Accueil » Digimon Adventure Zero Two » Digimon Adventure 02 – les héros » Digimon Adventure 02 – Hida Iori

Digimon Adventure 02 – Hida Iori

vlcsnap-2015-05-15-13h39m33s941

écrit par Emilie


nom japonais :      Hida Iori
nom français :      Cody Hida
âge japonais :       9-10 ans
âge français :       8-9 ans
classe (japonais):    troisième année de l’école élémentaire de Odaiba (CE2)
classe (français):    CM1
partenaire digimon:     Armadimon
symbole:                         la Connaissance et l’Intégrité


Du haut de ses huit ans, Iori est un troublant garçon et déstabilisant à bien des abords. Sa maturité est assez exceptionnelle et il se pose de nombreuses questions existentielles. notamment celles liées à la vie et la mort ou l’éventualité de tuer une créature vivante.

Cette forme de sagesse lui vient du traumatisme de la perte de son père. Ce dernier, policier de son état, était assigné à la protection d’une personnalité et est décédé dans l’accomplissement de son devoir. Iori avait à peine cinq ans au moment des faits. Pourtant, l’image paternelle demeure gravée en lui. Ainsi, les questions de justice et d’équité sont primordiales à ses yeux. C’est la raison pour laquelle le traitement des digimon par le Digimon Kaiser le révolte tant et surtout pourquoi il hait autant Ken. Pour lui, sa formidable intelligence aurait dû lui servir à réaliser des choses bien meilleures. Il l’accuse même d’être une disgrâce pour l’humanité.

Cette phrase démontre à quel point Iori peut se montrer excessif dans ses jugements et ses actes. Même s’il réfléchit énormément et analyse tout, ses paroles peuvent être très durs. Il est notamment très critique à l’encontre de Daisuke ou de certaines idées de Miyako. C’est un fait assez troublant et singulier de sa personnalité. Pour un garçon aussi bien élevé dans les règles de la société nippone, tenir ainsi tête à tes aînés est assez indécent. Cela prouve combien la défense de ses valeurs reste primordiale à ses yeux.

De nature inflexible, Iori ne revient pas facilement sur ses positions. Quand il décide quelque chose, il se tient. Dans l’épisode seize, à cause de sa peur de l’océan et de sa culpabilité à avoir dit un mensonge, il se convaint lui-même ne pas mériter le Digimental de l’Intégrité. Mais l’exemple le plus marquant de son entêtement est son refuser de pardonner à Ken, même si celui-ci lui a sauvé la vie, ou ses inquiétudes au sujet des changements d’humeur de Takeru.

D’ailleurs, les colères de Takeru et son souhait d’exterminer Blackwargreymon trouble beaucoup Iori. Pour lui, respectueux, cela le choque d’entendre quelqu’un voulant tuer un être capable de ressentir des émotions. Il lui faudra alors beaucoup de temps pour accepter les différences de ses amis et que parfois être un héros consiste à prendre des décisions allant contre ses convictions les plus profondes.

Une absence de courage ne peut cependant pas lui être reproché. Il est probablement l’un des Enfants Elus le plus brave. Sa résolution est telle qu’il se décide à se confronter à Oikawa lorsque son grand-père lui apprend que lui et son père étaient amis d’enfance et connaissaient les digimon.

A travers le drama La pause de deux ans et demi, on peut aussi comprendre que Iori et sa famille n’habite pas depuis longtemps dans leur immeuble. Il est précisé, en Mars 2002, que celui vient juste d’être construit. Ils ont probablement déménagé vers fin 2001 ou début 2002. Néanmoins, il est plus que problable que lui et Miyako se connaissaient déjà avant l’emménagement. Ils devaient être voisins ou habiter dans un voisinage proche. Dès le premier épisode, il est plus visible que tous deux sont très proches. Ce serait assez surprenant que leur rencontre se soit effectué à l’école. Iori a quatre ans de moins que Miyako et elle semble plutôt du genre à fréquenter des élèves de classe supérieure qu’inférieure. A moins que le garçon soit membre lui aussi du club des informaticiens ? Mais cela parait peu crédible. Lors du premier épisode, à sa façon d’appeler sa mère car il sera en retard indique plutôt que celui-ci rentre directement après les cours. Au contraire, une relation nouée à l’extérieur au fil de rencontres familiales ou de jeux à l’extérieur où Miyako, en sa qualité d’aîné, se serait sentie responsable de Iori, apparait plus logique.


vlcsnap-2015-05-15-13h36m20s237vlcsnap-2015-05-15-13h37m18s306vlcsnap-2015-05-15-13h44m51s843


vlcsnap-2015-05-15-13h40m39s841vlcsnap-2015-05-15-13h45m58s902vlcsnap-2015-05-15-13h41m22s288


vlcsnap-2015-05-15-13h36m36s171vlcsnap-2015-05-15-13h36m47s086


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates