Accueil » Films Digimon » Digimon Adventure: Bokura no War Game

Digimon Adventure: Bokura no War Game

Bokura no War Game


Titre original : デジモンアドベンチャー / ぼくらのウォーゲーム digimon adventure / bokura no war game
Titre français : Digimon Adventure : notre jeu de guerre
Date de sortie : 04/03/2000 (Japon), 04/04/2001 (France)
Durée du film : 40 minutes environ
Diffusion : Cinéma
Réalisateur : Mamoru Hosoda
Scénariste : Reiko Yoshida
Chara-design : Takaaki Yamashita, Hisashi Nakayama
Directeur de l’animation : Takaaki Yamashita, Hisashi Nakayama
Musique : Takanori Arisawa
Studio : Toei Animation
Opening : Butter-fly par Kôji Wada
Insert : brave heart par Ayumi Miyazaki
Ending : Sakuhin #2 Haru I Chouchou~Bokura no Wargame~ par AiM
Site officiel : http://www.toei-anim.co.jp/movie/2000_spring/index.html


Le synopsis :

Début Mars, les vacances de printemps s’installent doucement lorsque Kôshirô, comme de nombreuses personnes à travers le monde, est témoin de l’apparition d’un digitama quelque part sur l’internet. Un digitama qui finit par éclore et par donner naissance à un digimon qui commence à semer le chaos dans ce monde informatique dont les actions entraînent de fâcheuses conséquences sur le monde réel.

Les Enfants Élus n’ont pas le choix : ils doivent combattre cette nouvelle menace avant que le pire ne se produise.

Pourront-ils y parvenir ?


Les protagonistes de l’histoire :

vlcsnap-2015-10-22-15h58m24s959 vlcsnap-2015-10-22-15h56m44s384 vlcsnap-2015-10-22-16h02m06s633 vlcsnap-2015-10-22-16h02m11s843 vlcsnap-2015-10-22-16h04m08s849 vlcsnap-2015-10-22-16h03m25s421


Résumé :

Début Mars, assis devant son ordinateur, Taichi rédige un e-mail d’excuse pour Sora lorsqu’il se fait surprendre par sa petite sœur vlcsnap-2015-10-12-11h38m26s200alors qu’il allait effacer un smiley cœur. Cette dernière demande s’il envoie un e-mail et, gêné, Taichi s’empresse de cacher l’écran. Il lui demande si elle sort et elle rappelle avoir été invité à l’anniversaire d’une amie puis montre son cadeau. Le frère et la sœur se chamaillent puis Hikari envoie l’e-mail en expliquant que c’est ainsi qu’il faut faire avant de demander à qui il est adressé. Taichi, catastrophé, réplique que ce ne sont pas ses affaires et Hikari est vexée car c’est elle qui lui a montré comment on envoyait un e-mail.

Alors que sa mère rentre des courses, Hikari sort. Dans la chambre, Taichi constate, effaré, que son e-mail vient d’être rejeté. Au même moment, un peu partout à travers le monde, des gens connectés à Internet remarquent des phénomènes étranges. Parmi eux, Kôshirô reconnaît un digitama.

Au moyen du générique, nous apercevons ensuite nos différents héros : Sora qui se promène en ville alors que jeunes écoliers passent devant elle et qu’un Kuramon est retranscrit sur un écran géant, Jô révise en attendant son train, Mimi a quitté son appartement avec ses parents, Kôshirô court à travers les rues, Yamato et Takeru regardent un match de base-ball chez leur grand-mère, Hikari arrive avec ses amies pour la fête d’anniversaire.

Chez lui, Taichi fouille dans le réfrigérateur mais ne trouve rien et se plaint que Hikari va manger du gâteau. Sa mère, qui range des courses, se propose de lui en faire un s’il va acheter des œufs quand retentit la sonnerie. A la porte, Kôshirô s’écrie que l’oeuf a éclo et Taichi regarde celui qu’il tient dans sa main. Kôshiro réplique que ce n’est pas celui-là mais l’oeuf dans l’ordinateur. Ils se réunissent dans la chambre et Kôshirô montre à Taichi un bébé digimon sur l’écran. Taichi le trouve mignon mais ne voit pas le souci. Kôshirô explique que le digitama dont il est issu est né de fragments de bugs informatiques ayant convergé ensemble. Taichi demande comment il sait cela et Kôshirô répond que c’est un ami vivant à Los Angeles qui a analysé la coquille puis précise que c’est un écolier qui étudie à l’université. Légèrement vexé, Taichi réplique lui est un écolier qui va à l’école primaire.

Soudain, à l’écran, Kuramon évolue en Tsumemon et e,voie un e-mail où il se plaint d’avoir faim. Kôshirô comprend alors qu’il va commencer à manger les données du Net et créer une pagaille à travers le monde. D’ailleurs, un peu partout au Japon, les supermarchés affichent des prix exorbitants dû à un mauvais affichage. Au même moment, alors que Yagami Yuuko s’apprête à entrer avec un plateau, les garçons sortent en courant pour aller utiliser l’ordinateur du père de Taichi. Kôshirô prend toutefois le temps de boire un des deux verres.

Devant l’ordinateur, alors que Kôshirô connecte le sien au moniteur, Taichi demande ce qu’ils peuvent faire et s’ils ne doivent pas vlcsnap-2015-10-12-11h42m51s045appeler un spécialiste mais Kôshirô assure que cela ne sert à rien : son ami de Los Angeles a essayé mais personne ne l’a écouté. Brusquement, quand la connexion s’établit, ils découvrent que Tsumemon a évolué au niveau Enfant : Keramon. Taichi souhaite qu’Agumon soit là quand retentit la voix du digimon depuis l’ordinateur. A l’écran, il apparaît même aux côtés de Gennai. Tentomon arrive aussi, suivi des autres digimon. Les digimon sont décidés à aller combattre Keramon sur le Net pour protéger le monde de leurs amis comme eux ont protégé le Digital World. Gennai s’apprête ainsi à transférer les digimon tandis que Taichi et Kôshirô se préparent pour les faire évoluer.

Pendant les préparatifs, Taichi appelle ses amis mais apprend que Jô passe un examen d’entrée au collège, que Yamato et Takeru sont partis à Shimane en pleine campagne et où la grand-mère est un peu dure d’oreille, Mimi est absente et Hikari ne peut pas se libérer de la fête où elle s’est rendue. Au même moment, Kôshirô aide Yagami Yuuko à préparer un gâteau tandis que celle-ci cherche à savoir s’il compte partir pendant les vacances de printemps. Soudain, Taichi lui lance le téléphone pour appeler Sora. Sa mère demande s’il invite d’autres amis mais son fils répond assez sèchement de préparer davantage de thé oolong. Kôshirô réussit à joindre la mère de Sora quand la jeune fille rentre mais cette dernière, en entendant que l’appel vient de Taichi, refuse de venir au téléphone. Kôshirô essaie de savoir ce qui s’est passé mais Taichi assure qu’il ne s’est rien passé. Kôshiro rappelle que ce n’est pas le moment de se disputer mais Taichi s’écrie que ce n’est pas une dispute.

Dans sa chambre, Sora ignore l’e-mail de Taichi puis observe une barrette et songe que Taichi est un idiot. En ville, la grande roue d’Odaiba devient comme folle.

Devant l’ordinateur, le transfert sur le Net d’Agumon et Tentomon est terminé. Les digimon arrivent vers Keramon et l’attaquent quand celui-ci est occupé à manger des données. Keramon semble sonné puis envoie un email : « Jouons ! ». Agumon et Tentomon évoluent en Greymon et Kabuterimon puis se lancent à la poursuite de leur adversaire. Ce dernier s’est arrêté et évolue directement au niveau Parfait : Infernomon. Il attaque les deux digimon et les met facilement à terre.

Kôshirô comprend ce qui se passe et l’explique à Taichi qui décide qu’eux aussi doivent évoluer au niveau Parfait. Les digimon vlcsnap-2015-10-12-11h53m44s405commencent à évoluer quand Infernomon les attaque à ce moment précis puis s’échappe. Tous deux ont alors régressé en Agumon et Tentomon. Devant l’ordinateur, Taichi déprime qu’ils ont perdu et considère que c’est de la triche d’attaquer pendant une évolution. Kôshirô déclare qu’ils doivent laisser leurs partenaires se reposer puis s’aperçoit avoir reçu beaucoup d’e-mails. La plupart viennent d’enfants ayant assisté au combat mais l’un d’eux est d’Infernomon. Kôshirô panique alors en voyant qu’il a été émis du système de la NTT et s’écrie qu’ils doivent prévenir leurs amis.

Taichi organise le rappel des troupes mais tous sont indisponibles. Soudain, le téléphone sonne et il entend la voix d’Infernomon. En ville, les téléphones sonnent partout. Kôshirô explique que le digimon a hacké les lignes téléphoniques lorsqu’il découvre que leur connexion vient de se couper. Kôshirô part en vitesse tandis que Taichi, dévasté, s’écroule sur le canapé. Au même moment, à Shimane, alors que Takeru masse sa grand-mère, Yamato essaie de joindre Taichi. En écoutant la télévision, Taichi apprend que pour joindre quelqu’un, il suffit d’utiliser le système d’urgence vocal en laissant un message et décide d’essayer en appelant à nouveau ses amis. Au même moment, Sora se trouve à la porte des Yagami, s’apprête à sonner puis repart. Soudain, Yagami Yuuko dit à son fils avoir reçu une carte postale de mimi qui est en vacances à Hawaii.

Finalement, quand Kôshirô revient et bricole un système avec un téléphone satelite, Taichi lui apprend que personne ne pourra venir. Kôshirô explique qu’avec son installation, ils pourront se connecter depuis un point d’accès étranger. Taichi suggère alors de contacter Yamato mais c’est impossible car lui est dans le pays. Ils inspectent ensuite les messages et en ont un de Yamato. Ils leur apprennent rapidement la situation puis demandent de vite se connecter à Internet. Le seul souci : leur grand-mère n’a pas d’ordinateur et il semble que personne n’en possède à Shimane.

vlcsnap-2015-10-12-12h48m12s751Pendant que les deux frères s’acharnent à trouver quelque part un ordinateur connecté à Internet, Kôshirô réussit à rétablir la connexion et découvre que leur ennemi se trouve aux États-Unis. Là-bas, Infernomon a pris le contrôle de tout et Kôshirô explique que même si c’est un niveau Parfait, il reste un bébé et continue de vouloir jouer. Taichi demande ce qu’ils pourraient faire et Kôshirô répond que des adultes vont forcément comprendre que ce n’est pas un simple bug mais aucun ne pensera que c’est l’oeuvre d’un digimon. Ils restent donc les seuls à pouvoir agir.

Soudain, Yamato et Takeru, qui ont trouvé refuge chez un coiffeur, les contactent enfin et peuvent eux aussi envoyer leurs partenaires combattre.

Sur le Net, Agumon et Tentomon retrouvent Gabumon et Tentomon. Kôshirô se propose aussitôt de les guider. A travers le monde, de nombreuses personnes assistent aux évolutions de Wargreymon et Metalgarurumon. Ils se lancent à la poursuite d’Infernomon qui évolue alors en Diablomon. Takeru donne l’ordre à Patamon d’évoluer mais leur ennemi attaque les deux digimon les plus forts : Patamon et Tentomon. Yamato veut venger ce coup et Metalgarurumon fonce vers Diablomon et attaque. Wargreymon attaque également. Rien ne fonctionne.

Devant l’ordinateur, alors que Taichi s’excite et donne des ordres, Kôshirô se plaint soudain d’avoir besoin d’aller aux toilettes et sort vite de la pièce. Taichi lui reproche d’y aller un moment pareil tout en continue à observer le combat. Il frappe à un moment l’écran qui affiche un écran bleuté rempli de chiffres. Sur le Net, Wargreymon cesse de bouger. En revenant dans le bureau, Kôshirô essaie de réparer alors que Taichi prétend n’avoir rien touché. Kôshirô conclut qu’il a planté l’ordinateur et relance la machine. Il ajoute que c’est la raison pour laquelle Sora et lui se disputent. Taichi avoue alors lui avoir offert un cadeau pour son anniversaire, une barrette, et celle-ci lui a répondu « Tu n’aimes pas le bonnet que je porte ? » puis ajoute s’être pourtant excusé. Kôshirô trouve le prétexte étrange quand l’ordinateur revient enfin à la normale.

Sur le Net, Wargreymon ne bouge plus tandis que Yamato les houspille pour avoir disparu. Taichi hurle après son partenaire et sa voix résonne à travers différents écrans partout dans le monde. Kôshirô lit un e-mail où Diablomon annonce qu’ils ont encore perdu puis d’autres envoyés par des enfants leur reprochant leur défaite. Furieux, Taichi le saisit par le collet quand Yamato leur crie de cesser de se disputer. Taichi retourne devant l’écran et souhaite être sur place.

Au même moment, Diablomon envoie un e-mail « Lequel possède l’horloge ? » puis commence à se cloner et un décompte de dix minutes apparaît à l’écran. Kôshirô reçoit alors un autre email, de la part d’un collégien taiwanien, lui annonçant avoir hacké le Pentagone et qu’un missile nucléaire a été lancé trente minutes plus tôt d’une base militaire aux États-Unis. Paniqué, Taichi comprend que le décompte est le temps qui reste avant l’impact.

Face aux ordinateurs, les enfants sont tétanisés. Kôshirô continue de recevoir des e-mails d’encouragement puis comprend que le seul moyen d’empêcher l’explosion est de battre celui qui détient le compteur. Or, pour cela, ils doivent battre les clones un à un. Taichi réplique qu’ils n’y arriveront pas mais Kôshirô, angoissé, déclare que c’est leur unique chance.

Soudain, les voix de Wargreymon et Metalgarurumon résonnent et demandent où se trouve Diablomon. Kôshirô s’empresse aussitôt de leur envoyer l’adresse. A travers la monde, alors que Jô termine son examen et que Yagami Yuuko cuit un gâteau, des enfants continuent d’envoyer des e-mails. Parmi eux se trouvent Inoue Miyako mais aussi une apparition d’Akamiya Ryô.

Lorsque les digimon arrivent où se tient Diablomon, ils découvrent que celui-ci s’est copié en seize mille exemplaires et il continue de se reproduire. Les Diablomon attaquent ensemble et les deux digimon ont du mal à faire face. Wargreymon a même du mal à bouger à cause des e-mails qui ne cessent d’arriver et saturent la connexion de l’ordinateur de Taichi. Les deux digimon finissent par être battus.

Alors que Kôshirô est en stress, Taichi disparaît, happé par l’ordinateur. Quand sa mère arrive, elle ne constate que l’absence de son fils et que son invité semble très occupé. Sur le net, Taichi et Yamato rejoignent leurs partenaires inertes. Ils les aident à se vlcsnap-2015-10-12-13h03m57s149réveiller, voulant combattre avec eux, tandis qu’un véritable mur d’e-mails les entoure. Les deux digimon utilisent leur puissance pour fusionner et devenir Omegamon. Le digimon lève son épée pour repousser ses ennemis puis utilise son canon pour pulvériser en plusieurs salves l’armée de Diablomon. Il n’en reste finalement plus qu’un seul et Omegamon se lance immédiatement à sa poursuite. Leur ennemi est cependant trop rapide et le digimon ne peut le rattraper. Kôshirô a soudain l’idée d’utiliser les e-mails comme d’une barrière pour le coincer. Il ne reste alors à Omegamon que dix minutes pour achever enfin Diablomon.

Au même moment, alors que Yagami Yuuko constate que son gâteau est raté et Sora lit enfin l’e-mail pour traiter le garçon d’idiot avec un léger sourire, Taichi et Kôshirô contemplent, à la fois satisfaits et épuisés, le missile nucléaire tomber dans l’eau.

Un peu plus tard, lors du générique de fin, nous apercevons Takeru avec des habitants de Shimane, Yamato qui se fait couper les cheveux contre son gré, Jô épuisé par son examen, Mimi qui revient avec ses parents d’Hawaii, Hikari au milieu de sa fête d’anniversaire, d’autres personnes vues à travers le film, Yagami Yuuko devant son gâteau raté, Kôshirô quittant enfin l’appartement des Yagami, les digimon avec Gennai et la réponse de Sora à Taichi : « Taichi-kun, merci pour le cadeau. »


Ce qu’il faut retenir :

  • Le film se déroule plusieurs mois après la fin de Adventure pendant les vacances de printemps. En Mars 2000 donc. Nos héros ont donc tous un an de plus et vont passer en classe supérieure. Respectivement, Taichi, Yamato et Sora ont onze ans et vont entrer en sixième année, Jô a 12 ans et est le sur point d’entrer au collège, Mimi et Kôshirô ont dix ans et vont entrer en cinquième année et Takeru et Hikari ont huit ans et vont entrer en troisième année.
  • Jô passe un examen d’entrée au collège pendant tout le film.
  • Hikari manifeste de l’égoïsme en refusant de rentrer aider ses amis à combattre une dangereuse menace, préférant ainsi se faire bien voir de ses amies.
  • Le film illustre une relation complexe entre Taichi et Sora où Taichi manifeste ses premiers sentiments pour la jeune fille.
  • Sora est née au mois de Mars.
  • Le film marque la toute première apparition d’Omegamon, la fusion entre Wargremon et Metalgarurumon.
  • Chaque enfant que l’on aperçoit dans ce film en train d’observer la bataille sur le Net est un Enfant Élu potentiel.
  • Ce film montre la toute première apparition de Inoue Miyako et de sa sœur aînée Chizuru.
  • Yamato et Takeru ont une grand-mère qui vit dans la préfecture de Shimane. Étant donné que Zero Two apprend qu’ils ont un grand-père français, Michel, nous pouvons ainsi supposer, surtout en raison de la couleur des cheveux de Natsuko et de ses fils, que cette grand-mère est probablement la mère de Hiroaki, le père des garçons.

Les anecdotes :

  • Dans la version française, ce film a été combiné avec Notre jeu de Guerre et Digimon Hurricane ! L’évolution suprême ! Les Digimentals d’or ! sous le titre Digimon le film. Bon nombre de dialogues ont été changé et le film a été raccourci à une trentaine de minutes.
  • Le thème du Boléro, composé en 1928 par Maurice Ravel du premier film a été de nouveau utilisé pour ce film-ci.
  • Le titre du film et l’histoire sont inspiré du film War Games de 1983 qui raconte l’histoire d’un hackeur qui se connecte à un supercalculateur de l’armée, programmée pour prédire les résultats d’une guerre nucléaire.
  • Le réalisateur du film, Mamoru Hosoda, s’inspira de sa production pour créer en 2009 Summer Wars, qui eu un succès d’estime dans le monde entier.
  • Le film montre le mystérieux Ryô Akamiya quelque part en Turquie. Petit souci : le jeu Tag Tamers montre Ryô dans la chambre de Ichijôchi au moment de la bataille contre Diablomon. Par conséquent, ce garçon n’est donc probablement qu’un enfant lambda qui ressemble à Ryô.
  • La version française fait l’erreur de placer le film lors des vacances d’été. Par conséquent, dans cette optique, Adventure se déroulerait en Août 1999 et le second film en Juillet/Aoît 2000. Pourtant, en arrière-plan, les calendriers montrent le mois de Mars.
  • De nombreux e-mails rédigés en anglais comportent des erreurs de syntaxes ou d’orthographes.
  • La préfecture de Shimane, où se trouvent Yamato et Takeru, se situe dans la région de Chûgoku. Rejoindre Odaïba depuis là demande une heure et demi d’avion et plus de neuf heures de train.
  • La version déclare présente l’ami de Kôshirô comme Willis (le personnage central du troisième film) mais dans la version originale Kôshirô déclare seulement que c’est un ami vivant à Los Angeles.

vlcsnap-2015-10-12-11h38m11s227vlcsnap-2015-10-12-11h38m26s200vlcsnap-2015-10-12-11h38m30s631
vlcsnap-2015-10-12-11h38m37s200vlcsnap-2015-10-12-11h38m40s576vlcsnap-2015-10-12-11h38m45s904
vlcsnap-2015-10-12-11h38m49s797vlcsnap-2015-10-12-11h38m52s113vlcsnap-2015-10-12-11h39m03s697
vlcsnap-2015-10-12-11h39m11s603vlcsnap-2015-10-12-11h39m49s900vlcsnap-2015-10-12-11h40m10s520
vlcsnap-2015-10-12-11h40m22s505vlcsnap-2015-10-12-11h40m35s200vlcsnap-2015-10-12-11h40m39s323
vlcsnap-2015-10-12-11h40m51s454vlcsnap-2015-10-12-11h40m53s412vlcsnap-2015-10-12-11h41m18s605
vlcsnap-2015-10-12-11h41m36s134vlcsnap-2015-10-12-11h41m54s404vlcsnap-2015-10-12-11h41m56s764 vlcsnap-2015-10-12-11h42m09s895vlcsnap-2015-10-12-11h42m16s600vlcsnap-2015-10-12-11h42m42s590vlcsnap-2015-10-12-11h42m51s045vlcsnap-2015-10-12-11h42m53s361vlcsnap-2015-10-12-11h43m18s019
vlcsnap-2015-10-12-11h43m29s436vlcsnap-2015-10-12-11h43m50s383vlcsnap-2015-10-12-11h43m54s517
vlcsnap-2015-10-12-11h43m56s540vlcsnap-2015-10-12-11h44m01s289vlcsnap-2015-10-12-11h44m15s014
vlcsnap-2015-10-12-11h44m33s375vlcsnap-2015-10-12-11h44m39s589vlcsnap-2015-10-12-11h44m48s866
vlcsnap-2015-10-12-11h45m07s379vlcsnap-2015-10-12-11h45m12s296vlcsnap-2015-10-12-11h46m14s283
vlcsnap-2015-10-12-11h46m20s370vlcsnap-2015-10-12-11h46m30s123vlcsnap-2015-10-12-11h46m40s051
vlcsnap-2015-10-12-11h47m57s263vlcsnap-2015-10-12-11h48m18s105vlcsnap-2015-10-12-11h48m25s181
vlcsnap-2015-10-12-11h48m47s806vlcsnap-2015-10-12-11h49m07s714vlcsnap-2015-10-12-11h49m32s394
vlcsnap-2015-10-12-11h49m35s795vlcsnap-2015-10-12-11h50m03s263vlcsnap-2015-10-12-11h50m06s130
vlcsnap-2015-10-12-11h50m09s949vlcsnap-2015-10-12-11h50m11s839vlcsnap-2015-10-12-11h50m31s223
vlcsnap-2015-10-12-11h50m41s131vlcsnap-2015-10-12-11h50m48s899vlcsnap-2015-10-12-11h51m01s699
vlcsnap-2015-10-12-11h51m25s962vlcsnap-2015-10-12-11h51m36s096vlcsnap-2015-10-12-11h51m38s345
vlcsnap-2015-10-12-11h52m03s662vlcsnap-2015-10-12-11h52m22s803vlcsnap-2015-10-12-11h53m34s073
vlcsnap-2015-10-12-11h53m41s667vlcsnap-2015-10-12-11h53m44s405vlcsnap-2015-10-12-11h53m47s180
vlcsnap-2015-10-12-11h53m50s865vlcsnap-2015-10-12-11h54m07s613vlcsnap-2015-10-12-11h54m21s671
vlcsnap-2015-10-12-11h54m52s549vlcsnap-2015-10-12-11h54m56s080vlcsnap-2015-10-12-11h55m14s260
vlcsnap-2015-10-12-11h55m19s314vlcsnap-2015-10-12-11h55m43s145vlcsnap-2015-10-12-11h55m59s274
vlcsnap-2015-10-12-11h56m11s368vlcsnap-2015-10-12-11h56m16s839vlcsnap-2015-10-12-11h56m20s684
vlcsnap-2015-10-12-11h56m28s323vlcsnap-2015-10-12-11h56m47s558vlcsnap-2015-10-12-12h45m23s312
vlcsnap-2015-10-12-12h45m40s014vlcsnap-2015-10-12-12h45m45s036vlcsnap-2015-10-12-12h45m50s128
vlcsnap-2015-10-12-12h46m04s692vlcsnap-2015-10-12-12h46m07s241vlcsnap-2015-10-12-12h46m16s963
vlcsnap-2015-10-12-12h46m38s733vlcsnap-2015-10-12-12h46m47s287vlcsnap-2015-10-12-12h46m50s625
vlcsnap-2015-10-12-12h47m31s523vlcsnap-2015-10-12-12h47m52s943vlcsnap-2015-10-12-12h47m56s591
vlcsnap-2015-10-12-12h48m00s992vlcsnap-2015-10-12-12h48m08s083vlcsnap-2015-10-12-12h48m12s751
vlcsnap-2015-10-12-12h48m17s270vlcsnap-2015-10-12-12h48m30s317vlcsnap-2015-10-12-12h48m44s734
vlcsnap-2015-10-12-12h48m52s751vlcsnap-2015-10-12-12h49m09s033vlcsnap-2015-10-12-12h49m28s100
vlcsnap-2015-10-12-12h50m15s857vlcsnap-2015-10-12-12h50m39s647vlcsnap-2015-10-12-12h50m42s837
vlcsnap-2015-10-12-12h50m58s462vlcsnap-2015-10-12-12h51m01s207vlcsnap-2015-10-12-12h51m04s726
vlcsnap-2015-10-12-12h51m49s341vlcsnap-2015-10-12-12h51m52s380vlcsnap-2015-10-12-12h51m55s649
vlcsnap-2015-10-12-12h52m00s499vlcsnap-2015-10-12-12h52m33s883vlcsnap-2015-10-12-12h52m46s850
vlcsnap-2015-10-12-12h52m52s574vlcsnap-2015-10-12-12h52m56s195 vlcsnap-2015-10-12-12h53m02s967
vlcsnap-2015-10-12-12h53m06s183vlcsnap-2015-10-12-12h53m13s197vlcsnap-2015-10-12-12h53m46s920
vlcsnap-2015-10-12-12h53m59s420vlcsnap-2015-10-12-12h54m04s551vlcsnap-2015-10-12-12h54m07s048
vlcsnap-2015-10-12-12h54m09s014vlcsnap-2015-10-12-12h54m14s993vlcsnap-2015-10-12-12h54m23s343
vlcsnap-2015-10-12-12h54m30s638vlcsnap-2015-10-12-12h54m46s630vlcsnap-2015-10-12-12h55m05s440
vlcsnap-2015-10-12-12h55m19s739vlcsnap-2015-10-12-12h55m31s462vlcsnap-2015-10-12-12h57m10s478
vlcsnap-2015-10-12-12h57m15s539vlcsnap-2015-10-12-12h57m32s506vlcsnap-2015-10-12-12h57m35s918
vlcsnap-2015-10-12-12h57m53s951vlcsnap-2015-10-12-12h57m58s832vlcsnap-2015-10-12-12h58m00s474
vlcsnap-2015-10-12-12h58m03s241vlcsnap-2015-10-12-12h58m06s428vlcsnap-2015-10-12-12h58m10s105
vlcsnap-2015-10-12-12h58m13s733vlcsnap-2015-10-12-12h58m16s251vlcsnap-2015-10-12-12h58m22s016 vlcsnap-2015-10-12-12h58m34s224vlcsnap-2015-10-12-12h58m53s524vlcsnap-2015-10-12-12h58m58s082
vlcsnap-2015-10-12-12h59m01s499vlcsnap-2015-10-12-12h59m27s545vlcsnap-2015-10-12-12h59m38s537
vlcsnap-2015-10-12-12h59m49s916vlcsnap-2015-10-12-12h59m57s977vlcsnap-2015-10-12-12h59m53s082
vlcsnap-2015-10-12-13h00m02s389vlcsnap-2015-10-12-13h00m08s634vlcsnap-2015-10-12-13h00m16s573
vlcsnap-2015-10-12-13h00m26s510vlcsnap-2015-10-12-13h00m30s161vlcsnap-2015-10-12-13h00m38s519
vlcsnap-2015-10-12-13h00m43s068vlcsnap-2015-10-12-13h00m45s215vlcsnap-2015-10-12-13h01m00s601
vlcsnap-2015-10-12-13h01m04s994vlcsnap-2015-10-12-13h01m37s454vlcsnap-2015-10-12-13h02m03s039
vlcsnap-2015-10-12-13h01m44s277vlcsnap-2015-10-12-13h02m26s291vlcsnap-2015-10-12-13h02m41s827
vlcsnap-2015-10-12-13h02m56s479vlcsnap-2015-10-12-13h03m14s746vlcsnap-2015-10-12-13h03m23s812
vlcsnap-2015-10-12-13h03m30s916vlcsnap-2015-10-12-13h03m40s973vlcsnap-2015-10-12-13h03m51s217
vlcsnap-2015-10-12-13h03m57s149vlcsnap-2015-10-12-13h04m14s672vlcsnap-2015-10-12-13h04m28s934
vlcsnap-2015-10-12-13h04m30s896vlcsnap-2015-10-12-13h04m48s810vlcsnap-2015-10-12-13h04m51s708
vlcsnap-2015-10-12-13h04m56s844vlcsnap-2015-10-12-13h06m19s858vlcsnap-2015-10-12-13h06m45s219
vlcsnap-2015-10-12-13h06m48s311vlcsnap-2015-10-12-13h06m57s124vlcsnap-2015-10-12-13h07m01s001
vlcsnap-2015-10-12-13h07m55s749vlcsnap-2015-10-12-13h08m01s107vlcsnap-2015-10-12-13h08m04s891


vlcsnap-2015-10-12-13h08m12s761vlcsnap-2015-10-12-13h08m20s408vlcsnap-2015-10-12-13h08m27s612
vlcsnap-2015-10-12-13h08m30s911vlcsnap-2015-10-12-13h08m34s926vlcsnap-2015-10-12-13h08m38s329
vlcsnap-2015-10-12-13h08m59s113vlcsnap-2015-10-12-13h09m06s227vlcsnap-2015-10-12-13h09m13s988
vlcsnap-2015-10-12-13h09m27s619 vlcsnap-2015-10-12-13h09m32s219


Free WordPress Themes - Download High-quality Templates