Accueil » Digimon Xros Wars : Toki o Kakeru Shonen Hunter-tachi » Hunters épisode 20 – analyse par Emilie

Hunters épisode 20 – analyse par Emilie

Digimon Hunters épisode 20 – Rea kaado ga kieta ! Muteki no Ruukuchesumon !

Des cartes rares disparues ! L’invincible Rookchessmon !

écrit par Emilie


  • Analyse point par point de l’épisode :

L’épisode commence par un garçon qui joue à un jeu vidéo où il utilise des cartes à jouer mais finit par perdre. Il regrette alors de ne pas posséder de cartes rares lorsque des garçons viennent se moquer de son classement puis le poussent à terre afin de prendre sa place. Le garçon, qui se nomme Hiroya, se promène en ville et ronchonne souhaitant possédant des cartes beaucoup plus rares pour ainsi être le meilleur. L’intrigue promet de voler très haut ! Sa colère fait réagir un feu tricolore et il se retrouve à Digiquartz où il rencontre un Knightchessmon miniature.

vlcsnap-2015-01-26-16h59m11s202knichesmon

Evitons déjà de comparer la différence de graphisme, d’accord ? Sur ce point, Digimon Savers écrase à 450% Digimon Hunters. Regardez plutôt la différence de taille : Knightchessmon dans Digimon Hunters arrive à peine aux jambes du garçon ! Dans Digimon Savers, il est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus grand. C’est quand même  plus chouette, non ? Les digimon, à part les bébés et les niveaux Enfants, c’est pas des jouets mignons ! Ils sont censés être impressionnant et imposer le respect ou la crainte !

Knightchessmon propose alors au garçon de l’aider son rêve. On s’y attendait à peine, pas vrai ? Le générique apparait ensuite.

Nous retrouvons ensuite Tagiru et Yuu dans un parc. Tagiru joue avec un ballon de basket et le fait tomber près des garçons que nous avons vu au début de l’épisode. En s’approchant, il les entend parler de leurs cartes et déplorer leur classement mais ne comprend pas de quoi ils parlent. Yuu explique qu’il s’agit d’un nouveau jeu de cartes populaire en ce moment. Je n’arrive pas à y croire : Tagiru ne connait pas un jeu de cartes populaire chez les enfants !

Regardons cette image de plus près :

vlcsnap-2015-01-26-17h12m24s233

Ces enfants-là ont l’air d’avoir un âge proche à celui de Tagiru et Yuu, non ? Alors comment Tagiru peut-il ne pas avoir entendu parler de ce jeu ? Quand j’étais au collège puis au lycée, à l’époque, la mode, c’était les cartes Pokemon puis Yu-Gi-Oh, et tout le monde connaissait. Personne ne disait être fan et aimait collectionner ou y jouer, bien sur, cela aurait trop la honte, trop gamin, mais on connaissait tous ! Alors comment un garçon comme Tagiru, qui va à l’école tous les jours, qui vit à Tokyo, une très grande ville, pourrait-il ignorer un jeu populaire ? C’est impossible, à part si on reste coincé chez soi sans accès à la télévision ou à Internet. C’est une preuve supplémentaire manifeste que l’équipe d’animation est restée séquestrée un très long moment loin du monde extérieur.

L’un des garçons interroge soudain Hiroya et lui demande si celui-ci a toujours un classement à quatre chiffres. Hiroya rétorque qu’il a atteint un nombre à deux chiffres et dévoile de nombreuses cartes rares. Les garçons sont impressionnés puis veulent savoir où il a obtenu ses cartes mais Hiroya s’éloigne en déclarant que c’est un secret.

Au même moment, Tagiru s’exclame qu’il préfère collectionner les digimon que les cartes et Yuu réplique qu’il ne saurait pas jouer de toute manière car il ne retiendrait pas les règles. Au vu de tous les records de Tagiru dans cette série, je dois avouer que Yuu a raison.

Les garçons, qui continuent à observer Hiroya s’éloigner, s’interrogent sur comment il a pu avoir ses cartes rares puis se rappellent d’une rumeur où des gens auraient transportés dans une étrange dimension où ils ont perdu leurs cartes rares. Tagiru et Yuu, en entendant cela, soupçonnent la possibilité qu’un digimon puisse être impliqué.

vlcsnap-2015-01-26-17h23m52s162

Ah! Le retour de la tour fantôme. Néanmoins, sur cette image, perdue au milieu des immeubles, en arrière plan, elle est déjà plus crédible que lorsqu’on la voyait apparaitre au premier-plan dans le quartier des héros alors qu’elle est censée se trouver beaucoup plus loin dans Tokyo. L’équipe d’animation, sur ce point, semble avoir appris de son erreur.

Un peu plus tard, Tagiru et Yuu rapportent l’information à Taiki et ont entendu parler d’autres enfants ayant perdu leurs cartes. Tagiru ne comprend pas cependant pourquoi cela semble si grave. Yuu explique ceux qui jouent aux cartes considères ces cartes comme un trésor. Nos héros décident d’enquêter et se rendent à un grand tournoi où nous constatons que l’équipe d’animation a totalement plagié Yu-Gi-Oh.

vlcsnap-2015-01-26-17h26m13s50

Ils ne s’en cachent même pas. C’est exactement les mêmes règles et le même affichage de visualisation des monstres. Et surtout, regardez l’adversaire d’Hiroya :

vlcsnap-2015-01-26-17h34m45s372967584463_1_3_mVIHJp9J

La ressemblance est assez manifeste, non ?

La seule différence avec Yu-Gi-Oh, c’est que les combats sont nuls. Ils consistent à poser des cartes et celui qui possède la plus rare gagne. Yu-Gi-Oh version baby, quoi !

Après avoir été battu, Hiroya part en souhaitant toutes ces cartes. Nos héros, eux, suivent le garçon qui est transporté à Digiquartz. Knigchessmon attaque l’enfant et dérobe ses cartes tandis qu’Hiroya dans l’ombre, portant un masque et une cape, les récupère. Tagiru envoie Grumdramon combattre et comme toujours ne le fait pas évoluer. Il est battu puis Hiroya et Knightchessmon s’enfuient.

Un peu plus tard, dans sa chambre, Hiroya contemple ses nouvelles cartes rares et remercie Knightchessmon. Il souhaite cependant en posséder davantage et son envie alimente sans qu’il s’en rende compte. Ils partent alors ensemble pour obtenir de nouvelles cartes.

vlcsnap-2015-01-27-10h47m22s8

Je vous le rappelle : cette image est impossible. La simple apparition de Knighchessmon, du véritable Knightchessmon, devrait avoir réduit la chambre en morceaux. On dirait un poney là !

Au monde réel, Tagiru se désespère de ne pas avoir su chasser le digimon et Taiki dit alors que ce n’est pas la première fois. J’aime cette précision. Cela me fait penser que Tagiru remporte très rarement ses combats seul. Si vous vous rappelez bien, la plupart du temps, c’est un autre digimon qui affaiblit le digimon, Arresterdramon porte alors le coup fatal puis hop Tagiru le capture. Tagiru est en réalité un opportuniste. Contrairement à tous les personnages de Digimon, Tagiru n’apprend jamais rien. Il se contente de suivre les autres, de respecter les décisions et ses initiatives se terminent rarement de manière concluante. Il n’a pas du tout évolué depuis le premier épisode. Dans toutes les saisons précédentes, les héros, à ce stade, avaient déjà beaucoup gagné en maturité et en expérience.

Pendant ce temps, Hiroya se vante auprès de ses amis d’être numéro dix au classement et qu’il n’existe pas une carte qu’il ne peut pas avoir. Quand il se retire, Yuu le trouve et lui demande pourquoi il désire tant posséder des cartes rares puis lui dit qu’il oublie ce qui est amusant dans le jeu en agissant ainsi. Il lui conseille d’arrêter et de cesser d’utiliser un digimon. Il ajoute qu’agir comme il le fait ne démontre rien de sa véritable force. Hiroya prétend ne pas comprendre de quoi il parle et part. Cette scène est horriblement mièvre et bien pensante. J’ai vraiment l’impression d’entendre à travers les mots de Yuu « La force, voler, ce n’est pas bien », des trucs comme ça. Cela m’écœure et rend la scène totalement insupportable.

A Digiquartz, Hiroya dépouille un autre enfant de ses cartes et Knightchessmon absorbe à nouveau son envie. Il grandit alors et devient noir. Oui, maintenant les digimon grandissent et changent de forme en absorbant les envies des humains… Non ! Les digimon ne fonctionnent pas ainsi ! Et Knightchessmon encore moins ! Cessez de changer les règles comme elles vous arrangent ! Ou alors si vous voulez les brisez, faites-le bien !

Soudain, Hiroya finit par remarquer le changement d’apparence du digimon.

vlcsnap-2015-01-27-11h05m59s171

Enfin, il suppose juste que celui-ci est différent depuis leur rencontre. Visiblement, il est aveugle pour ne pas avoir vu que le digimon grandissait !

Le digimon se contente de répondre qu’il a juste mangé beaucoup de sa cupidité. Et Hiroya ne réagit pas à cette phrase ! Je présume que les personnages de cette série doivent avoir subi une lobotomie générale. A moins que ce soit l’équipe d’animation peut-être ? D’ailleurs, cela doit être la solution pour être capable de regarder Digimon Hunters sans avoir envie de se claquer la tête au mur ou de lancer l’ordinateur par la fenêtre. Le digimon propose ensuite de chercher de nouvelles cartes pour que Hiroya augmente encore son classement ce qui augmente la cupidité du garçon et le digimon s’en nourrit.

Dans sa chambre, Hiroya joue sur l’ordinateur et atteint enfin la première place du classement. Il file retrouver le Knighchessmon qui est un géant. Ou plutôt il a simplement la taille qu’il aurait dû toujours avoir…

vlcsnap-2015-01-27-11h10m31s73

Knightchessmon veut alors  goûter au sentiment qui envahit Hiroya et l’absorbe pour ainsi évoluer en Rookchessmon. J’en ai mal à mes petits yeux de cet affreux graphisme. Ke Rookchessmon de Digimon Hunters est moche et horrible. Regardez, celui de Digimon Savers. N’est-il pas magnifique ?

vlcsnap-2015-01-27-11h14m13s249RookChessmon

Rookchessmon lui apprend que sa cupidité lui a donné beaucoup de nourriture et il a ainsi pu évoluer en Rookchessmon. Il ajoute cependant que sa cupidité ne lui servira plus à présent et il utilisera un autre enfant. Il dit que la cupidité d’un enfant le rendra plus fort plus rapidement. Je ne suis pas sûre de comprendre. Pourquoi un enfant ? Beaucoup d’adultes ressentent de la cupidité et bien plus forte. Pensez à tous ces adultes qui ne songent qu’à l’argent : les traders, les banquiers, les gens qui parient… C’est une explication foireuse et qui ne repose sur rien que la série nous propose. Digimon Savers avait proposé un épisode mettant en valeur la cupidité mais cela n’avait été à aucun moment manichéen et surtout les émotions, les actions, étaient bien mises en valeur. Tout ce qui est absent dans cet épisode.

Laissé seul, Hiroya erre dans Digiquartz et tombe soudain sur Rookchessmon accompagné par l’enfant qui avait battu Hiroya lors du tournoi. Ce dernier clame qu’il deviendra plus fort que lui.

vlcsnap-2015-01-27-11h22m36s155

Hiroya s’exclame à Rookchessmon qu’il est cruel mais celui-ci rétorque qu’il veut simplement devenir plus fort, exactement comme l’a souhaité lui aussi Hiroya. Il attaque ensuite Hiroya puis aspire toutes ses cartes.

Plus tard, Hiroya se lamente sur un banc, ses cartes tombées à terre, tandis que ses amis passent et se moquent de lui. Nos héros arrivent juste à ce moment. Bonjour Deux Ex Machina ! Hiroya raconte tout et ils comprennent que c’était lui le garçon masqué et que Rookchessmon continue à voler les enfants. Ils décident donc d’intervenir rapidement.

Quand nos héros arrivent à Digiquartz, l’enfant a connu le même sort qu’Hiroya et c’est un autre enfant qui porte le masque et la cape. Yuu s’écrie à Rookchessmon qu’il l’arrêtera. Hiroya les a aussi suivi. Pourquoi ? Aucune raison mise en avant !

Yuu fait apparaitre Damemon mais Rookchessmon lance une puissante attaque qui détruit tout autour de lui. Damemon veut attaquer mais Yuu l’en empêche tandis que Tagiru sort Grumdramon et le fait évoluer. Arresterdramon tente plusieurs attaques mais aucune ne fonctionne. Arresterdramon finit même par régresser. Hiroya lance à Yuu que ce qu’il lui a dit auparavant était des bêtises et que la force des cartes montre la véritable force. Cela rend de la volonté à Yuu qui déclare que les combats digimon sont pareils. Il explique que leurs capacités individuelles sont peut-être faibles mais en identifiant l’ennemi et en combinant les attaques, il y a une chance de gagner. Yuu demande à Tagiru d’utiliser Blossomon afin de bloquer les jambes de Rookchessmon et à Taiki d’utiliser les Starmons pour lancer des sortes d’étoiles. Damemon porte ensuite de multiples attaques rapides, ce qui énerne Rookchessmon. Ce dernier dirige ses canons sur lui-même, voulant viser Damemon, et crée une ouverture. Ainsi, Grumdramon, Damemon et Shoutmon portent ensemble l’attaque finale puis Yuu le capture.

Un peu plus tard, Hiroya admet avoir compris ce que Yuu tentait de lui expliquer en le voyant combattre puis annonce rendre toutes les cartes volées en présentant ses excuses. Il propose ensuite de jouer ensemble la prochaine fois qu’ils se rencontreront.


  • La conclusion de l’épisode :

Cet irritant plagiat de Yu-Gi-Oh pour ne garder qu’un aspect réducteur m’a donné la nausée et rendu l’épisode insupportable. J’ignore ce que Takahashi Kazuki en a pensé mais je ne serais pas surprise d’apprendre qu’il a tenté un seppuku. D’ailleurs, honnêtement, je pense qu’il aurait été plus respectueux de lui tirer dans la bouche au fusil que de souiller ainsi son travail.

Pour ce qui est de l’intrigue même de l’épisode, elle n’a rien de palpipante. D’abord, la morale, qui se veut bien pensante, qui veut donner une leçon aux enfants qui regardent la série, m’écœure. La mièvrerie de certains propos sont insupportables. Vouloir faire une morale ne me dérange pas. Mais plutôt que de l’énoncer verbalement, elle serait plus forte en l’exposant par les actions et la faisant déduire aux spectateurs. Quant à l’évolution même de l’intrigue, elle se résume à une ligne et les héros ne servent strictement rien. Leurs interventions se limitent à la chance.

Dans les points positifs, nous pourrons néanmoins relever que la bataille finale a le mérite d’être, elle, intéressante. Elle implique une réelle situation de désespoir puis la mise en pratique d’un plan stratégique pour abattre la défense de Rookchessmon. De cette façon, le personnage de Yuu retrouve enfin de l’utilité. Également, Le personnage de Knightchesmmon / Rookchessmon est assez bien développé même s’il manque de subtilité. Je pense que l’épisode aurait été meilleur si sa manière de tirer profit de la cupidité n’avait pas été utilisé de façon plus intelligente.

En contrepartie, comme pour tous les personnages crées pour l’arc des mauvais fillers, Hiroya est fade et n’a aucun intérêt. On ne ne comprend rien de sa motivation ou de sa psyhologie. Pourquoi veut-il à ce point être le meilleur au jeu ? Il n’y a absolument aucune raison. Il n’y a pas non plus d’évolution dans ses pensées. C’en est regrettable.

En résumé, cet épisode est pour moi du niveau des épisodes sept et onze : une catastrophe !


  • La notation :

graphisme :       2/10
scénario :          2/10
musique :        10/10
originalité :      1/10
agréabilité :     1/10
bilan :              3/10


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates