Accueil » Fanfics » Fanfics – Digimon Trilogy – l’épilogue

Fanfics – Digimon Trilogy – l’épilogue

Digimon Trilogy – l’épilogue

écrit par Emilie


statut : achevé
date d’écriture :    Décembre 2007


Wanna be the biggest dreamer
Zensokuryoku de mirai mo ima mo kake nukero
Sou boku wa ki zuitan da zutto shukudai wasureteta
Sore wa hitotsu no nazo nazo nazo « Boku wa dare nan darou ? »

Un jeune garçon de huit ans courait à travers une immense plaine, le visage rieur et cherchait quelqu’un du regard. Il avait des cheveux noirs, un peu bleutés, et des yeux noirs profonds.
Soudain il s’arrêta lorsqu’il vit accourir vers lui un Elecmon, un Minomon, un Apemon, un Hawkmon et un Garurumon. Lorsque ceux ci le rejoignirent, il passa de l’un à l’autre vraiment fou de joie.
_Elecmon-chan ! Minomon-chan ! Apemon-kun ! Hawkmon-chan ! Garurumon-kun ! Vous êtes là ! s’exclama l’enfant joyeux.
_Evidemment que nous sommes là, dit Elecmon.
_A quoi on joue ? demanda Minomon en sautillant.

Suraidingu shite surimuketa hiza itakutatte ne
Sugu tachiagaranakya chansu wa nigete yuku wakatteru sa
Big and bigger, biggest dreamer!

Debout face à une baie vitrée, un homme d’une quarantaine d’années regardait à la travers la fenêtre ce qui se passait dans les rues de l’immense ville. Derrière lui, des dizaines de personnes se pressaient et se bousculaient pour passer: c’était une véritable effervescence.
L’homme demeurait sans bouger et silencieux. Il se demandait pourquoi tout le monde avait la sensation que rien d’anormal s’était passé alors que lui avait l’impression que deux ans s’était écoulé au lieu d’une seule année.
On était actuellement au milieu du mois de Juin de l’année 2006 et tout ce qu’il vivait depuis l’année dernière à partir du 2 Avril 2005 lui semblait comme déjà vécu. Il savait ce qui allait se passer dans le métro, au travail, à la télévision, dans la rue … avant que les choses ne soient passées.
Soit il était tombé dans une dimension parallèle où il revivait une année qu’il venait de vivre soit le temps était revenu en arrière mais il ne comprenait pas pourquoi il était le seul à l’avoir remarqué. A moins que … qu’il ne soit devenu fou.

Yume miru koto ga subete hajimari sore ga kotae daro
Dare yori tooku e tonde miseru yo subete no asu wo tsuranuite

L’enfant avait neuf ans et il venait d’arriver au digimonde. Il fit quelques pas sur l’herbe et constata qu’il était dans une forêt très sombre. Il frissonna. Cela lui faisait peur. Il se demandait pourquoi il n’était pas arrivé dans la plaine comme d’habitude.
Soudain un Deramon l’attaqua et l’enfant commença à courir afin de fuir lorsqu’il se prit les pieds dans une racine d’arbre et tomba à terre. Il ferma les yeux croyant sa dernière heure survenue.
Au bout de quelques minutes, il rouvrit les yeux et se retourna: il découvrit alors un Agumon avec un bandeau rouge au bras et un digi-œuf à terre. L’ Agumon se tourna vers lui et lui tendit la main:
_C’était un mauvais digimon. Seuls ceux ci sont assez lâches pour attaquer un plus faible qu’eux, dit Agumon.
_Je … merci, murmura l’enfant en se relevant.
_Je m’appelle Agumon, reprit Agumon. Et toi ?
_Je suis Kouji, répondit l’enfant.
_Kouji ?Je ne connais aucun digimon de ce nom là ! s’étonna Agumon.
_Je ne suis pas un digimon. Je suis un humain, expliqua Kouji.
_Un humain ? Mais que fais tu ici ? Les humains vivent dans l’autre monde, non ?
_J’ai trouvé un étrange appareil, un scanner, qui me permet de venir ici. Je suis venu l’année dernière et je reviens cette année, raconta Kouji.
_Alors tu ne dois pas connaître tout le digimonde ! Laisses moi te montrer ! s’écria Agumon.
_Oh, tu voudrais . Oh chic ! s’exclama Kouji ravi.

Chiheisen made tonde yuke hane wo moratta yuukitachi
Tsuyoku ookiku naru tame ni boku mo hashiridasou

L’homme releva la tête puis regarda à nouveau à travers la fenêtre et eut l’impression de voir un petit dragon jaune avec un bandeau rouge au bras.
Poussant un petit soupir de mélancolie et d’amertume très bas, il prit discrètement un petit appareil de sa poche et le regarda: il ressemblait à une sphère argentée avec un écran, deux boutons et un lecteur de cartes.
_Agumon, murmura mentalement l’homme.

Kikoete ita yo kaunto daun zutto mae kara
Junbi wa dekiteru sa ima sugu hajimeyou zero ni kaware!

Comme l’année dernière, Kouji quittait le digimonde pour rentrer à l’heure à la maison de sa tante qui l’accueillait pour les vacances d’été c’est à dire un peu avant le dîner et le matin, il se levait vraiment tôt pour partir au digimonde.
Puisqu’il ne s’écoulait que douze heures au monde réel, l’enfant passait trois jours en compagnie d’ Agumon et d’autres digimon au digimon. Ils s’amusaient ensemble, allaient chercher à manger, exploraient toujours à la recherche de nouveaux endroits …
Cependant lorsque tout le monde était fatigué , ils se reposaient et Kouji sortait un petit harmonica avec lequel il jouait des airs qui réjouissait tout le monde.
Un jour, Kouji et Agumon étaient seuls dans le secteur Montagne et s’amusaient à jouer à cache-cache. Soudain un Growlmon apparut face à eux et les attaqua. Agumon voulut les protéger mais Kouji ne lui en laissa pas le temps l’entraînant ailleurs pour fuir.
Cependant Growlmon était plus rapide qu’eux et il n’était donc facile de fuir. De plus, ils bifurquèrent à une intersection et se retrouvèrent dans un cul-de-sac. Alors Agumon s’élança afin de protéger son ami humain.
_Agumon, reviens ! supplia Kouji.
Malgré les cris d’angoisses du petit garçon, Agumon alla au combat et lança plusieurs attaques dinoflamme bien que cela ne faisait absolument rien à Growlmon. Alors il lança son attaque pyro blaster qui fit tomber à terre Agumon qui commença à se digitaliser peu à peu.
Kouji avait déjà vu des digimon mourir, de mauvais digimon qui l’avaient attaqué lui et ses amis, et il savait ce qui arrivait à Agumon.
_Agumon ! Non ! Je ne veux pas que tu meures ! cria Kouji en sanglotant.
A ce moment, dans la ceinture de données qui séparait les deux mondes, les quinze digivices s’illuminèrent et leurs lueurs firent naître un autre digivice de couleur argenté qui vola jusqu’à Kouji.
Le digivice s’illumina tandis qu’ Agumon regagna peu à peu ses forces puis se releva.
_Digivolution ! Greymon !
_Agumon s’est … transformé ! Il est trop génial ! s’écria Kouji.
Après un bref combat, Greymon réussit à détruire Growlmon puis régressa en Agumon tandis que Kouji se précipita vers lui.
_Agumon, Agumon, murmura Kouji.
_Merci, Kouji, fit Agumon.
_Pourquoi ? Je n’ai rien fait, dit Kouji.
_Cet objet est un digivice. C’est la seule chose qui m’a permis de me digivolver et c’est grâce à toi, expliqua Agumon.
_Digivice ? Qu’est que c’est ? demanda Kouji troublé.
_D’après la légende que j’ai entendu, lorsque le digimonde est en danger, il fait appel à des humains du monde réel auxquels il remet un digivice à chacun les reliant à un digimon. Alors l’humain et le digimon deviennent des partenaires, raconta Agumon.
_Ca veut dire que le digimonde est en danger ? interrogea Kouji.
_Non, ce monde n’a jamais été plus tranquille depuis bien longtemps. Et puis, tu es venu de toi-même. Personne ne t’a appelé ici, répondit Agumon.
_Mais nous sommes tout de même partenaires, non ? fit Kouji en tendant son digivice.

Big and bigger, biggest dreamer!
Shinjirarenakya mabataki shiteru setsuna ni kieru yo
Kokoro no hyouteki sorasazu hashire subete no chikara butsukeyou

L’homme fixait l’étrange objet, le digivice, se demandant ce qui pouvait se passer. Avec le temps qui était passé, il s’était parfois dit que tout cela était le fruit de son imagination mais il lui suffisait de regarder son digivice pour s’apercevoir que tout cela avait été réel.
Oui, il était vraiment allé au digimonde ! Il avait rencontré de nombreux digimon dont la plupart étaient devenus ses amis ! Agumon était vraiment son partenaire, il le savait ! Non, ce n’était pas un rêve ! C’était réel ! Oui, vraiment réel !
Il avait passé six été complets à explorer le digimonde en compagnie de ses amis digimon. Le reste de l’année, il ne cessait de dessiner les digimon et les lieux qu’ils avaient vu et écrivaient de longues descriptions dessus.
Lorsqu’il dut quitter définitivement le digimonde et laisser les digimon derrière lui, il avait eu la sensation de perdre tout ce qui comptait pour lui. Quelque part en lui, c’était comme s’il devait quitter le monde de l’enfance pour marcher vers celui des adultes.
Pourtant il s’était toujours juré de jamais oublier ce monde et ses habitants. Jamais il n’avait oublié cette promesse et il n’était pas un jour sans qu’il ne pense à cela.

Big and bigger, biggest dreamer!
Yume miru koto ga subete hajimari sore ga kotae daro
Dare yori tooku e tonde miseru yo subete no asu wo tsuranuite

Cependant il se souvenait d’événement il y a plus d’un an, à partir du mois d’ Avril 2005 jusqu’à Mai. Des milliers de digimon avaient complètement envahis le monde réel.
A l’époque, il avait essayé d’entrer en contact avec eux mais n’avait réussi qu’à se retrouver à l’hôpital à cause d’un Rhinomon.
Maintenant que le temps avait reculé, il se demandait si les digimon pouvaient encore venir. Est ce qu’ Agumon pourrait venir ?

Big and bigger, biggest dreamer!
Yume miru koto ga subete hajimari sore ga kotae daro
Dare yori tooku e tonde miseru yo subete no asu wo tsuranuite

_Tu observes la neige, Kouji ? demanda une voix derrière lui.
Surpris dans ses pensées, l’homme, ou plutôt Kouji, se retourna et découvrit une jeune femme aux cheveux un peu longs et bruns de son âge assez jolie.

Big and bigger, biggest dreamer!
Yume miru koto ga subete hajimari sore ga kotae daro

_De quoi parles tu, Ai ? s’étonna Kouji.
_Tu es devant la fenêtre depuis deux ou trois heures et tu n’as rien remarqué ? s’exclama Ai.
Lisant une stupéfaction totale dans les yeux de son amie, Kouji se retourna et aperçut en effet de nombreux flocons qui tourbillonnaient dans le ciel tandis que les rues de Tokyo étaient recouvertes d’une épaisse couche de neige. Pourtant on était au mois de Juin et non en Décembre.

Wanna be the biggest dreamer
Zensokuryoku de mirai mo ima mo kake nukero

_Je suis venue à pied ce matin ainsi, je vais geler pour repartir, soupira Ai.
_Les digimon, murmura Kouji assez bas. C’est sûrement cela.
_Hein ? Qu’est que tu as dit ? demanda Ai curieuse.
Sans donner de réponse, il prit son digivice en le dissimulant avec adresse dans la paume de sa main. Alors celui ci indiqua un signal assez important provenant d’un endroit en ville.
_Ai, je … j’ai besoin de m’isoler un peu pour répéter un peu une nouvelle chanson … tu peux dire à ceux qui me chercheront de ne pas me déranger ? demanda Kouji.
_Oh ? Tu ne veux pas que je vienne t’aider ? proposa Ai.
_Non, je préfère être seul pour le moment, assura Kouji.
Dès que l’homme eut rassuré son amie, il s’éloigna d’abord normalement puis quand il fut hors de vue, il fonça en direction des toilettes où il s’enferma à l’intérieur d’une cabine et sortit un ordinateur portable.
A l’aide d’un câble, il y connecta son digivice qui afficha une carte de la ville superposé avec les signaux qu’il recevait. En fait, plusieurs dizaines de signaux apparaissaient et il savait pas quoi en penser.
Toutefois, il se décida à sortir. A l’extérieur de l’immeuble, il avança de quelques pas dans la neige qui était au niveau de ses cuisses. Il était si impressionné par le phénomène qu’il se croyait en vacances à une station de ski. Les seules fois où il avait vu tant de neige étaient au Pic de Glace situé dans le fond du secteur Banquise du digimonde.
Marchant péniblement dans la neige, il atteignit un carrefour normalement agité mais on il n’entendit aucun klaxon, pas de cris … il y avait des voitures immobilisés dans la neige dans lesquelles s’étaient endormies automobilistes et passagers. Sur les trottoirs et la chaussées étaient tombés à terre endormis de nombreux passants, personnes âgées, enfants sortis de l’école, hommes d’affaire …
Kouji était perplexe mais aussi effrayé. Ces gens risquaient de mourir de froid en dormant dans un tel froid. Il se demanda pourquoi il neigeait mais aussi pourquoi tout le monde dormait. C’était le soleil qui faisait dormir. Au contraire, la neige réveillait.
Alors qu’il réfléchissait, un Raramon, posé sur un réverbère, se dirigea vers lui et chanta une douce mélodie pour le plonger dans le sommeil.
En l’apercevant, il comprit que Raramon était le responsable de ce sommeil forcé: son attaque avait endormi tout le monde. Cependant il se mit à paniquer en songeant qu’il allait aussi dormir. Il secoua la tête et se donna une bonne gifle en se répétant qu’il ne pouvait pas dormir, il devait savoir ce qui se passait ici, pourquoi Raramon était ici … et Agumon … Il pensa à Agumon …
A ce moment, une lueur apparut de sa poche provenant de son digivice. Celui ci créa un bouclier de protection l’empêchant de s’endormir.
Réalisant le miracle qui s’était produit, Kouji serra fort son digivice de sa main:
_Cet objet est vraiment étonnant ! s’exclama Kouji pour lui-même.
Malgré cette protection, Kouji avait encore peur de tomber endormi et décida de fuir rapidement. Il se mit à courir du mieux qu’il pouvait en enjambant parfois une voiture ou un enfant.
Lorsqu’il se trouva quelques rues plus loin, il s’arrêta. Il reprit son souffle et s’aperçut que tout son corps tremblait à cause du froid. Il était vrai que porter une chemise légère et un pantalon de toile n’étaient pas la tenue recommandée pour se déplacer par ce temps.
Ainsi il se dirigea vers un convinience store où il acheta un jean, une veste et des lunettes de ski qu’il enfila rapidement.
Lorsqu’il sortit du magasin, il reprit son digivice et tenta de repérer les signaux qu’il avait vu auparavant. Il constata qu’avec tout ce qui lui était arrivé, il s’en était considérablement éloigné. Alors il se dirigea vers le métro et prit une rame pour le mener au quartier d’où provenait le signal.
En sortant du métro, il se trouvait maintenant dans le quartier de Shinjuku, l’un des principaux quartiers de Tokyo et surtout celui des affaires.
Kouji s’aperçut qu’il faisait nuit noire et regarda sa montre qui lui indiqua vingt-trois heures. Sans y prêter attention, il prit son digivice et suivit le signal pour arriver devant l’entrée principale du parc.
Un peu troublé, il prit une grande inspiration puis s’y précipita. Alors il perçut plusieurs lueurs et les suivit. Il finit par atteindre le haut d’une colline où en contrebas se déroulait un combat.
Dans le ciel volait un Phoenixmon qui lançait des attaques de feu sur un Hippogryphomon et un Megidramon qui parvenait à les esquiver. Au sol se trouvait un Darktyrannomon, un Matchgaomon, un Leomon, un Weregarurumon et un Wisardmon qui tentaient de combattre eux aussi.
En regardant de plus près, Kouji remarqua une jeune fille d’une vingtaine d’années aux longs cheveux roux sur le dos d’ Hippogryphomon ainsi qu’un garçon du même âge avec des cheveux chatains clairs sur Megidramon. Au sol, il y avait cinq jeunes âgés de dix-huit à quinze ou quatorze ans dont deux filles.
Kouji ne cessait de s’étonner: non seulement des digimon étaient dans le monde réel mais plusieurs enfants les fréquentaient et combattaient avec. Il se demanda quel était leur niveau d’implication lorsqu’il aperçut le plus jeune des garçons, celui avec une casquette, levait le bras et scanner une carte dans un digivice comme le sien:
_Card Scan ! Bonus de Puissance ! cria le garçon à casquette.
Alors Matchgaomon s’illumina d’une lueur bleue et sembla grandir de quelques centimètres. Ensuite il s’élança puis grimpa dans un arbre et sauta de branche en branche pour finalement sauter sur Phoenixmon et s’agripper à son aile. Cependant le digimon bascula en arrière et Matchgaomon n’était pas loin de lâcher.
En voyant le digivice et comment la carte avait agi sur Matchgaomon, Kouji avait compris que ce digimon et ce garçon étaient des partenaires.
Ils étaient des partenaires comme lui et Agumon. A cette pensée, il fut assez triste de voir d’autres personnes avec un digimon et lui sans le sien.
Au même moment, la jeune fille rousse cria à Hippogryphomon de régresser ce que celui ci fit pour redevenir Unimon. Alors il utilisa son attaque galop céleste qui lui permit d’être à la hauteur de Matchgaomon en moins d’une seconde puis celui ci redevint Gaomon et se laissa tomber sur le dos d’ Unimon.
_Emilie, il faut en finir et vite ! lui cria le garçon sur Megidramon.
_Je sais. Cependant je ne vois pas comment, fit Emilie. Shimada !
Alors un autre garçon, celui portant des lunettes semblables aux chefs des quatre premières saisons de Digimon, héla la jeune fille rousse.
_Milie ! Milie ! J’ai un plan ! s’exclama le jeune homme avec ses googles.
Ainsi Unimon descendit en piqué et s’arrêta devant le jeune homme.
_Vas y dis nous, Guillaume-kun, lui demanda Emilie.
_Phoenixmon est rapide, très rapide, commença Guillaume. Cependant si Darktyrannomon l’immobilisait, Megidramon pourrait le détruire.
_En effet, une attaque de Megidramon le détruira instantanément, approuva un garçon du même âge à la peau basanée.
_Eh bien, cela n’arrangera pas la tête de Virgile, soupira Emilie.
Unimon s’envola et se dirigea rapidement vers Megidramon où Emilie informa le garçon, Virgile d’après ce que Kouji venait d’entendre, du plan qu’ils venaient d’élaborer.
Au même moment, Darktyrannomon observa Phoenixmon et lorsqu’il passa près de lui, il sauta et l’attrapa puis l’immobilisa complètement. Dès lors, Megidramon lança son attaque flammes de l’enfer qui consuma le digimon pour faire apparaître un digi-œuf qui tomba à terre.
Ensuite Megidramon et Unimon se posèrent à terre où Emilie et Virgile descendirent puis Megidramon redevint un Demidevimon. Au même moment, Darktyrannomon régressa en Blackagumon.
_Ce n’est pas fini, minna ! s’exclama Emilie. Vous savez comme moi quand venant ici, Phoenixmon a déplacé une quantité de données très importantes ce qui a amené de nombreux digimon ici.
_N’empêche je me demande comment il a fait. On le combattait au digimonde au niveau Mega I et soudainement un portail étrange s’est ouvert dans lequel il s’est engouffré entraînant une quantité incroyable de données, fit le jeune homme au teint brun.
Vivement intéressé par ce sujet, Kouji avait rampé avec prudence vers eux et s’était dissimulé derrière un arbre. Heureusement qu’il était plus de minuit et qu’un nuage cachait la lune ou il aurait eu plus de mal à approcher. Son esprit ne cessait d’être en activité: ces jeunes connaissaient l’existence du digimonde et y avaient été récemment. Pourquoi ? Qui étaient ils ? d’où venaient ils ?
_Il y a d’abord les Frigimon. C’est à cause d’eux qu’il y a de la neige ici en plein mois de Juin, rappela une jeune fille blonde de dix-huit ans.
_Les Frigimon doivent se trouver dans tout Tokyo. Ecoutez, il faut se séparer. Chacun va dans une direction et s’occupe des Frigimon qu’il croise. Une fois le travail terminé, on se retrouve ici pour faire le point, décida Emilie.
_Super ! On va combattre ! se réjouit Blackagumon.
_Non, pas toi et Guillaume, intervint Emilie. Vous deux déneigerez les rues.
_Oh non ! C’est pas vrai ! soupirèrent longuement Guillaume et Blackagumon.
_Milie obasan, on ne devrait pas revenir ici. Même en pleine nuit, on ne sait jamais, quelqu’un pourrait nous surprendre, fit le garçon à casquette.
_Willis a raison. Cet endroit n’est pas sécurisé, approuva la jeune fille de dix-sept ans aux longs cheveux noirs.
_Eh bien, nous sommes au parc Shinjuku, non ? Alors nous irons donc à la cabane de Guillmon ! s’exclama Emilie joyeusement.
_Oh non ! J’ai oublié l’appareil photo, soupira Virgile.

Une demie-heure plus tard, Kouji marchait lentement à travers le parc se dirigeant à la cabane dont les jeunes venaient de parler. Il connaissait l’endroit puisqu’il était déjà la repérer pour la réalisation de Digimon Tamer, la troisième saison.
Le long du chemin, il ne cessait de voir en continu le combat et la discussion auxquels il venait d’assister. Si les digimon de ces enfants pouvaient venir ici alors Agumon pouvait en être capable. Il saisit son digivice et songea que le moyen devait se trouver dedans.
Il le secoua rageusement, appuyant sur les boutons afin d’obtenir un quelquonque résultat mais la seule chose que l’appareil put faire fut un bruit indiqué une surcharge du système.
Dépité, il rangea son digivice puis reprit son chemin pour arriver à la petite cabane. Il se demanda où il pourrait se cacher sans être vu jusqu’à ce qu’il remarque une petite fente dans le mur de derrière qui lui permettrait d’entendre et de voir ce qui se passerait à l’intérieur en toute sécurité.
Luttant contre la fatigue qui envahissait tout son être, Kouji s’asseya dos contre le mur et attendit quelques heures lorsqu’il entendit soudainement des éclats de voix vers quatre heures du matin.
Lorsque tout le monde fut là, les discussions diverses cessèrent et Emilie prit la parole:
_Minna, je vois que nous avons terminé notre travail apparemment, commença Emilie.
_Nous n’en sommes pas surs, objecta le garçon basané. Lud est toujours …
_Je sais, Abdel. C’est pour cela que je dis apparemment, acheva Emilie.
_Je me demande comment Lud a pu tomber dans le comas. Je trouve cela vraiment étrange que ce soit justement en ce moment, fit la jeune fille blonde.
_Je crois que Phoenixmon était la partie visible de l’iceberg. Celui que nous devons combattre est la personne qui a ouvert le portail vers le Japon, ajouta la jeune fille aux cheveux noirs.
_Tu as raison, Joey. Cependant qui cela pourrait être ? demanda Virgile.
_On le saura bien assez vite, fit Willis. Les ennemis, ça finit toujours pas venir à nous.
_Au fait, il nous faut de l’aide. On ne peut plus rester en si petit nombre, ajouta Josyanne.
_Impossible, Josyanne, répondit Guillaume. En ce moment, ils révisent tous pour les examens de fin d’année.
_Vous aussi, vous avez des examens et pourtant vous êtes là, s’exclama Emilie.
_Hey ! Avec le retour dans le passé, je connais tous les sujets, s’exclama Abdel.
_Je suis en seconde donc aucun examen, rigola Guillaume. Comme le p’tit !
_Moi, j’ai le bac de français mais je l’ai passé l’an dernier qui est l’an présent, fit Joey.
_Comme tout le monde, je connais les réponses, ajouta Josyanne.
Derrière la cabane, le cœur de Kouji se mit à s’accélérer très fort pour sortir de sa poitrine. Ainsi il n’était pas devenu fou: le temps était bien revenu en arrière. Cependant il se demanda pourquoi il avait conservé ses souvenirs puis repensa à Raramon. Il comprit que son digivice avait protégé sa mémoire.
Soudain les digivices retendirent et ce fut Emilie qui prit le sien tandis que tout le monde éteignit le sien.
_Un digimon se trouve dans le métro, annonça Emilie. Itso !

Connaissant la ville, Kouji décida de laisser partir en précipitation puis il se rendit à la station de métro et prit la ligne qui allait de Shibuya à Kasushita sur laquelle était localisée le digimon selon le signal de son digivice.
La rame allait approcher de la station de Toshima et Kouji remarqua sur son digivice que le digimon était proche. Il se décida alors à y descendre lorsqu’il vit apparaître donc signaux et comprit que c’était les enfants.
Soudain la rame bascula brutalement en arrière et par un réflexe, il se protégea la tête tandis que son corps allait à droite et à gauche. Lorsque tout fut immobile, il constata qu’il marchait sur le plafond devenu plancher tandis qu’une paroi fut perforer par où entra un Skullsatamon.
Celui ci avança dans la pièce et aperçut tout de suite Kouji. Il s’avança lentement vers lui qui recula paniqué jusqu’à arriver aculé à un mur, tremblant de peur.
_Je ne pensais pas mourir ainsi, murmura Kouji. Et j’aurai voulu revoir Agumon.
A ce moment, son digivice s’illumina et un vortex digital s’ouvrit d’où sortit un Agumon qui se mit entre Kouji et Skullsatamon. Le digimon envoya son attaque dinoflamme qui repoussa Skullsatamon.
Partagé entre l’étonnement et la joie, Kouji se jeta au cou du digimon et le serra très fort contre lui manquant de l’étouffer ce qui le fit relâcher quelque peu son étreinte.
_Agumon …, murmura Kouji.
_Kouji …, ajouta Agumon.
Cependant la présence de Skullsatamon arrêta rapidement les effusions sentimentales. Kouji se releva et prit son digivice:
_On va lui montrer qui sont les meilleurs partenaires ! s’écria Kouji.
_Oh oui ! Digivolution ! Greymon !
Aussitôt Greymon se saisit de son adversaire et le fit voltiger puis le lâcha violemment: Skullsatamon sortit de la rame devenue usagée en agrandissant le trou. Greymon se dirigea vers lui tandis que Kouji resta en arrière en appréciant le fait que c’était la nuit. Par acquit de conscience, il regarda sa montre et s’aperçut avec horreur qu’il était déjà six heures du matin ce qui signifiait que les gens étaient réveillés et allaient envahir le métro pour se rendre au travail. Il fallait battre au plus vite ce digimon avant que le pire n’arrive.
Au même moment Unimon, Darktyrannomon, Matchgaomon, Weregarurumon, Wisardmon et Leomon apparurent avec leurs partenaires qui restèrent en arrière et rejoignirent rapidement Greymon. Alors Skullsatamon régressa en un Kunemon et se sauva. Greymon se précipita à sa poursuite prenant discrètement Kouji avec lui au passage en s’engouffrant dans l’un des tunnels.
_Je les suis ! décida Emilie. Minna, prenez chacun un tunnel !
Ainsi le petit groupe se sépara: Emilie sur Unimon suivit au loin Greymon qui poursuivait Kunemon. Dans les autres tunnels, Virgile et Megidramon, Joey et Saberleomon, Josyanne et Wisemon, Abdel et Garurumon et Willis et Gaogamon avançaient chacun dans un tunnel.
Pour finir, ils débouchèrent tous au beau milieu de la station Suginami où Kunemon fit une roulade puis s’illumina et se digivolva en Beelzemon.
D’un furieux élan, Beelzemon tira sur ceux qui arrivait et par instinct Darktyrannomon et Megidramon voulurent les protéger. Se prenant les tirs, ils régressèrent en Blackagumon et Demidevimon assez mal en point.
Se digivolvant en Metalgreymon, celui ci s’élança vers Beelzemon mais il n’était pas assez fort et celui ci le propulsa contre un mur où Kouji tomba à terre et Metalgreymon redevint Agumon.
_Un humain et un digimon ? Impossible ! cria Abdel stupéfait.
Ensuite Beelzemon tourna sur lui-même vraiment très vite et tira sur tout le monde: les humains se couchèrent à terre tandis que Saberleomon, Garurumon, Wisemon et Unimon régressèrent en Armadillomon, Gabumon, Wisardmon et Penguinmon assez affaiblis.
_Masata ! s’exclama Emilie furieuse. Tous nos digimon … battus !
_Ils ont combattus trop longtemps sans manger, comprit Guillaume.
_J’ai faim … , murmura Armadillomon faiblement.
_Je perds toutes mes forces, ajouta Demidevimon.
Lentement, Kouji se releva et aida Agumon s’assurant que tout allait bien pour lui.
_Kouji, on devait pas lui montrer qu’on était les meilleurs partenaires ? fit Agumon.
_Si, mais … répondit Kouji.
_Eh bien alors préparez vite la table, je réchauffe le rôti ! s’exclama Agumon. Mega Digivolution ! Wargreymon !
Aussitôt Wargreymon se précipita vers Beelzemon et tourbillonna encore plus vite que lui pour créer son attaque nova force qu’il projeta sur lui créa une immense explosion. Beelzemon se détruisit et un digi-œuf tomba à terre.
_Wargreymon ! Il est trop cool ! s’extasia Guillaume.
Blackagumon eut du mal à comprendre ce que son partenaire disait et fut vraiment surpris puis il se plaça devant lui en agitant les bras pour qu’il le remarque.
_Guillaume, je suis là ! C’est moi ton partenaire ! Pas lui ! You hou, je suis là ! Hey, tu me vois pas ou quoi ? T’es sourd aveugle ou quoi ? s’écria Blackagumon.
Tandis que Wargreymon redevint Agumon, Emilie s’avança vers Kouji se demandant ce qui allait se passer.
_Euh … Ayaho gozaimazu boushi. Watashi desu Emilie. Watashitachi … commença Emilie un peu hésitante.
_Pas la peine de me parler dans ma langue, je comprends la tienne, l’interrompit Kouji avec un sourire amusé.
_Nani ? s’écria Emilie étonnée.
_Tu oublies, Milie, que les digivices servent de traducteurs. Lorsqu’on nous parle, nous entendons la voix de la personne dans notre langue d’origine et en fond la voix dans la langue qu’elle parle, rappela Abdel.
_Et puis, moi, je sais qui c’est, affirma Joey avec un certain panache.
_Comment ça ? s’étonna Josyanne.
_La personne qui a écrit ce que nous avons trouvé: Wada Kouji ! révéla Joey.
_Mon journal, je vois. grâce à lui, vous êtes allés au digimonde, dit Kouji.
_Mon dieu ! C’est un miracle ! Joey a réfléchi et a compris quelque chose ! s’exclama Guillaume. Appelez vite les média ! C’est un scoop international !
_En attendant, on parlera de tout cela ailleurs ! Guillaume et moi avons peut être verrouillé l’accès au métro par le système informatique mais il serait étonnant que les gardiens ne réussissent pas à le rouvrir ! Il faut partir vite ! les interrompit Emilie.
Tout le monde approuva la décision d’ Emilie puis les Elus remirent leurs partenaires dans leurs digivices et ils s’échappèrent par une issue de service.

Une bonne heure plus tard, vers huit heures du matin, les Elus et Kouji se trouvaient dans le fond de la salle d’un petit restaurant avec les digimon tous au niveau Disciple. Dès qu’un serveur ou un client passait près d’eux, ceux ci filaient sous la table ou devenaient aussi immobiles que des peluches.
Pendant que Guillaume avait transmis les mises à jour de leurs digivices à celui de Kouji, Emilie avait tenté de contacter le reste de leur équipe: si Valérie, Samy, Julien et Fanny avaient une bonne raison de réviser puisqu’ils n’avaient pas passé d’examen, elle ordonna purement et simplement à Alexia, Yasu, Mike et Dareen de les rejoindre immédiatemment ou elle viendrait les chercher en personne en les prenant par le lobe de l’oreille si le besoin était.
Effrayés par cette perspective et sachant que leur chef le ferait, tous acceptèrent de venir.
_Voilà, nos renforts arrivent bientôt, annonça Emilie.
_Milie, tu es effrayante, très bonne chef mais effrayante, fit Guillaume troublé.
_C’est ce qui te manque pour être un vrai chef comme moi, se moqua Emilie.
_C’est toujours rassurant, soupira Guillaume.
_Excusez moi mais qui êtes vous alors ? Comment connaissez vous les digimon et le digimonde ? demanda Kouji.
_D’abord nous étions des digifans francophones bien normaux occupés à leur passion commune sur le forum Digiduo, commença Abdel.
_Même si tout est revenu où tout a commencé, il y a un an en Avril 2005, un hackeur a détruit le site et à partir du forum, notre groupe s’est aperçu que c’était le réseau entier qui s’apprêtait à être détruit. Alors un groupe a sauvegardé les données du réseau tandis qu’un autre tentait d’arrêter les hacheurs, ajouta Virgile.
_Cependant si le groupe de sauvegarde a réussi sa tâche, les hackeurs ont supprimé tout le réseau puis la ceinture de données qui sépare les deux mondes. Alors les digimon ont pu passer du réseau à notre monde créant une sacrée panique, continua Josyanne.
_Cependant nous nous sommes liés d’amitié avec plusieurs digimon ce qui a fait que chacun possède son partenaire digimon ayant reçu un digivice, le Data-vice, comme celui que tu as. En compagnie de nos amis digitaux, nous avons été capables de sauver le monde réel après maintes aventures, poursuivit Joey.
_Cependant nous avons du nous séparer de nos digimon pour six mois. Alors nous sommes arrivés sous le règne horrible du Prince. Retrouvant nos digimon, nous avons décidé de mettre à terme à cela après bien des combats, enchaîna Willis.
_Mais nous avons aussi appris que nous sommes devenus des Elus par notre choix, celui du digimonde et du destin, reprit Emilie.
_Car en fait, nous sommes la réincarnation de personnes mortes dans le passé lors de la toute première invasion des digimon il y a cela cinq cents ans, ajouta Guillaume.
Tandis que les digimon mangeaient, Guillaume et Willis racontèrent ce qu’ils avaient appris dans l’autre dimension sur ce qui s’était passé il y a cinq cents ans.
_C’est impressionnant ! Vous devez être vraiment forts, dit Kouji.
_Ouais, enfin surtout moi puisque c’est moi le meilleur, se vanta Virgile.
_Une enclume, mon royaume pour une enclume, soupira Emilie.
A ce moment, les digivices se mirent à sonner à nouveau et Emilie annonça que plusieurs digimon venaient d’être repérés en plein cœur de Tokyo. D’un commun accord, les Elus et Kouji remirent leurs partenaires digimon dans leurs digivices qui protestèrent que le repas n’était pas encore fini puis allèrent payer l’addition qui était assez importante ce qui leur fit apprécier cette attaque qui coupait le repas.

En sortant du métro à grandes foulées, le petit groupe arriva près d’une grande place et Kouji reconnut l’endroit tout de suite: ils étaient tout près de l’immeuble de la Toei Animation où il était parti hier en fin d’après-midi.
Ils remarquèrent trois Mammothmon dans les rues et de la pagaille à l’intérieur de l’immeuble de la Toei Animation d’où les employés s’enfuyaient aussi vite qu’ils le pouvaient.
Aucun d’eux ne savait quoi faire: il y avait bien trop de monde pour faire apparaître leurs partenaires digimon. Tout le monde risquait de les voir.
_Nous avons des ennuis, annonça Virgile.
_C’est quand même mieux un combat en pleine nuit, fit Kouji.
_Ou alors il nous faudrait procéder comme le DATS, songea Joey.
_Je vais aller repérer ce qui se passe avec Unimon, décida Emilie. Si nous trouvons un endroit où digivolver tout le monde, je vous appelle.
Ses amis approuvèrent d’un signe de tête puis Emilie partit vers une ruelle où elle fit apparaître Penguinmon qui se digivolva en Unimon. Ensuite elle monta sur son dos et celui ci s’envola pour repérer les lieux du ciel.
_Je ne vois rien, Emilie, annonça Unimon.
_Je sais. J’en avais bien peur, avoua Emilie.
En bas, les Elus et Kouji ne tenaient plus en place lorsqu’une jeune femme brune sortit de l’immeuble assez effrayée puis s’arrêta pour les regarder. Alors elle se dirigea vers eux et se planta devant Kouji en lui saisissant le poignet.
_Kouji ! Que fais tu ici ? Que se passe t-il donc ? demanda la jeune femme.
_Ai ! Euh … c’est rien, assura Kouji nerveusement.
_Mouais, c’est pas cette réponse qui la convaincra, murmura Virgile en riant.
_Tu appelles cela rien ? Des digimon envahissent la ville et ce n’est rien ? Que te faut il pour que ce soit quelque chose ? L’explosion de notre monde ? s’exclama Ai.
_Ca se pourrait se faire si ça continue, fit Joey derrière elle.
_Et qui sont ces gamins ? reprit Ai.
_Hey ! Nous ne sommes pas des gamins ! A part le p’tit, nous avons tous entre seize et dix-neuf ans ! protesta Guillaume.
Ignorant ce que son équipe faisait en bas et s’en remettant à son lieutenant, Emilie tentait toujours de trouver un moyen de sauver la situation puis elle regarda son Tama-vice se demanda si elle pouvait utiliser le dernier pouvoir ajouté par Lud.
Il y avait trois mois dans l’appartement de Lud, Emilie écoutait attentivement son ami lui parlait d’un nouveau programme pour les digivices:
_Je l’ai nommé retour vers le passé. Il permet de revenir douze en arrière et remet tout à place et efface les souvenirs de ceux qui ne connaissent pas les digimon.
_C’est très intéressant. Et cela supprime aussi l’attaque ? demanda Emilie.
_Si les digimon ont été battu, oui, ils ne reviendront pas, répondit Lud.
_Ce serait un pouvoir super ! s’exclama Emilie.
_Mais il est dur à utiliser. Une fois utilisé, on ne peut l’utiliser qu’un mois plus tard. De plus, le pouvoir d’amnésie est neutralisé pour une semaine, avoua Lud.
_C’est un coût assez lourd, fit Emilie.
_C’est pour cela que je voulais t’en parler avant de l’installer, expliqua Lud.
_Installes le uniquement sur le mien. Je serais la seule à prendre la décision si il sera nécessaire de l’utiliser ou non, trancha Emilie.
La jeune fille observa son Tama-vice et songea qu’en utilisant le retour vers le passé, cela les ramènerait douze heures en arrière soit hier à vingt et une heures, il n’y aurait donc personne et tout ce serait désert ce qui serait parfait pour un combat.
Prenant une grande inspiration, elle sélectionna le programme et l’actionna: une lueur blanche intense apparut et enveloppa toute la ville.
Au digimonde, il faisait jour et il n’était pas loin de midi: les Elus, les digimon sortis des digivices, Kouji et Ai étaient étendus à terre sur l’herbe du secteur Plaine. Comme par un étrange hasard, ce fut Ai qui s’éveilla la première et ne reconnaissait ni l’endroit où elle était et apercevant les digimon, elle poussa un long cri qui réveilla tout le tout le monde:
_C’est quoi cette sirène ? C’est pour une nouvelle attaque ? demanda Willis.
_Où sommes nous ? fit Guillaume surpris.
_C’est le … digimonde ! reconnut Kouji. Ca n’a pas changé.
_Ben évidemment ! Pourquoi il aurait changé ? s’étonna Agumon.
Ai regarda longuement Kouji observer les lieux autour de lui comme si celui ci les connaissait déjà. Elle fixa ensuite l’ Agumon à ses côtés.
_Kouji … depuis quand connais tu vraiment les digimon ? demanda Ai.
_Eh bien, assez longtemps, fit Kouji.
_On tire à la courte paille pour les explications ? ironisa Virgile.
_Attends, je voudrais comprendre: comment est on venu au digimonde, Milie ? Aucun vortex ne s’est ouvert ! s’exclama Abdel.
_Lud a installé sur mon digivice: le retour vers le passé. Je l’ai activé et il nous a ramené douze heures en arrière, expliqua Emilie. Cependant je ne comprends pourquoi elle est là.
_Moi, je sais ! Ai tenait fermement Kouji lorsque le retour dans le passé s’est produit. Elle a dû être protégé par nos digivices, comprit Joey.
_Ce qui implique que ses souvenirs de l’an dernier vont lui être rendus, acheva Josyanne.
_Les souvenirs de l’an dernier ? Je me sens vraiment perdue, fit Ai confuse.
_Je t’expliquerai, Ai, promit Kouji gentiment.
_Eh bien, plus tard ! Les digimon sont encore au monde réel et à présent, il fait nuit ! C’est le moment d’aller combattre ! annonça Emilie.
_Super ! On y va tout de suite alors ! s’exclama Guillaume.
_Guillaume, diriges l’équipe en mon absence. Moi, je dois faire quelque chose, reprit Emilie.
_A vos ordres, Milie-sama ! s’écria joyeusement Guillaume en se mettant au garde-à-vous.

Après avoir quitté son équipe, Emilie avait ouvert rapidement un portail menant à la croisée des portails où elle se précipita vers le portail du secteur Montagne en pensant fort à la ville de cristal.
Elle se retrouva juste devant celle ci et y pénétra vraiment très vite: elle n’avait qu’une d’heure pour accomplir son objectif.
Rapidement, elle atteignit le palais et se dirigea vers la salle informatique où Lud se débattait de dizaines de câbles. Alors Penguinmon les coupa avec son laser glace tandis qu’ Emilie fit de même avec un bâton. Lorsque le dernier câble fut coupé, Lud retomba à terre puis Emilie l’aida à se relever.
_Merci, Milie, dit Lud. Mais comment as tu su ?
_J’ai utilisé le retour vers le passé pour combattre de nuit. Alors j’ai décidé de venir te sauver, expliqua Emilie.
_Je vois. Merci, s’exclama Lud.
Ensuite les deux Elus rejoignirent la croisée des portails où Mike et Kotemon, Alexia et Angewomon, Dareen et Dorumon et Yasu et Calumon venaient d’arriver. Emilie eut un sourire puis elle prit son Tama-vice:
_Au reste de l’équipe, vous avez des examens je sais que vous ne les connaissez pas mais je vous ordonne de venir ! La survie du monde vaut bien d’échouer à un examen. De plus, nos parents sont tous au courant pour les digimon ! Alors venez tout de suite ou si c’est moi qui vient, je vous tire si fort le lobe de l’oreille que celui ci sera aussi rouge que vous étiez partis en vacances chez Abdel ! cria Emilie.
_Mes pauvres oreilles, fit Alexia.
_Penses à celles de nos amis, dit Mike.
Effrayés par la menace d’ Emilie et constatant l’état d’urgence, les quatre derniers Elus les rejoignirent. Ensuite ils prirent tous le portail menant au monde réel et se retrouvèrent juste devant la cabane du parc Shinjuku.
Lorsqu’ils pénétrèrent dans la cabane, ils trouvèrent le reste de leur équipe qui parlait des digimon et songeait à qui pouvait être derrière les attaques. Il y eut quelques effusions qu’ Emilie stoppa afin de parler de leur situation.
_Nous ne pouvons enchaîner attaque sur attaque. Cela pourrait durer toute une vie, dit Abdel.
_Si on pouvait faire sortir le loup du bois, on pourrait l’attaquer directement, fit Guillaume.
_Mais on ne sait pas qui est derrière cela ? C’est peut être un humain qui a découvert le digimonde et veut s’en servir pour dominer notre monde, supposa Mike.
_C’est une hypothèse mais c’est invraisemblable. J’ai sécurisé le digimonde pour qu’aucun système informatique de notre monde puisse le trouver sauf moi, le contredit Lud.
_Alors c’est un digimon, comprit Ai parlant au nom de tous.
_Pourtant je ne connais aucun digimon pouvant ouvrir un portail, fit Kotemon.
_Et il y a les données venues au Japon par ce portail. C’était si étrange: comme si le digimonde avait changé, ajouta Agumon.
_Oui, quelque chose a changé au digimonde. Je l’ai aussi ressenti, confirma Penguinmon.
_Vous avez raison. L’ordinateur de la ville de cristal a enregistré des changements mais il ne sait pas non plus expliquer, poursuivit Lud.
_Qu’est qui a changé au digimonde ? Et en quoi cela affecte notre monde ? demanda Alexia.
Personne ne savait quoi répondre à ces interrogations et la cabane était devenue complètement silencieuse lorsque le comlink d’ Emilie retentit. celle ci le prit et l’ouvrit tandis qu’une voix se fit entendre:
_Bonjour Elus et digimon, j’espère que vous allez tous bien. Si vous souhaitez connaître une raison à ses attaques de votre monde, rendez-vous au palais impérial de Kyoto.
Aussitôt le message terminé, la voix s’éteignit et le comlink se referma puis Emilie le rangea.
_C’est un piège, annonça Virgile.
_Que fait on ? demanda Julien.
_On s’y précipite ! répondirent Valérie et Veemon d’une même voix.
_Je suis aussi d’accord. Ce message est notre seul indice pour le moment, approuva Emilie.
Ainsi Dareen tenta d’ouvrir un vortex digital mais cela échoua. Il recommença plusieurs fois en vain. A leur tour, Josyanne et Yasu essayèrent mais ne firent pas mieux.
Avec son ordinateur, Lud essaya aussi mais obtint le même résultat. Il décida de regarder ce qui se passait au digimonde et constata que l’ouverture des portails était bloquée.
_Super ! Vous aimez la marche à pied ? demanda Lud ironique.
_J’aime pas ça, dit Virgile.
_Les portails sont bloqués. Impossible d’en ouvrir ce qui explique notre incapacité à ouvrir un vortex digital, expliqua Lud.
_Shimada ! lâcha Emilie rageuse.
_En plus, j’ai entendu à la radio qu’il y avait justement un problème de trains. Les gares de Tokyo et chaque ville se trouvant à cinquante kilomètres sont fermées, annonça Ai.
_Ben voyons ! Quand rien ne va, autant que ce soit à fond ! s’exclama Joey.
L’équipe était devenue à nouveau silencieuse et cherchait un moyen de se rendre rapidement à Kyoto. Il était impossible d’utiliser les digimon: ils seraient fatigués par le voyage et n’auraient plus aucune force pour combattre.
_J’ai une idée ! cria soudainement Fanny. Je reviens !
La petite fille se mit à courir et sortit de la cabane pour disparaître rapidement de la vue de Guillaume qui avait essayé de la suivre. Il se retourna alors vers ses compagnons:
_On peut vraiment craindre le pire, prédit Guillaume.
Pendant ce temps, Fanny courait assez vite était sortie du parc. Elle se dirigeait vers l’arrêt de bus le plus proche où un bus venait justement d’arriver. Elle s’y précipita en bousculant plusieurs personnes et monta à bord. Alors elle dirigea son Data-vice vers le chauffeur: un flash de lumière le frappa le rendant tout hagard.
_Obéis ! Je veux que tu te diriges vers le parc dès maintenant et prennes les passagers que je t’indiquerai ! ordonna Fanny.
Ainsi les portes du bus se refermèrent d’un coup puis celui ci roula jusqu’au parc et s’arrêta devant l’entrée principale où attendait ses amis car elle les avait prévenu durant le trajet.
Ils étaient déjà assez surpris mais lorsqu’ils virent les portes s’ouvrirent et Fanny les accueillant, ils crurent à une hallucination collective.
_Je dois rêver, murmura Samy.
_Alors on fait le même, répliqua Joey.
_Qu’est qu’elle a encore fait ? s’écria Guillaume catastrophé.
_Vous montez ou vous préférez faire du stop ? lança Fanny impatiente.
Encore tout étonnés, tout le monde monta à bord et s’installa se demanda à quoi pouvait être du ce miracle lorsque Lud prit la parole:
_Elle s’est juste servi du contrôleur d’esprit, un programme que j’ai ajouté récemment grâce à une de ses idées.
_Comme toujours: une excellente idée ! fanfaronna Fanny.
_Pourquoi le nom de ce programme me dérange ? songea mentalement Guillaume inquiet.
_Cependant j’ai eu l’intuition que ce programme pouvait être mal utilisé alors j’ai empêché qu’il contrôle un Elu ou une personne qui connaisse les digimon, précisa Lud.
_C’était trop beau ! cria mentalement Fanny en étouffant plusieurs grognements.
_Il y a tout de même un dieu pour les grands frères désespérés par leurs pestes de petites sœurs, se dit intérieurement Guillaume.

Après trois heures de voyage en bus, l’équipe débarqua devant la grille d’entrée du palais impérial de Kyoto qui était fermée comme par hasard. Ils décidèrent de faire le tour mais ils n’aperçurent aucune entrée par où entrer.
Ils commencèrent à perdre espoir lorsqu’ Emilie et Guillaume aperçurent tous deux un arbre près du mur d’enceinte. Sans même se consulter, la chef et le lieutenant grimpèrent dans l’arbre et se mirent à califourchon jusqu’à atteindre la faite du mur.
_Hey ! Vous venez ou quoi ? demanda Emilie.
_Ou alors il faut qu’on descendre vous tirer le lobe de l’oreille ? lança Guillaume.
_Je sens que cette histoire de lobe va rester un moment, soupira Valérie.
_On devrait se munir de cache-oreilles, ajouta Josyanne.
_Ils sont toujours comme ça ton frère et ta sœur ? demanda Ai à Fanny.
_L’idiot est mon frère malheureusement mais elle, c’est pas ma sœur, répondit Fanny. Je regrette car seule contre trois frères est un supplice !
Comprenant qu’ils n’avaient pas le choix, ils escaladèrent eux aussi l’arbre. Si Samy, Joey, Valérie, Willis, Abdel, Mike, Fanny, Virgile, Dareen, Lud et Kouji s’en sortaient très bien, ce n’était pas le cas de Josyanne, Yasu, Alexia, Julien et Ai qu’il fallait souvent aider.
Ensuite ils se mirent à ramper sur le sol en faisant attention de ne pas regarder en bas ce qui était assez dur. Heureusement Lucemon, Angewomon et Renamon étaient là pour les rattraper au cas où. Ils rampèrent ainsi une bonne dizaine de mètres où ils atteignirent un arbre qui leur permit de descendre à l’intérieur de la cour.
Ensuite ils rentrèrent à l’intérieur du palais et Emilie décida de séparer son équine en binômes pour explorer le bâtiment: Mike et Kotemon avec Virgile et Demidevimon, Alexia et Angewomon avec Josyanne et Wisardmon, Valérie et Veemon avec Willis et Gaomon, Joey et Leomon avec Fanny et Renamon, Abdel et Weregarurumon avec Lud et Toyagumon, Dareen et Dorumon avec Julien et Lucemon, Samy et Arcademon avec Yasu et Calumon, Kouji et Agumon avec Ai et enfin Emilie et Penguinmon avec Guillaume et Blackagumon.
A travers cette exploration, tout sembla normal: personne ne remarqua de digimon ce qui paraissait un peu étrange. Cependant dans chaque pièce, les digivices indiquaient un signal menant à une pièce de puzzle. Lorsqu’ils se retrouvèrent dans une salle à manger, ils en avaient cinq cents.
_Des pièces de puzzle ? Je me demande ce que cela signifie, fit Virgile.
_C’est pourtant simple. C’est un défi: on doit reconstituer ce puzzle, comprit Mike.
_Avec dix-huit humains et dix-sept digimon, on devrait résoudre ce truc, dit Valérie.
Ce fut Mike qui s’installa pour assembler les pièces tandis que tout le monde observait et proposait de mettre telle pièce à tel endroit. Ils firent d’abord le contour qui les aida guère car tout était blanc. Pièce par pièce, Mike ne faisait qu’essayer chaque emplacement. A sa gauche, Alexia lui donnait un coup de main et Josyanne faisait de même à sa droite.
Finalement le puzzle fut achevé après plusieurs longues heures de patience: il représentait une image de montagne enneigée.
_C’est quoi ? demanda Fanny.
_Comment veux tu qu’on sache ? lança Guillaume.
_Moi, je sais ! C’est le mont Fuji-Yama ! annonça Ai.
_Alors on y va ? interrogea Valérie.
_Ce puzzle a été indiqué par les digivices. C’est donc un indice. Oui, on y va ! s’écria Emilie.

Lorsque le bus arrêta l’équipe près du Fuji-Yama, Emilie ordonna au chauffeur de rentrer chez lui après avoir fait oublié ce qu’il avait vécu. Ensuite ils avaient exploré les abords du volcan endormi mais rien ne les avait alerté. Cependant la nuit vint les surprendre et ils allèrent se réfugier dans une petite auberge de campagne à un ou deux kilomètres de là où le patron leur apprit que deux chambres avaient été réservé pour eux.
Ne comprenant absolument rien, ils montèrent dans une des chambres pour faire le point:
_Si on nous paie le gîte ici c’est que quelque chose va s’y passer, prédit Alexia.
_Peut être que le gouvernement japonais nous a remarqué et il veut nous, enfin me, récompenser pour ce qu’on a pu faire, se mit à rêver Virgile.
_Mon pauvre Virgile, si c’était vrai, nous serions déjà en prison et les digimon dans des cages de labo ! rétorqua gentiment Ai.
_Je me demande si nous n’avons pas affaire à un humain. Comment un digimon pourrait payer quelque chose ? demanda Abdel soucieux.
_Tu sais, j’ai déjà emprunté parfois dans le portefeuille de Yasu pour aller acheter à manger. C’est facile ! s’exclama Calumon joyeux.
_Calumon ! cria Yasu furieuse.
_Avec internet, on peut effectuer des transactions d’argent, rappela Lud.
_Je crains que nous devons attendre les événements, annonça Mike.
Ainsi l’équipe décida de s’installer dans leurs nouveaux quartiers. Les garçons prirent la chambre où ils étaient et les filles, celle en face. Durant trois jours, rien d’anormal ne se déroula et ils passèrent des journées agréables oubliant presque pourquoi ils étaient là.
Dans la salle de bain de la chambre des filles, le soir du troisième jour, celles ci bavardaient et échangeaient leurs points de vue sur la journée lorsqu’ Emilie s’arrêta de s’essuyer et s’immobilisa.
_Milie ? Ca ne va pas ? demanda Alexia inquiète.
_On … on nous observe ! cria Emilie. Je le sens !
_Un digimon ? fit Ai.
_Non, c’est pire ! s’écria Emilie.
Rapidement, la jeune fille enfila une robe de chambre rouge et sortit en trombe de la salle de bain et ne vit personne dans leur chambre. Alors elle fila à celle des garçons et chercha du regard qui pouvait être essoufflé: ils étaient tous calme pourtant. Mike discutait avec Lud d’informatique avec Kotemon et Toyagumon à leurs côtés. Abdel, Guillaume, Dareen, Kouji, Dorumon et Lucemon jouaient à la manille. Blackagumon, Agumon et Arcademon mangeaient tandis que Samy lisait un manga allongé sur son lit. Weregarurumon somnolait sur le balcon. Willis serrait contre lui Gaomon en repensant à leurs aventures. Enfin Julien et Virgile jouaient aux cartes Yu-Gi-Oh sur le lit de l’aîné des deux.
_Milie ? Que fais tu ici ? tu as à nous parler ? demanda Guillaume.
_Euh, non ! Je me suis trompée de chambre ! s’exclama Emilie.
Elle referma la porte puis retourna à la chambre des filles ne cessant de se demander comment cela était possible. Elle était pourtant sure d’avoir vu des yeux. Sous le regard des filles étonnées, elle ouvrit la fenêtre et regarda dehors et ne vit rien lorsque son s’arrêta un millième de seconde au-dessus d’elle. Elle referma brutalement la fenêtre et se tourna vers ses amis avec un grand sourire:
_Hey ! Si on allait à la source chaude ? demanda Emilie.
_Hein ? tu es sure que ça va ? fit Josyanne ne comprenant pas son amie.
Alors Emilie leur fit un discret et rapide clin d’œil leur faisant comprendre qu’elle avait un plan. Ainsi les sept filles prirent chacune une serviette puis sortirent de l’auberge et se dirigèrent vers la source chaude où Emilie les entraîna à l’intérieur d’un bagalot pour se déshabiller. Elle ferma la porte derrière elle puis scanna une carte en murmura faiblement le nom et Penguinmon assura qu’il n’y avait personne.
_Ecoutez, j’ai vu Demidevimon avec une caméra en regardant la fenêtre, annonça Emilie.
_Quoi ? Alors ce pourri de Virgile … s’écria Alexia outrée.
_Et il n’est peut être pas le seul. En allant chez les garçons, il était avec Julien, ajouta Emilie.
_Ces deux là méritent une bonne leçon ! s’exclama Valérie.
_En plus, ils nous espionnent certainement ainsi depuis trois jours ! glapit Josyanne ! Les chacals ! Les rats !
_J’ai déjà une bonne idée, reprit Emilie avec un sourire diabolique.
_J’aime ton expression, Milie, dit Joey.
_Josye, tu vas passer par notre balcon et entrer chez les garçons pour les surprendre. Durant ce temps, nous attraperons Demidevimon, exposa Emilie.
Ainsi les filles sortirent tandis que Josyanne partit en criant qu’elle avait oublié quelque chose et les filles lui promirent de l’attendre.
Josyanne gagna à toute vitesse leur chambre et pénétra sur le balcon et sauta sur celui des garçons. Elle entra dans leur chambre et ceux ci étaient si occupés qu’ils ne la remarquèrent pas. Elle dirigea vers le lit de Virgile qui heureusement était proche d’elle puis s’y hissa doucement.
Là, elle vit Virgile et Julien observant une télévision qui diffusait une vidéo de ses amies près de la source chaude.
_Dépêche toi, Josyanne ! dit Julien.
_Les filles prennent toujours le temps, mon petit Juju, s’exclama Virgile.
Soudain l’image se brouilla complètement. Aussitôt ils se mirent à donner de petits coups sur la télévision pour tenter de la remettre en marche.
_Je ne vous dérange pas trop ? demanda Josyanne.
Les deux garçons se regardèrent et en voyant la jeune fille, ils eurent tous deux comme une vision d’horreur. Alors Josyanne bondit sur eux et réalisa de magnifiques figures de karaté qui les envoya tous deux sur le plancher. Ensuite elle sauta du lit et se réceptionna sur le ventre de Virgile qu’elle piétina un moment ce qui le fit gémir puis fit de même avec Julien avant de sortir sous les regards étonnés et hagards des autres garçons cherchant à comprendre la situation.
Cela faisait presque deux semaines que l’équipe s’était installée à l’auberge et aucun événement concernant les digimon n’était plus survenu. La majorité se demandait si ils ne pourraient rentrer mais Emilie estimait que l’ennemi n’attendait justement que cet instant.
D’ailleurs la jeune fille était devenue vraiment nerveuse et rendait Lud nerveux car elle ne cessait de venir lui demander le jour comme la nuit si une attaque avait eu lieu.
Excédé, le jeune homme avait travaillé sur un programme de détection extrêmement puissant et avait donné son ordinateur à sa supérieure hiérarchique et avait insisté auprès de ses compagnons de chambre de bien verrouiller la porte.
Dans la chambre des filles, Emilie ne cessait d’aller voir si le programme n’avait pas détecté quelque chose et ne parlait que d’attaque et de défense ce qui énervait considérablement ses amies.
Alors un soir, Wisardmon avait jeté un sort à Emilie qui la plongea dans un sommeil profond. Aussitôt tout le monde en profita pour s’endormir aussi.
Cependant vers trois heures du matin, l’ordinateur de Lud retentit en émettant un fort bruit mais personne ne l’entendit sauf Ai qui se réveilla vers cinq heures et entendit le signal. Elle s’approcha de l’ordinateur et découvrit que plusieurs digimon attaquaient près du mont Fuji-Yama. Elle tenta de réveiller Emilie puis les autres filles mais toutes dormaient trop profondément.
Alors elle décida de se rendre sur les lieux et de constater les faits en espérant que tout le monde se réveille durant ce temps.
Ainsi elle sortit près discrètement de l’auberge et se dirigea vers le portail lorsqu’une main lui retint le bras. Instinctivement, elle se débattit puis reconnut son agresseur:
_Kouji ! s’écria Ai.
_Que fais tu là ? Tu devrais être au lit, fit remarquer Kouji.
_Je peux te poser la même question, répliqua gentiment Ai.
_Eh bien, Agumon avait faim …, commença Kouji.
_Oh oui ! Très faim ! Alors nous sommes descendus manger des œufs brouillés ! s’exclama Agumon. C’était délicieux !
_Kouji, il y a des digimon au volcan et tout le monde dort, annonça Ai.
_Quoi ? Et tu y allais toute seule ? Es tu folle ? Tu n’as pas de partenaire digimon ! Tu aurais pu être tuée ! s’écria Kouji.
_Je voulais juste voir qui était nos adversaires, se justifia Ai.
_Agumon et moi irons, décida Kouji. Toi, réveilles tout le monde par tous les moyens et dis leur de nous rejoindre !
Ai accepta puis Kouji et Agumon s’éloignèrent au pas de course gagnant rapidement le mont Fuji-Yama où se trouvait un Blackwargreymon, un Jijimon, un Justimon, un Lampmon, un Megagargomon et un Shinegreymon. Kouji les regarda eut émit un petit sifflement:
_Pas mal ! On va avoir du mal, dit Kouji.
_Hey, on est les meilleurs ou non ? s’exclama Agumon.
_Ouais, répondit Kouji avec un sourire forcé.
_Alors regardes moi bien ! Mega Digivolution ! Wargreymon !
Wargreymon se précipita vers Jijimon et brisa sa canne d’un coup de griffe. Celui ci tomba à terre et il l’attaqua d’une telle puissance qu’il s’effondra à terre à l’agonie. Cependant Lampmon s’illumina et recouvrit Jijimon de son turban ce qui lui rendit toute son énergie redevenant apte à combattre de nouveau.
Kouji serra les poings tandis que Justimon s’approcha de Wargreymon et le plaqua à terre. Alors Blackwargreymon commença à préparer son attaque terra force. Cependant Kouji fut plus rapide et scanna une carte Téléportation qui transporta son partenaire digimon juste derrière Blackwargreymon.
Ensuite Kouji scanna une carte Puissance qui doubla l’attaque de Wargreymon de 30% puis celui ci attaqua Blackwargreymon qui se retourna et attaqua aussi. Les deux attaques se fracassèrent entre eux et revinrent sur eux. Tous deux tombèrent à terre.
Megagargomon attrapa Kouji et le maintint dans son poing tandis que Lampmon rendait ses forces à Blackwargreymon. Par la suite, les digimon déclenchèrent leurs attaques sur Wargreymon qui régressa en Agumon très affaibli.
Blackwargreymon allait l’attaquer à nouveau lorsque Multidramon apparut devant Agumon et attrapa le digimon puis le jeta à terre.
_On va t’apprendre à attaquer les faibles ! cria Guillaume sur la tête de Multidramon.
Au même moment, Saberleomon avait sauté très haut pour permettre à Löwemon sur son dos de l’attaquer au niveau du ventre ce qui le fit basculer à terre lâchant Kouji. Kishimon l’attrapa au vol puis le déposa sur le sol où Agumon vint le rejoindre.
Alors que Ponymon, Ultradramon, Stellamon, Nisoumon, Arcademon Mega II, Lupomon, Megidramon, Wolfymon, Ladyfoxmon, Dorugremon, Angewomon, Lightmon, Bladermon et Steelandromon rejoignaient leurs compagnons, Lampmon redonnait leurs forces à Megagargomon et Blackwargreymon.
_Milie, il faut détruire en priorité Lampmon ! s’écria Guillaume.
_Je vois. Eh bien, faisons le ! s’exclama Emilie.
Megidramon s’approcha de Lampmon et lança son attaque flammes de l’enfer qui l’atteignirent. Cependant celui ci régénéra lorsque les digimon au niveau Mega I ou II régressèrent à un niveau inférieur. C’est à dire que Multidramon, Kishimon, Megidramon, Ponymon, Nisoumon, Stellamon, Wolfymon, Ultradramon, Lupomon, Saberleomon, Ladyfoxmon, Bladermon et Steelandromon régressèrent respectivement en Metaltyrannomon, Magnaangemon, Demidevimon, Hippogryphomon, Lordholyangemon, Weregarurumon, Paidramon, Matchgaomon, Leomon, Taomon, Dinohumon et Andromon.
_Pas possible ! Comment nos digimon ont régressé ? s’étonna Lud.
_Nous ne pouvons déjà pas biomerger mais au niveau Ultime et Champion seulement, nous sommes fichus ! lança Virgile.
_J’ai eu la sensation d’une force qui me rongeait et elle n’a pas disparu. Elle est toujours là, je la sens, révéla Demidevimon.
_Une force ? Quelle genre de force ? demanda Fanny.
_Une force, une présence qui peut s’emparer de nos forces, expliqua Agumon.
_Un peu comme un virus sur un ordinateur ? fit Josyanne.
_Oui, je crois que c’est ça, approuva Unimon.
_Yes ! Je suis la meilleure ! s’écria Josyanne.
_Un virus qui ronge les forces de nos digimon ? Lud, tu peux trouver un antivirus ? demanda Emilie devenue soucieuse.
Le jeune homme n’avait pas attendu l’ordre de sa chef pour prendre son ordinateur et effectuer des recherches.
_Je regrette mais aucun virus n’est détecté. Tout est normal ici, annonça Lud.
_Impossible ! Les digimon ne peuvent pas régresser sans raison, rappela Kouji.
_Tout est normal, répéta Lud étonné par ses propres paroles.
A ce moment, les digimon s’affaiblirent à nouveau: Hippogryphomon, Metaltyrannomon, Magnaangemon, Demidevimon, Arcademon Ultime, Lordholyangemon, Weregarurumon, Wisemon, Paidramon, Matchgaomon, Leomon, Taomon, Angewomon, Dinohumon, Andromon et Andromon régressèrent en Unimon, Darktyrannomon, Pagumon, Arcademon Champion, Calumon, Garurumon, Wisardmon, Ex-Veemon, Gaogamon, Armadillomon, Kuybbimon, Salamon, Kotemon, Clockmon et Koromon tandis que Löwemon et Lightmon redevinrent Joey et Alexia.
_Je peux plus conserver ma forme digimon, dit Alexia essoufflée.
_C’est … c’était si dur ! ajouta Joey épuisé tombant à terre.
_Les amis, j’ai vraiment besoin de vous dire ce qui se passera inéluctablement à la prochaine attaque ? fit Willis.
_On sait, Willis ! Nos digimon vont se faire massacrer ! lança Emilie en lui jetant un regard sombre et furieux.
_Elle m’a pas appelé petit ou morveux ? C’est un rêve ! s’étonna Willis tout étonné.
_Elle est surtout trop prise par notre situation, répliqua Abdel.
Alors que tout le monde cherchait une raison pour expliquer cet étrange phénomène et ce n’était qu’un vaste échange de paroles, Ai s’était mise un peu à l’écart et se concentrait. La jeune femme avait fermé les yeux pour mieux se rendre compte d’où ce qu’elle percevait venait mais ils faisaient tous trop de bruit.
_Silence ! Taisez vous ! ordonna soudainement Ai.
Etonnés par les cris de leur amie, tous se retournèrent vers elle pour tenter de comprendre mais elle leur fit signe de se taire puis elle se concentra à nouveau: elle entendit nettement le bruit se laissa guider vers celui ci puis de son bras droit, elle le pointa vers un point du volcan.
_C’est ici ! annonça Ai. Ce bruit vient de là !
Maintenant qu’ils s’étaient tus, les Elus, Kouji et les digimon l’entendaient aussi: c’était un bruit assez agressif mais joué assez bas.
Lorsqu’ Ai eut indiqué le point, Guillaume fit un signe à Darktyrannomon qui cogna ce point révélant un amplificateur qu’il se détruisit. Cependant d’immenses bruits résonnèrent à l’intérieur même du volcan à un son dont la nuisance était multiplié par mille.
Les humains s’en bouchèrent les oreilles tandis qu’ Unimon, Darktyrannomon, Angemon, Pagumon, Calumon, Gabumon, Arcademon Champion, Wisardmon, Ex-Veemon, Gaogamon, Kuybbimon, Armadillomon, Salamon, Kotemon, Clockmon et Koromon régressèrent en Penguinmon, Blackagumon, Zurumon, Lucemon, Demicalumon, Tanemon, Arcademon Disciple, Demimagicmon, Veemon, Gaomon, Renamon, Upamon, Nyaromon, Yaamon, Toyagumon et Botamon.
_Ce son est bien responsable de nos ennuis, s’exclama Kouji.
_Et ce n’est pas étonnant que mon ordinateur ne l’a pas repéré. La musique ou le son n’est pas considéré comme une attaque de digimon, ajouta Lud.
_Ce qui prouve que tout peut être utilisé pour nuire, conclut Abdel.
_Julien et Lucemon, partez au volcan et détruisez ce qui cause cela ! ordonna Emilie.
_Compris, Milie-sama ! s’exclama Julien en faisant un geste de salut.
Aussitôt le jeune homme s’accrocha au dos de Lucemon qui s’envola immédiatement vers le sommet du volcan. Ils s’y engouffrèrent et eurent la sensation d’avoir des bourdonnements d’oreille tellement le son devenait fort et aggresif. Heureusement Julien scanna une carte qui créa une bulle protectrice pour s’isoler du son.
Tous deux tentèrent de trouver la cause du bruit lorsqu’ils découvrirent une immense enceinte qui fonctionnait à plein régime accrochée sur une paroi. Lucemon s’approcha et la fit tomber avec son coup de pied divin dans la lave du volcan où elle se désintégra.
Cependant à l’extérieur, les digimon en profitèrent pour attaquer: Blackwargreymon, Jijimon, Justimon, Shinegreymon et Megagargomon attaquèrent les digimon qui étaient évidemment incapables de résister. Ainsi Punimon, Botamon , Chibicalumon, Arcademon Bébé, Yuramon, Tinymon, Chibimon, Gagomon, Reremon, Tsubumon, Snowbotamon, Kiimon, Metalkoromon et Botamon. Tous étaient complètement épuisés et hors d’état de combattre pour un bon moment.
Lorsque Julien et Lucemon sortirent du volcan, Megagargomon les attaqua à leur tour avec ses missiles les faisant s’écraser au sol tandis que Lucemon redevint Puttomon.
_Shimada ! Shimada ! Shimada ! s’écria Emilie. J’y crois pas ! J’y crois pas !
_A la prochaine attaque, nous sommes bons pour le cimetière, s’exclama Valérie.
_Je suis trop jeune pour mourir ! cria Josyanne.
_Hey ! On est pas encore morts ! lança Guillaume. Milie et moi, on va vous sortir de là !
_Bien parlé, Guillaume, répondit Emilie en levant le pouce.
_J’ai compris pourquoi Milie et Guillaume étaient les chefs et non nous deux, ils sont tous irréfléchis, murmura Mike à Virgile.
_A ce niveau là, ça relève de l’asile, continua Virgile sur le même ton.
_Il doit pourtant bien y avoir une solution, fit Alexia soucieuse.
Tout le monde se mit à réfléchir lorsque l’esprit d’ Emilie se mit à se souvenir de son ordinateur. Elle écouta Fire qui lui redonnait de la force puis augmenta le volume à fond ce qui lui donna une migraine. Ensuite elle coupa tout et baissa le son au volume normal et joua My Tomorrow. Ses yeux se fermèrent, la mélodie la relaxait et l’apaisait puis elle monta le son mais rien ne changea dans l’attitude de son esprit.
_J’ai trouvé ! Je sais comment rendre leurs forces aux digimon ! annonça Emilie.
_Quoi ? Et comment ? demanda Virgile.
_Il nous faut une musique douce. C’est une musique assez forte, puissante qui a affaibli les digimon. Ils ont agi comme des plantes. Pour les calmer et leur redonner des forces, ils ont besoin d’écouter une musique plus douce, expliqua Emilie.
_Et comment on fait ? fit Joey sceptique.
_Il suffit d’avoir une voix de femme, commença Emilie.
Puis la chef des Elus se tourna vers Ai qui l’observa. La jeune femme sembla comprendre mais éprouva quelques frissons.
_Oui, Ai, il n’y a que toi qui peut le faire ! reprit Emilie.
_Mes chansons ne sont pas vraiment douces, tenta de protester Ai.
_Si ! Moi, elles me donnent l’impression de me sentir mieux, d’être détendue, elles me rendent heureuse. Elles sont vraiment douces, insista Emilie.
_Je … je vais essayer, décida Ai.
_Il n’y a pas d’essai: il faut réussir ! s’exclama Emilie.
Devant le visage déterminé, confiant et résolu, la jeune femme sourit puis ferma les yeux. Elle se concentra et chercha une chanson qu’elle pourrait chanter. Au bout de quelques minutes, une douce mélodie enveloppa les lieux charmant tout le monde.

Zutto zutto issho ni iru to Ano yuuhi ni yakusoku shita kara

La mélodie enveloppa les humains et les digimon qui reprirent chacun des forces. Alors les digimon redevinrent au niveau Disciple, c’est à dire Penguinmon, Blackagumon, Kotemon Demidevimon, Veemon, Lucemon, Arcademon, Gaomon, Renamon, Dorumon, Armadillomon, Salamon, Magicmon, Gabumon, Calumon, Toyagumon et Agumon.
A ce moment, une lueur intense émana des digivices:

Ima sugu aitai Sono kimochi o Onegai tsutaete ne

Le Tama-vice rouge s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis qu’ Emilie et Penguinmon apparurent à l’intérieur d’une sphère rouge transparente. Ensuite la silhouette d’ Unimon apparut à gauche,, celle d’ Hippogryphomon à droite, celle de Licornemon en haut, celle de Pingumon en bas et celle de Ponymon au centre. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Emilie fusionna avec Penguinmon faisant apparaître Ponymon. Le digimon apparut dans les airs en criant : « Ponymon ».

Hitoribotchi no kokoro ni Totsuzen tobikonde kita

Le Cosmo-vice bleu clair s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Guillaume et Blackagumon apparurent à l’intérieur d’une sphère bleue claire transparente. Ensuite la silhouette de Darktyrannomon apparut à gauche, celle de Metaltyrannomon à droite, celle de Gaioumon en haut, celle de Firedramon en bas et celle de Multidramon au centre. Toutes ses formes entèrent dans la sphère puis et Guillaume fusionna avec Blackagumon faisant apparaître Multidramon. Le digimon apparut au cœur d’un volcan en criant «  Multidramon ».

Sukoshi itakatta koto Yasashiku tsutsunde kureta

Le Tama-vice violet s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Mike et Kotemon apparurent à l’intérieur d’une sphère violette transparente. Ensuite la silhouette de Dinohumon apparut à gauche, celle de Gardiangemon à droite, celle de Bushimon en haut et celle de Bladermon en bas. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Mike fusionna avec Kotemon faisant apparaître Bladermon. Le digimon apparut devant un temple japonais en criant « Bladermon».

Konna ni hotto suru koto wa hajimete dakara

Le Tama-vice turquoise s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Virgile et Demidevimon apparurent à l’intérieur d’une sphère turquoise transparente. Ensuite la silhouette de Megidramon apparut à gauche et celle de Akumon à droite. Les deux formes entrèrent dans la sphère puis et Virgile fusionna avec Demidevimon faisant apparaître un dragon squelettique recouvert d’une armure rouge et pourvu de plusieurs fusils. Le digimon apparut en plein milieu d’un désert en criant « Skulldramon ».

Sono nukumori o sotto Poketto ni tsume konde Aruite ikitai?

Le Tama-vice vert s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Valérie et Veemon apparurent à l’intérieur d’une sphère verte transparente. Ensuite la silhouette d’ Ex-Veemon apparut à gauche, celle de Paidramon à droite, celle d’ Alforceveedramon en haut, celle d’ Ancientveedramon en bas et celle d’ Ultradramon au centre. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Valérie fusionna avec Veemon faisant apparaître Ultradramon. Le digimon apparut au milieu d’une dizaine de montagnes en criant « Ultradramon ».

Zutto zutto issho ni iru to Ano yuuhi ni yakusoku shita kara

Le Tama-vice doré s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Julien et Lucemon apparurent à l’intérieur d’une sphère dorée transparente. Ensuite la silhouette d’ Angemon apparut à gauche, celle de Magnaangemon à droite, celle de Seraphimon en haut, celle de Darkangemon en bas et celle de Kishimon au centre. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Julien fusionna avec Lucemon faisant apparaître Kishimon. Le digimon apparut dans une vaste plaine baignée par le soleil en criant « Kishimon».

Sabishii toki mo Hirogaru orenji o nagamete

Le Tama-vice marron s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Samy et Arcademon apparurent à l’intérieur d’une sphère marron transparente. Ensuite la silhouette d’ Arcademon Champion apparut à gauche, celle d’ Arcademon Ultime à droite, celle d’ Arcademon Mega en haut, celle d’ Arcademon Armor en bas et celle d’ Arcademon Mega II au centre. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Samy fusionna avec Arcademon faisant apparaître Arcademon Mega III. Le digimon apparut à la sortit d’une grotte obscure en criant « Arcademon ».

« Kitto kitto daijoubu da yo » ano yuuhi ga sasayaite kureru

Le Data-vice noir étoilé s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Willis et Gaomon apparurent à l’intérieur d’une sphère noire étoilée transparente. Ensuite la silhouette de Gaogamon apparut à gauche, celle de Matchgaomon à droite, celle de Miragegaomon en haut et celle de Lupomon en bas. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Willis fusionna avec Gaomon faisant apparaître Lupomon. Le digimon apparut en courant très vite sur une vaste plaine en criant « Lupomon ».

Ima sugu aitai Sono kimochi o Onegai tsutaete ne

Le Data-vice jaune s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Fanny et Renamon apparurent à l’intérieur d’une sphère jaune transparente. Ensuite la silhouette de Kuybbimon apparut à gauche, celle de Taomon à droite, celle de Valkyrimon en haut et celle de Ladyfoxmon en bas. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Fanny fusionna avec Renamon faisant apparaître Ladyfoxmon. Le digimon apparut devant l’autel d’un temple en criant «  Ladyfoxmon ».

Anata ga ichiban suki na Saikou no egao de

Le Data-vice blanc s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Dareen et Dorumon apparurent à l’intérieur d’une sphère blanche transparente. Ensuite la silhouette de Dorugremon apparut à gauche, celle de Dorugoramon à droite et celle de Ruymon en haut. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Dareen fusionna avec Dorumon faisant apparaître un large dragon recouvert d’une fourure bleue portant une armure noire inscrutés de diamants et portant une large épée. Le digimon apparut au sommet d’une tour d’un château du Moyen-age en criant «  Dorudramon ».

Mukaerareru you ni Watashi mo mainichi ganbatte ikitai?

Le Tama-vice noir s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Joey et Armadillomon apparurent à l’intérieur d’une sphère noire transparente. Ensuite la silhouette de Leomon apparut à gauche, celle de Saberleomon à droite, celle de Löwemon en haut, celle de Kaiserleomon en bas et celle de Kingleomon au centre. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Joey fusionna avec Armadillomon faisant apparaître Kingleomon. Le digimon apparut dans la savane en criant «  Kingleomon ».

Zutto zutoo issho ni iru to Ano yuuhi ni yakusoku shita kara

Le Tama-vice bleu foncé s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis qu’ Alexia et Salamon apparurent à l’intérieur d’une sphère beue foncée transparente. Ensuite la silhouette d’ Angewomon apparut à gauche, celle de Lightmon à droite et celle de Lightwomon en haut. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Alexia fusionna avec Salamon faisant apparaître une magnifique ange avec dix paires d’ailes blanches portant une robe aérienne blanche avec de très longs cheveux blonds et un voile blanc. Le digimon apparut une lueur blanche qui devint un arc-en-ciel en criant « Lightangewomon ».

Kujikesou demo Kirei na orenji o dakishime

Le Data-vice rose pâle s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Josyanne et Magicmon apparurent à l’intérieur d’une sphère rose pâle transparente. Ensuite la silhouette de Wisardmon apparut à gauche, celle de Wisemon à droite, celle d’ Ancientwisemon en haut et celle de Stellamon en bas. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Josyanne fusionna avec Magicmon faisant apparaître Stellamon. Le digimon apparut au milieu d’une fête foraine près de la grande roue en criant «  Stellamon ».

« Kitto kitto daijoubu da yo » Ano yuuhi ga oshiete kureta no

Le Data-vice orange s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis qu’ Abdel et Gabumon apparurent à l’intérieur d’une sphère orange transparente. Ensuite la silhouette de Garurumon à gauche, celle de Weregarurumon à droite, celle de Metalgarurumon en haut et celle de Wolfymon en bas. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Abdel fusionna avec Gabumon faisant apparaître Wolfymon. Le digimon apparut au bord d’un petit lac au milieu d’une oasis en criant «  Wolfymon ».

Shinjite ireba Sono kimochi wa Kanarazu todokutte

Le Tama-vice rose s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Yasu et Calumon apparurent à l’intérieur d’une sphère rose transparente. Ensuite la silhouette de Lordholyangemon apparut à gauche, celle d’ Ophanimon à droite, celle de Nisoumon en haut et celle de Tenshimon en bas. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Yasu fusionna avec Calumon faisant apparaître Nisoumon. Le digimon apparut dans une clairière éclairée seulement par la lueur de la lune en criant «  Nisoumon ».

Zutto zutto issho ni iru to Ano yuuhi ni yakusoku shita kara

Le Tama-vice vert foncé s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Lud et Toyagumon apparurent à l’intérieur d’une sphère verte foncée transparente. Ensuite la silhouette de Clockmon apparut à gauche, celle d’ Andromon à droite, celle d’ Hiandromon en haut, celle de Subtortomon, en bas et celle de Steelandromon au centre. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Lud fusionna avec Toyagumon faisant apparaître Steelandromon. Le digimon apparut à l’intérieur d’une usine en criant « Steelandromon ».

Tooku ni itemo Onaji orenji o kanjite

Le Data-vice argenté s’illumina tandis que le message Fusion Biomerge Digivolution s’afficha à l’écran tandis que Kouji et Agumon apparurent à l’intérieur d’une sphère argentée transparente. Ensuite la silhouette de Greymon apparut à gauche, celle de Metalgreymon à droite et celle de Wargreymon en haut. Toutes ses formes entrèrent dans la sphère puis et Kouji fusionna avec Agumon faisant apparaître Omnimon. Le digimon apparut dans un champs de données en criant « Omnimon ».

« Kitto kitto daijoubu da yo » Ano yuuhi wa tsunagatteru kara

Ainsi Ponymon, Multidramon, Skulldramon, Bladermon, Ultradramon, Arcademon, Kishimon, Lupomon, Ladyfoxmon, Wolfymon, Stellamon, Dorudramon, Kingleomon, Lighangewomon, Nisoumon, Steelandromon et Omnimon apparurent ensemble prêts à jetter dans la bataille tandis qu’ Ai terminait sa chanson.
_C’est l’heure de la revanche ! cria Omnimon. Epée transcendante !
Levant son épée au-dessus de lui, Omnimon se précipita vers Lampmon et la lui enfonça à travers son corps.

Mou nakanai yo Futari no ai Kokoro o terashiteru

Alors que Lampmon redevint un digi-oeuf, Multidramon faisait face à Shinegreymon. Il fit fusionner ses cinq sphères qui créèrent sa quintuple attaque faisant exploser son adversaire.

Futari no ai Kokoro o terashiteru ?

Durant ce temps, Stellamon avait récité une formule qui avait immobilisé Megagargomon permettant à Kingleomon et Dorudramon de le détruire très facilement.
Ladyfoxmon réalisa une puissante invocation qui ralentit les mouvement de Justimon et accéléra ceux de Lupomon qui explosa le digimon d’un seul coup de canon.
Kishimon et Nisoumon s’unirent pour créer un champ d’énergie concentré de Lumière et de Ténèbres qui bloqua Jijimon. Alors Ponymon et Wolfymon eurent raison de lui d’une seule attaque combinée au même moment.
A présent, il ne restait plus que Blackwargreymon mais celui ci passait à tous les coups: les poings d’ Arcademon ne purent pas fracasser son armure ni l’attaque hyper laser d’ Ultradramon ou la puissance de Lightangewomon. Même Steelandromon ne put pas faire mieux bien qu’il essaya toutes les attaques qu’il possédait.
Soudain Omnimon s’approcha d’eux et combattit furieusement Blackwargreymon, son épée contre ses griffes puis il lui envoya son attaque canon suprême qui le détruisit finalement.
_Ouais ! On a réussi ! s’écria Ponymon avec la voix d’ Emilie.
_Yataaaa ! cria Multidramon avec la voix de Guillaume.
Ensuite Ponymon, Multidramon, Skulldramon, Bladermon, Ultradramon, Arcademon, Kishimon, Lupomon, Ladyfoxmon, Wolfymon, Stellamon, Nisoumon, Dorudramon, Kingleomon, Lightangewomon, Steelandromon et Omnimon régressèrent respectivement en Emilie et Penguinmon, Guillaume et Blackagumon, Virgile et Demidevimon, Mike et Kotemon, Samy et Arcademon, Willis et Gaomon, Fanny et Renamon, Abdel et Weregarurumon, Josyanne et Wisardmon, Yasu et Calumon, Dareen et Dorumon, Joey et Leomon, Alexia et Angewomon, Lud et Toyagumon et Kouji et Agumon.
_C’est la première fois que je biomergeais, c’était … impressionnant, fit Joey.
_Oui, comme une impression de plaisir, joie, bonheur … Je ne peux pas décrire, ajouta Alexia. C’est trop fort !
_Je comprends. Ca faisait si longtemps que Demidevimon et moi n’avions pas biomergé. On l’a fait qu’une fois, se souvint Virgile.
_C’est pour ça que le biomerge est génial ! s’exclama Julien.
_Oui, on ressent des sensations comme jamais on n’a pu le faire ! approuva Valérie.
_Mais avant, il faut remercier Ai, fit Emilie en se tournant vers leur amie. C’est toi qui a réalisé ce miracle.
_Je n’ai pas fait grand chose, avoua Ai confuse devenue toute rouge.
_Peut être mais si tu ne l’avais, nous serions tous morts alors merci, reprit Alexia.
_Il est temps de rentrer à l’auberge, déclara Lud. Le combat est fini.
_De rentrer tout court, oui. Après ça, l’attaque doit être finie, fit Virgile.
A ce moment, un champ de force apparut autour d’ Emilie et Penguinmon repoussant tous ses amis puis celui ci s’élargit pour former une zone de plusieurs centaines de mètres carrés. Les Elus et les digimon tentèrent de passer mais il y avait comme un mur qui les séparait de leur chef. Ils tapaient de toutes leurs forces mais rien n’y changea. Lucemon et Angewomon tentèrent de passer par le ciel mais le champ de force y était aussi prison.
_Calmez vous ! si l’ennemi attaque, il faut garder la tête froide ! lança Emilie. Je suis encore capable de me défendre seule. Quand à toi, Guillaume, diriges nos troupes !
_Compris, Milie-sama ! s’exclama Guillaume au garde-à-vous.
_Ne redis pas que c’est mon frère et ma sœur, fit Fanny à Ai d’un regard noir.
Soudain une lueur blanche intense apparut devant Emilie et Penguinmon à l’intérieur du champ de force d’où apparut Gardiangemon.
_Que fais tu ici ? demanda Emilie.
_Je suis ici pour le combat final, chef des Elus, annonça Gardiangemon. Je suis toujours celui qui dirige et contrôle le digimonde. Si tu souhaites que ton équipe s’occupe du digimonde, tu dois me battre.
_Pourquoi ? Nous pourrions être alliés ! s’exclama Emilie.
_Non. Techniquement vous n’auriez pas du survivre au Néant. Alors j’aurais reconstruit un nouveau digimonde et un nouveau monde réel où j’aurais réalisé de nouvelles règles et de nouvelles choses, répondit Gardiangemon.
_De nouveaux mondes ? Mais pourquoi ? Ceux ci sont très bien, fit Julien.
_Ils possèdent de graves erreurs que je vais corriger une fois votre chef battu, répliqua Gardiangemon. Combats moi si tu veux rester une Elue !
Emilie observa Gardiangemon et se demanda ce que celui ci avait en tête. Cependant elle n’avait pas l’attention de l’ignorer. Il lui proposait un défi et elle le relèverait.
_Je suis comme mon lieutenant: tout feu tout flamme relevant chaque défi ! lança Emilie. On y va, Penguinmon ! Fusion Biomerge Digivolution ! Ponymon !
_Je suis avec toi, Emilie ! Fusion Biomerge Digivolution ! Ponymon !
Ainsi Ponymon s’envola et encercla Gardiangemon en se déplaçant presque à la vitesse de la lumière. Cependant lorsqu’elle stoppa sa vitesse, son adversaire se retira et se téléporta de l’autre côté ce qui la fit atterrit directement sur le champ de force. Alors elle se releva et décida de laisser tomber sa vitesse.
Ponymon s’envola à nouveau et s’éleva de plusieurs mètres puis utilisa son attaque météores argentés qui créèrent une véritable pluie de météorites qui tombèrent en rafales autour de Gardiangemon. Cependant celui ci les fit fondre d’un seul geste.
_C’est pas vrai ! Il résiste ! s’écria Virgile.
_Oh non ! Milie ! murmura Abdel effrayé.
A l’intérieur du champ de force, Ponymon utilisa à nouveau sa vitesse pour se propulser vers son adversaire comme un bélier mais celui ci se téléporta à nouveau tandis que Ponymon heurta à nouveau le mur invisible.
_C’est là tout ton pouvoir ? lança Gardiangemon.
Levant ses bras, Gardiangemon utilisant son attaque lames célestes qui transpercèrent le digimon affaibli. Alors celui ci redevint Emilie et Penguinmon qui tombèrent au sol. Le corps de Penguinmon ne bougeait plus tout et commençait à se digitaliser tandis que celui ci d’ Emilie était recouvert de sang et ses doigts remuaient encore un peu.
_C’est bientôt fini ! L’oubli va enfin arriver ! annonça Gardiangemon.
_Nooon ! Milie ! cria Alexia.
Malgré tous les cris d’horreurs, ce fut celui d’ Alexia qui retentit le plus. Cependant Guillaume se précipita vers le mur invisible et y tambourina de toutes ses forces.
_C’est mon tour ! Laisses moi te combattre ! Je suis chef moi aussi ! Milie-sama m’a donné l’ordre de diriger l’équipe en son absence et mon ordre est de te combattre ! cria Guillaume.
Gardiangemon eut un petit sourire narquois puis Guillaume et Blackagumon basculèrent à l’intérieur du champ de force. Cependant celui ci ne laissa au jeune homme le temps de digivolver Blackagumon car il saisit le digimon d’une main et l’humain de l’autre et essayait de les étouffer. Tous deux essayaient de résister et de se dégager.
Pendant ce temps, Emilie restait à terre et seul son esprit travaillait encore. Elle ne sentait plus du tout son corps et ne cessait de se demander ce qu’était l’oubli. Soudain elle s’évanouit.

Que ce soit elle ou bien toi
Les uns et les autres, ou même moi

Enfouie dans ses couvertures, Emilie dormait encore lorsque le réveil. Elle se tourna et l’éteignit puis se leva. Elle marcha jusqu’à son bureau et alla poser sa main sur sa souris pour allumer l’ordinateur lorsqu’elle vit que celui ci n’était pas là.

Nous avons tous pleuré
Au moins une fois

Etonnée, elle retourna à son lit et souleva les couvertures apercevant la forme de Penguinmon mais ensuite elle ne vit plus rien du tout.

Pour un coup dur de la vie
Une jalousie, un faux pas

Ne comprenant rien, elle descendit en bas où ses parents déjeunaient. Personne ne s’échangeait un seul mot puis elle décida de sortir.

Il arrive parfois que ton moral se casse
Pour ça, moi j’ai trouvé un remède efficace

Dehors se trouvait une étrange ville où chaque personne qu’elle voyait ne la saluait pas même lorsqu’elle le reconnaissait. Soudain elle arriva à un parc où Virgile était assis à un banc. Elle courut aussitôt vers celui ci.

La positive attitude

_Virgile ! Je suis contente de te voir ! dit Emilie.

La positive attitude

_Qui es tu ? demanda Virgile.

La tête haute
Les yeux rivés sur le temps

_Comment ça ? Je suis Emilie, ton équipière pour Digiduo et la chef des Elus ! Allez tu sais bien ! répondit Emilie.

Et j’apprends à regarder droit devant.
La positive attitude.

_Tu racontes n’importe quoi ! Je ne te connais pas ! lança Virgile.

Souviens-toi de ces instants précieux
Qui ont rendu ton coeur si joyeux

A ce moment, Dareen apparut derrière elle.
_Laisses tomber, ce type est tellement désagréable, fit Dareen d’un ton maussade.

De ces histoires d’amour tellement essentielles
Elles t’ont rendu la vie bien plus belle, bien plus belle

Emilie contempla ses deux amis ne comprenant plus rien à rien puis se mit à courir comme pour fuir lorsqu’il arriva devant une maison. Dans le jardin, elle aperçut Fanny qui jouait à la balançoire et Guillaume adossé à un arbre lisant. Celui ci ne portait pas ses belles lunettes. D’habitude, il poussait souvent sa sœur.

Devant la douleur, tu dois savoir faire face
Moi j’ai trouvé un remède très efficace…

Incrédule, Emilie partit puis erra à travers les rues et arriva devant un orphelinat. A travers les grilles, elle aperçut Tom assis sur les marches d’un escalier.

La positive attitude

_Tom ! cria Emilie.

La positive attitude

Entendant son nom, le petit garçon releva la tête et ne reconnaissant pas Emilie, il la rebaissa la tête. Ce fut le choc de trop pour la jeune qui se laissa tomber à terre. Elle se mit à pleurer ne comprenant pas ce qui se passait lorsqu’elle se souvint de Gardiangemon. Il avait parlé d’oubli. Et si ce qu’elle voyait était le résultat de ses projets ?

La tête haute
Les yeux rivés sur le temps

_Je ne veux pas d’un tel monde ! sanglota Emilie.

Et j’apprends, à regarder droit devant

Les larmes coulaient de plus en plus sur ses joues lorsqu’une main apparut près d’elle puis plusieurs. Elle releva la tête puis vit Guillaume arborant ses lunettes ainsi que tous ses amis.

La positive attitude…

_Ce n’est pas encore fini, Milie-sama. Si tu viens m’aider, nous pouvons encore empêcher cela d’arriver, dit Guillaume.

La rage au ventre

_Oui, tu dis toujours que l’amitié vient à bout de tout, rappela Virgile.

Je suis prête à tout surmonter

_Nous sommes tous avec toi, ajouta Julien.

Maintenant, je n’veux plus jamais renoncer à

_Tu peux le faire, assura Alexia. Tu es notre chef !

La positive attitude…

_Moi aussi, je suis avec toi, s’exclama Tom.

La positive attitude…

Agrippant les mains de ses amis, Emilie se releva et songea qu’elle ne pouvait pas abandonner. Elle ne voulait pas de ce monde où tout le monde oubliait ses amis et tous ses bons souvenirs. A ce moment, une lueur rouge immense enveloppa et Penguinmon apparut à nouveau près d’elle.
_Je suis prêt à combattre de nouveau, dit Penguinmon.
Le corps d’ Emilie s’illumina une intense lueur rouge qui guérit toutes ses plaies arrêtant les hémorragies tandis que Penguinmon revint à la vie. Alors la jeune fille se redressa puis se releva en fixant Gardiangemon.
_Je ne permettrais jamais de construire un tel monde ! cria Emilie.
_Milie-sama ! s’exclama Guillaume.
_Je rêve ou un miracle s’est produit ? s’étonna Josyanne.
_Au moins, on aura vu Milie saigner, fit Joey satisfaite.
_Comment … ? tu ne peux pas … ! Tu étais … s’écria Gardiangemon stupéfait.
_Tu sous-estime vraiment les pouvoirs de nos cœurs, dit Emilie énergiquement. Jamais je ne voudrais d’un monde sans sentiments ! Ceux sont eux qui nous donnent nos véritables forces ! Ils donnent à l’espoir, le courage, la confiance … Je protégerai le monde que je veux conserver jusqu’au bout !
A ce moment, son Tama-vice se défit de son bras et s’envola puis le Cosmo-vice de guillaume s’illumina et le frappa d’un rayon de lumière couleur arc-en-ciel. Celui ci se digitalisa et un Cosmo-vice apparut puis retourna vers Emilie où il s’attacha à son cou.
Emilie prit lentement son Cosmo-vice et regarda Penguinmon ainsi que Guillaume et Blackagumon. Elle ferma les yeux et dit:
_Je veux montrer le pouvoir de nos sentiments lorsque les humains et les digimon s’unissent !
Le Cosmo-vice s’illumina d’une lueur dorée puis celui ci afficha le message Cosmos Digivolution tandis qu’ Emilie et Penguinmon biomergeaient avant de se digitaliser. Dans le flux de lumière, des morceaux de métal doré ne cessaient de flotter. Ensuite le corps d’un cheval mesurant cinq mètres apparut puis les morceaux métalliques se précipitèrent vers lui et l’équipèrent d’une superbe armure au niveau du poitrail, de la tête et ses jambes. Sa queue et sa crinière se teignirent en orange tandis qu’une corne de deux mètres lui poussa sur la tête. Pour finir, une paires d’ailes se fixa sur ses flancs. Le digimon pivota sur lui même et apparut de face en criant « Licodramon ».
Licodramon regarda Gardiangemon puis le visa de sa corne d’où sortit un rayon chauffant qui brûla le digimon. Celui ci lâcha qui Guillaume et Blackagumon. Guillaume se releva et prit son Cosmo-vice puis dit:
_Je veux voir à nouveau Astromon ! Je veux combattre avec lui et Milie !
Le Cosmo-vice s’illumina d’une lueur dorée puis celui ci afficha le message Cosmos Digivolution tandis que Guillaume et Blackagumon biomergeaient avant de se digitaliser. Dans le flux de lumière, des morceaux de métal rouges et jaunes ne cessaient de voler flotter. Ensuite un corps semblable à un humain sauf qu’il mesurait presque quatre mètres apparut. Les pièces métalliques l’équipèrent: des bottes rouges, jaunes grises se mirent à ses pieds, ses jambes furent recouvertes de jambières rouges avec une protection jaune au niveau des genoux, le haut du corps et les bras furent pourvus d’un plastron rouge, des gantelets bleus en forme de tête de dragon se fixèrent à ses mains tandis que des épaulettes rouges en forme de dragon se posèrent à ses épaules. Puis un heaume rouge se posa sur sa tête avec deux sortes d’ailes. Ensuite le digimon se retourna et une lueur blanche naquit du milieu de son dos d’où se déploya dix paires d’ailes de couleur blanche immaculée. Le digimon pivota à nouveau apparaissant de face et cria « Astromon ».
_Ah ! Astromon est tellement impressionnant ! s’écria Julien.
_Cette fois, Gardiangemon va y laisser des plumes, fit Mike.
Astromon leva son poing pour utiliser son attaque foudre de Jupiter. La planète Jupiter apparut dans le ciel et lança d’immenses éclairs vers Gardiangemon mais celui se téléporta aussitôt.
Alors Licodramon s’envola très vite et dépassa la vitesse lumière pour surgir juste devant Gardiangemon et l’attaquer. Cependant celui ci parvint à la repousser mais Astromon la protéger en utilisant la vague de Pluton qui créa un petit courant d’eau.
A l’intérieur d’ Astromon et de Licodramon, Guillaume et Emilie soufflaient et cherchaient un moyen de terminer ce combat.
_Il est tellement fort, se dit Emilie.
_Pourtant il doit exister un moyen de le battre, s’exclama Guillaume.
_Réfléchis, Emilie ! Comment pourrais tu battre un digimon agissant ainsi ? reprit Emilie.
_Il nous manque de la vitesse. Si nous étions plus puissants, il ne pourrait pas nous résister et nous gagnerons ! songea Guillaume.
_Il nous faudrait davantage de puissance ! Nous sommes vraiment rapides mais nous ne sommes pas assez forts ! dit Emilie !
Alors chacun à l’intérieur de leur partenaire digimon, Emilie et Guillaume fermèrent les yeux et prirent leur Cosmo-vice.
_Je voudrais posséder la vitesse de Licodramon, dit mentalement Guillaume.
_Je voudrais posséder la force d’ Astromon, dit mentalement Emilie.
Les deux Cosmo-vice s’illuminèrent et le message Polymérisation s’afficha à l’écran des deux puis un cercle de lumière dorée se forma dans lequel entrèrent Astromon et Ponymon. Astromon monta alors sur le dos de Ponymon. Ses ailes se digitalisèrent et son épée télescopique se déplia depuis sa main droite pour atteindre sa taille maximum de trois mètres. Ensuite il reçut une lance de huit mètres dans l’autre main. Le digimon apparut devant le château moyenâgeux en criant « Astromon mode Wing ».
Astromon mode Wing se posa juste devant Gardiangemon aussi fier qu’un véritable chevalier du Moyen Age. A l’intérieur de celui ci, Guillaume avoua à Emilie qu’il comprenait maintenant ce qu’ Amaury pouvait ressentir.
_J’en reviens pas ! Ils ont fusionné ! s’écria Mike.
_La vitesse de Licodramon s’est combinée à la puissance d’ Astromon ! Gardiangemon va avoir besoin d’une sacrée aspirine après ça ! déclara Julien.
_Vas y, Astromon mode Wing, achèves le ! cria Valérie.
Alors Astromon mode Wing se mit à courir si vite que plus personne ne le vit et fit douze arrêts où il invoqua chacune des douze planètes du système solaire: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton d’où il fit partir sur chacune son attaque fureur des astres puis unifia ses attaques et les renvoya sur Gardiangemon.
Instantanément, celui se reçut l’immense explosion qui le détruisit en plusieurs milliers de données. Lorsque la fumée fut dissipée, un digi-œuf blanc avec le symbole doré d’une étoile était à terre puis il s’illumina et se transforma en quatorze digi-œufs de différentes couleurs portant chacun un symbole correspondant aux douze signes du Zodiaque occidental.
Ensuite Astromon Mode Wing défusionna pour redevenir Astromon et Licodramon qui régressèrent en Guillaume, Koromon, Emilie et Tsunomon. Aussitôt leurs amis se précipitèrent vers eux pour les féliciter de leur superbe victoire.
_Je suis le meilleur ! se vanta Koromon.
_Hey ! Sans moi, t’aurais rien fait ! lança Tsunomon.
_Mais c’est l’attaque d’ Astromon ! rétorqua Koromon.
_Et la vitesse de Licodramon ! répliqua Tsunomon.
_Fin du match vous deux ! Le combat est fini ! s’écria Guillaume.
_Excusez moi mais où est le digi-œuf de Gardiangemon ? demanda Alexia.
_Eh bien … , fit Lud ennuyé.
_Il n’est pas là, acheva Joey.
_Les seuls sont ceux des Gardiens des Maisons du Zodiaque, ajouta Julien.
_Vu le monde qu’il voulait faire, je ne suis pas certaine qu’il mérite de renaître, dit Emilie.
_Au fait, comment tu as fait ? demanda Ai intriguée.
_J’étais évanouie et j’ai imaginé le monde comme il serait si Gardiangemon gagnait: plus d’amis, aucun souvenir heureux, pas d’amour … C’était vivre en ayant un corps mais en retirant l’âme, expliqua Emilie.
_Milie, je crois qu’il faut justement le ressusciter, annonça Alexia.
_Quoi ? Mais …, fit Abdel.
_Ce qui nous a sauvé, ceux sont nos sentiments, non ? Dans les sentiments, l’excuse et le pardon existent. Montrons le à Gardiangemon, répondit Alexia.
_Tu es si têtue, Xiaxia, que tu me convaincs, dit Emilie amusée.
Alors Emilie et Guillaume s’avancèrent vers les digi-œufs puis avec l’aide de leurs Cosmo-vice, ils firent apparaître un digi-œuf entièrement blanc avec une étoile.
_Il va falloir rentrer, murmura Willis.
_Déjà ? s’étonna Dareen.
_Lud, pourrais effectuer un retour vers le passé afin que notre équipe se souvienne de tout ce qui a pu se passer ? demanda Emilie.
_Comme tu veux, Milie. Je vais nous ramener alors une journée avant le début de la première attaque, décida Lud.
Lorsque Lud lança le programme de retour vers le passé, le groupe se dit au revoir une ultime fois puis une lueur blanche vint envelopper tout le monde réel.

Lorsqu’ Ai ouvrit les yeux, elle se trouvait en plein milieu d’un couloir et venait de se faire bousculer par un employé assez pressé. Elle pensa alors aux dernières semaines puis se demanda si tout avait vraiment réel. Tout semblait maintenant si normal.
Ainsi elle se précipita vers un escalier et chercha Kouji afin de l’interroger sur ce qu’il souvenait et la réalité des digimon.
Après quelques recherches, elle trouva son ami dans l’auditorium où celui ci répétait une chanson. Elle accourut vers lui et celui ci lâcha son micro pour aller vers elle.
_Ai ! Tu vas bien ? demanda Kouji.
_Je vais bien, assura Ai. Mais dis moi, tout ce qui s’est passé … c’était vraiment réel ?
A ce moment, Agumon surgit des coulisses et se jeta sur elle:
_Ai ! Ai ! Ai ! cria Agumon.
_Agumon ! Alors c’était bien réel, murmura Ai. Tout ça est vraiment arrivé.
_Je suis si heureux. Au début, je croyais qu’ Agumon retournerait au digimonde, avoua Kouji.
_Mais je suis là, Kouji, s’exclama Agumon.
_Kouji, je voudrais finir cette histoire en musique, dit Ai. Tu veux chanter avec moi ?
celui ci lui répondit avec un sourire puis il alla chercher un autre micro et lui donna. Alors tous deux commencèrent leur duo:

Kimi no tame ni Boku no tame ni
Nani ga dekiru?

En les écoutant chanter, Agumon fut si ravi et enchanté qu’il ne cessait de battre des mains tandis que Kouji et Ai continuaient à chanter sans s’interrompre.

Mienai nani ka ni michibikare
Bokura wa mata

Emilie roulait avec son vélo, Penguinmon dans un panier, bravant le petit vent qui soufflait, et tous deux exploraient une forêt de l’ Avesnois.

Meguriaeta ne
Yakusoku datta Toki o koete

Dans le salon de leur appartement, Virgile et Dareen disputaient une partie de jeu de go en parlant de tout et rien avec Demidevimon et Dorumon et rigolant à de nombreuses reprises.

Kimochi ga sukitooru yo sou da ne
Kawaranai egao ni ima

Allongés sur l’herbe douce d’un parc de Bordeaux, Mike et Kotemon se prélassaient au soleil, à la limite de l’assoupissement.

Eien ni monogatari wa
Kimi o shujinkou ni erabu yo

Sur un terrain de football, Samy jouait avec Arcademon et une petite dizaine d’amis. Chacun faisait de son mieux mais ne cessait de rire.

Takusan no deai to sayonara ga
Michishirube sa michishirube sa Bokura no

Julien et Lucemon se promenaient ensemble à travers la nature et chacun échangeait des paroles sur leurs aventures et leurs vies.

Tokenai pazuru ni mayoikomu
Yume Toki demo

Devant un cinéma, Valérie discutait avec deux de ses amis, accompagnée de Veemon qui participait à la conversation.

Kimi ga ita kara Kimi ga iru kara
Tsuyoku nareta

Assise sur un banc, Alexia réfléchissait pensive lorsqu’ Angewomon s’approcha d’elle. Celle ci se leva et fit un grand sourire à sa partenaire.

Itsuka mata hanaretemo heiki da yo
Kokoro ga yobiau nara

Chevauchant sur le dos de Garurumon, Abdel sentait le vent dans ses cheveux tandis que le paysage du désert défilait et le soleil commençait à décliner.

Mienai kara wakaru nada
Bokura o tsunaideru kiseki ga

Dans sa cuisine, Yasu confectionnait un succulent gâteau lorsque Calumon apparut et vint lécher les plats qu’elle avait utilisé.

Ame o koe Kaze no oka o koete

Assise dans le canapé de son salon avec ses demi-frères, Josyanne applaudissait les tours que réalisé Wisardmon.

Kagayaku no sa kagayaku no sa

Traversant un cimetière avec Leomon, Joey se mit à faire d’incroyables grimaces et à gesticuler n’importe comment lorsqu’elle tomba en arrière sur une tombe.

Kagayaku no sa kagayaku no sa

Dans une belle clairière, Lud et Toyagumon faisaient une partie de frisbee en riant quand l’autre n’arrivait pas à rattraper et devait courir le chercher.

Eien ni monogatari wa

Willis jouait à la balançoire avec Gaomon. Il poussait le digimon essayant de l’envoyer le plus loin possible et celui ci crier de joie.

Kimi o shujinkou ni erabu yo

Dans le jardin, Guillaume, Fanny, Tom, Renamon et Blackagumon jouaient à chat ne cessant de crier et de rire.

Takusan no deai to sayonara ga
Michishirube sa michishirube sa Bokura no

Lorsque les deux chanteurs eurent terminés, Agumon resta un moment complètement enchanté tandis que tous les deux échangèrent un sourire.
_Endless tale, l’histoire sera éternelle même si elle est finie, murmura Kouji.

Fin de l’histoire

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates