Accueil » Films Digimon » Digimon Savers THE MOVIE : Kyûkyoku Power ! Burst Mode Hatsudô !

Digimon Savers THE MOVIE : Kyûkyoku Power ! Burst Mode Hatsudô !

Kyûkyoku Power ! Burst Mode Hatsudô !


Titre original : デジモンセイバーズ THE MOVIE 究極パワー!バーストモード発動!Digimon Savers THE MOVIE Kyûkyoku Power ! Burst Mode Hatsudô !
Titre français Digimon Savers THE MOVIE : Le pouvoir Ultime ! Activation du mode Burst !
Date de sortie : 09/12/2006 (Japon)
Durée du film : 21 minutes environ
Diffusion : Cinéma
Réalisateur : Tatsuya Nagamine
Scénariste : Ryota Yamaguchi
Directeur de l’animation : Tadayoshi Yamamuro
Studio : Toei Animation
Ending : Hirari par Kôji Wada
Site officiel : http://www.toei-anim.co.jp/movie/2006_digimonS/index.html


Le synopsis :

Perdus dans un monde où tous les humains sont plongés dans un sommeil éternel, Agumon, Gaomon et Raramon se retrouvent à livrés à eux-mêmes à affronter l’adversité dans l’espoir de retrouver enfin leurs précieux partenaires. En chemin de leur quête, ils rencontrent une mystérieuse jeune fille, Rizumu, poursuive sans cesse par des Goburimon, qui semble connaitre des secrets sur l’auteur du mal auquel sont aux prises les trois héros.

Qui est cette étrange fille ?
Nos héros sauront-ils vaincre leur ennemi ?
Pourront-ils sauver les humains et revoir ainsi leurs partenaires ?


Les protagonistes de l’histoire :

vlcsnap-2015-11-03-22h45m04s019  vlcsnap-2015-11-03-22h45m28s305 vlcsnap-2015-11-03-22h46m58s416 vlcsnap-2015-11-03-22h44m46s182 vlcsnap-2015-11-03-22h46m37s253


Résumé :

Sous la pluie, Agumon, en larmes, observe,Masaru inconscient tandis que toute la ville est à l’abandon. Gaomon et Raramon vlcsnap-2015-10-04-15h01m00s292viennent le retrouver. Gaomon essaie de lui expliquer que les humains ne se réveilleront pas en tenant uniquement près d’eux mais doivent lutter pour les ramener. Agumon, désespéré, déclare ne rien pouvoir faire sans Masaru. Ils repèrent ensuite une jeune fille poursuivie par une horde de Goburimon et se précipitent pour la sauver. Un Ogremon la menace d’une boule de feu mais Agumon s’interpose puis les digimon l’entrainent vers une ruelle. Ils sont vite retrouvés et doivent combattre mais leurs adversaires sont trop nombreux. Raramon entraine la fille dans une une maison quand un Goburimon entre aussi et l’assome. Gaomon finit lui aussi neutralisé tandis que la fille essaie de se défendre avec une poele. Raramon se réveille alors et attaque le digimon avec un saucisson et le mange. Agumon, à l’extérieur, se débarrasse d’Ogremon tandis qu’à l’intérieur, Gaomon assomme un Goburimon.

Les digimon fuient ensuite d’autres Goburimon en mangeant du saucisson puis saute une palissade pour se mettre à l’abri. Agumon aide la fille qui croit qu’il est une grenouille puis ils se présentent. La fille se nomme Rizumu et explique que ces Goburimon sont les troupes d’Argomon et ils la pourchassent. Ils continuent à fuir des Goburimon puis ont alors l’idée d’utiliser un bateau pour s’échapper par la mer.

Sur l’embarcation, Rizumu remercie Agumon de l’avoir aidé puis confirme à Raramon qu’elle est bie un digimon mais n’est pas aussi forte qu’eux. Agumon lui demande qui est Argomon et Rizumu explique que c’est un digimon voulant détruire le monde et que ses lianes ont plongé tous les humains dans un sommeil éternel. Soudain, le bateau arrive à une tour où Rizumu annonce que c’est le château d’Argomon. Les digimon décident de s’y rendre même si Rizumi proteste qu’ils n’ont aucune chance mais tous sont déterminés à combattre afin de sortir les humains de leur sommeil.

Le bateau réalise une embardée pour sauter par dessus un rebord et une armée de Goburimon. Les digimon se précipitent dans le château et montent un escalier quand ils aperçoivent des Goburimon venir vers eux. Gaomon choisit de rester pour les affronter et donner le temps à ses amis de fuir. Ils sont ensuite syoppés devant une haute tour et Raramon s’élève dans les airs en portant Rizumu et Agumon. Ils sont attaqués par des Pipismon et Raramon dépose à mi-chemin ses passagers pour aller combattre. Agumon et Rizumu font l’ascension des lianes par leurs propres moyens et arrivent enfin au sommet où l’ennemi attrape Agumon avec l’une de ses lianes.

Agumon accuse Argomon d’être un méchant mais celui-ci rétorque que les méchants sont les humains à cause de leur cupidité pour l’argent et de leurs effets sur le monde où vivent les digimon. Agumon réplique que Masaru n’était pas lui un méchant même s’il lui volait parfois sa part de tamagoyakis puis ajoute qu’il adorait être avec lui. Il se libère et ordonne à Argomon de réveiller Masaru et les autres. Argomon utilise alors ses lianes pour l’électrocuter.

Rizeumu songe alors qu’Agumon, Gaomon et Raramon croient en les humains au point de tout risquer pour eux. Elle supplie vlcsnap-2015-10-04-15h15m00s138Argomon d’arrêter et dit que les humains doivent avoir du bon en eux. Argomon ne le supporte pas et l’électrocute, prêt à l’éliminer. Agumon réussit à libérer et dégage Rizumu de l’attaque. Argomon ne revient pas qu’un digimon de niveau Enfant puisse réussir un tel prodige mais Agumon réplique que cela n’a rien à voir et qu’il se tient fermement debout comme le dit toujours Masaru. Il envoie son Baby Burner au visage et les lianes meurent. Cependant, Argomon résiste et évolue au niveau Ultime. Il projette des flammes qui vont alors détruire le pont puis les menacent. Agumon saute dans le vide en tenant dans ses bras Rizumu. Des grabats s’écroulent ensuite sur eux.

Alors qu’Argomon est toujours plus menaçant, Agumon songe à Masaru et qu’il va mourir puis s’excuse de ne pas avoir su le sauver. Il ferme un instant les yeux et les ouvre en apercevant lui Masaru. Ce dernier se tient devant lui et s’élance pour cogner Argomon qui s’écrase sur un immeuble. Masaru dit à Agumon que son cri l’a réveillé puis le fait évoluer en Shinegreymon puis lui donne sa GeoGrey Sword. Shinegreymon attaque Argomon mais sa grosse épée ne fonctionne pas et se brise. Masaru dit à argomon que les humains peuvent faire des choses idiotes mais ils peuvent aussi changer puis fait évoluer Shinegreymon en Shinegreymon mode Burst. Il réussit ainsi à battre enfin Argomon.

Un peu plus tard, Rizumu s’apprête à repartir au Digital World avec le digitama d’Argomon et assure qu’elle racontera que tous les humains n’ont pas un mauvais fond. Elle ajoute que c’est grâce à Agumon qu’elle a découvert le courage puis Agumon demande s’ils se reverront. Rizumu assure que puis l’embrasse en lui demandant d’imaginer un monde où humains et digimon vivraient ensemble. Elle part ensuite dans le portail en criant à Agumon qu’elle l’aime.


Les anecdotes :

  • Ce film ne repose sur rien basé sur la série Savers à l’exception de la reprise des personnages principaux. Il ne peut s’insérer à aucun moment dans la chronologie des événements. Même si on le placerait à la toute fin, le film reste anachronique : l’épisode quarante-huit a démontré que les digimon savaient évoluer sans que leurs partenaires utilisent leur digimon, juste en souhaiter les protéger. Par ailleurs, Masaru semble ne pas connaitre le mode Burst dans ce film alors que dans la série il le maîtrise dès l’épisode trente-huit.
  • A l’exception de Masaru et d’une très brève apparition de Tohma et Yoshino, on ne voit ou n’entend parler à aucun moment des autres personnages de la série.
  • Le personnage de Rizumu n’a aucune explication :  elle est un digimon mais pourquoi ressemble t-elle à ce point à une véritable humaine ?
  • Le film fut uniquement diffusé au Japon.

vlcsnap-2015-10-04-14h59m35s352vlcsnap-2015-10-04-14h59m45s752vlcsnap-2015-10-04-14h59m49s502
vlcsnap-2015-10-04-15h00m00s110vlcsnap-2015-10-04-15h00m05s059vlcsnap-2015-10-04-15h00m12s490
vlcsnap-2015-10-04-15h00m17s887vlcsnap-2015-10-04-15h00m23s693vlcsnap-2015-10-04-15h00m30s095
vlcsnap-2015-10-04-15h00m52s766vlcsnap-2015-10-04-15h01m00s292vlcsnap-2015-10-04-15h01m07s899
vlcsnap-2015-10-04-15h01m17s688vlcsnap-2015-10-04-15h01m29s831vlcsnap-2015-10-04-15h01m44s331
vlcsnap-2015-10-04-15h01m48s785vlcsnap-2015-10-04-15h02m08s982vlcsnap-2015-10-04-15h02m17s064
vlcsnap-2015-10-04-15h02m29s733vlcsnap-2015-10-04-15h02m44s025vlcsnap-2015-10-04-15h02m47s635
vlcsnap-2015-10-04-15h02m53s605vlcsnap-2015-10-04-15h03m07s483vlcsnap-2015-10-04-15h03m13s036
vlcsnap-2015-10-04-15h03m18s584vlcsnap-2015-10-04-15h03m27s508vlcsnap-2015-10-04-15h03m32s028
vlcsnap-2015-10-04-15h03m37s559vlcsnap-2015-10-04-15h03m42s688vlcsnap-2015-10-04-15h04m09s847
vlcsnap-2015-10-04-15h04m25s832vlcsnap-2015-10-04-15h04m30s741vlcsnap-2015-10-04-15h04m37s791
vlcsnap-2015-10-04-15h04m40s537vlcsnap-2015-10-04-15h04m43s674vlcsnap-2015-10-04-15h04m51s288
vlcsnap-2015-10-04-15h05m16s547vlcsnap-2015-10-04-15h05m23s306vlcsnap-2015-10-04-15h05m25s749
vlcsnap-2015-10-04-15h05m32s548vlcsnap-2015-10-04-15h05m38s418vlcsnap-2015-10-04-15h05m49s817
vlcsnap-2015-10-04-15h06m04s547vlcsnap-2015-10-04-15h06m07s300vlcsnap-2015-10-04-15h06m11s468
vlcsnap-2015-10-04-15h06m14s144vlcsnap-2015-10-04-15h06m21s032vlcsnap-2015-10-04-15h06m29s575
vlcsnap-2015-10-04-15h06m31s788vlcsnap-2015-10-04-15h06m35s341vlcsnap-2015-10-04-15h06m38s337
vlcsnap-2015-10-04-15h06m40s873vlcsnap-2015-10-04-15h06m42s772vlcsnap-2015-10-04-15h06m46s761
vlcsnap-2015-10-04-15h06m49s467vlcsnap-2015-10-04-15h07m29s100vlcsnap-2015-10-04-15h07m33s107
vlcsnap-2015-10-04-15h07m41s642vlcsnap-2015-10-04-15h07m48s954vlcsnap-2015-10-04-15h07m58s490
vlcsnap-2015-10-04-15h08m02s999vlcsnap-2015-10-04-15h08m05s342vlcsnap-2015-10-04-15h08m08s038
vlcsnap-2015-10-04-15h08m10s586vlcsnap-2015-10-04-15h08m15s202vlcsnap-2015-10-04-15h08m19s379
vlcsnap-2015-10-04-15h08m23s477vlcsnap-2015-10-04-15h08m33s541vlcsnap-2015-10-04-15h08m35s812
vlcsnap-2015-10-04-15h09m09s866vlcsnap-2015-10-04-15h09m18s491vlcsnap-2015-10-04-15h09m21s577
vlcsnap-2015-10-04-15h09m23s661vlcsnap-2015-10-04-15h09m26s917vlcsnap-2015-10-04-15h09m34s001
vlcsnap-2015-10-04-15h09m43s842vlcsnap-2015-10-04-15h09m47s037vlcsnap-2015-10-04-15h09m51s949
vlcsnap-2015-10-04-15h09m54s441vlcsnap-2015-10-04-15h10m00s740vlcsnap-2015-10-04-15h10m05s728
vlcsnap-2015-10-04-15h10m07s497vlcsnap-2015-10-04-15h10m09s574vlcsnap-2015-10-04-15h10m12s741
vlcsnap-2015-10-04-15h10m16s538vlcsnap-2015-10-04-15h10m22s095vlcsnap-2015-10-04-15h10m39s155
vlcsnap-2015-10-04-15h10m51s263vlcsnap-2015-10-04-15h11m05s786vlcsnap-2015-10-04-15h11m09s887
vlcsnap-2015-10-04-15h11m17s672vlcsnap-2015-10-04-15h11m26s290vlcsnap-2015-10-04-15h11m28s548
vlcsnap-2015-10-04-15h11m34s937vlcsnap-2015-10-04-15h11m36s924vlcsnap-2015-10-04-15h11m42s070
vlcsnap-2015-10-04-15h11m52s220vlcsnap-2015-10-04-15h12m06s057vlcsnap-2015-10-04-15h12m08s198
vlcsnap-2015-10-04-15h12m16s820vlcsnap-2015-10-04-15h12m40s805vlcsnap-2015-10-04-15h12m48s675
vlcsnap-2015-10-04-15h12m51s300vlcsnap-2015-10-04-15h12m53s815vlcsnap-2015-10-04-15h13m05s902
vlcsnap-2015-10-04-15h13m13s908vlcsnap-2015-10-04-15h13m18s893vlcsnap-2015-10-04-15h13m23s778
vlcsnap-2015-10-04-15h13m29s569vlcsnap-2015-10-04-15h13m34s770vlcsnap-2015-10-04-15h13m37s196
vlcsnap-2015-10-04-15h13m39s630vlcsnap-2015-10-04-15h13m41s719vlcsnap-2015-10-04-15h13m45s042
vlcsnap-2015-10-04-15h13m47s456vlcsnap-2015-10-04-15h13m49s830vlcsnap-2015-10-04-15h13m51s684
vlcsnap-2015-10-04-15h13m57s064vlcsnap-2015-10-04-15h14m05s222vlcsnap-2015-10-04-15h14m07s987
vlcsnap-2015-10-04-15h14m11s073vlcsnap-2015-10-04-15h14m13s542vlcsnap-2015-10-04-15h14m27s291

<centervlcsnap-2015-10-04-15h14m29s652vlcsnap-2015-10-04-15h14m31s882vlcsnap-2015-10-04-15h14m33s977

vlcsnap-2015-10-04-15h14m36s228vlcsnap-2015-10-04-15h14m48s671vlcsnap-2015-10-04-15h14m52s810
vlcsnap-2015-10-04-15h14m56s596vlcsnap-2015-10-04-15h15m00s138vlcsnap-2015-10-04-15h15m12s434
vlcsnap-2015-10-04-15h15m19s184vlcsnap-2015-10-04-15h15m30s461vlcsnap-2015-10-04-15h15m39s946
vlcsnap-2015-10-04-15h15m51s683vlcsnap-2015-10-04-15h15m54s206vlcsnap-2015-10-04-15h16m06s140
vlcsnap-2015-10-04-15h16m09s254vlcsnap-2015-10-04-15h16m22s699vlcsnap-2015-10-04-15h16m30s694
vlcsnap-2015-10-04-15h16m36s650vlcsnap-2015-10-04-15h16m39s853vlcsnap-2015-10-04-15h16m49s840
vlcsnap-2015-10-04-15h16m58s609vlcsnap-2015-10-04-15h17m02s286vlcsnap-2015-10-04-15h17m13s918
vlcsnap-2015-10-04-15h17m24s627vlcsnap-2015-10-04-15h17m28s662vlcsnap-2015-10-04-15h17m35s296
vlcsnap-2015-10-04-15h17m37s996vlcsnap-2015-10-04-15h18m08s291vlcsnap-2015-10-04-15h18m12s958
vlcsnap-2015-10-04-15h18m16s691vlcsnap-2015-10-04-15h18m20s853vlcsnap-2015-10-04-15h18m34s400
vlcsnap-2015-10-04-15h18m39s458vlcsnap-2015-10-04-15h18m43s011vlcsnap-2015-10-04-15h18m46s344
vlcsnap-2015-10-04-15h18m56s567vlcsnap-2015-10-04-15h19m04s001vlcsnap-2015-10-04-15h19m06s396
vlcsnap-2015-10-04-15h19m13s835vlcsnap-2015-10-04-15h19m26s698vlcsnap-2015-10-04-15h19m42s352

vlcsnap-2015-10-04-15h19m48s508


Free WordPress Themes - Download High-quality Templates