Accueil » Dossiers Digimon » Digidossier – le mystère Ryô

Digidossier – le mystère Ryô

Nous allons nous pencher à présent sur le plus grand mystère jamais résolu encore à ce jour : le cas Akiyama Ryô. Figurant à la fois dans l’univers Adventure, via les quatre jeux WonderSwan, mais également dans l’univers de Tamers, comment ce personnage a t-il fait pour passer d’un univers à l’autre ? De plus, au travers de ses apparition, on ne le voit jamais avec le même partenaire digimon. Quelle est la vérité qui se cache derrière tout ça ? Quelle est la réelle histoire de Ryô ? Prenons ensemble le temps d’étudier son parcours et toutes les données en notre possession.

Ryô - ouverture

Introduction
I. Les sources officielles
II. Le 31 Août 1999 : la toute première aventure de Ryo
III. L’animé Zero Two et le jeu Tag Tamers : des incohérences ?
IV. Les événements de l’été 2000
V. La conclusion du périple de Ryô : Brave Tamer
VI. La dernière étape
Conclusion

Dossier écrit par Emilie en 2018

Avant de poursuivre plus loin la lecture de ce dossier, il est recommandé de lire en priorité les dossiers sur Ken afin de comprendre ce qu’est le Multivers Digimon puis les secrets du passé de Ken. Autrement, votre âme pourrait être en grand danger. A vos risques et périls !

I. Les sources officielles

Lorsque la troisième saison, Digimon Tamers, a été diffusé, Chiaki Konaka, le scénariste principal, a publié beaucoup de notes et d’explications sur un site officiel. Parmi elles figurent deux messages : un au sujet de Ryô et l’autre sur Cyberdramon. Voyons ce qu’il dit sur Ryô :

Bien avant que je ne rejoigne l’équipe Digimon Tamers, il y avait déjà un personnage destiné à apparaître dans cette troisième saison Digimon. C’était Ryô, le personnage principal du jeu Digimon WonderSwan. Puisque que Ryô est un personnage très populaire au Japon, le projet était de l’intégrer à la série TV. Cependant, comme Digimon Tamers a un univers et une continuité très différente de ce qui a été développé lors des séries Digimon précédentes, il a été difficile de savoir comment l’introduire. J’ai laissé Genki Yoshimura s’occuper entièrement du développement du personnage de Ryô car celle-ci a été le le scénariste du premier épisode dans lequel figure Ryô. La personnalité confiante et rafraîchissante de Ryô ne contredit pas exactement le personnage du jeu WonderSwan mais j’ai toujours eu la sensation qu’il faisait uniquement partie de l’univers de Digimon Tamers.
Chiaki Konaka

D’abord, il faut savoir que Genki Yoshimura est un scénariste qui a travaillé dans à peu près toutes les saisons Digimon, exception faite pour la série Digimon Xros Wars. Il a été notamment le directeur d’écriture de Zero Two, comme Chiaki Konaka a été celui de Tamers. Il connait donc très bien l’univers de Adventure et a su gérer le personnage de Ryô pour que son intervention dans Tamers soit crédible et cohérente avec ses précédentes aventures.

En tant qu’auteur, Konaka nous montre que pour lui le personnage appartient à son univers, ce qui est une sensation normale pour tout auteur fier de son travail. Néanmoins, je considère au vu de ce qu’on apprend au travers des jeux que le caractère de Ryô dans Tamers est complètement semblable à celui qu’il a dans les jeux.

Passons à présent à ce que dit Konaka au sujet de la création de Cyberdramon :

Puisque Ryô est un personnage originellement crée pour les jeux Digimon WonderSwan, il n’a pas de partenaire digimon spécifique. Le joueur choisissait seul le digimon avec lequel il voulait être partenaire. Mais dans Digimon Tamers, c’était une nécessité pour Ryô d’avoir un partenaire. Il a été donc naturel que le populaire Cyberdramon ait été choisi. L’équipe de développement des jeux WonderSwan de Bandai ont suggéré que Cyberdramon devrait être obsédé à chercher de forts adversaires pour le défier.
Chiaki Konata

Ceci est une déclaration très intéressante puisqu’elle apprend que ceux ayant crée l’histoire de Ryô ont eu leur mot à dire pour la suite de ses aventure. Ils ont notamment exprimé leur volonté ce que Cyberdramon soit un digimon sauvage et obsédé par la force. De plus, son niveau Enfant se révèle être Monodramon. Deux points qui sont totalement en accord avec la fin du jeu Brave Tamer.

Passons désormais aux déclarations de Hiroki Seki, le productrice des trois premières saisons de l’animé publié dans le magazine V-Jump de Mai 2002. Lorsqu’on lui demanda si le Ryô apparu dans Zero Two et celui de Tamers sont liés, voici sa réponse :

Il s’agit de la même personne. Tout simplement, Ryô a été emporté au travers de l’espace-temps au moment de sa victoire contre Milleniumon dans D-1 Tamers et a perdu la mémoire. Et c’est pourquoi il rencontre Takato et les autres.
Hiromi Seki

La réponse est claire et concise :  le Ryô de Adventure et celui de Tamers sont une seule et même personne. Nous apprenons aussi qu’il a perdu tout souvenir de son passé avant son arrivée dans son nouvel univers et donc de ses anciennes aventures.

Ce point étant éclairci, nous pouvons désormais tenter de retracer son passé et résoudre les énigmes qui nous résistent encore.

Pour cela, nous débattra autour de la seconde saison et des jeux WonderSwan dont la traduction pour chaque jeu sont disponibles aux liens suivants :
Digimon Adventure Anode/Cathode Tamer
Digimon Adventure 02 Tag Tamers
Digimon Adventure 02 D1-Tamers
Digimon Tamers Brave Tamer

II. Le 31 Décembre 1999 : la toute première aventure de Ryo :

Lors de cette première rencontre de Ryô avec les digimon, le garçon a onze ans. Cet âge est issu d’une source officielle. Pas de contestation possible. L’information émane directement du guide du jeu Anode/Cathode Tamer. C’est donc un enfant normal, du même âge que Taichi, qui se retrouve par hasard sur un chat le soir du réveillon et entre en contact avec Agumon, le partenaire de Taichi, qui cherche de l’aide pour sauver les huit Enfants Élus qui ont tous été enlevé. Ryô est naturellement ébranlé par les paroles du digimon, ce qui est plus que crédible. Quand l’électricité vient de se couper mais que l’ordinateur fonctionne et qu’un gros lézard à l’écran vous supplie de l’aider, eh bien, hum, je pense que la plupart des personnes se posent de sérieuses questions à ce moment. Agumon envoie ensuite le digivice de Taichi à Ryô et lui demande de le toucher pour l’aider. Ryô réfléchit un instant, pensant que la requête consiste uniquement à toucher l’objet mystérieux, et obéit.

Ryo - Cathode Tamer 4

Vous constatez au travers de ce récit que le jeune Ryô se révèle ici à la fois naïf et impulsif : il ne songe pas plus loin que l’action immédiate et ne se pose pas la question de ce qui va arriver ensuite. C’est une habitude constante à travers chaque jeu. Cela ne rappelle-il pas son attitude dans Tamers ? Dans la troisième saison, Ryô agit avec raison, utilisant ses connaissances et son instinct pour régler une situation, mais ses actions sont souvent empreints par l’impulsivité.

Dès que Ryô touche le digivice, il est transporté au Digital World et y rencontre Agumon puis Gennai. Le vieil homme lui apprend que Mugendramon, l’un des Dark Masters, pourtant battu par Taichi et Wargreymon, a réussi à échapper à la destruction en fusionnant avec Kimeramon pour donner naissance à une terrifiante créature : Milleniunmon. Le maléfique digimon a ressucité tous les ennemis battus par les Enfants Élus et a capturé ces derniers avec leurs partenaires digimon. Gennai n’a réussi qu’à sauver Agumon qui a choisi d’essayer de trouver un moyen pour l’amener dans ce monde et l’aider à combattre Milleniumon pour sauver Taichi.

Malgré sa personnalité impulsive, Ryô panique et ne voit pas comment il pourrait vaincre une créature aussi puissante que Milleniunmon. Gennai lui expose son plan de vaincre un à un chaque mauvais digimon pour saper le pouvoir des ténèbres de Milleniunmon et ainsi l’affaiblir progressivement. Cela fonctionnera. D’ailleurs, au fil du jeu, à chaque ennemi vaincu, tels que Devimon, Vandemon ou Piemon, deux Enfants Élus, à l’exception de Taichi, avec leurs partenaires, sont libérés et retournent enfin d’où ils viennent. Taichi, lui, n’est libéré qu’une fois Millenniunmon détruit et la paix revenue au Digital World.

Tout au long de cette aventure, il est intéressant de noter que Ryô est appelé par Gennai « Enfant Élu », sauf que celui-ci ne possède ni digivice ni partenaire digimon. Il se contente de faire équipe avec l’Agumon de Taichi et de rassembler des alliés digimon. Gennai lui a toutefois remis le digivice de Taichi, mais Ryô ne peut pas l’utiliser pour activer l’évolution, uniquement pour débarrasser un digimon du pouvoir des ténèbres qui l’habite. Ce postulat est une anomalie au concept même de la série. Jusqu’à présent, tout Enfant Élu se définissait par trois caractéristiques : avoir vu un digimon au préalable, posséder un digivice et avoir un partenaire. Nous ne pouvons pas prouver le premier élément, rien n’indique dans les jeux s’il a remarqué les digimon en Août 1999, mais il s’avère incontestable qu’il n’ait ni digivice ni partenaire. Mais pourquoi ? Quelle est la raison ? Aucune explication n’existe.

En tous les cas, la première aventure de Ryô s’achève par sa victoire sur Milleniunmon et la libération de Taichi. Ryô doit alors dire au revoir à ses amis, le cœur déchiré, et retourne à la maison où on est toujours le soir du 31 Décembre 1999. Il espère néanmoins pouvoir revoir un jour ses amis.

II.  L’animé Zero Two et le jeu Tag Tamers : des incohérences ?

Avant de poursuivre la lecture du dossier, je vous recommande, si cela n’a pas été fait, la lecture du dossier livrant le secret du passé de Ken.

Nous allons aborder à partir de maintenant le cœur épineux du mystère Ryô : son apparition dans Zero Two via certains flashbacks de Ken et la manière de les lier au jeu qui se rattache à cette saison : Tag Tamers. Il a également une brève apparition dans le second film. Reprenons les événements un à un, dans un ordre chronologique.

Lors du commencement du jeu, pendant l’été 2000, Ryô rend visite à Ken qui l’a appelé pour lui montrer un combat sur son ordinateur : celui de Wargreymon et de Metalgreymon contre Diablomon. Ryô se demande comment aider, et Ken a alors l’idée d’envoyer un e-mail d’encouragement qui conduira à donner naissance à Omegamon.

Ryo - TagTamers 2 Movie 2

Faisons une pause. N’y a t-il une incohérence ici ? Si on se reporte à la chronologie que j’avais pu établir, le second film se déroulerait en Mars 2000. C’est pourquoi je vais effectuer un gros mea culpa pour avoir comise une terrible erreur reprise depuis des années par les Digifans : Beaucoup d’entre nous avons daté ce second film aux vacances de printemps car lors d’une brève, on aperçoit une femme saisir de la viande étiquetté du 4 Mars. Nous avons oublié que Diablomon piratait tout ce qui était traité par l’informatique et surtout que nous voyons les personnages utilisaient des ventilateurs ou l’air climatisé. L’été étant particulièrement chaud et humide dans ce pays, il ne peut s’agir que de cette saison. Par conséquent, le film, l’animé et le jeu sont parfaitement cohérents.

Néanmoins, le second film nous présente une autre incohérence qui a tendance à exciter les Digifans avant de leur faire perdre tous leurs sens. D’un point de vue personnel, l’information m’a longtemps donné la migraine cra celle-ci entrainait un paradoxe impossible. Dans une courte séquence, nous avons ainsi, cette image qui surgit à nos rétines :

Ryo Film 2

De bon matin, dans les montagnes basses de Turquie, Ryô tape sur son ordinateur portable pendant qu’un garçon turc l’observe.
Description de l’image dans le script

Durant l’été 2000, pendant le combat contre Diablomon, Ryo se trouverait donc avec Ken au Japon mais aussi en même temps en Turquie. Difficile à avaler. En réalité, c’est le seul élément que l’on doit absolument rayer de notre mémoire. Il s’agit d’un mauvais caméo, qui n’apporte rien excepté de la confusion, pour faire plaisir aux Digifans en faisant apparaitre un personnage populaire de la licence. La temporalité ne peut ici être remise en cause à cause. ce sera plutôt le réalisme et la géographie qui nous feront tirer un trait définitif sur cette hypothèse absurde.

Le script de la séquence énonce que celle-ci se déroule en Turquie et l’image illustre une scène dans une campagne. Nous ne développerons pas davantage. Je vais seulement révéler les informations qu’un ami originaire de Turquie m’a appris : dans les villages turcs, pendant très longtemps, le téléphone passait difficilement et ce retrad technologique n’a été comblé que depuis quelques années seulement. Par conséquent, en 2000, capter l’Internet dans la cambrousse turque releverait de la science-fiction ! Rappelons que dans ce même film, Yamato et Takeru passent un temps considérable avant de trouver un ordinateur pour se connecter, eux. Par conséquent, le film ne peut pas faire deux poids, deux mesures. Si le scénario ne veut pas faciliter nos héros, il n’a aucune raison de le faire pour Ryô, un simple caméo.

De ce fait, cette brève apparition de Ryô au sein du second film est nul et non avenue et ne doit être plus jamais discutée. A partir de là, reprenons le fil des événements dans la suite chronologique.

III. Les événements de l’été 2000 :

Le récit du jeu Tag Tamers se poursuit quelques jours après la bataille contre Diablomon. Ryô rend à nouveau visite à Ken qui lui montre une fois encore un digimon sur l’ordinateur qui n’est autre que Diablomon. A ce moment, un V-mon, qui se révèlera dans un autre jeu, être celui qui deviendra deux ans plus tard le partenaire de Daisuke en sortira et annoncera à Ryô qu’il remplace Agumon et que le Digital World a encore besoin de lui. Ryô, sans la moindre hésitation, accepte de le suivre. Il reçoit au même moment un nouveau digivice, prêté, qui est un Digivice D3 bleu.

Ryo - tagTamers 3

Ouille ! Les choses se complexifient encore ici. D’où sort ce fameux D3 remis à Ryo ? Selon Zero Two, ce digivice n’existe que parce que Ken a changé le sien pour lui donner une nouvelle forme dans le monde des ténèbres. Essayons d’y réfléchir à tête reposée :  pourquoi le digivice de Ken a t-il pris cette nouvelle forme ? Très probablement parce dans sa mémoire, même si souvenirs ont été refoulées, cette image de Ryô qui l’utilisait est restée en lui.  Les aventures vécues avec Ryo et les digimon sont sans aucun doute enracinées au plus profond de son subconscient et quand il plonge son propre digivice dans l’eau, son souhait inconscient est de lui ressembler. L’incohérence est ainsi levée.

Poursuivons donc le récit : Ken suit Ryô et V-mon au Digital World où Gennai leur apprend que Diablomon a ressuscité et menace toujours le monde. En théorie, Ryô devait faire équipe avec Taichi et Agumon pour combattre mais lui et V-mon n’ont pas su attendre et se sont dépêchés de régler son compte à cet ennemi. L’impulsivité est mauvaise conseillère car il s’agissait d’un piège fomenté par Milleniunmon. A la suite de leur victoire, le digimon a scindé le Digital World en deux mondes identiques : Ryô, V-mon et Piccolomon d’un côté tandis que Gennai et Ken restaient de l’autre. Quant à Taichi et Agumon, ils se sont retrouvés piégés dans l’espace-temps et ont passé la majeure partie de l’action en statues. Ken a ainsi pris la place de Taichi et combattu avec Wormon.

Je n’évoquerai pas davantage tout ce qui pourrait être creusé sur Ken, ce n’est pas le sujet du dossier présent, allez plutôt consulter celui des secrets du passé pour Ken si cela n’a pas été fait.

Chacun dans un monde, Ryô et Ken affrontent simultanément les mêmes ennemis pour parvenir finalement à Milleniunmon. Il est intéressant de souligner que tous deux utilisent au fil des aventures quatorze Digimentals : le Courage, l’Amitié, l’Amour, la Pureté, l’Espoir, la Lumière, la Connaissance, l’Intégrité, la Gentillesse les Ténèbres, la Ténacité, le Désir, la Fierté et le Miracle. Ils peuvent, naturellement avec réaliser des armors évolutions leurs digimon.

Tout au bout de leur périple, Ryô et Ken se confrontent à Milleniunmon qui est sous la forme de MoonMilleniunmon. Une fois celui-ci battu, son sortilège s’efface, libérant Taichi et Agumon. Néanmoins, au milieu des effusions de joie, MoonMilleniunmon réapparait un très court instant pour un dernier coup : lancer la fameuse spore noire.

Milleniunmo 1 Milleniunmon 2 Milleniunmoin 3

Le flashback de l’épisode 43 retranscrit parfaitement ce qui s’est passé dans le jeu : au milieu de la joie, personne ne remarque la présence de MoonMilleniunmon qui est sur le point de lancer sa spore noire vers Ryô. Personne sauf Ken qui crie et se dépêche de pousser Ryô, subissant l’attaque à sa place. Dans l’animé, Wormon rapporte avoir cru que Ken allait en mourir. Le jeu apporte cependant plus de précisions : Ken est transporté à la maison de Gennai où tous sont terriblement inquiet mais il finit par se réveiller et reste quelques temps au Digital World pour que sa blessure se referme pendant que Taichi et Ryô sont déjà repartis au monde réel. Les événements de Tag Tamers s’achèvent là et D-1 Tamer débute.

Le troisième jeu débute quelques jours après le retour de Ken au monde réel et celui-ci est toujours en convalescence. Ryô lui rend visite et Ken se demande ce qui peut arriver au Digital World mais Ryô ne semble pas vouloir s’en soucier, déclarant qu’il ne s’intéresse à rien d’autre que se dévouer pour Ken. Ses paroles peuvent paraitre ambiguës mais si un yaoïste convaincu lit ces lignes qu’il se rappelle que c’est un garçon de douze ans s’adressant à un enfant de huit ans. Par conséquent, les idées romantiques, on les oublie, d’accord ? On peut uniquement lire dans cette scène un sentiment de reconnaissance extrêmement fort de Ryô pour Ken.

D1-Tamer1

Ken montre ensuite une étrange page Internet qui parle des digimon et elle finit par conduire de nouveau Ryô au Digital World où un tournoi de Tamers a été organisé pour désigner celui qui deviendra le guerrier des Quatre Bêtes Célestes.

Bien ! Nous avons ici un nouveau problèmes : Zero Two a stipulé que ces quatre créatures avaient été emprisonné par les Dark Masters et l’une d’elles, Quilongmon, n’a été libéré que durant l’épisode 37. Alors comment peuvent être présentes dans ce jeu ? Ma théorie, c’est que l’existence de Milleniunmon a foutu le bordel dans l’organisation du Digital World à partir du 31 Décembre 1999 et crée une seconde ligne temporelle. Je vous invite à consulter le dossier du multivers Digimon, si cela n’a pas été fait, pour comprendre que toute bifurcation dans la chronologie crée un nouvel univers. De cette façon, il y a la ligne qui va de Adventure à Zero Two et une seconde qui dérive de son chemin originel à partir du 31 Décembre 1999 pour devenir la ligne des jeux WonderSwan.

Nous avons une autre preuve que ce jeu est incontestablement lié à la chronologie Digimon : dans le drama CD La pause d’un an et demi, Sora écrit dans une lettre à son père dans laquelle elle rapporte deux informations importantes : « Lors de mes dernières vacances été, j’ai pu revoir Piyomon et les autres. » et « Piyomon ne pourra ne plus être capable d’évoluer au niveau Parfait, Garudamon, mais puisque le Digital World est à présent en paix, tout ira bien. ». Effectivement, le jeu montre tous les héros de la première saison que Ryo doit affronter lors d’un tournoi organisé afin de déterminer qui sera le plus fort des Tamers. La seconde affirmation de la lettre permet ensuite de déterminer que c’est à la toute fin de ce jeu que les partenaires digimon de Taichi et ses amis ont perdu le pouvoir d’évoluer au niveau Parfait mais que pour eux, les choses sont réglées définitivement.

Revenons à ce fameux tournoi qui s’avère n’être qu’une vaste fumisterie. son organisation ne servait qu’à permettre à Ryô de devenir fort pour que celui-ci puisse affronter Milleniunmon sur le point de ressusciter. Cette fois, le jeu précise que c’est le plus fort digimon qui existe et que personne ne peut le vaincre. Personne sauf Ryô. Lors de la confrontation entre Ryô et Milleniunmon, sous la forme de MoonMilleniunmon, après avoir perdu, le digimon déclarera cette phrase : « Toi et moi sommes le Yin et le Yang… Jamais un de nous ne mourra… Est-ce que tu comprends ce que cela signifie ? Ce sera ma défaite, Ryô. Cependant… Ce sera aussi ta défaite. » Un lien intense existe entre ces deux personnages, voilà qui est certain. Ils sont tous deux attirés l’un par l’autre comme des aimants. MoonMilleniunmon l’emmène alors avec lui dans les méandres du temps.

Ce passage, si on y ajoute le fait que MoonMilleniunmon voulait originellement lancer sa spore noire sur Ryô, atteste que Milleniunmon veut Ryô. Il voudrait que celui-ci soit de son côté. La spore noire était sans doute destinée à le corrompre pour que tous deux puissent enfin unir leurs forces. Mais pourquoi ? Dans quel but ? Patientez. Les réponses viendront bientôt.

La fin de D-1 Tamer est raconté du point de vue de Ken et nous apprend que Ryô a totalement disparu de l’univers de Adventure. Ken conserve cependant l’espoir de le revoir un jour. Malheureusement, Zero Two et l’épilogue de Tag Tamers révèlent que celui-ci va tout oublier des aventures vécues avec son ami.

IV. La conclusion du périple de Ryô : Brave Tamer

Les aventures du jeune Ryô sont loin de s’achever. Après avoir été enlevé par Milleniunmon, il se réveille amnésique et apprend qu’il se trouve dans le passé. Plus précisément, dans le monde de ENIAC qui est l’ordinateur source de chaque Digital World et où tout a commencé. Le jeu explique les affrontements avec Milleniunmon ont causé à Ryô de perdre la mémoire. ENIAC confie à un digimon, Monodramon, de devenir le partenaire de Ryô pour que celui-ci puisse encore affronter Milleniunmon car celui-ci contrôle le futur et planifie de détruire le monde de ENIAC afin de réécrire l’histoire à son avantage.

Le jeu montre également, Milleniunmon, devenu ZeepMilleniunmon, essayer vainement d’accéder dans le passé et y envoyer des troupes. Il s’agit de digimon artificiels le plus souvent. Ryô les affronte un à un mais il voyage aussi, grâce aux portes ouvertes par ENIAC, à travers l’espace-temps pour sauver différents Élus ou Tamers (Takato, Ruki, Jô, Taichi, Sora, Miyako, Daisuke…) et obtient en échange leur partenaire pour l’aider dans sa lutte contre son ennemi. Dans ces rencontres, nous pouvons y voir un réel chamboulement du temps. En effet, Ruki et Renamon sont face à Indaramon mais se comportent comme au début de leur relation, Sora mélange beaucoup d’événements, Takato connait tout de son D-Arc alors que son attitudes semble davantage plus proche de celle qu’il avait au début de la troisième saison… Il est plus probable que Milleniunmon a causé un grave déséquilibre à travers les différents univers et généré toutes ces situations.

A un moment de cette étape de son périple, Ryô débarquera même dans l’univers de V-Tamer où il rencontrera Taichi et Zero dans le dernier chapitre du manga V-Tamer. L’auteur précise d’ailleurs dans l’introduction du personnage qu’il ne pouvait passer à côté de ce personnage qui apparaissait dans trois supports différents et dans différents univers.

Dans ces quelques scènes, nous découvrons combien Ryô est expérimenté des voyages dimensionnels et que rien ne parait l’ébranler. Le passage démontre aussi son lien avec le Taichi Yagami de Adventure mais son expérience lui fait comprendre ce que celui-ci n’est pas son ami mais un garçon d’un autre univers. Dans le troisième screen du manga, Ryô cite avoir vaincu son ennemi juré Milleniumon à trois reprises. Comptons donc ensemble : Anode/Cathode, Tag Tamer et D-1 Tamer. Eh oui, cela fait bien trois combats et trois victoires ! Ryô ajoute rechercher son ennemi pour le vaincre une quatrième, soit son but dans Brave Tamer.

Laissons de côté cette rencontre et revenons à présent à la poursuite de l’histoire racontée par Brave Tamer : ZeepMilleniunmon finit par réussir à attaquer le cœur de ENIAC et le monde du passé ne doit sa survie qu’à un second ordinateur, crée au même moment que ENIAC mais resté dans l’ombre, qui sert, grosso modo, de système de sauvegarde et empêche ZeepMillenniunmon de mener son plan à bien. ENIAC use alors de ses dernières forces pour envoyer Ryô et Monodramon dans le monde du futur afin qu’ils détruisent une fois pour toutes leur ennemi.

Tout au long du jeu, il se révèle très intéressant de noter que ZeepMilleniunmon suit avec attention les exploits de Ryô et admire sa virtuosité. Il comprend ainsi que personne d’autre lui ne peut le battre. Comme il l’a précédemment dit dans D-1 Tamer : ils sont l’ombre et la lumière, condamnés à toujours s’affronter. Ceux sont des aimants qui ne cessent de s’attirer et de se repousser. D’ailleurs, en apercevant Ryô débarquer dans le monde du futur, ZeepMilleniunmon dira : « Il est venu… mon bien-aimé », une phrase qui semble particulièrement étrange et dénote de la relation singulière entre ces deux personnages. Au cours de l’affrontement, ZeepMilleniunmon reconnaitra qu’il doit être le véritable partenaire de Ryô et Monodramon ressent alors le besoin de réaliser une jogress, c’est à dire une fusion, avec lui, et les deux digimon disparaissent pour former un simple digitama.

Brave 9 Barve 10

Que penser de cette hypothèse ? Milleniunmon serait-il réellement le vrai partenaire de Ryô ? Est-ce la raison du lien singulier entre les deux ? Nous répondrons à ces questions lors de la dernière partie de ce long développement.

Avant tout chose, terminons l’histoire : à la suite de la jogress, Milleniunmon n’est plus. Les mondes du passé et de l’avenir retrouvent la paix. Il est donc plus que probable que chaque univers a été en quelque sorte reseté ce qui expliquerait que personne ne se souvient de Ryô et de toutes ses aventures. Les souvenirs demeurent uniquement dans le subconscient des gens, les flashbacks de Ken le prouvent, mais ils les ont tous refoulé. Cette hypothèse amène à songer que l’existence a peut-être disparu de l’univers d’Aventure comme s’il n’y été jamais né. C’est toutefois un point qui reste obscur et qui ne sera sûrement jamais éclairci.

Et Ryô? Que lui arrive t-il après la victoire sur Milleniunmon ? Eh bien, il retourne au monde d’ENIAC et est fêté en héros. C’est tout. Brave Tamer s’achève sur lui face aux portes de ENIAC. Nous ignorons absolument ce qu’il lui ait arrivé entre son moment et sa réapparition dans l’univers de Tamers.

Il est ainsi temps d’aborder la dernière partie de l’histoire.

V. La dernière étape

Comment Ryô a t-il débarqué dans l’univers Tamers ? Nous n’en avons malheureusement aucune idée. Nous savons toutefois grâce à la productrice Hiromi Seki que le Ryô de la troisième saison et celui des jeux WonderSwan sont une seule et même personne et qu’il a perdu la mémoire de toutes ses aventures.

Permettez-moi de vous remettre sa déclaration :

Il s’agit de la même personne. Tout simplement, Ryô a été emporté au travers de l’espace-temps au moment de sa victoire contre Milleniumon dans D-1 Tamers et a perdu la mémoire. Et c’est pourquoi il rencontre Takato et les autres.
Hiromi Seki

Cette réponse est très courte et manque de précisions. La productrice s’est contentée d’un résumé plus succinct alors que nous avons vu que Brave Tamer, pourtant sorti fin Décembre 2001, soit cinq mois avant la parution du V-Jump où a été publié cette interview, abordait de nombreuses révélations. Néanmoins, l’idée de l’amnésie me semble important et peut être retenue. Tout le long du quatrième jeu, Ryô retrouve quelques souvenirs mais pas totalement. Il est donc possible, plus que probable même, qu’en pénétrant l’univers de Tamers, sa mémoire se soit à nouveau effacée et a connu une sorte de reformatage.

A présent, attaquons à un problème : quand Ryô a t-il débarqué dans l’univers de Tamers ? Afin de percer le mystère, nous allons récapituler les faits essentiels appris au long de ce dossier.

  • 31 Décembre 1999 :  Ryô découvre le Digital World et affronte pour la première fois Milleniumon (Anode/Cathode Tamer)
  • Dans l’été 2000, Ryô voit avec Ken la bataille entre Diablomon et Omegamon.
  • Dans l’été 2000, Ryô et Ken vont au Digital World pour affronter une seconde fois Milleniumon (Tag Tamers)
  • Dans l’été 2000, Ken reçoit une spore noire destinée à Ryo de Milleniumon (Zero Two épisode 43, Tag Tamers)
  • Dans l’été 2000, Ryô affrontera une troisième fois Milleniumon et sera éjecté ensuite de l’univers Adventure (D-1 Tamers)
  • Dans un voyage entre les univers, Ryô affrontera une quatrième fois Milleniunmon et réussira finalement à l’emporter en faisant fusionner Monodramon à Milleniunmon, créant un digitama. (Brave Tamer)
  • A la fin des aventures Wonderswan, Ryô débarque dans l’univers Tamers en ayant perdu sa mémoire
  • En Janvier 2001, Ryô remporte le championnat de cartes Digimon puis rencontre Cyberdramon et part avec lui au Digital World (Digimon Tamers drama CD)
  • Octobre 2001 :  Ryô rencontre Ruki, Hirokazu et Kenta (Digimon Tamers épisode 28)

Afin de mieux comprendre comment et où s’intègre Ryô dans l’univers de Digimon Tamers, je vous recommande de lire la chronologie des événements de cette série.

Nous rappelons ensuite l’épisode 28 de Digimon Tamers durant lequel Ryô révèle se trouver au Digital World depuis dix mois quand Kenta lui apprend qu’ils sont partis, eux, en Octobre. Cela remonte incontestablement son départ à Janvier 2001. Notons par contre dans cette scène que les souvenirs de son match contre Ruki ont disparu de sa mémoire.

Ce fait s’explique probablement du fait que lors des péripéties de Brave Tamer a rencontré tous les personnages des trois premières saisons dans des univers parallèles alternatifs. Son cerveau a certainement ainsi effacé toute donnée qui pourrait lui rappeler ces aventures dont sa victoire sur Ruki. A moins que ses aventures n’aient finalement rendu sa mémoire friable. Sur ce point, la question ne peut pas être entièrement résolue.

Néanmoins, après réflexion, il devient incontestable que Ryô Akiyama a toujours appartenu à l’univers Tamers. La preuve de cette déduction réside dans la toute dernière ligne de dialogue du premier jeu Anode/Cathode Tamer lorsque Ryô retrouve ses parents et son père déclare trouver son fils grandi. En apparence, cela parait anecdotique. Mais il s’agit peut-être aussi la preuve manifeste que toute la série est en réalité une boucle et Ryô, en bon voyageur dimensionnel, est tout simplement revenu à son point de départ, au même jour qu’il l’avait quitté.

Ryô père 1 Akiyama_family_ws Ryô père 2

Cette déduction signifie que l’homme cubain que l’on aperçoit à deux reprises dans l’animé est bel et bien le véritable père de Ryô, qu’ll serait aussi celui apparu à la toute fin du jeu Anode/Cathode Tamer.

En conclusion, comme l’affirmait Chiaki Konaka, Ryô Akiyama a toujours appartenu à l’univers de Tamers et comme tout voyageur dimensionnel, le garçon est retourné à son monde natal.

Répondons à présent à l’autre question qui brûle nos esprits : Milleniunmon était-il destiné à devenir le partenaire de Ryô ? C’est plus que probable. Le digitama apparu à la fin de Brave Tamer est issu de la jogress entre ZeepMilleniunmon et Monodramon. De cette manière, il a éclos et est devenu un digimon sauvage qui serait Cyberdramon. Obsédé par le pouvoir et par l’obsession de trouver des ennemis forts à combattre, une personnalité susceptible de venir de Milleniunmon, il est toutefois équilibré par la partie de Monodramon qui sommeille en lui et permet d’avoir une prise sur lui.

Cette hypothèse parait plus que crédible et réaliste, surtout du fait que ce sont les responsables de l’équipe des jeux WonderSwan qui ont donné la ligne directrice pour établir la personnalité de Cyberdramon, le partenaire de Ryô.

A présent, Ryô demeure dans l’univers de Tamers mais le restera t-il éternellement ? La question peut se poser. Après tout en l’espace de deux ans, il aura vécu plus d’aventures et connu de dangers que n’importe quel héros de la licence Digimon. Or, lorsque sa vie redevenait tranquille, à peine quelques mois plus tard, malgré sa mémoire effacée, Ryô choisit malgré tout de repartir à l’aventure. C’est là une preuve incontestable que ce jeune homme a un besoin viscéral d’action et ne deviendra jamais un fonctionnaire dans un bureau de poste ou un employé de Sony.

Ce dossier arrive désormais à son terme et et nous avons ainsi pu apprendre de nombreuses informations sur le mystérieux Ryô. Des zones d’ombres persistent malheureusement eu je crains qu’elles ne puissent se disperser à moins que les producteurs de Digimon ne se décident à sortir soudainement un manga, une saison ou un jeu pour répondre aux interrogations restées sans réponses sur le sujet.

En attendant, pour combler les trous, tout cela dépend désormais de vous, Digifans ! Utilisez donc votre imagination et faites vos propres théories ou écrivez des fanfics ! 

Les péripéties de Ryô ne s’achèvent pas avec ce dossier. Au contraire, tout ceci peut être un formidable commencement pour une grande et formidable histoire ! A vous de jouer !

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates