fichiers qui s’affichaient sur les écrans et montraient l’état du data World. Celui ci n’était plus constitué que du premier niveau et du niveau interdit où ils se trouvaient.
_Quel est le rapport entre le Data World et l’ennemi? Et pourquoi le Data World disparaît? demanda Alexia.
_L’ennemi contrôle tout le Data World et il utilise ses données pour nous affronter. Cependant chaque fois que les digimon battent une de ses forme, nos Data-vice scannent de nombreuses données donc il doit puiser de nouvelles données pour pouvoir nous combattre à nouveau. expliqua Lud.
_Mais puisqu’il reste un seul niveau, il n’aura plus de données pour se battre. fit Abdel.
_Si, il lui reste celles de ce niveau. le contredit Josyanne.
Soudain personne n’eut le temps de rien ajouter que de violents éclairs apparurent. En se retournant, ils découvrirent un Rhinokabuterimon son attaque foudre laser de toute sa puissance. Si Kaiserleomon était protégé par son armure et Demitaureaumon utilisait aussi l’électricité, ce n’était pas le cas pour les autres digimon ni encore moins pour les Elus. Tous tombèrent au sol essayant tant bien que mal de résister à l’attaque de leur adversaire.
_Il faut … fit Emilie.
La jeune fille tentait de se relever tout en parlant pour encourager ses amis mais l’électricité qui traversait tout son corps était trop puissant. Elle finit par retomber sur le sol comme tous ses amis. Pourtant l’un d’eux trouva le courage de ramper à même le sol malgré toute l’électricité qui circulait dans son corps. C’était Seb. Le jeune belge avait l’impression que ses os, ses muscles .. tous ses membres allaient exploser. Il souhaitait presque mourir pour ne plus avoir mal. Cependant il devait aider ses amis. Il rampa jusque Demitaureaumon.
_Demitaureaumon .. tu peux  … aider … tu maîtrise électricité murmura faiblement Seb.
_Seb .. je …fit Demitaureaumon.
A ce moment, le corps de Seb retomba lourdement sur le sol pris de convulsions terribles dues à ses efforts et au courant intensif qui traversait tout son corps.
_Je vais le faire, Seb! promit Demitaureaumon.
Demitaureaumon se releva et déclencha son attaque corne électrique. De ses cornes partirent un fort courant électrique qui frappa Rhinokabuterimon. Celui ci se tourna vers le Taureaumon digimon et doubla sa dose d’intensité qui grilla littéralement le pauvre Demitaureaumon. Celui ci tomba à terre sur le ventre de Seb.

Pendant ce temps, Lud s’affairait devant son ordinateur. Il devait vite trouver une solution pour arrêter Rhinokabuterimon ou ses amis allaient mourir. Selon l’ordinateur, ils avaient subi de tels dommages que si l’attaque continuait, ils mouraient dans moins de cinq minutes.
_Si seulement, je pouvais renverser la situation … Mais oui c’est ça! s’écria Lud.

Au niveau interdit du Data World, Rhinokabuterimon poursuivait son attaque électrique. Les Elus et les digimon étaient pratiquement inconscients. Kaiserleomon tentait de vaincre le digimon mais il ne parvenait à rien.
Durant ce temps à travers le monde réel, toutes les lumières, les ordinateurs, les télévisions .. tout ce qui fonctionnait à l’électricité se coupa tandis que l’électricité qui s’en dégagea était dirigée vers l’ordinateur de Lud. Dès qu’elle arrivait, le jeune homme l’envoyait vers le Data World. Ainsi un puissant courant électrique traversa les circuits interne du Data World et déboucha dans le niveau interdit. Celle ci frappa Rhinokabuterimon qui subit une force d’attaque de deux millions de fois supérieure à la sienne. Celui ci ne le supporta et explosa en un millier de données. Tous les Data-vice scannèrent la moitié des données ce qui permit de revigorer les Elus et les digimon. Cependant ceux ci étaient encore faibles. Ainsi Dinohumon, Ex-Veemon, Dorugremon, Wisemon et Lordholyangemon régressèrent en Kotemon, Veemon, Dorugremon, Wisardmon et Calumon. Leurs partenaires accoururent vers eux se souciant si ils allaient bien. A présent, il ne restait plus que Kaiserleomon encore valide.
_Merde! Il ne reste plus que Kaiserleomon! s’écria Julien.
_Ce sera suffisant. Le reste du Data World mais aussi une grosse partie du niveau interdit. annonça Lud.
_Hein? Mais il est intact ici. s’exclama Mike étonné.
_A mon avis, l’ordinateur de Lud buggue ou c’est Lud qui buggue ou les deux bugguent. fit Josyanne.
_Non. en fait, le niveau interdit comprend plus que la salle où vous êtes. Cependant l’attaque électrique que je lui ait envoyé a fait beaucoup de dégâts. De plus pour vous électrocuter, il a dû sans cesse piocher sur des réserves. expliqua Lud.
_Hey Lud! Tu peux pas renvoyer une telle attaque encore une fois? demanda Virgile. Il sera battu définitivement ainsi.
_J’ai déjà utilisé tout ce qu’il y a dans notre monde une fois, je ne peux pas le faire deux fois. Désolé. fit Lud.
_Tant pis! Kaiserleomon, il n’y a plus que toi en jeu. Tu dois donner le maximum de toi même. ordonna Emilie.
_Comme d’habitude. Vous allez moi qui est le héros. fit Kaiserleomon peu modestement.
_Si on gagne, on va en entendre parler. soupira Guillaume.
_Ne me le dis. ajouta Samy d’un ton de désespoir
_Peut être mais au moins nous serons tous en vie. fit Yasu avec un sourire.
Cependant un nouveau brouillard de données s’était formé et un Cherubimon apparut devant eux. Il était vraiment grand et Kaiserleomon espérait vraiment être à la hauteur sans mauvais jeux de mots.
_Je comprend. Il a utilisé tout le niveau interdit à l’exception de la salle où vous êtes pour créer une telle forme. Méfie toi, Kaiserleomon, il pourrait être la forme la plus puissante. prévint Lud.
Les Elus et les digimon restaient silencieux nerveux à la pensée que si Kaiserleomon échouait, tout serait perdu. Kaiserleomon courut et bondit sur Cherubimon. Cependant celui ci le repoussa d’un geste le flanquant au sol sur le dos. Il tendit alors les mains vers lui:
_Retour au commencement! cria Cherubimon.
Immédiatement Kaiserleomon se sentit changer et il reprit forme humaine. Constatant cela, Joey martela son poing droit sur le sol furieuse. Les autres Elus et les digimon étaient plutôt surpris mais n’eurent le temps de ne rien dire car Cherubimon tendit de nouveau ses mains en direction des digimon.
_Retour au commencement! grogna Cherubimon.
Alors chacun des digimon se sentit peu à peu régresser Penguinmon devint Tsunomon puis Punimon, Kotemon redevint Yaamon et Kiimon, Demitaureaumon régressa en Headbullmon puis Babyheadbullmon, Wisardmon en Magicmon, Demimagicmon et Tinymon, Demidevimon devint Pagumon puis Zurumon, Blackagumon reprit sa forme de Koromon puis de Botamon, Gabumon redevint Tanemon puis Yuramon, Veemon régressa en Demiveemon puis Chibimon, Dorugremon devint Dorimon puis Dodomon, Lucemon régressa en Cupidmon puis Puttomon, Arcademon régressa directement au niveau bébé puisqu’il ne possédait pas de forme d’ Entraînement, Toyagumon redevint Kapurimon puis Metalkoromon et enfin Calumon devint Demicalumon puis Chibicalumon.
Les Elus ramassèrent leurs partenaires complètement déprimés et désolés. Chacun caressa nerveusement son partenaire mais tous observait Cherubimon qui allait certainement lancer une attaque bien plus dévastatrice à laquelle ils ne pourraient plus faire face. Ce n’était pas avec des digimon au niveau Bébé qu’ils pouvaient riposter. Leurs partenaires se feraient tuer. Tout en caressant la tête de Punimon, Emilie se laissa tomber à genoux en baissant la tête.
_Cette fois, c’est fini. Nous avons perdu. murmura Emilie tristement.


Chapitre 30 :  L’aube d’un nouveau monde

Au Data World, tout allait on ne pouvait plus mal. Chaque digimon avait régressé au niveau Bébé par le pouvoir de Cherubimon, nouvelle forme de l’ennemi. Malheureusement ils étaient tous épuisés et il leur était impossible de se digivolver à nouveau. Pourtant ils avaient presque réussi. Si ils avaient pu vaincre Cherubimon, il ne lui aurait pratiquement plus rien pour obtenir une autre forme. Tout ce qui restait du Data World était la salle où se déroulait le combat.
Tous se sentaient découragés, épuisés, désespérés … Les émotions qu’ils ressentaient étaient tellement profondes, complexes qu’ils ne sauraient l’exprimer. C’était une douleur si forte. Quelque chose qui se trouvait dans leur cœur et le serrait très fort.
_Fini .. fini … c’est fini. murmura Emilie à genoux en tapant son poing au sol.
_En plus, on ne verra pas de sang puisque tout est données. Il n’y a vraiment aucune justice. continua Joey.
_Dites, je n’ai aucune envie de mourir moi. On ne peut pas se sauver? s’écria Valérie.
_Eh bien il va falloir se résoudre .. on parlait de ce qui se passait après la mort une fois, on va bientôt le savoir. fit Virgile effrayé.
_C’est au moment où nous risquons de mourir qu’il ne se vante pas. Bon au moins, on aura vu ça. assura Josyanne essayant de paraître rassurée mais ne l’était vraiment pas.
_On ne pourra même pas grandir plus, se marier, avoir des enfants … ajouta Yasu sombrement tandis que Guillaume la serrait très fort dans ses bras sans rien dire.
_C’est trop bête! On aurait pu au moins cent fois et on va finir là … non, je n’arrive pas y croire! s’écria Samy qui laissait échapper quelques larmes.
_Et si .. les Data-vice .. peut être … suggéra Alexia sans arriver en formuler son idée en une phrase correcte.
_Non. Ces stupides appareils ne servent qu’à localiser le signal des autres Data-vice, à scanner des cartes et à scanner les données des digimon vaincus. Je ne vois rien pouvant nous aider. dit Julien maussade
_Quand je pense à comment tout a commencé … Nous étions sur le forum et voulions stopper les hackeurs … finalement nous n’avons été capables de rien. soupira rageusement Dareen.
_Ce n’est pas vrai! Ce n’est pas vrai! s’écria Samy encore en larmes. Nous avons accompli de nombreuses choses. Combien de vies avons nous protégé des digimon? Qui a localisé et neutralisé les hackeurs? Qui a sauvé Calumon? Qui a traversé les six niveaux du Data World? Nous avons réussi de nombreuses choses! Ce n’est pas ici qu’on a le droit de dire que nous n’avons rien fait! Nous sommes de tout ensemble! Je le sais! Depuis je me sens plus fort! Je veux encore y croire moi!
_Samy … C’est fini. Quoiqu’on dise, il n’y a plus rien à faire. dit Abdel.
_Non, c’est pas vrai! Je ne veux pas! Je veux  y croire moi! protesta Samy les yeux injectés de sang et de larmes.
_Oui! Tout est encore possible! Il reste encore un espoir! cria Mike derrière eux.
En entendant les paroles de Mike, les jeunes héros se retournèrent pour découvrir Mike assis devant la console qui servait à contrôler le Data World et à surveiller le monde réel et le digimonde. Celui ci semblait discuter avec Lud.
_Ceux sont nos digimon qui sont battus, pas nous. Puisque les digimon ne peuvent plus se battre, c’est aux humains de le faire. De plus, il nous reste un atout: Lud. annonça Mike.
_C’est vrai? Et il a un plan pour nous sortir de là? demanda Dareen commençant à reprendre espoir.
_Pas vraiment. Il explore juste toutes nos possibilités et les siennes pour le moment. répondit Mike.
_Super! Ca rassure drôlement. soupira Dareen en baissant la tête.
_Mike, ton atout n’est pas un as ou un roi, c’est un sept ou un huit. fit Josyanne dépitée.
_Peut être. Cependant il nous reste maintenant encore un faible rayon d’espoir. Tout ce qu’il faut est de ne pas le laisser s’éteindre. Il faut le garder allumer et l’agrandir. s’exclama Emilie commençant à retrouver son optimisme.
_Oui! Moi, je garderais espoir jusque … commença Samy en essuyant ses larmes.
_Jusque mort s’en suive. acheva Joey avec un bref sourire sadique.
Au même moment, Guillaume envoya un bon coup de pied dans le tibia droit de Joey qui laissa échapper un beau cri de douleur.
_Mais t’es malade? Faut te faire soigner mon pauvre vieux! cria Joey.
_J’aime pas qu’on ennuie mes copains. fit Guillaume.
Au même moment que les Elus commençaient à reprendre espoir, Cherubimon fit apparaître un éclair géant dans sa main et le lança sur Guillaume et Samy. Tous deux tombèrent à terre frappés par électricité
_La vache! Ca fait mal! cria Samy.

Pendant ce temps, Lud s’affairait devant son ordinateur afin de trouver un moyen d’aider ses amis. Cherubimon était si fort … Si seulement il existait une possibilité de redigivolver les digimon. Il contempla son Data-vice puis poussa un long soupir. Julien avait raison: ce fichu appareil n’était d’aucun secours. Il ne pouvait  que scanner des données d’un digimon battu, scanner des cartes pour aider son partenaire et localiser les autres Elus. Rageusement il repoussa l’appareil qui tomba à terre. Alors l’écran de celui ci afficha des données et des séquences complexes auxquelles Lud n’entendait rien.
Soudain tout s’arrêta lorsque le mot digivolution s’afficha tandis qu’au Data World, Metalkoromon retrouva sa forme initiale c’est à dire Toyagumon. Lud attrapa immédiatement son Data-vice et retourna devant son ordinateur: il venait de trouver le moyen de redigivolver les digimon à leur niveau initial mais également de leur donner un pouvoir supplémentaire.

Au Data World, Cherubimon continuait d’attaquer avec ses éclairs. Cette fois, il avait voulu frapper Josyanne mais celle ci avait eu le réflexe de s’écarter juste à temps. Lorsqu’ils virent Metalkoromon redevenir Toyagumon, tous s’étonnèrent.
_Toyagumon? Mais comment? fit Abdel surpris.
_Lud … il a compris. s’exclama Toyagumon.
Alors que les Elus et leurs digimon considéraient cette information comme une bonne nouvelle, Lud parlait avec Mike.
_Mike, j’ai besoin de plus de temps. Toi qui a accès au digimonde, essaie de télécharger une barrière ou quelque chose comme cela pour vous protéger le temps que je puisse redigivolver tous les digimon. demanda Lud.
_Je vais essayer … mais je ne promet rien … commença Mike incertain.
_Mike! Vu la force des éclairs de Cherubimon, tu n’as pas à essayer. Fais le ou ne le fais pas mais il n’y a pas d’essai! cria Emilie tombant au sol en voulant protéger Alexia d’un éclair.
_J’ai l’impression que Milie a trop regardé Star Wars. fit Valérie en poussant un léger rire tout en se plaquant au sol et roulant ensuite à terre pour éviter un autre éclair.
_Ben Cherubimon aussi a trop regardé Star Wars lui aussi! Il se prend pour l’ Empereur Palpatine! ajouta Josyanne.
_Je me demande si le moment est bien parlé pour parler de références cinématographiques. soupira Abdel en haussant les épaules.
Mike avait tourné brièvement la tête vers ses compagnons: tous tentaient d’esquiver les éclairs de Cherubimon qui utilisait son attaque puissance infinie décuplant la force de ses éclairs. Ses amis esquivaient soit en se jetant à terre soit en étant poussé par un autre qui recevait l’attaque à sa place. Mike se rendit compte que le chef des Elus avait raison: il n’y avait pas d’essais à faire. Il devait réussir à exécuter l’ordre donné par Lud ou ce serait la fin pour eux.
Ainsi Mike posa ses doigts sur l’écran affichant le digimonde. Une à une défilèrent de nombreuses images du digimonde à travers l’écran. Le jeune homme les fixait et tentait de remarquer quelque chose pouvant servir de barrière de protection contre les éclairs. Malheureusement il ne trouvait rien lorsque Metalkoromon l’arrêta: l’image montrait une rivière impétueuse et plus loin un barrage. Mike regardait son partenaire ne comprenant pas ce qu’il trouvait de remarquable avec celle ci.
_Mike! Cette rivière est la Tempêta. Elle est toujours agitée et grâce à elle est produit l’électricité du digimonde. Tu vois, le barrage? C’est un barrage hydraulique transformant l’énergie de l’eau en électricité. expliqua Kiimon.
_Tu veux dire que si je la télécharge ici … Cherubimon sera un moment avant de pouvoir nous attaquer. comprit Mike.
_Oui! s’exclama Kiimon.
_Je .. non je ne peux pas faire ça. s’exclama Mike. Ce barrage est trop utile au digimonde. Je ne peux pas priver les digimon pour nous. Je dois trouver autre chose.
_Mike! Grâce à Lud, le digimonde est maintenant sain et sauf! Cependant si l’ennemi nous détruit, il ne le restera pas comme le monde réel! Les digimon et les humains sont assez forts pour tout reconstruire. fit Kiimon.
Mike regarda Metalkoromon quelques instants et comprit que celui ci avait raison. Si ils perdaient ce combat, les digimon et les humains mourraient. Face à ce constat, ne plus avoir d’avoir d’électricité était dérisoire. Ainsi le jeune homme programma le téléchargea et quelques minutes plus tard, un immense barrage se matérialisa entre les Elus et Cherubimon.
Contemplant le barrage, Cherubimon le frappa violemment mais la foudre ne pouvait pas affecter un barrage hydraulique. Il résista à la forte décharge électrique.
_Sauvés! Du moins, nous sommes temporairement sauvés! cria Seb.
_Maintenant Lud, à toi de réaliser un miracle! annonça Yasu.

Pendant que Mike s’était démené pour télécharger le barrage hydraulique et que les Elus faisaient leur possible pour éviter les éclairs de Cherubimon, Lud faisait plus que son maximum pour déclencher la digivolution des digimon de ses amis grâce aux Data-vice à partir des signaux émis par ceux ci. Il observa son écran lorsqu’il remarqua l’ouverture d’un fichier qui s’ouvrit malgré une adresse erroné. Cela donnait une idée à Lud: les erreurs d’adresses de sites Internet ou de fichiers pouvaient être corrigé grâce à un système de redirection. C’est pareil pour ce qu’il voulait faire. Tout ce qu’il avait besoin était de rediriger les digimon vers leur niveau initial.

Pendant que Lud s’affairait devant son ordinateur et les Elus observaient Cherubimon tenant de percer le barrage qui assurait leur protection, deux digimon se tenaient sur le toit d’un immeuble à Paris. Tous deux regardaient le ciel devenu noir. Cependant on pouvait voir une sorte de mur de données qui était en fait ce qui restait du Data World. Derrière se trouvait le digimonde. A travers le monde réel, nombreux étaient les humains fixant le ciel se demandant ce qui s’y passait. Dans le digimonde, tout était pareil: les digimon regardaient le ciel sans comprendre.
_Maitre, si le Data World est détruit, les deux mondes vont se voir … mais surtout ils voudront refusionner comme avant. dit le petit digimon. Que devons nous faire?
_Rien. Je crois que le nouvel Elu qui n’était pas prévu pourra résoudre ce problème. assura le second digimon plus grand que l’autre.
_J’espère que vous avez raison. Il n’empêche qu’à la fin du combat, il ne restera plus qu’un seul Elu. ajouta le petit digimon.
_Je sais. Malheureusement que pouvons nous faire? fit son interlocuteur.

Au Data World, les Elus commençaient à avoir peur. Cherubimon avait découvert depuis une bonne dizaine de minutes le point faible et commençait à l’attaquer afin d’y ouvrir une brèche.
_Lud, dépêche toi! cria Guillaume.
_Lud est informaticien pas magicien! rappela Dareen.
_Ouais ben je m’en fiche! Il a intérêt à se dépêcher ou je vais m’énerver! s’écria Julien.
Soudain Cherubimon lança une ultime attaque et une brèche de cinq bons kilomètres s’ouvrit. Cependant celui ci n’attaqua pas directement: il se contentait d’absorber l’électricité contenue à l’intérieur du barrage. Les Elus étaient déjà anxieux de voir leur protection détruite mais en voyant leur ennemi absorber davantage de puissance, ils ne trouvaient plus aucun mot pour décrire leurs sentiments de peur et d’inquiétude. Si l’un d’eux aurait été cardiaque, il serait mort au moins cent fois d’une crise cardiaque foudroyante.
Cependant au moment tout semblait perdu, l’espoir commençait à revenir. Cherubimon avait déjà absorbé la moitié de électricité contenue dans le barrage lorsque chacun des dix digimon retournèrent à leur niveau initial. Autrement dit, Toyagumon, Penguinmon, Kotemon, Demidevimon, Dorumon, Arcademon, Veemon, Wisardmon, Weregarurumon, Calumon, Blackagumon, Lucemon et Demitaureaumon étaient de retour prêts à combattre à nouveau.
_Parfait! Il est l’heure de retourner au combat! ordonna Emilie.
_Non! Attendez! cria Lud.
_Nani? Maintenant qu’on peut combattre, on va pas se gêner! s’écria Emilie.
_Minute! J’ai trouvé un moyen de rendre plus puissant vos digimon. Cependant j’ai besoin j’ai besoin d’encore un peu de temps. Vous devez encore patienter un peu. expliqua Lud.
_Euh parfait … on te donne cinq minutes. fit Seb.
_Seb! s’exclama Alexia en faisant un regard noir à celui ci avant de reprendre une voix douce. Nous pouvons attendre. Cependant lorsque Cherubimon aura capté toute l’électricité du barrage, tu as intérêt à être prêt.
_Ne vous inquiétez pas! Je sais quoi faire. assura Lud.
_Ne vous inquiétez pas … ça se voit qu’il a pas un Cherubimon surpuissant devant lui. fit Abdel.

Au monde réel, Lud travaillait avec acharnement devant l’écran de l’ordinateur de sa chambre. Il devait absolument travailler le plus vite possible ou sinon ses amis ne seraient plus des mouches grillées. Cependant il captait les signaux des quinze Data-vice et ne cessait d’y ajouter de la puissance. Il scrutait l’écran qui affichait quinze jauges chacune représentant un Data-vice. Pour le moment, la plupart se situait entre 25% et 30%. Il devait trouver le moyen de les booster ou sinon …
Ce fut à ce moment qu’il songea à Cherubimon et au barrage. Après quelques manipulations, il dériva le courant du barrage hydraulique du Data World et la chargea sur son ordinateur ce qui augmenta considérablement le remplissage de celles ci. Celles ci atteignaient plus de 60% et se remplissaient de 5% toutes les secondes.
Lud eut un sourire triomphant: cette fois, son plan était sur pied et allait fonctionner dans moins de quatre secondes.

Cependant ce plan avait une répercussion sur ce qui se passait au Data World. Puisque Lud utilisait l’électricité du barrage, Cherubimon n’arrivait plus à absorber davantage. Lorsqu’il eut comprit qu’il n’aurait rien de plus, il se redressa et s’approcha des Elus. Il empoigna sauvagement Weregarurumon et voulut le foudroyer. Cependant Abdel scanna une carte qui libéra son partenaire.
_Bon, on est fichus cette fois. annonça Seb.
_Lud! On est dans la merde! Alors dépêche toi! cria Guillaume.
Au moment où Cherubimon lança de multiples éclairs sur les Elus et les digimon, les quatorze Data-vice se mirent à briller puis une sphère transparente et lumineuse les recouvrit empêchant toute attaque de s’y infiltrer. Cependant cela ne s’arrêta pas là.
Le  Data-vice rouge afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur rouge qui enveloppa Emilie et Penguinmon. Tous deux entendaient battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers un corps commença à naître  entra les formes d’ Unimon, Hippogryphomon et Licornemon. Ainsi un corps de cheval se forma où se fixa quatre pattes. Ensuite une crinière rousse apparut le long de sa tête et une longue queue rousse se fixa  à sa croupe tandis qu’une corne dorée jaillit de son front. Le digimon apparut dans le ciel volant à travers les nuages puis se posa sur l’un d’eux et cria « Licornemon ».
Le Data-vice bleu marine afficha à l’écran le message light evolution tandis qu’il libéra une intense lueur bleue marine qui enveloppa Alexia. La jeune fille pouvait entendre son cœur battre. A ce moment la forme de Lightmon entra en elle puis elle se digitalisa. Ensuite un corps de jeune fille se forma sur lequel se fixa un plastron suivi une jupe blanche transparente qui épousait parfaitement ses formes. Ensuite ses longs cheveux blonds tombèrent le long de son dos. Le digimon apparut au milieu de l’océan en criant « Lightwomon ».
Le Data-vice violet afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur violette qui enveloppa Mike et Kotemon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers un corps naissant entra la forme de Dinohumon. D’abord se forma un grand corps bleu où se fixa une armure puis se superposa une toge bleue. Ensuite deux lames se posèrent à ses bras tandis que des ailes métalliques apparurent dans son dos. Le digimon apparut dans le jardin d’un palais japonais puis il déploya ses ailes et se percha sur un toit en criant « Gardiangemon ».
Le Data-vice marron afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur marron qui enveloppa Samy et Arcademon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers un corps naissant entrèrent les formes d’ Arcademon Champion, Arcademon Ultime et Arcademon Mega. Ensuite des bras avec d’immenses mains s’ajoutèrent à ce corps ainsi que des jambes aussi fortes que les bras. Le digimon sortit d’une caverne en criant « Arcademon Mega ».
Le Data-vice blanc afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur blanche qui enveloppa Dareen et Dorumon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entra la forme de Dorugremon puis le corps d’un dragon se tenant debout se forma. Celui ci fut recouvert d’une armure tandis que des ailes bleues foncées se fixèrent dans son dos. Le digimon apparut au sommet d’une montagne en criant « Dorugoramon ».
Le Data-vice noir afficha à l’écran le message double evolution tandis qu’il libéra une intense lueur noir qui enveloppa Joey. La jeune fille pouvait entendre son cœur battre. A ce moment les formes de Löwemon et de Kaiserleomon entrèrent en elle puis elle se digitalisa. D’abord la forme ressembla à Löwemon mais ce fut l’armure de Kaiserleomon qui recouvrit son corps. Cependant les cheveux de Joey percèrent sous l’apparence tombèrent le long de son dos tandis que dans sa main droite apparut une lance et la gauche un bouclier. Le digimon bondit et se réceptionna sur un rocher d’où il dominait la vue le haut d’une falaise en criant « Lojomon ».
Le Data-vice doré afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur dorée qui enveloppa Julien et Lucemon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entrèrent les formes d’ Angemon, Magnaangemon et Seraphimon. Alors le corps fut recouvert par une armure imposante puis celle ci fut couverte par une toge bleue et jaune. Le digimon apparut sur le toit d’un immeuble très haut en criant « Seraphimon ».
Le Data-vice orange afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur orange qui enveloppa Abdel et Weregarurumon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entrèrent les formes de Gabumon et de Garurumon puis celui ci s’allongea et fut recouvert par une armure. Pour finir, il fut complété par deux missiles sur son dos et deux ailes en métal. Le digimon courut à travers une immense plaine en criant « Metalgarurumon ».
Le Data-vice rose pâle afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur rose pâle qui enveloppa Josyanne et Wisardmon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entra la forme de Wisemon puis celui ci grandit et fut recouvert par une grande soutane marron un peu usagée puis il obtint un grimoire dans les mains. Le digimon apparut à l’intérieur d’un temple devant un autel en criant « Ancientwisemon ».
Le Data-vice vert afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur verte qui enveloppa Valérie et Veemon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entra la forme d’ Ex-Veemon puis celui ci grandit et se fortifia. Ensuite deux ailes se fixèrent dans son dos et cinq griffes à chacune de ses pattes. Le digimon apparut au sommet d’une colline en criant « Alforceveedramon ».
Le Data-vice bleu clair afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur bleue claire qui enveloppa Guillaume et Blackagumon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entrèrent les formes de Darktyrannomon et Metaltyrannomon puis celui ci grandit. Alors il fut équipé d’une armure tandis qu’une épée apparut dans chacune de ses mains. Le digimon apparut au milieu d’une arène romaine déserte en criant « Gaioumon ».
Le Data-vice turquoise afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur turquoise qui enveloppa Virgile et Demidevimon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entra la forme de Megidramon puis celui ci grandit pour devenir un grand dragon qui obtint par la suite de grandes ailes sur le dos. Le digimon sortit d’un volcan en éruption et s’envolant en criant « Megidramon ».
Le Data-vice noir et blanc afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur noire et blanche qui enveloppa Seb et Demitaureaumon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entra les formes de Taureaumon et de Minotaureaumon puis celui ci grandit et devint un taureau sur deux pattes arrière qui fut ensuite recouvert d’une armure. Le digimon se mit sur ses quatre pattes puis fonça à travers une forêt obscure en criant « Metaltaureaumon ».
Le Data-vice rose afficha à l’écran le message biomerge digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur rose qui enveloppa Yasu et Calumon. Tous deux entendirent battre le cœur de l’autre devenant synchronisés puis fusionnèrent ensemble. A travers le corps naissant entra la forme de Lordholyangemon puis celui ci grandit et obtint une armure bleue et jaune. Par la suite, il reçut une lance dorée tandis qu’un casque bleue avec une étoile dorée se posa sur sa tête. Le digimon apparut au milieu d’une somptueuse clairière en criant « Ophanimon ».
Le  Data-vice vert foncé afficha à l’écran le message Mega digivolution tandis qu’il libéra une intense lueur verte foncée qui enveloppa Toyagumon. Celui ci entendit son cœur battre mais aussi celui de Lud. A ce moment, la forme de Clockmon entra en lui et il se digitalisa. Un androïde se forma puis se teinta en noir. Le digimon apparut à l’intérieur d’une usine devant plusieurs chaînes de montages en criant « Hiandromon ».
Sans vraiment comprendre le pourquoi du comment, Cherubimon se retrouvait confronté à quatorze Mega digimon: Licornemon, Lightwomon, Gardiangemon, Arcademon Mega, Dorugoramon, Lojomon, Seraphimon, Metalgarurumon, Ancientwisemon, Alforceveedramon, Gaioumon, Megidramon, Metaltaureaumon, Ophanimon et Hiandromon.

Devant son écran, Lud s’était levé bondissant de joie en constatant la réussite de son projet. Cependant il se calma très vite en espérant que ses amis soient devenus suffisamment forts pour battre Cherubimon en finir avec l’ Ennemi une fois pour toutes.

Au Data World, les quatorze Mega digimon se sentaient d’attaque pour anéantir l’ Ennemi une bonne fois pour toutes. Cependant Cherubimon les regarda et poussa un ricanement d’un ton réjoui.
_Vous avez pu atteindre vos plus hauts niveaux je vois. Mais c’est inutile. N’oubliez pas mon pouvoir. lança Cherubimon.
Au moment où Cherubimon voulut utiliser son attaque faisant régresser les digimon, Ancientwisemon récita une formule qui l’annula puis Ophanimon et Seraphimon croisèrent leur sceptre ensemble ce qui déclencha une explosion retentissant envoyant Cherubimon à terre à laquelle Lightwomon avait contribué en augmentant la puissance de ses deux amis grâce à sa lumière. Ensuite Licornemon ligota Cherubimon grâce à la corde qui sortit de sa corne. Pour terminer cela, Megidramon, Arcademon et Gaioumon attaquèrent de toutes leurs forces. Ainsi Cherubimon ne pouvait plus rien faire devant la force et la puissance des attaques se désintégrant dans des milliers de données mais également tout le reste du Data World se digitalisa laissant les digimon au milieu d’un vide noir sous lequel on voyait le monde réel et le digimonde. Les Data-vice scannèrent certaines données mais la plupart commencèrent à former un brouillard de données.

Au monde réel, Lud observait le combat sur son ordinateur et se réjouissait de la bataille remportée mais la guerre n’était pas encore finie. Cependant lorsque le Data World eut disparu, il constata que le digimonde et le monde réel se rapprochait lentement. Il comprit que ceux ci allaient essayer de converger ensemble mais maintenant qu’ils étaient séparés, ils devaient le rester.
Rapidement, Lud chargea les données sauvegardés par les Elus pour leur première mission depuis l’ordinateur de Virgile et Dareen puis décida de réinstaller le réseau. Une a à une, il hébergea chaque données du réseau mais au fur à mesure, la ceinture de données se reforma entra les deux mondes qui les empêchera de converger.

Au-dessus des deux mondes et du réseau, les digimon attendaient de voir ce que serait la nouvelle forme de l’ Ennemi. Alors ils découvrirent rapidement un Apocalymon. Ils comprirent instantanément qu’ils devaient détruire ses dix griffes avant de pouvoir l’attaquer directement.
Ainsi les digimon s’élancèrent vers leur nouvel adversaire. D’abord Arcademon brisa une griffe de son poing matrix lorsqu’ Ophanimon manqua d’être prise par une autre. Cependant Gaioumon intervint et la protégea en utilisant son attaque fureur des astres faisant exploser une seconde griffe. Ensuite Hiandromon utilisa son rayon atomique qui en découpa une troisième tandis que Lojomon et Lightwomon s’unissaient pour avoir la quatrième. Malheureusement pour eux, celle ci résista et manqua de les attraper. Alors Seraphimon intervint et la fit sauter. De son côté, Megidramon ne se retint pas et détruisit deux griffes d’un coup à l’aide de ses flammes. Ensuite Licornemon déploya ses ailes d’où sortit des milliers d’étoiles qui détruisirent la septième griffe. Au même moment, Metalgarurumon s’élança et avec un missile explosa la huitième tandis que Metaltaureaumon fracassa la neuvième. Pour la dernière, les quatorze digimon se réunirent et la firent exploser en même temps en utilisant leur plus puissante attaque.
_Youpie! On a détruit toutes les griffes! cria Arcademon.
_Restons vigilants! Il nous a prouvé qu’il a plus d’un tour dans son sac. recommanda Gardiangemon avec la voix de Mike.
En effet, Gardiangemon avait bien raison de recommander la prudence. Apocalymon se replia dans sa boite et commença une nouvelle attaque. a travers leur digimon, chaque Elu la reconnut. C’était la plus redoutable, celle qui consistait à tout faire détruire.
_Non! Il va tout détruire! cria Alforceveedramon avec la voix de Valérie.
_Il faut l’arrêter! On ne peut pas laisser faire cela! dit Weregarurumon avec la voix d’ Abdel.
_Je suis d’accord. Mais comment? demanda Seraphimon avec la voix de Lucemon.
_Les Data-vice … lors de l’attaque de Cherubimon, ils nous ont protégé le temps de la digivolution. Il faut refaire la même chose sauf qu’il faut recouvrir Apocalymon par la sphère. exposa Licornemon avec la voix d’ Emilie.
_Alors chacun à son Data-vice! s’écria Arcademon avec la voix de Samy.
A l’intérieur de chacun de leur digimon, les Elus activaient leur Data-vice espérant de tout leur être que cela puisse arrêter l’explosion prévue par Apocalymon. Alors que celui ci grossissait, une sphère lumineuse et transparente commença à apparaître autour de lui. Alors ne pouvant plus s’arrêter, le digimon explosa à l’intérieur de la sphère qui retint toutes les données de l’ Ennemi. Ainsi chacun des Data-vice scanna toutes les données ne laissant pas la moindre.
_On a réussi! On a vaincu l’ Ennemi! exultait Arcademon avec la voix de Samy.
Alors les digimon commencèrent à régresser D’abord Lightwomon et Lojomon redevinrent Alexia et Joey suivi de Licornemon, Gardiangemon, Arcademon Mega, Dorugoramon, Seraphimon, Metalgarurumon, Ancientwisardmon, Alforceveedramon, Gaioumon, Megidramon, Metaltaureaumon, Ophanimon et Hiandromon redevinrent respectivement Emilie et Punimon, Mike et Kiimon, Samy et Arcademon Bébé, Seb et Babyheadbullmon, Dareen et Dodomon, Julien et Puttomon, Josyanne et Tinymon, Abdel et Yuramon, Valérie et Chibimon, Guillaume et Botamon, Virgile et Zurumon, Yasu et Demicalumon et enfin Metalkoromon.
Mais dès qu’ils eurent régressé, chacun commençant à tomber dans le vide tenant contre lui son partenaire digimon sans comprendre pourquoi. Ils venaient de finir leur mission et étaient vivants. Pourquoi devaient ils mourir juste après?

Au monde réel sur l’immeuble où se trouvait le petit digimon et le grand, tous deux étaient à la fois réjouis mais tristes. Ils contemplaient la ville de Paris se sentant inutiles.
_Maitre … les Elus doivent vraiment mourir? demanda le petit digimon tristement.
_Non . Ils se sont tant battus qu’ils méritent d’avoir une vie tranquille. Cependant on ne revient pas de là où ils. déplora l’autre digimon. Il n’existe aucun moyen pour les sauver.

Pendant ce temps, Lud avait remarqué la chute de ses amis et l’avait déjà prévu. Il avait compris dès le début que lorsque le Data World serait détruit, ils seraient happés par ce vide. Malheureusement, il ne trouvait aucune solution pour empêcher cela. En contemplant son Data-vice sur son bureau, il le prit en main et se dit que cette fois, il ne pouvait pas l’aider. Alors une larme coula à son œil et coula le long de sa joue lentement et tomba sur le Data-vice et celui ci s’illumina.
Alors dans le vide où tombaient et les Elus et leurs digimon, le Data-vice de Lud apparut au-dessus d’eux. Il scintillait toujours et chacun des Data-vice s’illumina à son tour. Tous émirent un rayon de rayon de lumière qui touchèrent l’écran du Data-vice de Lud ce qui créa un vortex. Attirés par leur Data-vice, les Elus le passèrent et un autre vortex s’ouvrit dans la chambre de Lud juste au-dessus de celui ci ? Ainsi tout le monde atterissa sur lui et il tomba à terre sous leur poids. La plupart avaient quelques contusions mais ils étaient vivants.
En se relevant, chacun se congratulait, se serrait la main, riait, faisait des sourires … ils étaient vivants et les deux mondes étaient sauvés. Les digimon et les humains étaient  sains et saufs. Le réseau était reconstruit. Bref tout allait bien comme au commencement de cette longue histoire.

Alors que les Elus et les digimon fêtaient leur victoire chez Lud, les deux digimon à Paris contemplaient toujours horizon en songeant à la fin de tout ceci.
_Ainsi les Data-vice ont permis de les sauver. C’est incroyable. avoua le petit digimon.
_Non, ce n’est pas les Data-vice. C’est l’amitié qu’il porte à chacun d’entre eux qui les a sauvé. révéla l’autre digimon.

Deux mois après le combat final contre l’ Ennemi, les Elus se retrouvaient enfin en Savoie à Saint-Jolioz, un petit village à proximité d’ Annecy où ils comptaient passer les vacances ensemble. Leur seul programme était repos et jeux. Aussi Fanny était aussi là car selon Guillaume c’était en pensant à elle qu’ils avaient pu gagner très souvent dans leurs combats au Data World. La petite fille était ravie et jouait avec tous les digimon.
Aussi Emilie avait obtenu son examen, Mike passait en troisième année, Guillaume et Abdel avaient obtenu leur brevet, Yasu avait réussi son bac ES et le reste passait tous en classe supérieure.
Durant la première semaine, ils passaient leur temps à aller nager, s’amuser dans l’eau, bronzer, faire du shopping … Il était si bon de vivre. Cependant quelque chose vint troubler leur quiétude près de midi. Ils revenaient tous du lac où ils s’étaient baignés toute la matinée sauf Virgile et Mike qui étaient rentrés tôt pour préparer le repas. Alors un Gardiangemon et un Datamon avancèrent lentement vers eux.
_Je suis heureux de vous rentrer, Elus. D’abord je vous remercie pour tous vos efforts. commença Gardiangemon.
_Enfin quelqu’un reconnaissant nos mérites. lâcha Samy.
_Oui mais on pourrez avoir notre photo dans le journal? Je vois ça d’ici .. « Virgile, un jeune génie sauvant le monde d’une redoutable menace » .. ça .. commença Virgile rêveur.
_J’espère pour toi que tu peux voir tes rêves en couleurs car tu ne verras jamais cela. répliqua Valérie.
_Je suis Gardiangemon, gardien du digimonde, et voici mon assistant, Datamon, c’est grâce à lui que j’ai pu vous envoyer au Data World. fit Gardiangemon.
_Hein? Mais pourquoi? demanda Yasu surprise.
_Pour vaincre l’ Ennemi. Vous débarrasser des hackeurs et renvoyer les digimon devait être votre seule mission. Cependant si on se débarrassait pas de l’ Ennemi, il aurait toujours fallu recommencer. expliqua Gardiangemon. Cependant je ne m’attendais pas à ce que vous y surviviez.
_Alors vous étiez conscients qu’on aurait pu mourir après le combat? s’étonna Emilie.
_Oui. Il est impossible de revenir du vide entre les mondes. Ce n’est pas les Data-vice qui vous ont sauvé. La seule chose qui vous a gardé en vie est l’amitié que vous portez à chacun d’entre vous. Grâce à cette amitié, le Data-vice du quinzième Elu a pu créer un vortex jusqu’à vous. expliqua Gardiangemon.
_C’est normal. En s’engageant, nous étions déjà mais depuis cette aventure, les liens qui nous unissent sont devenus indestructibles. Rien ne pourra nous vaincre. affirma Emilie.
_Malheureusement j’ai peur de devoir faire de la peine. avoua Gardiangemon. Les digimon et les humains ne peuvent pas vivre dans le même monde.
_Alors ça veut dire qu’on doit partir. comprit Blackagumon d’une voix étouffée.
_Non! C’est impossible! s’écria Arcademon en fondant en larmes et s’écroulant sur Samy.

Nande tatakawanakya ikenain darou?
Boku wa daremo kizu tsuketakunai yo

Un peu plus tard, Emilie et Penguinmon s’étaient assis sur la branche d’un arbre donnant une vue splendide sur le lac. Tous deux repensaient aux moments qu’ils avaient partagé.
_Sans toi, la vie me paraît si fade. fit Penguinmon.
_Je sais ce que tu ressens. Le seul avantage que je peux voir c’est que ma mère ne criera plus pour vouloir savoir pourquoi les placards de nourriture sont toujours vides. dit Emilie sans réussir à rire.
_On était si bien ensemble. Tu comprenais ce que je ressens et moi, ce que tu ressentais. ajouta Penguinmon.
_Et grâce à toi, j’ai appris beaucoup de choses. D’abord j’ai dû grandir en très peu de temps et apprendre à décider et des responsabilités pour toute l’équipe. Quand les autres m’ont élu chef, je ne croyais pas en être capable. continua Emilie.
_Pourtant tu as toujours su nous mener. Nous avons gagné quantités de batailles grâce à tes décisions. rappela Penguinmon. En revenant au digimonde, je serais comme toi pour les autres digimon. Je veillerais sur eux comme tu fais pour nous.
_Je suis certaine que tu réussiras. dit Emilie.

Geemu ja nai nara yametain da yo
Kimi wa dou omou?

Valérie et Veemon marchaient le long d’un chemin sans réussir à parler lorsqu’ils atteignirent une benne à ordures. Ils s’arrêtèrent se rappelant le moment de leur rencontre.
_Tu m’as tellement appris. J’étais si froussard et .. j’ai fait partie des digimon ayant sauvé le monde. dit Veemon.
_Je te l’ai toujours dit, Veemon. Tu es très courageux au fond de toi. ajouta Valérie en le serrant dans ses bras.
_Oui mais j’ai à nouveau peur. Sans toi, j’ai peur. avoua Veemon en baissant la tête.
_Tu n’as pas à avoir peur … car je serais toujours avec toi, toujours dans ton cœur … Oh Veemon, je t’aimerais toujours .. tu me manques déjà. s’écria Valérie en versant des larmes sur son digimon.

Riyuu nante sagashiteru hima wa nai no
Dare ni mo ubawaretakunain desho?

Assis au bord du lac, Mike et Kotemon avaient les pieds dans l’eau. Ils barbotaient à la manière de petits enfants tout en échangeant quelques paroles.
_Tous les deux, on se ressemble: droit, fier, moral, sage … j’ai souvent eu cette impression d’avoir un autre moi au lieu d’un partenaire. avoua Mike avec un sourire.
_Je comprends ce que tu ressens. De plus, nos pensées se rejoignaient toujours. Avant de fusionner physiquement, nous l’avions déjà fait mentalement. ajouta Kotemon.

Tatakawanai mama nigeru no wa iya
Kimi wa dou omou?

Dareen et Dorumon s’étaient assis le dos contre un rocher. Tous deux parlaient du passé et de leurs sentiments vis à vis de cette séparation qui les troublait.
_j’ai toujours rêvé d’avoir un Dorumon comme partenaire sans penser que cela arriverait vraiment. Pourquoi ça doit se finir ainsi? Pourquoi? s’exclama Dareen révolté.
_Ca ne se finit pas. Même séparés, nous sommes encore partenaires. Moi, je penserais toujours à toi. promit Dorumon.
_Moi aussi. ajouta Dareen.

Ima wa wakaranai
Demo wakaru hi ga kuru itsuka kitto

Assis près des tentes, Seb et Demitaureaumon se tenaient côte à côte mangeant quelques bonbons tout en observant le ciel et essayant d’oublier leurs soucis sans y parvenir.
_Tu m’en fait voir de sacrés .. j’ai souvent voulu te voir partir … pourtant maintenant que ça arrive … commença Seb.
_Je comprends. C’est dur de se séparer d’un digimon aussi important que moi. fit craneusement Demitaureaumon.
_Demi … tu es unique. s’exclama Seb avec un sourire.
_Merci … dis si on serrait la main comme des amis? proposa Demitaureaumon.
Avec un sourire, Seb accepta immédiatement la proposition de son ami. Il lui tendit la main et celui ci fit de même. Ce fut à ce moment que le digimon activa une pile cachée dans sa main qui fit ressentir une bonne secousse à Seb.
_DEMI! TU ES IMPOSSIBLE! s’énerva Seb

Primary colors
Genshoku no mama no bokura
Majiriau koto wo kowagatteru

Après avoir marché quelques temps, Josyanne et Wisardmon s’étaient assis sur le faite d’un petit muret où ils se reposaient pensant l’un et l’autre à cette séparation.
_Au début, je voyais en toi une simple fille à qui je devais obéir parce que tu étais ma partenaire. Cependant au fil du temps, tu te montrais toujours gentille avec moi me traitant en amie que tu m’as changé. Je devenais un peu comme toi. se rappela Wisardmon.
_Et moi, je riais souvent de ton comportement ou alors je voulais me servir de tes pouvoirs pour faire quelque chose. C’était égoïste, non? demanda Josyanne.
_Non. C’était moi qui était égoïste. Je pensais d’abord à moi et au but de ma mission mais pas à toi ou autres. objecta Wisardmon.
_Tu  as tort. Si tu avais égoïste, tu m’aurais pas sauvé ni Valérie d’ Harpymon. dit Josyanne.
_C’était mon honneur. Je m’étais juré de toujours protéger les faibles. expliqua Wisardmon.
_Un tel serment montre que tu n’es vraiment pas égoïste, mon Wisi. fit Josyanne avec un sourire.

Primary colors
Subete wa mirai no bokura
Te wo toriatta toki
Mugen ni hirogatte yuku colors

Assis au milieu du sentier de la forêt, Samy tenait contre lui Arcademon qui sanglotait s’accrochant au tee-shirt de son partenaire. Le jeune homme lui même laissait des larmes couler le long de ses joues.
_Je veux pas quitter Samy! Je veux pas! Je veux pas! Je veux pas! répéta Arcademon en pleurant très fort.
_Moi non plus, je voudrais ne jamais te quitter. s’écria Samy en larmes.
_Je veux pas quitter Samy! Je veux pas! Je veux pas! Je veux pas! répétait encore Arcademon.
_Je ne t’oublierais jamais, Arcademon. Je penserais toujours à toi. promit Samy pleurant davantage.
_Moi aussi! Moi aussi! Toujours penser à Samy! Toujours! cria Arcademon en sanglotant toujours.

Watashi wa watashi shika shinjite nai no yo
Chiisai koro kara zutto sou datta
Sangurasu datte hazushitakunai
Kore ga watashi na no

Perché sur un rocher qui dominait le lac, Virgile lançait des cailloux dans l’eau comme pour faire des ricochets sauf que tous ses lancers coulaient toujours. Le jeune homme luttait pour ne pas pleurer sentant les yeux lui piquer. Derrière se tenait Demidevimon dont les ailes étaient baissés.
_Comme si on pouvait avoir besoin de ça! marmonna Virgile rageur.
_Virgile, retourne toi  s’il te plait. demanda Demidevimon tristement.
Obéissant à contrecoeur à son partenaire, Virgile obéit laissant voir ses yeux crispés comme pour essayer de retenir des larmes.
_Tu as le premier ami que j’ai pu avoir depuis que je m’étais digivolvé. Tu as su voir ce que j’étais derrière mon apparence hideuse alors que tout le monde me fuyait. commença Demidevimon.
_C’était normal. Personne ne devrait être juger selon son apparence. assura Virgile.
_Je suis bien d’accord. par contre, je peux dire que ton apparence me fait penser à quelqu’un qui a peur de perdre un ami, n’est ce pas mon cher Virgile? fit Demidevimon.
_Ben … ouais tu vas me manquer. avoua Virgile en caressant la tête de son digimon.

Boku wa tsuyokunai
Demo sore de iin da ima wa kitto

Lud s’était assis à terre devant son ordinateur posé sur une petite caisse tandis que Toyagumon était à ses côtés comme lorsqu’il avait travaillé pour qu’ils deviennent des partenaires officiels.
_Quand je pense que techniquement nous ne devions pas être un partenaire .. . je n’étais même pas un des quatorze Elus puisque tous les Data-vice étaient distribués. commença Lud.
_Peut être mais tu as réussi à démontrer que le destin se renversait. ajouta Toyagumon.
_C’est vrai. Beaucoup de choses se sont déroulées qui ont changé ma vie à jamais. Non, notre vie. fit Lud.
_En attendant avant de partir, je veux te dire que j’apprécie ton intelligence et tes connaissances. Tu es un partenaire génial et le meilleur ami qu’on puisse avoir. assura Toyagumon.
_Merci … tu es … s’exclama Lud sans réussir à trouver les mots pour exprimer ses sentiments.

Primary colors
Genshoku no mama no kimochi
Shinjiau koto wo kowagatteru

Yasu portait comme à son habitude Calumon dans ses bras et marchait tranquillement sur une petite allée menant à une montagne proche du lieu où ils campaient.
_Tu es arrivé dans ma vie si soudainement. En voyant les autres, je me demandais quand viendrait le moment où j’aurais moi aussi un partenaire sans que cela arrive. commença Yasu.
_Oui mais je me servi de toi pour venir me sauver. Ce n’était pas très correct. avoua Calumon en baissant la tête.
_C’est parce que nous devions être partenaires que tu as pu te servir de moi. J’en suis certaine. Et puis, je m’en fiche de comment nous nous sommes rencontrés. Le principal est que nous avons pu être partenaires. répondit Yasu.
_Merci Yasu, merci pour tout. fit Calumon.
_Tu n’as rien à me dire. C’est à toi que je dois beaucoup de choses .intervint Yasu. Comme un petit ami pour commencer.

Primary colors
Subete wa mirai no bokura
Kasanaiatta toki
Azayaka ni hirogatte yuku colors

Guillaume, Fanny et Blackagumon se trouvaient au pied d’une montagne à quelques kilomètres de l’endroit où ils campaient. Fanny s’accrochait au cou de Blackagumon en pleurant très fort tandis que le digimon la prenait dans ses bras et que Guillaume retenait ses larmes.
_Je veux pas que tu partes! Je veux que tu reste! Je veux que vous restiez tous! s’écria Fanny en larmes.
_Je voudrais aussi mais je ne peux pas. Je dois malheureusement y aller.
_C’est ma faute! J’aurais pas dû dire qu’à la fin de chaque saison, les digimon et les héros étaient séparés. regretta Fanny.
_Ne dis pas ça! C’est un dessin animé et là c’est la réalité. fit Guillaume.
_Et puis je vous aimerais toujours tous les deux. Je vous le jure. promit Blackagumon.
_Alors attends. Prends ça avec toi. dit Fanny.
La petite fille dénoua le foulard jaune qu’elle portait autour du cou et le noua au cou de Blackagumon. Guillaume eut un sourire puis prit sa casquette verte sur sa tête et la posa sur celle de son partenaire.
_Et ça, mon cadeau à moi! ajouta Guillaume.

Daremo wakaranai
Demo sore de iin da ima wa kitto

Allongés sur l’herbe au milieu d’une clairière, Julien et Lucemon contemplaient le ciel comme ils le faisaient très souvent mais cette fois c’était la dernière fois qu’ils le feraient ensemble.
_Tu vas tellement me manquer, Lucemon. On faisait tout ensemble et maintenant … j’ai plus personne. dit Julien triste.
_C’est faux! Il te reste encore tous tes amis comme moi j’ai les miens. De plus, je suis certain que l’amitié qui est en nous sera éternelle à tout jamais. s’exclama Lucemon.
_J’ai une idée: si on faisait un vœu? suggéra Julien.
_Oui! approuva Lucemon joyeux.
_Je souhaite revoir Lucemon un jour n’importe quand. souhaita mentalement Julien.
_Je souhaite qu’un jour je puisse à nouveau voir Julien. pensa intérieurement Lucemon.

Primary colors
Genshoku no mama no bokura
Majiriau koto wo kowagatteru

Garurumon courait à travers les bois portant Abdel sur son dos. Tous deux appréciaient de sentir le vent les caresser à mesure qu’ils avançaient et les paysages qui défilaient sous les yeux.
_Nos chevauchées vont me manquer. Je vais me mettre au cheval même si aucun ne saura te remplacer. fit Abdel.
_Et moi je sais qu’aucun autre cavalier ne pourra être comme toi. ajouta Garurumon.

Primary colors
Subete wa mirai no bokura
Te wo toriatta toki
Mugen ni hirogatte yuku colors

Ainsi le temps passa tandis que les Elus avec Fanny et les digimon se disaient au revoir. Au bout d’une bonne heure, ils se retrouvèrent près du lac où un vortex apparut au-dessus du milieu du lac. Alors les digimon commencèrent à flotter se dirigeant vers lui. Les Elus et Fanny les suivirent depuis la rive puis arrivèrent au rocher où Virgile et Demidevimon avaient dit leurs au revoir. Lorsque le dernier, Arcademon, se fut engouffré, le vortex resta quelques minutes encore puis se referma.
_Nous vous oublierons jamais! cria Emilie.
_Comme nous n’oublierons jamais un de nous !ajouta Guillaume.
_Au revoir! Soyez heureux surtout! continua Josyanne.
_Prenez soin de vous! s’exclama Fanny.

Sangenshoku no bokura

Fin de l’histoire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates