Accueil » Films Digimon » Digimon Adventure 02: Diablomon no Gyakushû

Digimon Adventure 02: Diablomon no Gyakushû

Diablomon no Gyakushû


Titre original : デジモンアドベンチャー02 ディアボロモンの逆襲 Diablomon no Gyakushû
Titre français : La contre-attaque de Diablomon
Date de sortie : 03/03/2001 (Japon)
Durée du film : 30 minutes
Diffusion : Cinéma
Réalisateur : Takahiro Imamura
Scénariste : Reiko Yoshida
Chara-design : Kazuto Nakazawa
Directeur de l’animation : Kanta Kamei, Kazuto Nakazawa, Kyuta Sakai
Musique : Takanori Arisawa
Studio : Toei Animation
Insert : ~Akai Shougeki~ par Kôji Wada
Ending : Friend~Itsu Mademo Wasurenai~ par AIM
Site officiel : http://www.toei-anim.co.jp/movie/2001_spring/index.html


Le synopsis :

Mars 2003, alors que les Enfants Élus profitent des vacances de printemps, d’étranges e-mails circulent sur le Net dont s’échappent de petits digimon, des Kuramon, pour peu à peu se répandre en ville. Les Enfants Élus tiennent rapidement un conseil de guerre et établissent que Diablomon, leur vieil ennemi, est de retour.

Pendant que Taichi et Yamato partent combattre sur le Net, l’équipe des nouveaux Enfants Élus patrouille dans Tokyo à la recherche des Kuramon.

Les Enfants Élus sauront-ils à nouveau vaincre Diablomon ?


Les protagonistes de l’histoire :

vlcsnap-2015-10-23-11h24m57s780  vlcsnap-2015-10-23-11h27m16s537  vlcsnap-2015-10-23-11h31m16s588  vlcsnap-2015-10-23-11h28m28s575  vlcsnap-2015-10-23-11h32m40s955 vlcsnap-2015-10-23-11h20m04s102
vlcsnap-2015-10-23-11h31m55s128  vlcsnap-2015-10-23-11h30m03s814  vlcsnap-2015-10-23-11h23m22s992  vlcsnap-2015-10-23-11h20m17s508  vlcsnap-2015-10-23-11h18m24s665  vlcsnap-2015-10-23-11h31m27s782
vlcsnap-2015-10-23-11h34m27s281  vlcsnap-2015-10-23-11h26m09s453  vlcsnap-2015-10-23-11h39m15s816


Résumé :

Le film débute par un mélange de scènes où de petits Kuramon se répandent sur le Net et envoient des messages à des gens anonymes pour sortir ensuite de l’écran tandis que nos héros mènent une vie normale. Miyako essaie dans un magasin de vêtement son uniforme pour le collège mais se demande si celui-ci lui va bien et si elle n’aurait pas dû aller dans un établissement privé. Iori s’entraine au kendo avec son grand-père. Yamato et Sora sortent ensemble. Daisuke se dépêche de se rendre à sa pratique de football quand il s’arrête devant des écrans que regardent des enfants de maternelle. Les D3, eux, cependant, détectent un signal. Or, dans le cœur du Net vit encore Diablomon.

Un peu plus tard, Daisuke rejoint ses amis à la salle informatique où toute l’équipe est déjà rassemblée. Il ne manque que Mimi, encore dans l’avion entre les Etats-Unis et le Japon, Jô qui essaie de s’inscrire au lycée et Sora qui se trouvait à un séjour avec son club de tennis et qui essaie de rentrer à la capitale. Kôshirô commence ensuite la réunion et montre l’image d’un jeune garçon vlcsnap-2015-09-27-13h36m21s561dont se moque Daisuke quand Taichi lui apprend que c’est lui. Kôshirô montre ensuite la photo de Yamato et Sora ensemble. Miyako est indignée puis Kôshirô explique tout ceci est l’oeuvre de Diablomon. Les plus jeunes sont intrigués : Diablomon est censé avoir été tué trois ans plus tôt par Omegamon. Kôshirô explique qu’il doit avoir réussi à survivre à la bataille pour ensuite se multiplier puis envoie à présent tous ces Kuramon au monde réel via des e-mails. Kôshirô montre ensuite la capture d’écran d’un Kuramon puis la place dans la corbeille de l’ordinateur. Takeru songe qu’autrefois Diablomon avait essayé de lancer des missiles nucléaires et s’interroge sur les dégâts qu’il ferait en se trouvant au monde réel. Taichi demande à Kôshirô s’il peut ouvrir un portail pour aller sur le Net et Yamato ajoute qu’il doit exister une source à ses Kuramon et doivent la trouver afin de la détruire. Daisuke veut accompagner ses aînés mais Taichi lui recommande de rester ici pour s’occuper des Kuramon pendant que les anciens règlent les choses sur le net.

Pendant que Yamato et Taichi vont sur Internet grâce à Kôshirô, l’équipe de Daisuke se sépare dans Tokyo pour chasser les Kuramon. Ils ont cependant pour mission de ne pas les combattre, sauf s’ils évoluent, mais de les capturer à l’aide de leur D3 pour les transférer à l’ordinateur de Kôshirô. Ce dernier décidera quoi en faire ensuite avec Gennai. A un moment, Kôshirô apprend de Tentomon que de nombreux Kuramon arrivent mais celui-ci s’en étonne et songe qu’ils devraient plutôt se diriger vers Omegamon.

Alors qu’ils sont toujours en chasse, Ken et Daisuke voyagent dans une rame de métro. Daisuke se plaint d’être fatigué quand les téléphones autour d’eux sonnent et libèrent des Kuramon. Daisuke se lève aussitôt et ordonne aux gens de ne pas répondre. Cependant, dans l’agitation, V-mon attaque un des Kuramon. En quittant la rame, alors que Daisuke fait la leçon à son partenaire, Ken rapporte l’information à Kôshirô. Ce dernier s’étonne cependant que le Kuramon en question n’ait pas évolué quand Tentomon lui annonce que Taichi et Yamato ont atteint la source des e-mails.

Sur le Net, Taichi et Yamato continuent de croiser sans cesse des Kuramon mais se demandent pourquoi aucun ne les attaque. Yamato rappelle cependant qu’ils doivent les laisser à l’équipe de Daisuke et se concentrer, eux, sur le plus gros. Les digimon évoluent ensuite en Wargreymon et Metalgarurumon qui fusionnent aussitôt en Omegamon. Ils se retrouvent peu après face à Diablomon.

Alors que Ken et Daisuke viennent d’arriver à Shibuya, le combat se déchaine sur le Net. Kôshirô reçoit alors un message de Tentomon lui disant que Hikari et Takeru vont partir sur le Net aider Yamato et Taichi. Kôshirô s’inquiète et a le pressentiment que leur ennemi a déjà prévu quelque chose. Alors que tous les gens devant un ordinateur commentent la bataille, il en informe ensuite Daisuke et Ken. Ken a du mal alors à retenir Daisuke qui veut les rejoindre. V-mon leur montre soudain Angemon et Angewomon sur un écran géant qui viennent de rejoindre Omegamon. Daisuke court vers un groupe pour leur emprunter leur ordinateur portable puis appelle Miyako afin que celle-ci les guide à travers le Net.

Lors de la bataille, les digimon luttent de leur mieux quand de nombreux portails s’ouvrent tout autour d’eux. Angemon et Angewomon réussissent ensuite à saisir Diablomon et à l’immobiliser. Omegamon en profite aussitôt attaquer violemment et leur ennemi tombe. Mais à ce moment, tous les portails se referment un à un.

Au monde réel, alors que Daisuke et Ken étaient sur le point de partir, des milliers de Kuramon envahissent les rues via les téléphones cellulaires. Kôshirô comprend ainsi qu’ils sont bien tombés dans un piège. Miyako envoie ensuite un message aux vlcsnap-2015-09-27-13h50m11s134Kuramon pour que ceux-ci se rendent à la baie de Tokyo afin que le combat soit plus facile qu’en pleine ville. Alors que Wormon et V-mon sont entrainés par une nuée de Kuramon, Ken, Daisuke, Miyako et Iori doivent rejoindre leur destination à pied. Les trains ne fonctionnent plus. Pour sa part, Kôshirô a la surprise de voir Mimi débarquer mais celle-ci se vexe en apercevant son manque d’enthousiasme. Il lui explique ensuite que Diablomon avait prévu d’envoyer ces Kuramon au monde réel au cas où il serait battu car ils sont plus simples à se matérialiser. Il ajoute que les nombreux portails ouverts par Miyako ont favorisé un plus grand développement il semble à présent impossible de se débarrasser d’eux.

Pendant ce temps, Sora est toujours bloquée dans une gare, l’électricité vient de se couper et Daisuke et Ken sont coincés en ville. A la baie de Tokyo, près du Rainbow Bridge, Miyako et Iori se retrouvent où ils aperçoivent dans l’eau une véritable mer de Kuramon. Ils se rassemblent tous pour former un gigantesque œuf. Il se met à éclore et une grosse araignée en sort : Armageddomon.

Au même moment, Daisuke et Ken continue,t de courir pour rejoindre la baie de Tokyo. Essoufflé, Daisuke s’arrête et Ken se moque de lui en disant qu’il lui prendra jamais le ballon ainsi. Pendant ce temps, Taichi et Yamato reviennent du Net. Omegamon s’élance aussitôt combattre Armageddomon. Le combat est cependant très inégal. V-mon et Wormon observent à distance, attendant désespérement leurs partenaires.

Daisuke et Ken continuent, eux, leur route quand ils croisent Jô à vélo venu à leur rencontre pour leur prêter sa monture. Les garçons objectent toutefois qu’il n’en a qu’un et sont deux. Jô court alors emprunter la bicyclette d’une fille qui passe à ce moment-là.

Pendant ce temps, Omegamon combat toujours Armageddomon mais se fait battre. Il se redresse encore une fois mais n’a plus devlcsnap-2015-09-27-13h59m29s021 force quand arrivent enfin Daisuke et Ken. Ils essaient de rejoindre leurs partenaires mais la foule les bloque. Ils hurlent après V-mon et Wormon et les gens se retirent, les encouragent même, afin de les laisser passer. Les deux digimon évoluent rapidement en XV-Mon et Stingmon puis fusionnent en Paildramon qui évolue alors en Impérialdramon. Le digimon s’envole et part combattre Armageddomon. Au même moment, Sora rejoint Taichi et Yamato en s’excusant d’être en retard. Impérialdramon a cependant du mal avec Armageddomon et passe en mode Combattant et utilise son canon sur son adversaire. L’attaque se solde cependant par un échec.

Ken se désespère de la situation mais Daisquke rappelle qu’ils n’ont encore jamais abandonné. Omegamon s’éveille alors et déclare croire en eux. Un Holy Ring apparaît et s’élève dans les airs pour transformer l’énergie d’Omegamon en épée puis celui-ci régresse en Agumon et Gabumon. Imperialdramon obtient l’épée et devient Imperialdramon mode Paladin.

Impérialdramon s’élance et plante son épée dans la tête d’Armageddomon qui commence à se décomposer en des milliers de Kuramon. On entend ensuite le sifflet de Taichi et l’harmonica de Yamato d’il y a huit ans tabdis que la nuit cesse. Iori crie à tous de diriger digivices et téléphones vers l’épée d’Impérialdramon pour capturer ainsi les digimon et les envoyer à Kôshirô. La ville retrouve de cette façon enfin son état normal.

Durant l’ending, nous apercevons Kôshirô dormir sur un bureau avec Mimi derrière lui qui rit, Takeru, Patamon, Hikari et Tailmon ensemble, Miyako sur son ordinateur avec Hawkmon, Iori et Armadimon endormis à ses côté, Sora au milieu de Taichi, Yamato, Agumon et Gabumon baillant, Jô rendant son vélo à la fille à qui il l’a emprunté, Daisuke, Ken, V-mon et Wormon dormant ensemble puis se clôt sur une image des Enfants Élus et de leurs partenaires autour du tramway.


Ce qu’il faut retenir :

  • Le début montre que Miyako va entrer au collège et Jô au lycée.
  • Le film apprend que Diablomon a su survivre à l’attaque d’Omegamon du second film pour se cacher dans les méandres du Net.
  • Le début, par la photo, illustre que Yamato et Sora sortent bien ensemble.
  • Première apparition de Imperialdramon mode Paladin, né du pouvoir donné par Omegamon.

Les anecdotes :

  • Le film n’a jamais été distribué en France.
  • Le film a seulement été disponible aux États-Unis en 2004 lorsque Disney a racheté les droits de Digimon à la Saban, sous le nom Diablomon Stricks Back.
  • Certains plans font référence au second film : l’écran géant avec les écoliers de maternelle devant lequel passe Daisuke ressemble à celle où Sora passe devant le même écran où il y a eu aussi des enfants, dans une épicerie on aperçoit une femme prendre un morceau de viande et de nombreux enfants aperçoivent la bataille sur le Net. D’ailleurs, l’un de ses plans montre une personne hospitalisée.
  • Le thème du du Boléro, composé en 1928 par Maurice Ravel du premier film, repris pour le second film, a été utilisé.
  • Les sonneries des téléphones cellulaires ressemblent à celles de musiques Digimon, notamment Butter-fly et I Wish.

vlcsnap-2015-09-27-13h33m33s187vlcsnap-2015-09-27-13h33m35s313vlcsnap-2015-09-27-13h34m01s509
vlcsnap-2015-09-27-13h34m08s216vlcsnap-2015-09-27-13h34m13s990vlcsnap-2015-09-27-13h34m17s484
vlcsnap-2015-09-27-13h34m27s793vlcsnap-2015-09-27-13h34m42s675vlcsnap-2015-09-27-13h34m44s506
vlcsnap-2015-09-27-13h34m52s542vlcsnap-2015-09-27-13h35m10s333vlcsnap-2015-09-27-13h35m48s392
vlcsnap-2015-09-27-13h36m16s462vlcsnap-2015-09-27-13h36m21s561vlcsnap-2015-09-27-13h36m29s246
vlcsnap-2015-09-27-13h36m41s504vlcsnap-2015-09-27-13h36m54s250vlcsnap-2015-09-27-13h36m57s783
vlcsnap-2015-09-27-13h37m11s196vlcsnap-2015-09-27-13h37m21s859vlcsnap-2015-09-27-13h37m51s285
vlcsnap-2015-09-27-13h37m53s763vlcsnap-2015-09-27-13h38m14s907vlcsnap-2015-09-27-13h38m57s455
vlcsnap-2015-09-27-13h39m02s442vlcsnap-2015-09-27-13h39m08s131vlcsnap-2015-09-27-13h39m20s121
vlcsnap-2015-09-27-13h39m40s614vlcsnap-2015-09-27-13h39m46s345vlcsnap-2015-09-27-13h39m52s842
vlcsnap-2015-09-27-13h39m58s620vlcsnap-2015-09-27-13h40m40s534vlcsnap-2015-09-27-13h40m53s920
vlcsnap-2015-09-27-13h41m11s801vlcsnap-2015-09-27-13h41m23s578vlcsnap-2015-09-27-13h41m29s594
vlcsnap-2015-09-27-13h41m45s817vlcsnap-2015-09-27-13h41m53s225vlcsnap-2015-09-27-13h42m05s034
vlcsnap-2015-09-27-13h42m08s977vlcsnap-2015-09-27-13h42m22s706vlcsnap-2015-09-27-13h42m24s812
vlcsnap-2015-09-27-13h42m40s527vlcsnap-2015-09-27-13h42m49s144vlcsnap-2015-09-27-13h42m51s690
vlcsnap-2015-09-27-13h43m07s733vlcsnap-2015-09-27-13h43m55s257vlcsnap-2015-09-27-13h44m09s341
vlcsnap-2015-09-27-13h44m12s588vlcsnap-2015-09-27-13h44m25s272vlcsnap-2015-09-27-13h44m31s614
vlcsnap-2015-09-27-13h44m34s677vlcsnap-2015-09-27-13h44m52s228vlcsnap-2015-09-27-13h45m18s291
vlcsnap-2015-09-27-13h45m21s202vlcsnap-2015-09-27-13h45m27s869vlcsnap-2015-09-27-13h45m31s070
vlcsnap-2015-09-27-13h45m42s710vlcsnap-2015-09-27-13h45m51s219vlcsnap-2015-09-27-13h45m53s512
vlcsnap-2015-09-27-13h45m55s393vlcsnap-2015-09-27-13h45m58s425vlcsnap-2015-09-27-13h46m01s113
vlcsnap-2015-09-27-13h46m05s539vlcsnap-2015-09-27-13h46m17s013vlcsnap-2015-09-27-13h46m27s848
vlcsnap-2015-09-27-13h46m39s677vlcsnap-2015-09-27-13h46m51s377vlcsnap-2015-09-27-13h47m00s875
vlcsnap-2015-09-27-13h47m33s567vlcsnap-2015-09-27-13h47m38s443vlcsnap-2015-09-27-13h47m41s074
vlcsnap-2015-09-27-13h47m56s295vlcsnap-2015-09-27-13h48m01s146vlcsnap-2015-09-27-13h48m10s898
vlcsnap-2015-09-27-13h48m18s803vlcsnap-2015-09-27-13h48m26s376vlcsnap-2015-09-27-13h48m31s774
vlcsnap-2015-09-27-13h48m35s017vlcsnap-2015-09-27-13h48m56s465vlcsnap-2015-09-27-13h48m59s059
vlcsnap-2015-09-27-13h49m16s671vlcsnap-2015-09-27-13h49m19s278vlcsnap-2015-09-27-13h49m23s661
vlcsnap-2015-09-27-13h49m25s903vlcsnap-2015-09-27-13h49m30s310vlcsnap-2015-09-27-13h49m35s599
vlcsnap-2015-09-27-13h49m39s226vlcsnap-2015-09-27-13h50m11s134vlcsnap-2015-09-27-13h50m18s753
vlcsnap-2015-09-27-13h50m27s827vlcsnap-2015-09-27-13h50m38s226 vlcsnap-2015-09-27-13h50m40s950
vlcsnap-2015-09-27-13h50m56s374vlcsnap-2015-09-27-13h51m04s636
vlcsnap-2015-09-27-13h51m13s721vlcsnap-2015-09-27-13h51m29s661vlcsnap-2015-09-27-13h51m36s442
vlcsnap-2015-09-27-13h51m45s159vlcsnap-2015-09-27-13h51m56s179vlcsnap-2015-09-27-13h52m05s886
vlcsnap-2015-09-27-13h52m16s411vlcsnap-2015-09-27-13h52m23s808vlcsnap-2015-09-27-13h52m29s494
vlcsnap-2015-09-27-13h52m44s488vlcsnap-2015-09-27-13h52m46s471vlcsnap-2015-09-27-13h52m50s342
vlcsnap-2015-09-27-13h52m52s618vlcsnap-2015-09-27-13h53m01s015vlcsnap-2015-09-27-13h53m07s832
vlcsnap-2015-09-27-13h53m14s346vlcsnap-2015-09-27-13h53m26s925vlcsnap-2015-09-27-13h53m29s342
vlcsnap-2015-09-27-13h54m07s199vlcsnap-2015-09-27-13h54m10s851vlcsnap-2015-09-27-13h54m21s274
vlcsnap-2015-09-27-13h54m25s615vlcsnap-2015-09-27-13h54m43s374vlcsnap-2015-09-27-13h54m49s188
vlcsnap-2015-09-27-13h55m14s677vlcsnap-2015-09-27-13h55m22s810vlcsnap-2015-09-27-13h55m25s000
vlcsnap-2015-09-27-13h55m27s688vlcsnap-2015-09-27-13h55m30s552
vlcsnap-2015-09-27-13h56m15s401vlcsnap-2015-09-27-13h56m24s565vlcsnap-2015-09-27-13h56m40s057
vlcsnap-2015-09-27-13h57m01s300vlcsnap-2015-09-27-13h57m13s765vlcsnap-2015-09-27-13h57m16s241
vlcsnap-2015-09-27-13h57m18s761vlcsnap-2015-09-27-13h57m21s649vlcsnap-2015-09-27-13h57m27s111
vlcsnap-2015-09-27-13h57m34s195vlcsnap-2015-09-27-13h57m38s115
vlcsnap-2015-09-27-13h58m21s195vlcsnap-2015-09-27-13h58m24s000vlcsnap-2015-09-27-13h58m28s323
vlcsnap-2015-09-27-13h58m30s404vlcsnap-2015-09-27-13h58m41s555vlcsnap-2015-09-27-13h58m55s658
vlcsnap-2015-09-27-13h59m02s898vlcsnap-2015-09-27-13h59m05s762vlcsnap-2015-09-27-13h59m08s621
vlcsnap-2015-09-27-13h59m15s060vlcsnap-2015-09-27-13h59m29s021vlcsnap-2015-09-27-13h59m33s338
vlcsnap-2015-09-27-13h59m36s818vlcsnap-2015-09-27-13h59m42s052vlcsnap-2015-09-27-14h00m16s814
vlcsnap-2015-09-27-14h00m20s406vlcsnap-2015-09-27-14h00m23s738vlcsnap-2015-09-27-14h00m25s784
vlcsnap-2015-09-27-14h00m32s782vlcsnap-2015-09-27-14h00m36s292vlcsnap-2015-09-27-14h00m38s815
vlcsnap-2015-09-27-14h00m54s702vlcsnap-2015-09-27-14h01m16s258vlcsnap-2015-09-27-14h01m19s496
vlcsnap-2015-09-27-14h01m23s675vlcsnap-2015-09-27-14h01m26s975vlcsnap-2015-09-27-14h01m31s115
vlcsnap-2015-09-27-14h01m33s997vlcsnap-2015-09-27-14h01m38s446vlcsnap-2015-09-27-14h01m44s405
vlcsnap-2015-09-27-14h01m47s088vlcsnap-2015-09-27-14h01m53s838vlcsnap-2015-09-27-14h01m59s281
vlcsnap-2015-09-27-14h02m01s976vlcsnap-2015-09-27-14h02m07s718vlcsnap-2015-09-27-14h02m15s192
vlcsnap-2015-09-27-14h02m17s836vlcsnap-2015-09-27-14h02m23s926vlcsnap-2015-09-27-14h02m53s858
vlcsnap-2015-09-27-14h03m07s090 vlcsnap-2015-09-27-14h03m14s867vlcsnap-2015-09-27-14h03m31s604
vlcsnap-2015-09-27-14h03m41s804vlcsnap-2015-09-27-14h04m23s906vlcsnap-2015-09-27-14h04m26s728
vlcsnap-2015-09-27-14h04m29s344vlcsnap-2015-09-27-14h04m34s853vlcsnap-2015-09-27-14h04m38s885
vlcsnap-2015-09-27-14h04m41s926vlcsnap-2015-09-27-14h04m45s956vlcsnap-2015-09-27-14h05m03s601
vlcsnap-2015-09-27-14h05m07s885vlcsnap-2015-09-27-14h05m37s760vlcsnap-2015-09-27-14h05m40s936
vlcsnap-2015-09-27-14h05m46s044vlcsnap-2015-09-27-14h05m53s242vlcsnap-2015-09-27-14h05m57s243
vlcsnap-2015-09-27-14h05m59s678vlcsnap-2015-09-27-14h06m18s412vlcsnap-2015-09-27-14h06m20s854
vlcsnap-2015-09-27-14h06m28s181vlcsnap-2015-09-27-14h06m33s225vlcsnap-2015-09-27-14h06m49s844


vlcsnap-2015-09-27-14h07m25s351vlcsnap-2015-09-27-14h16m28s158vlcsnap-2015-09-27-14h07m48s134
vlcsnap-2015-09-27-14h08m00s119vlcsnap-2015-09-27-14h08m11s952vlcsnap-2015-09-27-14h08m22s106
vlcsnap-2015-09-27-14h08m29s674vlcsnap-2015-09-27-14h08m41s805vlcsnap-2015-09-27-14h08m49s927


Free WordPress Themes - Download High-quality Templates